REVEAL: de l’afro au carré wavy !

thumb izzy

Cela fait maintenant près d’une semaine que je me trimballe, contre toute attente, avec un magnifique (la modestiiiiiie) carré ondulé (il n’est en effet pas rare que je passe à l’acte dès lors qu’une envie capillaire me titille !).

Je vous avais même demandé votre avis sur cette coupe… avant de partager dans la foulée une photo du résultat (je ne perds pas de temps).

Wavy bob please (je vous explique TOUT bientôt sur mon #blog…).

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

Aujourd’hui il est temps de vous révéler mon secret, c’est-à-dire comment j’ai réussi à obtenir un résultat aussi canon ! J’avoue avoir fait TELLEMENT de teasing (vous avez été si nombreuses à vouloir savoir pour quelle technique de brush j’avais opté et si MES BOUCLES ALLAIENT REVENIR !), je ne pense pas me tromper en disant que vous serez surprises..!

En fait, si je ne vous ai pas immédiatement dit qu’il s’agissait d’une lacewig, c’était pour vous prouver combien celle-ci était indétectable… et le moins que l’on puisse dire c’est que vous n’y avez vu que du feu (un peu comme tout mon entourage d’ailleurs !), exceptées quelques expertes qui ont rapidement grillé le subterfuge sur Instagram ;)

Quelques informations sur ce modèle:
– il m’a été envoyé par l’excellent site superbeaute.fr
– il s’agit de cheveux synthétiques FUTURA (bonne qualité donc puisqu’on peut notamment la lisser au fer sans risque !)
– je porte le coloris OM430P (qui du coup rappelle plutôt bien ma couleur naturelle !)
– le site propose des wig caps
– je NE dors PAS avec (moment sexy lorsque je la retire… qui n’est pas sans rappeler une certaine scène de « How to get away with a murder » !)

Voilà voilà, j’espère vous avoir bluffées, j’ai hâte de recevoir vos avis !

Pour en savoir plus sur les lacewigs, je vous invite aussi à lire mes précédents articles sur le sujet (ici, ici ou encore ).

Tout sur ma lacewig « Jenna » :)

mercredie-blog-beaute-cheveux-afro-naturels-perruque-lace-wig-lacewig-jenna-lace-front-FS4:30-4

Il était temps que je lève le voile sur ma touffe du moment. Tant de grâce et de poésie réunies dans UNE SEULE phrase !

Comme chaque hiver, j’arrive à ce stade où je ne SUPPORTE plus mes cheveux. Impossible de les faire tenir en place, impossible d’avoir de belles boucles et impossible d’obtenir un volume QUI TIENT, à cause de l’humidité.

Par dessus le marché, j’ai dû couper mes pointes fragilisées (sur 3/4 cm), ce qui fait que j’ai également perdu un peu de longueur (mais pour le plus grand bien de mes cheveux… donc je suis toute excusée !).

 

Disons-le, il me fallait une parade. J’ai hésité entre pas mal de choses pour planquer mes cheveux naturels quelques temps: tissage, box braids, lacewig… et j’ai finalement opté pour une lacewig. Mais c’est quoi une lacewig ? Si tu te poses encore la question, alors je t’invite vivement à consulter cet article, et aussi celui-là.

Vu ce dont j’avais envie (une belle masse avec de grosses boucles) et le temps que je voulais y consacrer, cette lacewig nommée « Jenna » (dispo ici et ici) s’est présentée comme la solution idéale. Sans parler de l’avantage économique (moins de 40e la nouvelle tête, le rêve !).

J’ai aussi été tentée par les dernières photos d’Alyssa aka ForeverFlawlyss sur son compte instagram.

 

Bien qu’elle ne porte pas DU TOUT le même modèle que moi, elle a réussi à me (re-)convaincre du rendu naturel des lacewigs… J’ai donc sauté le pas et j’ai cliqué sur « commander » !

Pour la poser, aucune difficulté: je vous conseille d’aplanir votre masse capillaire naturelle en faisant des nattes collées. Voilà l’envers du décor:

… Ou « comment perdre 15 ans en une photographie » !

Vous pouvez également ajouter une « cap » (un petit bonnet léger) pour protéger vos tresses des frottements avec la perruque. Puis, il suffit de poser la lacewig (perso, je commence toujours par positionner les petits peignes de devant, histoire que ma raie soit là où je le désire, et je termine par l’arrière, avec les peignes situés au niveau de la nuque). Et voilà ! J’avais fait quelques photos rapides pour vous l’expliquer dans cet article.

Les cheveux de « Jenna » sont synthétiques: le rendu est ultra naturel… en revanche vous ne pourrez pas garder la lacewig en super état aussi longtemps que si elle était faite de cheveux naturels. En effe,t au bout de 3/4 semaines, l’arrière commence à pas mal s’emmêler et à faire des grosses locks. Je la porte tous les jours (mais je l’enlève chaque soir) et je ne pense pas que je la garderai plus qu’un mois et demi.

Mais bon, 40e seulement (et « tout compris » !) pour être parfaitement coiffée pendant un bon mois, ça me paraît tout-à-fait raisonnable, non ? :)

mercredie-blog-beaute-cheveux-afro-naturels-perruque-lace-wig-lacewig-jenna-lace-front-FS4:30-2

Je laisse toujours un peu de mes cheveux naturels/baby hair » à l’avant (pas trop non plus, je rappelle qu’en dessous j’ai toujours les cheveux rouges !). Je les plaque avec deux pinces, de part et d’autre de ma raie, pour un rendu très naturel et bien « fondu ». On n’y voit que du feu ;)

mercredie-blog-beaute-cheveux-afro-naturels-perruque-lace-wig-lacewig-jenna-lace-front-FS4:30-3

Ah oui, et je l’ai raccourcie aussi (en coupant boucle par boucle, et en créant une sorte de carré plongeant)… c’était vraiment TROP long au départ (jamais je n’aurais pu sortir avec..!).


mercredie-blog-beaute-cheveux-afro-naturels-perruque-lace-wig-lacewig-jenna-lace-front-FS4:30-6
Pour info, j’ai pris la teinte « FS4/30 » qui est un mix de châtain et de mèches dorées

Et pour revoir la lacewig « en action », c’est juste en dessous (n’oubliez pas de vous abonner à ma chaîne Youtube !):