Chillin’ in my pyjama.

Pendant longtemps, je n’ai eu que TRÈS peu d’intérêt pour les tenues dites « de nuit » (j’étais plutôt du genre à enfiler ce qui me passait sous la main avant d’aller me coucher, que celles qui ne l’ont jamais fait me lancent la première pierre). Idem pour mes moments cocooning a la maison. Un t-shirt en fin de vie, un short de sport, et ça repart.

SAUF QUE, depuis un ou deux ans je dirais, je traîne de plus en plus dans les rayons pyjamas et lingerie des boutiques. Tout a commencé lors d’une virée shopping à Londres, pendant laquelle j’ai passé un temps absolument FOU à chercher une paire de pantoufles (niveau d’excitation maximum). J’avais l’impression que cette paire de grosses pantoufles allait décupler le bien-être de mes moments chill. Et puis, après, je me suis dit que ce serait idiot d’avoir des chaussons de la mort qui tue… et toujours mes tenues pourries. J’ai donc craqué pour un pyjama assorti, et j’avoue avoir pris du plaisir en le choisissant (comme s’il s’agissait de la tenue de ma vie, oui oui).

Cuisine-166

Depuis, j’ai renouvellé l’opération avec des ensembles caraco-boxer, des nuisettes… et j’aime beaucoup ça. Alors, en y réfléchissant bien, je trouve 3 explications pseudo-rationnelles à ce changement dans ma vie.

1. Étant donné que j’ai ENFIN réussi à optimiser ma garde-robe (= en faisant de vrais choix, plus qualitatifs que quantitatifs notamment), j’ai sûrement inconsciemment eu envie d’en faire de même avec la version « nuit » de mes fringues. Après tout, mieux vaut 2 ou 3 jolis pyjamas qu’une montagne de fringues en décrépitude (qu’on enfile en priant pour que personne ne nous surprenne dans cette tenue). Quoi de plus agréable (et rassurant ?) que de se retrouver dans un BEAU pyjama. C’est idiot, mais ça change la vie, croyez-moi. Surtout le dimanche (le jour « artillerie lourde », comprenez jour de shampoing et soins pour les cheveux, masque et autres joyeusetés sur le visage et épilation… bref, autant vous dire que la moindre touche glamour, aussi petite soit elle, est bénie dans ces moments).

2. J’ai l’impression de dormir BEAUCOUP mieux quand je me couche en look « princesse de la night ». Vous voyez cette sensation indescriptible que l’on ressent lorsqu’on s’apprête à passer une première nuit d’hôtel, dans des draps en coton extra doux, fraichement lavés et délicatement pliés avant notre arrivée..? Hé ben là c’est un peu pareil, sauf que c’est chaque soir, uniquement parce que je porte des choses à la fois jolies et hyper confortables. J’avoue avoir poussé le vice encore plus loin en devenant, en parallèle, très pointilleuse sur les matières de mes plaids et couvertures, en déposant systématiquement quelques gouttes de parfums pour le linge à la lavande après avoir fait mon lit et en investissant dans de nouvelles parures (c’est Harlem qui se réjouit au passage).

3. Enfin, raison presque « physiologique »: entre le blog, le sport, les sorties etc… je dors de moins en moins et je crois que j’ai vraiment besoin de me reconstituer un univers proche de la perfection pour les quelques heures de sommeil qui me restent… Plausible, non ?

Bref, je suis contente d’apporter aujourd’hui ma pierre à l’édifice #MODEPYJAMA, cette initiative lancée par Princesse tam.tam qui nous invite, nous les femmes, à nous accorder le temps que nous méritons toutes ! Parce que, finalement, le seul moment où nous nous arrêtons vraiment de courir partout, où nous avons le luxe de ne RIEN faire, c’est bien celui-là, l’instant pyjama.

Salon-301

Princesse tam.tam invite les femmes à decompresser en nuisette ou grosses chaussettes et à partager ce moment sur les réseaux sociaux avec le hashtag #ModePyjama.

La marque s’engage également auprès des femmes: en effet, pour chaque mention #ModePyjama, Princess tam.tam reversera 10 centimes à l’association « Joséphine pour la beauté des femmes« .

b9e56eb8d37ef31baaf4c8cdb30bbf2300448d43

Et ce n’est pas tout, vous pourrez aussi tenter votre chance pour gagner une invitation à la soirée #ModePyjama Party Princesse Tam.Tam organisée le 14 novembre. Pour participer, c’est simple:
– Immortalisez votre instant (video ou photo, en couleurs) avec les hashtags #ModePyjama et #PrincesseTamTam sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook et Twitter), vous avez droit à 3 photos maximum.
– Vous devez suivre au moins un des comptes de la marque (Twitter, Facebook ou Instagram).
– Vous avez jusqu’au 4 novembre 2014, 23h59 !

Un jury sélectionnera les 50 plus belles représentations du #ModePyjama. Les gagnantes remporteront une invitation pour 2 personnes pour prendre part à une soirée entre copines où tout sera permis :)

Couloir-109

Je suis plus que contente de participer à cette opération qui me parle complètement (en tant qu’ambassadrice assumée des dimanches pyjamas) et qui, par la même occasion, donne un petit coup de pouce aux belles ambitions de Joséphine !

Billet sponsorisé PRINCESSE TAM.TAM® Via TINKERSTYLE

Facebook Comments

4 Comments

  1. deltreylicious 27 octobre 2014

    Personnellement, j’ai toujours accordé de l’importance aux pyjamas, pour moi avoir une belle tenue de nuit est aussi important qu’avoir une belle tenue de jour! C’est bien qu’on commence à en parler sur les blogs!!!
    Deltrey de deltreylicious blog mode et beauté

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 27 octobre 2014

      Quelle chance tu as, moi j’aurais du m’y mettre plus tot, je kiffe de plus en plus regarder les jolies collections lingerie/nuit des marques, et Princesse tam.tam a vraiment des pieces qui font rever a ce niveau <3 (jusqu'a present je ne prenais que des maillots de bain chez eux...)

      Répondre
  2. Renato Lehmann 27 octobre 2014

    Quand j’étais enfant j’avais des pyjamas mais aujourd’hui pour dormir je met un vieux T- shirt

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 27 octobre 2014

      Pour les garcons c’est different, limite le pyjama devient ridicule sur eux LOL

      Répondre

Laisser un commentaire