J’ai testé le Steampod 2.0 et… J’AI ADORÉ !!!

Pas besoin de me connaître personnellement pour savoir que les lisseurs, c’est pas trop mon truc. Perspicaces comme vous êtes, vous aurez deviné que je préfère généralement porter mes cheveux frisés. Il m’arrive cependant de succomber à la tentation du lissage baguette, par exemple ici, lorsque je découvrais les fers GHD.

J’ai eu envie de retenter l’expérience ce weekend, après avoir reçu le tout dernier Steampod (pardon, le NEW GENERATION STEAMPOD 2.0) de L’Oréal, présenté comme une véritable innovation. Et, avant de vous dire tout le bien que je pense de ce fer, j’ai envie de vous balancer cette photo (qui sera, je pense, mon “before / after” de l’année..!):

mercredie-blog-beaute-cheveux-naturels-afro-hair-steampod-test-loreal-professionnel-rowenta-review-before-after-nappy-blonde-curly-frisesVoilà voilà (pourtant, on partait de loin, très loin).

Comment vous dire..? Cette petite chose est une merveille ! Laissez-moi vous la présenter plus en détails ;)


LE STEAMPOD, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Il s’agit d’un “outil de coiffage révolutionnaire” composé d’un fer à lisser (plaques céramiques + peigne intégré) et d’une petit centrale vapeur. Oui, parce que tout l’intérêt du STEAMpod, c’est l’intervention de la vapeur ! En effet, celle-ci vient ouvrir la cuticule du cheveu et ainsi maintenir son niveau d’hydratation naturel. Et qu’est-ce que ça veut dire, concrètement ? Tout simplement que les cheveux ne se retrouvent pas rêches et sans vie (comme après une mise en beauté avec un fer à lisser classique…), mais bien soyeux et plein de mouvement, avec une vraie finition professionnelle.


QUOI DE NEUF AVEC LA VERSION 2.0 ?

Le dernier Steampod est une version améliorée de son prédécesseur, encore plus efficace et, surtout encore plus facile à manier (car plus léger que son grand frère).

mercredie-blog-beaute-cheveux-naturels-afro-hair-steampod-test-loreal-professionnel-rowenta-review-before-after-nappy-blonde-curly-frises4


COMMENT CA MARCHE ?

Pour ma part, je me suis lavée les cheveux avec un shampoing clarifiant (le “Puriphying” de Mizani) histoire de me débarrasser de l’accumulation de tous les produits précédemment appliqués sur ma tignasse et commencer sur une base super clean. Je les ai ensuite essorés, puis j’ai appliqué, mèche par mèche, une petite dose de lait lissant spécial Steampod, avant de procéder à un brushing très approximatif (sèche cheveux + grosse brosse) qui aura eu le mérite de faire pénétrer la crème (niveau esthétique… ça donne ce que vous pouvez voir sur la photo de gauche, un peu plus haut LOL). Mes cheveux sont alors prêts pour le Steampod !

Je remplis la centrale vapeur avec de l’eau du robinet (car la mienne n’est pas trop calcaire), puis je branche le Steampod. En quelques secondes, il est prêt à être utilisé. Je choisis la température maximale (210°) car, c’est pour moi le meilleur moyen d’obtenir des pointes parfaitement lisses (et aussi parce que je ne me sers de ce lisseur que très occasionnellement, je peux donc me permettre ce petit coup de folie). Je procède petite section par petite section, en veillant de toujours utiliser le fer dans le bon sens (il suffit de suivre les petites flèches présentes sur l’appareil).

Le lissage va vraiment très vite, tout “glisse comme sur des roulettes” (hum hum): en à peine 30min, j’ai terminé ! Oui, oui, SEULEMENT trente minutes (j’ai moi-même halluciné) !

mercredie-blog-beaute-cheveux-naturels-afro-hair-steampod-test-loreal-professionnel-rowenta-review-before-after-nappy-blonde-curly-frises-cartier-destinee-engagement-ring-bague-fiancailles

Ne pas hésiter à appliquer une dose de sérum de finition, pour des pointes encore plus soyeuses !


CE QUE J’EN PENSE

Pour être parfaitement honnête, je partais assez pessimiste… Je n’avais jusqu’à présent jamais obtenu de résultat 100% nette avec mes précédents lisseurs (le GHD et le Hairissime). Hé ben j’ai vite changé d’avis: on est clairement un niveau au-dessus avec le Steampod 2.0 puisqu’un seul passage suffit pour obtenir une chevelure souple, digne de mes plus belles lacewigs ahah ! Ce résultat incroyable s’explique par l’alliance de la vapeur (qui améliore considérablement le rendu du cheveu) et du peigne intégré aux plaques céramiques (qui assure une lissage sans faute !). Il faut quand même veiller à bien démêler la mèche de cheveu avec un vrai peigne ou une brosse avant d’utiliser le fer si vous partez sur une base bien frisée comme la mienne.

Mon lissage reste absolument impeccable pendant plusieurs jours, je pense que l’addition des produits (lait de lissage + sérum) y est pour beaucoup !

Le Steampod est parfois présenté comme un “soin”… je ne sais pas si l’on peut aller jusque là car on modifie quand même considérablement la forme du cheveu par la chaleur (ce qui n’est généralement pas super recommandé aux cheveux naturels… qui veulent le rester). Néanmoins, la vapeur amoindrit le choc thermique en préparant les cheveux à recevoir la chaleur des plaques. Ainsi, si vous êtes une adepte des lissages fréquents, je ne saurais que vous recommander ce petit investissement ! Votre chevelure vous remerciera… surtout vos pointes (qui sont les plus fragilisées par le procédé).

mercredie-blog-beaute-cheveux-naturels-afro-hair-steampod-test-loreal-professionnel-rowenta-review-before-after-nappy-blonde-curly-frises2

OÙ LE TROUVER ?

Assez facilement sur le web, notamment ici (notez que la prise est anglaise, il faudra utiliser un adaptateur) ou encore dans les salons de coiffure. Avant de procéder à l’achat, sachez que vous pouvez aussi demander un lissage Steampod en salon (appelez pour connaître les tarifs, il faut généralement compter une soixantaine d’euros).


POUR RÉSUMER…

Si vous cherchez un nouveau fer à lisser, FONCEZ !!

PHOTO EN HAUTE RÉSOLUTION (= vous pouvez cliquer dessus afin de voir à quel point le résultat est ouf sur chaque mèche et chaque longueur):

mercredie-blog-beaute-cheveux-naturels-afro-hair-steampod-test-loreal-professionnel-rowenta-review-before-after-nappy-blonde-curly-frises3

Je n’ai procédé à aucune “mise en beauté” pour cette fois (aucune ondulation, juste un lissage “baguette”), mais sachez que le Steampod offre également cette possibilité. L’exemple le plus dingue à ce jour demeure pour moi les passages de Fatou chez Gilles Boldron (ici et ici). Bluffant non ? ;)