Couper ses cheveux frisés soi-même.

mercredie-blog-cheveux-afro-metisse-se-couper-ses-cheveux-soi-meme-hair-cut-trim-technique-pointes-boucles-nappy-naturels2

Ma « coupe » de cheveux.

Vous avez été nombreuses à me demander de faire un article sur le sujet. Seulement, il va falloir imaginer des guillemets de 8000km quand je parle de « coupe » car, en fait, il n’y en a pas vraiment… Depuis que j’ai arrêté de mes lisser les cheveux, je ne suis plus jamais retournée chez le coiffeur (du moins, jamais pour une coupe). Il faut dire que je flippe ma race. J’ai lu tellement de mauvaises expériences que j’ai préféré me lancer moi-même.

J’ai commencé par simplement couper mes pointes et puis j’ai fini par faire des tentatives de « coupes » (toujours 8000km hein !) qui, pour faire simple, se résument à un aspect « boule » obtenu par des cheveux plus courts dans la nuque et plus longs sur le dessus (l’esprit « champi », vous n’avez pas oublié j’espère). Pour moi, c’est vraiment la coupe idéale pour avoir un maximum de volume et un peu de sophistication aussi (je ne suis en général pas fan des cheveux frisés qui ont partout la même longueur, c’est souvent « trop plat » à mon goût… sauf pour Hindie qui a vraiment des cheveux magnifiques, il fallait bien une exception :).

Pour illustrer ce propos, je vous invite à visionner le très beau travail réalisé en 5min chrono par Lorraine Massey, la gourou de toutes les frisées:

C’est quand même beaucoup plus structuré non ? Qu’en pensez-vous ?

En gros, commencez par vous occuper de vos pointes, et, le jour où vous êtes à l’aise, essayez de « remonter » un peu plus haut sur l’arrière et sur les côtés, progressivement bien sûr, pour créer l’effet « boule ».

mercredie-blog-cheveux-afro-metisse-se-couper-ses-cheveux-soi-meme-hair-cut-trim-technique-pointes-boucles-nappy-naturels

Il existe pas mal de techniques différentes pour couper ses pointes lorsqu’on a les cheveux frisés ou crépus. En tout cas une chose est sûre, je ne recommande pas de le faire sur cheveux mouillés, et ce pour deux raisons : d’une part, la longueur des cheveux bouclés, une fois mouillés, n’est pas du tout représentative de la réalité (vous risquez de vous retrouver avec des cheveux beaucoup plus courts que prévu une fois ceux-ci secs) et, d’autre part, il est généralement très difficile d’imaginer le « tomber » naturels des boucles lorsqu’elles ne sont pas parfaitement sèches.

Autre point méga important : investissez dans des VRAIS ciseaux de coiffure ! Beaucoup plus aiguisés, ils couperont vos cheveux beaucoup plus précisément (je me suis déjà retrouvée avec les pointes encore plus endommagées après une coupe, juste parce que j’avais utilisé des vieux ciseaux à papier… qui ont sectionné mes cheveux n’importe comment… c’est con hein !). Vous trouverez des ciseaux tout-à-fait adaptés à partir de 15e en boutique de coiffure.

mercredie-blog-cheveux-afro-metisse-se-couper-ses-cheveux-soi-meme-hair-cut-trim-technique-pointes-boucles-nappy-naturels4

La première technique que j’ai (longtemps) utilisée consiste à raccourcir ses boucles, une par une, en coupant une « spirale » à chaque fois. Le mieux pour que vous compreniez est de visionner cette vidéo de la belle Alba:

Il existe aussi la technique des “twists” : après avoir réalisé des vanilles (les plus fines possibles), coupez les bouts, environ entre 1 et 2 cm (= là où les vanilles ont vraiment une taille rétrécie).

Ces deux approches sont parfaitement valides, surtout si vous vous coupez les cheveux pour la première fois, l’avantage est que vous savez immédiatement à quoi ressemblera votre coupe frisée après avoir coupé vos pointes. Cependant, je ne trouve pas qu’elles soient les plus « précises » lorsqu’on souhaite ne conserver QUE la partie saine des cheveux. Voici donc une troisième technique de coupe, celle que je suis depuis quelques mois : je me lisse les cheveux au lisseur (ça n’abîme pas vraiment mes cheveux sachant que je ne le fais qu’une fois tous les 2/3 mois, justement pour couper mes pointes) et ensuite je coupe tout ce qui est « pourri » (on voit clairement ce que j’entends par « pourri » sur les photos de cet article). C’est un peu risqué car on ne sait pas vraiment la longueur de boucles qu’on obtiendra (les cheveux étant lissés), mais je trouve personnellement que c’est un vrai soulagement de retrouver tous ses cheveux abimés dans le lavabo LOL

Par contre, ne coupez pas vos cheveux en les « plaquant » contre votre front/nuque rangées par rangées comme dans la vidéo, mais plutôt en les « décollant » du crâne avec un peigne fin, comme chez le coiffeur donc et en faisant des sections verticales, un peu comme ça (le résultat sera beaucoup plus naturel !).

Alors ? Y’en a-t-il parmi vous qui se coupent leurs bouclettes toutes seules ?
Quelle technique utilisez-vous ?

mercredie-blog-cheveux-afro-metisse-se-couper-ses-cheveux-soi-meme-hair-cut-trim-technique-pointes-boucles-nappy-naturels3

Je porte un T-shirt Asos, un collier It Must Bijoux et une montre Marc by Marc Jacobs

Bon, et comme je l’annonçais hier sur ma page facebook, j’ai FINALEMENT ouvert un compte Instagram.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-fashion-blogger-instagram

Alors suivez-moi, histoire que ça serve à quelque chose ! Ahaha :)

Entretien de mes box braids (+ 4 idées coiffure !).

Cela faisait bien 10 ans que je n’avais pas porté des tresses
C’est simple, la dernière fois, c’était en seconde (en voyage scolaire, même !) et c’était ce qu’il y avait de plus pratique pour ne pas péter un câble dans ma famille d’accueil ahah ! Je ne vous montrerai pas de photo, mon style de l’époque étant beaucoup trop folklorique pour être autorisé sur un blog “mode”.

Bref, j’ai remis ça fin novembre, l’hiver arrivant. En effet, lorsque le climat devient trop humide (sans parler de la fameuse “bise genevoise”…), j’ai énormément de mal à gérer ma touffe: mes boucles s’aplatissent, je perds en volume et mes cheveux cassent très facilement, super hein ? Les “box braids” se sont donc présentées comme LA solution à tous mes problèmes, du moins, pour quelques semaines. Je vous épargnerai le laïus sur la notion discutée (et discutable !) de “coiffure protectrice” (gardées trop longtemps ou trop serrées, les tresses peuvent au contraire devenir destructrices pour vos cheveux !), en revanche je n’ai aucun mal à avouer qu’il s’agit clairement d’une coiffure de glandeuse. Autant il aura fallu 5h pour les réaliser, autant le gain de temps quotidien est vraiment intéressant: tu te lèves et hop, t’es coiffée. Après, il suffit de faire preuve d’un peu de créativité pour se faire une nouvelle tête chaque jour (si vous êtes en panne d’inspi, mes idées coiffure de fin d’article vous plairont sans doute !).

On appelle cette coiffure “box braids” pour le caractère géométrique du tracé des tresses (classiques, à trois brins) sur le cuir chevelu, en forme de petits carrés justement. J’ai aussi dessiné une raie sur le côté… mais qui ne se voit pas énormément car j’ai tendance à changer très rapidement le “tombé” des tresses sans finalement tenir compte de la raie initiale.

J’avais envie de faire de groooosses tresses (un peu comme celles de Patra), mais aussi de beaucoup de longueur… J’ai eu peur que (trop de poids) x (trop de longueur) = beaucoup trop lourd pour mes cheveux plutôt fragiles en ce moment. Du coup j’ai opté pour des tresses moyennes mais quand même très longues ! J’ai dû utiliser 4/5 paquets de mèches “X-Pression, très longues et d’excellente qualité, dispo chez Black & Beauty.

mercredie-blog-mode-geneve-geneva-fashion-hair-cheveux-afro-box-braids-long-rasta-patras-tresses

Le piège, lorsque l’on porte des tresses, c’est de se dire que les cheveux n’ont plus besoin d’être entretenus, nourris, hydratés… Balivernes ! Veillez à adopter une bonne routine soins afin de maintenir vos cheveux naturels en bonne forme. La meilleure solution pour un cuir chevelu en bonne santé et hydraté: se concocter une petite mixture maison à base d’eau + huile (d’argan, de ricin, de coco… c’est vous qui voyez !) et de la vaporiser sur votre cuir chevelu avant d’aller au lit, grâce à un petit flacon spray. Il est aussi important de prendre soin des longueur (du moins, la longueur qu’occupe vos cheveux naturels !). Pour cela, rien de tel qu’une bonne crème de soin riche qui, non seulement nourrira vos cheveux, mais permettra aussi de donner de la brillance à vos rastas ;)

Niveau shampoing, vous pouvez vous limiter à un tous les 10/15 jours (avec vos produits habituels), le cheveu se salissant très peu lorsqu’il est tressé comme ceci avec des mèches synthétiques. Insistez bien sur le cuir chevelu histoire d’éliminer les amas de saletés accumulés avec les jours. Vous pouvez également utiliser un shampoing sans rinçage pour apporter un coup de frais et nettoyer les impuretés entre deux “vrais” shampoings ;)

J’ai également profité de cette période de “repos” (c’est-à-dire, sans “lavage/séchage/diffuseur/produits” pour mes cheveux naturels…) pour entamer une cure stimulatrice de pousse à base de deux produits de la marque “Les Secrets de Loly”l’huile capillaire (que j’incorpore et dilue dans mon vaporisateur) et les compléments alimentaires:

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-afro-cure-pousse-huile-croissance-secrets-de-loly-complexe-4C-levure-biere-gelule-comprimesJ’en suis vraiment ravie: en un mois à peine, j’ai déjà pas mal de racines/repousses (dans l’absolu c’est pas très glam… mais ça fait plaisir de constater une vraie pousse !).

Voilà, maintenant que vous savez tout sur les box-braids et leur entretien, passons à la partie fun de l’article ! Je vous ai préparé 4 mini-tutos hyper simples pour 4 coiffures qui peut-être vous inspireront pour votre réveillon du 31 ! On commence par une demie-queue, plutôt sage mais qui fait toujours son effet, surtout lorsqu’on a une belle longueur de nattes:

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-afro-coiffure-africaine-braids-box-patra-style-tresses-rasta-tuto-hairstyle2

Pocahontas style: prenez simplement deux portions de tresses que vous tresserez sur elles-mêmes à l’arrière du crâne. On peut ensuite laisser tomber la grosse tresse le long de la chevelure.

Une autre version de demie-queue, cette fois avec un mini bun à l’avant de la tête, un peu plus sophistiquée ;)

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-afro-coiffure-africaine-braids-box-patra-style-tresses-rasta-tuto-hairstyle1

Là aussi, super facile: il suffit de faire une tresse moyenne à l’avant du crâne et de l’enrouler ensuite afin de créer un effet “coque”. Fixez ensuite la longueur de la tresse sur le côté, avec une épingle à chignon.

Passons maintenant aux coiffures plus “aériennes”.

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-afro-coiffure-africaine-braids-box-patra-style-tresses-rasta-tuto-hairstyle-big-bun3

So easy, le “big bun” classique, à la Beyoncé… Il suffit de bien fixer le tout avec quelques épingles ! Pour encore PLUS de volume (grandes folles !), n’hésitez pas à utiliser un boudin en mousse à la base du chignon.

Pour finir, le bun “pompadour” que vous aviez déjà pu voir dans cet article:

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-afro-coiffure-africaine-braids-box-patra-style-tresses-rasta-tuto-hairstyle-big-bun-pompadour4

Ca paraît compliqué comme ça, mais l’embrouille est simple: une fois les trois grosses tresses terminées, il suffit de les fixer, chacune à leur tour, le long du crâne, en les faisant légèrement passer par le front. Là encore, les épingles sont vos meilleures amies ;)

Pffffiou ! Encore un long article… mais que j’ai grand plaisir à partager avec vous, j’espère qu’il vous plaira et qu’il apportera toutes les réponses à vos questions… Finissez bien l’année les beautés !

1 2 3 4 5 6 7 10