Le tissage est mort… Longue vie aux crochet braids !

J’annonce: poster un look en arborant une nouvelle coiffure sans vraiment expliquer ce qu’on a fait à sa touffe est, de loin, le meilleur cliffhanger de tous les temps. Et comme je suis un peu plus sympa que les programmateurs HBO, je vous détaille tout aujourd’hui ;)

mercredie-blog-beaute-coiffure-cheveux-afro-frises-crochet-braids-braid-mojito-twist-superbeaute-kinky-big-hair

Il y a quelques semaines, j’ai eu la furieuse envie de faire un crochet braids. C’est simple, c’est LA coiffure dont tout le monde parle en ce moment et, même si j’entendais parler de cette technique depuis plusieurs années déjà, je n’avais jamais vraiment osé franchir le pas, allez savoir pourquoi (sans doute de peur que le résultat ne soit pas très naturel…).

Mais le crochet braids, qu’est-ce que c’est au juste ?
C’est tout simplement une nouvelle façon de poser des mèches (différente du tissage, du piqué-lâché…), ultra simple et rapide, qui a en plus l’avantage d’offrir un résultat très naturel et modulable: en effet, si le crochet braids est bien réalisé, il vous est possible de “faire bouger”/”positionner” votre coiffure comme bon vous semble (comprenez, par exemple, changer l’emplacement de votre raie etc), contrairement aux bons vieux tissages (où chaque nouveau mouvement est un risque de faire apparaître une belle rangée de coutures ahah !).

Et pourquoi “crochet” ?
C’est vrai que j’ai oublié de vous préciser le point majeur de différenciation du crochet braids. A l’instar d’un tissage, on commence par faire des tresses plaquées avec les cheveux naturels… seulement, ensuite, au lieu de coudre les mèches par rangées, on va venir accrocher chaque mèche, une par une, par le biais d’un “crochet”/aiguille (ambiance tricot) ! Bref, plus ça va, plus je me perds dans des explications floues… alors le plus simple reste de vous montrer une démo ;)

Je suis certaine que, grâce à cette vidéo, vous comprenez maintenant ce que je voulais dire par “modulable” (on peut porter sa coiffure raie au milieu, sur le côté droit ou gauche…).

Vous avez aussi la version hardcore premium, appelée vixen, qui vous permet de faire quasiment n’importe quelle coiffure en donnant l’illusion qu’il s’agit de vos vrais cheveux, grâce à une méthode de tressage initial bien spécifique (en quatre zones). Voici le résultat:

img_3001-1

img_5119

img_5912

Quelles mèches peut-on utiliser ?
Alors là c’est freestyle complet: naturelles ou synthétiques, lisses ou super crépues… c’est vous qui choisissez ! Je porte les mèches “Cuban Twist” de la marque Equal (disponibles en plusieurs teintes et longueurs chez ma boutique préférée !) en teinte 4 et longueur 12 (comptez entre 3 et 4 paquets pour beaucoup de volume comme moi, sachant que ma coiffeuse a séparé en deux chaque mèche). J’en suis très contente: je rêvais d’avoir une vraie texture kinky mousseuse naturelle (finalement, elles se fondent super bien avec mes racines et mes cheveux plutôt crépus autour du front) ! En revanche c’est vraiment du synthétique (dans le sens où les mèches s’emmêlent très vite et ont tendance à se transformer en locks très vite… mais bon, vu leur prix (7€ le paquet), on leur pardonne !).

Combien de temps peut-on garder un crochet-braids ?
La durée de vie de votre coiffure dépend de la qualité de vos mèches. Ceci dit, et même si vous avez des mèches increvables, on évitera de garder un crochet braids plus d’un mois et demi (comme pour toutes les coiffures protectrices).

Pourquoi c’est TROP DE LA BALLE ?
D’abord parce que c’est beaucoup plus naturel qu’un tissage (surtout si vous optez pour une texture de mèches naturelle et volumineuse, bouclée, ondulée ou frisée), à vous les coiffures “ouvertes” ! D’ailleurs PERSONNE n’a voulu me croire quand j’ai expliqué que ce n’était pas mes cheveux (on n’a malheureusement pas l’habitude de voir ce genre de texture très crépue posée en rajouts). Ensuite, parce que c’est plutôt simple à réaliser (en plus d’être souvent moins cher que d’autres coiffures, non seulement en “main d’œuvre” mais aussi en choix de mèches !). Enfin, je trouve que le cuir chevelu est moins étouffé qu’avec un tissage.

Très franchement, je ne vais pas faire de tissage ou porter de lacewigs de si tôt ! Je suis convaincue par tous les avantages du crochet braids :)

mercredie-blog-beaute-coiffure-cheveux-afro-frises-crochet-braids-braid-mojito-twist-superbeaute-kinky-big-hair2

Où faire réaliser son crochet braids ?
A priori dans n’importe quel salon afro qui sait tresser ! J’ai profité d’un weekend à Paris pour organiser l’affaire. Je suis tombée sur une annonce d’Inès (coiffeuse à domicile) sur le bon coin et nous avons rapidement convenu d’un rendez-vous: travail soigné, très à l’écoute et de bon conseils, je ne peut que vous la recommander (lindtlonaATyahoo.fr – remplacez le AT par @ bien sûr).

Alors, convaincue ? Que pensez-vous de cette texture/couleur sur moi ?

mercredie-blog-beaute-coiffure-cheveux-afro-frises-crochet-braids-braid-mojito-twist-superbeaute-kinky-big-hair3