Attention les yeux.

mercredie-blog-mode-jupe-rigide-lm-lulu-opening-ceremony-sac-a-dos-backpack-izzy2

Cette jupe vient normalement de vous fracturer l’œil droit. Ou de vous déclencher une crise d’épilepsie. Et c’est bien normal ! D’abord parce que le motif envoie la salsa, ensuite parce que ce n’est pas tous les jours qu’on voit ce genre d’imprimé par ici. Nous sommes effectivement dans la continuité de mon virage épingle vers le monde de la couleur (du moins, du “pas noir”).

Vous avez été nombreuses à me demander d’où venait cette pièce sur les réseaux sociaux

Alors, alors… Je l’ai shoppée dans la boutique Biscote (Paris, rue Etienne Marcel), où plusieurs modèles m’ont fait craquer (attention, un jeu de mots se cache dans cette phrase). La jupe que je vous présente aujourd’hui n’était pas en boutique mais sur un mannequin, j’ai dû un peu batailler pour pouvoir l’essayer… LOL ! Et au final, j’ai aussi acheté celle-là:

Tout de suite, ça ravive une garde-robe.

BREF, la marque c’est LM.Lulu (= inconnue au bataillon pour ma part). J’aime bien le style de leurs fringues, le tissu, en plus d’être très coloré, est rigide, ce qui permet au modèle de rester dans sa coupe “patineuse”, qu’importe la situation (plutôt cool pour celles qui font du vélo par exemple ! bon, je dis ça parce que c’est la première chose qu’une copine m’a dit quand elle a touché ma jupe ahaha !).

Du coup, j’en ai profité pour faire quelques recherches sur les internettes, au sujet de cette marque… et j’ai découvert un truc: une inspiration complètement FOLLE d’un modèle que j’avais remarqué chez une de mes créatrices favorites: Stella Jean.

mercredie-blog-mode-stella-jean-skirt-lm-lulu-inspiration-dupeà gauche c’est cher Stella Jean, à droite c’est pas cher LM.Lulu

Bon, cet ensemble ne me tente pas plus que ça, mais QUAND MÊME, je trouve ça FOUFOU, pas vous ?!

Allé, petit look en entier pour calmer un peu toutes mes émotions…
NB: j’ai TROP mal orienté ma lightbox, du coup j’ai la peau du haut du corps qui est dorée, tandis que celle de mes jambes est… rosée, NARMOL.

mercredie-blog-mode-sandales-buckle-surface-to-air-jupe-rigide-lm-lulu-opening-ceremony-sac-a-dos-backpack-izzy3

mercredie-blog-mode-sandales-buckle-surface-to-air-jupe-rigide-lm-lulu-opening-ceremony-sac-a-dos-backpack-izzy

mercredie-blog-mode-jupe-rigide-lm-lulu-opening-ceremony-sac-a-dos-backpack-izzy3

mercredie-blog-mode-sandales-buckle-surface-to-air-jupe-rigide-lm-lulu

mercredie-blog-mode-sandales-buckle-surface-to-air-jupe-rigide-lm-lulu-opening-ceremony-sac-a-dos-backpack-izzy2

mercredie-blog-mode-jupe-rigide-lm-lulu-opening-ceremony-sac-a-dos-backpack-izzy

mercredie-blog-mode-sandales-buckle-surface-to-air-jupe-rigide-lm-lulu5-Top Zara (ancienne co) – Jupe LM Lulu – Sandales Buckle Surface to Air (pleiiiin de similaires iciiciici, ici, iciici, iciici, ici, iciici, iciici, ici, ici) – Sac Izzy Opening Ceremony – Collier Boutique Minimaliste

Ma métamorphose capillaire grâce au soin Tokio Inkarami (et à Miss Mag !).

Celles qui suivent savent que j’ai fait une petite pause au salon de coiffure Miss Mag la semaine dernière. Situé au cœur du quartier de Villiers (11 rue de la terrasse, Paris 17e), le salon est tenu par Magali, passionnée du cheveu qui ne souhaite qu’une chose, la satisfaction de ses clientes !

mercredie-blog-mode-paris-salon-coiffure-afro-miss-mag-17e-villiers2

J’avais été contactée par l’équipe pour venir tester leurs services (les prestations phares du salon étant le soin Tokio Inkarami dont je vais vous parler tout de suite, mais également le balayage Sunglitz à l’argile !) mais 1. n’étant pas sur Paris et 2. étant particulièrement sceptique à l’idée de me rendre chez le coiffeur, j’avais un peu fait tarder notre rencontre… Et puis, j’ai fini par me décider, en me disant qu’après tout, un petit soin ne pourrait pas faire de mal à ma touffe (aujourd’hui, je me demande encore POURQUOI j’ai attendu si longtemps !!).

Bref, lorsque je suis arrivée au salon j’ai tout de suite apprécié l’ambiance à la fois élégante (mais sans chichi !) et relaxante (clairement, ça change de certains salons où l’on ne s’entend littéralement pas parler, entre les bruits des appareils et les jacassements des coiffeuses… je sais, c’est très cliché mais bon, tmtc où je veux en venir !). J’ai été extrêmement bien accueillie, d’abord par une coiffeuse senior du salon, puis par Magali qui est arrivée toute souriante/pimpante, au choix. Nous avons discuté des champs des possibles (en gros, un soin ou un balayage) et comme je n’étais moi-même pas certaine de ce que je voulais niveau couleur (rappelez-vous, ça change un peu tous les jours en ce moment…), nous avons finalement opté pour le fameux soin Tokio.

Qu’est-ce que c’est ?
Un soin profond révolutionnaire tout droit venu du Japon qui promet, en une séance seulement, des cheveux complètement revitalisés, nourris à l’extrême, grâce notamment à une bonne dose de kératines d’origine naturelle, des acides aminés, des céramides, des protéines de soie et des plantes aux propriétés hydratantes et antioxydantes !

Un avant-après plutôt parlant, trouvé ici ;)

10408805_10152208519735373_7302236017210470347_n

C’est pour qui ?
Absolument TOUS les types de cheveux ! Il reste quand même idéal pour les cheveux abîmés, secs ou fragilisés (par l’usage répétitif de la chaleur, les traitements chimiques etc) et pour les cheveux afro ou frisés qui manquent naturellement de kératine.

Comment ça marche ?
Ce soin, qui dure au maximum 45 minutes, se décompose en cinq étapes puisque 5 produits différents vont être successivement appliqués/superposés sur vos cheveux :)

Après le shampoing (et le fantastique massage crânien… ahhhhhhh !!!), on applique un spray. S’en suit l’application d’une crème à la consistance plutôt épaisse, toujours en insistant mèche après mèche, afin de réparer le cheveu en profondeur. Je file ensuite une dizaine de minutes sous le casque, après m’être fait envelopper la tête d’une serviette bien chaude, histoire de bien faire pénétrer le produit…

Ensuite (et contrairement à ce à quoi je m’attendais), Magali procède à l’application d’une autre crème, DIRECTEMENT sur les couches précédentes, c’est-à-dire sans rincer les produits appliqués auparavant (autant vous dire que les cheveux sont on ne peut plus gorgés de bonnes choses à ce stade !). On termine avec un dernier shampoing doux avant l’application d’un dernier produit (LOL moi-même j’avoue que je n’ai pas tout suivi dans le process, en même temps j’étais trop occupée à kiffer mon siège massant..!) et un dernier coup de spray pour refermer les cuticules !

Et alors, quel résultat ?
Indéniablement, ce soin n’a RIEN à voir avec un quelconque soin/masque/traitement à domicile. La concentration des actifs, le process… les différences entre un soin professionnel et un soin à domicile sont telles que les résultats ne pourront, je pense, jamais être comparés. De fait, j’ai été littéralement ébahie au moment de toucher mes cheveux, encore mouillés, lorsque j’ai quitté le bac ! Ils étaient comme “regonflés”, très légers et extrêmement renforcés (plus aucune élasticité ou casse, juste des cheveux super forts, EXACTEMENT ce qu’il me fallait) !

A savoir que, pendant le shampoing, j’avais demandé à Magali ce qu’elle pensait de mes cheveux (j’aime bien demander quand des professionnels les ont entre les mains: soit ça me rassure, soit ça me conforte dans l’idée que je fais de la m*****, notamment quand je suis dans mes phases de colorations ou d’usages de fers intempestifs…). Celle-ci m’avait répondu qu’ils étaient en super état. Je tiens donc à préciser que le Keratin 2 Minutes Reconstructor de chez ApHogee (dont je vous parlais ici) – bien qu’il soit un soin “maison” – n’y est sans doute pas étranger ;) Bref, petite aparté pour que vous compreniez que je ne suis pas allée au salon avec les cheveux pourris non plus LOL ! Même mes pointes (qui sont la raison principale de ma NON pousse de cheveux, vu que je suis accroc aux ciseaux et que je les coupe dès qu’elles ne sont plus PARFAITES) étaient renforcées, aussi costaudes que le reste de ma chevelure, un vrai miracle :)

Pas de photo pour vous montrer le “après” car:
1. Je n’avais pas mon “vrai” appareil photo et le rendu iPhone ne vendait pas du rêve
2. Et surtout, le soin n’a “visuellement” pas changé grand chose (si ce n’est que mes boucles sont beaucoup plus rebondies juste après le séchage), c’est surtout au toucher que l’on ressent la transformation ! Peut-être constaterez-vous malgré tout le changement à travers mes prochaines photos look ;)

Combien de temps durent les résultats ?
De 5 à 6 semaines ! Le masque “Tokio Home”, vendu chez Colette permet notamment de prolonger l’effet du soin chez soi ;)

Combien ça coûte ?
Je n’ai pas payé cette prestation chez Miss Mag et j’ai complètement zappé de demander, #boulet. Certains salons préfèrent d’abord vous faire un devis (en tenant compte de l’état de votre chevelure, de sa longueur, de son épaisseur etc…), mais comptez généralement entre 60 et 100€ (sinon, contactez directement le salon par téléphone, les filles se feront une joie de vous informer: 01.42.27.51.72 !).

mercredie-blog-mode-paris-salon-coiffure-afro-miss-mag-17e-villiers

Alors, je recommande ou pas ?
Oui, oui oui et MILLE FOIS oui !

Et concernant le salon Miss Mag, plus spécifiquement ?
J’ai aimé: le standing et le confort du salon, le calme (surtout quand on est en pleine session de siège massant, c’est quand même agréable !), les marques utilisés (Farouk, Sunglitz, Moroccanoil…), les coiffeuses toutes adorables et très pro, le regard de Magali (qui semble garder en permanence un œil sur ce qui se passe dans le salon), le fait que le salon soit “tout public” (j’ai vu passer des femmes de tous les âges, appartenant très probablement à des milieux très différents et aux types de cheveux variés, du très caucasien au très crépus), le fait que Magali me demande comment je souhaitais coiffer mes cheveux, comment je désirais les sécher et qu’elle me propose plein de petites solutions pour améliorer le rendu de mes cheveux (séchage à l’air froid pour sceller les boucles, pourquoi pas un lissage du pourtour de ma tête, là où mes cheveux sont carrément crépus par rapport au reste de ma crinière…).

J’ai moins aimé la partie séchage/coiffage: je connais mes cheveux par cœur (j’ai d’ailleurs MA “technique” que je vous invite à (re)découvrir ici) et, du coup, certaines petites choses m’ont empêché d’obtenir un résultat “comme à la maison” (ex: je n’utilise jamais de serviette de bain pour sécher mes cheveux, je ne passe pas mes doigts dedans, j’utilise beauuuuucoup plus de crème…). Enfin, à la limite, il aurait simplement fallu informer Magali de mes préférences pour obtenir ce résultat PARFAIT ! J’avoue avoir eu la flemme (et je savais au fond de moi que, vu la qualité du soin, je serais encore plus épatée après mon premier rituel de shampoing/séchage/coiffage à la maison ahaha !). Bref, un “point négatif” vraiment minime ;)

Un très grand merci à toute l’équipe et plus particulièrement à Magali :) 
Pour vous abonner à la page Facebook (très bien alimentée !), c’est par ici !