C’est moi qui l’ai fait.

Grosse motivation dimanche dernier. J’ai décidé de pimper mes shoes, révolution créative dans l’appart (oui car si vous aviez lu cet article, vous sauriez que je suis plus du genre spectatrice qu’actrice en « DIY »).

Mine de rien, voilà le résultat (à savoir que cette bottine avait le côté tout defoncé rapé). Bon, certes c’est discret, mais y’a plus moche comme cache-misère non ? :)

Donc si vous voulez donner une nouvelle vie à des chaussures qui prennent la poussière depuis 3 ans au fin fond de votre placard, suivez ces instructions d’une incroyable facilité.

Tout d’abord, ce qu’il vous faut: de la colle (genre multi-tasking pour petits bricolages), des paillettes (d’une couleur pas trop pourrie, si possible raccord avec vos chaussures… quoique chacun ses goûts), un pinceau (brosse ronde ou brosse plate, encore une fois chacun ses goûts). Les indispensables: du sopalin, une feuille de papier pour récupérer les paillettes en trop, éventuellement aussi du ruban adhésif pour protéger les parties que vous ne souhaitez pas décorer (vous pourrez ainsi en mettre de partout À L’AISE et libérer la bourrine qui est en vous).

Ensuite lâchez-vous: déposez une dose raisonnable de colle sur la zone que vous souhaitez pailleter (oui, ce verbe existe et signifie littéralement « Orner de paillettes », on y est).

Étalez la colle avec un pinceau de sorte que l’épaisseur de la couche soit uniforme (hé oui ce serait bête d’avoir des gros patés en relief).

Saupoudrez les paillettes sur la zone de colle, veillez à déposer une feuille de papier propre dessous pour pouvoir récuperer les paillettes en trop (c’est la crise, rien ne se perd tout se transforme).

Allez-y franchement, même si ca déborde (de toute facon les paillettes n’adhéreront que sur les zones enduites de colle… LOGIQUE quand tu nous tiens).

Tapoti-tapota pour faire partir le surplus.

Et voilà c’est DÉJÀ terminé ! Comme c’est passé viiiiite !

Dans mon élan de folie, je me suis également attaquée à des ballerines (j’en ai aussi profité pour dégager les vieux lacets et les remplacer par des rubans de chez American Apparel très froissés froissés jolis jolis).

Même méthode…

Résultat sympa non ? (on dirait qu’il y a une boursouflure au bout mais pas du tout en vrai ;).

Et enfin, dernier cobaye, les bottines marron, TROP basiques à mon goût:

Je n’avais pas vraiment envie de pourrir le cuir donc j’ai cette fois pris pour cible le talon, déjà bien derouillé par mes marches effreinées quotidienne.

TADAAAAAA !

Bref, une après-midi productive (enfin ça m’a pris 20min, prévoyez autre chose si vous voulez occuper tout votre weekend ;).

Bisou bisou ;)

Facebook Comments