Le cheveu crépu est-il moche ?

Ok, aujourd’hui je suis un peu énervée. Et je vais tout de suite répondre à la question posée dans le titre… non. Bien sûr que NON.

Disclaimer: ATTENTION, cet article va vous sembler complètement loufoque (« Pourquoi elle fait tout un fromage de ces histoires de… cheveux ? ») si vous ne faites pas partie de la communauté afro… (je n’essaye pas de jouer les physios  de la lecture d’article (en mode « toi tu rentres », « toi tu rentres pas »), je préviens juste). Bisous.

Comme je l’expliquais dans mon précédent article, je n’ai pas reçu que des compliments sur mon dernier crochet braids. Jusque là, NARMOL (c’est la vie, Larry). Ce qui m’a fortement déplu, en revanche, c’est la nature des commentaires négatifs reçus (ça et là, ici, sur les réseaux sociaux, dans mon entourage proche…). Compilation: « Qu’est-ce que c’est moche cette texture !« , « Pourquoi cacher tes belles boucles ?« , « Tes boucles à toi sont tellement plus belles« …

mercredie-blog-mode-geneve-jupe-asos-color-block-cuir-cuban-twist-equal-crochet-natural-afro-braid5

Si, de prime abord, ces petites remarques peuvent sembler anodines, je dois bien avouer avoir été un peu choquée par le caractère catégorique de ces jugements du style, « le cheveu crépu, c’est moche, un point c’est tout« . Désolée mais non. A la limite, je peux concevoir que ce genre de coiffure ne soit pas au goût de tout le monde… Mais entendre des gens affirmer, OKLM (je parle comme les jeunes), que « ces cheveux sont affreux« , me met en rogne. Simplement parce que cette même nature de cheveu (que je portais alors sous forme de rajouts) correspond à la nature des cheveux de millions (millards ?) de femmes dans le monde. Je trouve parfaitement incroyable de constater que ces critiques émanent de… personnes noires ayant justement ce type de cheveu au naturel !

Alors si tu es crépue et que tu portes des extensions bouclées, tu as eu une upgrade… par contre si comme moi tu troques tes boucles pour une masse de coton, tu t’enlaidis ? Vraiment, j’ai envie de lancer le plus gros des « WTF » dans les airs.

Mais que se passe-t-il aujourd’hui dans la communauté afro ?

S’il est, selon moi, difficile de nier le mal du « colorisme » (qui veut que les peaux les plus claires et métissées soient plus avantagées, mises en avant, intégrées… que les peaux plus foncées… malheureusement) du fait d’un nombre indéfinissable de facteurs (historiques, médiatiques, culturels…), j’ai toujours du mal à comprendre cette « auto-flagellation » pratiquée par certaines femmes noires aux cheveux très crépus. Pourquoi avoir voulu, à tout prix, établir une hiérarchie de la boucle ? Une boucle naturelle, sans aucun artifice, est forcément belle, puisqu’elle est telle qu’elle nous a été attribuée par la génétique, la nature, Dieu… à vous de choisir.

Depuis quelques années maintenant, sur la toile afro, c’est un peu la guerre des textures. Comme si LA belle boucle (le nouveau « good hair ») était la 3C, par excellence. Comme si tout ce qui évoquait de près ou de loin la nature crépue était honteux, laid, inesthétique. Encore une fois, ce qui me fait le plus de peine est de constater que ces sentiments négatifs sont « intra-communautaires »: les femmes afro ont, elles-mêmes, codifié cette évaluation capillaire. Pour exemple, on blâme souvent la Youtubeuse Taren Guy d’avoir été favorisée par son teint et la nature de ses cheveux (boucles détendues). J’ai pu lire la même chose au sujet d’Alyssa Forever. Certaines hardcores sont même allées jusqu’à comparer le succès de ces femmes aux cheveux « bouclés » à celui, moindre, de Youtubeuses crépues, pensant ainsi dénoncer ce qu’elles considèrent être unfair… Pourquoi ? Ne pourrions-nous pas attribuer cette réussite à d’autres éléments (comme la personnalité par exemple) ? Bref, je divague un peu mais vous voyez où je veux en venir.

Come on girls! Il est temps de nous rendre compte du petit trésor que nous avons toutes au-dessus de notre tête, qu’il soit ondulé, lisse, crépu, bouclé, frisé…

Comment ne pas tomber amoureuse de sa nature crépue quand on se retrouve devant les vidéos/photos de Naptural85, Hey Fran Hey ou, plus près de chez nous, Fatou ou Ursula ? Il est évidemment nécessaire de respecter la vraie nature de ses cheveux, et donc, d’établir une routine adaptée (qui ne correspond pas forcément à celle de sa Youtubeuse préférée !). Ou, comme moi, jouez avec les extensions, crochets, tissages… afin d’explorer toutes les textures possibles et imaginables, tout en respectant sa vraie nature :)

Tout comme il existe plusieurs dizaines de carnations noires différentes, une foultitude de textures naturelles de cheveux « coexistent » au sein de la communauté afro. Il serait peut-être temps de les célébrer plutôt que de les monter les unes contre les autres…

PS: est-ce que quelqu’un a pu rattraper mon WTF au vol ?

mercredie-blog-mode-geneve-jupe-asos-color-block-cuir-cuban-twist-equal-crochet-natural-afro-braid

mercredie-blog-mode-geneve-jupe-asos-color-block-cuir

mercredie-blog-mode-geneve-jupe-asos-color-block-cuir-cuban-twist-equal-crochet-natural-afro-braid-gif

mercredie-blog-mode-geneve-jupe-asos-color-block-cuir-cuban-twist-equal-crochet-natural-afro-braid2

mercredie-blog-mode-geneve-jupe-asos-color-block-cuir-boots-cuirJupe Asos – Top Asos (similaires ici, ici et ici) – Boots H&M (ancienne co) – Sac APC

65 Comments

  1. lynda 5 avril 2016

    Bonjour

    merci pour cet article. magnifique!!
    je viens des Antilles et malheureusement , l’aliénation mentale due à l’esclavage ( enfin du moins , je pense que ça vient de là ) perdure et dure encore et encore . Quand on a la peau claire c’est mieux que si elle est foncée mais bizarrement , tout le monde est sur la plage en train de se dorer la pilule lol !
    j’entends aussi parfois : » j’ai décidé d’arrêter de défriser mes cheveux , en plus les miens ne sont pas super crépus !!

    Pourquoi?? quand c’est crépu c’est pas beau ?

    je donne la définition du mot crépu :Qui forme une crêpelure ou encore frisé en crêpelure serrée ( petites ondulations )
    Donc , on peut potentiellement dire que c’est crépu même quand on a un cheveu 3c .
    je ne vois pas ou est le mal d’avoir des cheveux crépus . Après on aime ou pas , mais on s’abstient de faire des commentaires négatifs surtout quand on ne nous a rien demandé mdr !!

    Il y a encore du taff
    Bonne journée

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 6 avril 2016

      Coucou Lynda, merci d’avoir apprecie mon article et surtout merci pour ta contribution, tu as parfaitement raison et il faut que cela cesse…

      Répondre
  2. Christelle 5 avril 2016

    Salut. Ça me fait penser à la dernière pub de L’Oréal, sur leur nouvelle gamme de cheveux crépus « low poo »… Suis-je la seule à avoir été choqué de voir qu’il n’y ait pas de cheveux crépus dans la pub?!

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 6 avril 2016

      Moi ca ne me choque pas, la technique du low poo consiste simplement a utiliser moins de shampoings… c’est une approche est egalement tres populaire chez les personnes de type non afro ;)

      Répondre
  3. marie 5 avril 2016

    merci! tellement d’accord. et puis jensuis metissse j’ai les cheveux bien frises et quand j’encourage ‘
    mes,copines a passer au naturel  » c’est facile pour toi et ta texture » ca me saoule cette autocensure dans la,communaute , c’est meme du racisme par moment. fin bref merci pour ton artifle d’avoir eu le courage de le dire !

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 6 avril 2016

      C’est tellement triste et nul :(

      Répondre
  4. nathalietoutsimplement 5 avril 2016

    Sinon, la jupe est d’enfer.
    #c’est tout ce que j’ai trouvé à dire (encore que c’est important quand même) car j’ai pas les cheveux afro !!!!!
    Bises ;-D

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 6 avril 2016

      Hehe c’est chou :) j’ai mis 6 mois a acheter cette jupe loool (elle est restee mille ans dans mes sauvegardes, j’etais pas sure).. je ne regrette pas :)

      Répondre
  5. Ele 5 avril 2016

    Moi je suis blanche comme la neige et je bassine les gens autour de moi que je rêve de cheveux crépus comme ceux des noires. C’est tellement funky et sexy…. Profites! Toi tu peux, t’es trop jolie comme ca! Et fuck les gens ancrés dans une mentalité débile.

    Répondre
  6. Cyann 5 avril 2016

    Mais enfin de quoi parles-tu Mercredie?! Tu es métissée donc « favorisée »!!! Grosse blague un peu puante j’avoue.
    Merci pour ton article!
    Je n’ai absolument aucune idée de la nature de mon cheveu crêpu que j’assume bien plus facilement qu’avant – est-ce utile de le préciser. Je n’ai pas les bouclettes de Taren, mais j’arrive quand même à m’amuser avec. J’ai fait des défrisages pendant un moment – entre des sessions de tresses – tout simplement parce que ma mère ne s’est jamais attardé à m’apprendre les rudiments de base pour prendre soin de mon cheveu. Parce qu’elle même porte des tissages.
    J’ai donc appris tardivement – et grâce à Youtube – comment sortir de chez moi sans avoir l’impression d’être tombée du lit. Et quand je fais un afro, les gens sont super agréables, ou disons qu’on n’est jamais venu vers moi en m’hurlant « Ah t’es moche avec ton afro! » Et pourtant, je suis persuadée que je fais peur à certaines mais honnêtement, je m’en carre royal. Et tu sais comme c’est plus facile de critiquer derrière son écran… M’enfin!
    Il va en falloir du temps pour que toutes nous assumions cette chevelure qui nous différencie et nous rend plus fortes (si si). Mais la lutte- puisque c’en est une – est en marche ;)

    Répondre
  7. Olivia 5 avril 2016

    En tout cas, c’est beaucoup plus facile aujourd’hui d’assumer ses cheveux crépus que lorsque j’étais ado et que je pensais que c’était la pire chose de ma vie (genre: « mais pourquoiiiiiii DIEU m’as tu donné ces cheveux crépus? Sans cela ma vie serait tellement plus belle!!!! »).
    Ca fait 9 ans que j’ai pas défrisé mes cheveux, ils sont très beaux. Je les aime enfin mais surtout maintenant je les considère juste comme des cheveux. Et si vous saviez le nombre de compliments que je reçois à leur sujet. Alors que je ne fais presque rien et que ado (je me répète) c’était mon pire cauchemar (ouais, j’avais de gros soucis dans ma vie, ah ah ah).
    Quand j’ai arrêté de les défriser, j’étais obsédée par leur entretien, comment les rendre beaux, est ce que je vais pas avoir l’air bizarre, etc…
    Maintenant, je me les lave une fois par semaine. Je les tresse le soir et je les laisse vivre leur vie tout en ne m’en préoccupant plus. Est on vraiment supposé être obnubilé (en bien comme en mal) par nos cheveux?
    Par ailleurs, je suis métisse, blanche de peau et mes cheveux crépus et blonds, c’est vraiment ce qui dit au monde que j’ai des origines africaines. Pourquoi le cacher? Pas non plus de quoi en faire une fierté. C’est juste ce que je suis. Et puis, comme je finirai comme tout le monde dans une tombe où personne n’en aura rien à foutre de mes cheveux, je vais pas me faire chier avec, pendant le temps où je suis en vie.
    Amusons nous et profitons de la vie, au lieu de croire que tel ou tel est mieux/pire, etc…

    Répondre
  8. Linavi 5 avril 2016

    Haaa Ma Chériiiieee ( accent à la Christina ..) tu dis tout haut ce que je pense tout bas depuis 2 ans.
    J’ai abandonné toute la communauté afro sur le net et les évènements.
    Pourquoi ?
    Parce qu’au départ ( et je remercie toutes celles qui m’ont donné des conseils et aidée avec ma BELLE (oui je dis BELLE) masse de cheveux crépus) c’était une communauté du type  » bon, on veut être naturelles et arrêter les défrisages et autres. Comment faire, entretenir etc … »
    Maintenant c’est devenu une jungle ou le seul but est d’avoir …. de belles boucles avec des
    Banktu knots, vanilles, twist ou etc … (si t’es pas dans le truc, là je parle chinois :p)
    Plus question d’entretien, de coiffure etc … non le seul but est d’avoir LA boucle parfaite pour faire passer ton 4C pour un 3( voir la classification des types de cheveux pour les novices) . Je ne vois plus de bloggeuses ou très peu auxquelles m’identifier avec mon nuage de coton. Juste des filles à boucles ( je n’ai rien contre les boucles au contraire, je suis admiratives des femmes comme toi (que j’aime beaucoup)). J’en ai marre de cette uniformisation. On est passé du défrisage au cheveux naturel au » faut cacher l’afro » (la 4C) pour des boucles. Un peu comme le diktat du corps en ce moment ( mode Kate Moss dans les années 90 remplacée par la mode Kim K et Nicky Minaj).
    Je penses à celles qui ont un corps fin, je pense à celles qui ont des cheveux crépus comme moi.
    ON NE S’Y RETROUVE PAS
    Et comme tu disais, les critiques principales viennent … des personnes avec cette texture de cheveux. Ben oui, on leur dit et elles ont intégré que maintenant le « beau » c’est d’avoir des boucles ( un peu comme y’a quelques années, les naturelles se prenaient des tirs car elles étaient pas défrisées) et que les cheveux crépus ben c’est moche ( sauf si tu fais tout ce qu’il faut pour avoir des boucles, là c’est acceptable !!).
    Les gens ne réfléchissent plus, se laissent dicter ce qui est « beau » ou pas par la société en allant jusqu’à finalement renier ce qu’ils sont. C’est complètement débile.

    Je suis désolée d’avoir squatté tes commentaires, mais ça me taraude depuis un certain temps cette histoire. Contente de voir une personne avec un bonne audience médiatique en parler.
    Voilà bisous bisous

    Répondre
    • Sarah 6 avril 2016

      Merci Linavi ! Je te rejoins également ! Et laisser respirer ses cheveux crépus sans se prendre la tête et rechercher à avoir la meilleure définition de bantu knot out, on en dit quoi ?! Totalement d’accord, on a laissé tombé le défrisé pour le bouclé au bantu knot et au final la véritable nature du cheveu crépu est toujours un peu oublié, voire travestie …

      Répondre
  9. aurore 5 avril 2016

    Bon je ne suis pas vraiment concerné par le sujet mais ma fille ayant une nature de cheveux crépu j’ai voulu ire et comme elle cherche actuellement une routine pour définir ses boucles je vais m’empresser d’aller zyeuter les liens!!
    biz ma belle
    aurore

    Répondre
  10. raphael 5 avril 2016

    il faut te calmer, par ce que je t’assure, avec la quantité de cons dont regorge cette société, tu risquerais d’y laisser ta santé. Bel article en tout cas

    Répondre
    • Mélodie 5 avril 2016

      C’est vrai qu’il y beaucoup de cons, mais si on peut redorer notre dignité par des p’tits coups de gueule de temps en temps… c’est toujours ça de fait ;). Je crois que mercredie a tapé juste la où il faut, comme il faut et avec un super style d’écriture !

      Répondre
  11. Mélodie 5 avril 2016

    Go girl !!

    Répondre
  12. Aylee 5 avril 2016

    Quoique tu portes sur la tête, tu restes magnifique ! Je comprends ton coup de gueule je pense que c’est une question d’habitude. Les gens ne sont pas habitués à voir des cheveux bouclés passés au crépu mais le sont dans le sens inverse.

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 6 avril 2016

      Merciiiii :) il faut envoyer de la boucle maintenant :D

      Répondre
  13. daintycurls 5 avril 2016

    C’est triste qu’encore aujourd’hui les gens s’obstinent à avoir une image négatifs du cheveux crépus. Le manque douverture d’esprit et l’aliénation pour certain(e)s c’est vraiment quelque chose…Mais bon au bout d’un moment…face à autant de stupidité je préfère passer au dessus. De toute façon, comme tu l’as dit le problème vient aussi de la communauté. Tous les prétextes sont bons pour se diviser…Comment peut-on avancer ainsi ?!En tout cas, très bon article ☺

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 6 avril 2016

      Oui comme tu dis c’est tres triste :( merci d’etre passee par la !

      Répondre
  14. A de Nise 5 avril 2016

    Très bel article Mercredie – merci pour ce partage ! Entre les remarques des collègues « j’peux toucher, toi au moins tu n’as pas besoin de te coiffer le matin » et celles de ses consœurs « avec un bon défrisage tu serais encore mieux » il faut beaucoup de personnalité pour s’assumer avec ses cheveux crépus encore en 2016!!Mais persévérons et reste telle que tu es magnifique !

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 6 avril 2016

      Mais grave, on se prend des remarques de partout c’est insupportable… (ici pas trop mais dans la vraie vie c’est vraiment sans arret pour moi aussi !). Merci :)

      Répondre
  15. cosmopolite beauté 6 avril 2016

    Salut,
    c’est un très bel article que tu as écrit là. Je n’ai jamais eu de soucis avec mes cheveux crépus même depuis toute petite. Par contre, j’ai 2 filles et malgré le fait que je leur enseigne à aimer et à s’occuper de leurs cheveux, les autres enfants (surtout à l’école) dénigrent sans cesse la qualité de cheveu. Pour l’instant j’arrive à contrer tout ça, mais jusqu’à quand? Bisous

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 6 avril 2016

      Bon courage avec les petites, je sais d’experience que c’est pas facile de porter ses cheveux au naturel a l’ecole :(

      Répondre
    • lynda 7 avril 2016

      bon courage !!!
      je mène le  » combat  » et j’apprends à ma fille à aimer ses cheveux et surtout à ne pas envier les autres .
      pas évident mais pour l’instant , ca marche alors je continue !!

      Répondre
      • priscilla@mercredie.com 10 avril 2016

        Ca va marcher !! Bon courage !

        Répondre
  16. Sarah 6 avril 2016

    Merci pour cet article ! Ce qui m’attriste le plus et que tu as bien relevé est que le dénigrement qui vient des femmes qui constituent cette communauté; Je suis moi même africaine avec des cheveux crépus (plutôt 3C) et quand j’encourage mes copines à embrasser leurs natures de cheveux, je me prend souvent des : » ça va, c’est facile pour toi, tu as vu tes cheveux ? ». Avant même qu’elles se soient laisser une chance de découvrir, soigner et d’apprécier leur texture ! C’est fou ! Et après on s’insurge que des magazines tels que Public nous insultent alors que nous sommes bien souvent les premières à nous dénigrer. C’est assez triste ! Et la compét’ des textures entre naturelles et entre mamans de petites filles, je n’en parle même pas ! « ma fille a les cheveux bouclés et la tienne frisés ! ». Mon Dieu !!!!

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 6 avril 2016

      CENT POUR CENT D’ACCORD !!

      Répondre
  17. margo 6 avril 2016

    bonjour,
    Moi non plus je ne raffole pas de cette coiffure mais pour l’unique raison, je pense, c’est qu’elle est fausse. Et qu’elle fait too much. Voilà. Je n’ai pas votre âge non plus donc…
    Sinon j’ai bien aimé le comm de Linavi sur les diktats sur le corps en ce moment qui sont passés du mince au « volumineux » genre Kardashian. Maman de trois grandes filles originaires d’Ethiopie, menues et non dotées d’un fessier gigantesque elles s’entendent parfois demander si elles veulent un sandwich tant elles ne font pas honneur au soi-disant popotin à l’africaine. Et cela est dit bien-entendu par des personnes originaires de ce continent. Elles sont ravissantes mais en doutent parfois de ce fait.
    la vie dans nos banlieues n’aide pas et dorénavant chacun dit ce qui lui passe par la tête sans égard pour la personne et ce n’est pas toujours agréable à entendre.
    Bonne journée.

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 6 avril 2016

      Pfffffiou quelle tristesse :(

      Répondre
  18. FloraJ 6 avril 2016

    Merci pour ce coup de gueule, ça me fait penser aux fois où on me dit que je devrais me lisser les cheveux! N’importe quoi

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 6 avril 2016

      C’est ca, n’importe quoi !!

      Répondre
  19. AmbreMenthe 6 avril 2016

    Hello Mercredie
    Les cheveux crépus sont des cheveux que la génétique a déterminée, en fonction du lieu géographique pour protéger le cuir chevelu du soleil.
    Personnellement j’ai les mêmes cheveux que toi Mercredie. Alors catégoriser les cheveux crépus comme moches est une aberration ! . Il y a des femmes et des hommes (ne les oublions pas)qui ont de superbes coupes de cheveux. Il suffit de trouver la coiffure qui convient selon la morphologie du visage et de bien les soigner car avoir de beaux cheveux , c’est un cheveux en bonne santé ; il y a des cheveux raides qui sont moches car mal entretenus et sur tout avec une coiffure mal adaptée. J’ai porté les cheveux tirés en arrière durant des années car je trouvais mes cheveux moches et grâce à toi Mercredie, j’ai fait couper mes cheveux et maintenant ils sont tout bouclés avec une coupe qui correspond à ma morphologie tout simplement et je n’ai que des compliments concernant mes cheveux. j’ai vu des femmes aux cheveux crépus bien coupés avec style et elles sont superbes et je suis convaincue qu’avec une autre coupe de cheveux leurs beautés n’auraient pas été aussi bien révélées. Tout est question d’adaptation. Alors le cheveu crépu est il moche ? je clame haut et fort NON!
    A plus bises

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 10 avril 2016

      Et je suis bien d’accord :)
      C’est vrai qu’on a les mêmes cheveux quand je vois ta profile pic :D

      Répondre
    • Jessyca 11 juin 2016

      Etonnant de lire ta réponse, compte tenu de ton commentaire qui m’avait quelque peu choqué sur son article « crochet braids », où tu disais ne pas être fan du tout de l’aspect BARBE A PAPA de sa nouvelle coiffure.
      Belle volte face :)

      Répondre
  20. Nathalie 7 avril 2016

    Le cheveu crépus n’est pas moche !!! Tout est une question de soin et de patience, de beaucoup de patience. Aujourd’hui on a la chance d’avoir de nombreux tutos YouTube, sur comment les entretenir et les faire pousser, (si on veut les porter long). Je recommande les chaines de Tiajonay, TiaMendy CheveuxAfro, Yuni & Ritini, Naptural85, Alicia James, Naturally High, Jostling…etc…Y’en a pour tous les goûts !!! Apprenons à aimer ce que l’on a et plus important apprenons à en prendre soin! Merci à Toi Mercredie pour ce coup de gueule ! En 2016 (le futur sois disant !!!) penser ainsi n’est plus tolérable !!!
    :-*

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 10 avril 2016

      Wouuuuuwww merci pour cette mine d’or de recommandations :)

      Répondre
  21. Anne 9 avril 2016

    MERCI MERCI MERCI !

    Je lurke sur ton blog depuis pas mal de temps ; donc j’en profite pour rajouter deux merci pour tous les articles précédents ;)
    Je ne suis ni métisse ni noire, mais j’ai les cheveux de type 3c. J’ai grandi dans un environnement bien WASP où on tolère le lisse et les ondulations, mais pas beaucoup plus.
    J’ai eu de tout du « mais en fait t’as des algues sur la tête » en terminale au « vous il faudra passer par la case brushing tous les matins » par la nana du recrutement de mon premier job étudiant en tant qu’hôtesse d’accueil (je ne l’ai pas eu d’ailleurs).
    J’ai eu aussi droit à des remarques méprisantes de la part de personnes pensant que j’essayais de m’approprier une « culture » afro en portant mes cheveux frisés ; parce que je suis blonde aux yeux bleus.
    Et pourquoi je te raconte ma life ? Parce que même si je ne rentre pas dans les personnes visées par l’article ; je me sens concernée : j’ai haï mes cheveux. Mais de toutes mes forces. Je n’avais que des compliments quand mes cheveux étaient lissés. Sinon je me « laissais aller », où j’étais « tombée du lit ». Il paraît que ça ne fait pas sérieux au taf non plus.
    Je cherche toujours le coiffeur qui pourra faire quelquechose pour moi.

    Alors pendant lonnngtteeemmpps j’ai projeté ça sur les autres nanas aux cheveux frisés/crépus en disant à qui voulant l’entendre que je ne « voyais pas à qui ça pouvait aller » ou en faisant des commentaires du type de ceux que tu as eus. Et c’est de la connerie, qui vient d’un mal-être, mais de la connerie quand même.

    Alors bon pas de happy ending, je déteste toujours mes cheveux ; je trouve que ça ne me va pas ; et ils me rendent la vie impossible. Tous les tutos du monde ne peuvent rien pour moi. Mais j’ai appris à trouver ça joli sur d’autres personnes, à apprécier la diversité capillaire et surtout à admirer avec un grand A les gens qui rock les cheveux frisés/crépus et vivent leur vie tranquillou. Je ne désespère pas d’en arriver là un jour ; en attendant je steampod à gogo.

    Et parfois quand j’ai besoin d’une piqûre de rappel sur la beauté des cheveux frisés/crépus et du fun que ça peut être de les coiffer, je fais un tour sur mes blogs préférés, dont le tien !

    #my2cents #mylifestoryat1am #peoplestillthinkimadopted

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 10 avril 2016

      Hello Anne, merci pour ce long commentaire que j’ai pris plaisir à lire :)
      J’adorerais pouvoir voir à quoi ressemblent tes cheveux, je suis certaine qu’ils sont superbes, vraiment ! Je te souhaite de trouver la routine adaptée qui te fera kiffer ta chevelure de lionne <3

      Répondre
  22. jennifer31 9 avril 2016

    Bonjour
    Je suis ton blog depuis un moment mais je ne comprends plus trop le chemin éditorial que tu es en train de prendre. Le »coup de gueule  » que tu pousses n’est pas un scoop et on tourne un peu en rond. Je fais partie de celle qui n’ont pas apprécié ta dernière coupe. mais pas pour les raisons que tu évoques. Un cheveu crépu NATUREL, mousseux, dense, volumineux est magnifique. Par contre je n’apprécie pas du tout le rendu des faux cheveux désolée. Je ne comprends pas cet acharnement des femmes noires et métisses à vouloir porter des faux cheveux. Je suis blanche certes alors je ne saisis peut-être pas tout (coiffure protectrice patatipatata…) mais est ce que cela ne serait pas « ridicule » de nous voir nous autres avec des perruques ou tissages? la question ne se pose même pas…je crois.
    Selon moi, la beauté vient du naturel!!! on peut jouer avec ses cheveux, il existe pleins de possibilités mais restons dans le vrai!
    Ma fille est métisse (un autre débat…la communauté blanche la considère comme noire, la communauté noire comme blanche ou noire….pourquoi vouloir toujours mettre les gens dans des foutues cases. Quand elle me demande si elle est blanche ou noire, je lui réponds le café au lait, c’est quoi du café ou du lait? ni l’un ni l’autre, les deux à la fois, ne pouvant ni se passer de café ni de lait pour être ce qu’il est. )
    On lui dit souvent que ces cheveux sont « plus beaux » que des cheveux crépus ou encore que sa couleur de peau est jolie car claire (elle n’est pas trop noire vous voyez donc ça va…absurdité quand tu nous tiens…). Elle est comme elle est. Et je lui souhaite de rester naturelle le plus longtemps possible.
    De plus, je travaille en onco-hématologie pédiatrique et je peux vous dire qu’auprès des petits patients que je côtoie la question de la chevelure est centrale et nous fait relativiser sur nos petites considérations…et qu’eux les perruques ils s’en passeraient bien…bref

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 10 avril 2016

      J’ai du mal à comprendre comment je peux « tourner » en rond en parlant d’un sujet que je n’ai jamais abordé jusqu’à présent sur le blog lol
      Bonne continuation.

      Répondre
      • jennifer31 16 avril 2016

        on tourne en rond car c’est un sujet 1000 fois traité et sur lequel on ne dit rien de nouveau. Pas sur ton blog peut-être mais partout ailleurs…

        Répondre
        • priscilla@mercredie.com 18 avril 2016

          Perso je n’ai jamais vu d’autres bloggeuses prendre des réflexions pareilles parce qu’elle portait une texture kinky sur sa base bouclée, et pourtant j’en lis des blogs posts et autres articles sur le sujet. Je serais curieuse de connaître tes références.

          Répondre
    • Rompecabeza 22 avril 2016

      Bonsoir Jennifer,
      j’avoue ne pas comprendre ton commentaire et je ne peux m’empêcher de réagir tant il y a des choses que tu as écrite qui me font rire jaune!!!
      De nombreuses Blanches manquent de naturel au niveau capillaire puisque certaines d’entre vous portent des extensions aux longueurs et aux couleurs aux limites du mauvais goût (le blond platine par exemple) donc la question du faux cheveu mais également de l’obsession du blond  » by any means necessary » se pose également dans la communauté Blanche. Je ne crois pas avoir inventé cette problématique…
      Je pense également que ce sentiment de la beauté au naturel dont tu sembles friande n’est pas partagé par toutes les femmes quelque soit l’origine et la femme Européenne n’y échappe pas. La déferlante du maquillage terracotta sur peau clair en témoigne. Autre chose = mes enfants auront forcèment la peau noire et s’ils sont Métis, c’est ainsi que je les considérerais. Je trouverai étrange de les désigner en tant que  » café au lait ». J’aurais l’impression de commander une boisson au Starbuck ! ;)

      « Anyway… Back to the subject at hand…  »
      Mercredie/ Priscilla, je t’ai déjà aperçue à Paris et n’ai pas osé te déranger. Je trouve ton blog super intéressant à l’image de cet article criant de vérité. Je viens des Iles j’ai toujours assumé mes cheveux. Ayant une forte personnalité, je ne me suis jamais laissée faire par celles qui ont dépassé les limites en se permettant certaines réflexions…
      Bonne continuation ;)

      Répondre
      • jennifer31 23 avril 2016

        Je considère évidemment ma fille comme métisse, c’est ce qu’elle est. Mais le mot « métisse » peut paraitre abstrait pour un jeune enfant. Il demande souvent si ils sont noirs ou blancs. Le café au lait n’est qu’une métaphore pour l’aider à comprendre. Je trouve ridicule ta réflexion du starbucks…bref.
        Par rapport à la question du naturel. Evidemment que je pense la même chose des blancs qui font du faux (couleurs qui n’existent pas dans la nature …)avec leurs cheveux.Cependant on ne peut pas nier que ce phénomène est très présent chez les femmes noires avec notamment le port de perruques. La société induit surement ces comportements et c’est bien triste.
        Je m’en vais de ce pas cacher ma terracotta… bye bye bonne mine. Pour moi la notion de naturel ne veut pas dire vivre à l’époque de cro-magnon non plus. Il ne faut pas tout mélanger.

        Après cela ne reste que mon humble avis, je ne parlai qu’en mon nom et je suis très déçue des réactions virulentes que je provoque dans cet espace de parole qui est censé être libre. Je vois que cette liberté a ces limites… et je ne reviendrai plus et souhaite clore cette discussion car cela devient désagréable alors que je consulte des blogs et les commente pour me distraire et passer un bon moment et là cela n’en est clairement plus un. A bon entendeur salut !

        Répondre
        • priscilla@mercredie.com 27 avril 2016

          Je pense que tu t’emballes toute seule… bonne continuation.

          Répondre
      • priscilla@mercredie.com 27 avril 2016

        Je ne suis jamais derangée par vous, la prochaine fois viens me voir :D merci de me suivre <3

        Répondre
  23. Gladys 9 avril 2016

    Salut Miss!!!
    Encore un article qui va me m’être de bonne humeur… Lol
    Ton article est très bien je te rassure mais il me rend triste car il me ramène a cette amère realite qu’il reste encore du boulot pour que nos masses afro sont acceptées et aimées!
    J’ai fait ma révolution il y a 2 ans maintenant et ce n’est vraiment pas simple… Perso j’essaie d’en tirer ma force et mon originalité.
    Le problème de notre communauté c’est que nous manquons de figures représentatives et de visibilité. C’est désespérant…
    Malheureusement être blonde et avoir les yeux clairs (je n’es rien contre les blondes hein! Je vous adore :) et rien contre les blancs mon mari est normand) reste la référence… C’est très compliqué de s’imposer quand on est « exotique ».
    Alors merci à ton blog d’exister car il faut absolument qu’on s’exprime d’avantage pour renverser la tendance. Et puis merci d’avoir fait monter en moi mon côté guerriere qui va me pourrir mon we… Lol des bisous

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 10 avril 2016

      Je suis d’accord, plus il y aura de visibilité / d’ambassadrices pour la communauté et plus cette dernière sera à l’aise ! Ca arrive, petit à petit…

      Répondre
  24. natacha 9 avril 2016

    Je comprends ton coup de gueule. Je suis métisse, j’ai hérité de ma nture de cheveux de ma mère qui est bretonne maisis une de mes soeurs à 40ans et assume tt juste la nature de ses cheveux qui sont crépus. Tout le temps passé elle a maudit ses cheveux difficiles à gérer selon elle.Je sais de ce fait très bien ce que pense et disent les gens.
    Les cheveux caucasiens demandent aussi de l’entretien, je pense que peu importe notre nature de cheveux, ceux ci nous prennent souvent la tête :)

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 10 avril 2016

      Intéressant d’avoir l’avis de quelqu’un qui a pu constater « l’injustice » avec laquelle un type de cheveu peut être traité !

      Répondre
  25. mati 12 avril 2016

    Tous les jours je viens faire un petit tour dans ta cours pour voir ce que tu y as semé.
    Le terreau étant fertile je viens planter ma petite graine !
    Comme toi, je suis métisse. Ma maman a les cheveux lisses et les yeux verts et moi crépus et frisés aux yeux bruns. Une enfance pas toujours cools au vu des commentaires bêtes et méchants.
    Je les ai fais défrisé une seule fois, et cela m’a vacciné de ne plus jamais recommencer.
    Depuis, je les laisse naturel, vivre leur vie.
    Je ne suis pas blanche, ni noire, mais plutôt beige-jaune très très clair (avec un peu de vert les mauvais jours !) et quelques taches brunes…. Bref.
    J’adore quand tu nous parles de tes trucs pour entretenir ton type de cheveux. Te lire m’a aidé à apprécier davantage mes cheveux et à les valoriser. Depuis, je reçois des compliments d’inconnues.
    Il y a toujours des mauvais esprits pour nous dénigrer, et cela quoi que l’on fasse. Alors autant se faire plaisir, et faire des envieuses avec nos coquettes boucles, bouclettes, frisettes, crépunettes…

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 30 septembre 2016

      Merci ma belle, j’ai beaucoup aime ta description… tres coloree ahah :)
      Merci de me suivre et vivent les metisses hihi !

      Répondre
  26. Christel 14 avril 2016

    Whaaaaaa! J’étais obligée de commenter tant ton article fait écho à celui que j’avais rédigé sur mon blog, il y a quelques semaines. Quand j’étais ado, alors que toutes les femmes de mon entourage avaient soit les cheveux défrisés, soit tissages/perruques, j’ai décidé de me couper les cheveux et d’assumer la vraie texture de mes cheveux sans me dire que ça déconcerterait autant les gens. Certains se sont moqués, d’autres ont salué mon courage. C’est fort quand même. Quel courage y a t-il là-dedans, au final?

    Pour la majeure partie des gens, c’est malheureux à dire mais le cheveu crépu est moche et synonyme de négligence (si ces zoba (=imbécile en lingala lol) savaient à quel point on les bichonnait). Un exemple tout con: regardez Solange/Beyonce. Les medias ont quand même comparé les cheveux de Solange « des dessous de bras ». Enfin bref! Je suis contente de voir que de plus en plus de nanas affirme leur personnalité à travers leurs cheveux et ça fait drôlement plaisir!

    Ah oui, pour finir, j’ai les cheveux CREPUS et COURTS et je me trouve drôlement jolie peu importe que ce que le voisin va en dire.

    Des bisous!
    PS: J’étais trop inspirée, je crois.

    Répondre
  27. Kim 22 avril 2016

    Coucou ! Super ton article, je suis entièrement d’accord sur ce sujet. Ca me révolte à chaque fois qu’une de mes amies me dit qu’elle va se défriser car « c’est plus facile ». Je pars du principe que si on veut on peut, et puis je trouve le cheveux crépu tellement beau c’est vraiment dommage!

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 27 avril 2016

      Je suis bien d’accord, le naturel ne devrait pas etre « difficile »…

      Répondre
  28. Marion 27 avril 2016

    MER-CI pour cet article!!!!! j’ai deux mini girls métisses et la première parole des « gens » est souvent un truc du genre « halala ma pauvre elles vont avoir les cheveux crépus non?? »  » ma pauvre?!! » mais pauvre de quoi quelqu’un peut me le dire?!! sans compter les tonnes de remarques, parfois vraiment blessantes/conseils à la con/ prémonitions même (lol) qu’on a pu entendre pour l’aînée dont les cheveux ont commencé à pousser vers 3 ans, et qui a aujourd’hui de MAGNIFIQUES cheveux CRÉPUS!!!

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 30 septembre 2016

      Pfff les gens sont cons, comme s’il s’agissait d’une tare…! n’importe quoi

      Répondre
  29. Gaga 28 avril 2016

    MERCI POUR CE COUP DE GUEULE!
    ça fait du bien aux nombreuses filles noires et métissées qui doivent accepter leurs textures

    Répondre
  30. Maria Lucia 7 mai 2016

    « Pourquoi avoir voulu, à tout prix, établir une hiérarchie de la boucle ? » : En réalité, cette hiérarchisation de la boucle trouve son origine dans les mêmes circonstances que le colorisme. Je ne pense pas qu’il y avait vraiment une volonté dedans. Seulement, établir une hiérarchisation entre les hommes de la personne blanche à la personnes noire la plus foncée (en passant par diverses carnations et métissages), impliquait aussi de faire une hiérarchisation du cheveux le plus lisse/bouclé au cheveu le plus crépus. Le colorisme et la hiérarchisation des boucles forment un package. Et malheureusement, il trouve son reflet dans la communauté des « au naturel ».

    C’est une mentalité dont j’essaie de me débarrasser, et ce sont ce type d’articles et les blogueuses/youtubeuses aux cheveux crépus qui me motivent quand je baisse les bras. D’ailleurs, avant de voir ton précédent crochet braid je n’aurais JAMAIS imaginé qu’une personne puisse faire le choix de porter des cheveux crépus. Pour moi c’était nécessairement une contrainte, et ensuite on s’y fait ou pas (= défrisage). J’ai trouvé ça très flatteur qu’une personne les trouve réellement jolis/intéressant pour des coiffures.

    J’ai des cheveux crépus (4c je pense), avec un shrinkage important et des boucles très resserrées. Du coup, ce problème de hiérarchisation me parle beaucoup. J’ai entendu des choses assez dure de la part de mes proches. Je remarque cependant un changement dans les mentalités, et c’est surement grâce aux personnes qui comme toi ont osé défier ce type de diktat et influencent les autres à s’assumer. Maintenant, il m’est difficile de me promener à Paris sans voir des afros, et certaines femmes de mon entourage ont suivi le pas quand je me suis lancée (comme un effet domino)!

    Merci pour cet article (et désolée pour le pavé) :)

    Répondre
  31. or 16 août 2016

    Bonjour je suis noir au cheveux crépus de type 4 c, après avoir passé 2h a chercher désespérément comment me coiffer je suis arriver à la conclusion que je détestais mes cheveux et que je comprenais tout ceux qui les discriminaient, cela fait 3 ans que j’essaye de les faire pousser sans succès….alors déprimé j’ai cherché sur internet « les cheveux crépus sont moche » puis je suis tombé sur ton article qui m’a fait chaud au coeur. J’ai toujours été mal dans ma peau a cause de ma couleur et de mes cheveux mais je pense qu’il est important de s’accepter tel qu’on n’est et peux être qu’un jour j’y arriverait

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 19 août 2016

      Merci beaucoup pour ce joli message, ça me fait très chaud au coeur, je te souhaite d’y arriver un jour, à mon avis tu n’en es pas si loin ;) à bientôt bises

      Répondre
  32. Annette 19 septembre 2016

    Et bien Mercredie, j’adore toujours plus ton blog – qui m’a fait prendre une grosse grosse prise de conscience : j’ai des beaux cheveux ! Après avoir été surnommée plusieurs années de suite : Mamie Simpson, mouton, clown, sale africaine et j’en passe des pires et des meilleurs… j’arrive enfin à voir que j’ai quelque chose que les autres ici n’ont pas et je ne veux plus les lisser.. Mais je m’étonne toujours des réactions des gens que je les lache : généralement ils veulent toucher et souvent ils me demandent si ça tient longtemps (hum hum) et où j’ai été pour faire ma permanente (hum x 2)! Mais grâce à ton article mais aussi à d’autres blogueuses, youtubeuses j’assume désormais, merci merci :)))) En plus je vois qu’il est possible de faire des tas de coiffures sympa avec des frisettes :)

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 30 septembre 2016

      Ahhhh c’est un vrai plaisir de lire ca :) je suis ravie (et t’inquiete, j’ai eu droit aux memes « surnoms » LOL)

      Répondre

Laisser un commentaire