8 produits naturels dont je ne peux plus me passer !

Wuuuuuuuut ? Des produits “naturels” sur ce blog ? Elle a fumé ? C’est un article sponsorisé ou quoi ? Qu’est-ce qui se passe ?”. Il se passe que NON je n’utilise pas QUE des produits blindés de produits chimiques, il m’arrive effectivement de tester (et d’adhérer à) des produits 100% naturels, parfois même bruts (si, si je vous jure !).

Voici donc les 8 indispensables naturels qui ont révolutionné ma vie, rien que ça:

 

mercredie-blog-beaute-routine-naturelle-produits-naturels-indispensables-deo-alun-beurre-karite-argan-huile-egyptian-cream-nigelle-jojoba-essentielle-lavande-coco-miel-manuka-bio

 

1. La pierre d’alun:
C’est simple, je n’ai pas utilisé de “vrai” déodorant depuis plus de 6 mois, je suis complètement convertie à ce truc ! En plus de ne rien sentir, de ne pas marquer les vêtements et de durer mille ans (je l’utilise tous les jours et je n’en vois toujours pas la fin !), la pierre d’alun est le meilleur anti-transpirant que j’ai jamais testé. Vraiment. Notez toutefois que toutes les pierres d’alun contiennent de l’aluminium, mais sachez aussi que l’aluminium contenu dans les pierre d’alun “naturelles” ne se fixe pas sur la peau, s’élimine naturellement sous la douche ou par la transpiration et est donc sans incidences sur la santé (contrairement aux déodorants contenant des hydrates de chlorure d’aluminium potentiellement cancérigènes). Vous reconnaîtrez une pierre d’alun naturelle (en pharmacie ou boutique bio) par la mention “potassium alum” dans ses ingrédients. Bonus: vous pouvez aussi utiliser la pierre d’alun sur vos pieds si vous avez tendance à embaumer vos chaussures…!

 

2. Le beurre de karité
Un GRAND classique (surtout si vous évoluez dans un environnement afro) ! Dommage que son odeur soit si horrible particulière, sinon elle aurait tout bon (quoique des alternatives parfumées se trouvent très facilement) ! Le beurre de karité s’utilise un peu à toutes les sauces, bien que je conserve une préférence pour les zones sèches de ma peau (coudes, genoux, talons, lèvres gercées…) ou encore pour nourrir mes cheveux. Dans cette dernière situation, je préfère vous prévenir, niveau style, vous ne ressemblerez à rien ! Ce beurre est en effet tellement riche qu’il est difficile de l’utiliser autrement qu’en masque avant ou après shampoing. Mais c’est déjà pas mal ;)

 

3. Le miel de manuka
Ce qui est drôle, c’est que je rédige cet article avec ma couche de miel sur la face ! Appliquée une à deux fois par semaine sur mon visage (à l’aide d’un pinceau), cette substance fait des merveilles sur mes petits boutons et cicatrices. Le manuka (cousin de l’arbre à thé) et plus particulièrement son miel est très efficace d’un point de vue antiseptique, antibactérien et antifongique. Il est beaucoup plus riche que les autres miels (au niveau des minéraux, des vitamines et des anti-oxydants qu’il contient !). A utiliser en toute confiance sur les plaies, les petites brûlures, les cicatrices, les ampoules, les piqûres d’insectes et les boutons d’acné.

 

4. L’huile d’argan
Voici une huile que je n’applique, cette fois-ci, que sur mes cheveux (jamais testé sur la peau). Elle s’utilise très facilement sur les pointes en “soin de jour” (pas besoin de rincer car, bien que super nourrissante, l’huile d’argan n’est pas alourdissante) ou bien en étape intermédiaire de la LOC method (Leave-in / Oil / Cream dont je vous parlais déjà dans cet article). Avantage: pas besoin d’en mettre trois tonnes, l’effet est là, même en utilisant une petite quantité (surtout sur cheveux secs !). J’ai beaucoup aimé celle proposée par le site Fleurance Nature.

 

5. L’huile essentielle de lavande
Je suis absolument fan de l’odeur de la lavande (dans mon top 3 avec l’amande et la fleur d’oranger… tiens ça me fait penser que je devrais vous parler “parfum” un de ces 4 !). Le saviez-vous ? La lavande est un sédatif naturel ! Du coup, j’ai toujours un flacon d’HE de lavande sur ma table de chevet: je dépose quelques gouttes sur mon oreiller au moment d’aller au lit, histoire d’avoir un sommeil le plus apaisé possible ! Cette technique peut être utile si vous avez des enfants un peu anxieux (de dormir ailleurs que chez eux par exemple !), elle n’est juste pas recommandée aux femmes enceintes.

 

6. L’huile de coco
Probablement, avec l’huile d’olive, une des huiles les plus multitask qui soit ! Huile de beauté, huile de soin, huile de cuisine… elle sert à tout et excelle dans tout ! Pour ma part, elle est ma meilleure huile de démaquillage (hé oui, j’ai arrêté d’utiliser ma DHC, et mon porte-monnaie ne s’en porte que mieux !). J’en ai testées plusieurs (j’ai notamment été assez déçue de celle-là) et je dois dire que les meilleures pour cette utilisation demeurent les huile de coco bio, vierge et pressées à froid (qui généralement sentent vraiment la noix de coco “fraîche”, contrairement à d’autres huiles de qualité moindre…). Je ne l’utilise que peu sur mes cheveux car je n’aime pas l’odeur qu’elle laisse (et j’ai de toute façon besoin de la rincer car elle rend mes bouclettes beaucoup trop grasses, pas cool).

 

7. L’Egyptian Cream
Si vous ne connaissez pas encore cette crème miraculeuse, je ne sais plus quoi faire pour vous… Non je rigole :) Il est temps de vous rattraper ! Ce baume (à base d’ingrédients 100% naturels tels que le miel, la gelée royale ou la propolis), utilisé par plein de célébrités (Madonna ne jure que par elle !) est lui aussi multi-usages. Je l’utilise personnellement sur le corps (zones sèches) mais aussi sur le visage (en crème de nuit, attention vous allez briller !) pour diminuer mes cicatrices et mes petits boutons (j’ai lu un peu partout que certaines personnes avaient réussi à se débarrasser de leur acné grâce à cette crème, après avoir TOUT essayé, c’est fou non ?). Elle serait également idéale pour traiter l’eczéma et le psoriasis… Son seul inconvénient reste son prix. Ils font raquer les pharaons.

 

8. Ma petite recette “maison” pour le visage
Et je termine avec une création personnelle (enfin… qui m’a été soufflée par l’une d’entre vous à l’occasion de cette vidéo): mon huile pour le visage à base d’huiles de jojoba et de nigelle.

 

mercredie-blog-beaute-soins-naturels-indispensables-aroma-zone-jojoba-peaux-mixtes-routine-cosmetiques-bio

 

J’ai acheté sur le site Aroma Zone un petit flacon dans lequel j’ai mis 80% d’huile de jojoba et 20% d’huile de nigelle. J’utilise ce mélange tous les matins sur mon visage et, contre toute attente, l’effet le plus fou que j’obtiens est… la matité de mon teint ! Incroyable. Alors bien sûr, pendant les 5 – 10min qui suivent l’application, je brille de mille feux mais, passé ce délai, je n’ai plus aucune sensation de gras, je peux appliquer mon maquillage (fond de teint uniquement, je ne poudre jamais) et je suis mate toute la journée (une collègue m’avait même fait la réflexion au tout début de ce “traitement” !). Si vous souffrez de petites imperfections et de brillance, je vous invite vivement à essayer ! Pour info, l’huile de jojoba utilisée seule est, elle aussi, excellente pour vous démaquiller, et l’huile de nigelle est connue pour lutter contre l’acné ;)

 

Et vous ? Quels sont vos petites astuces / soins naturels favoris ? Dites-moi tout dans les commentaires ;)

Skinny tangerine.

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima

Yo !

Ce petit look me redonne la foi en l’été puisqu’au moment où je l’avais shooté, le mercure dépassait à peine les 15 degrés: je me voyais déjà ressortir mes tenues automnales et dire bye bye à l’été (avant même d’avoir pu partir en vacances, hashtag septembriste, mention #LaLoose) ! Dieu merci, cette semaine, c’est tout le contraire, la canicule est presque de retour !

Excusez donc ce léger décalage stylistique mais ça aurait été bête de ne pas publier ces photos, d’autant plus que j’ai de nouveau craqué pour un rouge-à-lèvres (sans déconner…?). Je porte ici le gloss “Skinny tangerine” de L’Oréal qui, je dois bien le dire, fait mon bonheur depuis plusieurs semaines (et me permet d’apporter une petite touche de couleur à ce look black & white… hé oui, je retourne aux sources, après plusieurs gros écarts, comme ici ou ).

Vous remarquerez aussi que j’ai mis des ballerines. Des “BAL’RINES” (comme dirait Medina Crewz).

Les ballerines c’est normalement pas DU TOUT mon truc. J’ai toujours trouvé que ça faisait plouc. Ou que ça faisait prendre 5 ans d’âge rien qu’au niveau des pieds… C’est au choix. Et puis je sais pas trop ce qui m’a pris, j’ai acheté celles-ci chez Primark il y a quelques mois et je les porte finalement très souvent (à £5, j’ai d’ores et déjà explosé la rentabilité de cette paire). En plus, si tu fermes un œil, on dirait des Repetto.

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima-chanel-boy-bag-chevron-black-ballerines2

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima3

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima-chanel-boy-bag-chevron-black-ballerines3

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-montre-daniel-wellington

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-nassima-adeline-affre2

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima-chanel-boy-bag-chevron-black2mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima-chanel-boy-bag-chevron-black2

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima-chanel-boy-bag-chevron-black
Manteau La Redoute – Top et pantalon Mango – Sac Chanel – Collier Adeline Affre – Ballerines Primark – Lipstick L’Oréal Glam Matte “Skinny Tangerine”

Trop bright mon sourire !

S’il y a UN sujet qui m’obsède et que je n’ai pourtant jamais abordé jusqu’à aujourd’hui, c’est bien la blancheur des dents (même si vous m’avez déjà plusieurs fois posé la question sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram).

 

Dîner en amoureux avec @axelsic à bord du #Bustronome 🌹 #lovelove #Paris #surprise #6ans 💑💏💑

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

C’est bien simple, la vue des dents jaunes me révulse (c’est important de toujours rester modéré dans ses propos…), et ce bien avant les peaux qui brillent et les cheveux gras… chacun son échelle. Je ne dis pas que je fantasme sur les sourires blancs lavabos, loin de là (surtout que mes dents en sont bien loin !), mais l’opposé me communique assez inévitablement un sentiment de “négligé”… D’autant plus qu’il existe aujourd’hui une multitude de solutions pour régler ce problème (solutions qui fonctionnent plus ou moins bien, j’en conviens).  

 

I’ve always been obsessed with white teeth. It’s quite surprising I never took the time to talk about it but hey, better late than never! I just can’t stand yellow smiles: to me, it’s an awful sign of negligence (even worse than greasy hair!).

 

LOLshirt #fashionblogger #mode #SheInside Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

D’ailleurs, je pense être pas trop mal placée pour vous dire que j’ai quasiment tout essayé (une fois n’est pas coutume !): dentifrices et chewing-gums (pseudo) blanchissants, kits maison (j’en ai même eu un avec une mini lampe UV) et autres remèdes de grand-mère… malheureusement sans jamais de résultat probant (en même temps, vous avez déjà vu une grand-mère avec un sourire bright ? ça sentait l’arnaque à dix kilomètres cette histoire !).

La seule chose qui ait vraiment marché pour moi, ce sont les bandes blanchissantes Crest (facilement trouvables sur eBay ou Amazon par exemple !). Et je suis loin d’être la seule puisque le produit est largement utilisé et plébiscité (aux US notamment) ! Il s’agit en fait de bandes plastiques transparentes enduites de produit blanchissant, qui s’appliquent sur les dents pendant une durée bien spécifique (de quelques minutes à plus d’une demie-heure selon la gamme). En quelques utilisations, les résultats étaient dingues, vraiment. MAIS (héhé, il en faut bien un) le process me sensibilisait énormément les dents et les gencives, si bien que je devais utiliser un dentifrice spécial pour les apaiser, pas cool :( du coup j’ai définitivement arrêté l’expérience il y a environ 2 ans. Du coup, naturellement, mes dents sont progressivement revenus à leur teinte naturelle (loin d’être jaunes, mais pas non plus immaculée !), et je dois dire que ce n’était pas “si grave”.

SAUF QUE, j’ai eu la chance de pouvoir essayer quelque chose de complètement nouveau pour moi, à savoir le blanchiment chez le dentiste ! C’est une possibilité que j’avais un moment envisagé (j’avoue n’avoir jamais vraiment cru en les “bars à sourire” par exemple…) et puis ça m’était sorti de la tête… alors quand le Geneva Dental Lounge m’a proposé de découvrir le procédé, j’ai sauté sur l’occasion ;)

Le cabinet se trouve au sein de la clinique Aesthetics Geneva qui est, comme son nom l’indique, spécialisée dans les traitements et opérations esthétiques et est située dans le quartier de Champel à Genève (18 chemin Rieu). Lors de mon premier rendez-vous j’ai été reçue par le docteur Mona Board et autant vous dire que, lorsque j’ai vu ses dents, je me suis dit que j’étais entre de bonnes mains !

 

I think I’ve tried pretty much everything out there to get whiter teeth: toothpastes and chewing gums, at-home kits, household remedies… but never got entirely satisfied with the results. And then I tried Crest whitening strips: they were, by far, the most efficient to get amazing results very shortly (you can get them on eBay or Amazon)! The downside was that they made my teeth and gum extremely sensitive… I had to stop using them as I could not cope with the pain anymore, and my teeth finally went back to their normal tint (somewhere between white and yellow).

Today, I would like to share with my incredible experience @Geneva Dental Lounge (located in Aesthetics clinic, in Champel). I had my first appointment with Mona Board, dentist and director of Geneva Dental Lounge: her teeth looked SO perfect ! I knew I was in safe hands :)

 

Mona-poster-e1320829310891

 

Nous avons décidé ensemble de procéder au traitement nommé “Hollywood White” (plus d’infos ici) qui se décompose en 3 rendez-vous/applications, espacés de plusieurs semaines chacun.

Avant de passer à l’acte, Mona s’est appliquée à me faire un détartrage de la mort complet, histoire d’obtenir les meilleurs résultats possibles ! Hé oui, Mona n’est pas juste pro de l’esthétique mais aussi médecin dentiste (c’est toujours rassurant).

En préparation du blanchiment, une protection sur les lèvres et les gencives est appliquée. Puis, le gel blanchissant (doux pour l’email) est déposé sur mes dents et activé par une petite lampe (mes yeux sont eux aussi protégés par des lunettes) que je garde sur mes dents 2 fois 20min (idéal pour faire une sieste, surtout après le déjeuner !).

 

We discussed what would be the best treatment to get the results I wanted and decided to do the “Hollywood White” whitening (that one needs 3 different appointments/applications). Before starting, Mona checked my overall teeth condition and did a deep cleaning to remove plaque and tartar and make sure I would get the best results possible (Mona is not just an “aesthetic” pro, she’s also a “real” dentist!).

The whole treatment took a little bit less than an hour: Mona and her assistant protected my lips and gum before applying the whitening gel, and let it sit for two 20min-sessions. One important thing: this treatment is absolutely painless (which is crucial for people with sensitive teeth/gum… like me).

 

11287282_10153044463601843_1736568192_n

Sexy time!

Avant de vous montrer le résultat, je tiens à souligner que ce traitement est sans douleur, et ça, ça compte vraiment lorsqu’on a les dents sensibles comme moi !

Enfin, contrairement à des cabinets de dentistes plus classiques, j’ai vraiment l’impression d’avoir eu un traitement “VIP” (non pas parce que j’étais blogueuse, disons que c’est la norme de l’endroit). Des détails simples, qui font pourtant toute la différence (un siège très confortable, des praticiens aux petits soins et d’une gentillesse rare (application d’un baume protecteur avant toute manipulation de la bouche, bains de bouche au tea tree…). Tout pour rendre mon expérience plus agréable encore !

 

Before sharing the results I got after 3 appointments, I just wanted to say I absolutely loved how everybody took great care of me (and my teeth, obviously!). I now know the team pretty well and can say, without a doubt, that their kindness and professionalism are consistent (you will feel like a little princess/prince, whether you’re a blogger or a “regular” patient ;)).

 

mercredie-blog-beaute-geneve-geneva-aesthetics-clinic-whitening-teeth-blanchiment-dentaire-dents-mona-board-jacques-lebahar-orthodontiste-geneva-orthodontie

L’équipe: Mona Board, Jacques Lebahar (orthodontiste) et leurs charmantes assistantes.
The team: Mona Board, Jacques Lebahar (orthodontist) and their lovely assistants.

 

Passons maintenant aux résultats (ceux-ci étaient vérifiés et comparés au tout début du traitement et à la fin de chaque séance): je suis passée de la teinte 2M2 à la teinte 1M1.5, soit 3 teintes de blancheur de gagnées, comme en témoigne l’échelle ci-dessous:

And now, here are the results! As you can see, I got my teeth brightened by 3 tints (from 2M2 to 1M1.5 according to this chart):

 

standard-teeth-whitening-chart

 

 

Et en image, ça donne ça (mes dents après la dernière séance et, à côté, la dent “témoin” de mon premier rendez-vous au cabinet):

On the right, the tint I had when I first came to Geneva Dental Lounge. On the left, the final results :)

mercredie-blog-beaute-geneve-geneva-aesthetics-clinic-whitening-teeth-blanchiment-dentaire-dents

mercredie-blog-mode-geneve-dents-blanchiment-hollywood-white-aesthetics-clinic

Les photos ont exactement la même luminosité (lipstick ou non, la différence est flagrante !)
These pics have been taken in the exact same context and with the same luminosity.

 

Comme vous pouvez l’imaginer, je suis ultra satisfaite du résultat :)

Le tarif du Hollywood White reste très élevé (comptez 1399CHF) mais le cabinet propose également d’autres solutions moins onéreuses à découvrir ici.

 

Mon aventure avec le Geneva Dental Lounge ne s’arrête pas là (oui je sais, je suis très chanceuse, et j’en ai conscience !) puisqu’en discutant avec l’équipe, et notamment avec le Dr. Lebahar (orthodontiste de l’équipe du Dr. Board), j’ai pu découvrir que tout (absolument TOUT !) était possible d’un point de vue esthétique dentaire (blanchir les dents évidemment, mais aussi changer leur orientation, leur projection, leur alignement, leur taille, leur longueur, créer/refermer des espaces… c’est assez passionnant en fait !).

Affaire à suivre donc puisque je compte bientôt procéder à un nouveau changement :)

 

Voilà! I am so pleased with the results :) it’s almost disturbing to look at my original smile, I find it so yellow now ahah! This treatment costs 1399CHF which is quite an investment, but please refer to the website to discover alternative solutions offered by the clinic!

Be ready to discover more content about Geneva Dental Lounge as I decided to explore some other services. After discussing with Dr. Lebahar (who is part of Dr. Board’s team), I realized you could do pretty much everything to your teeth (get them whitened, change their size, their alignement, their angle…), how fascinating? STAY TUNED :)

I’M A BLONDIE BABY (+ CONCOURS INSIDE !).

mercredie-blog-cheveux-afro-boucles-hair-natural-naturels-highlights-blond-blonde-bleached-curls-curly-3c

 

PETIT POINT CAPILLAIRE: j’avais dans l’idée de m’éclaircir la touffe et, pour effectuer ce “petit” changement, je me suis rendue au génialissime Bal des Créateurs (à Genève) ! Même si je suis très contente du résultat, j’ai un nouveau rendez-vous demain au salon pour faire quelques modifications, donc je n’entrerai pas (encore) dans les détails aujourd’hui…

 

blondy now (merci @loic_hairstylist 😍)

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

Cascade de blonds 💇🏼 Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

Je vous rassure (oui parce que je sais que vous étiez en panique totale… LOL), je vous pondrai un article détaillé très bientôt ! Je vous raconterai évidement comment ça s’est passé, ce que j’ai demandé à mon coiffeur… mais aussi ce que je pense du résultat, comment j’entretiens tout ça, ce que ça a changé dans ma routine… Vous saurez ABSOLUMENT tout (et vous savez combien j’aime vous raconter mes expériences beauté dans leurs moindres détails, rappelez-vous de cet article sur mes sourcils par exemple).

 

Aujourd’hui, j’avais surtout envie de partager avec vous plein de clichés de mes cheveux fraîchement éclaircis (ceux sur Instagram… n’étaient apparemment pas suffisants ahaha !).

Je vous donne RDV plus bas pour une (deux ?) nouvelle(s) réjouissante(s) ;)

 

mercredie-blog-cheveux-afro-boucles-hair-natural-naturels-highlights-blond-blonde-bleached-curls-curly-3c2

mercredie-blog-cheveux-afro-boucles-hair-natural-naturels-highlights-blond-blonde-bleached-curls-curly-3c8

mercredie-blog-cheveux-afro-boucles-hair-natural-naturels-highlights-blond-blonde-bleached-curls-curly-3c4

🐑

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

Alors, qu’en pensez-vous ? J’ai mis BEAUCOUP de temps à m’habituer (oui oui, plus encore que quand je passe du frisé au lisse avec une lacewig ! c’est fou !) mais je crois que j’aime vraiment beaucoup ce changement :)

 

Allé, trêve de bavardages, je sais que si vous êtes là c’est pour le CONCOURS ahahah !

Mais, un concours POUR QUOI ? Hé bien tout simplement car j’ai fêté hier les 3 ans de mon blog (j’ai même légèrement changé le design du blog, vous l’aurez peut-être déjà remarqué) !!

Qu’est-ce que je vous propose ? Une possibilité de remporter un très joli lot de produits soins pour les cheveux (mais pas que !) car plus les jours passent et plus je constate que cette thématique est celle qui vous intéresse le plus. Moi qui avait commencé ce blog avec l’idée de ne parler que de mode, je vous avoue que ce retournement de situation reste une très belle surprise, merci à toutes pour votre enthousiasme et vos retours TOUJOURS agréables !

 

Cette opération est possible grâce au e-shop Superbeauté.fr (chez qui j’avais tout d’abord commandé une lacewig et avec qui j’apprécie collaborer désormais !) qui souhaite récompenser la gagnante de ce concours avec un magnifique lot de produits SHEA MOISTURE appartenant à la nouvelle gamme 10-en-1 “Superfruit complex”: le shampoing, l’après-shampoing, le sérum, le masque mais aussi le savon qui n’est pas sur la photo !

Superfruit-Group-Hair

Pour tout vous dire, je ne l’ai même pas encore testée mais elle est sur ma liste et je suis plus qu’excitée à l’idée de la découvrir tant j’en ai entendu du bien (chez SunKissAlba par exemple) !!

 

Pour participer:
1. Laissez-moi un commentaire (n’hésitez pas à me faire des suggestions ou à me donner votre avis sur ma rubrique cheveux !)
2. Citez un produit vendu par le site Superbeauté (ne mettez pas le lien par contre sinon votre commentaire finira dans mes spams…), vous verrez, il y a du choix !
3. Les résultats seront annoncés exclusivement sur ma page Facebook, la gagnante aura 24h pour se manifester par ce biais donc ABONNEZ-VOUS pour ne pas rater votre lot si vous êtes tirée au sort :)
4. Le concours est réservé aux résidents de France métropolitaine/Corse.

Vous avez jusqu’à jeudi 20 août 2015 minuit pour participer, bonne chance à toutes !

J’ai testé les produits Giovanni Cosmetics (+ CONCOURS INSIDE !).

Il y a encore quelques petites années, trouver certaines marques de produits capillaires spécialisées curly/afro était particulièrement compliqué. Il semblerait que les choses s’améliorent puisque j’ai récemment découvert un tout nouvel e-shop tout chou tout mignon nommé Mohaera, proposant “des soins pour cheveux très secs à crépus ou défrisés”. On peut y trouver des marques telles qu’Aménaïde, Les Secrets de Loly ou encore Giovanni Cosmetics.

Mohaera propose aussi une foultitude de petits conseils bien utiles pour nos cheveux (récemment, un super petit article sur l’entretien des pointes !).

Lorsque la créatrice du shop m’a proposé de découvrir ses produits, j’ai DIRECT pensé à la marque Giovanni Cosmetics qui me faisait envie depuis pas mal de temps.

mercredie-blog-beaute-cheveux-afro-naturels-routine-giovanni-test-avis-mohaera-boucles-frises

Je suis tombée plusieurs fois sur les produits Giovanni Cosmetics en Angleterre, mais comme je voyageais toujours en bagage à main, impossible de ramener des liquides ! #frustration

Cette marque américaine se positionne sur la fabrication de soins cosmétiques naturels et vegan et ce, pour tous les types de cheveux. Leurs produits sont: sans sodium laureth, sans phtalates, sans silicones, sans PEG, sans huiles minérales et sans parabènes… pour votre plus grand plaisir ;)

 

giovannicosmeticslogo

 

J’ai eu de la chance puisque j’ai pu recevoir une superbe routine composée du shampoing et de l’après-shampoing “Smooth As Silk” et du leave-in “Weightless Moisture” (tous sont vendus au prix unique de 12,50€). Ces produits me faisaient également un peu rêver dans la mesure où ils figurent parmi les favoris de ma Natural Hair Guru favorite: Miss Taren Guy !

Taren parle du leave-in à partir de 5min32…

Il faut dire que, comme beaucoup de frisées, je suis les aventures de Taren Guy depuis plusieurs années, et je suis à chaque fois convaincue d’essayer les produits qu’elle recommande. Hé oui, avant d’être blogueuse/youtubeuse beauté, je suis avant tout une lectrice et une abonnée d’autres plateformes beauté ! Pire, je suis même complètement FAN de cette nana. J’étais d’ailleurs comme une dinde dingue le jour où elle a liké une des parutions de ma page facebook (dans laquelle je la mentionnais) ahah !

Bref, vous vous demandez sans doute ce que donne cette petite gamme Giovanni Cosmetics ? Laissez-moi vous répondre: de très belles choses :)

J’ai vraiment apprécié le fait que 3 produits “seulement” (pour certaines ça sonnera comme beaucoup, mais pour moi c’est extrêmement réduit !) suffisent à ma routine:
– Le shampoing (à base d’huiles végétales de romarin, de neem et de lavande) en plus d’être très doux, est VRAIMENT nourrissant.
– Le conditioner (enrichi en protéine de soie), quant à lui, démêle VRAIMENT (même sans silicones !) et rend les cheveux super doux en plus de limiter les frisottis.
– Le leave-in (enrichi en vitamine E, Provitamine B5 et jus d’aloe vera) rééquilibre l’hydratation de mes cheveux, les renforce, et sublime la définition de mes boucles (une sorte de 2-en-1 “soin + coiffage des boucles” !) le tout, sans alourdir ! D’habitude il me faut choisir entre l’afro “volumineuse” mais mal nourrie OU la nutrition parfaite mais les boucles un peu aplaties par la richesse des produits utilisés… là ce n’est pas le cas ! Mon afro est VRAIMENT “aérée” et mes boucles super définies.

J’avais utilisé la routine 2 jours avant de shooter cette photo par exemple:

mercredie-blog-mode-geneve-robe-creme-other-stories-jonak-amiu-noir-firmoo-lunettes2

Pour résumer: une excellente surprise ! Et comme Mohaera et moi souhaitions vous donner la chance de vous en rendre compte par vous-mêmes, nous vous proposons un petit concours ! En jeu: cette même routine capillaire (shampoing + conditioner “Smooth As Silk” et leave-in “Weightless Moisture”) qui sera parfaitement adaptée aux cheveux secs à crépus et ceux traités chimiquement par défrisage ou coloration !

Pour participer, c’est simple:
– Dites-moi en commentaire pourquoi il vous faut cette routine.
– Citez-moi trois marques vendues sur le site Mohaera (autres que Giovanni Cosmetics !).
– Vous avez jusqu’à vendredi 31 Juillet minuit pour jouer. La gagnante sera tirée au sort et annoncée sur ma page Facebook et sur celle de Mohaera.

BONNE CHANCE !

Ma pigmentation semi-permanente à l’Atelier du Sourcil.

Trois semaines après ma pigmentation semi-permanente des sourcils au désormais célèbre Atelier du Sourcil, il fallait que je vous fasse un petit récap de l’expérience ;)

Pourquoi j’ai “fait ça à mes sourcils” (comme dirait ma mère) ?
Tout simplement parce que l’idée me trottait dans la tête depuis un bon moment (je vous parle tellement souvent de mes sourcils, vous devriez le savoir, enfin !). Le maquillage de mes sourcils, en plus de me prendre beaucoup d’argent (j’achète régulièrement des crayons, des kits sourcils, des poudres… tout y passe, j’ai toujours envie de tout essayer !), me prend surtout beaucoup de temps. Je crois qu’après le teint, c’est la partie de mon visage qui m’occupe le plus chaque matin (notamment l’été puisque je ne me maquille pas le teint mais je tiens à avoir une belle ligne de sourcil).

J’avais lu et entendu beaucoup de bien sur la technique mais, avant de me laisser tenter, je voulais absolument trouver THE salon. J’avais d’ailleurs lancé un petite SOS sur Facebook:

Salut les girls ! Auriez-vous une bonne adresse pour une pigmentation semi-permanente des sourcils à Paris (si…

Posted by mercredie.com on Wednesday, June 17, 2015

 

D’ailleurs je vous remercie infiniment pour tous les commentaires et MP que j’ai reçus car c’est finalement grâce à eux que j’ai fait mon choix

Pourquoi l’Atelier du Sourcil ?
Comme expliqué plus haut, j’ai suivi vos recommandations (et j’en ai même profité pour vous demander directement chez QUEL Atelier du Sourcil je devais me rendre !). On m’a plusieurs fois évoqué le nom de Delphine de l’Atelier du 15e (Vaugirard), j’ai donc pris RDV :)

(ma sœur de cheveux)

Comment ça se passe ?
La première étape consiste en une “restructuration” du sourcil: Delphine a complètement retravaillé la ligne de mon sourcil (sa longueur, son épaisseur, son angulation… TOUT je vous dis !) à l’aide d’une pince à épiler et de quelques coups de ciseaux dans un premier temps, puis grâce à l’application légère d’un crayon pour me montrer la forme qui sera ensuite créée de façon plus permanente, à l’aiguille.

mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente

La seconde étape est le “tatouage” qui s’effectue à l’aiguille et qui va venir rendre le dessin (préalablement discuté et modifié si besoin avec l’esthéticienne) “définitif”.

mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente2 mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente3

Comme c’était ma première fois, il a fallu compter un peu plus d’une heure (10-15min pour la restructuration et environ 45min pour le tatouage + le temps passé à observer le résultat au crayon, à discuter avec Delphine etc).

Est-ce que ça fait mal ?
Oui. Après, je ne suis pas du tout douillette donc ce n’était pas non plus la souffrance de ma vie (je m’attendais tellement à pire compte tenu de tout ce que j’avais pu lire sur la toile !) mais je préfère être honnête ! Certaines filles préfèrent avoir recours à une crème anesthésiante qui rend l’expérience moins traumatisante. Pour ma part, j’ai trouvé la douleur supportable (j’avais quand même les yeux qui pleuraient… mais bon ça ça m’arrive aussi chez le dentiste ahah ! et aussi des envies d’éternuer car l’aiguille titille au niveau des sinus).

Quel résultat ?
Résultat juste gé-nial :)
On m’avait prévenue du résultat façon “marqueur” très prononcé les premiers jours, mais je m’attendais – encore une fois – tellement à pire que je n’ai pas trouvé mes sourcils horribles DU TOUT (on m’a même fait des compliments en me demandant ce que j’avais changé !). Ci-dessous une photo de mes sourcils le lendemain (à savoir que j’avais légèrement maquillé la tête de ceux-ci, je vous explique pourquoi plus bas !).

mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente-resultat

Il faut savoir que pendant la première semaine des croûtes se forment car la peau cicatrise. Rien de bien dérangeant, ça ne dure vraiment pas longtemps. Pour ma part, j’ai appliqué une crème type Cicalfate les premiers soirs (attention, je ne suis pas sûre que ce soit bien recommandé… mais pour ma part ça a rendu la phase de cicatrisation plus simple !).

Voici maintenant le résultat après 2 semaines (attnetion, #nomakeup !):

mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente-resultat2

mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente-resultat3

Je ne cesse de recevoir des compliments sur mes sourcils et quand j’explique qu’ils sont “tatoués” (je préfère utiliser des mots cash ahaha) on ne me croit pas et on hallucine sur le rendu naturel de ceux-ci :)

Je vais bientôt devoir prendre rendez-vous pour ma première retouche gratuite (à effectuer entre 2 semaines et 2 mois après la pigmentation). Il y a en effet toujours des petits détails à reprendre suite à une première pigmentation étant donné que celle-ci s’estompe énormément les premières semaines. Pour ma part, je pense qu’il faudra s’atteler à la tête de mon sourcil gauche qui a moins pris que le droit, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous:


Que signifie “semi-permanent” ?

La pigmentation va durer entre 6 mois et un an selon les peaux. Il faudra en effet procéder à une ou plusieurs retouches chaque année.

Combien ça coûte ?
Comptez 30€ pour la restructuration et 160€ pour la pigmentation soit 190€ au total. Je pense qu’il ne sera pas nécessaire de refaire une restructuration pour mes retouches futures car j’ai bien compris comment épiler mes sourcils pour conserver leur ligne actuelle :)

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?
Je l’avais déjà dit dans un post Instagram, Delphine a été très patiente puisque j’avais initialement du mal avec la forme qu’elle m’avait dessinée et nous en avons beaucoup discuté. En fait, je ne m’attendais pas à ce qu’elle épile autant avant de me montrer le résultat de la restructuration (je pensais qu’elle me dessinerait d’abord la forme, que nous la validerions ensemble, et qu’elle épile ensuite). Du coup, ça a été un peu le choc (je n’avais pas l’habitude de voir mes sourcils aussi nets !).

Le plus gros sujet de débat a été les “têtes” de mes sourcils (la forme générale était canon, les queues de sourcils aussi… mais la forme des têtes ne me revenait pas !). C’est un peu difficile à expliquer mais si vous vous référez à ma photo à côté de Delphine, vous verrez peut-être que mes têtes de sourcils étaient moins carrées que ce que je me faisais d’habitude, et je n’étais donc pas du tout à l’aise avec cette nouvelle forme (d’où le fait que j’ai maquillé mes têtes de sourcils les jours d’après…). Delphine (et mon amie Célia qui m’a accompagnée et qui a eu la gentillesse de prendre les photos de cet article !) m’ont convaincues de “tatouer moins plutôt que plus”, dans le sens où je pouvais toujours maquiller au crayon si je n’étais vraiment pas satisfaite. C’est ce que j’ai fait la première semaine… et aujourd’hui, je me rends compte que la forme initiale est parfaite, il fallait juste que je m’habitue :)

Pour conclure cet article, voici une photo qui montre très bien le travail qui a été fait (la petite photo carrée qui clignote est le “avant”). Comme vous pouvez le voir sur mes nouveaux sourcils, ceux-ci sont beaucoup plus remplis dorénavant, et leur forme a également été modifiée: j’ai le sourcil moins “haut” (ça aussi ça me posait problème au début car j’avais l’impression que mes nouveaux sourcils étaient trop “droits” et que mon regard était “énervé” ahaha mais finalement c’est beaucoup mieux comme ça !) et surtout, plus “rempli” et expressif ;)

mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente-resultat7

Quel BONHEUR de sortir de la douche, d’aller à la mer, de me réveiller le matin… le sourcil toujours NICKEL :D #priceless, plus besoin de maquiller vos yeux !
Pour toute autre question, je vous invite à consulter sur la FAQ de l’Atelier du Sourcil ;)

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà sauté le pas de la pigmentation semi-permanente ?

PS1: je vous invite VIVEMENT à suivre l’Atelier du Sourcil via facebook et/ou Instagram (d’incroyables photos “avant-après” dont je ne me lasse jamais !).
PS2: je remercie encore Célia pour les photos et sa gentillesse habituelle :)
PS3: certaines m’ont demandé des “codes promo” pour tester la pigmentation semi-permanente à l’Atelier du Sourcil… mais cet article n’est pas une collaboration, je n’étais pas invitée, j’ai payé la prestation, comme une grande… ;)

REVEAL: de l’afro au carré wavy !

thumb izzy

Cela fait maintenant près d’une semaine que je me trimballe, contre toute attente, avec un magnifique (la modestiiiiiie) carré ondulé (il n’est en effet pas rare que je passe à l’acte dès lors qu’une envie capillaire me titille !).

Je vous avais même demandé votre avis sur cette coupe… avant de partager dans la foulée une photo du résultat (je ne perds pas de temps).

Wavy bob please (je vous explique TOUT bientôt sur mon #blog…).

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

Aujourd’hui il est temps de vous révéler mon secret, c’est-à-dire comment j’ai réussi à obtenir un résultat aussi canon ! J’avoue avoir fait TELLEMENT de teasing (vous avez été si nombreuses à vouloir savoir pour quelle technique de brush j’avais opté et si MES BOUCLES ALLAIENT REVENIR !), je ne pense pas me tromper en disant que vous serez surprises..!

En fait, si je ne vous ai pas immédiatement dit qu’il s’agissait d’une lacewig, c’était pour vous prouver combien celle-ci était indétectable… et le moins que l’on puisse dire c’est que vous n’y avez vu que du feu (un peu comme tout mon entourage d’ailleurs !), exceptées quelques expertes qui ont rapidement grillé le subterfuge sur Instagram ;)

Quelques informations sur ce modèle:
– il m’a été envoyé par l’excellent site superbeaute.fr
– il s’agit de cheveux synthétiques FUTURA (bonne qualité donc puisqu’on peut notamment la lisser au fer sans risque !)
– je porte le coloris OM430P (qui du coup rappelle plutôt bien ma couleur naturelle !)
– le site propose des wig caps
– je NE dors PAS avec (moment sexy lorsque je la retire… qui n’est pas sans rappeler une certaine scène de “How to get away with a murder” !)

Voilà voilà, j’espère vous avoir bluffées, j’ai hâte de recevoir vos avis !

Pour en savoir plus sur les lacewigs, je vous invite aussi à lire mes précédents articles sur le sujet (ici, ici ou encore ).

Mes sept lipsticks rouges préférés.

Hola les chiquitas ! Aujourd’hui je me suis dit que j’allais faire un point sur mes rouges-à-lèvres

mercredie-blog-mode-beaute-test-avis-rouge-a-levres-preferes-ruby-woo-mac-lace-wig-wavy-bob-short-izzy-model-model-superbeaute

Si vous me connaissez “bien” (tout est relatif ici bas…), vous savez combien j’affectionne ma touche de rouge sur les lèvres. J’ai des instants de folie, durant lesquels je tente des variantes orangées et je me permets même quelques écarts plus osés, voire carrément wtf.

Néanmoins, je reviens toujours au “vrai” rouge, que j’appelle “rouge franc”, ne me demandez pas pourquoi ni d’où je sors cette appellation. D’ailleurs, qui entend “Bonjour, je recherche un excellent rouge franc” se trouve très probablement à quelques mètres de moi chez Sephora.

Et, là encore, j’en ai vu passer des tubes: des cheaps, des beaucoup trop chers, des glossy, des mates, des semi-permanents, des qui ne duraient même pas 5min… la totale. Je me considère donc aujourd’hui à même de pouvoir vous présenter mes rouges ultimes de tous les temps, ceux que j’ai toujours dans mon sac-à-main, ceux qui m’habillent et me me font me sentir au top de ma forme (un peu comme une jolie petite robe noire !).

mercredie-blog-test-swatches-lipstick-rouge-a-levres-mac-ruby-woo-niwel-veloute-infaillible-l-oreal-red-max-factor-ruby-tuesday-kiko-ultra-glossy-rouge-dior-999-giorgio-armani-chinese-lacquer

Comme j’avais la flemme de faire 7 photos différentes de moi portant les différents lipsticks, je me suis dit que j’allais faire un vrai truc de blogueuse beauté: des swatches. Et là, la vérité m’a tout simplement sauté aux yeux: en fait TOUS mes rouges se ressemblent, les différences sont tellement subtiles que n’importe quelle personne normalement constituée ne comprendraient pas l’intérêt d’acheter et de cumuler autant de produits similaires… Il y a donc une part de psychothérapie dans ce post (parce que, CLAIREMENT, je ne m’en étais jamais rendue compte auparavant… assez grave quand même !).

Place aux images (n’hésitez pas à cliquer dessus pour agrandir… et apprécier les différences EXTRAORDINAIRES qui existent entre toutes ces teintes ahaha):

mercredie-blog-mode-geneve-beaute-maquillage-rouges-a-levres-rouge-lipstick-iconique-mac-ruby-niwel-giorgio-armani-l-oreal-dior-swatch-swatches-testAvec flash

mercredie-blog-mode-geneve-beaute-maquillage-rouges-a-levres-rouge-lipstick-iconique-mac-ruby-niwel-giorgio-armani-l-oreal-dior-swatch-swatches-test2Sans flash

Alors voilà où j’en suis les meufs.

Les deux extrêmes (le “Ruby Woo” de chez MAC et le “Chinese Lacquer” d’Armani) sont de loin mes deux préférés. D’ailleurs, sur les deux photos illustrant cet article, je porte le Ruby Woo: j’adore son rendu mat et très (très très) sophistiqué. Pour ce qui concerne le Lip Maestro, il est loin d’être aussi brillant que sur la photo flashée, je dirais qu’il tire même carrément vers le mat (mais est beaucoup moins “éteint” que le MAC).

Ensuite, de gauche à droite:
– Le Niwel (le e-shop de la marque devrait ouvrir bientôt) est vraiment top à porter, très crémeux (il ne s’appelle pas “rouge-à-lèvres velouté” pour rien !) et la tenue est très bonne.
– Le “Red Infaillible” de la gamme du même nom de L’Oréal (dont je vous parlais dans cette vidéo) est également excellentissime et INCONTESTABLEMENT le meilleur en terme de tenue (appliqué le matin, malmené toute la journée, notamment pendant les repas, il a encore fière allure après le sport et MÊME avant d’aller au lit… un exploit je vous dis !). La teinte est parfaite pour lui aussi… Le seul inconvénient que je lui trouve est le fait qu’il soit assez difficile à démaquiller !
– Le “Ruby Tuesday” de chez Max Factor. Alors, déjà, Max Factor c’est quasiment impossible à trouver en France donc je ferai court (par contre si vous habitez en Suisse, vous le trouverez ici !). C’était tout simplement le rouge que je portais non-stop il y a encore 2/3 ans. Je m’en suis légèrement lassée du fait de sa teinte léééééégèrement rosée. Niveau tenue, il arrive juste derrière l’Infaillible: excellente.
– Le Kiko “Ruby Red“, sûrement celui que je porte le moins souvent: la couleur est top mais il brille beaucoup et tire vers le rose comme le “Ruby Tuesday” de chez Max Factor. Décidément, j’ai un truc avec les rubis (ceci n’est pas un appel du pied)…
– Le “Rouge Dior – 999“: alors lui, je sais pas trop quoi dire… si ce n’est que j’en attendais beaucoup (plus). Il faut dire que j’étais allée chez Sephora (encore…) en demandant justement de l’aide pour trouver MON nouveau rouge. Au moment de décrire ce que je souhaitais, la vendeuse avait bloqué deux secondes sur mon visage et m’avait répondu “Oui donc exactement ce que vous portez aujourd’hui en fait“… Humm…. Voilàààà c’est ça ! ENCORE un rouge madame ! Mais je sais pas, je le trouve trop violet sur mes lèvres (alors que lors de mes tests en magasin j’avais adoré son rendu sur ma main…). Du coup je le porte beaucoup plus exceptionnellement que les autres. Il n’empêche qu’il demeure très confortable et super pratique à appliquer (ah oui, et j’avais acheté le crayon correspondant… que j’utilise du coup pour tous mes autres rouges-à-lèvres rouges ;)).

Fin du bilan.

Je ne sais pas si je suis la seule dans ce cas, mais acheter des rouges me met toujours tellement en joie que je pense que je ne m’arrêterai jamais. D’ailleurs, à l’heure où j’écris cet article, je viens d’aller chercher une commande Click&Collect chez S… (j’arrête, vous allez croire que je fais de la pub !): le “Hot Cherry” de chez Estee Lauder qui est juste foufou dans son intensité (et, pour une fois, je suis juste DINGUE de son côté pailleté !). Bref, je vous en reparlerai, c’est certain… C’était juste pour vous dire que la folie continuait…

mercredie-blog-mode-beaute-test-avis-rouge-a-levres-preferes-ruby-woo-mac-lace-wig-wavy-bob-short-izzy-model-model-superbeaute4
Je porte ici le MAC “Ruby Woo

PS: non je n’ai pas oublié de vous parler de ma nouvelle coupe et de mes sourcils, “c’est dans le pipe” comme disent les vieux.

J’ai testé les soins du visage Rivoli Genève.

Rivoli Genève est une marque de cosmétiques suisse particulièrement innovante, proposant une panoplie assez impressionnante de soins pour le visage. Pour celles qui s’en souviennent, je vous avais déjà parlé brièvement de leur brume anti-âge “Eau de Jour” dans une vidéo favoris makeup/soin.

Les soins Rivoli Genève se basent sur les dernières découvertes en matière de biologie cutanée, garantissant ainsi une connaissance plus que parfaite de la peau, de son fonctionnement et de ses multiples réactions, avec notamment un focus sur le vieillissement. La marque parle d’ailleurs de “beauté intelligente”.

th_2ebb92e223ca736eab021c411917f411_1428926458PHILOSOPHY

On retrouve 3 catégories de produits: d’abord les soins visage (crème hydratante, crème de nuit, tonique…), puis les soins du regard (crème et sérum), et enfin les soins spécifiques (base de teint, brumes…).

Aujourd’hui je partage avec vous mes impressions concernant deux soins (un visage et un spécifique) reçus l’année dernière (hééééé oui, je prends mon temps pour tester les produits…): la base traitante “Le Privilège” et le masque réparateur “Le Visage”.

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-rivoli-test-avis-le-visage-le-privilege-base-traitante-masque-reparataur

Commençons par la base traitante, présentée comme la “solution miracle pour masquer les pores dilatés, les rougeurs et améliorer le teint”, tout en apportant à la peau les molécules de “nouvelle génération” stimulant la production d’acide hyaluronique.

Je l’ai utilisé avec beaucoup de plaisir pendant plusieurs mois (c’est fou, le flacon duuuuuuure !), notamment pendant l’hiver dans la mesure où ma peau était plutôt pâle et que je n’avais pour ainsi dire aucun problème de peau. Résultat ? Un teint lumineux, légèrement lissé, le tout en transparence, un peu comme une BB crème… mais avec une bonne dose de confort supplémentaire.

Comme son nom l’indique, cette base devient également une excellente base de maquillage ;)

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-rivoli-test-avis-le-visage-base-traitante2

Au départ je craignais un peu niveau correspondance avec ma teinte (j’ai le teint plutôt doré alors que cette base est rosée), mais au final ça marche plutôt bien, très bien même.

Sur la photo ci-dessous, je porte la base Rivoli Genève sur la moitié gauche du visage (un poil rosé), tandis que l’autre moitié est nue. J’ai gardé cette photo en HD de sorte que vous puissiez cliquer dessus et voir très précisément l’effet du produit (mes petites rougeurs sont atténuées, mes pores moins visibles et mon teint est plus “réveillé”).

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-rivoli-test-avis-le-visage-base-traitante-visage
Avec, en prime, une petite preview de ma pigmentation semi-permanente des sourcils à Semaine+1 ;)

La différence est très fine, mais comme je vous l’ai dit plus haut, c’est normal, la couvrance est très light et le résultat très subtil (mais c’est le but !).

Passons maintenant à mon produit chouchou, le masque réparateur “Le Visage”. Ce soin “à haute teneur en principes actifs détoxifiants et régénérants” répare et réhydrate les peaux fatiguées.

Sa texture est particulièrement onctueuse… en fait, on a davantage l’impression d’utiliser une crème très riche qu’un masque habituel (celui-ci est transparent par exemple). Peut-être connaissez-vous le “masque apaisant hydratant” de chez Avène ? Hé bien la version Rivoli Genève est très similaire, en plus efficace encore ;)

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-rivoli-test-avis-le-privilege-masque-reparataur

J’utilise ce masque très régulièrement (je crois d’ailleurs que c’est le seul qu’il me reste dans ma salle de bains !), tout comme la base, il va me durer plusieurs mois, si ce n’est des années. Une très petite quantité de produit suffit en effet pour une utilisation (il est d’ailleurs recommandé d’appliquer une couche très fine).

Je le laisse poser un petit quart d’heure et au moment de rincer, ma peau est TOUTE DOUCE, repulpée à bloc ! J’ai vraiment adoré l’utiliser après le ski (tout-à-fait de saison !) ou dès que je sentais ma peau tirailler (parfois après la douche… ou une folle soirée !). Les effets sont immédiats. J’ai aussi beaucoup aimé la petite alternative qui consiste à l’utiliser, toujours en fine couche, comme une crème de nuit pour une hydratation intensive certains soirs ;)

Alors, verdict pour ces deux produits ?
Indéniablement, ces produits n’ont rien à voir avec les crèmes et soins de supermarché ! Le confort que ceux-ci apportent à la peau ainsi que la visibilité immédiate des résultats sont là pour le prouver. Les packagings sont simples, pas de chichi, le contenant est la star. Les odeurs m’ont également beaucoup plu, très “traditionnelles”, réconfortantes, tant pour la base de teint que pour le masque. Autre point positif, la longévité de ces produits, assez folle !

Le seul bémol réside dans le prix très élevé de ces produits (CHF223.00 pour la base traitante et CHF98.00 pour le masque). Clairement, dépenser autant d’argent dans mes soins n’est pas une habitude (le max que j’ai fait était sûrement pour mon rituel Chanel… mais ça reste une exception !), encore moins pour une marque niche (trop de risque !). En l’occurrence, j’ai été très agréablement surprise et surtout ravie d’avoir eu la chance de découvrir et utiliser des produits d’une telle qualité (c’est pas tous les jours, alors merci Rivoli Genève !).

Pour toutes celles qui auraient envie de se faire un “petit” plaisir et craquer pour des soins haute performance, vous savez désormais à quelle porte frapper. Pour connaître les points de vente, c’est par ici (sinon j’ai trouvé plusieurs e-shops proposant la marque, une simple recherche Google suffit !).

Et vous, avez-vous déjà eu la chance d’essayer des produits de soins “luxe” ? En avez-vous été satisfaites ? Et connaissiez-vous la marque Rivoli Genève (je m’adresse surtout aux suissesses dans la salle !) ? ;)

Ma métamorphose capillaire grâce au soin Tokio Inkarami (et à Miss Mag !).

Celles qui suivent savent que j’ai fait une petite pause au salon de coiffure Miss Mag la semaine dernière. Situé au cœur du quartier de Villiers (11 rue de la terrasse, Paris 17e), le salon est tenu par Magali, passionnée du cheveu qui ne souhaite qu’une chose, la satisfaction de ses clientes !

mercredie-blog-mode-paris-salon-coiffure-afro-miss-mag-17e-villiers2

J’avais été contactée par l’équipe pour venir tester leurs services (les prestations phares du salon étant le soin Tokio Inkarami dont je vais vous parler tout de suite, mais également le balayage Sunglitz à l’argile !) mais 1. n’étant pas sur Paris et 2. étant particulièrement sceptique à l’idée de me rendre chez le coiffeur, j’avais un peu fait tarder notre rencontre… Et puis, j’ai fini par me décider, en me disant qu’après tout, un petit soin ne pourrait pas faire de mal à ma touffe (aujourd’hui, je me demande encore POURQUOI j’ai attendu si longtemps !!).

Bref, lorsque je suis arrivée au salon j’ai tout de suite apprécié l’ambiance à la fois élégante (mais sans chichi !) et relaxante (clairement, ça change de certains salons où l’on ne s’entend littéralement pas parler, entre les bruits des appareils et les jacassements des coiffeuses… je sais, c’est très cliché mais bon, tmtc où je veux en venir !). J’ai été extrêmement bien accueillie, d’abord par une coiffeuse senior du salon, puis par Magali qui est arrivée toute souriante/pimpante, au choix. Nous avons discuté des champs des possibles (en gros, un soin ou un balayage) et comme je n’étais moi-même pas certaine de ce que je voulais niveau couleur (rappelez-vous, ça change un peu tous les jours en ce moment…), nous avons finalement opté pour le fameux soin Tokio.

Qu’est-ce que c’est ?
Un soin profond révolutionnaire tout droit venu du Japon qui promet, en une séance seulement, des cheveux complètement revitalisés, nourris à l’extrême, grâce notamment à une bonne dose de kératines d’origine naturelle, des acides aminés, des céramides, des protéines de soie et des plantes aux propriétés hydratantes et antioxydantes !

Un avant-après plutôt parlant, trouvé ici ;)

10408805_10152208519735373_7302236017210470347_n

C’est pour qui ?
Absolument TOUS les types de cheveux ! Il reste quand même idéal pour les cheveux abîmés, secs ou fragilisés (par l’usage répétitif de la chaleur, les traitements chimiques etc) et pour les cheveux afro ou frisés qui manquent naturellement de kératine.

Comment ça marche ?
Ce soin, qui dure au maximum 45 minutes, se décompose en cinq étapes puisque 5 produits différents vont être successivement appliqués/superposés sur vos cheveux :)

Après le shampoing (et le fantastique massage crânien… ahhhhhhh !!!), on applique un spray. S’en suit l’application d’une crème à la consistance plutôt épaisse, toujours en insistant mèche après mèche, afin de réparer le cheveu en profondeur. Je file ensuite une dizaine de minutes sous le casque, après m’être fait envelopper la tête d’une serviette bien chaude, histoire de bien faire pénétrer le produit…

Ensuite (et contrairement à ce à quoi je m’attendais), Magali procède à l’application d’une autre crème, DIRECTEMENT sur les couches précédentes, c’est-à-dire sans rincer les produits appliqués auparavant (autant vous dire que les cheveux sont on ne peut plus gorgés de bonnes choses à ce stade !). On termine avec un dernier shampoing doux avant l’application d’un dernier produit (LOL moi-même j’avoue que je n’ai pas tout suivi dans le process, en même temps j’étais trop occupée à kiffer mon siège massant..!) et un dernier coup de spray pour refermer les cuticules !

Et alors, quel résultat ?
Indéniablement, ce soin n’a RIEN à voir avec un quelconque soin/masque/traitement à domicile. La concentration des actifs, le process… les différences entre un soin professionnel et un soin à domicile sont telles que les résultats ne pourront, je pense, jamais être comparés. De fait, j’ai été littéralement ébahie au moment de toucher mes cheveux, encore mouillés, lorsque j’ai quitté le bac ! Ils étaient comme “regonflés”, très légers et extrêmement renforcés (plus aucune élasticité ou casse, juste des cheveux super forts, EXACTEMENT ce qu’il me fallait) !

A savoir que, pendant le shampoing, j’avais demandé à Magali ce qu’elle pensait de mes cheveux (j’aime bien demander quand des professionnels les ont entre les mains: soit ça me rassure, soit ça me conforte dans l’idée que je fais de la m*****, notamment quand je suis dans mes phases de colorations ou d’usages de fers intempestifs…). Celle-ci m’avait répondu qu’ils étaient en super état. Je tiens donc à préciser que le Keratin 2 Minutes Reconstructor de chez ApHogee (dont je vous parlais ici) – bien qu’il soit un soin “maison” – n’y est sans doute pas étranger ;) Bref, petite aparté pour que vous compreniez que je ne suis pas allée au salon avec les cheveux pourris non plus LOL ! Même mes pointes (qui sont la raison principale de ma NON pousse de cheveux, vu que je suis accroc aux ciseaux et que je les coupe dès qu’elles ne sont plus PARFAITES) étaient renforcées, aussi costaudes que le reste de ma chevelure, un vrai miracle :)

Pas de photo pour vous montrer le “après” car:
1. Je n’avais pas mon “vrai” appareil photo et le rendu iPhone ne vendait pas du rêve
2. Et surtout, le soin n’a “visuellement” pas changé grand chose (si ce n’est que mes boucles sont beaucoup plus rebondies juste après le séchage), c’est surtout au toucher que l’on ressent la transformation ! Peut-être constaterez-vous malgré tout le changement à travers mes prochaines photos look ;)

Combien de temps durent les résultats ?
De 5 à 6 semaines ! Le masque “Tokio Home”, vendu chez Colette permet notamment de prolonger l’effet du soin chez soi ;)

Combien ça coûte ?
Je n’ai pas payé cette prestation chez Miss Mag et j’ai complètement zappé de demander, #boulet. Certains salons préfèrent d’abord vous faire un devis (en tenant compte de l’état de votre chevelure, de sa longueur, de son épaisseur etc…), mais comptez généralement entre 60 et 100€ (sinon, contactez directement le salon par téléphone, les filles se feront une joie de vous informer: 01.42.27.51.72 !).

mercredie-blog-mode-paris-salon-coiffure-afro-miss-mag-17e-villiers

Alors, je recommande ou pas ?
Oui, oui oui et MILLE FOIS oui !

Et concernant le salon Miss Mag, plus spécifiquement ?
J’ai aimé: le standing et le confort du salon, le calme (surtout quand on est en pleine session de siège massant, c’est quand même agréable !), les marques utilisés (Farouk, Sunglitz, Moroccanoil…), les coiffeuses toutes adorables et très pro, le regard de Magali (qui semble garder en permanence un œil sur ce qui se passe dans le salon), le fait que le salon soit “tout public” (j’ai vu passer des femmes de tous les âges, appartenant très probablement à des milieux très différents et aux types de cheveux variés, du très caucasien au très crépus), le fait que Magali me demande comment je souhaitais coiffer mes cheveux, comment je désirais les sécher et qu’elle me propose plein de petites solutions pour améliorer le rendu de mes cheveux (séchage à l’air froid pour sceller les boucles, pourquoi pas un lissage du pourtour de ma tête, là où mes cheveux sont carrément crépus par rapport au reste de ma crinière…).

J’ai moins aimé la partie séchage/coiffage: je connais mes cheveux par cœur (j’ai d’ailleurs MA “technique” que je vous invite à (re)découvrir ici) et, du coup, certaines petites choses m’ont empêché d’obtenir un résultat “comme à la maison” (ex: je n’utilise jamais de serviette de bain pour sécher mes cheveux, je ne passe pas mes doigts dedans, j’utilise beauuuuucoup plus de crème…). Enfin, à la limite, il aurait simplement fallu informer Magali de mes préférences pour obtenir ce résultat PARFAIT ! J’avoue avoir eu la flemme (et je savais au fond de moi que, vu la qualité du soin, je serais encore plus épatée après mon premier rituel de shampoing/séchage/coiffage à la maison ahaha !). Bref, un “point négatif” vraiment minime ;)

Un très grand merci à toute l’équipe et plus particulièrement à Magali :) 
Pour vous abonner à la page Facebook (très bien alimentée !), c’est par ici !

Formula X aka les vernis de ma vie.

Petit article beauté EXPRESS aujourd’hui !

J’avais simplement envie de vous parler d’une marque de vernis que j’ai découvert il y a quelques mois, un peu par hasard chez Sephora, j’ai nommé Formula X. Alors ça va être vite plié cette histoire: je ne sais absolument pas si cette marque est réellement nouvelle ou pas (ça fait peut-être 10 ans qu’elle existe mais, que voulez-vous, je ne passe pas ma vie à faire des veilles beauté) et je ne sais pas non plus si elle a déjà bonne réputation ou pas. Une chose est sûre, j’aurais été dégoutée qu’on ne m’en parle pas vu la qualité exceptionnelle de ces merveilles :) alors aujourd’hui c’est partage et générosité.

mercredie-blog-mode-beaute-vernis-formula-x-sephora-vernis-nail-polish-top-coat-brain-power-extraordinary-pyrotechnic-monumental-spirited-unmistakable-test-swatch
De gauche à droite:
Unmistakable, Spirited, Pyrotechnic, Brain Power, Extraordinary et Monumental

Mon premier craquage s’est effectué sur ces deux vernis “nude” (disons même carrément beige / marron clair). Rappelez-vous:

Ouhhhh les jolis vernis nude par FormulaX 💅 #NEWIN #beauté #beauty #nailpolish #nailart

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

In 💛 with my new nude (#Monumental) #FormulaX nail varnish ! #Sephora #nailart #beauty Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

Je me souviens très bien les avoir utilisés pour la première fois environ 10min avant de filer à un concert d’IAM à Genève, en mode “Oui oui j’arrive, je me fais juste les ongles vite fait !“, sachant pertinemment que ma manucure ne survivrait pas à mon enfilage de chaussures OU à la fermeture du verrou OU encore à l’ouverture de la portière (bref, le parcours classique de la combattante post-pose de vernis).

842fb9176c94ef92ff17367261983b37Et POURTANT !

Malgré plus de 2h à gesticuler dans la fosse (ongles saillants !), ma manucure était restée impeccablement nickel (c’est encore mieux que “nickel” tout court !). Torture test de fou quand même, non ?

Entre cette soirée et la parution de cet article, je me suis laissée allée à plusieurs autres achats, dont notamment les teintes Extraordinary (un magnifique gris bleuté), Pyrotechnic (qui a détrôné mon Big Apple Red de chez OPI dans la catégorie des rouges francs !) ou encore Unmistakable (un vert d’eau hyper frais pour l’été, que je porte sur la photo ci-dessous !) dont je ne me lasse absolument pas (et je reçois toujours plein de compliments sur mes ongles lorsque je les porte).

Détails du jour 😏

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

La tenue est EXCELLENTE (mon vernis reste PARFAIT) 4 jours minimum.

Niveau prix, c’est plus cher qu’un vernis de grande surface mais je trouve que le prix est complètement justifié (comptez entre 12,90 et 15,90€).

mercredie-blog-mode-beaute-vernis-formula-x-sephora-vernis-nail-polish-top-coat-brain-power-extraordinary-pyrotechnic-monumental-spirited-unmistakable

Alors voilà, si vous cherchez LA marque de vernis à essayer à tout prix, foncez (et ne vous retournez pas !). Chopez-vous aussi le top coat, j’ai oublié de le prendre en photo (en même temps, pour celui-ci, la couleur vous importe peu !), mais il est vraiment génial et donne un rendu ULTRA brillant et a un effet sèche-vite je trouve !

 

Et même que cet article n’est pas sponsorisé ;)

Allé, bonne semaine les filles !

“Keratin 2 Minute Reconstructor” de ApHogee ou le miracle soin (cheveux) de l’année.

Depuis le temps que je dois vous présenter mon nouveau soin chouchou… J’espère que vous ne m’en voulez pas d’avoir autant tardé ! Le pire c’est que j’avais prévu de vous le présenter dans ma dernière vidéo “cheveux” mais je n’ai toujours pas fini de la monter… Je propose donc, histoire de me faire pardonner, un petit article dédié au soin protéiné qui a juste révolutionné ma routine et, surtout l’état de mes cheveux fragiles: le “Keratin 2 minute reconstructor” de chez ApHogee ;)

Je remercie infiniment la lectrice qui m’a recommandé ce produit miraculeux (qu’elle se manifeste afin d’obtenir ma gratitude éternelle !!) ! J’étais un peu sceptique, d’autant plus que je n’avais jamais essayé aucun traitement protéiné auparavant… et les résultats sont réellement impressionnants.

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-routine-cheveux-afro-naturels-frises-secs-soins-proteine-aphogee-avis-test-blogueuse-bloggeuse-2-minute-reconstructor-treatment

ApHOgée, c’est quoi ?
Une marque qui propose différents produits, tous riches en protéines et particulièrement efficaces pour traiter la casse des cheveux. ApHogée fait un tabac absolu auprès des défrisées mais, plus généralement, des cheveux chimiquement sensibilisés (colorés, permanentés etc). La marque a une image plutôt “ethnique” mais je suis convaincue qu’elle peut s’utiliser sur n’importe quel type de chevelure !

Et le “Keratine 2 Reconstructor”, plus précisément ?
Ce traitement puissant, profond et pénétrant est un mélange d’acides aminés de kératine, d’huiles botaniques et de vitamines. Il soigne miraculeusement les cheveux cassants et leur redonne toute leur force (oui, oui, vraiment !). Il est vendu sous deux formats différents (237ml et 473ml).

A qui s’adresse ce traitement ?
Le “Keratine 2 Reconstructor” est parfait pour soigner les cheveux colorés, décolorés, permanentés et défrisés. Il répare les dégâts causés par les traitements chimiques mais aussi par la chaleur, le chlore et l’eau dure. Il peut s’utiliser après chaque shampoing et ce, jusqu’à ce que les cheveux soient complètement “rétablis” et sains.

Comment l’utiliser ?
Il suffit de l’appliquer uniformément sur cheveux humides (légèrement essorés). Laissez poser 2 à 5min (seulement !), si possible sous une source de chaleur (casque, serviette chaude…), puis rincez. Un peu comme un après-shampoing finalement !

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?
Pour faire simple, ce produit est ma révélation capillaire de l’année ! Difficile de ne pas être séduite par des résultats aussi intenses en un temps records (quelques minutes seulement). Les cheveux sont réellement transformés dès la première utilisation: ils sont robustes, les pointes ne cassent pas et très très très peu de cheveux tombent au moment du rinçage (à peine un ou deux, alors que quelques mois auparavant, c’était l’hécatombe). Et pour couronner le tout, il sent super bon et parfume délicatement la chevelure :)

C’est donc pour moi le “soin de la dernière chance”, à tester ABSOLUMENT si vous êtes à deux doigts de craquer et de vous couper vos cheveux/pointes abimées !

Uniques points négatifs (il faut bien que j’en trouve quelques uns): le prix, un poil élevé (mais vu la qualité du soin c’est justifié) et le fait que le produit soit assez difficile à trouver en boutique (et même en ligne !). Quelques e-shops qui le distribuent: ici, ici et ici.

Je suis certaine que vous êtes nombreuses à connaître déjà ce soin, ce serait top que vous partagiez votre expérience en commentaire ;) merci et belle fin de semaine à toutes !

Mon plus beau profil.

Les photos que vous voyez ici sont quand même toutes très similaires. Normal, c’est moi qui les prends (le saviez-tu ? la survie du blog dépend essentiellement de l’état de mon trépied et du niveau des piles de ma télécommande !).

En d’autres termes, quand je shoote, je suis en TOTAL CONTROL: l’angle, la pose, le moment de la prise…

387040_10151009341126843_141654582_n… un peu comme quand tu vas faire une photo d’identité !

Je pense l’avoir déjà dit un milliard de fois mais, vraiment, je n’arriverai jamais à être à l’aise à l’extérieur et à me faire shooter par un “photographe” (même amateur, même un ami, même MA MAMAN !). C’est comme ça… Alors oui ça m’arrive de faire quelques exceptions (genre ici, ici ou ), mais c’est loin d’être un plaisir ! J’ai constamment l’impression que TOUT LE MONDE me regarde en se demandant pourquoi je fais ce truc hyper narcissique en mode “hé ouais normal t’as vu”.

La seule fois où j’avais vraiment kiffé un shooting, c’était avec le magazine Un joli conte: non seulement j’avais apprécié l’expérience, mais en plus les photos finales étaient plutôt jolies… exceptionnel donc !

France - Lyon - 4 Octobre 2013 "Mercredie" blogeuse Priscilla, 25, de Geneve, pose pour ses portraits à la mode de l'automne dans le Parc de la Tête D'Or Lyon à Lyon, France, samedi 4 octobre 2013.  Photo par Amy Leangautomnemode_100413_al

Du coup, la plupart de mes photos “look” sont prises dans la seconde chambre qui me sert de dressing (info behind the scene: vous voyez le mur “vide” et l’armoire de mon mec en fond… l’autre pan est en fait une “belle” (moi j’aime bien, mon copain moins…) accumulation de portants, de fringues et d’accessoires…).

L’arrière plan est loin de faire rêver, je vous l’accorde, mais disons qu’il représente tout simplement mon quotidien: choisir mes fringues, tenter une tenue, ajouter un sac et enfiler des chaussures (c’est toujours mieux pour sortir) et ZOU ! au taf ! Si j’ai le temps, je fais une photo avant de partir, mais comme je suis perpétuellement en retard et que j’ai des cernes vertigineux, je reporte ça au soir (et encore, quand j’ai la motive !). Tout ça pour dire que je ne sais pas DU TOUT quand je pourrais trouver le temps d’organiser des shootings “en plein air” avec des environnements hyper canons et des façades d’immeubles assorties à mon vernis…

BREF. Ce dont je voulais parler aujourd’hui (on y arrive), c’était l’influence que le blog a eu sur moi (et continue d’avoir !) en matière de photogénie. C’est quand même sacrément intéressant de constater chaque jour les points communs entre toutes les photos de moi que je trouve pas trop mal ! Non pas que chaque photo soit une réussite (loiiiiiin de là ! il me faut toujours en faire une bonne centaine pour en avoir 4 ou 5 de potables hein !), MAIS je sais de plus en plus précisément les angles, expressions et attitudes qui font que je vais aimer une photo ou non.

D’ailleurs je suis certaine que vous vous en êtes déjà toutes rendues compte (c’est trop un truc de blogueuse ça) ! Elles ont TOUTES leur pose “signature”. Allez donc jeter un œil, vous verrez par vous-mêmes: celles qui semblent ne pas avoir de profil droit, celles qui tirent la gueule sont en mou permanente (je rentre un peu dans cette catégorie), celles qui ne peuvent pas s’empêcher de garder la bouche entrouverte (ah tiens… c’est moi aussi je crois !), celles qui sont en duckface depuis 2007 (ça j’ai arrêté en 2010)… C’est assez drôle finalement. Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurais associé ces observations aux sujets concernés mais je crains que ça ne soit mal pris (dommage) !

Se prendre en photo et “poser” régulièrement est donc plus instructif que ce que je croyais: ça permet d’éviter pas mal de fails photographiques en dehors du blog ;)

mercredie-blog-mode-geneve-pose-meilleur-profil-blogueuse-mode
Vous pourrez aussi revenir quand je serais débloquée.

Pour conclure, qui de mieux que Victoria Beckham pour nous donner une leçon de pose ? Pose qui, je le précise, perdure depuis une bonne dizaine d’années !

Vicky, toujours imitée, jamais égalée.

mercredie-blog-mode-geneve-fashion-blogger-victoria-beckham-iconic-pose-signature

Et vous, savez-vous vous mettre en valeur au moment des photos ? Connaissez-vous des personnalités qui ont TOUJOURS la même tronche/attitude sur les photos (je vous préviens tout de suite, Kristen Stewart ne compte pas).

Projet mode et beauté: appel à témoins !

Ce petit appel à témoin ne vous sera pas étranger si vous me suivez déjà via Facebook ;)

Je mène depuis plusieurs semaines déjà un petit projet qui me tient très à cœur :) je ne peux malheureusement pas TOUT vous dire ici mais, pour faire simple, il s’agit d’un projet vidéo visant à mettre en lumière les spécificités mode et beauté adoptées par des femmes de communautés diverses lors de fêtes traditionnelles. Pour faire simple, cela pourrait par exemple être les préparatifs d’une jeune femme appartenant à la communauté sénégalaise, avant son mariage (visite d’un tailleur, passage au salon de coiffure, maquillage…).

Comme je l’ai dit, il ne s’agit que d’un exemple ! TOUTES les “communautés” (africaines, arabes, indiennes, asiatiques…) et toutes les fêtes traditionnelles m’intéressent, du moment qu’elles comportent quelques particularités “mode” et/ou “beauté” ;)

Loveweddingsng-Freda-and-Cameo-Nigerian-Traditional-Wedding8

best-dance-songs-for-wedding

C975_SET

465599_10151725682975618_543020617_23750945_1428580390_o-1

maxresdefault

Je suis donc activement à la recherche de jeunes femmes prenant part à un événement traditionnel COURANT JUIN et sur PARIS (ou alentours), qui accepteraient que je les accompagne lors des préparatifs de la cérémonie (et, si possible, lors de la fête également… je me ferais discrète !) et qui me feraient ainsi découvrir les us et coutumes mode et beauté associés à un tel événement (cela peut être un mariage, un baptême, ou même une fête non religieuse !). Tout cela serait filmé (mais NON retransmis pour le moment, je peux vous en dire plus en MP si vous le souhaitez !).

Si vous êtes intéressée (ou que vous connaissez quelqu’un qui pourrait l’être !), n’hésitez pas à me contacter directement par mail (priscillaATmercredie.com) ou à me laisser un commentaire. Je me tiens à votre disposition si vous avez la moindre question (je ne peux simplement pas tout dévoiler dans ce post, mais je comprends que tout ne soit pas clair alors n’hésitez pas !).

Adieu purple lipstick.

La dernière fois que j’étais sur Paris, j’en avais profité pour faire une petite virée chez Kiko (aka “le gros traquenard”). Je m’étais alors retrouvée à acheter plein de rouges-à-lèvres “color block”, ne me demandez pas pourquoi, j’étais dans le feu de l’action.

386670f939000373bbb2af073356c740

Grande amatrice de lipsticks orangés, j’en avais trouvé un trèèèèès très chouette, que j’ai porté à plusieurs occasions sur le blog, notamment dans ce look:

mercredie-blog-mode-geneve-veste-peau-bash-bash-kurly-klips

Mais ce n’est pas de cela que je souhaite vous parler aujourd’hui… Cela faisait plusieurs mois que ce lipstick violet Kiko (“923 Peony Purple”) traînait sur ma coiffeuse… D’ailleurs je n’arrive toujours pas à savoir pourquoi je l’ai acheté comment je pourrai porter une telle couleur. La dernière fois que j’avais eu ce genre de “challenge”, c’était lorsque j’avais shoppé le fameux Diva de chez Mac (à voir dans ce look), quoique j’avais quand même réussi à le porter en journée (et même au boulot !).

Mais vraiment, le violet, c’est pas facile facile. Pourtant, j’ai vu pas mal de réussites (sur internet bien sûr… je n’ai encore rien vu de satisfaisant dans la rue j’avoue ahah !): Lupita, Joan Smalls…

e49fd67bc159be271962a3a1d75e60a0

Joan-Smalls

Dark-Purple-Lipstick-9

af85d9f30ca7d2d57db87ab180563267

Capture d’écran 2015-02-19 à 22.30.53

Capture d’écran 2015-02-19 à 22.30.47

J’ai donc eu la (bonne ? mauvaise ?) idée (LOL) de vous demander ce que vous pensiez du violet Kiko sur mes lèvres… et le moins que l’on puisse dire c’est que vos avis ont été très mitigés (ils m’ont aussi beaucoup fait rire) ! En effet, autant certaines ont trouvé le résultat très joli, autant d’autres n’y sont pas allées de main morte (“ça fait wesh“, “la couleur fait cheap“, “lipstick télé-réalité cagole“, “c’est kitsch“…), HEYYYY mais je vous kiffe toujours quand même les filles :)

Au final, vous confirmez un peu mes premières impressions et je préfère lire vos avis cash et être fixée, plutôt que de me faire regarder de travers toute la journée.

Bref, après une étude très sérieuse entreprise par mes soins, il semblerait que ce lipstick ne soit définitivement pas pour moi, et ce pour plusieurs raisons:
– Je n’ai pas le teint chocolat de Lupita, cette teinte s’accorde beaucoup plus difficilement à ma carnation.
– Cette couleur rend pourtant super bien sur d’autres femmes au teint plus clair (comme sur les photos que j’ai partagées plus haut)… mais je crois qu’il faut absolument avoir LE makeup stylé et hyper sophistiqué qui va avec (sourcils Instagram-style, eyeliner de biche, contouring Kardashiesque…).
Mon Kiko est un poil rosé, j’aurais préféré une teinte tirant davantage vers le mauve grisé (celui de Joan Smalls frôle la perfection).
– Et surtout… mon Kiko brille beaucoup trop !!! #TeamMatte

Alors, avant de dire adieu à mon rouge-à-lèvres violet, laissez-moi partager avec vous quelques derniers clichés makeup/look (un peu tout à la fois en fait)…

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-kiko-purple-lipstick-923-peony-zaful-dress-bun-afro-natural-hair-stan-smith-adidas-white-outfit-inspiration2

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-kiko-purple-lipstick-923-peony-zaful-dress-bun-afro-natural-hair

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-kiko-purple-lipstick-923-peony-zaful-dress-bun-afro-natural-hair-stan-smith-adidas-white-outfit-inspiration3
Excusez les marques de chaussettes…

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-kiko-purple-lipstick-923-peony-zaful-dress-bun-afro-natural-hair-stan-smith-adidas-white-outfit-inspiration
Robe à col roulé amovible Zaful – Baskets Stan Smith Adidas (dispo ici) – Lipstick Kiko “923 Peony Purple”

Tout sur ma lacewig “Jenna” :)

mercredie-blog-beaute-cheveux-afro-naturels-perruque-lace-wig-lacewig-jenna-lace-front-FS4:30-4

Il était temps que je lève le voile sur ma touffe du moment. Tant de grâce et de poésie réunies dans UNE SEULE phrase !

Comme chaque hiver, j’arrive à ce stade où je ne SUPPORTE plus mes cheveux. Impossible de les faire tenir en place, impossible d’avoir de belles boucles et impossible d’obtenir un volume QUI TIENT, à cause de l’humidité.

Par dessus le marché, j’ai dû couper mes pointes fragilisées (sur 3/4 cm), ce qui fait que j’ai également perdu un peu de longueur (mais pour le plus grand bien de mes cheveux… donc je suis toute excusée !).

 

Disons-le, il me fallait une parade. J’ai hésité entre pas mal de choses pour planquer mes cheveux naturels quelques temps: tissage, box braids, lacewig… et j’ai finalement opté pour une lacewig. Mais c’est quoi une lacewig ? Si tu te poses encore la question, alors je t’invite vivement à consulter cet article, et aussi celui-là.

Vu ce dont j’avais envie (une belle masse avec de grosses boucles) et le temps que je voulais y consacrer, cette lacewig nommée “Jenna” (dispo ici et ici) s’est présentée comme la solution idéale. Sans parler de l’avantage économique (moins de 40e la nouvelle tête, le rêve !).

J’ai aussi été tentée par les dernières photos d’Alyssa aka ForeverFlawlyss sur son compte instagram.

 

Bien qu’elle ne porte pas DU TOUT le même modèle que moi, elle a réussi à me (re-)convaincre du rendu naturel des lacewigs… J’ai donc sauté le pas et j’ai cliqué sur “commander” !

Pour la poser, aucune difficulté: je vous conseille d’aplanir votre masse capillaire naturelle en faisant des nattes collées. Voilà l’envers du décor:

… Ou “comment perdre 15 ans en une photographie” !

Vous pouvez également ajouter une “cap” (un petit bonnet léger) pour protéger vos tresses des frottements avec la perruque. Puis, il suffit de poser la lacewig (perso, je commence toujours par positionner les petits peignes de devant, histoire que ma raie soit là où je le désire, et je termine par l’arrière, avec les peignes situés au niveau de la nuque). Et voilà ! J’avais fait quelques photos rapides pour vous l’expliquer dans cet article.

Les cheveux de “Jenna” sont synthétiques: le rendu est ultra naturel… en revanche vous ne pourrez pas garder la lacewig en super état aussi longtemps que si elle était faite de cheveux naturels. En effe,t au bout de 3/4 semaines, l’arrière commence à pas mal s’emmêler et à faire des grosses locks. Je la porte tous les jours (mais je l’enlève chaque soir) et je ne pense pas que je la garderai plus qu’un mois et demi.

Mais bon, 40e seulement (et “tout compris” !) pour être parfaitement coiffée pendant un bon mois, ça me paraît tout-à-fait raisonnable, non ? :)

mercredie-blog-beaute-cheveux-afro-naturels-perruque-lace-wig-lacewig-jenna-lace-front-FS4:30-2

Je laisse toujours un peu de mes cheveux naturels/baby hair” à l’avant (pas trop non plus, je rappelle qu’en dessous j’ai toujours les cheveux rouges !). Je les plaque avec deux pinces, de part et d’autre de ma raie, pour un rendu très naturel et bien “fondu”. On n’y voit que du feu ;)

mercredie-blog-beaute-cheveux-afro-naturels-perruque-lace-wig-lacewig-jenna-lace-front-FS4:30-3

Ah oui, et je l’ai raccourcie aussi (en coupant boucle par boucle, et en créant une sorte de carré plongeant)… c’était vraiment TROP long au départ (jamais je n’aurais pu sortir avec..!).


mercredie-blog-beaute-cheveux-afro-naturels-perruque-lace-wig-lacewig-jenna-lace-front-FS4:30-6
Pour info, j’ai pris la teinte “FS4/30” qui est un mix de châtain et de mèches dorées

Et pour revoir la lacewig “en action”, c’est juste en dessous (n’oubliez pas de vous abonner à ma chaîne Youtube !):

Mon tout premier HAUL (mode + beauté + cheveux) :)

Pour découvrir mes derniers petits craquages shopping (mode/make-up/soins/cheveux…), c’est par ici !

Et même que je vous dis tout (ou presque) sur ma dernière lacewig (ce ne sont pas mes vrais cheveux dans la vidéo). Pour en savoir plus sur le sujet, je vous invite à relire mes précédents articles (ici et ici): tout, tout, TOUT vous saurez tout sur les lacewigs, les vraies, les fausses, les laides, les belles…

Marinière, mini veste dentelle (collection actuelle) et gilet long (soldes) H&M
Eyeliner “The Curve” NYX (similaire marque Sephora)
Fond de teint “Face Fabric” (teinte 4 – beige foncé) Armani
Pinceau fond de teint “Good Karma” Urban Decay
Crayons sourcils Anastasia Beverly Hills dispo ici et ici
Highlighter “Living Luminizer” RMS Beauty dispo ici et ici
Lipstick “Lip Maestro” Armani
Lacewig “Jenna” (que j’ai coupee) dispo ici
Huiles diverses Aroma-Zone

Mes nouveaux favoris beauté !

(désolée pour mon teint Casperien, vidéo tournée en pleine nuit en lumière artificielle LOL)

Je porte un top H&M, un lipstick Infaillible Red de L’Oréal (dont je parle dans la vidéo) et un vernis Miss Helen Monoprix.

mercredie-blog-beaute-test-favoris-makeup-soins
1. BB cream Niwel
2. Poudre voile secret Niwel
3. Rouge à lèvres L’Oréal Infaillible
4. Vernis à ongles L’Oréal Infaillible
5. L’Eau de Jour Rivoli Genève
6. Sérum Zéro Défaut perfecteur anti-tâches Yves Rocher / Fluide perfecteur SPF30 Zéro Défaut Yves Rocher / Correcteur ciblé anti-tâches Zéro Défaut Yves Rocher
7. Huiles de nuit détoxifiante et nourrissante Caudalie
8. Déodorant Ushuaïa à l’Orchidée du Mexique
9. Huile corps sous la douche Mixa
10. Granité de douche pulpe de coco et sable fin Ushuaïa
11. Baume corps surgras effet pansement Mixa

J’ai testé le mascara “Outrageous Curl” de Sephora et… WOW !

mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-test-avis-mascara-sephora-outrageous-curl-volume-curve6

Allé, je vous fais le topo: mes cils sont peu fournis, courts et droits… bref, le niveau zéro de l’école des cils.

J’ai été tentée par pas mal de nouveaux produits récemment, notamment ces fameux mascaras “fibres” (le “3D Fiber” de Younique par exemple !) dont tout le monde parle aux US, malheureusement pas encore disponibles en France ou en Suisse.

Et puis, j’ai entendu parler du nouveau Outrageous Curl” de Sephora: les avis étant majoritairement positifs (et encore, le mot est faible… je parlerai plutôt de vent de folie autour de ce nouveau mascara !), je vous avoue que j’ai été plus que motivée à aller le choper en boutique (à tel point que c’en est devenu ma “mission” du weekend dernier… ahah !).

Cela fait maintenant plusieurs jours que je l’utilise et franchement, ce mascara est une vraie petite tuerie !

En plus d’être hyper pigmenté (je l’ai pris en teinte “Ultra Black“), il donne également un volume DE FOU !

mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-test-avis-mascara-sephora-outrageous-curl-volume-curve2
Même avec un trait d’eyeliner assez épais, mes cils restent super visibles car méga étoffés (d’habitude c’est loin d’être le cas !)

La brosse est toute petite, du coup très pratique pour attraper les cils des extrémités et aussi pour retravailler l’application et ainsi éviter les paquets (la brosse ayant tendance à être pas mal chargée, le risque est quand même là…). En effet, ce mascara se “travaille”, ce qui fait qu’on obtient un résultat vraiment incroyable à partir de la seconde couche !

Le mascara promet également des cils outrageusement recourbés… Je ne peux malheureusement pas vraiment en juger, en toute honnêteté, puisque j’ai repris goût au recourbe-cil (pourquoi je l’avais laissé tomber celui-là ??? Aucune idée ! En tout cas on a remis le couvert !).

mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-test-avis-mascara-sephora-outrageous-curl-volume-curve5

Bref, le mascara “Outrageous Curl” rejoint – en explosant tout sur son passage – mon top 3 des meilleurs mascaras de tous les temps (pour mon “type” de cils, bien sûr), avec le “Skinny” de chez Eyeko (un peu plus soft celui-là) et le “Volume Pigeonnant” de chez Etam (dont la brosse est très similaire !)

Et vous, avez-vous trouvé le “mascara parfait” ?

mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-test-avis-mascara-sephora-outrageous-curl-volume-curve4mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-test-avis-mascara-sephora-outrageous-curl-volume-curve

Les 5 huiles que mes cheveux frisés préfèrent.

Vous le savez, entre les huiles et moi, il y a quelque chose de fort.

Que ce soit pour mon visage (soin ou démaquillage), pour mon corps (hydratation générale ou localisée) ou pour mes cheveux (soin quotidien, bain avant-shampoing…), je peux difficilement me passer d’elles. Et je ne pense pas être la seule ! Les marques beauté semblent en effet avoir ressenti une certaine demande puisqu’elles proposent, aujourd’hui, quasiment TOUTES leurs produits à base d’huile (en coloration, en soin démaquillant, en soin hydratant…). Pardon, mais ceci était inévitable.

Je vais donc vous parler de quatre huiles “cheveux” que j’ai testées ces derniers mois. Attention, il ne s’agit pas d’huiles “brutes” (ex: huile d’olive, de coco, d’avocat…) mais plutôt de soins profonds combinant eux-mêmes plusieurs variétés d’huiles (naturelles ou végétales pour la plupart).

mercredie-blog-beaute-mizani-niwel-farida-b-l-oreal-huile-mythic-oil-supreme-oil-nectar-huiles-vegetales-hydra-r-force-oil-essential
Je porte un top Mango et des boucles d’oreilles SheInside

J’ai beau avoir de la “masse”, mes cheveux sont très fins et ont tendance à casser facilement si je n’en prends pas très régulièrement soin, surtout à cette période de l’année. Les huiles me sont donc d’un grand recours, encore plus lorsqu’elles sont déjà “préparées” (car souvent beaucoup moins grasses et lourdes que les huiles pures) !

Entrons maintenant dans le vif du sujet…

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-huiles-niwel-farida-b-l-oreal-mizani-supreme-miracle-essential-oil-nectar-argan-roucoucou


1. Mizani – Supreme Oil

Je commence avec cette “huile sèche” de la marque Mizani, toujours à la pointe de l’innovation pour les cheveux de type afro ou frisé. Composée à 99% d’ingrédients naturels et à base de 8 huiles naturelles pures (huiles de sésame, jojoba, amande, avocat, abricot, olive, tournesol et argan) est également sans silicone, huile minérale et parabène. Niveau texture, le produit tend plus vers l’eau que l’huile, ce que j’ai trouvé plutôt surprenant la première fois !

Pour tout vous dire, cette huile a été le seul et unique produit de soin cheveux que j’ai emmené avec moi à New York ! Pourquoi ? Parce que je n’avais aucune idée du taux d’humidité de la ville (et les prévisions météo étaient vraiment bof bof), du coup, l’idée d’avoir une huile (= riche) sèche (= rendu ULTRA léger !) m’avait bien emballée ! En plus de tenir ses promesses (un vrai soin pour les cheveux, mais AUCUN effet gras !), j’ai trouvé mes cheveux très jolis (brillants et hydratés) cette semaine (alors que, avouons-le, les vacances en hôtel ne sont pas forcément idéales pour suivre une routine cheveux “comme à la maison”):

mercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-avis-row-rownyc-by-salle-de-bains2

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite-acne-studios-blazer

Deux petits points faibles. D’abord, l’odeur, pas fan fan (plus proche du “naturel” que du “parfum”, un peu trop “lourde” à mon goût). Ensuite, j’ai trouvé qu’il n’était pas des plus simples de doser la quantité de produit quand on renverse la bouteille dans le creux de sa main (surtout que le produit est très liquide…).

Note: 8/10
Vous pouvez la trouver dans les salons de coiffure distributeurs Mizani ou en ligne.

 

2. Farida B – Nectar d’huiles végétales

Quand on parle de spécialistes du cheveux frisés, ne pas penser à Farida B serait un peu sacrilège ;) Pour avoir eu la chance de tester pas mal de produits de cette marque, je peux vous dire que Farida B sait ce que les cheveux frisés réclament !

Cette huile, présentée comme un “nectar” (elle associe plusieurs huiles végétales) est également sans parabènes. Niveau rendu/texture, c’est un peu l’opposé de l’huile sèche Mizani puisqu’elle est très riche et plus lourde. En ce sens, je l’ai trouvée vraiment géniale en avant-shampoing pour son effet réparateur. En revanche, je l’ai trouvée trop généreuse pour être utilisée sur mes cheveux en soin quotidien (mes boucles se retrouvent trop alourdies, malheureusement…).

Niveau odeur, c’est très “naturel” là encore, un poil trop entêtant. Je n’ai pas non plus aimé le format “spray à jet très fin” qui est loin d’être pratique pour un usage en (plus) grande quantité (pour un bain d’huile par exemple).

Note: 7/10
Vous pouvez acheter le nectar directement sur la boutique en ligne de la marque.

 

3. L’Oréal Professionnel – Mythic Oil

La “Mythic Oil” de L’Oréal est un savant mélange d’huile nutritive d’avocat et de pépins de raisins inspiré des traditions orientales.

Sa texture est très intéressante: après avoir pressé le haut de la bouteille pour délivrer la juste dose de produit, visuellement, on croirait voir de l’huile… sauf que c’est beaucoup plus léger que cela ! C’est comme si on avait “aéré” l’huile (je ne sais pas trop si vous voyez ce que je veux dire mais je ne vois pas d’autre moyen de le décrire !).

Il faut savoir que cette huile est multi-usages: avant le shampoing pour un brushing parfait ou un séchage avec rendu glossy, en soin sur les longueurs ou encore en masque avec ou sans rinçage ! Pour ma part, je l’utilise tous les jours sur l’ensemble de ma chevelure. L’huile est immédiatement absorbée (pour preuve de sa légèreté, je peux vous dire que mes cheveux ne sont jamais devenus gras même après avoir appliqué des quantités parfois abusives… un vrai petit miracle !).

J’ai aussi beaucoup aimé la brillance apportée à mes cheveux ! Même l’odeur est top !!! Bref, carton plein :)

Note: 9,5/10
Vous pouvez trouver ce produit dans les salons distributeurs L’Oréal Professionnel.

 

4. Niwel – Oil Essential

Je termine avec cette toute nouvelle huile proposée par Niwel (marque qui, décidément, ne cesse de me surprendre avec ses produits plus chouettes les uns que les autres… je vous ai dit qu’un e-shop allait bientôt ouvrir ?) ! Ce soin au beurre de karité et à l’huile de roucou est proposé dans un petit flacon pompe (pratique !) et mêle richesse (c’est, des quatre huiles présentées dans cet article, la plus onctueuse) et légèreté (les cheveux ne sont pas graissés, ils restent parfaitement souples !). Bonus: brillance intense au rendez-vous :)

Un dernier truc que j’ai adoré: la couleur du produit. Je sais, c’est un peu concon… mais, que voulez-vous, cette magnifique couleur ambrée m’a vraiment donné envie de l’appliquer sur mes pointes assoiffés :)

En fait, je comprends pourquoi cette huile est un des chouchous de Noémie Lenoir !

LD81_010_313-767x1024

lg_53902f9d-2988-4bde-9681-0e450a627753

Note: 9/10
Vous pouvez trouver ce produit dans les salons distributeurs Niwel.

 

N’hésitez pas à me parler de votre expérience avec ces produits ou d’autres huiles en commentaires ;) bisou bisou

Mes nouveaux cheveux rouges avec Manic Panic (“Vampire Red”) !

Ahhhhhhhhhhhhhh les colos et moi…

C’EST VRAI, j’avais dit que j’arrêtais. Que j’arrêtais TOUT et que je laisserai mon châtain naturel et mes pointes éclaircies par le soleil reprendre leurs droits. Il semblerait qu’en réalité ce ne soit pas si facile… Les colorations et moi, c’est une grande histoire, une histoire sans fin même…

NeverEnding-Story
Sus à la fibre capillaiiiiiiiiiiire !!!

Plusieurs fois, j’ai succombé aux sirènes du rouge, avec plus ou moins de succès à chaque fois: résultat trop discret ici, tenue éphémère par là… il n’y avait bien que ce coup là qui fut plutôt réussi.

Et puis ces envies de “rouge” se sont un peu calmées, mais j’avais toujours envie de foncer mes cheveux (je trouve que mon châtain clair estival ne met pas vraiment mon teint en valeur…). J’ai ainsi testé le “chocolat / mousse absolue” de L’Oréal. J’avais adoré le résultat… et j’aime toujours autant d’ailleurs. Tellement que je balance une petite photo souvenir tiens, c’est cadeau:

mercredie-blog-mode-beaute-coloration-loreal-preference-mouse-415-cheveux-frises-afro-marron-cuivre-prodigieux4

Évidemment, mes cheveux ont pris cher à chaque fois… pas immédiatement (sur le coup, et jusqu’à une dizaine de jours après la coloration, je ne remarquais pas trop de différence) mais un mois passé et la casse était bel et bien là, bien installée. Bien sûr, j’ai redoublé de soins et j’ai sauvé la masse mais tout ça pour dire que mes cheveux n’en sont jamais vraiment sortis indemnes. Du coup j’ai voulu me la jouer naturelle en testant le henné, celui de Lush précisément. Résultat peu concluants, quand on compare la “pénibilité” de préparation, d’application et le temps de pause monstrueux avec l’intensité et la longévité du résultat. Alors, j’ai fait une dernière tentative avec les colorations Bigen, une coloration en poudre, à l’ancienne. Je crois que c’est avec elle que j’ai obtenu les meilleurs résultats ! La coloration a bien tenu plusieurs semaines: ça peut vous paraître peu mais pour moi c’est énorme !

Et depuis ? Depuis, plus rien. L’emmerdement absolu Le calme plat. Et ça ne pouvait plus durer !

J’avais, depuis plusieurs années déjà, envie de tester les colorations semi-permanentes Manic Panic, mi-goth mi-vegan ! J’entends par là que ces produits se trouvent généralement dans les boutiques underground de métalleux punk et qu’elles ont l’honneur de refuser toute souffrance sur les animaux (pas de test, pas de substances…): “Manic Panic is tested on celebrities, not animals“. Love it !

Réputées pour leur “douceur”, ces colorations sont sans PPD (anti allergie), sans ammoniaque, sans péroxide et ont aussi une action hydratante sur les cheveux ! Et, en plus de ça, les résultats sont très souvent ultra intenses, sans forcément nécessiter de décoloration… Que demander de plus ! J’ai donc “craqué” cet été à New York, puisque Manic Panic était proposé dans quasiment tous les shops coiffure… J’ai pris deux pots du coloris “Vampire Red” en mode “Pourquoi pas… et quand je vois le résultat aujourd’hui, je me demande pourquoi j’ai attendu autant de temps !

Niveau application, c’est méga simple ! Un seul pot a suffit pour toute ma touffe !

vampire-red

J’ai déversé son contenu dans un bol à coloration et j’ai appliqué la crème/pâte, très facilement, mèche par mèche avec un pinceau pour coloration. J’ai ensuite laissé poser 4h (plus vous laissez poser longtemps et plus le résultat est intense), sous un sac plastique et un turban en éponge (#GrosseClasse, j’annonce).

Au moment du rinçage, c’est un peu comme si on égorgeait un animal dans la baignoire la panique à bord. Tellement FOU que j’avais envie de prendre une photo pour vous montrer, mais comprenez que ma position n’était pas des plus idéales pour mettre en œuvre cette inspiration soudaine.

Les instructions disent de rincer jusqu’à ce que l’eau soit claire mais j’avoue qu’après 25min la tête en bas, j’ai lâché l’affaire, l’eau étant toujours aussi rouge et saturée de couleur (un vrai remake de Carrie). J’ai fini par éponger mes cheveux avec une serviette foncée (prévoyez toujours LA serviette à niquer lorsque vous vous colorez les cheveux de cette couleur, car elle dégorgera à chaque shampoing… ça peut être pas mal aussi de protéger votre linge de lit s’il est clair les premiers jours !).

J’ai ensuite suivi ma routine habituelle (produits + séchage au diffuseur) et voici le résultat que j’ai obtenu (désolée pour la lumière, il faisait déjà nuit !):

Back to red

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

Rendu après un premier shampoing (avec beauuuuuucoup de coloration qui a dégorgé sous la douche)… j’ai l’impression que c’est toujours aussi cool:

mercredie-blog-mode-geneve-manic-panic-vampire-red-unbleached-cheveux-naturels-sans-decoloration-no-bleach-natural-afro-hair2
Faites pas gaffe, j’ai pas fait mes sourcils…

Globalement, je suis donc méga contente.

Ce que je trouve génial c’est que la couleur est assez “soft” en intérieur mais dès que l’on se trouve dehors, c’est un peu comme si le soleil mettait le feu à ma chevelure (LOL, imaginez le pestacle !), le rouge devient SUPRA POP !

photo 1

Niveau “santé”, mes cheveux sont inchangés et à en croire la composition et les différents avis lus au sujet de la gamme, je doute qu’ils s’abîment avec le temps à cause de la coloration… :)

Deux mises en garde cependant.
1. Surtout, SURTOUT, mettez des gants. Des gants non troués (je me suis retrouvée avec trois doigts rouges fluo pendant 2 jours parce que j’avais utilisé les gants d’une ancienne coloration).

2. Faites gaffe au cuir chevelu et au pourtour de votre tête (prévoyez la vaseline !). Perso, je suis remontée trop haut pendant l’application, je me suis retrouvée avec le cuir chevelu rouge pendant plus d’une semaine (le temps que je me relave les cheveux quoi !).

Et, la question qui tue: où trouver les colorations Manic Panic ? Franchement, c’est un peu au petit bonheur la chance… Je sais que l’on peut tomber dessus dans les boutiques alternatives/punk de certaines villes mais j’imagine que tout le monde ici ne les fréquente pas forcément assidument ! Il vous reste alors l’alternative web (sur ce site, par exemple, ou bien sur Amazon !).

 

Et vous, connaissez-vous Manic Panic ? Avez-vous déjà testé ?

Update un mois et demi après avoir fait ma coloration Manic Panic: bien que ma baignoire soit rouge sang à chaque shampoing, ma couleur n’en est pas moins toujours présente ! Un poil moins vive qu’au début, mais là quand même, un véritable exploit (j’ai lavé mes cheveux environ 5 fois depuis, avec plusieurs masques et bains d’huiles !) :)

Une routine capillaire pour cheveux frisés / plusieurs options de produits (+ CONCOURS INSIDE !).

Il y a quelques semaines, j’échangeais avec vous mes petites astuces cheveux dans ma dernière vidéo routine slash wash’n’go slash étirage de cheveux pour illusion de cheveux plus longs:

J’en profitais pour vous présenter mes produits favoris. Or, il va de soi que je n’utilise pas SYSTEMATIQUEMENT les mêmes produits: il m’arrive, comme tout le monde je pense, d’alterner un peu, de tester de nouvelles combinaisons et d’essayer des produits qui m’ont fait craquer ou que j’ai tout simplement reçus de la part des marques.

natural-hair-meme-product-junkie-420x420-e1411747392686
L’objectif de l’article d’aujourd’hui est de vous donner des alternatives aux produits mis en avant dans ma dernière vidéo (j’ai pu en découvrir de très très très convaincants) ! Dans la mesure du possible, j’essaye de proposer des produits trouvables un peu partout (= pas seulement en France) et aussi avec plus ou moins de produits chimiques (avec, parfois même, certains complètement “clean”, #revolution).

 

———- SHAMPOING ———- 

Sachant que je n’en n’utilise que très peu, je suis devenue carrément relou un peu intransigeante à ce niveau (comprendre: tout ce qui agresse/décape/mousse à mort… je zappe). Je n’en aurais donc “que” trois à vous proposer.

Le shampoing “repulpeur de boucles” de chez Farida B (que j’utilise dans la vidéo) pour commencer, qui est à la fois doux et clarifiant, idéal pour les cheveux frisés assez fins comme les miens.

Dans le même style, j’ai beaucoup aimé le shampoing Niwel de la nouvelle gamme “Oil Essential” (que vous pourrez trouver chez les coiffeurs distributeurs ou sur la boutique Niwel qui sera bientôt en ligne !).

Et pour celles qui recherchent encore plus de soin dans leur shampoing, je vous recommanderais vivement le 2-en-1 à l’huile d’olive de chez Dop, dont je vous avais déjà parlé dans cette vidéo:

Il sera PARFAIT pour les frisées/crépues à chevelure bien épaisse (il est également super abordable en termes de prix et vous pouvez le trouver dans toute grande surface qui se respecte !).

 

———- APRES-SHAMPOING ———- 

Si tu vides une bouteille de conditioner à chaque shampoing, tape dans tes mains !

funny-shampoo-conditioner-week
C’est l’histoiiiiiiiiiiiiire de ma vie…

D’où l’importance, que dis-je, la nécessité, de sélectionner le BON après-shampoing. Par “bon” j’entends “qui démêle, qui nourrit et qui n’alourdit pas”. Dans ma dernière vidéo, j’ai utilisé le “Expert Nutrition” de Franck Provost qui est assez avantageux compte tenu de son très grand format. Niveau démêlage, il se défend plutôt bien et je trouve mes cheveux bien nourris au moment du rinçage.

Pour celles qui auraient vraiment BEAUCOUP de matière, il existe des produits encore plus “forts” pour se débarrasser des noeuds: les AS Pantene . Ces derniers sont de loin les plus démêlants sur cette planète. S’ils parviennent à aussi bien gainer la chevelure, c’est surtout parce qu’ils sont bourrés de silicones (moi je m’en fous, j’en suis très contente… à partir du moment où on a compris que ces bidules n’agissaient qu’en surface, on comprend qu’il faut faire des soins profonds à côté pour obtenir une vraie réparation !).

Si vous avez l’occasion de vous rendre aux US (ou, tout simplement, si vous êtes ok pour commander en ligne !), je vous conseillerais le flacon pompe géant “Moist” de la marque Aussie, un excellent compromis (l’efficacité du démêlage “Pantene” dans une bouteille aussi grosse que chez Franck Provost LOL !) mais surtout un  INCONTOURNABLE pour bon nombre de frisées US. Nombreuses sont d’ailleurs celles préconisant de NE PAS rincer le produit dans sa totalité et de le laisser sur la chevelure, en guise de leave-in. Pour ma part, je me suis laissée tenter lors de mon passage à NYC, et je dois vous avouer que je trouve cet AS absolument génial (et l’odeur… un régal !).

J’ai aussi été très satisfaite du démêlant “Boucles Sublimes” Elseve de L’Oréal (dispo en grandes surfaces et très facilement identifiable en rayon grâce à sa bouteille orange vif !). Seul point négatif: son format ridiculement minuscule (comparé aux autres AS présentés dans cet article). Du coup, c’est un peu la bouteille que j’emporte partout avec moi, quand je pars en weekend par exemple (hé oui, ça fait moins con que de transporter un flacon d’un demi-litre !).

Pour finir, enfin surtout pour celles qui recherchent une alternative moins “dure” en produits chimiques (sans paraben/silicone), les après-shampoings Ultra Doux sont également très chouettes (et j’ai toujours entendu beaucoup de bien de la part d’autres frisées !). Je recommande celui-ci pour les cheveux secs ou frisés et celui-là pour les cheveux crépus/frisés et très fragilisés.

 

———- LEAVE-IN ———- 

Niveau leave-in, pas mal de choix aussi. La crème soin “Expert Nutrition” de Franck Provost que j’ai recommandée à moultes occasions et à plein de copines/lectrices, a toujours remporté un franc succès: SUPER efficace, pas chère, dispo en grande surface… elle a tout bon à mon sens ! Elle est de loin la meilleure que j’ai jamais testée (méga riche, fait briller, soigne et définit les boucles… que demander de plus).

Vous pouvez aussi vous rabattre sur son équivalent chez Dop, toujours dans la gamme à l’huile d’olive. Je la trouve juste un poil moins efficace niveau nutrition et définition des boucles. Elle a cependant l’avantage d’être sans silicone et sans paraben.

Si vous cherchez une solution vraiment SUPER clean, vous avez aussi celui de chez Mixed Chicks, que vous pourrez trouver dans certaines boutiques en ligne ou “en vrai” sur Paris et qui fera le bonheur de TOUTES les bouclettes (quelle que soit votre texture, vos origines…).

 

———- GEL ———- 

Le gel, c’est un peu la final touch pour mes boucles, le produit qui m’évitera tout rendu mousseux ou frisotant :)

Je suis complètement fan du “Potion 9” de Sebastian (que vous pourrez shopper chez les coiffeurs revendeurs, probablement en boutiques professionnelles et aussi en ligne). Ceci dit, je dois dire que le gel crème “Perfect Curl” de chez Mizani est tout bonnement excellent dans son genre également !

J’ai aussi découvert récemment le gel “Acticurl” de chez Activilong, qui est une petite tuerie aussi (quoiqu’un peu plus light donc parfait pour toutes celles qui craignent l’effet “carton”): sans paraben, sans silicone, à l’aloé véra bio et à la glycérine végétale, vraiment, ne pas le tester sur vos boucles serait dommage ;)

Je terminerai cette partie sur les gels avec des produits “non gels” (what ?) mais permettant d’obtenir des résultats similaires (ouuuuf !). J’ai notamment a-do-ré le rendu de la glycérine pure sur mes cheveux. Et tout ça pour seulement… 2,90 ! Probablement le produit le plus cheap de toute ma routine ahah !

J’ai aussi LOOOOONGTEMPS utilisé le sérum John Frieda qui, pour moi, remplit très bien le job: très léger mais très efficace, pas besoin de beaucoup de pressions pour s’occuper d’une tête entière… à tester donc si la texture crème-gel vous rebute !

Et pour finir (et surtout, pour ravir les adeptes de mousses), je vous recommanderai la mousse “Expert Boucles” de Franck Provost que je garde toujours sous le coude dans un coin de ma salle de bains. Pourquoi ? Tout simplement car je trouve qu’il n’existe rien de plus “puissant” qu’une mousse: j’ai ainsi tendance à en appliquer en “finition”, à la place du gel, lorsqu’il fait très humide ou qu’il neige = avec la mousse, c’est zéro frisottis assuré :)

J’espère que, grâce à cette petite sélection de produits, chacune pourra trouver une solution adaptée à ses cheveux/besoins/moyens/préférences :)

 

———- CONCOURS ———- 

Comme je vous le disais plus haut, je teste énormément de produits (que j’achète ou que l’on m’envoie !). De fait, il m’arrive de ne pas être 100% satisfaite de certains d’entre eux. Plutôt que de les laisser traîner et prendre la poussière, je les mets aujourd’hui en jeu à travers un petit concours, histoire de vous en faire un peu profiter !

Voici, un petit aperçu du lot:

mercredie-blog-beaute-cheveux-routine-concours-produits-test-mizani-niwel-farida-b-kinky-curly-curls-unleashed
Cliquez sur la photo pour plus de détails sur chaque produit ;)

Au programme: du Farida B, du Niwel, du Mizani, du Kinky Curly, du Shea Moisture, du Curls Unleashed… il y a même une Tangle Teezer ! Bref, que des belles marques et des jolis produits (qui n’ont simplement pas fonctionné aussi bien que je l’attendais sur mes cheveux… mais qui vous enchanteront peut-être !).

Certains produits sont complètement neufs, d’autres ont été testé une ou plusieurs fois mais, globalement vous aurez toujours laaaargement assez de produits pour les utiliser quotidiennement et vous faire vous aussi une idée. Aussi, j’insiste sur le fait qu’ils sont irréprochables niveau “hygiène d’utilisation” (je suis tellement maniac avec ça que ça me paraît indispensable de le rappeler !).

Pour participer, c’est très simple, il vous suffit de me laisser un commentaire :)
Le concours est ouvert aux françaises et aux genevoises (pour ces dernières, une remise en mains propres sera organisée).
Vous avez jusqu’à dimanche 21 décembre minuit pour participer !

Je vous souhaite bonne chance <3

CONCOURS TERMINE: la gagnante est Wizzz, bravo à elle :)

J’ai testé les produits de beauté Etam (+ CONCOURS INSIDE)…

Je vous l’annonçais il y a quelques semaines, Etam a lancé sa gamme de produits cosmétiques aux noms très évocateurs de l’univers lingerie (mascara “Volume Indécent“, crème “Push Up De Teint“…). Interpellée par tant de créativité autour des packagings, je n’en restais pas moins dubitative quant à la qualité effective des produits en question. Disons-le, les meilleurs cosmétiques se trouvent quand même rarement en boutique de sappes..!

Alors quand la marque m’a proposé de tester quelques produits de leur nouvelle collection “beauté” (joyeusement introduite par le hashtag #Pushupyourbeauty), je pensais que j’allais confirmer mes a priori… mais attendez de lire l’article jusqu’au bout ! J’ai choisi 5 articles: deux trios d’ombres à paupières “Trikini“, un mascara “Volume Pigeonnant” (j’ai été très intriguée par le mini format de la brosse !), un feutre correcteur de vernis “Strip Tease” (ces “gadget” manucure sont pour moi une grande première !) et, enfin, une eau “Bulleuse Rêveuse” (la description du parfum me faisait rêver…).

Commençons par les produits “yeux”. Je n’ai malheureusement pas encore eu le temps d’expérimenter les deux palettes dans un makeup mais, en attendant… MammaMia, qu’est-ce qu’elles claquent ces couleurs !

mercredie-blog-beaute-test-etam-trikini-trio-ombres-a-paupieres

mercredie-blog-beaute-test-etam-trikini-trio-ombres-a-paupieres2

J’avais envie de teintes bleutées, du coup mon choix c’est porté sur les trios “California Dreams” et “My Saylor is Rich” qui comportent, chacune, une option ultra intense, le tout au milieu de teintes plutôt dorées. En fait (allé, j’avoue), j’avais surtout envie depuis un moment de reproduire ce makeup de Beyoncé… ceci explique donc cela.

BeyonceMINE

Il ne reste plus qu’à voir ce que cela donne sur mes paupières. Je peux déjà vous dire que,  en ce qui concerne la pigmentation, la perf’ de ces “Trikini” est plutôt impressionnante (encore plus avec une touche de primer !).

Passons ensuite au mascara “Volume Pigeonnant“, qui est de loin LA révélation de ce test.

mercredie-blog-beaute-test-etam-volume-pigeonnant-meilleur-mascara

Moi qui pensais avoir trouvé le mascara idéal chez Eyeko (je sais, je vous en ai parlé un milliard de fois mais pour moi c’est vraiment une référence incontestable !), je pense pourtant avoir trouvé un nouveau favori ! J’imaginais au départ que la mini brosse devrait être utilisée uniquement sur les cils inférieurs mais QUE NENNI ! Le résultat sur l’ensemble des cils est juste DINGUE, la brosse dépose un maximum de produit pour un minimum de paquets, les cils, couverts de ce sublime noir intense s’épaississent et se courbent instantanément, bref… un mascara à tester absolument !

Quittons maintenant l’univers makeup et rejoignons celui des ongles. Pour la première fois de ma vie, j’ai testé un feutre correcteur de vernis… à savoir que j’étais plutôt vieille école: dissolvant + coton tige pour venir à bout des petits débordements. La pointe de ce feutre est super rigide, ce qui permet de bien insister sur les coins des ongles ou des cuticules que l’on aurait un peu foiré… et de corriger tout ça en un rien de temps. Ma manucure était vraiment PARFAITE après son passage :)

mercredie-blog-beaute-test-feutre-correcteur-vernis-etam-strip-teaseAvant

mercredie-blog-beaute-test-feutre-correcteur-vernis-etam-strip-tease2Après

Le seul point négatif est que la pointe reste comme imprégnée (donc colorée) du vernis que l’on vient d’effacer… j’imagine qu’il faudra donc la changer souvent pour obtenir un vrai “effaçage” et non pas un supplément de bavures multicolores ! Ceci dit, la marque semble avoir pensé à tout puisque le feutre se présente avec 3 pointes de rechange.

mercredie-blog-beaute-test-feutre-correcteur-vernis-etam-strip-tease3

Pour finir, j’ai voulu tester l’eau nue “Bulleuse Rêveuse“, à appliquer au choix sur la lingerie, la peau ou les cheveux. Odeur beaucoup plus sucrée que ce à quoi je m’attendais… mais néanmoins très agréable. Pour tout vous dire, j’ai trouvé que ce parfum était un véritable dupe du fameux “Pink Sugar” d’Aquolina que je portais au lycée (l’époque où je transformais les salles de classe en fête foraine, tellement l’odeur de barbe-à-papa était présente… Mon dieu, mes pauvres camarades quand j’y repense…): plus sucré, tu meurs.

mercredie-blog-beaute-test-etam-parfum-eau-nue-lingerie-peau-cheveux-bulleuse-reveuse-dupe-aquolina-pink-sugar

Sans grande surprise, la tenue n’est pas incroyable, mais suffit à nous faire voyager dans la gourmandise le temps de quelques heures (je ne l’ai testé que sur ma peau et quelques vêtements pour le moment, l’eau tient sans doute plus longtemps lorsqu’elle est déposée sur de la lingerie dans une armoire fermée !).

Voilà, voilà ! De belles surprises donc, et notamment des produits que je m’apprête d’ores et déjà à racheter une fois terminés (le mascara, le mascara !).

Afin que vous puissiez, vous aussi, vous faire une idée de la nouvelle gamme beauté Etam, je vous propose de remporter un bon d’achat de 50€ ! Pour participer au concours, il vous suffit de m’indiquer dans les commentaires quel serait le produit que vous souhaiteriez absolument tester (n’oubliez pas non plus d’entrer une adresse email valide dans l’emplacement correspondant). Vous avez jusqu’à dimanche 14 décembre 23h59 pour participer, BONNE CHANCE !

LE CONCOURS EST TERMINE, LA GRANDE GAGNANTE EST “THALIE87” !

N’hésitez pas non plus à utiliser le hashtag #Pushupyourbeauty sur les réseaux sociaux pour poster vos réalisations makeup ou consulter des avis par exemple :)

Comment protéger ses boucles pendant la nuit et les raviver le lendemain matin.

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-boucles-conserver-nuit-dormir-proteger-coiffure-ananas-pineapple-astuce-nappy-afro-hair-natural

Je ne compte plus le nombre de fois où vous m’avez demandé comment je faisais pour “dormir avec mes cheveux” (comprenez, comment je protège mes boucles pendant la nuit). Et je vous comprends ! Moi-même j’ai expérimenté plusieurs méthodes avant de pouvoir en trouver une qui soit vraiment “efficace”…

Celle-ci est toute simple. Vous connaissez sans doute l’approche pineapple, cette couette géante et approximative réalisée le plus possible à l’avant du crâne ? Hé bien, pour ma part, c’est celle que je suis, mais avec un petit twist ! En effet, je ne fais NON PAS UNE MAIS BIEN DEUX couettes (une à l’avant et l’autre à l’arrière, comme vous le verrez sur les photos suivantes, absolument indispensables vu la complexité de la technique… ahah !).

J’aime vraiment cette technique car elle me permet non seulement de conserver la définition de mes boucles (particulièrement sur les longueurs) et aussi de ne pas me réveiller avec un côté tout plat !

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-boucles-conserver-nuit-dormir-proteger-coiffure-ananas-pineapple-astuce-nappy-afro-hair-natural3

Il est très important d’utiliser de très gros chouchous (oui oui, vous m’avez bien lu, je parle vraiment de CHOUCHOUS) afin d’éviter de “marquer” les boucles.

L’idée est de laisser le plus de longueur possible sortir donc n’hésitez pas à “étirer” vos cheveux (en séparant chaque couette en deux et en tirant dans des directions opposées).

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-boucles-conserver-nuit-dormir-proteger-coiffure-ananas-pineapple-astuce-nappy-afro-hair-natural2

Et puis ben… voilà, c’est tout ! Vous avez toujours la possibilité d’enrouler par dessus un foulard en soie ou en satin si vous en avez l’habitude. En ce qui me concerne, j’ai toujours eu un peu de mal avec ce genre d’accessoires de nuit et je n’ai jamais vu de différence folle entre les moments où je les utilisais et les autres fois… Disons que j’ai l’air suffisamment débile comme ça pour devoir EN PLUS ajouter un petit voilage.

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-boucles-conserver-nuit-dormir-proteger-coiffure-ananas-pineapple-astuce-nappy-afro-hair-natural4

Au petit matin, deux produits chouchous pour réveiller les boucles qui se seraient éventuellement un peu emmêlées pendant la nuit (mais BEAUCOUP moins que si je n’avais pas fait mes deux ananas !):

Le spray Curl Recharge de chez Mizani (pour revoir ma vidéo test de toute la gamme, c’est ici) qui est parfait pour un usage lorsque les boucles sont encore bien jolies: sa texture ultra légère, proche de l’eau, va permettre de réveiller et de nourrir les boucles très naturellement (en gros, je spray juste un peu partout et hop, un coup de diffuseur (2min à peine) et c’est reparti pour un tour !).

– Et le spray Acticurl de chez Activilong que j’utilise plutôt sur les derniers jours après shampoing, lorsque mes boucles commencent à partir plus en live et que j’ai besoin de quasiment les redessiner. Celui-ci contient de l’aloé vera et de la glycérine végétale, deux ingrédients que j’ai déjà utilisés en tant que “gel”, d’où la belle performance niveau définition des boucles ! Pour rappel, voici ce que donne la glycérine pure après application de mes produits habituels le jour du shampoing…

 

N’hésitez pas à partager VOS astuces “coiffures dodo time” dans les commentaires ;)

J’ai testé le salon de coiffure Niwel…

Et mes cheveux ont adoré :)

Je vous en avais déjà brièvement parlé dans cet article et aussi sur Instagram, mais cette expérience méritait VRAIMENT un post à part ! J’ai effectivement osé me rendre dans un salon de coiffure, après plus ou moins 5 ans d’abstinence (je vous en ai parlé plus d’une fois et, à en croire vos réactions ici par exemple, je suis loin d’être la seule à souffrir de phobie administrative du salon de coiffure !).

J’ai été invitée par Niwel, afin de découvrir leurs services capillaires (après avoir testé et surkiffé les produits de soins pour la peau, je ne pouvais qu’accepter !). Le salon est situé au deuxième étage des Galeries Lafayette Haussmann et c’est Christelle, la coiffeuse star du salon qui s’est occupée de “mon cas”. Pas trop de fantaisie dans mon aventure, je vous rassure, puisque je n’étais venue “que” pour un soin. Mais… QUAND MÊME ! Laisser quelqu’un d’autre manipuler mes cheveux me paraissait déjà complètement surréaliste !

Tout s’est très bien passé, même l’étape démêlage après le shampoing (moi qui avait l’habitude des coiffeuses qui pratiquaient surtout “l’arrachage”) ! Puis, après avoir laissé poser le soin quelques minutes, je me suis retrouvée sur les fauteuils de coiffage…

Et là, je vous avoue que le stress est monté. Je n’ai pas pu m’empêcher de demander à Christelle quels produits elle allait utiliser sur mes cheveux (oui, la grosse relou... mais sachant que j’ai testé environ 35 marques différentes rien que depuis le début de l’année, je ne pense pas trop me planter en disant que je sais EXACTEMENT comment mes cheveux réagissent à tel ou tel type de produits LOL). Après m’avoir rassurée sur le fait que les produits Niwel était particulièrement adaptés aux cheveux métissés/intermédiaires/ni boucles ni crépus, BREF, aux cheveux COMME LES MIENS, je me suis laissée faire :)

J’avais envie de repartir “comme j’étais venue” (c’est-à-dire sans trop de sophistication dans les boucles, beaucoup de volume avec un effet “naturel”, sorte de mélange de bordel et de définition… facile, non ?).

(là vous vous dites “oh putain la meuf…” mais je m’en fous, je continue)

Après avoir essoré légèrement mes cheveux, Christelle a directement appliqué un sérum sur l’ensemble de ma chevelure (typiquement, le truc que je ne fais jamais, donc j’étais tendue je me demandais un peu ce que ça allait donner) puis une crème de coiffage (ouf, un classique !).

photo

Mais… PAS DE GEL / PAS DE TEXTURISANT / PAS DE CURL ACTIVATOR / Rien…
= panique totale.

J’explique à Christelle que mes boucles, plutôt détendues par nature, ont besoin de ce genre de produits pour avoir du rebond et de la définition. Elle m’explique qu’il n’y en aura pas besoin et qu’elle gère. Je lui fais confiance (j’ai encore du mal à y croire moi-même mais, face à autant d’assurance, pas trop le choix LOL).

Elle a ensuite créé des petits twists avant de me faire passer sous le casque chauffant… UN PEU COMME A LA MAISON (= je me détends un peu) !

Séchage comme à la maison #LeCasque #Niwel #Paris #Haussmann #Lafayette #cheveux

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le


Une bonne vingtaine de minutes plus tard, Christelle est revenue et a défait mes twists – qui étaient encore un peu humides. Elle m’a assuré que c’était exactement ce qu’il fallait pour le look qu’elle avait en tête (à ce moment, j’aurais donné n’importe quoi pour y être, dans sa tête). Enfin… elle m’avait glissé quelques instants auparavant qu’elle était la coiffeuse de Noémie Lenoir et qu’elle et moi avions une texture similaire ! WOWWWWWWWWWW LA FOLIE J’EN POUVAIS PLUS, donc j’ai (un peu) arrêté de stresser (oui je sais, cet article sonne très “ascenseur émotionnel”).

En fait, ce n’est vraiment qu’au moment où Christelle s’est emparé d’un sèche-cheveux SANS DIFFUSEUR que j’ai failli craquer (comment ça, je prends mes histoires de cheveux trop à cœur ?). Je me suis vraiment demandé comment j’allais sortir du salon… surtout que sa technique de séchage était très étonnante (elle froissait mes cheveux en les “enfermant” dans son poing et en soufflant dessus quelques secondes à chaque fois). Christelle a ensuite “ébouriffé” le haut de mon crâne histoire de décoller les racines et donner beaucoup de volume (I like) et, à peine 5min plus tard, j’avais une méga touffe.

En revanche, les belles bouclettes que j’attendais n’étaient pas au rendez-vous (il s’agissait plus d’une énorme masse mousseuse). J’étais déçue et, parce que je pense que cela s’est vu, Christelle m’a rapidement expliqué que ce résultat était normal vu qu’elle comptait donner “du style à mon afro”

Et c’est à ce moment très précis que j’ai compris que j’avais VRAIMENT BIEN FAIT D’ÊTRE VENUE :) Christelle a sorti l’arme secrète: le fer à boucler. L’idée était en fait de construire de grosses boucles plus précises sur ma base hyper floue et volumineuse. GROS KIFF. Je n’y aurais jamais pensé ! Il était initialement question de n’en faire que quelques unes… et puis au fur et à mesure que je voyais ma nouvelle coiffure se révéler, je lui ai demandé de répéter l’opération un peu partout sur ma tête :)

Un quart d’heure plus tard, Christelle avait fini. Je suis ressortie du salon avec une incroyable masse bouclée et vraiment plus brillante que d’habitude (on m’a même complimenté sur ce dernier point alors que je me baladais dans les Galeries par la suite !). J’avais un peu les cheveux de la plus bombasses des bombes de tes copines.


Morale de l’histoire:
on ne va pas chez le coiffure pour qu’il reproduise bêtement notre routine, mais bien pour le laisser exprimer tous ses talents de COIFFURE :) Et, pour le coup, j’ai beaucoup accroché à cette technique (utilisation du fer à boucler sur une base frisée), comme vous avez pu le voir dans cet article ou sur ma photo de profil Facebook.

Amies parisiennes frisées, vous savez maintenant où aller !
Encore un grand merci à Niwel (notamment Claire et Christelle !).

 

Et pour revoir ma routine “habituelle”, c’est ici:

Ma routine capillaire pour avoir de belles frisettes et surtout BEAUCOUP de volume !

thumbnail routine cheveux

Alors, juste pour que vous sachiez, j’atteins des niveaux d’excitation JAMAIS éprouvés auparavant, rien qu’à l’idée de publier cet article..!

giphy
Et pour cause: PAS UN JOUR ne passe sans une question en rapport avec mes cheveux ! Un “truc de fou” comme disent les jeunes. J’ai même reçu un texto, une fois (wtf ? c’était si urgent que ça ?).

Aujourd’hui, j’ai donc l’impression de répondre à ce que l’on pourrait qualifier de véritable “attente”… et ça me fait un peu d’émotion, vous voyez :)

Dans cette petite “mise à nue” capillaire, vous verrez TOUT, du shampoing au séchage du haut de ma petite tête. Pour moi, ce n’est qu’une simple routine, que j’exécute consciencieusement une à deux fois par semaine… Mais il semblerait que celle-ci soit restée “mystérieuse” trop longtemps… Mais ça, c’était le passé ! LET’S SPREAD THE LOVE ! Et surtout, ABONNEZ-VOUS, ABONNEZ-VOUS, ABONNEZ-VOUS !

Par avance, pardon pour:
– Mon (insupportable) franglais,
– Les dépôts blanchâtres de crème mal étalée (je ne les ai pas vus au moment de tourner vu que je n’utilisais que le petit écran de la caméra pour (me) suivre… la prochaine fois, je prendrai un vrai miroir, ça fera moins crado ahaha !)
– Les longs passages sèche-cheveux (mais je voulais que ce soit réaliste, mes cheveux mettent tellement de temps à sécher !)

routine-soins-mercredie-cheveux-naturels-frises-farida-b-expert-nutrition-frank-provost-creme-soin-apres-shampoing-gel-potion-9-sebastian

1. Shampoing repulpeur de boucles, Farida B
2. Après-shampoing soin professionnel Expert Nutrition, Frank Provost (dispo en grandes surfaces)
3. Soin sans rinçage Expert Nutrition, Frank Provost (dispo en grandes surfaces)
4. Traitement coiffant Potion 9, Sebastian
5. Gel crème Perfect Curls, Mizani

Un moment beauté avec Inna Modja…

Wow wow… WOW !!!

mercredie-blog-mode-beaute-rencontre-interview-inna-modja-mizani-questions-cheveux-afro-crepus-frises-boucles-metisses
Voilà les trois mots qui me sont venus à l’esprit lorsque je me suis retrouvée en face de la sublimissime Inna Modja le mois dernier (je vous en parlais déjà un petit peu dans cet article…) ! Au point que j’en oublie presque les questions que j’avais préparées pour l’occasion. Heureusement, j’ai vite retrouvé mes notes la mémoire et je suis plus qu’heureuse de partager aujourd’hui avec vous cet échange girly, certes, mais surtout très enrichissant

– Bonjour Inna, quel plaisir de te rencontrer ! On a déjà dû te le dire un milliard de fois, mais QU’EST-CE QUE TU ES BELLE ! J’ai remarqué ton goût pour les makeup “prononcés”, peux-tu m’en dire plus sur ta routine maquillage ?
– Pour mon regard, l’eyeliner est un incontournable ! J’ai une préférence pour les liners feutre. Il m’arrive aussi de l’appliquer au pinceau mais j’ai toujours peur de faire des paquets ! Et pour la bouche, un rouge-à-lèvres mat, pour être chic en toutes circonstances. Je suis folle des rouges-à-lèvres, j’en ai toute une collection ! La plupart sont mats car j’ai un peu de mal avec les textures gloss… Je trouve qu’elles vieillissent mal sur les lèvres.


Un superbe coffret maquillage (très Make Up For Ever), rempli comme il se doit ;)

– Attention, question piège: et si tu devais choisir entre le maquillage du regard et celui de la bouche ?
– Hum… J’ai pris l’habitude de faire les deux. Ceci dit, aujourd’hui je choisirais sûrement les yeux !

– Tu sembles maîtriser l’art du maquillage à la perfection ! Rassure-moi, tu as bien dû commettre quelques petites erreurs à ce niveau ?
– Oh oui… Savoir ce qui nous va et nous met en valeur prend du temps et, pour ma part, j’ai beaucoup expérimenté ! Ma plus grosse erreur a sans doute été de vouloir TOUT faire en même temps: toutes les couleurs, partout, et sans aucune mesure… au point de parfois ressembler à un clown !

– Beaucoup de mes lectrices voulaient savoir le secret de ta peau éclatante, pourrais-tu le partager avec nous ?
– J’ai la peau très sèche, du coup, je la chouchoute, je ne zappe jamais mes rituels de soins, hydratants pour la plupart. Cela ne me prend finalement pas beaucoup de temps et je ne perçois pas cela comme une contrainte, ils font partie intégrante de ma routine quotidienne (je ne suis pas du genre à rester des heures enfermées dans ma salle de bain !). Aussi, je me démaquille toujours religieusement, c’est très important d’aller au lit avec une peau parfaitement propre. J’utilise l’eau micellaire Esthederm pour nettoyer mon maquillage, la pollution… puis je rince à l’eau claire et… c’est tout ! Je le fais également le matin pour éliminer les impuretés accumulées pendant la nuit. La marque propose aussi une eau en spray que je trouve très agréable à appliquer et qui rend ma peau encore plus confortable…

– Quelles sont tes icônes beauté ?
Diana Ross et Miriam Makeba. J’ai toujours voulu leur ressembler (ndlr: je crois que tu as réussi !).

Photo of Diana Ross

Makeba

– Tu es ambassadrice Mizani depuis maintenant quatre ans, l’heure est maintenant venue d’aborder le point culminant de cette interview: les cheveux ! Juste pour vérifier, un petit test: tu pars sur une île déserte et tu n’as le droit d’emmener qu’un seul type de produit, soit pour la peau, soit pour les cheveux, que fais-tu (oui, j’aime bien les choix tyranniques !) ?
Je ne pourrais pas survivre sans produits pour… mes cheveux ! Je suis certaine que je pourrais trouver des alternatives naturelles pour entretenir ma peau… mais pour mes cheveux, ce n’est pas la même histoire ! Ils ont besoin de tellement d’amour… mais ils aiment aussi qu’on leur foute la paix, tout est question d’équilibre, de douceur. A force d’utiliser trop de produits et de les manipuler trop souvent, on finit par les abîmer…
inna-2014_02d
– Bon, maintenant tu es obligée de me dire quels sont tes produits favoris (rire sarcastique)…
L’huile de la gamme Supreme Oil de Mizani, sans hésitation ! Et la brosse Tangle Tweezer, qui m’a littéralement sauvé la vie !

– Parle-moi de tes cheveux…
– Le public a l’habitude de me voir porter l’afro, cela fait partie de mon “image”, je pense. Pourtant, dans “la vraie vie”, je suis amoureuse des tresses, notamment des box braids que j’ai adoré porter cet été, mais aussi pendant toute mon adolescence ! Là où j’ai grandi (au Mali et au Ghana), il y avait toujours quelqu’un pour me tresser. J’aime changer de tête, les braids, les nattes collées, les rastas… cela fait partie de ma culture après tout. Pour en revenir à mon afro, je recherche avant tout le volume, la longueur m’importe peu… Je n’ai pas de problème à tricher un peu de temps en temps en portant des tissages et des perruques, aucun mystère autour de cela !

– Comment fais-tu pour préserver ta chevelure pendant la nuit ?
– C’est très simple, je divise mes cheveux en quatre sections, puis je me fais des grosses tresses (ou des twists) afin d’éviter que ceux-ci s’emmêlent. Je crains terriblement les nœuds ! Je dors aussi avec une taie en satin… (petit sourire d’Inna).

– … pas de bonnet donc (petit sourire de moi-même) ?
– Non, lui, je l’ai laissé tomber ! C’est un vrai tue-l’amour ! Enfin… il m’arrive de le porter quand mon mec n’est pas là ! (ndlr: les vraies savent LOL).

– Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le mouvement “nappy” ?
– Le fait que certaines femmes aient complètement repris confiance en elles, et cela rien qu’à travers leur coiffure. Ce qui me plaît le plus dans ce mouvement c’est de voir que ce bien-être capillaire se répercute ensuite sur le reste du corps, sur l’état d’esprit et même sur le plan social. Que du positif, donc.

– Et qu’est-ce qui t’embête le plus, toujours dans cette tendance ?
– Le côté “extrême”. Je ne supporte pas de lire ou d’entendre des choses telles que “les vraies noires ne se défrisent pas les cheveux”. Chacun fait ce qu’il veut ! Nous sommes libres de faire ce qui nous plaît avec nos cheveux, pourquoi toujours vouloir dicter aux autres le mode de vie à adopter ? J’ai moi-même été beaucoup critiquée par les médias et sur les réseaux sociaux, non pas au sujet de ma musique, mais… sur ma coiffure ! Une minorité de femmes m’ont attaquée sur le fait que je portais des tissages ou des perruques, pour faire simple, autre chose que “l’afro libre” (comme on dit). Je ne comprends pas l’intérêt de ce genre de réactions.

– Comme quoi, les cons sont partout, et de tous les côtés ! Que répondrais-tu à ceux qui trouvent encore le cheveu crépu “moche” ?
– Rien. Les préjugés ont la vie dure et malheureusement, il sera toujours très difficile de changer les avis de certains, on ne peut pas plaire à tout le monde ! Chacun est libre de penser ce qu’il veut, au final. En tout cas, ce genre de réflexion ne m’atteint pas et ne m’empêchera pas de continuer de faire ce qui me plaît. Je suis une artiste après tout, je ne tiens pas à me présenter comme une militante.

– Il y a quelques semaines, j’ai partagé sur ma page facebook la vidéo d’une performance artistique, “You can touch my hair”. J’ai été soufflée par le nombres de réactions et de commentaires que celle-ci a suscité ! Je me suis rendue compte que je n’étais pas la seule à avoir du mal avec tous ces gens qui veulent passer leurs mains dans mes cheveux… Et toi, qu’en penses-tu ? Combien de fois par jour te demande-t-on si on peut toucher ton afro ?

– Oh mon dieu, sans arrêt ! Je n’aime pas du tout ça, du coup je réponds systématiquement “non”. Sauf que parfois, on ne me demande même pas la permission. Je me souviens d’une fois où quelqu’un a mis sa main dans mes cheveux dans les transports… je trouve cela tellement déplacé ! Est-ce que j’irai tripoter des inconnus comme ça, moi ? Je comprends que cette “différence” ou “originalité” puisse intriguer, je comprends que les gens soient curieux… mais quand même. Je ne suis pas un caniche (ndlr: évitez de lui sortir que “ohhh on dirait de la barbe-à-papa”…).

– Allé allé, un peu de mode maintenant. A part ta sœur, qui est ton créateur préféré ?
– Je ne suis pas fidèle à une marque en particulier, disons que je pioche un peu partout. Cela correspond plutôt bien à mon style que je qualifierais de varié, éclectique… J’essaye de faire un mix qui me ressemble, c’est un moyen d’expression pour moi et en tant qu’artiste, cela compte énormément ! Je dois quand même dire que j’ai pas mal été habillée par Gucci récemment, et cela pour mon plus grand plaisir.

mercredie-blog-mode-beaute-mizani-rencontre-inna-modja-interview

– C’est très drôle, il y a encore quelques minutes, je discutais avec La Petite Shade que j’ai rencontrée juste avant de venir. Je lui ai dit que j’allais te rencontrer et elle m’a raconté combien elle était honorée que tu aies porté ses créations dans ton dernier clip, “C’est la vie” !

inna-modja-clip-c-est-la-vie-la-petite-shade-creations-vetements

– Ah, Shade, je l’adore ! Une vraie bulle de bonheur cette fille. Ces vêtements sont magnifiques, je lui ai déjà dit, elle le sait. Entre femmes, on doit se soutenir… en fait, je me sens bien avec les filles ! Je ne me suis jamais sentie en “compétition” avec les autres femmes. Shade fait partie de ces artistes de talent que j’ai envie de “prendre sous mon aile”…

– Ton actu ?
– Mon troisième album, “Motel Bamako”, sortira en Février prochain (ndlr: on a hâte).

Encore un grand merci à Inna, sans oublier Mizani, sans qui cette rencontre n’aurait probablement jamais eu lieu !

mercredie-blog-mode-beaute-mizani-rencontre-inna-modja-interview2

Pour celles qui l’auraient manqué, passez voir cette vidéo dans laquelle je vous fais part de mon amour pour la gamme True Textures de la marque :)

Ma rencontre avec Weleda et Joyce Jonathan.

Je vous en parlais dans mon précédent article “parisien”, j’ai pris part à un apéro beauté organisé par la marque Weleda, afin de discuter du Bioty Tour, ces rendez-vous beauté et cocooning proposant massages avec les soins de la marque, ateliers maquillage, coiffure…

Ceux-ci auront lieu dans 9 villes à travers la France: à Strasbourg vendredi 19 septembre, à Lyon vendredi 26 septembre, à Aix-en-Provence vendredi 3 octobre, à Montpellier jeudi 9 octobre, à Toulouse mercredi 15 octobre, à Bordeaux vendredi 17 octobre, à Reims vendredi 7 novembre, à Paris (à l’Espace Weleda) vendredi 14 novembre, à Mulhouse vendredi 21 novembre et à Paris mardi 2 décembre avec, pour l’occasion un concert.

“Un concert ?”, me demanderez-vous. Oui, oui, je parle bien de musique car pour celles qui ne le sauraient pas encore, la belle Joyce Jonathan est la nouvelle ambassadrice de la marque et je dois dire qu’elle représente à merveille la philosophie Weleda.

joyce-jonathan-weleda-bioty-tour-ambassadrice-2014-e1405948521438

Capture d’écran 2014-09-18 à 20.22.06Convivialité, douceur, accessibilité, autant de valeurs partagées entre la jeune et artiste et cette jolie marque !

Au cours du Live Tweet organisé par la marque et grâce au hashtag #twittezavecjoyce, nous avons pu échanger avec Joyce, lui poser tout un tas de questions et la découvrir un peu plus ;)

Sages comme des images pendant que Joyce répondait aux tweets qui lui étaient adressés…

Nous avons également pu prendre part à un atelier massage des mains et des bras:

Bref, en plus d’avoir passé un moment très sympathique avec l’équipe Weleda et Joyce Jonathan, j’ai également pu rencontrer pour de vrai des bloggeuses toutes plus chouettes les unes que les autres que je suivais déjà (ou pas !), telles que Karine, Beautylicieuse, Capucine, Marie ou encore Ekyra !

AH OUI ! Et parce que tout le monde a été littéralement choqué de me découvrir “grande”, je me rends compte que shooter en intérieur, toujours du même angle, n’est pas l’idéal pour donner une échelle de grandeur ahah :)

Aussi, je repars avec notamment un nouveau favori soin du visage (qui est aussi celui de Joyce, #namedropping): le fluide lissant à la rose musquée, qui donne un fini à la fois velouté et hydraté (et qui sent super bon !!) :)

Mon long weekend parisien: découvertes et bons plans.

J’étais à Paris la semaine dernière et ce court séjour fut loin d’être reposant ! A peine sortie du TGV, valise de 30kg au bout des bras (principalement remplie de vos commandes du vide-dressing LOL), j’ai repris mes habitudes d’ex-””parisienne””, à savoir planifier mes journées, heure par heure sur mon iPhone. Mon côté psycho qui effraye toujours les gens que je rencontre… mais bon, j’ai tellement tendance à TOUT oublier (les horaires, les dates, la tête des gens, les RDV, les trains…) que notes et autres agendas me sont devenus indispensables.

Jeudi.
Jeudi matin, j’ai dormi.
Jeudi midi, j’ai déjeuné avec mes copines (coucou Soso et Chloé !), non loin du boulevard Haussmann puisque j’avais rendez-vous au salon de coiffure Niwel des Galeries. J’aurais bien aimé vous raconter l’expérience mais, en fait, je crois qu’il me faut un article en entier pour cela, donc soyez patientes… En attendant, si vous me suivez sur Instagram ou Facebook, vous savez que je suis repartie ravie du résultat (et j’ai appris pas mal de trucs !). Merci Niwel et merci Christelle <3

En fin d’après-midi avait lieu la soirée Weleda au cours de laquelle nous a été présenté le Bioty Tour. Nous avons aussi pu rencontrer la belle Joyce Jonathan, ambassadrice de la marque.

J’ai terminé ma soirée en dînant à l’Ave Maria (dont la carte est toujours aussi folle et alléchante), avec mon ami photographe Ben PG ;)


J’ai jamais été très dessert de toute façon…

Vendredi.
Parce que j’avais un petit entretien de prévu avec Inna Modja, ambassadrice Mizani (dont je vous parlais dans cette vidéo), j’ai choisi de porter ma jolie petite veste à sequins Asos

… avec mes nouvelles sunnies du tonnerre:


(lunettes Marc Jacobs, via Visio-Net)

Mais avant, j’ai déjeuné avec ma copine Hiley au Paradis de Fruit, même si, à mon grand désespoir, la citronnade sicilienne n’était plus sur la carte. Mes anciennes habitudes en ont pris un sacré coup.

J’ai donc tenté de me consoler en tentant une petite session shopping aux Halles, mais cet endroit est toujours aussi en travaux oppressant, et avec assez peu de choix finalement… L’après-midi a donc continué en direction de la rue St Honoré qui est définitivement ma go to shopping destination <3

Juste avant de rentrer dans la boutique Stories, j’avais repéré cette très jolie demoiselle, au physique qui me disait quand même bien quelque chose… mais que je n’aurais jamais osé aborder… C’est finalement dans la file d’attente que celle-ci est venue me parler… et mes doutes ont été levés, il s’agissait bien de la ravissante Shade :)

Nous avons continué notre shopping ensemble et n’avons pas cessé de rigoler jusqu’au passage en caisse (non pas parce que nous étions ruinées, mais plus parce qu’il fallait se tenir un peu quand même !). Bref, une chouette rencontre inopinée ! J’en profite pour vous faire découvrir sa marque, Nash Prints It, et ses superbes créations (que l’on a d’ailleurs déjà pu apercevoir dans le clip “C’est la vie” d’Inna Modja) <333

Chez Stories, j’ai notamment craqué pour cette somptueuse paire de bottes <3

Parce que la vie est (parfois) plutôt bien faite, j’ai pu directement enchaîner sur mon super tête avec Inna Modja, à l’hôtel Burgundy. Quelle chance de pouvoir l’inteviewer, dans un cadre intimiste qui n’a pu que mettre en lumière l’incroyable douceur de la jolie chanteuse malienne. Je partagerai avec vous très bientôt le contenu de cet échange beauté haut en surprises :)

Ma journée s’est achevée au Café Soprano, dans Le Marais, où j’ai pu déguster l’une des meilleures pizzas blanches de toute ma life. Super choix Marie. Bien ouej.

Samedi.
Mon samedi a commencé sur les chapeaux de roues puisqu’avec mes amies Soso et Juju, j’ai participé à une session de Hint Hunt, un “live escape game” situé non loin de Beaubourg. Le concept est à la fois simple et super excitant puisque vous avez 1h pour tenter de sortir d’une salle en répondant à diverses énigmes. Autant vous dire que nous nous sommes bien activés les méninges et que les fous rires étaient de la partie ! Essayez, si vous en avez l’occasion ;)

L’aprem, j’ai refait un peu de shopping (original…): parmi les incontournables du quartier, Hema et Kiko, chez qui on trouve TOUJOURS plein de conneries à acheter.

Les choses sérieuses ont commencé chez Sephora où je me suis laissée tenter par le dernier blush Givenchy “Mémoire de forme” (pour être honnête, j’en suis assez déçue…) puis chez Bobbi Brown où j’ai notamment trouvé LE FOND DE TEINT DE MA VIE !!! Pour la première fois, je n’ai pas l’ombre d’une démarcation, la texture crème se fond instantanément mais couvre également très bien. C’est bien la première fois que je trouve ma couleur EXACTE dans un fond de teint (je pourrais appliquer 50.000 couches, on ne verrait toujours pas que je porte du fond de teint… FOU).

long_wear_even_finish_compact_foundation_warm_ivoryPour info, je porte la teinte “Honey”.

Puis, comme à peu près tout le continent européen Paris, je me suis rendue au Stade de France pour assister au concert du siècle: On The Run Tour de Beyoncé et Jay Z ;)

Jay-Z-and-Beyonce-On-the-Run-Tour

Puisque tout le monde en a déjà beaucoup trop parlé, je ne m’attarderai pas sur le sujet. Pour la faire courte, j’ai passé un super moment mais j’avoue avoir largement préféré la dernière prestation de Beyoncé à laquelle j’avais assisté, à Zurich, l’année dernière (show plus spectaculaire, enchaînements plus dynamiques et qualité de son bien plus acceptable meilleure). Mais il manquait Jay Z… donc je dirais que sa présence a compensé ces quelques lacunes :)

Dimanche.
Un weekend à Paris n’en est pas vraiment un si l’on oublie de passer par la case brunch ;)
Pour ma part, celui de L’Artiste (situé rue de la Roquette), figure parmi mes favoris !!! Si cela n’a pas encore été fait, rendez-vous y absolument !

Le reste de ma journée est passé à une vitesse folle.

Juste avant de repartir pour la gare, j’ai remonté la rue Saint Martin et je suis tombée sur la boutique Virginie Castaway, chez qui les prix étaient particulièrement intéressants, beaucoup plus bas qu’en général. J’ai failli craquer sur pas mal de pièces… Mais je n’avais plus DU TOUT de place dans ma valise donc… Il n’empêche que je voulais partager le bon plan ;)

J’ai utilisé Uber pour la première fois (#LATE) pour me rendre à la Gare de Lyon et, au final, je n’ai rien payé du tout puisque j’ai pu utiliser un code m’offrant 10€ sur ma première course :) l’expérience fut rapide mais agréable, je le referai sans doute (surtout qu’Uber vient d’arriver à Genève !). En attendant, vous pouvez utiliser le code “ljllc” pour bénéficier, à votre tour, de 10€ de réduc sur votre première course !

Voilà voilà, la série de selfies l’article se termine ENFIN. Je reprendrai quelques étapes de ces journées dans des articles dédiés plus approfondis très bientôt :) x

Cheveux frisés: comment gagner des centimètres en étirant ses boucles.

Mes amies frisées/crépues/bouclées sauront que je n’exagère RIEN en affirmant que nos cheveux peuvent doubler voire tripler (et peut-être même plus chez celles qui ont des bouclés très très serrées, en fait) de longueur selon les occasions.

Problème de shrinkage.

Le shrinkage (de l’anglais “to shrink” = rétrécir), c’est tout simplement le phenomène de rétrécissement des cheveux. Celui-ci peut survenir suite à l’utilisation de certains produits, après avoir été en contact avec de l’eau, après un sechage à l’air libre… bref. Je suis certaine que vous savez EXACTEMENT de quoi je veux parler. Et… si vous ne voyez TOUJOURS PAS, cette photo sera, je l’espère, plus parlante.

image_27094La Youtubeuse Hey Fran Hey

Perso, je fais partie de ces personnes pour qui la longueur des cheveux compte un peu (beaucoup ?), donc j’avoue que le shrinkage me les brise parfois sévère. Pourtant, mes cheveux sont loin d’être les “pires” (dans le sens où mes boucles sont assez loose donc je ne perds pas non plus des milliers de centimètre au séchage par exemple… vous le verrez dans ma vidéo “routine capillaire” qui paraîtra bientôt !), mais quand même, c’est parfois frustrant.

Du coup, pour gagner quelques centimètres, mon sèche-cheveux et son embout CONCENTRATEUR (vous savez, ça) sont mes meilleurs amis. Après avoir séché mes cheveux au diffuseur (ou bien à l’air libre, si VRAIMENT vous préférez !), je “m’attaque” aux racines (et uniquement à ces dernières car je ne cherche pas à étendre mes longueurs… mais vous pouvez l’envisager après tout, bande de folles).

Pour cela, je sélectionne une chaleur moyenne (mieux encore, la fonction “air froid” si vos cheveux sont fragiles) et faites passer l’embout concentrateur de votre sèche-cheveux sur une portion moyenne de cheveux, de la racine jusqu’à… où vous souhaitez ! Avec l’effet de la chaleur et du souffle, vos boucles vont s’aplatir et se détendre et vous gagnerez ainsi les précieux centimètres ! Pour ma part, je le fais quasi quotidiennement.

Pour celles qui en veulent plus (plus, plus…), je vous invite à découvrir cette technique de folie de Taren Guy (pour changer…) que j’avais déjà partagée sur ma page Facebook:

Rien de bien compliqué finalement, juste une nouvelle facon de séparer sa chevelure histoire de décupler les effets allongeants de la technique. Je dois avouer que le résultat est bluffant, comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous:

avant

aprèsEn haut: séchage à l’air libre, après avoir appliqué ma routine de soin Mizani et avoir très légèrement détendue mes boucles au concentrateur / En bas: en suivant la méthode Taren Guy… Incroyable non ?

AUSSI: la photo du haut a été prise un mois après les photos du bas (donc zéro triche niveau pousse des cheveux hein !)

L’effet est dingue, mais je préfère quand même mille fois le tomber “boule” que j’ai d’habitude donc je n’ai pas beaucoup renouvelé l’expérience. Il n’empêche que, maintenant, vous avez la preuve que ça marche ;)

Sachez aussi qu’il existe des produits “anti-shrinkage” qui permettent au cheveux de se détendre un max et ainsi d’éviter le rétrécissement ! Je vous avais d’ailleurs déjà parlé de la crème « relaxante » Moisture Stretch de chez Mizani dans cet article.

mercredie-blog-beaute-cheveux-routine-afro-frises-naturels-mizani-produits-test-avis-true-textures-moisture-stretch

J’ai également récemment découvert la marque Curls Unleashed ORS (dispo chez Black and White Beauty) qui marche du tonnerre ! Je vous en reparlerai rapidement !

slide3

En tout cas, j’en connais quelques unes qui vont se redécouvrir une passion pour leur sèche-cheveux :)

Ces produits qui ont sauvé mon été (peau, makeup et cheveux).

mercredie-blog-beaute-youtube-chaine-essentiels-beaute-ete-rouge-a-levres-yves-rocher-test-avis-roge-cavailles-cc-cream-l-oreal-farida-b-cheveux-afro
Abonnez-vous à ma chaîne Youtube, plein de chouettes vidéos vont arriver :)

L’été est quasiment terminé, le temps est venu pour moi de faire un petit bilan rapide sur les produits qui m’ont été absolument essentiels. Évidemment, je partage, je suis sympa.

10489735_258131244380995_5744844418706308628_n
Oui oui, TOUS mes cheveux sont dans ce mini bun. Machiiiiiiie.

SKINCARE:
Huile protectrice satinante SPF 30 haute protection – Yves Rocher
Monoï “huile tiaré tradition” – Yves Rocher
Beurre de karité pur à la lavande – Karima Cosmétique
Solution Micellaire Sebium H2O – Bioderma (aussi dispo version peaux sensibles)
Huile bain et douche veloutante – Rogé Cavaillès

MAKEUP:
CC Cream Nude Magique anti-rougeurs – L’Oréal Paris
Fluide illuminateur sculptant – Yves Rocher
Stylo regard waterproof – Yves Rocher
Rouge brillance végétale Rose Grenadine, Rose Vif et Litchi – Yves Rocher

HAIR:
Baume nourrissant végétal – Farida B

10460231_264692930391493_1370079675473731266_n

10 conseils pour cheveux frisés… que j’ai arrêté de suivre.

Au début, j’avais un blog mode. Mais ça, c’était avant.

Depuis que j’ai commencé à parler “beauté”, une certaine tendance se précise: mes posts “cheveux” sont, DE LOIN, les plus lus, commentés et partagés… Je m’en rends encore plus compte lorsque je jette un œil à vos petites têtes sur ma page facebook. Sérieux, je me marre trop, on dirait que j’ai réussi à attirer toutes les frisées du web, ça donne une belle concentration de profile pics bouclées, et rien que pour ce plaisir visuel, je vous kiffe. Je ne m’y attendais pas trop alors je commence à réfléchir à comment aborder ce thème de manière encore plus attractive (histoire d’éviter les sempiternels tests produits par exemple…).

Je pense que l’article d’aujourd’hui reflète bien cette nouvelle volonté ! En effet, je vais partager avec vous quelque chose d’assez personnel, à savoir les conseils qui m’ont été donnés, ou que j’ai dénichés sur la toile… et qui se sont révélés être des fails complets capillairement parlant. Du moins, sur MES cheveux.

Vous savez combien de fois je me suis sentie roulée après avoir appliqué scrupuleusement les pseudos “règles” du cheveu frisé ? Un sacré paquet de fois. Avec le recul, je vous assure que ça vaut parfois le coup d’aller un peu à l’encontre de celles-ci ! Évidemment, toutes mes conclusions sont personnelles et ne seront peut-être pas valides pour vous. Mais je partage quand même. Cadeau.

1. “Les silicones c’est de la merde”
Je vous l’ai déjà dit un milliard de fois, mais je ne suis pas pointilleuse niveau ingrédients. Et surtout pas avec les silicones. Autant je ne considère pas les parabènes et les sulfates comme indispensables à ma routine (et aux soins corporels en général !), autant les silicones jouent un rôle absolument clef dans la définition de mes boucles. Désolée… Je suis systématiquement déçue du rendu de mes cheveux après avoir utilisé des produits sans silicones (je les trouve toujours ternes et “mousseux” !). J’ai parfaitement conscience que les silicones ne font que colmater et gainer en surface… mais moi ça me va très bien et ça donne un sacré coup de peps à mes bouclettes. Le jour où mes cheveux tomberont un à un, je changerai peut-être d’avis… mais on en est loin. Donc, pour ma part, vive les silicones dans les cheveux !

NONNNN ! Ne partez pas ! Ne vous désabonnez pas ! Promis, les 9 prochains points sont bien moins hardcore ;)

2. “Rien de tel qu’un séchage à l’air libre pour les cheveux frisés”
Hum. Comment vous dire… Après un séchage à l’air libre, mes cheveux ne ressemblent absolument à RIEN. J’ai beau mettre les mêmes produits que d’habitude… rien n’y fait. Et le comble, c’est que je n’ai JAMAIS réussi à faire sécher complètement mes cheveux à l’air libre. J’avoue que passées les 6 heures d’attente, je me sens UN PEU obligée de dégainer mon sèche-cheveux (surtout quand je ressemble toujours à un épagneul breton trempé). Comment font ces filles pour avoir de belles boucles rebondies et un minimum de volume sans utiliser leur sèche-cheveux ??? Vous l’aurez compris, pour moi, c’est “jamais sans mon diffuseur”. Et la tête en bas, please. Par contre, jamais trop de chaleur, j’essaye de rester en mode “air froid”.

3. “Pour garder de belles boucles, il faut se laver les cheveux tous les jours”
Dieu du ciel, non. Du moins, tout dépend de ce que vous entendez par “belles boucles”. Personnellement, je préfère avoir des boucles un peu moins définies mais beaucoup de volume que des boucles parfaites… avec l’impression d’avoir 3 poils sur le caillou. Partant de ce principe, je peux affirmer que, plus les jours passent, et plus j’aime mes boucles. J’irai même jusqu’à dire que je redoute le jour du shampoing et son lendemain car je sais que j’aurai la tête plate 48h. Et ça, je déteste (ça, et les gens qui me demandent “Tu t’es coupé les cheveux ?” “…”) #TMTC.

natural-hair-pre-wash-post-wash-lol-nappy-curls-curly-hair-routine

Pour preuve, quelques images:

mercredie-blog-beaute-cheveux-conseils-frises-naturels-afro-boucles
Photo de gauche: lendemain de shampoing / Photo de droite: shampoing J+4

Vous me direz, c’est très léger comme différence… Surtout en photo. Mais en vrai, la réalité est toute autre. C’est peut-être un détail pour vous. Mais pour MOI, ça veut dire beaucoup. Surtout de face.

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-pre-wash-post-wash-conseils-cheveux-naturels-crepus-frises-bouclesJ’ai l’air de rigoler mais, en fait, j’ai trop les boules.
Ce “plat” sur le dessus, typique du jour du shampoing, m’agace au plus haut point.

En bref, mon afro est beaucoup plus “ronde” et plus “pleine” quelques jours après le shampoing.

4. “Il ne faut jamais peigner les cheveux frisés”
Je vous rassure, vous POUVEZ les peigner, mais seulement au niveau des racines. En effet, rien de tel que la technique du peigne afro pour les “décoller” et donner ainsi un aspect plus “aérien” à sa coiffure. Même que c’est Taren Guy qui m’a convaincue:

Et dans cet article, je vous présentais aussi une autre méthode pour donner du volume au niveau des racines (= les crêper).

mercredie-blog-mode-beaute-geneve-big-hair-afro-backcombing-creper-cheveux-volume-888
Avant/Après backcombing ;)

5. “Les coiffures pour cheveux naturels crépus fonctionnent tout aussi bien sur cheveux frisés”
Non, ces coiffures sont toujours un désastre sur ma tête. Et lorsque ce n’est pas catastrophique, c’est tout simplement à mille lieux du résultat attendu.

Rappelez-vous quand je m’étais motivée pour faire des bantu knots. C’était franchement très étrange (pas moche non plus… mais je crois que j’aurais préféré mille fois m’être lavée les cheveux exactement COMME D’HABITUDE quand j’ai vu le rendu sur mes boucles LOL):

mercredie-blog-mode-beaute-trench-kaki-zara-sneakers-bobby-isabel-marant-beige-like-ersatz-primark-pull-maille-bantu-knot-afro-hair-cheveux-profil

6. “Les marques professionnelles sont les meilleures”
Alors là, vous vous fourrez le doigt dans l’œil. Certaines marques pro m’ont beaucoup déçue… Et des produits plus mainstream ou de supermarchés m’ont carrément bluffée !

7. “Les marques spécialisées afros sont les meilleures”
Alors là, vous vous fourrez le doigt dans l’œil. Certaines marques pro m’ont beaucoup déçue… Et des produits plus mainstream ou de supermarchés m’ont carrément bluffée !

Oui, je sais, je me répète. Mais c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour arriver à faire 10 points différents…

8. “Rien de tel que la LOC (ou LCO) method pour les cheveux naturels”
Et c’est MAINTENANT que je crée le rebondissement. Hé oui, j’ai laissé tomber la LOC method (dont je vous parlais pourtant dans cet article sur ma routine capillaire). Raison: j’ai énormément de mal à 1. doser la quantité d’huile 2. choisir la bonne huile 3. voir une quelconque différence d’un point de vue “santé” par rapport à quand je n’utilise pas d’huile. Pourtant, j’étais enchantée par cette méthode au début… mais un jour j’ai arrêté d’appliquer l’huile sur mes cheveux et je me suis rendue compte que mes boucles étaient plus “pleines”, moins “scellées”, plus grosses/mieux/bien quoi. J’ai complètement arrêté l’huile pendant un moment. Et puis j’y suis revenue, mais sur cheveux secs uniquement (après avoir séché mes cheveux au sèche-cheveux). Et je n’utilise pas d’huile “pure” (j’ai acheté l’huile extraordinaire d’Elsève à Londres la semaine dernière, par pure curiosité, et J’ADORE !). Je l’applique aussi le matin après avoir séché mes cheveux.

Grosso modo: l’huile intervient toujours dans ma routine, mais davantage en tant que produit “satellite” que comme “indispensable”.

9. “Pour plus d’efficacité, il faut laisser poser les masques toute la nuit”
Sans mentir, je constate exactement les mêmes résultats en laissant poser mon masque 30min seulement, avec du film plastique (pour faire “chauffer” un peu le produit et favoriser la pénétration) sur la tête ! Encore mieux quand je reste sous mon casque chauffant. L’ajout de chaleur me donne de meilleurs résultats qu’une longue durée de pose.

10. “Wash and GO”
Cette appellation (que je traduirais grossièrement par “Lave-toi les cheveux et vas-y, c’est bon !” est juste une énorme arnaque. Pour rappel, on désigne par “wash’n go” le fait de se laver les cheveux, d’appliquer ses produits habituels, de sécher ses cheveux et… c’est tout ! Party ready. Sauf que ce “and go” me perturbe. Si seulement c’était AUSSI simple ! Personnellement, j’ai toujours plein de petits trucs à bidouiller avant de vraiment pouvoir “Go” ! Mettre une petite barrette par-ci (pour aplatir un côté), un coup de gel par-là (pour lisser mes frisottis sur le pourtour de ma tête, je vous en parlais dans cet article) et un dernier coup de peigne afro au niveau des racines. Bref, ce n’est facile pour personne ;)

J’adorerais avoir vos réactions, savoir si vous partagez mon point de vue, lire VOS expériences ;)

J’ai testé la gamme “True Textures” de Mizani et…

… comment vous dire… j’ai été soufflée par ces produits :)

Honnêtement, cela faisait un bail que je n’avais pas testé des produits d’une même collection (ici “True Textures”, des soins “sublimateurs sans sulfates pour cheveux bouclés, frisés ou crépus naturels“) aussi QUALI ! Mizani me les a envoyés il y a quelques semaines et, vraiment, je me suis sentie méga chanceuse car, je me répète, la notion de “technologie professionnelle” attribuée à la marque n’est pas due au hasard, ces produits sont de vraies bombes en pots !!!

La collection comprend le shampoing doux Curl Balance, la Cleasing Cream (un nettoyant à mi-chemin entre le shampoing et le soin, parfait pour celles qui pratiquent le low-poo !), le Spray hydratant nourrissant Curl Recharge, la crème nourrissante Curl Soft, la crème “relaxante” Moisture Stretch, le gel fixant Curl Set, le gel crème Perfect Curl et le masque Curl Replenish. Dit comme ça, ça en fait des produits ! Mais alors quand on se retrouve en face, on fait moins la maligne..! Okay c’est un peu Noël avant l’heure. Mais j’avoue que je me suis quand même un peu demandé comment j’allais pouvoir utiliser TOUS ces produits (8 bouteilles et pots, seriously ?), de façon “constructive”. J’y suis tout d’abord allée progressivement… et j’ai fini par utiliser quasiment tous les produits de la gamme pour mes wash’n’go, constatant que les résultats n’en étaient que meilleurs !

La preuve en photo #Instascenseur:


Ici, j’avais utilisé la crème Curl Soft, le gel Curl Set et le gel crème Perfect Curl après m’être lavée les cheveux avec la Cleansing Cream… et ma coupe n’a l’air de rien car il devait être 1h du mat’ et j’allais sortir mon chien…

Il faut dire que chaque produit a sa spécificité (la réparation, la “détente” de la boucle, la définition, le “ravivement” des boucles…) et cela se constate notamment de par leurs différentes textures. Du coup, cela offre également la possibilité de choisir son produit si on a un besoin bien spécifique (soit en caisse si l’on ne souhaite pas investir dans toute la gamme, soit dans sa salle de bain, lorsqu’on cherche à obtenir quelque chose de particulier pour ses cheveux: hydratation, définition…). Du coup, il m’arrive aussi de combiner différemment les produits les uns avec les autres, selon mes besoins ! J’avoue qu’il y a quand même quelques “indispensables”, comme par exemple le gel Perfect Curl que je trouve DINGUE pour définir les boucles, un fluide similaire au Potion 9 de Sebastian dont je vous parlais dans mon précédent article “routine capillaire”).

J’ai particulièrement aimé les textures du gel fixant Curl Set (tout bonnement indescriptible) et celle de la crème relaxante Moisture Stretch (trèèèèès légère mais qui permet en effet de beaucoup détendre les boucles, idéale pour celles qui ont les cheveux très frisés… pour ma part je ne l’utilise pas beaucoup… car mes boucles sont déjà très “amples” à mon goût !).

mercredie-blog-beaute-cheveux-routine-afro-frises-naturels-mizani-produits-test-avis-true-textures-curl-set
Curl Set

mercredie-blog-beaute-cheveux-routine-afro-frises-naturels-mizani-produits-test-avis-true-textures-moisture-stretch
Moisture Stretch

Niveau composition, tous les produits sont enrichis en huile de jojoba, huile d’abricot, en vitamines et céramides reconstructeurs pour sublimer nos cheveux naturels :)

Rendez-vous sur le site de la marque pour connaître les salons distributeurs de la marque !

Je vous laisse visionner ma vidéo qui vous donnera tous les détails de mon test plus que concluant :)

Beauty Talk #2: j’ai testé sur mes cheveux…

La deuxième vidéo beauté est arrivée (d’ailleurs, n’oubliez pas de vous abonner à ma chaine Youtube !) ! Et cette fois, je parle cheveux :)

Beaucoup de jolies découvertes: j’ai notamment testé des produits des marques Lush, Kariline, Aménaïde, MGC, Hapsatou Sy

mercredie-blog-mode-video-beaute-test-avis-cheveux-amenaide-hapsatou-sy-a-bout-de-force-mgc-moelle-vegetale-lush-big-curly-wurly-kariline-amenaide

mercredie-blog-beaute-avis-video-test-cheveux-afro-naturels-freises-casting-color-chocolat-noir-big-lush-curly-wurly-look-kariline-mgc-moelle-vegetale-hapsatou-sy-a-bout-de-force-amenaidemercredie-blog-beaute-avis-video-test-cheveux-afro-naturels-freises-casting-color-chocolat-noir-big-lush-curly-wurly-look-kariline-mgc-moelle-vegetale-hapsatou-sy-a-bout-de-force-amenaide

1. Casting crème gloss L’Oréal (“chocolat noir”)
2. Shampoing “Big” de Lush
3. Shampoing “Curly Wurly” de Lush (“La Grande Boucle” en français ;)
4. Shampoing Look’N Kariline
5. Sérum Look’N Kariline
6. Hair Food karité Look’N Kariline
7. Masque moelle végétale MGC
8. Sérum à la moelle végétale MGC
9. Masque Hapsatou Sy “A bout de force
10. Collection Aménaïde

 

Beauty Talk #1: mes favoris beauté.

mercredie-blog-mode-beaute-video-test-produits-avis-review-revue-haul-peau-acne-tonique-layering

Et, là, vous vous dites: “Oh non… elle va pas s’y mettre aussi..!“. Hé bien, si ! Depuis le temps que j’avais envie de commencer à présenter mes produits préférés par vidéo (parce que, je l’avoue, c’est beaucoup moins pénible que par écrit…), je me lance enfin aujourd’hui. Certes, j’avais déjà cette vidéo où je vous présentais brièvement mon avis sur la gamme Dop à l’huile d’olive (que ma maman et moi utilisons toujours d’ailleurs !), mais j’avais envie de quelque chose de différent en termes de format.

En fait, j’avais prévu de publier cette vidéo il y a une dizaine de jours, mais, problèmes techniques obligent, j’ai pris de retard ! Enfin bon, l’essentiel est que j’y sois arrivée, j’espère que le résultat vous plaira. La vidéo est en deux parties, la première est plutôt focus “acné”, l’autre, plus générale.

Ce n’est qu’après avoir filmé tout d’une traite, que je me suis rendue compte de l’HORREUR capillaire: ma couleur est complètement partie, du coup il y a une énorme décalage entre mes cheveux et mes Kurly Klips, beaucoup plus foncés. Cheapos pour une blogueuse beauté hein ! Vous me pardonnerez, je me rattraperai une prochaine fois.

 

mercredie-blog-beaute-beauty-talk-acne-la-roche-posay-avene-miel-de-manouka-boutons-tea-tree-aesop-orange-amere-clarisonic-neutrogena-effaclar

1. Toner astringeant à l’orange amère Aesop
2. Brosse Clarisonic Mia 2 (dont je vous parlais déjà ici et ici)
3. Crème nettoyante pamplemousse rose Neutrogena
4. Toner Cleanance Avène
5. Hydratant sébo-régulateur Effaclar Mat La Roche Posay
6. Soin rénovation peaux grasses Effaclar K La Roche Posay
7. Huile essentielle de Tea Tree
8. Miel de Manouka bio

mercredie-blog-mode-beaute-beauty-talk-cleasing-oil-dhc-dolce-gabbana-exfoliator-indeed-sanctuary-spa-micro-dermabrasion-saline-de-bex-mixa

9. Deep cleansing oil DHC
10. Huile démaquillante Dolce & Gabbana
11. Exfoliator Indeed Laboratories
12. Warming micro-brasion polish Sanctuary Spa
13. Crème douche tonique Saline de Bex
14. Gommage corps vitaminé Saline de Bex
15. Gommage mains et pieds apaisant Saline de Bex
16. Monoï Hei Poa pamplemousse
17. Soin gommant corps Mixa
18. Monoï Hei Poa 1000 fleurs

Je rêvais d’une très longue chevelure afro…

… quand, soudain, les extensions Kurly Klips me sont apparues !

mercredie-blog-mode-fashion-beauty-geneva-suisse-kurly-klips-afro-hair-extensions-clips-test-review-avis-tissage-weave-nappy-natural-my-spirals2

Attention, je préviens, après avoir lu ce post et vu le rendu ULTRA NATUREL sur ma petite tête, vous allez vouloir dévaliser le shop :)

Le problème avec les cheveux afro… c’est qu’ils mettent énormément de temps à pousser. Non pas qu’ils poussent moins vite, mais comme ceux-ci se développent en tortilles, il faut souvent attendre des plombes avoir d’avoir une belle longueur (problème du “shrinkage”). On dit d’ailleurs souvent que le meilleur ingrédient pour faire pousser les cheveux crépus/frisés c’est… La… PATIENCE !!! AH AH AH… La bonne blague.

Mais COMMENT ÇA SE PASSE quand on est plutôt de nature impatiente comme moi ? Hé ben… ça se passe qu’il existe plein de petits trucs pour faire passer le temps, nommés “coiffures protectrices”. Vous savez, les tissages, les tresses et autres twists qui permettent de laisser ses cheveux “au repos” (si tant est qu’on ne les garde pas trop longtemps et qu’on continue d’hydrater ses cheveux !) pendant quelques semaines, sans avoir à trop les manipuler, et qui permettent la plupart du temps de gagner en longueur. Ceci dit, ces mêmes “coiffures protectrices” peuvent se révéler carrément destructrices lorsqu’elles sont réalisées trop serrées ou renouvelées trop souvent.

C’est là que les Kurly Klips sont différentes. Il s’agit en effet d’extensions “clips”, de différentes tailles, que l’on vient tout simplement attacher à sa chevelure préalablement tressée ou twister, de la nuque jusqu’au dessus de la tête, pour un résultat incroyablement naturel, comme en témoigne ci-dessous une photo de la magnifique créatrice, Lana.

Kurly-Klip-Hero

Pour tout vous dire, je n’ai même pas mis une demie heure pour tout “installer” (15min pour me tresser la tête de façon ULTRA grossière (je suis nulle à ça… mais en même temps les extensions sont tellement épaisses que cela ne sert pas vraiment à grand chose de tout bien tresser consciencieusement), et 15min pour y “clipper” les 14 rangées de mèches (je porte deux paquets).

mercredie-blog-mode-fashion-beauty-geneva-suisse-kurly-klips-afro-hair-extensions-clips-test-review-avis-tissage-weave-nappy-natural-my-spirals5

mercredie-blog-mode-fashion-beauty-geneva-suisse-kurly-klips-afro-hair-extensions-clips-test-review-avis-tissage-weave-nappy-natural-my-spirals4

Deux “types de boucles” sont proposées par Kurly Klips: la gamme “My Fro (boucles très serrées, cheveux crépus) et la gamme “My Spirals (boucles plus lâches, ce sont celles que je porte, en longueur “Shoulder Chic”).

Le gros avantage de ces clips, pour moi, c’est qu’elles sont extrêmement faciles à installer et à ôter. Ainsi, il devient beaucoup plus pratique de prendre soin de ses cheveux naturels tout en portant ce genre de coiffure “protectrice”: rien ne vous empêche de les enlever tous les soirs, de faire des soins sur vos vrais cheveux, et de les ré-installer le lendemain matin par exemple ! Je n’ai personnellement pas le temps de faire ça… mais j’arrive à me faire mon shampoing hebdomadaire, à appliquer mes soins et installer de nouveau mes Kurly Klips (le truc impossible à faire avec un tissage !). En ce sens, c’est vraiment un excellent compromis :)

J’adore aussi la façon dont mes cheveux naturels se mélangent à la perfection avec ces extensions:

mercredie-blog-mode-fashion-beauty-geneva-suisse-kurly-klips-afro-hair-extensions-clips-test-review-avis-tissage-weave-nappy-natural-my-spirals

Illusion parfaite, non ?

Autre point que j’ai surkiffé, la chaîne Youtube de la marque, animée par la belle Lana, qui apportent des réponses à TOUTES les questions que l’on pourrait se poser ! On y trouve une flopée de tutos permettant par exemple de découvrir comment poser ses extensions:

… ou encore comment “récupérer” ses mèches (c’est-à-dire les démêler et leur redonner leur forme d’origine car, comme toujours, les extensions frisées s’emmêlent très vite malheureusement !):

Cette dernière vidéo tient un rôle clé à mes yeux. Ces Kurly Klips représentent quand même un sacrée investissement (comptez 200$ par paquet, sachant qu’il faut deux paquets pour faire une tête entière, soit 400$ au total (environ 290€)). Alors quand, au bout de 2 semaines, mes cheveux ont commencé à s’emmêler, je me suis un peu mise à paniquer… et j’ai finalement fait exactement comme dans la vidéo. J’ai démêlé chacune des rangées d’extensions avec beaucoup d’après-shampoing (Pantene pour info), cela ne m’a pas pris beaucoup de temps, il suffisait de s’attaquer correctement aux pointes puis ma brosse à larges dents glissait toute seule !

Une fois rincées et séchées, les mèches ont retrouvées leur exact état d’origine :) du coup je pense les garder trèèèèèès longtemps, et ça c’est plutôt une bonne nouvelle.

Alors, qui va se lancer ?

mercredie-blog-mode-fashion-beauty-geneva-suisse-kurly-klips-afro-hair-extensions-clips-test-review-avis-tissage-weave-nappy-natural-my-spirals3

Amazing London !

Je ne suis pas une grande voyageuse.

Pourtant je prends toujours beaucoup de plaisir à relire mes quelques articles de la catégorie “Sortie” dans lesquels je partage mes impressions au sujet de plusieurs villes (comme Madrid, Paris…) ou carrément pays (par exemple dans mon post sur la Thaïlande, qui me fera toujours rigoler… oui, je suis mon meilleur public).

Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de la capitale anglaise – souvent par rapport au shopping (relisez mes articles “petit guide pour un week-end shopping à Londres réussi” ou encore “ce qu’il faut absolument shopper à Londres” !). Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter mon dernier séjour à Londres, vraiment chouette puisque je suis restée dans des coins que je ne connaissais pas vraiment (tels que London Bankside, Bricklane, Hackney… j’ai adoré !).

J’ai logé au fantastique hôtel Citizen M London Bankside, que j’ai choisi un peu par hasard pour être honnête. Quelle surprise j’ai eu en découvrant cet hôtel absolument dément, à la fois moderne et arty, qui a, au cours des dernières années, remporté bon nombre de prix comme vous pouvez le voir ci-dessous !

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger1

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger6

Alors là, vous vous dites sûrement que c’est le genre d’endroit qui doit coûter une blinde… et pourtant pas tant que ça ! Les tarifs sont élevés mais demeurent très corrects pour Londres, et une fois qu’on a compris le concept de cette chaîne d’hôtels européenne (qui a aussi récemment ouvert un hôtel à NYC !), on se rend compte qu’il s’agit véritablement de “luxe abordable”. Certes, les hôtels CitizenM coûtent un peu plus cher que les hôtels plus classiques… mais ce “surcoût” comprend une flopée de services tellement kiffants (et qui sont d’habitude payants dans les autres hôtels !) que l’on apprécie forcément ! Je parle par exemple du wifi gratuit partout, des décors incroyables (l’espace bar/resto/lounge est exceptionnel), de la bibliothèque…

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger3

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-books-michael-jackson

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-books-michael-jackson2

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-priscillaLes cocktails sont, eux-aussi, excellents !

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger2

Au niveau des chambres, même délire: tout y est über cool.

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-roomMerki !

Tout se contrôle grâce à un iPad (rideaux, volets, luminosité, ambiance, musique…) et on a même accès (toujours gratuitement) à une multitude de films à la demande ! Paradise.

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger4

Ce que j’ai aimé par-dessus tout a été les efforts de personnalisation, hyper créatifs, de chaque petit objets de la chambre. Je ne les vous montrerai pas tous pour garder l’effet de surprise, mais voici par exemple l’eau du frigo ou encore les distributeurs de savons dans la salle de bain :)

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-water

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-soaps

Et pour couronner le tout, le personnel est adorable :)

L’hôtel est idéalement placé près du Borough Market, le paradis de la bouffe anglaise (amateurs de tourtes, de bonne viande et autres sandwiches en tout genre, ne passez pas à côté de cet endroit !).

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-borough-market

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-bankside-london-blogger-borough-market-candies-biscuits

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-bankside-london-blogger-borough-market

Il y a aussi quelques petits restaurants sympa (mais pas trop typiques, dommage), près du Citizen M, tels que le Del Aziz où j’ai pris plaisir à petit-déjeûner (smoothies, pâtisseries, thés…).

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-bankside-london-blogger-borough-market-del-aziz-restaurant

On fait assez rapidement le tour du quartier de Bankside, du coup on en a profité pour marcher un peu et se balader jusqu’aux abords des quartiers de Bricklane, Hackney etc…

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-london-bricklane

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-london-bricklane-allsaints-spitafields

Allsaints, toujours incontournable.

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-london-bricklane-meat-porn

Le sens de la formule. Le cauchemar des végétariens.

On est d’ailleurs tombé sur Emile Louis au Flower Market de Colombia Road

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-bankside-london-blogger-colombia-road-flower-market

Et aussi plein de chouettes boutiques de créateurs :)

mercredie-blog-mode-geneve-londres-weekend-shopping-boutiques-shops-bijoux-jewels

Et encore d’autres restos… TOUJOURS LE SENS DE LA FORMULE.

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-london-bricklane-verge-restaurant

Bref, il y a vraiment de quoi faire… Pour sortir le soir aussi Hackney est génial, merci encore à notre amie Sophia pour nous avoir fait faire le tour de son quartier ;)

Vous savez ce qu’il vous reste à faire la prochaine fois que vous allez en Angleterre (plein d’offres pour séjourner facilement à Londres: http://www.alibabuy.com/sejour-londres,angleterre.html) ;)

J’ai testé le body et le legging minceur de Mixa… Verdict ?

On continue dans la lignée du “shapewear” (dont je vous parlais déjà ici) avec cet article !

Comme vous toutes j’imagine, j’avais vu la pub du shorty minceur “cuisses-abdos-fessiers” et du legging minceur “intégral jambes” (avec Sonia Rolland <3) à la TV plusieurs fois et ces “vêtements” m’avaient intriguée. Comment peuvent-ils bien nous faire mincir ? Evidemment j’étais sceptique… Alors, quand je les ai reçus, je me suis dit que j’allais peut-être enfin comprendre. Ou pas.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-beaute-avis-test-mixa-sonia-rolland-legging-amincissant-shorty-minceur-legging-integral-jambes(offerts par la marque)

Les deux peuvent se porter discrètement et directement sous les vêtements (ou carrément en tant que “vrai vêtement” dans le cas du legging) et sont imprégnés de micro-capsules amincissantes à la caféine permettant une diffusion continue du produit (la caféine étant déjà reconnue pour ses vertus amincissantes et brûleuses de graisses, vous le savez sans doute si vous utilisez déjà des crèmes anti-cellulite).

Qu’est-ce que j’en pense ? Est-ce que ça marche vraiment ?
C’est sans doute ce que vous voulez toutes savoir, HEIN ?! Coquinettes. Hé bien, sachez que, parmi les points positifs, figure l’effet gainant instantané que j’ai réellement constaté: que ce soit avec le shorty ou avec le legging, le ventre est plutôt bien aplati et le haut des cuisses affiné. Concernant le legging plus spécifiquement, il se porte très serré et procure un très bel effet fuselé une fois enfilé.

Pour être honnête, le plus gros inconvénient que j’ai rencontré réside dans le fait qu’il faudrait pouvoir porter les produits en continu pendant un petit moment pour vraiment pouvoir constater de réels changements (à savoir qu’ils sont efficaces jusqu’à 30 lavages). J’ai personnellement porté le legging et/ou le shorty 5 jours d’affilé (en les lavants à la main de temps en temps, EVIDEMMENT…) pendant ma dernière semaine de vacances à la montagne, sous mon pantalon de ski… mais j’ai fini par décrocher, j’avais autre chose à faire que ma lessive. J’ai POURTANT pu constater des résultats encourageants: j’ai trouvé que la peau était VRAIMENT lissée, “aplanie” donc moins de “peau d’orange”. C’était notamment flagrant pendant cette fameuse semaine de ski (ou je combinais legging minceur + crème anti-cellulite + sport !): l’arrière de mes cuisses était vraiment tout doux et parfaitement lisse (bien que j’aie la chance de ne quasiment pas avoir de cellulite, j’ai quand même eu un gros effet “tenseur”) !

En revanche, je n’ai constaté aucun changement au niveau du ventre (j’imagine que ce genre de produit permet d’apporter une jolie “finition” lissée lorsqu’on travaille un minimum ses abdos et qu’on a une alimentation équilibrée… pas comme moi donc, tant pis, je garde mon petit bidon). J’ai donc une préférence pour le legging car j’ai pu constater un vrai petit changement au niveau des jambes et j’ai adoré la sensation “gainée” que celui-ci m’a procurée (d’ailleurs, il doit être génial pour celles qui ont les jambes lourdes !).

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà testé ce genre de produits ? Et ceux de Mixa ?

Du nouveau pour mes cheveux !

Vous savez que je teste en permanence de nouveaux produits pour mes cheveux ! Aujourd’hui je reviens sur le sujet afin de vous présenter mes dernières trouvailles et coups de coeur, pour la plupart dédiés aux cheveux afro et frisés.

Comme vous le savez déjà, je porte en ce moment un tissage (shoppé ici, que vous pouvez d’ailleurs voir dans sa version bouclée dans cet article ou encore dans mon streetstyle Madmoizelle, et dans sa version lissée au fer GHD ici), histoire de mettre un peu mes cheveux naturels au repos. Pour autant, j’ai pu tester de très chouettes produits sur mes cheveux naturels, il y a de cela quelques semaines.

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-conseils-routine-capillaire-nappy-afro-curls-boucles-produits-test-ecostyler-avis-gel-naturel-natural-curls-curl-ecstasy-milkshake-avis-test-laura-sims-creme-coiffage-soin-biotin-4c-secrets-loly

On commence avec la marque Laura Sim’s, que je connaissais déjà un peu (même sans avoir essayé les produits), pour la simple est bonne raison qu’elle est distribuée dans certaines grandes surfaces.

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-conseils-routine-capillaire-nappy-afro-laura-sims-test-produits-avis-creme-soin-coiffage-serum-pointes

J’ai pu tester 3 produits: la crème de soin anti-frisottis et la crème de coiffage de la gamme au beurre de karité. J’ai tout simplement A-DO-RE la crème de soin car elle a VRAIMENT un effet anti-frisottis ! Si, si, je vous jure. Même sur mon amas de frisettes, j’ai constaté une véritable diminution de l’aspect “mousseux” habituel ! Je l’ai utilisé directement sur cheveux mouillés, post-shampoing (en tant que “leave in” dans ma LOC method que je vous présentais déjà ici). La texture est très très liquide, plus proche de l’eau que de la crème, et n’alourdit absolument pas la chevelure. Vraiment, si vous êtes à la recherche d’un leave-in léger, je ne peux que vous le recommander. La crème de coiffage quant à elle, est plus épaisse, plus onctueuse. Elle est ainsi plus nourrissante et apporte de la texture aux cheveux, en plus de définir les boucles. Pas mal donc !

Le dernier produit testé est le sérum réparateur, destiné à lisser les pointes sèches et à leur redonner de la souplesse. J’ai coupé mes cheveux il n’y a pas si longtemps (pour revoir ma “technique” c’est par ici) donc je ne rencontre pas trop de problème de fourches actuellement… il n’empêche que j’ai adoré ce produit, très très léger lui aussi (alors qu’on a vraiment l’impression d’avoir une huile entre les doigts) et qui permet d’apporter beaucoup de brillance aux bouclettes, encore une fois sans alourdir.

Pour faire simple, le mieux est de vous montrer le résultat, après avoir appliqué la crème de soin, la crème de coiffage et le sérum (avec une toute petite pointe de gel sur mes pointes), photo que j’avais posté “live” après mon shampoing, sur ma page facebook il y a quelques temps:

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-afro-test-laura-sims-avis-produit-creme-soin-frisottis-coiffage-serum-reparateur-beurre-karite-pointes-abimees2

Sympa non ? Je vous invite vivement à tester ne serait-ce que la crème de soin qui est vraiment, vraiment bien et pourquoi pas les deux autres produits si vos cheveux sont secs et abimés ! Le seul bémol que j’ai rencontré est qu’il m’a fallu beaucoup de produit pour hydrater correctement toute ma tête (environ 5/6 pressions sur la pompe des flacons par section de cheveux !). Heureusement que ceux-ci sont abordables car je les ai vite terminés ;)

Pour information, les trois produits sont sans paraben. Notez aussi que la marque propose aussi désormais du makeup, idéal pour les peaux foncées ;)

Je passe maintenant à une toute autre marque, US cette fois, que j’avais toujours voulu tester: Curls. Mon site partenaire Black & White Beauty a exaucé mes voeux en m’envoyant deux des produits phares de la marque: le soin/masque Curl Ecstasy et le leave-in Curls Milshake.

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-conseils-routine-capillaire-nappy-afro-curls-curl-ecstasy-curl-milkshake

Comme vous pouvez le voir, j’ai déjà pas mal cartonné le masque, qui a la particularité de s’activer à la chaleur ! Beaucoup moins “gras” que le Hair Mayonnaise que j’utilise habituellement, celui-ci n’en est pas moins nourrissant (et l’odeur est vraiment gourmande !). Je l’applique sur cheveux mouillés, après mon shampoing, en me faisant des petites vanilles. Je “m’enturbanne” ensuite de papier cellophane et je me reste sous mon casque chauffant une vingtaine de minutes, puis je rince. Résultat: mes cheveux sont doux et souples, un vrai régal !

Je suis aussi séduite par le Curls Milshake (que j’ai vraiment commencé à utiliser après avoir terminé la crème de soin Laura Sim’s) qui a vraiment toutes les qualités d’un  excellent leave-in (léger et à base d’eau). Contrairement aux crèmes Laura Sim’s, on n’a pas besoin de beaucoup de produit pour couvrir toute sa chevelure… et toujours cette odeur délicieuse :)

On poursuit avec une vraie découverte pour moi: les gels Ecostyler. C’est assez incroyable que je sois passée à côté d’eux pendant autant de temps… je crois que les packagings ne m’ont jamais vraiment mise en confiance (vraiment oldschool !). Pourtant, nombreuses sont les “natural gourous” à encenser ces produits !!! Je me joins aujourd’hui à elles ;)

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-conseils-routine-capillaire-nappy-afro-curls-boucles-produits-test-ecostyler-avis-gel-naturel-natural

Ces gels sont tout simplement fantastiques ! J’ai eu la chance de recevoir plusieurs déclinaisons, et aucune ne m’a déçue. Pour être honnête, je n’ai pas vu de grosse différence, si ce n’est que la version “super protein” est de couleur marron foncée. Ca ne sert pas à grand chose… mais j’ai trouvé ça cool AHAH !

J’utilise ces gels pour donner de la tenue à mes boucles (j’en applique une toute petite touche sur chaque section après avoir terminé ma LOC method) mais aussi (et ça ça a CLAIREMENT changé ma vie) pour lisser les cheveux de mes tempes. Pourquoi me demanderez vous ? Parce qu’il s’agit de mes pires cheveux: ils sont crépus, courts et refusent de pousser… du coup j’avais pris l’habitude de les “plaquer” avec des barrettes (pour éviter l’effet “couronne de mousse” tout autour du visage).

J’ai d’ailleurs découvert récemment dans une interview Vogue, que la top Jourdan Dunn rencontrait le même problème: “I’m obsessed with slicking down the baby hairs so that it’s always smooth, it sounds weird but I carry a toothbrush with me everywhere to slick down the flyaways“.

600full-jourdan-dunn

Grâce aux gels Ecostyler, je n’ai plus ce problème ! Il faudrait que j’en parle à Jourdan. 

Après avoir appliqué une noix de gel, j’utilise (moi aussi) une brosse à dents pour les dompter et mes “baby hair” sont nickel toute la journée, et même plusieurs jours consécutifs si je fais gaffe ;) Tenue de DINGUE je vous dis ! Et ce que j’aime par-dessus tout, c’est que je n’ai pas le vieil “effet mouillé” généralement obtenu avec tous les autres gels… Cela se voit d’ailleurs sur mes “boucles libres”: elles restent légères et ne sont pas du tout cartonnées. Bref, une tuerie ces gels, ils me sont devenus indispensables.

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-conseils-routine-capillaire-nappy-afro-curls-boucles-produits-test-ecostyler-avis-gel-naturel-natural-cheveux-baby-hair-duvet2

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-conseils-routine-capillaire-nappy-afro-curls-boucles-produits-test-ecostyler-avis-gel-naturel-natural-cheveux-baby-hair-duvet

Je termine cet article avec deux compléments alimentaires: la Biotine (5000mg, je prenais une pilule matin et une pilule soir) et les comprimés 4C des Secrets de Loly.

Je n’ai malheureusement pas vu de résultat miraculeux… ceci dit il est indéniable que mes “repousses” semblent beaucoup plus costaudes et épaisses que d’habitude, affaire à suivre donc ;)

mercredie-blog-beaute-cheveux-frises-conseils-routine-capillaire-nappy-afro-biotin-biotine-pousse-4c-secrets-loly

 Et vous, avez-vous déjà testé un de ces produits ?

Le plus prestigieux concours de mannequins du monde a demarré !

Qui n’a jamais entendu parler d’Elite Model Look, l’agence de mannequins la plus connue au monde, et de son célèbre casting annuel ? Nombreuses sont les tops “îcones” s’étant illustrées dans le milieu suite à ce concours: Cindy Crawford, Naomi Campbell ou, plus récemment, Gisele Bundchen et notre Constance Jablonski nationale:

constance-jablonski-elite-model

J’ai toujours été fascinée par ce versant de la mode… D’ailleurs, si vous êtes comme moi, vous vous êtes sans doute déjà retrouvées devant un de ces reportages présentant le parcours des candidates, des premiers défilés sur les lieux de sélection jusqu’à la grande finale mondiale ! Je me demandais toujours comment ces filles faisaient, non pas pour être aussi sveltes, mais pour TOUTES avoir des cheveux aussi longs et lisses ! Je croyais même qu’il s’agissait d’un critère de sélection… LOL

6a00e54ef9645388340192aa8d5f8d970d-700wi

En revanche, vous connaissez peut-être moins la ligne Calor for Elite, partenaire du prestigieux événement, fruit de l’alliance de l’agence culte et de la marque emblématique de beauté Calor, spécialiste notamment des appareils coiffure ? J’ai toujours apprécié cette collection (incontournable dans pratiquement toutes les grandes surfaces !), principalement pour la variété de produits proposés mais aussi pour ses petits prix ! Je dispose d’ailleurs toujours, chez mes parents, d’un fer à boucler de la marque ainsi que de ce sèche-cheveux, acheté récemment après que mon ancien ait rendu l’âme (il possède notamment un petit diffuseur, idéal pour les retouches du matin sur mes cheveux bouclés humides !).

Des appareils d’excellente qualité, parfaitement accessibles et de plus en plus innovants, cela devait être souligné ;)

Et pour en revenir au concours, sachez que  les recruteurs de l’agence Elite Model Look partiront, du 2 avril au 7 juin 2014, à la recherche des mannequins de demain (âgées de 14 à 22 ans) pour la 31 année consécutive !

Si vous souhaitez vous inscrire (ou pousser une beauté de votre entourage à le faire), il vous faudra tout d’abord postuler en ligne (pré-sélection). Les castings se poursuivront ensuite dans les grands magasins de grandes villes de France (liste détaillée sur le site) ou bien en ligne, via un casting « de la dernière chance ». Douze finalistes seront choisies lors du Casting National, parmi 60 candidates, dans un lieu parisien prestigieux. Elles participeront aux 5 jours de préparation (Model Bootcamp) au cours duquel elles seront relookées, interviewées… bref, la totale ! Autant dire que celle qui remportera ce concours ne devra rien au hasard !

La Finale Nationale aura lieu à Paris, aux côtés de 350 invités VIP et journalistes, afin de désigner LA gagnante qui participera à la FINALE INTERNATIONALE en Chine !

Que de péripéties, n’est-ce pas ? Vous pourrez suivre le concours de très près via les comptes Facebook et Twitter d’Elite mais aussi à travers la jolie beauty addict Capucine (du blog Babillages, que l’on ne présente plus !) ambassadrice Calor. Celle-ci se glissera en effet dans les coulisses du casting pour partager avec nous toutes ses impressions !