J’ai testé la technique “poil à poil / hairstroke” à l’Atelier du Sourcil.

Hello les chiquitas ! Il y a du nouveau sur mes sourcils ;)

Rappelez-vous, j’avais déjà testé la pigmentation semi-permanente en juillet dernier: j’en avais été plus que ravie puisque l’expérience m’avait permis de me calmer un peu (même beaucoup) sur le maquillage de mes sourcils chaque matin (GAIN DE TEMPS GAIN DE TEMPS !). Depuis lors, je n’avais effectué qu’une seule retouche (en Septembre, si mes souvenirs sont bons). Malheureusement, il semblerait que ma peau ne “boive” pas très très bien le produit, minimisant ainsi la durée de vie de ma pigmentation (il me faut passer faire une retouche environ tous les 4 mois pour avoir les sourcils absolument nickel). Du coup, il était temps que je repasse à l’action ;)

Parce que je suis un peu accroc aux comptes Instagram “sourciliens”, je n’ai pas pu passer à côté de la méthode de pigmentation “poil à poil”, aussi appelée “hairstroke”: une méthode de pigmentation visant à créer l’illusion de sourcils naturels, en les dessinant “individuellement” (en opposition avec la technique classique qui crée un effet fondu plus “plein”). J’ai donc pris rendez-vous à l’Atelier du Sourcil du 3e arrondissement (rue Notre Dame de Nazareth) qui proposait justement cette technique ! J’ai été prise pile poil (ho ho !) à l’heure – plutôt cool sachant que j’étais méga stressée à l’idée d’arriver en retard à mon essayage de robes de mariée qui avait lieu juste après ! De plus, Élodie (la technicienne qui s’est occupée de mes sourcils) m’a expliqué que cette technique serait plus rapide qu’une pigmentation classique. Youhou #soulagement !

Après avoir procédé à une rapide épilation pour “débroussailler” un peu, Élodie a commencé à revenir sur les avantages de la technique de la “griffe”. Attendez, comment ça, la GRIFFE ? Je ne le savais pas encore mais ce petit nom allait se révéler beaucoup plus honnête sur le niveau de douleur ressenti que la douce appellation de “poil à poil” LOL ! En effet, autant j’avais trouvé la pigmentation classique supportable (bien que pas SUPER agréable…), autant la “griffe” m’a fait serrer les dents, fort. Pour imager un peu: c’était comme si on dessinait chacun de mes (faux) poils avec un petit cutter… hashtag FreddyKrueger. AÏE AÏE AÏE. Heureusement, ça dure moins d’une seconde à chaque fois. En fait, c’est à peu près le même niveau de douleur que l’épilation laser…

Il faut souffrir pour être belle… mais j’avoue que je ne m’attendais pas à ça, ahah ! J’ai survécu hein (quand même !). Je rappelle que la sensibilité à la douleur est propre à chacune (Élodie, par exemple, m’a confié ne rien sentir… la brave !) et qu’il est parfaitement possible d’appliquer une crème anesthésiante avant (d’ailleurs, j’ai appris que beaucoup de filles ne peuvent pas faire leur pigmentation sans en appliquer !).

Voilà, voilà, vous savez tout… enfin, presque tout: place maintenant à un petit “avant-après” comme on aime ;)

mercredie-blog-beaute-paris-atelier-du-sourcil-paris-75003-rue-notre-dame-nazareth-pigmentation-semi-permanente-hairstroke-griffe1C’est comme si j’avais de nouveaux poils qui avaient poussé ahah !

mercredie-blog-beaute-paris-atelier-du-sourcil-paris-75003-rue-notre-dame-nazareth-pigmentation-semi-permanente-hairstroke-griffe-avant-apres

Comme d’habitude, l’effet est très marqué en sortant du salon… le résultat définitif sera moins marqué dès la fin de la cicatrisation. Me revoilà tranquille pour plusieurs mois avec un regard parfaitement intensifié, même sans maquillage :) et je suis tout-à-fait prête à faire mes retouches (comme quoi, c’est pas insurmontable..!).

Niveau tarif, comptez entre 160 et 200€ selon le travail à effectuer sur les sourcils.

Avez-vous déjà testé cette technique ? Vous tente-t-elle ?

J’ai testé (et adoré) la manucure semi-permanente avec MyTrendyKit.

mercredie-blog-mode-beaute-ongles-manucure-semi-permanente-gel-maison-my-trendy-kit-mytrendykit-carharrt-make-up-for-ever-rouge-artist-orange2

Il y a quelques jours, MyTrendyKit m’a proposé de tester leur produit, à savoir un kit complet permettant de réaliser, chez soi, une manucure semi-permanente. J’ai beau être une acheteuse compulsive de produits de beauté et maîtriser plutôt pas trop mal l’art du vernis, je dois avouer que je ne savais pas tellement ce que c’était, une “manucure SEMI-PERMANENTE”. Ouais je sais, la honte.

J’ai donc jeté un œil au site et, comme je suis une grosse feignasse professionnelle, j’ai directement maté la vidéo (cliquez sur l’image pour la regarder):

Image 1

J’ai immédiatement voulu tester le produit après avoir visionné cette vidéo, principalement pour 3 raisons:
– ça n’a pas l’air de prendre trop de temps,
– ça dure longtemps (jusqu’à 3 semaines),
– et enfin… ça BRILLE !!!! Je crois que même avec 5 couches de top coat je n’avais jamais vu un résultat aussi brillant.

J’ai donc reçu le kit (super rapidement !) et j’ai été agréablement surprise de voir que TOUT tenait dans une toute petite boîte (la lampe à UV, les vernis gel, les liquides…) !

mercredie-blog-mode-beaute-ongles-manucure-semi-permanente-gel-maison-my-trendy-kit-mytrendykitmercredie-blog-mode-beaute-ongles-manucure-semi-permanente-gel-maison-my-trendy-kit-mytrendykit-domicile-soi-meme

Dans un élan de folie, j’ai décidé de tester le kit, un peu en mode cascadeuse, juste 1h avant de sortir un samedi soir. C’est ce qu’on appelle un torture-test.

J’ai donc suivi à la lettre les instructions du livret (en gros, on applique plusieurs couches successives de primer, gel et vernis, dans un ordre bien particulier, sachant qu’après chaque couche, il faut passer les ongles sous la lampe à UV).

mercredie-blog-mode-beaute-ongles-manucure-semi-permanente-gel-maison-my-trendy-kit-mytrendykit-domicile-soi-meme-lampe-uvOn a vu plus compliqué !

En même pas 30min (sachant que j’ai enlevé mon précédent vernis et limé mes ongles avant de procéder à la “pose”), je me suis retrouvée avec des ongles absolument nickels ! Blancs et opaques comme je les aime et surtout BRILLANTISSIMES (à l’opposé de l’effet Tipp-ex). J’ai juste un peu galéré à ne pas aller trop près des cuticules, mais ça, ça viendra avec de l’entraînement :)

mercredie-blog-mode-beaute-ongles-manucure-semi-permanente-gel-maison-my-trendy-kit-mytrendykit-carharrt-make-up-for-ever-rouge-artist-orange-kenzo-sweat-tiger-tigre-sweater-beenie

Je suis clairement tombée amoureuse de ce kit. Je trouve son prix, 89,90€ tout-à-fait raisonnable sachant que vous avez vraiment TOUT ce dont vous avez besoin pour réaliser 10 applications ! D’ailleurs, je n’avais absolument aucune idée de combien était vendu ce kit avant d’écrire cet article et j’ai tellement saoulé mon chéri à parler de cette petite révolution qu’il avait fini par me dire “C’est bien beau mais… ça coûte combien ce truc ?” “Hum… je sais pas mais je serai prête à mettre 100€ perso pour ce genre de kit, vu comme ça marche bien“. Bingo donc.

Les gros +:
– la facilité d’utilisation
– la lampe UV de petite taille (contrairement à une ENORME lampe UV que ma mère, encore elle, avait commandé jadis sur M6 boutique)
– le résultat longue durée
– le rendu hyper brillant
– les ongles qui sont 100% secs à la fin du process (genre VRAIMENT secs)
– la variété des teintes

Image 5
Bref, ce kit est vraiment DINGUE !

mercredie-blog-mode-beaute-ongles-manucure-semi-permanente-gel-maison-my-trendy-kit-mytrendykit-carharrt-make-up-for-ever-rouge-artist-orange-kenzo-sweat-tiger-tigre-sweater

Terminées les soirées “vernis” qui durent 3h… et qui finissent, la plupart du temps, très mal (vous savez, quand vous vous endormez avec les ongles lisses et brillants… et que vous vous réveillez avec plein de marques imprimées de tissus, de cheveux… SUPER).

Go les filles !

PS: et on n’oublie pas le concours “La Fabrique de Mademoiselle Lisa” (je rappelle que 10 jolis bracelets sont en jeu !)

 

UPDATE DU 06/11/2013: suite à vos nombreuses questions concernant la dépose du vernis, je peux d’ores et déjà vous communiquer la promesse de la marque: “Une des principales préoccupations qui revient souvent concerne la dépose, à cause notamment des gels et vernis classiques qui abîment effectivement les ongles quand on les retire avec un dissolvant. Or, grâce à la préparation de l’ongle avant la pose (primer et base), à l’utilisation d’un dissolvant à base d’acétone et à la technique des papillotes, la dépose du vernis semi-permanent n’abîme plus les ongles. En appliquant le dissolvant, le vernis se ramollit et devient une pâte avec la texture d’un Babybel ! Il se retire alors très facilement à l’aide du pousse-cuticules. Les femmes sont aujourd’hui méfiantes à cause de mauvaises expériences sur leurs ongles mais ce produit est aussi une réponse des fabricants qui en ont tenu compte dans la formulation de ces nouveaux vernis”.
Je partagerai dans tous les cas mon expérience avec vous sur ma page facebook (probablement ce soir, après une bonne dizaine de jours de vernis !).