Le cheveu crépu est-il moche ?

Ok, aujourd’hui je suis un peu énervée. Et je vais tout de suite répondre à la question posée dans le titre… non. Bien sûr que NON.

Disclaimer: ATTENTION, cet article va vous sembler complètement loufoque (« Pourquoi elle fait tout un fromage de ces histoires de… cheveux ? ») si vous ne faites pas partie de la communauté afro… (je n’essaye pas de jouer les physios  de la lecture d’article (en mode « toi tu rentres », « toi tu rentres pas »), je préviens juste). Bisous.

Comme je l’expliquais dans mon précédent article, je n’ai pas reçu que des compliments sur mon dernier crochet braids. Jusque là, NARMOL (c’est la vie, Larry). Ce qui m’a fortement déplu, en revanche, c’est la nature des commentaires négatifs reçus (ça et là, ici, sur les réseaux sociaux, dans mon entourage proche…). Compilation: « Qu’est-ce que c’est moche cette texture !« , « Pourquoi cacher tes belles boucles ?« , « Tes boucles à toi sont tellement plus belles« …

mercredie-blog-mode-geneve-jupe-asos-color-block-cuir-cuban-twist-equal-crochet-natural-afro-braid5

Si, de prime abord, ces petites remarques peuvent sembler anodines, je dois bien avouer avoir été un peu choquée par le caractère catégorique de ces jugements du style, « le cheveu crépu, c’est moche, un point c’est tout« . Désolée mais non. A la limite, je peux concevoir que ce genre de coiffure ne soit pas au goût de tout le monde… Mais entendre des gens affirmer, OKLM (je parle comme les jeunes), que « ces cheveux sont affreux« , me met en rogne. Simplement parce que cette même nature de cheveu (que je portais alors sous forme de rajouts) correspond à la nature des cheveux de millions (millards ?) de femmes dans le monde. Je trouve parfaitement incroyable de constater que ces critiques émanent de… personnes noires ayant justement ce type de cheveu au naturel !

Alors si tu es crépue et que tu portes des extensions bouclées, tu as eu une upgrade… par contre si comme moi tu troques tes boucles pour une masse de coton, tu t’enlaidis ? Vraiment, j’ai envie de lancer le plus gros des « WTF » dans les airs.

Mais que se passe-t-il aujourd’hui dans la communauté afro ?

S’il est, selon moi, difficile de nier le mal du « colorisme » (qui veut que les peaux les plus claires et métissées soient plus avantagées, mises en avant, intégrées… que les peaux plus foncées… malheureusement) du fait d’un nombre indéfinissable de facteurs (historiques, médiatiques, culturels…), j’ai toujours du mal à comprendre cette « auto-flagellation » pratiquée par certaines femmes noires aux cheveux très crépus. Pourquoi avoir voulu, à tout prix, établir une hiérarchie de la boucle ? Une boucle naturelle, sans aucun artifice, est forcément belle, puisqu’elle est telle qu’elle nous a été attribuée par la génétique, la nature, Dieu… à vous de choisir.

Depuis quelques années maintenant, sur la toile afro, c’est un peu la guerre des textures. Comme si LA belle boucle (le nouveau « good hair ») était la 3C, par excellence. Comme si tout ce qui évoquait de près ou de loin la nature crépue était honteux, laid, inesthétique. Encore une fois, ce qui me fait le plus de peine est de constater que ces sentiments négatifs sont « intra-communautaires »: les femmes afro ont, elles-mêmes, codifié cette évaluation capillaire. Pour exemple, on blâme souvent la Youtubeuse Taren Guy d’avoir été favorisée par son teint et la nature de ses cheveux (boucles détendues). J’ai pu lire la même chose au sujet d’Alyssa Forever. Certaines hardcores sont même allées jusqu’à comparer le succès de ces femmes aux cheveux « bouclés » à celui, moindre, de Youtubeuses crépues, pensant ainsi dénoncer ce qu’elles considèrent être unfair… Pourquoi ? Ne pourrions-nous pas attribuer cette réussite à d’autres éléments (comme la personnalité par exemple) ? Bref, je divague un peu mais vous voyez où je veux en venir.

Come on girls! Il est temps de nous rendre compte du petit trésor que nous avons toutes au-dessus de notre tête, qu’il soit ondulé, lisse, crépu, bouclé, frisé…

Comment ne pas tomber amoureuse de sa nature crépue quand on se retrouve devant les vidéos/photos de Naptural85, Hey Fran Hey ou, plus près de chez nous, Fatou ou Ursula ? Il est évidemment nécessaire de respecter la vraie nature de ses cheveux, et donc, d’établir une routine adaptée (qui ne correspond pas forcément à celle de sa Youtubeuse préférée !). Ou, comme moi, jouez avec les extensions, crochets, tissages… afin d’explorer toutes les textures possibles et imaginables, tout en respectant sa vraie nature :)

Tout comme il existe plusieurs dizaines de carnations noires différentes, une foultitude de textures naturelles de cheveux « coexistent » au sein de la communauté afro. Il serait peut-être temps de les célébrer plutôt que de les monter les unes contre les autres…

PS: est-ce que quelqu’un a pu rattraper mon WTF au vol ?

mercredie-blog-mode-geneve-jupe-asos-color-block-cuir-cuban-twist-equal-crochet-natural-afro-braid

mercredie-blog-mode-geneve-jupe-asos-color-block-cuir

mercredie-blog-mode-geneve-jupe-asos-color-block-cuir-cuban-twist-equal-crochet-natural-afro-braid-gif

mercredie-blog-mode-geneve-jupe-asos-color-block-cuir-cuban-twist-equal-crochet-natural-afro-braid2

mercredie-blog-mode-geneve-jupe-asos-color-block-cuir-boots-cuirJupe Asos – Top Asos (similaires ici, ici et ici) – Boots H&M (ancienne co) – Sac APC

[show_shopthepost_widget id= »1516663″]

Hairspiration.

Dans la vie, c’est important d’avoir des modèles. Des références intellectuelles, artistiques, de style… et, pourquoi pas, de cheveux.

20130306-190557

Samio

On dit souvent que l’entretien des cheveux frisés naturels s’apparente à une journey (un « parcours » quoi, pour faire simple). Et c’est complètement vrai ! En effet, entre le moment où l’on décide de couper ses pointes défrisées, traitées chimiquement ou tout simplement abîmées, et le moment où l’on a le sentiment d’avoir atteint sa nature et sa longueur de rêve, il se passe beaucoup de choses. Et je sais combien la tentation peut être forte, parfois, de vouloir « en finir » et de retourner aux cheveux lisses, si faciles à coiffer ! C’est pourquoi je pense qu’il faut être parfaitement consciente du temps et des efforts que demandent les cheveux afro avant de se lancer dans l’aventure… Surtout si, comme moi, vous avez une certaine ambition à ce niveau ;)

Aujourd’hui, j’aimerais donc partager avec vous mes hairspiration, ces personnalités ou simples photos m’ayant donné envie de continuer ma petite routine et de prendre soin de mes cheveux frisés… Un peu à la manière des blogs thinspiration et fitspiration (dont l’objectif est de motiver les femmes en quête de minceur / d’inspiration fitness), ces visuels parfois hallucinants peuvent aussi se révéler un peu frustrants, de par leur perfection. Mais bon, il faut viser haut, ça stimule et quand c’est trop simple c’est pas drôle :)

Avant de vous parler des personnalités m’ayant inspirée, je voulais vous présenter Gina aka Natural Belle, une blogueuse sensationnelle toujours très inspirée par les domaines de la beauté et des cheveux naturel.

natural belle
Je suis fan de ce qu’elle fait et vous invite à visiter son tumblr, surtout si vous êtes à la recherche d’inspirations cheveux naturels/beautés black ! J’ai d’ailleurs eu la chance infinie de pouvoir répondre à ses questions, via ses désormais célèbres « Hair Talks » ! Vous pourrez ainsi lire ma petite interview ici (c’est en anglais, mais je me ferai un plaisir de traduire si besoin est !).

Introduction et présentations faites, place maintenant aux hairspirations, et plus particulièrement, aux personnalités m’ayant toujours fait rêver… D’abord, Noémie Lenoir. Je crois que c’est elle qui m’a vraiment donné envie de laisser mes cheveux boucler. Je me souviens feuilleter les pages de La Redoute quand j’étais petite, UNIQUEMENT pour pouvoir l’observer…

noemie-lenoir3dda4e5f5a30b1b127c6c74e43e44041a794ddeada366b10ce7570c431eddb46c5adf717911315c9c1fa06db6b65ae81
Et puis, un jour, j’ai eu l’impression qu’elle les avait défrisés (ou, du moins, beaucoup abîmés…) et j’ai fini par ne plus trop aimer le rendu « ondulé » pas super healthy de sa chevelure… Si je me souviens bien, c’est à peu près à ce moment qu’elle a d’ailleurs fini par les raser.

Viva Glam Casino To Benefit DIFFA
Toujours parmi les françaises, j’ai toujours eu une énorme admiration pour l’afro de Sophie Ducasse aka Tiga, que j’ai eu la chance de rencontrer il y a quelques années. Très élégante et sauvage à la fois, j’adore sa texture, sa couleur et sa longueur !

000000381775-sophie_ducasse-fullsize000000381844-sophie_ducasse-fullsize169-tiga-posant-pour-o-feminin-1er-octobre-2012
Ceci dit, il faut bien l’avouer, la majorité de mes inspirations provient des US… Je commence donc avec une femme que j’ai toujours trouvé particulièrement belle, Lisa Bonet ! Oui oui Denise du Cosby Show, mère de Zoé Kravitz et actuellement compagne de Jason Momoa (Khal Drogo dans Game of Thrones ;). Bref, on s’en fout un peu de son background professionnel et amoureux, je voulais juste dire que j’étais fan de ses cheveux… avant qu’elle ne se fasse des locks.

Denise+01-1024x819ca. 1988 --- Actress Lisa Bonet --- Image by © Lance Staedler/CORBIS OUTLINE
Et enfin, un peu plus contemporaines, mes deux vraies idoles, qui représentent à mes yeux la perfection capillaire. Taren Guy pour commencer, une vloggeuse fantastique dont je pourrais vous parler pendant des heures… mais je vais simplement vous dire de checker ses vidéos sur Youtube… J’ai dû voir toutes ses vidéos au moins 3 fois et je dois dire qu’elle a été ma « coach » numéro 1 dans ma hair journey ! Il faut dire qu’elle est toujours de très très bon conseil…

tumblr_med7l65UUY1qce4odo1_1280taren-guy-1
Et, comme il faut finir cet article en beauté, voici MON rêve capillaire incarné, j’ai nommé la chanteuse Elle Varner. Je voudrais EXACTEMENT les mêmes cheveux, le même volume, les mêmes bouclettes, la même coupe…

Elle VarnerurlImage 3elle-image-varnertumblr-vv-iah-qdah-1187051999
Voilà voilà ! Et vous, quelles sont vos inspirations cheveux (même s’il ne s’agit pas de cheveux afro hein !) ? N’hésitez pas à consulter mon board Curls sur Pinterest si le sujet vous intéresse !