Petit guide pour un week-end shopping à Londres réussi.

Après avoir dépensé la moitié de ma cagnotte soldes à Genève et Paris, il paraissait quasi normal de terminer ma virée shopping à Londres (toujours avec ma super copine trop international Sophie). Le genre de week-end où le cerveau est sans grande utilité (si ce n’est qu’il permet de se rappeler de son code confidentiel): zéro sortie culturelle, aucune visite, point trop de rencontres… Juste de grosses dépenses compulsives et, au final, beaucoup de bonheur (on a atteint le fond de la connerie capitaliste mais ÇA FAIT PLAISIR).

Le hardcore shopping, cette addiction comme les autres.

london-shopping-guide

Plutôt que de poster les clichés du “moi devant Primark avec mes 15 sacs en papier prêts à exploser et paver tout Oxford Street” ou encore “moi dans l’escalier vraiment stylé d’Urban Outfitters” ou, mieux mieux, “moi et mon whopper“, j’avais envie de vous proposer une sorte de guide/FAQ pratique et “économique” (on parle quand même de faire les soldes… l’objectif n’est pas de faire des économies…) du shopping express londonien. Ce petit guide de la Routarde que vous ne trouverez jamais en librairie.

Question essentielle: je prévois combien en budget ?
Difficile de répondre à ce genre de question car beaucoup de paramètres entrent en compte pour pouvoir donner le budget “idéal”. Il paraitra forcément disproportionné pour certaines, bien maigre pour d’autres… Il n’empêche que vous pouvez franchement vous faire plaisir avec £300 (shopping + repas + transports dans Londres). Surtout si vous commencez par les enseignes les plus avantageuses telles que Primark (on s’éclate, on fait dans la quantité, et surtout ça calme pour la suite… hé oui tout paraît TROOOOP cher après).

Comment je me rends à Londres ?
Si vous n’êtes pas trop loin de Paris, préferez l’Eurostar. Un peu cher mais mon dieu quelle merveille de rapidité et de praticité.
Si comme moi vous être trop loin de Paris, EasyJet (mais aussi d’autres compagnies low cost j’imagine) est une bonne solution (de toute façon il n’y en a pas 50 000). Le point négatif est que vous arriverez à l’un des aéroports autour de Londres (LA révélation de cet article): c’est assez loin et ça bouffe pas mal de temps dans un week-end. Bien que j’aie une sainte horreur des aéroports, je dois dire que celui de Gatwick est vraiment bien, propre, et tous les services sont extrêmement rapides, surtout dans les files d’attente. En revanche, vous devrez vous acquitter de billets pour prendre le Gatwick Express (un système de trains reliant toutes les 15min l’aéroport à Victoria, une station de métro assez centrale dans Londres), qui coûte un peu moins de £40 (!) aller-retour.

eurostar_London-shopping-londres

J’emmène quoi comme bagage ?
Si vous prenez le train, une grande valise suffira (au pire, vous trimballerez vos quelques sacs supplémentaires au retour).
Dans le cas de l’avion, et spécifiquement d’EasyJet, je recommande vivement, en plus du classique bagage à main, une grande valise … sachant que celle-ci devra obligatoirement etre placée en soute (prévoyez un supplément).

Niveau fringues, et pour ne pas vous prendre la tête en phase essayages, le combo gagnant reste le t-shirt (manches courtes ou longues selon la saison) + jupe facile à enlever/remettre (oui c’est toujours bien d’avoir un haut et un bas pour se rendre compte de l’allure d’une tenue… on s’est toutes déjà retrouvées sans haut ou bas pour voir à quoi ressemblait ce magnifique jean, dans la “vraie vie” (celle où l’on n’est pas en soutif-culotte)).

Je dors où ?
Si vous êtes serrées niveau budget (y’a pas de petites économies quand on considère le prix du train/avion (+ éventuellement bagage en soute, transports sur place…), il paraît qu’on trouve des auberges de jeunesse pas trop mal, non loin du centre ville.
Si vous pouvez vous permettre un hôtel, je ne saurais mieux vous conseiller que de jeter un oeil sur les sites Agoda et Venere, pour moi de véritables références booking pas cher (avec un système fidélité intéressant pour une fois c’est pas comme la SNCF et souvent de belles promos).
L’un des meilleurs spots est selon moi le quartier de Bayswater (très simple de s’y rendre depuis St Pancras et Victoria): un coin résidentiel, calme, mais quand même animé (petits restos/bars…), littéralement à 5min en bus d’Oxford Street (c’est pratique si jamais vous avez besoin de vous délester de quelques sacs en plein samedi aprem… OUI OUI ÇA PEUT ARRIVER). Cerise sur le cupcake, c’est tout près de Notting Hill ;)

Je paie comment ?
En pounds mon ami ! Alors si comme moi vous êtes nulle en conversion, pensez à télécharger une appli gratuite de conversion de devises: c’est toujours pratique de savoir exactement combien on va payer (dans SA devise), et ça éviter de vous endetter sur 12 ans faire n’importe quoi. Dans la mesure du possible, ne réglez pas chacun de vos achats par carte bancaire (frais et commissions inside), préférez le retrait de votre budget total du week-end (mettons donc £300) une bonne fois pour toute (en plus ça vous limitera un peu ;).

Je me déplace comment ?
Je conseille l’Oyster Card, que vous rechargez avec le montant de votre choix, et surtout qui s’arrange pour que votre dépense journalière totale ne depasse jamais le prix d’une 1-Day Traveller Card. En plus vous pourrez la réutiliser la prochaine fois que vous viendrez à Londres (voyons grand).

The new Oyster Card. Transportation for London. Underground, Bus, Tram.

Question prix, ca vaut vraiment le coup ?
Alors là je suis mitigée… Je ne crois pas que j’aille à Londres pour y trouver un meilleur rapport qualité-prix qu’en France. À vrai dire, j’y vais surtout pour le choix plus important et les boutiques qu’on ne trouve pas (encore) chez nous. Prenons Forever 21 par exemple: on est dans la même gamme de prix que Jennyfer par exemple… il y a juste 300x plus d’articles sympas en boutique (et une musique d’enfer, au sens premier du terme, au moins aussi reconnaissable que le parfum d’une boutique Abercrombie).

Je mange où ?
Franchement, partout ! Nourritures et breuvages ne manquent pas dans Londres (et sont surtout bien moins chers qu’à Paris/Genève !). Vous avez aussi des bonnes affaires telles que le “Meal Deal” de Boots (des chips + un sandwich / des pâtes + une bouteille 33cl pour £2 ou £3 seulement).

Je fais quelles boutiques ? Quand ?
Les choses sérieuses commencent… Pour un souci de praticité, je vous dirais de vous rendre directement à Oxford Street, une rue 100% commerçante, un peu l’équivalent des Champs à Paris. Vous y trouverez toutes les principales enseignes/chaînes. Par contre, n’imaginez pas que vous serez seules au monde: c’est la guerre, surtout le week-end.
Vous y accèderez via plusieurs bouches de métro/bus, mais le plus raisonnable serait de commencer du côté de Marble Arch puisque Primark y est fièrement érigé.
Une mini-astuce: faites vos achats le samedi. Non pas pour mieux apprécier la foule, mais parce que les boutiques au UK sont ouvertes le dimanche ! Cela vous permettra de rapporter les articles qui, finalement, ne vous conviendraient plus le lendemain (ou que vous auriez trouvés en 10x moins cher/mieux/à votre taille dans une boutique un peu plus loin, ça m’arrive tellement souvent…).
La deuxième partie de ce post “Shopping à Londres” sera entièrement consacrée aux “incontournables”. Sachez d’ores et déjà que mon top 5 boutiques serait: Primark – Forever 21 – Superdrug – Topshop – Urban Outfitters.

Rendez-vous donc très vite pour savoir QUOI shopper, OÙ, COMMENT, à QUEL PRIX… POURQUOI ? STAY TUNED…