La fin du “j’ai rien à me mettre”.

Je ne sais pas où vous en êtes mais, pour ma part, j’ai entamé (et quasi terminé) ma phase (bi-)annuelle de tri de fringues (la plupart on été données mais il reste quelques pièces sur mon vide-dressing !)… et ça fait un bien fou !

En essayant de ne conserver que les pièces qui me plaisent vraiment, j’ai réussi à faire pas mal de place et à simplifier au maximum ma garde-robe (je me suis débarrassée d’un portant entier de mon dressing). Et pourtant, bien que tout soit désormais clair et ordonné, je sais que je vais bientôt rentrer dans mes délires matinaux de “bordel j’ai rien à me mettre“.

giphy
Je vous propose de prendre une seconde et demie pour redéfinir ensemble le/mon problème: évidemment que non, je n’ai pas rien à me mettre… j’ai PLEIN de trucs à me mettre, le réel souci c’est que je ne sais pas comment les mettre tous ensemble (= comment associer toutes ces pièces pour faire LA tenue sympa qui me rendra heureuse toute la journée… hé oui le bonheur tient à peu de chose).

Avec tout ce qu’on voit passer niveau “inspiration” de nos jours (#ootd sur Instagram, magazines, Pinterest boards, applications smartphone qui reconstitue sa garde-robe…), vous allez penser que j’abuse. Sauf que moi,:

1. J’ai une mémoire visuelle bien trop pourrie pour pouvoir me rappeler de tout ce que je kiffe, même si je suis parfois en kiff total. J’ai beau faire tous les efforts de la Terre pour mémoriser un look ou une idée chouette à pouvoir copier plus tard… je finis toujours par oublier. C’est pas mal frustrant d’ailleurs, surtout les jours où je me sens habillée comme une merde et où je me demande moi-même “Mais qu’est-ce qu’il s’est passé ce matin ? C’est quoi ton problème ?”. Pour donner un ordre d’idée, je mettrai 7,5/10 sur l’échelle du seum.

2. J’ai tout simplement pas le temmmmmps. Le matin, mon esprit est ailleurs (ça, c’est vraiment pour celles qui suivent). Autant j’étais plutôt au taquet sur Pinterest à l’époque des préparatifs de mariage, autant les matins de semaine entre 8h25 et 8h30 j’ai pas trop le temps de scroller mon board “Style” sur mon téléphone. Rappel: j’ai déjà un problème de “rien à me mettre” à gérer, si en plus je dois stresser sur la technologie on n’a pas fini.

Bilan: je me suis décidée à faire un truc VRAIMENT tout con. Me créer mon board papier afin d’avoir, au plus près du moment clef (= l’habillage), un maximum d’inspirations à porté d’oeil (wtf).

Wouwwww la meuf a découvert l’imprimante. HÉ OUAIS. KESKIA ?

mercredie-blog-mode-astuce-tenues-inspiration-fashion-inspo-ootd-streetstyle-pinterest-papierTous les matins j’ouvre mon placard et je toussote légèrement, un peu comme si je m’apprêtais à faire une revue de presse mode devant toute la rédaction de Vogue (“Alors, aujourd’hui on a…”) LOL

Évidemment, l’intérêt c’est que les looks choisis puissent TOUS être réalisables avec les pièces sous vos yeux (sinon c’est pas une aide, c’est de la torture) ! C’est toujours plus cool de voir un rendu porté qu’une pile de linge sans vie ;)

Il y a, à ce jour, un peu de tout: on dira 1/3 de bloggeuses (avec beaucoup d’Adenorah, de Jeanne Damas et de Christina Caradona qui, je trouve, excellent dans l’art de porter (et surtout REporter) des choses simples, intemporelles avec beaucoup de style et dans beaucoup de variations), 1/3 de streetstyles (certaines années étant de meilleures cuvées que d’autres) et 1/3 de looks de célébrités ou autres “fashion gourous” (coucou Emmanuelle Alt, Julia Sarr-Jamois, les soeurs Olsen…).

mercredie-blog-mode-astuce-tenues-inspiration-fashion-inspo-ootd-streetstyle-pinterest-papier-placard

Encore une fois c’est, c’est une idée simple, mais qui a beaucoup d’avantages !

  • c’est SIMPLE et VISUEL: le “problème” de Pinterest ou d’Instagram c’est que les boards/fils sont souvent présentés par ordre chronologique. En gros, il faut scroller 50 ans pour avoir la chance de retomber sur une tenue qu’on avait bien aimée en 2012, puis rescroller pour retrouver le truc qui nous plaisait le mois dernier. Avec mes petits découpages, tout est devant moi, et à hauteur d’œil. J’ai tous les “outils” à dispo pour éviter les fails au moment stylistique le plus critique de ma journée :)
  • c’est ORGANISÉ: je peux regrouper certains looks ensemble (par couleur, par style, par saison…). Bon, je ne l’ai pas fait (pour l’instant) car j’aime bien le côté “surprise” genre “allé HOP on va choisir un look au pif ce matin !“, mais je suis sûre que j’y viendrai à terme. L’organisation c’est la vie.
  • c’est MODULABLE: je peux jeter les outfits qui m’ont saoulée / trop vendu du rêve / ne marchent finalement pas. Là par exemple, je suis dans ma période denim (mom jeans, 501, jupe en jean…) mais peut-être que dans deux semaines je serai plus attirée par le cuir (esprits tordus, je vous vois, ça va !)… et je me ferai un plaisir de mettre à jour mon petit board papier ;)
  • c’est INSPIRANT: en général j’aime bien chercher des idées de looks créés autour d’une même pièce forte (surtout lorsqu’il s’agit d’un truc connu ou “iconique”, par exemple: des Converse, un manteau beige, un perfecto…). C’est génial de découvrir plein de possibilités de looks auxquelles on n’avait pas nécessairement pensé.
  • c’est MOTIVANT: là vous vous dites mais “quoi le fuck ?“. Disons que ça me permet de sortir un peu de ma zone de confort, de me tourner vers des choses qui passeraient normalement à la trappe. Prenons par exemple les accessoires et les bijoux: j’en ai plein, j’adore ça, mais comme je ne sais jamais trop comment les porter quand je suis pressée le matin, ils ne sortent quasiment jamais de leur tiroir. Là, je me rends compte en 2sec que telle ceinture irait super bien avec telle jupe ! J’ai vraiment pu donner une “nouvelle vie” à des accessoires que je ne sortais que pour les occasions parce que je manquais d’inspiration pour les porter au quotidien :)

mercredie-blog-mode-astuce-tenues-inspiration-fashion-inspo-ootd-streetstyle-pinterest-papier-placard-penderie

Alala, je n’arrive toujours pas à croire que j’ai pu vous pondre un truc aussi bête que ça aujourd’hui… mais, sérieusement, mes habillages sont devenus un tel plaisir que je n’ai pas pu m’en empêcher :)

Bises.

PS: cet article ne s’adresse résolument pas aux partisanes du “je prépare toujours mes tenues la veille”.

Le plein de basiques dans vos dressings.

Vous le savez sans doute, depuis fin 2013, il m’arrive d’écrire pour “le magazine féminin audacieux” de Suisse romande Edelweiss. Et si vous me suivez de près, vous avez, j’en suis certaine, déjà lu l’article dans lequel je vous divulguais les secrets du dressing idéal. En effet, un placard plein à craquer ne signifie pas forcément “dressing de rêve”. Loin de là, même. En effet, en se concentrant sur les basiques, on s’assure plein de chouettes combinaisons et, surtout, beaucoup moins de prises de tête.

Build-the-Perfect-Wardrobe-1024x768

Voici donc quelques directions pour toutes celles qui, comme moi, voudraient se lancer dans la constitution d’un dressing idéal:

Reconsidérer ses basiques: non, ceux-ci ne sont pas neutres/ennuyeux/banals… ils doivent même carrément devenir les pièces maîtresses de votre garde-robe, un peu comme des fondations auxquelles on pourrait ensuite accorder plein d’autres pièces, accessoires etc. La quête de basiques est “sans fin” (il s’agit par essence de pièces intemporelles qui vous permettront du coup de vous créer les tenues les plus cool à tous les coups). Les bons classiques sont la base d’une garde-robe intelligente.

Faire le tri: commencez par vous débarrasser de tout ce que vous n’auriez pas porté ces 6 derniers mois. Si vous n’avez jamais trouvé l’inspiration pendant ce laps de temps, il y a quand même peu de chance pour que ça arrive les prochains jours.

S’assurer que chacune des pièces conservée vous inspire au moins trois chouettes tenues sans trop de prise de tête: rien qu’avec ça, j’ai pu me remettre moi-même sur de bonnes bases (dois-je par exemple vous rappeler ma dernière acquisition “manteau” ?).

Privilégier le confort: vos pièces maîtresses doivent, évidemment, être confortables. En d’autres termes, misez sur la qualité: les beaux tissus, la vraie laine, le coton, bref toutes les matières dans lesquelles on se sent bien et… qui durent !

Être consciente de ce qui nous met en valeur: vos fringues doivent vous aller et vous mettre en valeur. Pour en être certaine, demandez l’avis d’un mec (souvent beaucoup plus direct que celui d’une vendeuse ou de sa meilleure amie… LOL).

Esprit fait partie de ces enseignes qui, je trouve, propose depuis toujours des basiques indémodables et de bonne qualité, à des prix tout à fait raisonnables. Mon regard s’est ainsi naturellement posé sur les “indispensables” de la marque lorsque celle-ci m’a demandé mon avis sur la collection en ligne.

On commence tout d’abord avec 3 petits hauts tout simples et absolument incontournables (notez que tous les produits présentés sont proposés ici, dans la rubrique “Le top des basiques”).

basiques-mercredie-blog-mode-geneve-esprit-suisse-basiques-dressing-idealDe gauche à droite:
– Le t-shirt manches longues à encolure en V, 19,99€
– L’incontournable de cet hiver: le t-shirt manches longues à col roulé, soldé à 5,99€ !
– Le chemisier marine, 27,99€

On passe ensuite aux pantalons…

mercredie-blog-mode-esprit-suisse-selection-basiques-pantalons

– Si t’as pas ton jean stretch enduite, t’as rien compris ! 69,99€
– Idem pour le jean brut un peu flare… 69,99€
– Le jean stretch finition usée, 49,99€
– Le pantalon cigarette stretch à zips en couleur nude, pas forcément réservé à l’été ! 69,99€

Il ne nous manque plus que quelques pièces un peu plus fortes:

mercredie-blog-mode-basique-esprit-suisse-robe-blazer-manteau

– Une très belle petite robe noire structurée en jersey lourd, 39,99€
– Un joli manteau bien chaud en laine mélangée, soldé à 99,99€
– Et, pour finir cette sélection, un long blazer, trop canon, 89,99€

Et pour mes lectrices suisses, pensez Esprit Suisse :)