2018 was like…

Hey, salut !

Je n’allais pas laisser filer le mois de Janvier sans vous faire part de mes meilleurs vœux pour 2019. Alors une toute belle année à vous, très chères lectrices (et aux quelques lecteurs qui se sont perdus en chemin). Que 2019 vous soit riche en positif, réussite, amour et bonheur… et surtout, prenez soin bien soin de vous et de votre santé.

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01Regard baissé, rouflaquettes en l’air, Jimi Hendrix en arrière, prête pour 2019.

Si vous avez désormais l’habitude de mes posts super espacés ces derniers temps, il fallait néanmoins que je revienne sur l’année qui vient de se terminer, ce que j’en retiens et ce que je compte appliquer en 2019.

 

*************** Beauté / Cosméto / Cheveux / tout ça tout ça… ***************

Ce qui est cool quand on tient un blog depuis plusieurs années (2012 pour ma part), c’est que l’on garde une trace de nos habitudes et autres préférences “du passé”: alors que j’étais plutôt du genre à me foutre complètement (ou presque) de la composition des produits qui pénétraient ma peau ou mes cheveux (ça, vous pouvez le lire dans pas mal d’articles archives), j’ai finalement changé d’avis ! Je suis beaucoup plus soucieuse de cet aspect, et cela se reflète désormais de deux façons.

D’une part, j’utilise et applique BEAUCOUP moins de produits qu’avant. Sur mes cheveux, par exemple, je n’utilise plus qu’une crème et un gel (et le résultat me va tout-à-fait !), alors qu’avant c’était une joyeuse superposition de produits en tous genres. C’était aussi la course à la boucle parfaitement définie et brillante… je retouchais ma frisure tous les matins (avec de l’eau, des produits et mon fidèle diffuseur). Désormais, je me lave les cheveux une fois par semaine (voire tous les dix jours) et, surtout, je les laisse vivre: frisottis, “platitude”, manque de volume… tout ça peut arriver mais, au final, je passe outre. Au pire du pire, je me fais un bun, comme sur les photos de cet article ;) C’est moins de temps perdu, moins de produits utilisés, moins d’eau utilisée et puis ça fait simplement du bien de vivre dans un peu plus de simplicité.

Il en va de même pour mes soins de la peau et mon makeup: j’ai rangé mes fonds de teint et anticernes dans un tiroir (pour ne pas céder à la tentation du “teint parfait”) et, même si ce n’était pas forcément facile au début (qui a envie de révéler au monde ses cernes, boutons et autres rougeurs du jour au lendemain ?), je passe maintenant la plupart de mes jours en mode no makeup (comme sur les photos de cet article d’ailleurs !). Et quand j’ai envie de level up un peu, je me tourne naturellement vers mon allié de toujours: mon bon vieux rouge-à-lèvres ! Et pour les grands jours (lol), j’ajoute un peu de blush + illumineur, et je recourbe mes cils. Et ça s’arrête là ! Je n’ai pas la passion du makeup au point de sacrifier autant de “temps de vie” devant ma glace à me pomponner. Et c’est pas bien grave finalement. Je compte aussi beaucoup sur mes 2 ou 3 visites annuelles chez Browvision (Genève, Annecy et Paris) pour dessiner mes sourcils, ce qui me permet d’avoir un regard soutenu en toutes circonstances ;)

D’autre part, et même si j’en utilise moins, j’essaye de me tourner vers des produits plus qualitatifs et si possible plus naturels (pas forcément du 100% bio, quoique si ça fonctionne je suis assez facile à convertir). Dans mes belles (re)découvertes de 2018 par exemple, les déodorants Schmidt’s, ou encore l’enlumineur RMS Beauty (que je possède depuis genre 5 ans mais que je n’utilisais jamais jusqu’à il y a peu de temps) ! Et pour ma routine de soin: huile démaquillante, sérum (appliqué matin et soir), contour des yeux et une excellente crème hydratante (jour et nuit). J’ai suffisamment lu et entendu que l’hydratation était la clef contre le vieillissement de la peau, alors je m’y tiens (et ça a l’air de fonctionner vu qu’on continue de me donner beaucoup moins que mon âge…) !

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01-6
Le secret de ma peau ? Un petit verre de thé glacé dès le matin. Non je déconne.

 

*************** Shopping / Achats en ligne / Cadeaux & Partenariats ***************

2018 a été une révélation à sur ce point. Je crois que je n’avais pas conscience de tout le mal que je pouvais faire à la planète et aux individus de par ma consommation et mon “statut” de blogueuse. J’imagine que nous avons toutes et tous nos “zones noires”: en ce qui me concerne, c’était l’achat en ligne et le shopping en général. Jusqu’alors, j’étais un peu en mode “no limit” et, même si le nombre de colis reçus chaque jour (de par mes achats ou bien simplement les marques qui m’envoient des choses) me paraissait bien sûr au-dessus de la moyenne, je ne voyais pas ça comme un réel problème. Or, ça l’est, CLAIREMENT. Les colis, les emballages, l’empreinte carbone de chaque véhicule (multiplié par le nombre de transporteurs différents), les produits inutiles reçus sans même mon accord… C’est, je pense, pour cela que j’étais (et suis toujours) mal à l’aise, voire carrément indignée, à chaque fois que je me retrouve devant des stories “unpacking”, “haul” etc. Pour moi, il n’y a vraiment pas de quoi être “fière” d’étaler tous ces colis (moi en tout cas, je crois que j’ai toujours eu un peu honte d’être dans cette situation). Enfin bref, Enjoy Phoenix en a fait une très chouette vidéo que vous avez sûrement déjà vue (je l’avais partagée sur ma page Facebook). Si ce n’est pas le cas, je vous encourage vivement à la visionner.

Alors concrètement, qu’est-ce qui a changé ? Qu’est-ce que MOI j’ai changé dans mes habitudes ?

Déjà, j’ai limité mes achats sur Amazon, soit en passant par d’autres revendeurs (nationaux si possible) ou, si vraiment je dois passer par Amazon, je m’arrange pour n’avoir qu’un seul colis regroupant tous mes produits, plutôt que 12.000 commandes individuelles, quitte à payer un peu plus cher ou changer la référence.

Pour les vêtements (mais aussi les meubles, la déco…), je ne les achète quasiment plus que d’occasion (sur Vinted) et dans la mesure du possible j’essaye de faire des lots pour limiter les emballages et envois. Je m’autorise une fois de temps en temps un achat neuf, mais celui-ci est beaucoup plus réfléchi qu’avant. J’ai de toute façon désormais le réflexe de chercher le produit sur Vinted avant de l’acheter neuf… et il m’arrive d’avoir de bonnes surprises ! Parallèlement, je refuse de plus en plus de cadeaux (non pas uniquement dans le cadre du blog mais aussi dans la vraie vie): je crois qu’il n’y a rien de plus agaçant pour moi aujourd’hui que de recevoir quelque chose dont je n’ai aucune utilité.

Je fais aussi régulièrement le tri dans mes vêtements (et je les range intelligemment !). Pourquoi ? Parce qu’en simplifiant ma garde-robe, je profite davantage de chaque pièce de mon dressing: je me régale d’en prendre soin, de les porter, de les imaginer combinées avec tel ou tel autre article… bref, je kiffe. Vous vous rappelez quand je vous donnais mon astuce pour savoir exactement quoi porter et comment ? Hé bien elle est toujours d’actualité (j’ai juste changé les photos, je ne suis pas restée bloquée en 2016 !). Je me sépare de mes vêtements sur Vinted (je vais bientôt mettre ma page à jour, n’hésitez pas à me suivre), je dépose ce qui est invendable/vieux/plus à la mode dans les bennes de recyclage. J’ai également découvert un truc génial pendant les fêtes: UPS permet d’envoyer des ÉNORMES colis à moindre frais (de France à France néanmoins). C’est ainsi que j’ai pu envoyer trois colis (de 10 à 12kg chacun s’il vous plaît !) à des membres de ma famille ou personnes dans le besoin pour une facture totale de moins de 25€ (j’ai apparemment bénéficié d’une promo mais globalement, cela reste beaucoup moins cher qu’avec La Poste… et c’est livré en 24/48h).

Enfin, et plus globalement, j’essaye toujours d’acheter des pièces de qualité et intemporelles, surtout sur ce que je considère comme des pièces “piliers”: manteaux, dessous, chaussures de bonne facture seront toujours un excellent investissement.

Comme je me maquille et me coiffe un peu moins qu’avant, je suis aussi un peu plus branchée bijoux et accessoires qu’avant… Cet article, c’est aussi pour moi l’occasion de vous présenter ma nouvelle montre D1 Milano. Alors je sais ce que vous allez dire: je vous ai présenté un paquet de montres ces derniers temps. Pas faux, j’en ai reçues et découvertes beaucoup courant 2018… mais ma nouvelle Ultra Thin risque bien de rester accrochée mon poignet pour un bon moment, vrai coup de cœur sur ce modèle, à la fois fin (comme son nom l’indique) et imposant, minimaliste et travaillé.

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01

Je l’ai choisie en coloris argent pour son côté passe-partout, “gender neutral” (avec son bracelet et ses angles plutôt masculins) et, encore une fois, intemporel.

Pour mes lectrices de Suisse, cette jolie montre est disponible dans les points de vente suivants:
o   Globus (www.globus.ch)
o   Manor (www.manor.ch)
o   Doroti Gioielli (www.dorotigioielli.com) – Lugano
o   Bijouterie le Trés’Or (www.le-tresor.ch) – Fribourg
o   Studer & Hänni (www.studerhaenni.ch) – St. Gallen
o   Aurum Uhren & Schmuck (www.aurum-uhren.ch) – Winterthur

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01-3

*************** Projets professionnels ***************

Je me suis un peu trop cramée en 2018. Embrassé trop de projets en même temps, pris trop de sujets à cœur, au point que je n’aie plus un moment pour simplement me reposer, arrêter de penser, de produire, de courir et, finalement, de stresser (alors que, de base, j’avais cette habilité à maîtriser la pression…).

La conclusion que j’en tire et que je mettrai en pratique cette année est donc la suivante: je vais me concentrer sur les choses que j’aime réellement faire (écrire par exemple), sur lesquelles je suis performante, tout en “me forçant” à avoir des moments de break (on a beau dire que l’on ne travaille pas vraiment quand on fait ce que l’on a choisi, il faut bien écouter un peu son corps aussi…) et en écartant tout ce qui m’emmerde. Dans la mesure du possible bien sûr.

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01-4Me réapproprier mon chez moi pour qu’il (re)devienne un vrai petit sanctuaire de bien-être, c’est aussi un projet !


*************** Relations / Amour / Famille ***************

Et là, je vous la ferai courte: lucky me, tout roule, je suis bien entourée et j’essaye de rendre mes proches heureux. Alors pourvu que ça dure.

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01-5

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01-7Je porte la combinaison CMadison Ba&sh (que vous trouverez peut-être ici ou ici) et la montre D1 Milano Ultra Thin 38mm

Et vous, quel est votre bilan 2018 et quelles sont vos résolutions pour la nouvelle année ?

Article réalisé en partenariat avec D1 Milano

Vis ma vie d’introvertie.

Aujourd’hui sort un article qui somnolait dans mes brouillons depuis… allez, disons-le, bien trois ans. Rien que ça.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-switzerland-geneva-blogger-swiss-h&m-jumpsuit-combinaison-afro-natural-hair-cheveux-frises-naturels
Je ne souris pas, c’est juste le soleil. Ambiance.

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’un trait de caractère qui me définit et dont j’ai beaucoup eu l’occasion de parler ces derniers temps, que cela soit en famille, avec mes potes ou au travail.
Je suis ce qu’on appelle une introvertie.
Et, bien souvent, cela surprend. Pourquoi ? Parce que j’aurais selon certains une apparence “sophistiquée” / “originale” / “qui attire l’attention” (c’est selon) et que ma personnalité, quant à elle, se révèle être beaucoup plus “effacée” en comparaison. Un décalage que je me traîne depuis toujours, et qui intrigue… Pourtant nous sommes des milliards dans ce cas, alors j’avais envie de nous rendre un petit hommage ;)
L’introversion, qu’est-ce que c’est ?
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, une personne introvertie n’est pas (forcément) timide. Tout n’est qu’une question de “source d’énergie”: les personnes extraverties se vivifient des interactions sociales, d’avoir du monde autour d’elles, de beaucoup échanger, discuter… bref, des gens qui se sentent très vite mal une fois seuls.
Pour les introvertis, c’est tout le contraire: les interactions sociales ne sont pas des plus enthousiasmantes. Leur vrai kiff ? Se retrouver seuls, au calme, sans personne à qui parler, afin de pouvoir réfléchir jusqu’à se perdre dans leurs pensées.
En tant qu’introvertie, j’ai moi-même un peu mal à avouer que j’aime la “solitude”, tout simplement parce que ce mot est lourd de connotation négative pour le commun des mortels: par solitude, on entend souvent un état non choisi, voire carrément subi… le genre de situation à laquelle “on” aimerait “tous” échapper. Mais non. Moi j’aime ça. Je ne cours ainsi pas DU TOUT derrière les gens et leur présence. Ce collègue qui vous parle de ses vacances ou de sa vie perso pendant de longues minutes, cette personne qui parle de la pluie et du beau temps à la caisse du supermarché, ces gens qui ne supportent pas les blancs dans les conversations… Les introvertis sont tout l’inverse. On ADORE le silence. Aller au restau seuls est un vrai plaisir, tout comme rester chez soi ou faire du shopping en mode solo (d’ailleurs, on aime bien le shopping en ligne pour des raisons qui vous paraîtront maintenant évidentes).
A la différence d’une personne extravertie donc, un(e) introverti(e) se fatigue (= vide toute son énergie) par trop d’interactions sociales. Pour ma part, chaque conversation de type “mondaine” est un véritable effort (il y a très peu de choses au monde que je déteste plus que ça), alors que pour beaucoup, il s’agit simplement d’une norme de socialisation. J’éprouve un besoin dingue d’être seule pour me ressourcer, autrement je ne peux simplement pas/plus avancer. Pour tout vous dire, le moment où je pousse la porte de mon chez moi après une soirée ou un évènement avec beaucoup d’inconnus est sans doute l’une des sensations les plus agréables que je connaisse (alors que, pour tout extraverti(e), ce “retour au calme et à la solitude” sonne un peu comme le début de la déprime). Oh, et ne vous excusez jamais auprès d’un introverti d’avoir à annuler un plan en dernière minute… en vrai c’est un soulagement pour nous #tipsdevie.
Alors je sais, maintenant vous me voyez comme une vieille recluse solitaire et asociale… mais vous savez quoi ? Ce n’est PAS grave. En tout cas, moi je m’en fiche. Je me sens bien mieux maintenant que j’assume à 100% cette facette de ma personnalité, plutôt que de forcer à jouer la meuf super extrovert parce que c’est le style qui va bien.
L’introversion ne se “soigne” pas, tout simplement parce qu’elle n’est pas une tare ou un problème. Donc pas la peine de vous demander pourquoi “j’ai l’air timide / sauvage / triste / distante / de m’emmerder”. En fait, je suis juste comme ça, et tout va parfaitement bien, merci.
Une petite chanson fort à propos…

Il y a donc celles et ceux qui apprécient, voire recherchent, le contact humain… et il y a les autres. Notez que ces “autres” peuvent être gentils, bienveillants et attentionnés, l’un n’empêche pas l’autre ! On n’a juste pas le goût (ou le temps ?) pour le small talk. D’ailleurs, c’est souvent tricky de faire comprendre à certaines personnes que non, on n’a pas forcément envie de les voir, de prendre un café avec eux ou qu’ils nous accompagnent à tel ou tel endroit… Délicat.

Au final, tout serait beaucoup plus simple si la société ne valorisait pas de manière absolument systématique les caractères “extravertis”. Comme expliqué dans cette très chouette vidéo sur le “pouvoir des introvertis”, TOUT tourne désormais autour des fameux “travaux de groupe”: de la manière dont on installe les élèves en classe (non plus “par table” mais par “petit groupe”) à l’enfer des open-spaces en entreprise, il est vraiment très (très très) difficile pour un introverti de s’épanouir aussi rapidement que les autres dans ce ce genre de conditions. C’est évidemment faisable, mais je pense que les gens ne se rendent pas du tout compte de l’effort que cela peut représenter, au quotidien. Apprendre à travailler (ou à simplement “être) SEUL me semble tellement important: comme développé dans la vidéo, il est prouvé que la solitude stimule la créativité et est en quelque sorte nécessaire au bon développement de tout être humain. Certes la vie en communauté et les approches de groupe le sont aussi… mais cela ne devrait, à mon sens, pas être la seule approche.

Il n’empêche que je m’adapte, et pas trop mal il me semble. Je me force tous les jours à sortir de cette zone de confort, parce que c’est aussi ça la vie, il faut savoir s’adapter. En attendant, si j’ai appris à plutôt bien le gérer, j’aurais malgré tout TOUJOURS besoin de BEAUCOUP réfléchir et d’organiser mes pensées afin de concrétiser mes (grandes et petites) idées avant de les partager. C’est comme ça, ça a toujours été, et ça ne changera pas.

“Paradoxalement”, parler devant un public, même très large, ne m’a jamais effrayé: au contraire, ça m’a toujours beaucoup stimulée, J’ADORE vraiment ça. Demandez-moi de présenter quelque chose qui m’anime, avec un vrai enjeu et sur un vrai sujet, je me débrouillerai pour briller de mille feux et captiver mon auditoire. A contrario, balancez-moi dans une soirée networking, un événement bloggeurs, un dîner pro ou demandez-moi de meubler la conversation avec tel ou tel inconnu en attendant que vous arriviez… et je serai complètement désemparée. Alors, je fais quand même généralement de mon mieux pour que cela ne se voit pas.. mais, intérieurement, tout part en vrille et je prie pour que ça se termine très vite.

Alors voilà, c’est un peu chelou pour moi de parler de ça ici, surtout qu’on aurait tendance à assimiler ma position de “bloggeuse” qui s’exprime / partage autant avec des “inconnus” à une personnalité extrovertie, mais il n’en est rien. J’avais envie que vous le sachiez mais, surtout, j’avais encore une fois envie de dire à toutes celles qui se reconnaîtront dans ce joyeux portrait qu’être introverti(e) N’EST-PAS-UN-PROBLÈME. En fait, le seul problème, ce sont les personnes qui aimeraient nous faire changer ou qui interprètent notre personnalité n’importe comment. Mais ça c’est simplement une question de respect et d’empathie, certains en sont malheureusement moins pourvus que d’autres. Comme dirait Marc-Olivier Fogiel, “on ne peut pas plaire à tout le monde”. Alors plaisons-nous déjà à nous-mêmes et soyons à l’aise avec nos travers propres, ce serait déjà un bon début.

Pour conclure, un petit guide de “Comment être cool avec une personne introvertie”, trouvé sur Pinterest tout à l’heure. C’est cool et c’est gratuit:

  • Respectez leur vie privée.
  • Ne les mettez jamais mal à l’aise en public.
  • Laissez-leur le temps d’observer d’abord.
  • Donnez-leur le temps de réfléchir, ne demandez pas de réponse immédiate.
  • Ne les interrompez pas.
  • Réprimandez-les en privé.
  • Ne les poussez pas à faire plus de rencontres.
  • N’essayez pas de les transformer en personnes extraverties.

 

Allez, je vous claque une bise quand même.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-switzerland-geneva-blogger-swiss-h&m-jumpsuit-combinaison-afro-natural-hair-cheveux-frises-naturels-mykonos-absolut-suites-escalier-greece-grece

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-switzerland-geneva-blogger-swiss-h&m-jumpsuit-combinaison-afro-natural-hair-cheveux-frises-naturels-mykonos-absolut-suites-grece-greece

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-switzerland-geneva-blogger-swiss-h&m-jumpsuit-combinaison-afro-natural-hair-cheveux-frises-naturels-mykonos-absolut-suites-moulin

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-switzerland-geneva-blogger-swiss-h&m-jumpsuit-combinaison-afro-natural-hair-cheveux-frises-naturels-mykonos-absolut-suites-moulin2

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-switzerland-geneva-blogger-swiss-h&m-jumpsuit-combinaison-afro-natural-hair-cheveux-frises-naturels-mykonos-absolut-suites-escalier-greece

1 2 3