Shining bright like Geneva Lux !

La première fois que j’ai entendu parler de Geneva Lux, j’ai tout de suite pensé à un événement… luxe : “Genève”, le “luxe”… rien de surprenant dans cette association, non ? Et pourtant c’est bien du festival de lumières genevois que je vais vous parler (hé oui, lux = lumière, honte à moi et mes six années passées à traduire des versions et des thèmes en cours de latin… “O tempora, o mores“, comme dirait l’autre (non en vrai personne dit ça mais j’avais envie d’étaler ma confiture).

L’événement a lieu tous les ans depuis 2011, en période hivernale. Mais une petite nouveauté nous est réservée pour 2020 : Geneva Lux se tiendra fin janvier (et non pas en période de l’Avent comme à l’accoutumée), histoire de nous laisser récupérer du faste des fêtes de fin d’année… et surtout de faire perdurer la magie du paysage urbain illuminé, le tout sans se confondre avec les décorations de Noël du mois dernier.

Du 24 janvier au 2 février 2020.

Une façon originale de (re)découvrir les rues et l’architecture de Genève, sous un angle un peu plus enchanteur que le quotidien de l’année !

Autre bonne nouvelle : on pourra retrouver 11 nouvelles créations parmi les 26 œuvres présentées au total à travers tout le centre-ville (place du Molard, quartier des grottes, parc des Bastions…) !

Petit aperçu des œuvres qui seront proposées cette année…

Mais COMMENT diantre se retrouver dans toutes ces animations ?

Très simple, il suffira de lever la tête ! Non je déconne, il y aura encore PLUS simple : rendez-vous sur le site dédié de l’événement pour découvrir toutes les œuvres géolocalisées. Le centre-ville se parera de lumières, où que vous soyez. Vous pourrez par ailleurs retrouver plusieurs parcours thématiques : pour ma part, je me réjouis de faire le tour des créations présentées “au fil de l’eau” !) en famille… et vous ? ;)

Article réalisé en collaboration avec la Ville de Genève.