Trop d’amour pour l’île Maurice !

Héééé !

Vous le savez, j’ai terminé l’année 2015 sur un très joli séjour à la Réunion (où j’ai d’ailleurs pu rencontrer une joyeuse troupe de lectrices !). Seulement, avant de passer une semaine dans le 974 (lol), j’ai eu la chance de découvrir l’île Maurice et… oh la la, quel régal, quel délice, quelle folie (j’ai pris 4kg en une semaine, puisqu’on se dit tout !), que de surprises aussi ;)

Bref, il était vraiment temps que je vous raconte tout ça (mille ans plus tard… d’ailleurs je suis sûre que vous aviez complètement oublié cette coiffure LOL)… Rien que le fait de savoir que j’ai de jolies photos à partager aujourd’hui me met en joie !

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-touristique

Mon mec et moi sommes partis début novembre.. J’adore partir à ce moment de l’année: à Genève c’est la grisaille, il ne fait pas encore suffisamment froid pour aller skier, mais pas suffisamment beau non plus pour garder la pêche, c’est donc le moment idéal pour s’évader au soleil (en plus, quand on revient, c’est bientôt Noël, hashtag #bonplan #vacancesavantlesvacances) ! Nous avons eu une semaine à la météo mitigée, alternant beau temps et ciel couvert (avec quelques passages pluvieux), mais rien de dramatique, loin de là même ! Quant aux températures, elles ont oscillé entre 20 et 30 degrés toute la semaine.

Nous avons passé les cinq premiers jours au Sugar Beach, un resort 5 étoiles absolument MAGIQUE, idéalement situé sur la côte Ouest de l’île, face à un paisible lagon bleu turquoise. J’ai envie de vous parler un peu (beaucoup !) de cet hôtel car nous y avons passé 95% de notre temps: vous l’aurez compris, ce paradis sur terre se suffit à lui-même ! Les vastes étendues à l’intérieur même du domaine m’ont immédiatement séduite: superbe pelouse (style golf), jardins tropicaux, piscines gigantesques… On est tout sauf à l’étroit, et c’est tout ce que j’aime !

Aerial-View-Sugar-Beach-Mauritius_1400x787_72_RGB

Le Sugar Beach propose 258 chambres (dont 2 suites et 26 chambres supérieures), toutes très modernes et avec, à chaque fois, balcon ou terrasse privée.

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-escalier-principal

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-touristique-suite-manoir-nuitL’allée menant à la réception

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-touristique-suite-manoirLe « Manoir », qui offre 80 chambres standards

Nous avons séjourné dans l’une des deux suites du resort, une charmante villa avec grande terrasse privée: pratique pour bronzer, déjeûner, chiller ;)

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-touristique-suite

L’intérieur était à la hauteur de nos espérances (voire même au-delà), avec sa déco très élégante, son lit GÉANT, son petit salon, sa salle de bain super confortable et… son DRESSING ! Ahhhhhh !!

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-suiteGrosse maîtrise de l’origami !

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-suite-salle-bains

OH ! et j’allais oublier la vue… quelques mètres seulement nous séparaient de la plage :)

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-touristique-vue

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-touristique-suite-manoir-nuit-plage

Bien arrivés à Maurice 🍹❤️🍹 @sugarbeachmauritius

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

Comme je vous le disais plus haut, le Sugar Beach dispose de deux très belles piscines (l’une « tranquille » – car sans enfants – et l’autre connue pour être une des plus grandes piscines d’hôtels de l’île, ma préférée du fait de son petit « îlot » central).

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-touristique-suite-manoir-piscine2
On n’est pas bien là ?!

Je n’ai évidemment pas manqué l’opportunité d’aller me faire chouchouter au Spa Aura (dès le premier jour, histoire de commencer les vacances, en totale décontraction :D).

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-spa-hammam-sauna1

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-spa-hammam-saunaLe magnifique hammam du Spa Aura

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-mister-mauriceAvec, en prime, un coach fitness, sorti tout droit du concours Mister Maurice ;)

Pour manger, on peut dire qu’il y avait du choix ! Mon restaurant favori était le « Mon Plaisir » (car il proposait chaque soir des buffets à thèmes différents dont une soirée « mauricienne », idéale pour découvrir les mets locaux !), mais j’ai aussi adoré l’excellent Tides (cuisine du monde à base de poissons et fruits de mer, situé en bord de plage) et le Citronella’s (tendance italien).

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-diner-mon-plaisir-restaurant-piscine

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-diner-mon-plaisir-restaurant-piscine-buffetUn petit bout du buffet « Mon Plaisir »

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-diner-mon-plaisir-restaurantCette table était juste parfaite, au calme et au bord de la magnifique piscine éclairée :)

 

Délice au Tides restaurant du @sugarbeachmauritius 🙌🏼😋🙌🏼

 

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

La jolie déco du Citronella’s…

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-citronellas-cafe-bar

Nos journées étaient le plus souvent placées sous le signe du farniente au bord du lagon (où nous avons d’ailleurs rencontré David, champion de marble solitaire de l’île, S’IL VOUS PLAÎT !)… mais pas que ! En effet, un grand nombre d’activités (gratuites) sont proposées juste au bord de l’eau: location de pédalos, planches, kayak… et nous en avons bien profité également ;)

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-touristique-coucher-de-soleil-plage-chauve-souris

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-plage-albertine-maillot-une-piece

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-solitaire-marble

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-pedalo

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-plage-albertine-maillot-une-piece2

 

J’allais presque oublier de poster mon #ootd… 😆 #monilemaurice @sugarbeachmauritius Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le


Non loin, le resort La Pirogue, véritable légende sur l’île depuis 1976, se situe au beau milieu d’une imposante cocoteraie: à la différence du Sugar, La Pirogue se compose de bungalows individuels haut de gamme, tous ouverts sur les jardins de cocotiers, hibiscus et autres frangipaniers. Le kiff, donc, n’ayons pas peur des mots ;)

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-la-pirogue-hotel-guide7

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-la-pirogue-hotel-guide4

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-la-pirogue-hotel-guide6
#contente

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-la-pirogue-hotel-guide5

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-la-pirogue-hotel-guide3
Ebahie devant les jolies lampes ananas d’un des splendides bungalows de La Pirogue

Après un petit tour du propriétaire, nous avons testé les spécialités du super resto « Paul et Virginie »: j’ai pu savourer le meilleur marlin fumé de ma vie (apparemment c’est un plat on ne peut plus « basique » sur l’île… mais j’ai vraiment trouvé ça fabuleux ahah !).

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-la-pirogue-hotel-guide-paul-et-virginie-restaurant

 

Le lendemain nous avons enfilé nos baskets pour visiter le Sud de l’île, #brûlagedecalories ;)    

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-grand-bassin-gange-sud

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-grand-bassin-gange-sud3

Nous avons commencé par le Grand Bassin: un petit lac vénéré par les Hindous de l’île, qui accueille plusieurs milliers de pèlerins chaque année ! Il y aurait, paraît-il, une « connexion » sacrée entre ce lac et le fleuve du Gange… Nous avons eu la chance de le visiter très tôt le matin: aucun touriste et ambiance majestueuse au rendez-vous.

Le saviez-tu ? La religion à Maurice est majoritairement hindoue et tamoule.

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-grand-bassin-gange-sud2

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-grand-bassin-gange-sud4

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-grand-bassin-gange-sud5

Nous nous sommes ensuite rapprochés du parc des gorges de la Rivière Noire. C’est vraiment à ce moment que j’ai pu apprécier l’incroyable diversité de la région: après plusieurs jours passés à me prélasser sur des plages toutes plus belles que les autres, je découvrais cette réserve naturelle de plus de 6000 hectares proposant plus de 50km de balades ! Bon, la marche n’a jamais vraiment figuré parmi mes passes-temps favoris, pour autant cette découverte m’a permis de saisir tout le potentiel de l’île Maurice (= on peut y faire bien plus de choses que du 100% balnéaire !).

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-black-rivers-gorges-national-park-cascade

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-black-rivers-gorges-national-park2

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-black-rivers-gorges-national-park-trekk

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-black-rivers-gorges-national-park

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-black-rivers-gorges-national-park-trekk3

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-black-rivers-gorges-national-park-trekk2

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-black-rivers-gorges-national-park-trekk-cascade

La superbe cascade de Chamarel

Nous avons terminé la journée du côté de Chamarel, notamment près de ses plaines multicolores aka « Terres des sept couleurs », où les cendres volcaniques offrent d’incroyables variations d’ocre, de rouge, de violet…

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-chamarel-terre-des-sept-couleurs

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-chamarel-terre-des-sept-couleurs2

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-chamarel-terre-des-sept-couleurs3

S’en est suivie une visite de la célèbre rhumerie de Chamarel, où nous avons découvert le process de distillerie et, évidemment, goûté quelques productions de rhum local (on perd pas le Nord, hein !).

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-chamarel-rhumerie-rhum

  Visite et dégustations en compagnie de notre charmante guide Amandine 👍 #rhum #mauritius #mojito #curry #foodporn #monilemaurice   Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

  mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-chamarel-rhumerie-rhum2

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-guide-visite-randonnee-plaine-champagne-chamarel-rhumerie-rhum3

La même semaine, nous avons aussi pu faire du quad dans le parc naturel du Domaine de l’Étoile, histoire de nous rapprocher des hauteurs de l’île et d’explorer sa folle végétation (notamment les plantes et arbres dits « endémiques », c’est-à-dire exclusifs à l’île).

ddd20151107_111111

Petite session quad bien boueuse au Domaine de l’Etoile 👍👍👍 #latergram #monilemaurice 🌄

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

20151107_103501
Nickel

De retour au Sugar Beach, entre apéros et soirées de danse (trop beau le « sega » !), je vous avoue que nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer ;)

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-aperitif-management-cocktails-soiree

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-aperitif-management-cocktails-soiree2

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-aperitif-management-cocktails

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-danse-traditionnelle-sega-la-pirogue-danseur-danseuses2

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-danse-traditionnelle-sega-la-pirogue-danseur-danseuses4

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-danse-traditionnelle-sega-la-pirogue-danseur-danseuses3

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-sun-resort-avis-conseils-tripadvisor-sugar-beach-hotel-guide-danse-traditionnelle-sega-la-pirogue-danseur-danseuses

En fin de semaine, nous avons changé d’hôtel: direction le Long Beach (situé, cette fois-ci, sur la côte Est de l’île, où le climat s’est révélé être très différent: davantage de vent et températures en baisse… bien que toujours très agréables, je vous rassure !).

Ce resort (lui aussi très très bien placé !), est axé « golf », moins typique que le Sugar, beaucoup plus moderne et graphique: un tout autre style en somme, que j’ai trouvé tout tout en verticalité et grandeur.

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf8

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf-spa2

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf9

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf7

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf-piscine

Évidemment j’ai fait, une fois encore, un petit détour par le spa de l’hôtel ;)

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf-spa

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf-spa3

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf-coucher-de-soleil

Mon coup de cœur ? La possibilité de se relaxer, après son massage, dans des transats installés au beau milieu d’une petite jungle avec vue sur la rivière… Une impression d’être seuls au monde…

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf-spa-vue2

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf-spa-vue

Le Long Beach compte lui aussi plusieurs restaurants dont par exemple Le Marché (où est servi le petit-déjeuner chaque matin), mais aussi le Chopsticks (cuisine chinoise modernisée) et enfin le Hasu, un lieu fusion « italo-japonaise » où j’ai tout simplement mangé les meilleurs sushis de toute ma vie (qui aurait cru qu’il fallait aller jusqu’à Maurice pour vivre ça !).

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf-petit-dejeuner

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf-restaurant-asiatique

 

Une de nos dernières activités fut une nage avec les dauphins ! N’étant pas super à l’aise dans l’eau, j’ai laissé mon mec apprécier le moment (et j’en ai profité pour tenter d’immortaliser l’instant… je dis bien tenter car à force de passer de l’iPhone à l’appareil photo, j’ai fini par choper le mal de mer du millénaire #bonmoment).

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-avis-trip-conseils-guide-dauphins

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-avis-trip-conseils-guide-dauphins-nage

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-avis-trip-conseils-guide-dauphins-nager

Alors voilà, je crois que l’heure est maintenant venue de passer au au bilan !

J’ai tout d’abord été très agréablement surprise par la multitude d’activités proposées sur l’île Maurice (et ce, que l’on soit plutôt branché mer ou montagne). Vraiment, je ne m’y attendais pas, je partais avec beaucoup d’idées reçues (= plage only).

plkpl20151107_123636

epkep

Impossible aussi de ne pas revenir sur l’incroyable gentillesse des gens que nous avons rencontrés: aussi différents qu’ils soient (Maurice est un vrai bouillon de cultures !), les mauriciens ont le point commun d’être bienveillants (vous n’imaginez pas le nombre d’adorables commentaires que j’ai reçus sur mes cheveux !), rigolos (« Vous savez comment on appelle la police ici ? Les cocottes minutes… parce que quand ça siffle, t’es cuit !« , parole de taxi) et TOUJOURS très peace (je me rappelle que notre taxi avait failli faire chuter un deux roues planqué dans l’angle mort… en France l’histoire se serait « réglée » à grands coups d’insulte, mais là, que dalle, juste un « Bon chauffeuw pas conduiw comme ça hein..! » limite suivi d’un sourire adressé à notre taxi… MOMENT SURRÉALISTE pour nous « métropolitains »).

J’ai aussi trouvé fou que tout le monde soit absolument bilingue français/anglais (avec bien souvent la maîtrise d’une troisième langue du fait du système éducatif local, naturellement porté sur les langues).

fff20151107_122616(0)

20151107_123522ddd

Pour finir, j’ai ressenti un profond dépaysement, que j’ai par exemple moins ressenti à la Réunion (où beaucoup de choses m’étaient familières… normal, c’est la France).

Et maintenant je vous vois venir: ai-je préféré l’île Maurice ou la Réunion ???
FIN DU SUSPENSE: j’avoue que j’ai préféré Maurice (pour toutes les raisons évoquées juste en haut !)… Néanmoins je continue de penser que partir en « combiné » sur les deux destinations est une excellente idée !

Celles qui connaissent / qui y ont déjà séjourné… êtes-vous d’accord avec moi ?

mercredie-blog-mode-voyage-ile-maurice-long-beach-avis-trip-conseils-guide-hotel-resort-golf-coucher-de-soleil2

J’en profite pour remercier Sun Resorts et tous les membres de leurs équipes sans exception, tant au Sugar qu’à la Pirogue ou au Long Beach, pour le fantastique accueil qui nous a été réservé. Merci aussi à l’Office du Tourisme / MPTA qui nous a aidé à apprécier tous les aspects de l’île de façon à la fois chaleureuse et variée (visites, dégustation, quad…) #MonIleMaurice <3

Hello La Réunion :)

Deux semaines déjà que je suis rentrée de mon petit combiné Maurice – La Réunion… pourtant je n’arrive toujours pas à reprendre le rythme (ni ici, ni au travail d’ailleurs !).

Qu’à cela ne tienne, j’ai quand même trouvé le temps de trier un peu mes photos et de vous préparer un petit condensé de ma deuxième semaine réunionnaise (je vous présenterai l’île Maurice plus tard #désordre #cestçaourien) !

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-maido-lunettes-celine

Pourquoi cette/ces destination(s) ?
C’est tout simple, mon chéri et moi nous avions envie de soleil en plein mois de Novembre (l’idée de s’échapper quelques semaines à l’arrivée du froid nous plaît bien, à l’image de notre chouette trip en Thaïlande fin 2012). Pour cela, il faut forcément faire un petit paquet de bornes… ceci dit, les heures d’avion pour se rendre aux îles de Maurice et de La Réunion restent supportables (une petite dizaine). Nous avions par ailleurs très envie de venir faire coucou à quelques copains ayant fuit « la métropole » (de vrais « zoreilles », les vraies sauront). L’idée de faire un petit « combiné » nous tentait pas mal aussi, d’autant plus que les deux îles demeurent, mine de rien, très différentes, tant au niveau des activités et des ambiances proposées, que des paysages, des micro-climats, des langues parlées etc

 

Qu’est-ce qu’on peut faire à La Réunion ?
Alors là, pour tout vous dire, je ne me suis vraiment rendue compte du potentiel « sportif » de l’île qu’une fois sur place: on est vraiment au paradis des marcheurs, cyclistes (VTT, descente…) et des casse-cou (comment ça s’accorde au pluriel ça ?) en général. Or, si vous me connaissez, vous savez déjà que je suis loin de me retrouver dans ce profil (hashtag je prends les transports en commun même pour faire un arrêt). C’est là que vous vous dites « Mais qu’est-ce qu’elle est allée foutre là-bas alors ?« . Très bon point. Hé ben elle est allée prendre le soleil, faire trempette loin des requins, écouter Freedom radio (LOL), boire des grands mojitos et savourer des samoussas de folie aux marchés… Elle a même trouvé un moyen de voir TOUT ce qu’il y avait à admirer sans avoir à chausser les Pataugas (astuce divulguée plus bas, indice: il ne s’agit pas de Google Earth… enfin ça y ressemble… mais en beaucoup plus impressionnant).

 

Des conseils ?
Rien de spécial, La Réunion est une destination plutôt « facile » (c’est la France donc pas de problème de langue, de monnaie…). Les seuls vraies « astuces » que j’aurais à divulguer (vous allez vite vous rendre compte qu’il ne s’agit en fait que de bon sens):
– Si vous avez prévu de vous baigner dans l’océan ou de snorkler, choisissez bien un hôtel proche d’un lagon (naturellement protégé par les barrières de corail) car vous ne pourrez évidemment pas vous baigner n’importe où, du fait de la présence de requins. Nous étions du côté de St Gilles et pour avoir entendu plusieurs locaux confirmer que c’était le coin idéal pour séjourner (pour les plages, la vie nocturne…), je ne peux que vous le recommander (les hôtels ne manquent pas !).
Louez votre voiture EN AVANCE ! Hé oui, visiter l’île de La Réunion sans voiture c’est comme aller à la plage sans maillot de bain: ça se fait, mais y’a plein de moments où on se dit « c’est quand même pas l’idéal… ». Donc, ne faites pas comme nous en vous pointant comme des ploucs aux stands de location de voitures de l’aéroport en pensant qu’il en resterait une pour nous (on a réussi à en choper une in extremis deux jours plus tard mais sans la clim AHAHA #MercredieVSwild), bookez avant de partir.
Arrêtez-vous à la Kaz à Crêpes pour vous rendre compte que les meilleures crêpes de France sont finalement à La Réunion ;)

 

Et maintenant place aux photos (et un peu de narration, j’avoue, je ne peux pas m’en empêcher…).

Après avoir glandouillé plusieurs jours au bord de la piscine de l’hôtel et au lagon (bah ouais, j’étais crevée de l’île Maurice moi… non je déconne), un ami (coucou JB !) nous a fait faire un bon tour de l’île (allé, une bonne moitié !).

Notre parcours a commencé avec le Maïdo, un sommet très réputé puisqu’il est le point de départ de pas mal d’activités (VTT, cheval…) du haut duquel nous avons pu admirer les magnifiques reliefs de l’île. C’est haut, ça caillerait presque.

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-maido

Nous avons ensuite continué à longer la côte en direction du Sud sauvage de l’île pour nous retrouver à Grande Anse (aka la plage de carte postale) !

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-tour-voitureTime of my life…

Mais attention, cette baie est à privilégier pour les balades et les pique-niques car les courants sont plutôt forts et il y a un vrai danger d’attaque de requins…

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-tour-voiture5mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-tour-voiture5

🌴🌴🌴

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

Pour autant, à la question « Peut-on se baigner à la réunion ?«  (oui, j’avoue, j’ai un peu flippé quand le commandant de bord nous a rappelé de ne surtout pas nous baigner n’importe où juste avant d’atterir à La Réunion…), je répondrai un grand OUI. En fait, il suffit simplement de regarder les panneaux situés à l’entrée de chaque plage pour savoir… ou de vous rendre dans des lieux « sûrs », à l’image de ce bassin aménagé à Grande Anse (protection assurée grâce à ces grosses roches !).

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-tour-voiture4

Notre périple s’est poursuivi vers les chutes de Langevin, absolument SENSATIONNELLES: je n’avais jamais vu d’aussi belles cascades « en vrai ». J’insiste sur le côté tangible de la chose étant donné que vous avez peut-être déjà vu le lieu dans une pub pour du fromage à tartiner (lol).

Pour accéder au « bassin », c’est la mini-aventure (prévoyez des chaussures pas trop pourries car vous devrez descendre des petits chemins escarpés et sauter de rocher en rocher pour y accéder). Les touristes ont apparemment l’habitude de rester sur les hauteurs car ils ne connaissent pas forcément l’accès. Encore une fois, merci JB, notre « local » du jour :D

Alors que nous étions en train de prendre quelques photos ou de passer sous les chutes d’eau pour vérifier que ça explosait réellement le crâne nous baigner, nous avons été rejoints par un groupe de canyoningueurs (on se comprend). Dont un chien (qui nageait super bien… je le dis pour narguer Harlem qui pourrait se noyer dans un lavabo). Nous avons même pu faire un bout de chemin en commun avec eux (alors que nous étions loin d’avoir la tenue adéquate). Pendant cinq minutes j’étais super fière, je me suis un peu prise pour une daronne (« Pourquoi tu t’emmerdes avec ta combi de plongée, tes baskets et ton masque toi, alors que tu peux faire ça tranquille en short et running ?« ), et puis je suis tombée à l’eau et j’ai dû traîner mes baskets trempées tout le reste de l’après-midi. Mais ça m’a quand même donné envie de tester le canyoning un jour, surtout dans ce genre de décor.

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-tour-chutes-langevin2

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-tour-chutes-langevin

Où sont les Charly ?

Nous avons ensuite rejoint un autre lieu super impressionnant, le Cap Méchant. Un endroit qui porte plutôt bien son nom, et ce pour deux raisons. Tout d’abord pour le côté vertigineux du rivage…

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-cap-mechant

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-cap-mechant3

Le point orange sur la droite c’est un pêcheur #tranquilloubillou #niksamerlevertige #yolo

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-cap-mechant2

… mais aussi pour le genre de phénomène que l’on peut rencontrer sur place, comme cette femme habitée par la bonne parole (et pas que), apparemment grande habituée du lieu. On a bien ri (la vidéo n’est pas de moi mais je note que le speech est toujours aussi bien récité).

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-cap-mechant4

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-cap-mechant6

Nous avons terminé la journée en visitant la « Route des laves », située à l’Est de l’île. Celle-ci se retrouve traversée par les coulées à chaque éruption du Piton de la Fournaise… et le résultat est juste LUNAIRE !

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-tour-route-des-laves-sud-est

L’impression d’évoluer sur une autre planète…

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-tour-route-des-laves-sud-est2

Enfin, pour celles (et ceux ?) qui se demandaient quelle était mon « astuce » (bon, l’astuce à presque 300 balles/personne quand même lol) pour TOUT voir sans trop se fatiguer, la voici enfin: l’hélicoptère, que nous sommes allés faire le surlendemain de notre petite tour en voiture ! Je crois qu’on ne pouvait pas trouver mieux pour pouvoir apprécier l’ensemble des paysages de La Réunion… je vous laisse apprécier par vous-mêmes ;)

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis-helico

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis2

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis3

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis4

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis5

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis6

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis7

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis8

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis10

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis9

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis11

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-volcan-piton-de-la-fournaise-cascade-helicoptere-helilagon-avis12

Une fois le tour en hélico terminé, j’ai rejoint la plage du Planch’Alizé, où j’avais proposé une rencontre avec mes lectrices de l’île (tellement de frisées par là-bas, combien de fois j’ai eu envie de raser des chevelures pour m’en faire des lacewigs LOL) ! Moi qui n’avait jamais vraiment organisé ce genre de choses, j’ai finalement passé un moment absolument génial. Ça fait vraiment plaisir de voir les visages (que j’ai l’habitude de voir en profile pics sur ma page facebook) s’animer :D

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-meet-up-bloggeuse-blogueuse-planch-alize-plage-privee

 

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-meet-up-bloggeuse-blogueuse-planch-alize-plage-privee2

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-meet-up-bloggeuse-blogueuse-planch-alize-plage-privee3

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-meet-up-bloggeuse-blogueuse-planch-alize-plage-privee4

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-meet-up-bloggeuse-blogueuse-planch-alize-plage-privee

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-meet-up-bloggeuse-blogueuse-planch-alize-plage-privee6

Merci encore à toutes pour votre présence (en particulier celles qui venaient de l’autre bout de l’île <3), votre bonne humeur, votre humour et les petits cadeaux ! Trop choupettes !

mercredie-blog-mode-voyage-la-reunion-avis-guide-tourisme-montagne-plage-meet-up-bloggeuse-blogueuse-planch-alize-plage-privee10

A très vite pour la PART I du séjour: l’île Maurice :)

Impérial Strato.

Mes années parisiennes auront été marquées par la réaction de mes interlocuteurs lorsque je leur annonçais que je venais de… Chambéry: « Tu dois trop bien skier alors ? » .

Tout-à-fait ! Et puis j’allais à l’école en luge et j’ai pris ma première cuite au vin chaud ;)

mercredie-blog-mode-voyage-courchevel-le-strato-hotel-cinq-etoile-bloggeuse-blogueuse
Je porte des Moon Boots « Glance« 

Si j’ai passé pas mal de temps à (tenter de) déconstruire ces clichés bien arrêtés sur les savoyards, je dois finalement bien avouer que certains sont inspirés de faits réels… C’est vrai, vous connaissez beaucoup d’écoliers qui partaient au ski de fond en EPS ? Hum. Du coup, loin de moi l’idée de répondre à mes amis de la capitale que j’avais tout appris à Candide Thovex, mais, force était de constater que j’avais indéniablement une relation toute particulière avec le ski, du fait de mon environnement.

La pratique a pourtant longtemps figuré parmi mes pires cauchemars.

Vraiment.

Au point de faire des crises d’angoisse les mardis soirs (veille de mes sorties avec l’école du ski quand j’étais petite) et de faire exprès de perdre certaines pièces de mon équipement. Fut un temps où le ski était davantage une contrainte qu’un plaisir: moi qui détestais me lever tôt, le froid, la marche, les sorties de groupe et mon prof de l’époque, autant vous dire que j’étais servie. J’étais TELLEMENT stressée les jours de tests que j’avais pris l’habitude de partir à fond la caisse et de me laisser tomber DE TOUT MON POIDS dans des positions complètement incontrôlables et pour un effet des plus sensationnels, histoire que tout se termine plus vite. « Tactique » que j’ai finalement rapidement abandonnée après que mon moniteur ait pété un câble et m’ait interdit de prendre le tire-fesse pour remonter. J’ai pris pas mal de dénivelé dans les dents ce jour-là et ai ainsi décidé d’arrêter les cascades.

Pour faire simple, mon moment préféré de la journée de ski était le Disney qui était projeté dans le bus au chemin retour.

Sympa, non, ma vie ?

Vous allez vous demander pourquoi je vous dresse cet « horrible » tableau d’enfant traumatisée… Hé bien tout simplement parce que la situation s’est radicalement inversée après l’adolescence ! Hors contexte des cours et de la compète, je me suis rendue compte que le ski, au soleil et entre potes, ça pouvait être carrément canon (et que j’avais un niveau loin d’être pourri, tout compte fait !). C’est fou, j’ai encore du mal à me l’expliquer, mais toutes les « tensions » qui m’empêchaient d’apprécier les joies de la montagne ont complètement disparu, du jour au lendemain et skier est (re)devenu un énorme kiff au cours des dernières années.

Alors que je commençais à me faire à l’idée que je ne skierai pas cette année, j’ai reçu une invitation des plus incroyables, puisque j’ai eu la chance de séjourner au Strato de Courchevel 1850, le temps d’un weekend.

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-luxe
Et là, la notion de kiff est clairement passé au niveau supérieur… ;)

Le saviez-vous ? Courchevel offre la concentration d’hôtels cinq étoiles la plus impressionnante du monde. Alors bon, « un de plus, un de moins », on aurait tendance à ne plus trop faire la différence entre tous ces somptueux établissements…

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-luxe-entree

Et pourtant, le Strato a clairement su tirer son épingle du jeu.

De par son design, tout d’abord: l’hôtel propose une version inédite du chic, alliant confort moderne et constants rappels au sport (rien d’étonnant quand on s’intéresse de plus près aux créateurs de ce bijou de raffinement: la famille Boix-Vives, ex-propriétaires de la marque ROSSIGNOL !). L’ambiance ultra-contemporaine est réchauffée, dès l’entrée des lieux, par de subtils détails rustiques, voire carrément savoyards: un mélange des genres réussi !

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-boix-vives-decoration-design-2

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-boix-vives-decoration-design

Le salon situé au dernier étage de l’hôtel…

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-luxe-peintures-moon-boots-moonboots-Glance

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-luxe-peintures

Autre valeur du Strato, la qualité avant la quantité.

En effet, l’établissement n’accueille « que » 2 chambres, 23 suites et un chalet (petit chiffre comparé aux autres hôtels de la station), et ça change tout ! Alors que l’hôtel était complet, je n’ai pas un instant eu l’impression de partager les lieux avec qui que ce soit d’autre… dingue non ?

Le plaisir visuel continue jusque dans les lumineuses chambres et suites puisque celles-ci disposent d’un mobilier encore une fois très moderne et confortable. Les photos de ski « vintage » sont là pour nous rappeler qu’on n’est pas venus pour faire de la planche à voile ;)

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-luxe-suite-chambre

 

Ah oui et, au fait, certaines suites disposent d’une vue directe et ultra dégagée sur les pistes… La mienne par exemple :D #détestezmoi

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-luxe-suite-chambre-vue-pisteBooooooooooonjour la montagne :)

❄️

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-luxe-suite-chambre-vue-piste-roxy-ARMOY-DIVA PINK-jet-ski

La salle de bains quant à elle était juste PARFAITE, avec ses différents niveaux de luminosité, son gigantesque miroir à ampoules délicieusement rétro et… son écran de TV (discrètement camouflé sous une allure de glace) en face de la baignoire !

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-salle-de-bains

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-salle-de-bains2

Le Strato ne serait pas aussi prestigieux sans son restaurant gastronomique, le Baumanière 1850, un macaron au guide Michelin, et son chef, Jean-André Charial.

mercredie-blog-mode-geneve-courchevel-1850-le-strato-hotel-restaurant-gastronomique-charial-etoile-michelin-macaron-baumaniere

mercredie-blog-mode-geneve-courchevel-le-strato-hotel-avis-cinq-etoiles-5-restaurant-gastronomique-macaron-michelin-baumaniere-1850

mercredie-blog-mode-geneve-courchevel-1850-le-strato-hotel-restaurant-gastronomique-charial-etoile-michelin-macaron-baumaniere2

mercredie-blog-mode-geneve-courchevel-le-strato-hotel-avis-cinq-etoiles-5-restaurant-gastronomique-macaron-michelin-baumaniere-1850-petit-dejeuner

Et le ski dans tout ça ?

Oui parce que c’est UN PEU le thème de cet article à la base..! Bien que les conditions n’étaient pas des plus idéales ce weekend, j’ai quand même adoré dévaler le domaine de Courchevel… en même temps il y avait de quoi ! Le skiroom intégré à l’hôtel, propose un équipement dernier cri (dont les fameux ski « Strato », en exclusivité !) et est idéalement situé au pied de… que dis-je, SUR la piste qui vous permettra de rejoindre les départs de remontées mécaniques ;)

Sauter de l’hôtel à la piste… Le RÊVE ULTIME.

Capture d’écran 2015-04-09 à 01.22.48


Après l’effort, le réconfort, n’est-ce pas ?

DSC_0349

Calme, sérénité, et impression d’être seule au monde (dans le bon sens du terme !) jusque dans le spa (900m2 de piscine, sauna et salle de sport), en accès direct depuis ma suite puisque situé au même étage…

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-spa-piscine-jacuzzi

Lucky girl…

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-spa-piscine

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-spa-piscine2

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-spa-piscine-nuxe

Et pour encore plus de bien-être, massages et soins esthétiques sont proposés à l’espace Spa Nuxe (que j’ai bien évidemment testés… et adorés !).

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-spa-piscine-nuxe1

mercredie-blog-mode-voyage-ski-sports-hiver-avis-hotel-cinq-5-etoiles-le-strato-courchevel-meilleur-hotel-spa-piscine-nuxe-massage

Avec tout ça, facile de comprendre pourquoi tant de beau monde est venu faire un tour au Strato ;)

 

mercredie-blog-mode-geneve-courchevel-le-strato-1850-robe-bustier-mango-box-braids-red-lips

mercredie-blog-mode-geneve-courchevel-le-strato-1850-robe-bustier-mango-box-braids-red-lips-pigalle-louboutin-noir-10cm

mercredie-blog-mode-geneve-courchevel-le-strato-1850-robe-bustier-mango-box-braids-red-lips-pigalle-louboutin-noir-10cm-balenciaga-biker-jacket-leather-perfecto
Robe bustier Mango – Perfecto Balenciaga – Escarpins Louboutin

Quel bonheur que ces trois jours ! Je ne sais pas si j’aurai de nouveau un jour l’occasion de skier et d’apprécier la montagne dans de pareilles conditions, en tout cas je vous souhaite à tous de le vivre un jour ;)

Je tiens à remercier chaleureusement toutes les personnes qui ont chacune contribué à rendre cette expérience inoubliable (accueil, conciergerie, skiroom, chauffeurs, serveurs et aussi les esthéticiennes de l’espace Nuxe), et plus particulièrement Patricia Calvé et Alexis Brunet.

mercredie-blog-mode-geneve-courchevel-le-strato-hotel-alexis-brunet-thibaut-reservations-luxe-1850
Robe Maje Escarpins Louboutin

En compagnie de Patricia Calvé, directrice générale du Strato et de mes amis Alexis et Thibaut Brunet (réservations)… (et Axelou, mon photographe de génie <3).

mercredie-blog-mode-geneve-courchevel-le-strato-hotel-alexis-brunet-thibaut-reservations-luxe-1850-patricia-calve

Duane Street Hotel, le petit diamant de Tribeca.

Je continue sur ma lancée new-yorkaise (si vous avez manqué mon précédent article « Mini guide pour kiffer New-York en une semaine« , c’est par ici !), avec un post un peu spécial aujourd’hui…

Pourquoi spécial ? Hé bien, hé bien, pour deux raisons.

Tout d’abord parce que je suis sur le point de vous présenter un des hôtels les plus stylés de New-York, le Duane Street Hotel, situé au cœur du quartier lifestyle/chic de Tribeca. Ensuite, parce que les photos sont l’œuvre de mon cher et tendre (vous verrez, ça change un peu de mes habitudes trépied-télécommande !), c’est pas souvent que ça arrive (je n’aime pas me faire prendre en photo) et je suis FINALEMENT plutôt contente du résultat.

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite-salon

Tribeca, c’est un peu le coin cool et arty de NYC: repaire des créateurs jusqu’à la fin des seventies, le quartier respire aujourd’hui l’éclectisme, si bien qu’il est possible de savourer des cocktails absolument parfaits, débusquer de fabuleuses pièces de mode, ou encore de satisfaire ses envies de bouffe contemporaine, le tout, sans jamais avoir à marcher plus de cinq minutes !

Et si vous ne me croyez pas, vous n’avez qu’à consulter rapidement les petites recommandations resto/shopping/culture du Duane Street Hotel ;)

Autant vous dire que ce coin mérite la peine d’y passer au moins quelques heures (surtout que vous n’êtes pas très loin des autres hotspots tels que Soho, China Town et Little Italy) !

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite-bibliotheque

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite-bibli

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite-the-fashion-issue-magazine-manhattan

L’ambiance « loft » du Duane Street Hotel est tout simplement incomparable: de grandes pièces, toutes ouvertes les unes sur les autres, au style élégant, cosy, gentiment rétro.

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite-chambre-bottines-h&m

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite-porte-acne-blazer-navy

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite-acne-studios-blazer

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite-chambre-bottines-h&m-blazer-acne-navy2

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite-bottines-h&m-talon-bois

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite-salle-de-bain-miroir-lumiere

mercredie-blog-mode-new-york-conseils-voyage-hotel-avis-duane-street-hotel-tribeca-suite-baignoire-salle-de-bainsSlim et bottines H&M – Blazer Acne Studios

logo-11
<3 <3 <3

Mini guide pour kiffer New York en une semaine.

Comme vous le savez sans doute, j’ai eu la chance de faire mon tout premier voyage aux States en Septembre dernier. Presque un mois après mon retour, je me devais de retranscrire ce petit compte-rendu étasunien et de partager mon expérience, mes bons plans et conseils !

C’est assez drôle car je suis pas mal en contact avec la culture US (que ce soit via le boulot ou encore à travers les personnes qui m’entourent). Après avoir toujours eu l’impression de vivre le truc « de loin », il était donc temps que je me bouge un peu et que j’aille voir de mes propres yeux à quoi ressemblaient les joies du continent américain.

Mon amoureux a donc eu l’idée géniale de ce un séjour à NYC, pour nos 5 ans :)

mercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-avis-row-rownyc-bar-vue

Le temps d’une semaine, nous avons suivi un programme savamment étudié (il était hors de question que j’oublie le moindre truc à visiter/activité/haut lieu shopping, donc j’ai passé pas mal de temps à le préparer !) avec même quelques découvertes en bonus.

Mine de rien, j’ai un peu galéré à trouver de bons conseils pour profiter un max de la ville en sept jours. Pour cette raison, j’ai choisi de proposer en téléchargement libre mon « programme » (incluant visites, quartiers, recommandations de restaurants etc), que vous pourrez idéalement utiliser conjointement à un guide (type bouquin dépliant) sur place ! En effet, je me dis que si vous avez à peu près les mêmes goûts et attentes que moi, cela peut servir ;) J’avais d’ailleurs essayé de faire un peu la même chose quand je vous parlais « week-end shopping à Londres » (ici et ) ou de la Thaïlande.

L’avantage avec NYC, c’est que vous avez un peu l’embarras du choix niveau découvertes et explorations: que vous soyez plutôt branchées « culture » (musées, expos, architecture, concerts…), « shopping » (fast fashion, luxe, fripes, outlets…) ou simplement « balade » (visites de quartiers, parcs, croisières…), vous en prendrez plein les yeux ;)

Comme nous souhaitions faire un petit « mix » de tout ça, nous avions envie de résider au cœur de la ville. Times Square nous faisait ainsi franchement de l’œil, d’une part parce qu’il est très facile de se rendre n’importe où sur l’île avec les transports depuis cette zone, d’autre part, pour le côté « ville qui ne dort jamais » que l’on peut vraiment vivre sur place.

DSC_0800

DSC_0806

DSC_1583

Nous avons eu le privilège immense d’être invités par l’hôtel Row NYC, un établissement non seulement « pratique », mais surtout incroyablement moderne et citadin !

mercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-avis-row-rownyc-by-nightmercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-avis-row-rownyc-by-lobbymercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-avis-row-rownyc-by-lobby2

mercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-avis-row-rownyc-bar

  Canon, hein ?

Dès notre arrivée (et après avoir été très chaleureusement pris en charge par la réception, et notamment par Patrick, encore mille mercis !), nous avons été directement confrontés au style « urban cool » de l’hôtel, qui nous a direct donné un avant-goût réaliste du mood de cette semaine:

mercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-visite-avis-row-rownyc-by-couloir mercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-avis-row-rownyc-by-night-iconic-m

La petite « épicerie / presse » de l’hôtel, son ambiance pink très chic !

Quant à la chambre, située au 25ème étage et de taille moyenne (mais avec un lit absolument ENORMISSIME #kingbeddedstyle !), elle était idéale:

 

D’une propreté tout simplement remarquable, des lits jusqu’à la salle de bains, en passant par les moquettes ou le dressing (suffisamment rare pour être mentionné !), comme vous pouvez le constater En résumé, l’hôtel était tout simplement génial, en plus d’être super bien situé, et le personnel, vraiment adorable avec tout le monde.

mercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-avis-row-rownyc-by-chambre-king-bedded

DSC_0760

mercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-avis-row-rownyc-by-chambre-magazine

mercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-avis-row-rownyc-by-salle-de-bains

mercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-avis-row-rownyc-by-salle-de-bains2

Nous n’avons pas profité des petits-déj (car nous préférions le prendre en ville, histoire de vraiment faire le tour !), mais les pâtisseries étaient fort appétissantes… 

mercredie-blog-mode-nyc-hotel-new-york-avis-row-rownyc-restaurant 

Le SEUL point négatif que j’ai pu relever (mais qui est complètement inhérent à la situation géographique de l’hôtel): le bruit. Si vous avez le sommeil léger, essayez de choper une chambre le plus haut possible et prévoyez des boules Quiès. En effet, le Row NYC est situé sur une rue avec pas mal de trafic (notamment constitué d’ambulances et autres véhicules de la NYPD qui peuvent faire du boucan avec leurs sirènes !) mais bon, si vous avez choisi le secteur de Times Square, c’est que vous savez un peu à quoi vous en tenir ;)

Sur le départ, dans le lounge du @RowNYC… #NYC #hotel Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

N’hésitez pas à jeter un œil aux comptes Facebook et Insta de l’hôtel pour vous faire une idée plus précise de ce qu’il propose ;)

A partir du Row NYC, nous avons quasiment tout fait à pied dans la semaine (avec quelques exceptions en métro et taxi, J’AVOUE, soit parce que nous n’avions pas le choix, soit parce nos pieds étaient trop en compote !).

Et maintenant, un petit tour en images de nos meilleurs moments ! L’après-midi de notre arrivée, nous avons exploré les environs, à savoir le quartier de Times Square/Broadway mais aussi Central Park qui est juste un bonheur à traverser avec un brin de soleil.

mercredie-blog-mode-geneve-voyage-nyc-new-york-empire-state-building-from-ou-top-of-the-rock-rockefeller-center-view-vue-central-park

mercredie-blog-mode-voyage-balenciaga-biker-leather-jacket-perfecto-nyc-new-york-central-park

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-times-square3

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-times-square2

Le soir venu, on en prend vraiment plein la vue avec toutes ces lumières et l’immensité inhabituelle des bâtiments qui nous entourent. Certains disent se sentir « écrasés », « oppressés » par cette ambiance, moi j’ai surkiffé !

Oh, et j’ai oublié de vous dire, le Row NYC est situé en face d’un Shake Shack, sans doute l’un des meilleurs restos burgers que j’ai pu tester (par pitié, ne passez pas à côté des frites au fromage..!).

Banner_Location_TD

Le lendemain, dimanche, nous avons assisté à une messe dans la plus ancienne église du quartier de Harlem, la Elmendorf Reformed Church, un moment que j’ai trouvé très émouvant (j’ai retenu mes larmes un bon paquet de fois !) et aussi très surprenant (transes obligent).

DSC_0971

Je souhaitais vraiment assister à une messe « authentique » (si vous voulez du show Gospel façon Sister Act, passez votre chemin) et c’est l’église qui me semblait la plus appropriée pour ce genre d’expérience. Même si j’étais, au départ, un peu déçue de voir que nous, touristes FRANCAIS, étions majoritaires dans l’église (à croire que nous avons tous suivi les recommandations du même article sur les églises à Harlem !), cette sensation de fake s’est vite évaporée pour laisser place à un moment vraiment puissant, exceptionnel.

mercredie-blog-mode-nyc-new-york-voyage-harlem-eglise-gospel-church-Elmendorf-Reforme-Church3

DSC_0914

mercredie-blog-mode-nyc-new-york-voyage-harlem-eglise-gospel-church-Elmendorf-Reforme-Church

mercredie-blog-mode-nyc-new-york-voyage-harlem-eglise-gospel-church-Elmendorf-Reforme-Church2
(si ça peut vous rassurer, on en a quand même pris plein les oreilles, les prières prenaient une dimension très particulière du fait des magnifiques voix des fidèles…)

J’ai adoré me balader dans Harlem, il y a quelque chose d’assez agréable qui se dégage de ce quartier communautaire, foyer de la culture afro à New York.

mercredie-blog-mode-geneve-nyc-new-york-visite-conseils-harlem-avis

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-harlem-malcolm-x-street-rue-visite

DSC_0978

C’est aussi à ce moment que je me suis rendue compte de ce à quoi ressemblait un supermarché qui tenait VRAIMENT compte des besoins spécifiques des afro-américain(e)s ! Je n’avais honnêtement jamais vu autant de choix de produits d’aussi bonne qualité dans une même boutique (oui, oui, même en comparant à Château d’Eau LOL !). Pareil pour le makeup d’ailleurs (j’avoue que je rentrais dans certaines supérettes, juste par curiosité…).

Si vous avez l’occasion de visiter le quartier, faites un détour par Make My Cake, une pâtisserie familiale qui perpétue les recettes des meilleurs cookies et cupcakes depuis plusieurs générations !

mercredie-blog-mode-geneve-nyc-new-york-visite-conseils-harlem-avis-make-my-cake-cupcakes-cookies

mercredie-blog-mode-geneve-nyc-new-york-visite-conseils-harlem-avis-make-my-cake-cupcakes

mercredie-blog-mode-geneve-nyc-new-york-visite-conseils-harlem-avis-make-my-cake-cupcakes-cookies-jay-z
Même Jay Z en a fait son QG ;)

Nous avons aussi beaucoup aimé visiter Brooklyn. La traversée du pont en elle-même est déjà franchement chouettos !

mercredie-blog-mode-nyc-visite-voyage-new-york-brooklyn-bridge

DSC_1222

DSC_1215

mercredie-blog-mode-geneve-nyc-new-york-avis-shopping-conseils-beacon-beacons-closet-brooklyn-traverser-pont

mercredie-blog-mode-nyc-visite-voyage-new-york-brooklyn-bridge2

mercredie-blog-mode-nyc-visite-voyage-new-york-brooklyn-bridge3

Sweat Zara (ancienne co, similaires ici et ici) – Jupe en cuir H&M (ancienne co, d’autres sont dispo ici, ici, ici, ici, ici et ici) – Adidas Stan Smith

Au pied du pont, vous avez déjà la possibilité de découvrir de chouettes boutiques, notamment de créateurs (mais, attention, souvent hors de prix !) avec aussi des restaurants sympas.

La pizzeria Grimaldi’s est ainsi un incontournable !

mercredie-blog-mode-geneve-nyc-new-york-avis-shopping-conseils-beacon-beacons-closet-brooklyn

DSC_1259

IMG_4349

mercredie-blog-mode-geneve-nyc-voyage-new-york-all-black-outfit

On nous avait aussi recommandé le coin de Williamsburg, présentée comme la partie la plus « branchée » de Brooklyn. Personnellement, je n’ai pas eu d’effet « wow » (ça m’a rappelé un peu les ambiances hipster de certains quartiers parisiens… mais en moins bien LOL). Je ne regrette en revanche pas du tout d’être passée à l’énorme boutique de friperies Beacon’s Closet, où il est possible de dénicher de vraies petites perles (par exemple une robe Manoush superbe, en état nickel pour une vingtaine de dollars seulement… mais beaucoup trop grande pour moi, snif !).

mercredie-blog-mode-geneve-nyc-new-york-avis-shopping-conseils-beacon-beacons-closet-fripes-friperie-brooklyn

DSC_1287

DSC_1300

DSC_1293

De retour vers le cœur de l’île, vous avez aussi l’Upper West Side qui est cool à traverser, notamment du fait de sa multitude de petits restos et bars, assez abordables. L’Upper East Side, quant à lui, est surtout très posh et concentre un nombre impressionnant de boutiques de luxe.

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-upper-west-side

 

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-upper-west-side-barbapapa-barbe-a-papa-cotton-candy

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-upper-west-side-barbapapa-barbe-a-papa-cotton-candy-asos-jacket-sequins

Nous avons évidemment fait un tour dans les quartiers de China Town et Little Italy. Autant le premier est assez « typique » (dans le sens où on arrive à y retrouver des petits airs de Shanghai), autant Little Italy est vraiment un attrape touriste (les meilleurs restos italiens ne sont sûrement pas là-bas !).

DSC_0239

DSC_0248

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-mcdonalds-chinois-chinatown-mcdo

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-chinois-chinatown
Pensez à faire un tour dans les grands supermarchés chinois pour ramener des bonbons aux fruits gélifiés, c’est trop bon :)

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-little-italy-la-mela-avis-restaurant

DSC_0225

DSC_0213

Arrêtez-vous quand même à la boutique Economy Candy, histoire de faire le plein de bonbons et de chocolats typiquement ricains pour pas trop cher !

DSC_0277

On s’est UN PEU lâchés chez #CandyEconomy… #candies #chocolate #pornfood #NYC

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

Enfin bon, je ne vais pas vous la faire à l’envers, le quartier que j’ai préféré, c’est Soho ! Situé non loin de China Town et Little Italy, Soho est rempli de merveilles, tant pour les yeux que pour la garde-robe, héhé ! Même si j’ai halluciné de voir qu’énooooormément de marques françaises étaient représentées (Sandro, Maje, Comptoir des Cotonniers, Bonpoint…), il y a quand même de super boutiques pour shopper :)

mercredie-blog-mode-voyage-new-york-nyc-bleecker-street-shopping mercredie-blog-mode-voyage-shopping-nyc-conseils-avis-astuces-soho-new-york mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-conseils-shopping-ari-soho

J’ai aussi kiffé voir des friperies un peu partout, notamment des friperies de luxe, où sacs Chanel d’occasion étaient exposés comme des « trophées accessibles », aux murs des petites boutiques:

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-shopping-boutique-seconde-main-guide-friperie-luxe-soho-a-second-chance mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-shopping-boutique-seconde-main-guide-friperie-luxe-chanel

DSC_0175

C’est d’ailleurs tout prêt, dans le coin de Greenwich Village, que j’ai réussi à dégoter ma nouvelle grosse écharpe vintage préférée !

  Elle est pas TROP BELLE mon énorme écharpe ??? #shopping #Greenwich #friperie #NYC #mode #fashionblogger #bloggeuse #blogueuse   Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

Non loin, vous avez aussi Tribeca où vous pourrez trouver des boutiques tout-à-fait abordables, avec notamment le fameux shop OMG où vous pourrez trouver les grandes marques américaines (Levi’s, Ralph Lauren, Converse, Nike…) pour pas trop cher.

Niveau « culture », nous souhaitions évidemment passer un moment à Ground Zero.

DSC_1079

Le nouveau World Trade Center

La zone est constamment en travaux depuis quelques mois/années, et malheureusement je trouve que cela nuit un peu au côté « recueillement », que j’imaginais bien plus calme et silencieux… Il n’empêche qu’on prend une sacrée claque rien que par la grandeur des deux fontaines creusées en mémoire des tours jumelles.

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-memorial-9-11-september-ground-zero

Malheureusement, BEAUCOUP trop de queue pour visiter le musée mémorial du 9/11… Mais nous avons tout de même pris le temps de nous arrêter à la Chapelle St Paul située non loin dans le quartier, où l’on retrouve principalement des photos et témoignages des personnes ayant aidé aux sauvetages et évacuations.

DSC_1148

Je ne me rappelle même plus trop comment, mais après avoir longé la Hudson River, nous nous sommes retrouvés devant le Museum of Jewish Heritage, dédié aux victimes de l’Holocauste, et nous avons décidé de le visiter.

DSC_1132

DSC_1139

Le « chemin » du musée est particulièrement bien conçu puisqu’il retrace en tous points, et de manière excessivement « prenante » car réaliste, les modes de vie et traditions qui caractérisent le peuple juif, leur persécution et leur « renouveau » après la Shoah. Ce que j’ai vu, entendu et ressenti dans ce musée me donne envie de vous dire qu’il est, de loin, l’un des plus intéressants que je n’ai jamais visités (et je me dis que, finalement, ça + la visite du mémorial du 11 septembre aurait été beaucoup « trop » pour la même matinée). Si, comme moi, vous avez toujours porté énormément d’intérêt à la catastrophe juive, je vous invite à franchir les portes de ce musée, vous serez confrontés à des témoignages poignants « inédits », en plus d’être incroyablement riches.

DSC_1140

Dans un tout autre « genre », nous évidemment visité le MoMa, fantastiquement créatif, comme nous l’imaginions.

DSC_0141

Nous avons cependant trouvé que l’architecture et l’intérieur à proprement parler du musée était moins bien designé qu’un lieu comme Beaubourg et que, par conséquent, certaines oeuvres n’étaient pas forcément bien mises en valeur…

Nice tights. Terrible shoes. #MoMA #InstantMode #JosephineMeckseper Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

  Beauty #MoMA   Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

DSC_0148

Nous avons également fait le MET, qui se rapprocherait plus du Louvre pour le coup (désolée pour toutes ces comparaisons parisiennes intempestives, mais j’imagine que cela permettra à tout le monde d’avoir une référence !). J’ai trouvé la partie « Antiquité » très riche et complète.

 

DSC_0879

DSC_0882

DSC_0880

Pour finir, il n’était même pas envisageable de passer à côté du Musée d’Histoires Naturelles, où nous avons pu admirer et découvrir une multitude d’espèces de toutes les ères de l’Histoire animale (encore vivantes ou éteintes), c’était vraiment top. La salle avec l’énorme crocodile et l’immense alligator faisait même carrément flipper (tellement, que je me rends compte que je n’ai pas pris de photo LOL).

mercredie-blog-mode-nyc-new-york-musee-histoire-naturelle-museum-natural-history-animaux mercredie-blog-mode-nyc-new-york-musee-histoire-naturelle-museum-natural-history-animaux2

Passage obligé également, l’étage des dinosaures, à faire au moins une fois dans sa vie !

mercredie-blog-mode-nyc-new-york-musee-histoire-naturelle-museum-natural-history-dinosaures2

Passons maintenant aux plus belles « vues » !

Grâce au NYC City Pass NYC que nous avions acheté pour pouvoir profiter de plusieurs musées et attractions en ville (je vous en reparlerai à la fin de l’article), nous avions droit à une croisière. Nous avions le choix entre plusieurs croisières « classiques » (à deux à l’heure, sur des gros bateaux) et une croisière en speed boat, nommée The Beast. Evidemment, nous avons vite fait notre choix, et autant vous dire que l’expérience fut folle (ça va vraiment vite et on se marre grave, musique à fond et tout le tintouin) !

Grâce au speed boat, nous avons notamment pu apercevoir de près une statue très connue ;)

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-croisiere-the-beast-statue-de-la-liberte-liberty-statue

IMG_4622

Les vues « en hauteur » valent également le détour. Si vous devez choisir entre monter en haut de l’Empire State ou au Top of the Rock, je vous recommanderai mille fois le Top of the Rock (en haut du Rockefeller Center), pour la simple et bonne raison que vous pourrez admirer l’Empire State et l’avoir sur vos photos :) mercredie-blog-mode-geneve-voyage-nyc-new-york-empire-state-building-from-ou-top-of-the-rock-rockefeller-center-view-vue

#EmpireState from #TopOfTheRock #NYC

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

Nous avons pu faire les deux (encore grâce au City Pass), le Top of the Rock tôt le matin (pour éviter le monde) et l’Empire State vers 22h, pour profiter de la vue de nuit !

mercredie-blog-mode-visite-voyage-nyc-new-york-soiree-nuit-vue-empire-state-building  

Essayez aussi de vous prévoir au moins une soirée roof top ou tout simplement en hauteur pour contempler NYC by night ! Ici, la vue depuis le bar du Mandarin Oriental:

PHmMrJ

Je termine cet article avec les activités « entertainment », c’est-à-dire tous les trucs un peu drôles et funky à faire dans New York :) Commençons par le Ellen’s Stardust, un resto où il est possible d’apprécier des spécialités newyorkaises (burgers, hot dogs, brownies…) tout en profitant de véritables prestations type « musical » émanant des serveurs (qui finissent tous par se faire repérer pour intégrer les meilleurs shows de Broadway !). Une expérience vraiment chouette que j’ai eu la chance de vivre avec mon oncle et ma tante qui passaient, au même moment que nous, quelques jours à New York ! 

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-ellen-stardust-diner-restaurant-singers-avis  

Cela va de soi, si vous êtes dans le coin, bookez-vous une soirée « musical », ça vaut vraiment le coup (surtout si vous vous rendez aux guichets de Times Square pour obtenir des tarifs préférentiels, -50% en moyenne). En grande fan de Roald Dahl, j’ai eu envie d’aller voir Matilda et j’ai tout simplement été bluffée par les performances de tous ces enfants chanteurs ! C’était limite flippant de voir autant de talent sortir de si petits corps !

mercredie-blog-mode-voyage-nyc-new-york-times-square

#BroadwayMusical #Matilda ! Une photo publiée par Axel Sic (@axelsic) le

Petit délire à faire aussi, assister à une émission de TV. L’idée m’est venue un peu « sur le tard » donc les shows les plus populaires étaient déjà tous complets (Late Show with David Letterman, Jimmy Kimmel Live!…).

DSC_1353

La seule qui étaient encore disponible était The View, une émission 100% féminine (qui a d’ailleurs inspiré Le Grand 8 sur la TNT, présenté par Laurence Ferrari). Ce n’est pas trop ma came à la base, mais quand j’ai vu que Whoopi Goldberg faisait partie de la team (OMG OMG OMG), je n’ai pas hésité une seule seconde (allé, j’ai pas honte, je vous le dis: j’ai failli pleurer quand elle est entrée sur le plateau, c’était trop FOU, mieux que Beyoncé on stage quoi).

mercredie-blog-mode-nyc-assister-emission-tv-television-public-the-view-place-whoopi-goldberg

Evidemment, je me suis retrouvée sur le plateau pendant une coupure publicitaire (interpellation de Rosie Perez: « YOU! Come here, I LOVE YOUR HAIR! #mégaLOL).

mercredie-blog-mode-nyc-assister-emission-tv-television-public-the-view-place-whoopi-goldberg-Rosie-O-Donnell-rosie-perez

DSC_1334

 Top H&M (collection actuelle) – Jean Zara

Alors voilà, mon petit passage en revue est terminé ! J’espère qu’il vous a plu… Histoire de vous donner encore quelques pistes, je réponds à quelques questions que je me suis posée avant de partir:

– Un séjour à NYC, combien ça coûte ?
Cher, il faut le dire
. Les billets d’avion peuvent se trouver à des tarifs très avantageux si on s’y prend à l’avance, en revanche pour le logement sur place, surtout en hôtel, les prix montent très vite. Comme d’habitude, cela vaut toujours le coup de jeter un oeil aux alternatives types B&B si l’on apprécie le concept. Une fois sur place, je dirais que le coût de la vie est lui aussi élevé et qu’il faut un peu faire ses propres recherches pour trouver des restaurants cool et abordables (un peu comme dans n’importe quelle grande capitale européennes).

– Niveau shopping, comment ça se passe ?
Je n’ai pas eu de « révélation ». Tout le monde m’avait « prévenue » que j’allais devenir complètement « tarée » et qu’il me faudrait plusieurs valises pour rentrer, tant j’allais succomber aux tentations shopping. Il n’en fut rien. Très honnêtement, je n’ai pas accroché avec la ville à ce niveau là. A chaque fois que j’avais un coup de coeur, c’était pour une marque ou une enseigne européenne ! Comme je le disais plus haut, je me suis vraiment rendue compte de l’influence du vieux continent sur la mode, genre, pour de vrai. J’ai bien évidemment failli craquer pour certaines pièces typiquement américaines (particulièrement à Soho) mais, comment vous dire, 5200$ pour un manteau (je ne plaisante pas !), ce n’est pas non plus trop mon délire. Je n’ai pas trouvé que Macy’s valait le coup par exemple (voir le bâtiment de l’extérieur, étant donné qu’il s’agit du plus grand magasin du monde, est amplement suffisant je trouve). Je ne voyais pas non plus l’intérêt d’entrer dans des H&M, Zara ou Forever 21… En fait, la seule boutique INCONTOURNABLE à mon sens est Century 21, un énorme department store dans lequel vous pourrez trouver de grandes marques de designers et couturiers à des prix réduits jusqu’à -75% (autant vous dire que sur du Chloé, du Acne ou du Stella McCartney, ça fait plaisir). C’est vraiment le genre de truc que je n’avais jamais vu jusqu’à présent et où j’aurais pu passer des heures et des heures et des heures et des…

url

A moins d’avoir un objectif shopping bien particulier dans une grande chaîne (c’est quand même génial d’aller chez Victoria’s Secret ou Nike), je ne vous recommanderais même pas la fameuse 5th Avenue (trop de monde, trop de shops « mondialisés », peu d’intérêt). Le quartier de Soho, en revanche, est beaucoup plus intéressant niveau shopping (avec quelques chouettes boutiques et concept stores à la Opening Ceremony !).

mercredie-blog-mode-nyc-shopping-tribeca-opening-ceremony

Niveau cosmétiques, vous pourrez vraiment vous faire plaisir ! Prenez le temps de vous arrêter dans les pharmacies type Rite Aid et Duane Street que vous trouverez à tous les coins de rue. Vous serez impressionnées par les quantités de choix de produits de beauté, de makeup et autres soins capillaires ! Pour les cheveux spécifiquement, un petit stop dans une des boutiques Ricky’s, chouchou de plein de naturals US, s’impose :)

– Comment se déplacer dans NYC ?
J’ai trouvé que les taxis n’étaient pas chers comparés à certaines grandes villes… Autrement, vous avez toujours la possibilité de prendre une carte de métro (que vous devrez très probablement utiliser à votre arrivée, de l’aéroport au centre ville), à charger selon vos besoins.

– Quel bon plan pour visiter les lieux « touristiques » ?
Le NYC City Pass (un pass au prix de 109$ par personne qui vous donne accès aux 6 attractions les plus connues de la ville: l’Empire State, le Musée d’Histoire Naturelle, le MET, le Top of the Rock ou le Guggenheim, la Statue de la Liberté et Ellis Island ou les Croisières Circle Line) est un bon compromis pour une première visite de la ville.

06-AK-Columns-Amazing-Kids-Adventures-A-5-Day-Visit-to-New-York-Using-the-CityPASS-CityPASS-logo

Il existe également d’autres « pass » avec des activités moins touristiques, voire carrément « niches », qui seront sans doute appréciés de ceux qui ont déjà visité les principales activités. Le NYC City Pass vous fera économiser plus de 100$ par rapport à si vous achetiez toutes vos entrées individuellement. Aussi, il vous permet d’éviter (une partie) de la queue aux entrées. Concernant l’affluence, essayez de toujours privilégier les « extrêmes » de la journée (soit tôt le matin, soit tard le soir, par exemple pour l’Empire State !). En commençant nos journées par les musées, nous nous sommes assurés de ne pas avoir trop de queue (et c’est aussi cool de profiter du reste de la journée pour les trucs plus « fun »).

– Ils sont gentils les américains ?
Oui, oui et mille fois OUI ! L’incarnation même de la friendliness et de la bienveillance, et ce, dans tous les lieux que j’ai pu visiter. J’ai trouvé les new-yorkais très serviables et prêts à aider dans n’importe quelle situation (typiquement, personne ne vous enverra jamais chier contrairement à des villes comme… suivez mon regard). Quant aux serveurs des restaurants, on peut difficilement trouver plus adorables (en même temps, quand on est quasiment payé aux tips, on a plutôt intéret).

– Je suis pas trop fan de junk food, vais-je survivre ?
Attention, je m’apprête à détruire un mythe: avec les différentes prises de conscience veggie/vegan/green/organic, je peux vous assurer qu’il peut parfois être carrément DIFFICILE de trouver un VRAI burger bien gras. On se retrouve parfois entourés de bars à smoothie/soupes, sans la moindre once de graisse ou de viande. Quelque part, c’est pas plus mal… Aussi, je doute que les rations servies dans les restaurants de New York soient vraiment représentatives des portions gargantuesques que l’on s’imagine tous en pensant aux Etats-Unis. Mine de rien, je pense que la ville s’est adaptée aux touristes et à leur appétit. Du coup, pour vraiment halluciner des quantités, j’imagine qu’il vaut mieux se rendre en Amérique « profonde »… Enfin, je vous rassure, vous ne mourrez pas de faim à NYC !

IMG_4506

VOILÀ VOILÀ, vous savez TOUT !

Comme promis voici mon petit « programme »: Planning NYC mercredie.com ! Pour celles et ceux qui connaissent bien la ville, n’hésitez pas à partager vos bons plans en commentaires (et aussi à proposer des améliorations de mon « programme ») :)

Ma rencontre avec Weleda et Joyce Jonathan.

Je vous en parlais dans mon précédent article « parisien », j’ai pris part à un apéro beauté organisé par la marque Weleda, afin de discuter du Bioty Tour, ces rendez-vous beauté et cocooning proposant massages avec les soins de la marque, ateliers maquillage, coiffure…

Ceux-ci auront lieu dans 9 villes à travers la France: à Strasbourg vendredi 19 septembre, à Lyon vendredi 26 septembre, à Aix-en-Provence vendredi 3 octobre, à Montpellier jeudi 9 octobre, à Toulouse mercredi 15 octobre, à Bordeaux vendredi 17 octobre, à Reims vendredi 7 novembre, à Paris (à l’Espace Weleda) vendredi 14 novembre, à Mulhouse vendredi 21 novembre et à Paris mardi 2 décembre avec, pour l’occasion un concert.

« Un concert ? », me demanderez-vous. Oui, oui, je parle bien de musique car pour celles qui ne le sauraient pas encore, la belle Joyce Jonathan est la nouvelle ambassadrice de la marque et je dois dire qu’elle représente à merveille la philosophie Weleda.

joyce-jonathan-weleda-bioty-tour-ambassadrice-2014-e1405948521438

Capture d’écran 2014-09-18 à 20.22.06Convivialité, douceur, accessibilité, autant de valeurs partagées entre la jeune et artiste et cette jolie marque !

Au cours du Live Tweet organisé par la marque et grâce au hashtag #twittezavecjoyce, nous avons pu échanger avec Joyce, lui poser tout un tas de questions et la découvrir un peu plus ;)

Sages comme des images pendant que Joyce répondait aux tweets qui lui étaient adressés…

Nous avons également pu prendre part à un atelier massage des mains et des bras:

Bref, en plus d’avoir passé un moment très sympathique avec l’équipe Weleda et Joyce Jonathan, j’ai également pu rencontrer pour de vrai des bloggeuses toutes plus chouettes les unes que les autres que je suivais déjà (ou pas !), telles que Karine, Beautylicieuse, Capucine, Marie ou encore Ekyra !

AH OUI ! Et parce que tout le monde a été littéralement choqué de me découvrir « grande », je me rends compte que shooter en intérieur, toujours du même angle, n’est pas l’idéal pour donner une échelle de grandeur ahah :)

Aussi, je repars avec notamment un nouveau favori soin du visage (qui est aussi celui de Joyce, #namedropping): le fluide lissant à la rose musquée, qui donne un fini à la fois velouté et hydraté (et qui sent super bon !!) :)

Mon long weekend parisien: découvertes et bons plans.

J’étais à Paris la semaine dernière et ce court séjour fut loin d’être reposant ! A peine sortie du TGV, valise de 30kg au bout des bras (principalement remplie de vos commandes du vide-dressing LOL), j’ai repris mes habitudes d’ex- » »parisienne » », à savoir planifier mes journées, heure par heure sur mon iPhone. Mon côté psycho qui effraye toujours les gens que je rencontre… mais bon, j’ai tellement tendance à TOUT oublier (les horaires, les dates, la tête des gens, les RDV, les trains…) que notes et autres agendas me sont devenus indispensables.

Jeudi.
Jeudi matin, j’ai dormi.
Jeudi midi, j’ai déjeuné avec mes copines (coucou Soso et Chloé !), non loin du boulevard Haussmann puisque j’avais rendez-vous au salon de coiffure Niwel des Galeries. J’aurais bien aimé vous raconter l’expérience mais, en fait, je crois qu’il me faut un article en entier pour cela, donc soyez patientes… En attendant, si vous me suivez sur Instagram ou Facebook, vous savez que je suis repartie ravie du résultat (et j’ai appris pas mal de trucs !). Merci Niwel et merci Christelle <3

En fin d’après-midi avait lieu la soirée Weleda au cours de laquelle nous a été présenté le Bioty Tour. Nous avons aussi pu rencontrer la belle Joyce Jonathan, ambassadrice de la marque.

J’ai terminé ma soirée en dînant à l’Ave Maria (dont la carte est toujours aussi folle et alléchante), avec mon ami photographe Ben PG ;)


J’ai jamais été très dessert de toute façon…

Vendredi.
Parce que j’avais un petit entretien de prévu avec Inna Modja, ambassadrice Mizani (dont je vous parlais dans cette vidéo), j’ai choisi de porter ma jolie petite veste à sequins Asos

… avec mes nouvelles sunnies du tonnerre:


(lunettes Marc Jacobs, via Visio-Net)

Mais avant, j’ai déjeuné avec ma copine Hiley au Paradis de Fruit, même si, à mon grand désespoir, la citronnade sicilienne n’était plus sur la carte. Mes anciennes habitudes en ont pris un sacré coup.

J’ai donc tenté de me consoler en tentant une petite session shopping aux Halles, mais cet endroit est toujours aussi en travaux oppressant, et avec assez peu de choix finalement… L’après-midi a donc continué en direction de la rue St Honoré qui est définitivement ma go to shopping destination <3

Juste avant de rentrer dans la boutique Stories, j’avais repéré cette très jolie demoiselle, au physique qui me disait quand même bien quelque chose… mais que je n’aurais jamais osé aborder… C’est finalement dans la file d’attente que celle-ci est venue me parler… et mes doutes ont été levés, il s’agissait bien de la ravissante Shade :)

Nous avons continué notre shopping ensemble et n’avons pas cessé de rigoler jusqu’au passage en caisse (non pas parce que nous étions ruinées, mais plus parce qu’il fallait se tenir un peu quand même !). Bref, une chouette rencontre inopinée ! J’en profite pour vous faire découvrir sa marque, Nash Prints It, et ses superbes créations (que l’on a d’ailleurs déjà pu apercevoir dans le clip « C’est la vie » d’Inna Modja) <333

Chez Stories, j’ai notamment craqué pour cette somptueuse paire de bottes <3

Parce que la vie est (parfois) plutôt bien faite, j’ai pu directement enchaîner sur mon super tête avec Inna Modja, à l’hôtel Burgundy. Quelle chance de pouvoir l’inteviewer, dans un cadre intimiste qui n’a pu que mettre en lumière l’incroyable douceur de la jolie chanteuse malienne. Je partagerai avec vous très bientôt le contenu de cet échange beauté haut en surprises :)

Ma journée s’est achevée au Café Soprano, dans Le Marais, où j’ai pu déguster l’une des meilleures pizzas blanches de toute ma life. Super choix Marie. Bien ouej.

Samedi.
Mon samedi a commencé sur les chapeaux de roues puisqu’avec mes amies Soso et Juju, j’ai participé à une session de Hint Hunt, un « live escape game » situé non loin de Beaubourg. Le concept est à la fois simple et super excitant puisque vous avez 1h pour tenter de sortir d’une salle en répondant à diverses énigmes. Autant vous dire que nous nous sommes bien activés les méninges et que les fous rires étaient de la partie ! Essayez, si vous en avez l’occasion ;)

L’aprem, j’ai refait un peu de shopping (original…): parmi les incontournables du quartier, Hema et Kiko, chez qui on trouve TOUJOURS plein de conneries à acheter.

Les choses sérieuses ont commencé chez Sephora où je me suis laissée tenter par le dernier blush Givenchy « Mémoire de forme » (pour être honnête, j’en suis assez déçue…) puis chez Bobbi Brown où j’ai notamment trouvé LE FOND DE TEINT DE MA VIE !!! Pour la première fois, je n’ai pas l’ombre d’une démarcation, la texture crème se fond instantanément mais couvre également très bien. C’est bien la première fois que je trouve ma couleur EXACTE dans un fond de teint (je pourrais appliquer 50.000 couches, on ne verrait toujours pas que je porte du fond de teint… FOU).

long_wear_even_finish_compact_foundation_warm_ivoryPour info, je porte la teinte « Honey ».

Puis, comme à peu près tout le continent européen Paris, je me suis rendue au Stade de France pour assister au concert du siècle: On The Run Tour de Beyoncé et Jay Z ;)

Jay-Z-and-Beyonce-On-the-Run-Tour

Puisque tout le monde en a déjà beaucoup trop parlé, je ne m’attarderai pas sur le sujet. Pour la faire courte, j’ai passé un super moment mais j’avoue avoir largement préféré la dernière prestation de Beyoncé à laquelle j’avais assisté, à Zurich, l’année dernière (show plus spectaculaire, enchaînements plus dynamiques et qualité de son bien plus acceptable meilleure). Mais il manquait Jay Z… donc je dirais que sa présence a compensé ces quelques lacunes :)

Dimanche.
Un weekend à Paris n’en est pas vraiment un si l’on oublie de passer par la case brunch ;)
Pour ma part, celui de L’Artiste (situé rue de la Roquette), figure parmi mes favoris !!! Si cela n’a pas encore été fait, rendez-vous y absolument !

Le reste de ma journée est passé à une vitesse folle.

Juste avant de repartir pour la gare, j’ai remonté la rue Saint Martin et je suis tombée sur la boutique Virginie Castaway, chez qui les prix étaient particulièrement intéressants, beaucoup plus bas qu’en général. J’ai failli craquer sur pas mal de pièces… Mais je n’avais plus DU TOUT de place dans ma valise donc… Il n’empêche que je voulais partager le bon plan ;)

J’ai utilisé Uber pour la première fois (#LATE) pour me rendre à la Gare de Lyon et, au final, je n’ai rien payé du tout puisque j’ai pu utiliser un code m’offrant 10€ sur ma première course :) l’expérience fut rapide mais agréable, je le referai sans doute (surtout qu’Uber vient d’arriver à Genève !). En attendant, vous pouvez utiliser le code « ljllc » pour bénéficier, à votre tour, de 10€ de réduc sur votre première course !

Voilà voilà, la série de selfies l’article se termine ENFIN. Je reprendrai quelques étapes de ces journées dans des articles dédiés plus approfondis très bientôt :) x

Amazing London !

Je ne suis pas une grande voyageuse.

Pourtant je prends toujours beaucoup de plaisir à relire mes quelques articles de la catégorie « Sortie » dans lesquels je partage mes impressions au sujet de plusieurs villes (comme Madrid, Paris…) ou carrément pays (par exemple dans mon post sur la Thaïlande, qui me fera toujours rigoler… oui, je suis mon meilleur public).

Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de la capitale anglaise – souvent par rapport au shopping (relisez mes articles « petit guide pour un week-end shopping à Londres réussi » ou encore « ce qu’il faut absolument shopper à Londres » !). Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter mon dernier séjour à Londres, vraiment chouette puisque je suis restée dans des coins que je ne connaissais pas vraiment (tels que London Bankside, Bricklane, Hackney… j’ai adoré !).

J’ai logé au fantastique hôtel Citizen M London Bankside, que j’ai choisi un peu par hasard pour être honnête. Quelle surprise j’ai eu en découvrant cet hôtel absolument dément, à la fois moderne et arty, qui a, au cours des dernières années, remporté bon nombre de prix comme vous pouvez le voir ci-dessous !

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger1

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger6

Alors là, vous vous dites sûrement que c’est le genre d’endroit qui doit coûter une blinde… et pourtant pas tant que ça ! Les tarifs sont élevés mais demeurent très corrects pour Londres, et une fois qu’on a compris le concept de cette chaîne d’hôtels européenne (qui a aussi récemment ouvert un hôtel à NYC !), on se rend compte qu’il s’agit véritablement de « luxe abordable ». Certes, les hôtels CitizenM coûtent un peu plus cher que les hôtels plus classiques… mais ce « surcoût » comprend une flopée de services tellement kiffants (et qui sont d’habitude payants dans les autres hôtels !) que l’on apprécie forcément ! Je parle par exemple du wifi gratuit partout, des décors incroyables (l’espace bar/resto/lounge est exceptionnel), de la bibliothèque…

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger3

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-books-michael-jackson

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-books-michael-jackson2

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-priscillaLes cocktails sont, eux-aussi, excellents !

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger2

Au niveau des chambres, même délire: tout y est über cool.

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-roomMerki !

Tout se contrôle grâce à un iPad (rideaux, volets, luminosité, ambiance, musique…) et on a même accès (toujours gratuitement) à une multitude de films à la demande ! Paradise.

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger4

Ce que j’ai aimé par-dessus tout a été les efforts de personnalisation, hyper créatifs, de chaque petit objets de la chambre. Je ne les vous montrerai pas tous pour garder l’effet de surprise, mais voici par exemple l’eau du frigo ou encore les distributeurs de savons dans la salle de bain :)

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-water

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-soaps

Et pour couronner le tout, le personnel est adorable :)

L’hôtel est idéalement placé près du Borough Market, le paradis de la bouffe anglaise (amateurs de tourtes, de bonne viande et autres sandwiches en tout genre, ne passez pas à côté de cet endroit !).

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-borough-market

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-bankside-london-blogger-borough-market-candies-biscuits

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-bankside-london-blogger-borough-market

Il y a aussi quelques petits restaurants sympa (mais pas trop typiques, dommage), près du Citizen M, tels que le Del Aziz où j’ai pris plaisir à petit-déjeûner (smoothies, pâtisseries, thés…).

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-bankside-london-blogger-borough-market-del-aziz-restaurant

On fait assez rapidement le tour du quartier de Bankside, du coup on en a profité pour marcher un peu et se balader jusqu’aux abords des quartiers de Bricklane, Hackney etc…

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-london-bricklane

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-london-bricklane-allsaints-spitafields

Allsaints, toujours incontournable.

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-london-bricklane-meat-porn

Le sens de la formule. Le cauchemar des végétariens.

On est d’ailleurs tombé sur Emile Louis au Flower Market de Colombia Road

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-bankside-london-blogger-colombia-road-flower-market

Et aussi plein de chouettes boutiques de créateurs :)

mercredie-blog-mode-geneve-londres-weekend-shopping-boutiques-shops-bijoux-jewels

Et encore d’autres restos… TOUJOURS LE SENS DE LA FORMULE.

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-london-bricklane-verge-restaurant

Bref, il y a vraiment de quoi faire… Pour sortir le soir aussi Hackney est génial, merci encore à notre amie Sophia pour nous avoir fait faire le tour de son quartier ;)

Vous savez ce qu’il vous reste à faire la prochaine fois que vous allez en Angleterre (plein d’offres pour séjourner facilement à Londres: http://www.alibabuy.com/sejour-londres,angleterre.html) ;)

Madrid.

Parce que je ne pouvais pas terminer mes micro-récits de voyage sur une note négative (je parle bien sûr de cet article), il fallait que je vous raconte un peu Madrid.

mercredie-blog-mode-titre-voyage-tourisme-madrid-vitrine2

J’y ai passé 4 jours début septembre et j’ai vraiment adoré ! Cette ville est pile à la bonne taille: suffisamment grande pour ne pas s’ennuyer mais aussi suffisamment petite pour pouvoir tout faire à pied (mon copain et moi nous n’avons jamais pris le métro… et pourtant je ne suis pas une grande fan de marche).

Je vais essayer de ne pas faire trop long car j’ai surtout envie de partager quelques photos mais je sens que je vais encore m’emballer et finir par vous pondre un ersatz de guide touristique alors que je n’en ai pas la moindre légitimité (un peu comme je l’avais fait avec la Thaïlande l’année dernière d’ailleurs !). On va bien voir…

Nous avons loué un appartement via Airbnb, un classique du genre, en plein coeur d’un des quartiers les plus chouettes de la ville. Quelques indices…

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-boutique-slip-kangourou-quartier-gay2mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-boutique-slip-kangourou-quartier-gay

Le quartier GAY pardi !
Mais pourquoi est-il si chouette ce quartier ? Parce qu’il est à quelques mètres à peine de la grande rue commerçante Gran Via, parce qu’on y trouve le meilleur bar à tapas de la ville (« El Tigre), parce qu’il est très bien desservi par le métro, parce qu’on y trouve une multitude de petites boutiques de créateurs et aussi parce qu’on y trouve des resto sacrément chouettes ! Bref, on était bien.

D’ailleurs en parlant de resto, n’oubliez pas de passer par Celicioso, une pâtisserie succulente où j’ai pu déguster les meilleurs cupcakes et autres sucreries de toute ma life. En plus, tout est gluten-free (bon, moi je m’en fous, mais si ça peut en rassurer certaines).

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-celicioso-gluten-free-cupcakes-pastries

En effet, si, comme moi, voyager rime avec bonne bouffe, vous allez être servis (et c’est vraiment le cas de le dire). Il y a à manger partout à Madrid, et ça, J’AIME. En plus, vous vous en doutez, tout est très peu cher (enfin, je compare surtout à Genève) et absolument délicieux. J’ai adoré faire le tour des divers marchés (couverts, la plupart du temps) que l’on peut trouver dans Madrid. Que de couleurs, de bruits, et d’odeurs..!

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-marche2mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-marche3mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-marchemercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-marche-poissonnerie

Bouh !

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-marhe-morue

Quatre jours suffisent largement pour faire le tour de la ville et les visites qui vont avec. Comme je l’ai dit plus haut, nous n’avons pas utilisé les transports en commun, si ce n’est une fois le bus « City Tour », histoire de pouvoir traverser la ville vraiment rapidement.

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-city-tour-bus

C’est sympa car ça permet de voir d’encore plus près les richesses architecturales de la ville…

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-metropolismercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-architecturemercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-architecture2 mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-statuesmercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-ritz

Il y a aussi le célèbre building de Telefonica (l’équivalent d’Orange en France) sur la Gran Via. Il s’agit du tout premier building « à l’américaine » d’Europe et c’est assez drôle de voir ce géant s’ériger au milieu de tous les autres bâtiments d’aspect plus traditionnel:

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-building-telefonicamercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-building-telefonica-roof-top-view-cocktailsDepuis le roof top de l’hôtel Oscar…

Nous avons même pu visiter le musée de Telefonica qui retrace l’évolution de la téléphonie. On y retrouve des engins vraiment fous.

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-ootd-bershka-brooklyn-crop-topmercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-telefonica-oldschool-phones-hotlineVous avez demandé la hotline ? Ne quittez pas…

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-ootd-jupe-choies-jean-denim-bershka-brooklyn-crop-topJupe Choies (déjà vue dans ce look) – Crop top Bershka

Se balader dans le cœur de la ville est vraiment très agréable, entre grandes places et petites ruelles, il y a vraiment de quoi faire !

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-ruellesmercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-ruelles-beetlejuice-street-artJ’ai eu un faible pour cette demoiselle, très Beetlejuice-style

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-ruelles2mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-ruelles2mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-palais-royal2mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-palais-royal3mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-palais-royalDevant le Palais Royal…

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-ruelles3mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-vitrinemercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid2mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madridDe fantastiques rencontres…

Niveau shopping, je ne vais pas vous mentir, on ne trouve quasiment que des boutiques du groupe Inditex (faut bien faire tourner l’économie locale). Donc c’est un peu l’occasion de faire le plein chez Zara-Bershka-Pull&Bear-Stradivarius et compagnie. A part ça, il n’y a pas grand chose de franchement « wahou ». J’ai été limite « choquée » de voir que TOUTES les boutiques de chaussures se ressemblaient (si tu cherches des Vans ou des Converse, tu es dans la bonne ville).

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-boutique-chaussuresmercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-boutique-chaussures2

Ceci dit, les vendeurs sont tous très gentils et serviables (et c’est d’ailleurs valable pour tous les commerçants).

Oh, il fallait quand même que je vous l’avoue à un moment de l’article, je ne parle pas un mot d’espagnol (je fais partie de ces gens bizarres qui ont fait italien en LV1, encore un truc de savoyard). Enfin allé, j’exagère, l’espagnol je le parle… façon Philippe Risoli. Maintenant vous comprendrez pourquoi j’ai apprécié être bien accueillie malgré la barrière de la langue.

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-briquesmercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-briques2T-shirt Bershka (rayon hommes) – Jupe Zara (similaires ici, ici et ici)

Pour finir, s’il n’y avait qu’un seul musée à faire, je pense que ce serait le Musée Reina Sophia, ne serait-ce que pour pouvoir contempler le tableau de Guernica, en chair et en os (sans mauvais jeu de mots).

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-reina-sophia-museum-musee

On y retrouve de superbes oeuvres de peintres tels que Picasso évidemment, mais aussi Miro, Dali… ainsi que de nombreuses références à la guerre civile espagnole (des couvertures de grands journaux par exemple), c’est vraiment très intéressant.

mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-reina-sophia-museum-musee2mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-reina-sophia-museum-musee6mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-reina-sophia-museum-musee3mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-reina-sophia-museum-musee5mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-reina-sophia-museum-musee7mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-reina-sophia-museum-musee4mercredie-blog-mode-voyage-tourisme-madrid-karuni2Top peplum Promod (similaires ici et ici) – Jean slim H&M – Sandales Les Tropéziennes (et d’autres coloris ici)

Voilà, voilà c’est tout pour aujourd’hui les amis ! J’espère que mon article vous plaira, je vous souhaite une belle semaine :)

Pourquoi tout le monde a déserté la Côte d’Azur cet été…

Parce que ce serait dommage de faire des coups de gueule uniquement sur des marques ou sur d’autres blogueuses, je me devais de vous faire un petit compte-rendu de mes vacances. Vacances qui, je vous rassure, se sont très très bien passées, disons que j’ai souhaité vous les rapporter avec un peu plus de lucidité et de recul que « J’ai porté 15.000 maillots différents » / « J’ai fait du bateau » / « J’ai mangé des plats encore jamais vus sur Instagram » etc.

mercredie-blog-mode-vacances-st-tropez-capitou-bateau-port-grimaud-pied-eau-titre

Comme vous le savez sans doute, j’étais en Espagne il y a quelque jours (et je ferai aussi un article sur ça ! #JeSuisEnRetardENRETARDENRETARD)… mais je souhaite aujourd’hui vous parler de mes 10 jours passés entre Fréjus/St Raph/St Tropez/Port Grimaud/Cannes… BREF, ce qu’on appelle communément « la Côte ».

Vous avez certainement été confrontées, comme moi au début du mois de septembre, aux reportages de JT plaignant les « pauvres » professionnels du tourisme et de l’hôtellerie (« une baisse de fréquentation exceptionnelle« , « des séjours écourtés« , « des Français partis en Grèce, en Tunisie ou en Espagne« ). De quoi faire pleurer dans les chaumières. Mais laissez-moi vous dire un truc: cette année, bon nombre de ces « professionnels » m’ont particulièrement gavée (et je reste polie). Alors, attention, je n’attribue pas l’ensemble des blâmes à venir UNIQUEMENT aux professionnels de « la Côte » (j’ai même eu une mauvaise expérience chez moi, en Savoie, dans un resto en bord de lac, POUR VOUS DIRE…) mais vous verrez que, quand même, à un moment, certaines choses doivent être signalées (sur www.mercredie.com évidemment, haut lieu de révolte, c’est bien connu).

Parfois, j’ai davantage envie d’allumer certaines personnes que de les plaindre… et ça a été particulièrement le cas cet été. Si cette période est aussi clef pour l’industrie du tourisme c’est évidemment parce que nous sommes tous prêts à dépenser un peu plus que d’habitude, pour passer de bons moments, profiter, repartir avec de jolis souvenirs… C’est bien de la notion de service que je vous parle là. Hé bien, autant vous dire que je n’ai que très rarement été servie de la manière dont je l’aurais souhaité.

Des exemples, j’en aurai à la pelle à vous raconter. Comme par exemple ce jour où nous avions décidé de passer l’aprem sur une plage privée et que nous nous sommes sentis infiniment roulés. Je ne raffole pas des plages privées en général (encore moins de l’aspect « Je ne me mélange pas avec les foules à même le sable« , mais ça, vous vous en doutiez j’espère) en revanche, il est vrai que, de temps à autre, j’apprécie pouvoir ne rien glander (c’est-à-dire ne pas avoir à me trimballer ma serviette de plage, ne pas galérer pour trouver un emplacement sympa, pouvoir me faire servir un rafraîchissement quand j’en ai envie sans avoir à me cramer les pieds sur 300m… ce genre de choses). Hé bien, malheureusement, ce jour là, nous avons payé une cinquantaine d’euros pour rien: des serveurs qui passait toutes les 4 heures, des verres remplis aux 9/10e de glaçons et une épopée sans nom pour obtenir un parasol digne de ce nom. Jusque là, « la faute à pas de chance ».

J’ai aussi rencontré pas mal d’emmerdes dans les restaurants/bars du coin. Des mecs qui n’ont CLAIREMENT pas envie de vous servir ou, simplement, d’honorer le service que l’on daigne bien payer. Et ça, ça me tue. Des exemples ? Alors que je passais commande avec des amis, je demande une glace à la serveuse qui m’invite à traverser toute la terrasse ainsi que tout le restaurant pour vérifier moi-même si la glace demandée était disponible… Non mais t’es pas un peu conne toi ? Ah oui, j’ai oublié de vous préciser que le congélo était littéralement collé à la caisse enregistreuse (exactement là où mademoiselle casse-couille allait bien devoir se rendre après son passage remarqué à ma table pour faire partir la commande). Il y a aussi cette serveuse d’un autre resto qui, au moment de ramener les apéros, nous amène tout SAUF mon mojito (c’est à dire, des verres de vin et une eau gazeuse). Interloquée, je lui demande gentiment si elle n’avait pas, par hasard, oublié le fameux cocktail (et croyez-moi, je ne suis pas une peste, même si cet article pourrait vous faire penser que je me la joue petite princesse pourrie gâtée… ce n’est pas le cas, je critique seulement des gens qui font mal leur taf et qui se plaignent ensuite d’être en galère). Et là, j’ai eu droit à une des réponses les plus FOLLES jamais entendues: « Euhhh vous savez que faire un mojito prend plus de temps que de verser de l’eau ou du vin dans un verre ?« .

mercredie-blog-mode-vacances-st-tropez-capitou-maillot-de-bain-une-piece-nasty-gal-bandeau-turban-bleu-seriouslyEuh.
Comment te dire.

OUI JE SAIS… MAIS TU SAIS QUE TU PEUX AUSSI ATTENDRE 5MIN ET TOUT AMENER EN MÊME TEMPS, T’AURAS L’AIR MOINS CONNE ?

Rien que d’y repenser ça me fout la rage en fait.

Mais sur le coup je ne savais pas quoi répondre. Ce qui est sûr c’est que j’ai, comme beaucoup d’entre vous j’imagine, fait beaucoup de jobs d’été dans ma jeunesse, dont pas mal dans la restauration (et les emmerdeurs, je connais… tout comme les règles dites « de base » ou, carrément, « de bon sens », qui permettent justement d’éviter ce genre d’embrouilles à la con) et jamais je ne me serais permise de répondre cela à une question aussi innocente. Est-ce que je vous parle aussi de son collègue serveur qui découvrait la carte en même temps que nous ? Non, je crois que ça suffit.

Mais cela n’est pas valable que dans les trucs de touristes. NON, SINON CE SERAIT PAS DROLE. A Cannes par exemple, je cherchais une paire de lunettes de soleil pour l’anniversaire de mon copain. Nous nous rendons donc chez le premier opticien d’une des rues les plus commerçantes de la ville. Et là, grosse blague. 5 vendeurs/ses, musique de merde à fond (Lady Gaga, Telephone PLEASE) et pas un pour venir à notre rencontre (il faut dire que tout le monde m’avait l’air bien occupé à essayer de se rappeler de la choré du clip). Et là, tu te dis… ok, laissez-moi donc essayer TOUTES les lunettes pour ensuite les commander sur les Internet.

Bref, je vous assure que des exemples comme ça, j’en ai à la pelle. Peut-être que cela ne vous choquera pas, mais moi si (et comme c’est moi qui ai le blog, c’est MOI qui décide d’en parler ou pas). Je ne dis pas que tout le monde doit être parfait tout le temps. Non. Ce que j’essaye de dire c’est qu’aujourd’hui, en grandissant et en étant parfaitement intégré dans le monde professionnel, j’ai grandement pris conscience de cette fameuse notion de « service ». Payer ok. Payer plus cher pourquoi pas. Mais à une condition, que cela le mérite.

Par exemple, nous nous sommes absolument régalés au petit restaurant « Le Provençal«  situé sur le port de Fréjus, qui a priori ne paie pas de mine mais qui mérite amplement son succès. Serveuse brillantissime, toujours souriante et à l’écoute, aux petits soins avec tout le monde (même le toutou !), qui connaît sa carte par coeur, vous conseille comme si vous étiez le seul client de tout le restaurant… bref le rêve. Et son mari, le chef, est excellent également (tout comme ses plats). Le must c’est que, après avoir payé des restos hors de prix toute la semaine, nous nous sommes rendus compte que le menu de ce resto n’excédait même pas les 20e… alors qu’ils pourraient largement le faire monter à 30 voire 40e. Idem pour le coup de l’opticien, nous avons finalement trouvé une autre boutique 5min après avoir quitté la « discothèque »… Ambiance feutrée, vendeuse adorable, experte dans son domaine… à qui j’ai clairement préféré donné mon argent (ironie du sort, les mêmes lunettes y étaient vendues moins chères).

Alors voilà, c’était un peu mon coup de gueule post-été, encore une fois, non pas valable juste dans le Sud mais globalement dans tous les endroits un peu touristiques de France. Pendant un moment, j’ai eu honte de me dire que certains touristes étrangers pouvaient découvrir la France de cette manière. D’ailleurs, l’exemple le plus effarant à ce sujet serait sans doute Paris, mais là c’est clairement un autre niveau… :)

Heureusement, j’ai aussi eu de fantastiques moments, comme par exemple la rencontre IRL de deux copines bloggeuses que j’affectionne particulièrement, les rédactrices de Une fille, la mode, des addictions et Lisa Marie Diary :)

mercredie-blog-mode-vacances-st-tropez-capitou-mandelieu-une-fille-la-mode-des-addictions-lisa-marie-diary-blog-mode-bloggeuses

Mais aussi de doux instants perchés sur les hauteurs du Capitou (chez Marie-Annick !) :)

mercredie-blog-mode-vacances-st-tropez-capitou-and-other-stories
mercredie-blog-mode-vacances-st-tropez-capitou-maillot-de-bain-une-piece-nasty-gal-bandeau-turban-bleu-short-cuirmercredie-blog-mode-vacances-st-tropez-capitou-maillot-de-bain-une-piece-nasty-gal-bandeau-turban-bleu-nars-lips-pencil-satin

Et d’autres encore plus relax, en bateau of course

OLYMPUS DIGITAL CAMERAmercredie-blog-mode-vacances-st-tropez-capitou-maillot-de-bain-blogueuse-bloggeuse-h&m-taille-haute-bikini-rabito-iphone

mercredie-blog-mode-vacances-st-tropez-capitou-bateau-port-grimaudmercredie-blog-mode-vacances-st-tropez-capitou-bateau-port-grimaud5DSC_1341OLYMPUS DIGITAL CAMERAmercredie-blog-mode-vacances-st-tropez-capitou-bateau-port-grimaud2OLYMPUS DIGITAL CAMERAmercredie-blog-mode-vacances-st-tropez-capitou-bateau-port-grimaud3mercredie-blog-mode-vacances-st-tropez-capitou-maillot-de-bain-blogueuse-bloggeuse-h&m-taille-haute-bikini-champagne-and-other-stories-miroir-lunettes

Et des moments comme ça, par contre, ça n’a pas de prix (Mastercard-style) !

Souvenirs d’Italie.

mercredie-blog-mode-suisse-fagnano-olona-antik-batik-bensimon-robe-ayla3
Le weekend dernier, j’étais dans le petit village de Fagnagno Olona pour une énorme réunion de famille (hé oui, cela ne se voit sans doute pas beaucoup mais je suis à moitié italienne). Pas grand chose à vous raconter… si ce n’est que nous étions 55 personnes à table, que nous sommes restés à table de midi a 19h et que j’ai mangé pour la semaine. BOUM. Ah oui, et j’en ai aussi profité pour faire DES PHOTOS EN EXTÉRIEUR !!! Et ça c’est suffisamment rare pour être souligné et partagé ici.

Je porte une de mes robes préférées du moment, dont j’adore les broderies traditionnelles… couleur rose/corail néon. Et à mon cou pendouille un collier qui risque de ne pas être décroché de si tôt (oui je suis du genre à garder les mêmes bijoux 15 ans d’affilé… mais n’est-ce pas un peu plus réaliste que d’en changer tous les jours ? VRAIE QUESTION), offert par My Fashion Lab, un concept store en ligne qui regorge de jolies petites choses (d’ailleurs c’est les soldes en ce moment !). C’est dommage on ne le voit pas très bien sur cette série photos mais RASSUREZ-VOUS, vous le verrez bientôt dans chacun de mes posts.

Attention, un chien méchant se cache dans cet article (et il ne s’agit pas d’Harlem, je rappelle que j’ai dit MÉCHANT).

mercredie-blog-mode-suisse-fagnano-olona-antik-batik-bensimon-robe-aylamercredie-blog-mode-suisse-fagnano-olona-antik-batik-bensimon-robe-ayla2mercredie-blog-mode-suisse-fagnano-olona-antik-batik-bensimon-robe-ayla4mercredie-blog-mode-suisse-fagnano-olona-antik-batik-bensimon-robe-ayla5mercredie-blog-mode-suisse-fagnano-olona-antik-batik-bensimon-robe-ayla6Robe Antik Batik (modèle Ayla à shopper ici et ici)  – Tennis Bensimon (similaires ici) – Collier quartz The-V bijoux via MyFashionLab

Et j’allais presque oublier de vous parler de la petite interview que j’ai faite l’autre jour (IL FAUT DIRE QUE JE SUIS TELLEMENT WORLDWIDE ET DEMANDÉE QUE PARFOIS ÇA ME SORT DE LA TÊTE !! mouahaha…) pour le joli blog des Jolies Mômes ;) pour me lire, rendez-vous ici ! x

Découvrez le Souk Parisien… (+ CONCOURS INSIDE !).

Pour ce dernier article « souvenir » de Paris, je vais aujourd’hui vous parler du Souk Parisien, un charmant concept-store niché dans le Passage de la petite graine (11e arrondissement). Je sais ce que vous allez vous dire: « après Bazar de filles, voilà qu’elle nous parle du Souk Parisien… cette fille doit vraiment avoir une vie bordélique ! ». Et vous n’aurez pas vraiment tord :) Enfin bref, place donc au Souk Parisien !

mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-annielmercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets5
Comme son nom l’indique, le store regorge de petites merveilles en tout genre (vêtements, accessoires, idées cadeaux, objets geek, coin presse et beauté…), de créateurs tous plus cool les uns que les autres (Anniel, Hipanema, OPIHavaïanasAlice Hubert, Mohekann, Miss MochilaBitching & Junkfood, Marine Mistake, Louise Damas…):

mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets3mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets4mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets-paris-epicerie-americaine-bijoux3Cascade Hipanema

mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets-paris-epicerie-americaine-bijoux-bague4Créations perlées Nanhita

mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets-paris-epicerie-americaine-bijouxCréations Marine Mistake

mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets-paris-epicerie-americaine-bijoux2
mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets-paris-epicerie-americaine-bijoux-bague-braceletCollier et bracelet Alice Hubert (<3 <3 <3)…

mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets-parisChaussures Anniel

mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets-paris-epicerie-americaine2Elles iraient bien à Harlem celles-ci non ? :D

Et enfin, le côté épicerie fine avec des spécialités régionales françaises (telles que calissons d’Aix, Nougats de Montélimar…), des sirops, des jus bio, des thés/tisanes… Et parce qu’on a toutes un côté junk food, la boutique dispose aussi d’un coin « épicerie américaine » avec par exemple des M&M’s crispyM&M’s coconut, Reese’s peanut butterLion peanut butter… MIAM !!

mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel2mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets-paris-epicerie-americaine-francaisemercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets-paris-epicerie-americaine
Là, normalement, vous avez l’eau à la bouche..! Mais restez encore 30sec avec moi, le meilleur arrive ;)

Ce que j’ai adoré dans la boutique:
L’ambiance réellement « souk »: la variété d’articles y est impressionnante, on a vraiment envie de farfouiller, de toucher, de lire… bref, le genre de shop où on pourrait rester une heure entière ;)
– Le renouvellement des stocks: les produits changent très souvent, l’objectif étant de proposer toujours un maximum de nouveauté à la clientèle. On peut également y trouver des créations de marques/créateurs en éditions limitées, c’est toujours sympa :)
– Enfin, Sonia, la propriétaire absolument adorable avec qui j’ai bien discuté/rigolé et que j’espère recroiser très bientôt ! Je vous invite à la contacter si vous avez la moindre question (à savoir que la jeune parisienne est plus que calée en mode et a vraiment bon goût :P).

L’adresse : Le Souk Parisien / 3 passage de la bonne graine / 75011 Paris (métro Ledru Rollin). Les horaires : du mardi au samedi, de 11h à 19h (horaire d’été : tous les lundis, la boutique est ouverte).

A présent, passons aux choses sérieuses (je sais que je vous ai donné envie de tout acheter !!): Sonia et moi avons voulu organiser un petit concours, rien que pour vous.
mercredie x souk
Concernant le lot, autant vous dire que c’est typiquement le genre de bijou que j’aurais adoré recevoir moi même ! Il s’agit de cette superbe bague dorée Lou Even (ajustable et également dispo en argent ici sur le e-shop):

mercredie-blog-mode-shopping-paris-le-souk-parisien-hipanema-anniel-bracelets-paris-epicerie-americaine-bijoux-bague
Voici les conditions de participation:
– Le concours est réservé aux fans des pages Facebook Le Souk Parisien et mercredie.com et aux résidents français.
– Laissez-moi un commentaire avec le nom de l’article qui vous plaît le plus sur le e-store du Souk Parisien (autre que la bague bien sûr !).

Vous avez jusqu’à dimanche 23 juin 23h59 pour tenter votre chance, à vos claviers les filles ! x

Et n’oubliez pas de cliquer ici pour me soutenir aux Be Fashion Talents !! MERCI !

Création de looks chez « Bazar de Filles ».

Mon périple parisien se poursuit avec un petit détour dans Le Marais. Dire que j’adore ce quartier n’a absolument rien d’original mais c’est la vérité vraie ! Les boutiques y sont toutes plus attirantes les unes que les autres.. ! Je me suis d’ailleurs laissée tenter par les quelques produits Aesop, j’ai trouvé mon futur sac de rêve chez A.P.C. (<3 <3 <3) et, surtout, j’ai pu rencontrer Caroline :)

Il y a quelques semaines, Caroline m’a proposé de venir créer quelques looks dans sa boutique, Bazar de Filles (115 Rue Vieille du Temple), et c’est avec pas mal d’excitation que j’ai accepté son invitation ! Hé oui, c’est le genre de petit jeu auquel j’adore prendre part, vous devez bien le savoir maintenant ;)

blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple
Bazar de filles est une boutique interdite aux garçons dans laquelle se mêlent fringues, accessoires, petite maroquinerie et petites surprises toujours à prix abordables !

blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple14blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple17blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple10blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple15blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple16
Après avoir travaillé plusieurs années aux côtés de Nathalie Rykiel, Caroline a créé sa griffe, Clotilde, une très belle ligne de vêtements que je vais donc vous présenter aujourd’hui ;)

Premier coup de coeur, cette petite veste zippée en tweed, sa coupe est vraiment parfaite !

blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple12blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple11blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple13
On passe ensuite à cette petite robe à l’aspect lamé qui m’a également pas mal tapé dans l’oeil. La raison ? Ses découpes aux épaules (cela faisait une éternité que je voyais passer ce genre de coupes… et je n’avais jusqu’à présent jamais vraiment pu essayer !). Verdict: je trouve qu’elle est superbe et surtout, qu’elle s’accorde à merveille avec quelques bijoux dorés :)

blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple9blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple7blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple8
Enfin, dernière proposition de look, l’association d’un fantastique short violet (<3) avec un petit sweat noir à découpes, pour un style un peu plus relax (surtout avec les runnings !).

blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple2blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple3blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple6blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple5

blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-temple4Pourtant pas vraiment emballée au départ par ces chaussures HAUTEMENT compensées… je trouve qu’elles sont super sympa avec ce look, tout compte fait :)

Je vous invite donc vivement à venir faire un tour dans la boutique de Caroline ! Pour ma part, j’en ressors avec le short violet sur lequel j’avais craqué dès le départ (merci Caroline !) et plein d’idées de nouvelles idées de look :)

PS: merci beaucoup à ma Sophie d’amour pour les photos <3 et sa patience (je suis un boulet à photographier).

Je profite aussi de ce post pour vous présenter un petit gadget qui me sauve à chaque fois que je pars en weekend, mon rechargeur d’urgence Mashimaro gentiment offert par GSM55 ! Entre les SMS pour retrouver les copaings, les photos souvenirs, les recherches d’itinéraires etc… je parie que je ne suis pas la seule à me retrouver bêtement à court de batterie en pleine journée (y’a pire dans la vie, c’est sûr, mais ça peut sérieusement handicaper une sortie je trouve !). Bref c’est tout con (il vous suffit de charger la bête pour avoir un « stock » de batterie externe que vous pourrez à tout moment recharger sur votre téléphone (il y a tous les embouts/câbles nécessaires pour connecter iPhone, Blackberry…).

blog-mode-mercredie-geneve-suisse-bazar-de-filles-paris-boutique-clotilde-rue-vieille-du-templegifSauf que là j’avais oublié de le charger… #ceycon

J’espère que cet article découverte vous aura plu, si vous avez des questions n’hésitez pas :) x

Shooting Miss Black Mag & Dynamo.

J’ai donc passé le weekend dernier à Paris, et comme cela fait maintenant plus d’un an que j’ai quitté la CAPITALE, j’aime bien faire ma touriste quand j’y retourne (mais ça, je vous en parlais déjà ici). Bref, gros coup de chance, le soleil était de la partie et j’ai pu en profiter pour parcourir la ville et rencontrer plein de beau monde.

Dans ce premier article, je voulais simplement vous rapporter quelques clichés de mon dimanche. D’ailleurs, contrairement à ce que le mot « dimanche » évoque en général, cette journée a été tout sauf peinarde, comme dirait l’autre. C’est bien à 8h30 que je me suis levée… et pour TRAVAILLER s’il vous plaît ! Enfin « travailler », j’exagère, mais comme j’ai quand même l’impression de m’être donnée je tenais à le signaler :P

10h00, rue Réaumur, le Belmont Restaurant, je retrouve ainsi toute la team Miss Black Mag pour une séance photo haute en couleurs ! J’ai pu participer à une petite séance photo super cool et ainsi présenter les superbes créations Mansaya, mêlant tissus traditionnels africains et coupes modernes. Je vous faisais déjà un petit teasing dimanche soir (notez le NATUREL de ma posture… mon aisance BIEN CONNUE pour la photo qui s’exprime ! Bref, ça a fait « crac » et je peux vous assurer que ce n’était pas la jupe)…

mercredie-blog-mode-miss-black-mag-mansaya-mode-blog-paris(J’ADORE cet ensemble !)

Et voici les photos sélectionnées par Miss Black Mag pour le mois de Juin…

jrTXLX80-UkGU45yjx8zrV4UYsWf0LtwNA8Er9GmcIUMerc_web117E7KA8XcrlB8YoZrmNyXJ62w0WjCfp5cfTKBFnV2b2k
… et pour finir, la couv’… très « SO MI GO SO THEN«  !

Merc_web12-
Encore merci à Prisca M. Monnier/Vanessa/Cynthia-Laure pour l’orga et les photos (et les croissants !), et aussi à Camille Delattre pour le makeup/cheveux :)

J’ai ensuite poursuivi ma journée par une petite visite au Grand Palais (un peu de culture dans ce monde de personal branling !), direction l’expo Dynamo.
Épileptiques, s’abstenir, la partie lumière défonce la tête en met vraiment plein les yeux !

mercredie-blog-mode-expo-dynamo-paris-musee-grand-palais-art-contemporainmercredie-blog-mode-expo-dynamo-paris-musee-grand-palais-art-contemporain8mercredie-blog-mode-expo-dynamo-paris-musee-grand-palais-art-contemporain5mercredie-blog-mode-expo-dynamo-paris-musee-grand-palais-art-contemporain9mercredie-blog-mode-dynamo-expo-grand-palaisLa vérité est ailleurs.

Je me suis également sentie très en phase avec certains tableaux, n’ayant évidemment pas pris la peine de démaquiller mes yeux « papillons de lumière » après le shooting… MAKEUP PAS TRÈS APPROPRIÉ POUR LA VIE QUOTIDIENNE BONJOUR !!!.

mercredie-blog-mode-expo-dynamo-paris-musee-grand-palais-art-contemporain2mercredie-blog-mode-expo-dynamo-paris-musee-grand-palais-art-contemporain4mercredie-blog-mode-expo-dynamo-paris-musee-grand-palais-art-contemporain3mercredie-blog-mode-expo-dynamo-paris-musee-grand-palais-art-contemporain6
Voilà, c’est déjà la fin ! J’espère que cet article vous a plu, on se retrouve trèèèèès vite avec d’autres articles, je vous parlerai notamment de deux boutiques super chouettes que j’ai pu découvrir ce weekend justement, alors à toute !

J’aime bien la famille Knowles.

L’autre jour je suis allée voir Beyoncé en concert à Zurich (#NARMOL).

mercredie-concert-beyonce-zurich
Sauf que, si j’avais pu, je serais allée à Paris. En effet, le jour de la mise en vente des billets, alerte tel un suricate, je criais déjà victoire au moment de balancer 6 tickets dans mon panier. J’ai vite déchanté quand, au moment de confirmer l’envoi des précieux, j’ai vu que le site de réservation avait toujours mon adresse parisienne en mémoire (…). La suite est assez facile à deviner : le temps de mettre à jour ma nouvelle adresse, mes places avaient déjà été rachetées. Il était je pense 10h06 et Beyoncé pouvait déjà se vanter d’avoir pré-rempli 2 Bercy en moins de 10min. Évidemment, ce fut le drame. Mais je me suis bien vite ressaisie et j’ai découvert que Queen B allait aussi être de passage en Suisse, Zurich même. Boum j’achète les billets, sans même savoir que Genève – Suisse en bagnole c’était 3h30 (lalalalala la la…).

Arrive le jour J. Il est 15h30 et nous voilà parties mes copines, mon mec (mon chauffeur charmant) et moi pour un trajet d’intenses réminiscences musicales (encore désolée pour la torture). Une fois dans le Hallenstadion, je réalise ce que 15.000 personnes dans une salle de concert veut dire (il faut se rappeler que le dernier concert que j’ai vu c’était Solange à la Cigale et c’était, comme qui dirait, « un peu » plus intimiste).

En guise de première partie, un lover surchauffé, répondant au doux nom de James Lucas, fils spirituel de D’Angelo et Usher, se disant « MADE FOR LOVE » (enfin, c’est ce qui est sorti de sa bouche au moment où il a fait péter les boutons de sa chemise, de toute évidence beaucoup trop ajustée pour lui). Bref, pas trop mon trip, mais c’était quand même marrant de le voir se trémousser torse nu, enfin, en gilet de barman sans manches.

La pression monte. On nous passe à peu près toutes les campagnes dans lesquelles Beyoncé s’est investie ces derniers mois : parfum Heat, pub Pepsi (campagne dont je vous parlais déjà ici, coucou Vicious Sights !), H&M… Tout y passe.

Un rideau avec un « B » inversé tombe. B est sur le point d’arriver. Ensuite, comment vous dire, impossible de me rappeler ce qui s’est vraiment passé au moment où elle est apparue, si ce n’est que j’en ai eu des frissons partout partout ! Heureusement, le fabuleux driver cité plus haut avait filmé la scène (oui, j’ai une fantastique chaîne Youtube avec 3 vues):

Les hits s’enchaînent, les dance moves aussi. Mention spéciale pour les sensationnels Twins qui font vraiment le show pour Mrs Carter !

mercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live-twinsJ’ai passé un moment absolument génial même si je ne vous cacherais pas que j’étais mille fois plus dans l’ambiance quand il s’agissait des tubes punchy (« Who run the world », « Grown Woman », « Why don’t you love me? »…) ou un peu oldschool (« Survivor », « Crazy in love »…) qu’au moment plus « slowesques » du concert.

mercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live9mercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live-blue-jumpsuit-sequins
Je n’aime pas ce côté du R’N’B… Mais bon, en même temps on peut pas avoir le beurre et l’argent sur le compte en banque de Blue Ivy Carter: il faut bien que Queen Bey reprenne son souffle de temps en temps. Je n’ai pas non plus aimé (après j’arrête car j’ai vraiment passé un super moment !!) certaines versions de chansons choisies pour ce concert (notamment « If I were a boy », complètement massacrée j’ai trouvé).

mercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live3
« Single Ladies« , super perf’ aussi (toujours sur ma chaîne Youtube, qui aura maintenant 4 vues à son actif, merci !):

On en prend vraiment plein les mirettes: des paillettes, des flammes, des flash, bref une vraie composition pyrotechnique. Et c’est sans parler des tableaux vidéos qui venaient ponctuer les différentes chansons, tous plus réussis les uns que les autres (j’ai bien aimé le côté dark de certains d’entre eux !).

mercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-livemercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live-cabaret2mercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live-cabaretmercredie-zurich-beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live-ballerinasmercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live6mercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live7mercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live8
Et les petits « chanceux » dans la fosse qui ont pu voir Be de près (mais qui se sont surtout retrouvés entourés de téléphones portables en mode vidéo pendant toute la soirée). Mrs Carter s’est en effet payée un petit bain de foule !

mercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live12mercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live11mercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live10
Pour celles qui se posent la question: NON Beyoncé n’est pas grosse, elle est juste normale et je pense qu’il suffit de la comparer à ses danseuses pour s’en rendre compte.
Elle est suffisamment fit pour pouvoir se permettre de porter un body jambes nues (ou même avec un collant transparent, ce que je veux dire c’est qu’il n’y a aucun effet « jelly »). Elle est également suffisamment pulpeuse pour pouvoir enfiler une combinaison über-moulante sans avoir l’air d’une enfant de 7 ans qui fait de la GRS planche-à-pain.

url
Beyoncé est une sportive de haut niveau, chacun de ses concerts s’apparente à l’un des plus intenses entraînements de cardio jamais vu sur scène. Et elle chante (c’est con à dire mais, de moins en moins d’artistes osent le live en même temps que la danse).

J’espère avoir pu partager un peu cette « magie » avec vous, surtout avec celles qui n’ont pas eu la chance d’assister à un des concerts européens de Beyoncé… On se quitte avec ma photo préférée, une vraie petite princesse dans cette tenue <3 <3 <3

mercredie-blog-mode-Zurich-Beyonce-concert-Suisse-Hallenstadion-mrs-carter-show-live2

Ce qu’il faut absolument shopper à Londres.

Cet article fait suite à celui que je vous proposais la semaine dernière, à savoir mon « Petit guide pour un week-end shopping à Londres réussi« . Vous savez donc maintenant comment vous rendre à Londres et à peu près comment vous organiser. Mais la vraie question c’est « Je shoppe QUOI ? ». Voici donc ma petite « liste pratique » des articles que vous devez absolument ramener (parce qu’introuvables en France / pas chers / ou juste vraiment trop cool), boutique par boutique (hé oui, à la bien COUSINE).

Comme je l’expliquais la semaine dernière, rendez-vous à Oxford Street et dirigez vous en premier lieu chez Primark:

PRIMARK_LOGO_hd11
Pourquoi faire Primark en premier (et surtout, le matin) ?

– Parce que Primark le week-end – et encore plus l’après-midi – c’est juste ingérable. La boutique ouvre à 9h le samedi, faites-moi confiance, c’est définitivement l’heure idéale pour vous y rendre.
– Aussi, tout y est tellement peu cher qu’une fois sortie vous trouverez tout hors de prix: cela calmera vos ardeurs shopping ;)

On y trouve quoi ?
Des fringues bien sûr (femmes & hommes), vraiment pour tous les styles (casual / rock / girly…) et sur plusieurs étages. Mais vous pourrez aussi dénicher des pièces sympa dans le « coin » lingerie, des accessoires tendances mais surtout originaux et pratiques (genre des turbans pour protéger vos cheveux sous la douche, des semelles en mousse à découper à votre pointure…), des bijoux et des chaussures. Le tout à prix souvent très bas (en période de soldes c’est assez dingue).

Ce qu’il faut absolument ramener ?
Primark est véritablement le temple du basic. Du coup, faites le plein de:
– T-shirts en coton (cols ronds, en V, destructurés…), ils coûtent entre £2 et £8,
– Chaussettes, collants fantaisie (j’en ai trouvé une paire basique noire… mais cloutés ! je vous les montrerai bientôt dans un look ;), comptez moins de £4,
– Des ensembles lingerie très sympas pour moins de £10 (ex: les « My perfect everyday bra« , super simples et confortables coûtent environ £5, idem pour la lingerie « sportive »), des gaines et autres subterfuges que vous pouvez porter sous vos tenues moulantes… Ne passez pas non plus à côté des INCROYABLES pyjamas du magasin (tous SUPER MAMIE COMFY):

http://4.bp.blogspot.com/-TH7JYb8OmWA/UH-sxCj-w8I/AAAAAAAAJRo/tuM1Nhbep4o/s400/primark+pyjama.jpg
– Chaussures: certes ce n’est pas de la grande qualité (assez similaires à ce qu’on peut trouver chez New Look par exemple), mais on ne crachera pas devant une petite paire de ballerines à £4. J’ai moi-même craqué sur une petite paire de chaussures à imprimé léopard esprit Anniel, pour £5 seulement (que je vous montrerai aussi bientôt ;).
– Accessoires & « Gadgets »: plein de conneries pour les cheveux mais aussi des baumes à lèvres (le fameux Carmex, mais aussi des LipSmackers et mêmes des petits pots de vaseline à l’ancienne, so British!), des bonbons, des sprays pour l’haleine (wtf ?).

http://25.media.tumblr.com/tumblr_lw7j20v2Hq1qir3ewo1_500.jpg
Une astuce
?
N’attendez pas d’avoir fait le tour du magasin pour vous rendre aux cabines d’essayage. En effet, chez Primark, on se retrouve très vite avec le shopping bag rempli à raz bord. Or les cabines sont limitées à 6 ou 7 articles. Je vous recommande donc d’aller direct essayer vos articles dès que vous avez atteint ce nombre limite: cela vous permettra d’être fixee sur la taille des articles (et de vous y tenir pour le reste de votre shopping) et, en plus, il n’y aura pas foule aux cabines (attention, à partir de 11h, il faut bien compter 20min d’attente !).

Pour contrer l’overdose de fringues, j’aime bien aller faire un tour chez Boots ou Superdrug après mes 2h30 chez Primark (ça tombe bien c’est juste en face !).

boots logo
SuperdrugLogo

On y trouve quoi ?
Des produits de beauté par milliers (hair, skin, body, nails…), bref mon paradis. Les prix sont tous très accessibles, il y a souvent des promos du genre « 3 for 2 » et le choix est IMMENSE (je n’ai jamais vu autant de produits pour cheveux frisés en Europe qu’en Angleterre de toute façon !).

Quelle est la différence entre les deux boutiques?
On y retrouve globalement les mêmes produits, la différence principale est le prix: Boots se veut un peu plus « premium » donc légèrement plus cher.

Ce qu’il faut absolument ramener ?
Tous ce que vous avez toujours voulu essayer en France, ici proposé en moins cher. Par exemple, j’ai pu trouver un genre de « caviar manucure » proposé par la marque MUA (Make-Up Artist) sous le nom de « Nail Constellations » à seulement £3 (donc bien moins cher que Ciaté). Les micro-billes sont absolument identiques.

http://farm9.staticflickr.com/8482/8251050242_025bb7e8e8_b.jpgNiveau cheveux c’est la même chose, le choix est impressionnant et vous aurez accès à un paquet de nouveautés à prix réduits. J’en ai profité pour faire l’acquisition du « Color B4« , un décolorant pour cheveux vous permettant de retrouver votre couleur naturelle, sans ammoniaque et sans « bleach » ainsi que la teinte « Intense Red » de Schwarzkopf Live XXL. Pour finir, le make-up vaut lui aussi vraiment le détour.

En bref, que ce soit chez Boots ou Superdrug, vous pourrez trouvez plein de marques inconnues ou peu distribuées en France telles que Max Factor, Revlon ou MUA pour le make-up mais aussi Umberto Giannini, Trevor Sorbie, ArganOil, Samy ou John Frieda pour les soins capillaires. Profitez également des produits brandés Boots ou Superdrug, super sympas eux-aussi (j’adore les lingettes démaquillantes au tea tree, ultra fraîches et purifiantes de Superdrug, idem pour des produits un peu plus « gourmands » tels que la gamme capillaire extra-riche Superdrug « Coconut and Sweet Almond »).

http://cdni.condenast.co.uk/320x360/s_v/UmburtoGminis.jpgUne astuce ?
Enfin, les deux boutiques proposent des produits formats réduits, vraiment pratiques quand on voyage (par exemple des mini pots Nivea ou encore des minis flacons de crème pour les cheveux Umberto Giannini).

Vous pouvez maintenant vous recentrer de nouveau sur les fringues. Rendez-vous chez Urban Outfitters, Topshop et Forever 21.

urban-outfitters-londonlogo topshop londres london
LOGO_Forever21 Logo
On y trouve quoi ?
J’ai regroupé les 3 boutiques car on y trouve plus ou moins les mêmes choses, à savoir un joyeux mix de fringues/accessoires/chaussures. Les deux premiers proposent des articles très stylés, parfois de créateurs, bien souvent pointus. Evidemment les prix ne sont pas ceux de Primark… Quoique Forever 21 peut être assez compétitif. Vous trouverez dans ce dernier shop – que je compare à un immense Jennyfer dans mon précédent article – PLEIN de fringues super fraîches, tendances, pas chères, et aussi des accessoires super chouettes.

Ce qu’il faut absolument ramener ?
Des accessoires pas forcément « modes » chez Urban (tels que des coques iPhone, des bouquins… en fait c’est un peu le Colette local), de belles pièces fringues et des superbes sacs à main chez Topshop, et enfin, plein de vêtements et d’adorables bijoux (pas chers du tout) chez Forever 21.

Une astuce ?
Privilégiez Forever, une vraie mine d’or ;)

Bien sûr d’autres shops existent (et de très cool, du style Aldo pour les chaussures et les accessoires, River Island pour les fringues etc…), mais je voulais vraiment vous donner les incontournables (je trouve par exemple qu’il est un peu inutile de se rendre chez Zara and co là-bas, quoique j’ai trouvé quelques restes de la collection Maison Martin Margiela chez H&M !), c’est-à-dire ceux qui n’existent pas en France ou qui ne disposent pas (encore) de e-shop français.

VOUS VOILÀ PRÊTES POUR UNE SESSION SHOPPING DE MALADE À LONDRES ;)

Petit guide pour un week-end shopping à Londres réussi.

Après avoir dépensé la moitié de ma cagnotte soldes à Genève et Paris, il paraissait quasi normal de terminer ma virée shopping à Londres (toujours avec ma super copine trop international Sophie). Le genre de week-end où le cerveau est sans grande utilité (si ce n’est qu’il permet de se rappeler de son code confidentiel): zéro sortie culturelle, aucune visite, point trop de rencontres… Juste de grosses dépenses compulsives et, au final, beaucoup de bonheur (on a atteint le fond de la connerie capitaliste mais ÇA FAIT PLAISIR).

Le hardcore shopping, cette addiction comme les autres.

london-shopping-guide

Plutôt que de poster les clichés du « moi devant Primark avec mes 15 sacs en papier prêts à exploser et paver tout Oxford Street » ou encore « moi dans l’escalier vraiment stylé d’Urban Outfitters » ou, mieux mieux, « moi et mon whopper« , j’avais envie de vous proposer une sorte de guide/FAQ pratique et « économique » (on parle quand même de faire les soldes… l’objectif n’est pas de faire des économies…) du shopping express londonien. Ce petit guide de la Routarde que vous ne trouverez jamais en librairie.

Question essentielle: je prévois combien en budget ?
Difficile de répondre à ce genre de question car beaucoup de paramètres entrent en compte pour pouvoir donner le budget « idéal ». Il paraitra forcément disproportionné pour certaines, bien maigre pour d’autres… Il n’empêche que vous pouvez franchement vous faire plaisir avec £300 (shopping + repas + transports dans Londres). Surtout si vous commencez par les enseignes les plus avantageuses telles que Primark (on s’éclate, on fait dans la quantité, et surtout ça calme pour la suite… hé oui tout paraît TROOOOP cher après).

Comment je me rends à Londres ?
Si vous n’êtes pas trop loin de Paris, préferez l’Eurostar. Un peu cher mais mon dieu quelle merveille de rapidité et de praticité.
Si comme moi vous être trop loin de Paris, EasyJet (mais aussi d’autres compagnies low cost j’imagine) est une bonne solution (de toute façon il n’y en a pas 50 000). Le point négatif est que vous arriverez à l’un des aéroports autour de Londres (LA révélation de cet article): c’est assez loin et ça bouffe pas mal de temps dans un week-end. Bien que j’aie une sainte horreur des aéroports, je dois dire que celui de Gatwick est vraiment bien, propre, et tous les services sont extrêmement rapides, surtout dans les files d’attente. En revanche, vous devrez vous acquitter de billets pour prendre le Gatwick Express (un système de trains reliant toutes les 15min l’aéroport à Victoria, une station de métro assez centrale dans Londres), qui coûte un peu moins de £40 (!) aller-retour.

eurostar_London-shopping-londres

J’emmène quoi comme bagage ?
Si vous prenez le train, une grande valise suffira (au pire, vous trimballerez vos quelques sacs supplémentaires au retour).
Dans le cas de l’avion, et spécifiquement d’EasyJet, je recommande vivement, en plus du classique bagage à main, une grande valise … sachant que celle-ci devra obligatoirement etre placée en soute (prévoyez un supplément).

Niveau fringues, et pour ne pas vous prendre la tête en phase essayages, le combo gagnant reste le t-shirt (manches courtes ou longues selon la saison) + jupe facile à enlever/remettre (oui c’est toujours bien d’avoir un haut et un bas pour se rendre compte de l’allure d’une tenue… on s’est toutes déjà retrouvées sans haut ou bas pour voir à quoi ressemblait ce magnifique jean, dans la « vraie vie » (celle où l’on n’est pas en soutif-culotte)).

Je dors où ?
Si vous êtes serrées niveau budget (y’a pas de petites économies quand on considère le prix du train/avion (+ éventuellement bagage en soute, transports sur place…), il paraît qu’on trouve des auberges de jeunesse pas trop mal, non loin du centre ville.
Si vous pouvez vous permettre un hôtel, je ne saurais mieux vous conseiller que de jeter un oeil sur les sites Agoda et Venere, pour moi de véritables références booking pas cher (avec un système fidélité intéressant pour une fois c’est pas comme la SNCF et souvent de belles promos).
L’un des meilleurs spots est selon moi le quartier de Bayswater (très simple de s’y rendre depuis St Pancras et Victoria): un coin résidentiel, calme, mais quand même animé (petits restos/bars…), littéralement à 5min en bus d’Oxford Street (c’est pratique si jamais vous avez besoin de vous délester de quelques sacs en plein samedi aprem… OUI OUI ÇA PEUT ARRIVER). Cerise sur le cupcake, c’est tout près de Notting Hill ;)

Je paie comment ?
En pounds mon ami ! Alors si comme moi vous êtes nulle en conversion, pensez à télécharger une appli gratuite de conversion de devises: c’est toujours pratique de savoir exactement combien on va payer (dans SA devise), et ça éviter de vous endetter sur 12 ans faire n’importe quoi. Dans la mesure du possible, ne réglez pas chacun de vos achats par carte bancaire (frais et commissions inside), préférez le retrait de votre budget total du week-end (mettons donc £300) une bonne fois pour toute (en plus ça vous limitera un peu ;).

Je me déplace comment ?
Je conseille l’Oyster Card, que vous rechargez avec le montant de votre choix, et surtout qui s’arrange pour que votre dépense journalière totale ne depasse jamais le prix d’une 1-Day Traveller Card. En plus vous pourrez la réutiliser la prochaine fois que vous viendrez à Londres (voyons grand).

The new Oyster Card. Transportation for London. Underground, Bus, Tram.

Question prix, ca vaut vraiment le coup ?
Alors là je suis mitigée… Je ne crois pas que j’aille à Londres pour y trouver un meilleur rapport qualité-prix qu’en France. À vrai dire, j’y vais surtout pour le choix plus important et les boutiques qu’on ne trouve pas (encore) chez nous. Prenons Forever 21 par exemple: on est dans la même gamme de prix que Jennyfer par exemple… il y a juste 300x plus d’articles sympas en boutique (et une musique d’enfer, au sens premier du terme, au moins aussi reconnaissable que le parfum d’une boutique Abercrombie).

Je mange où ?
Franchement, partout ! Nourritures et breuvages ne manquent pas dans Londres (et sont surtout bien moins chers qu’à Paris/Genève !). Vous avez aussi des bonnes affaires telles que le « Meal Deal » de Boots (des chips + un sandwich / des pâtes + une bouteille 33cl pour £2 ou £3 seulement).

Je fais quelles boutiques ? Quand ?
Les choses sérieuses commencent… Pour un souci de praticité, je vous dirais de vous rendre directement à Oxford Street, une rue 100% commerçante, un peu l’équivalent des Champs à Paris. Vous y trouverez toutes les principales enseignes/chaînes. Par contre, n’imaginez pas que vous serez seules au monde: c’est la guerre, surtout le week-end.
Vous y accèderez via plusieurs bouches de métro/bus, mais le plus raisonnable serait de commencer du côté de Marble Arch puisque Primark y est fièrement érigé.
Une mini-astuce: faites vos achats le samedi. Non pas pour mieux apprécier la foule, mais parce que les boutiques au UK sont ouvertes le dimanche ! Cela vous permettra de rapporter les articles qui, finalement, ne vous conviendraient plus le lendemain (ou que vous auriez trouvés en 10x moins cher/mieux/à votre taille dans une boutique un peu plus loin, ça m’arrive tellement souvent…).
La deuxième partie de ce post « Shopping à Londres » sera entièrement consacrée aux « incontournables ». Sachez d’ores et déjà que mon top 5 boutiques serait: Primark – Forever 21 – Superdrug – Topshop – Urban Outfitters.

Rendez-vous donc très vite pour savoir QUOI shopper, OÙ, COMMENT, à QUEL PRIX… POURQUOI ? STAY TUNED…

J’ai vu Solange au Nouveau Casino…

J’ai eu la chance d’être invitée samedi dernier au concert de Solange par ma super copine Sophie. Vous connaissez déjà toutes mon adoration pour la cadette Knowles, l’idée cadeau était donc parfaite.

solange-concert-paris-nouveau-casino-mercredie-blog-mode-knowles-beyonceSeulement voilà, je tenais à partager mon expérience, pour le moins surprenante pour ne pas dire « un peu décevante » de cette soirée au Nouveau Casino. Vous n’êtes tout d’abord pas sans savoir qu’il faisait un temps plus que pourri la semaine dernière à Paris. On aura bouffé beaucoup de neige mais on sera quand même arrivées pile à l’heure pour le début de soirée (20h). Une première partie était prévue. Pourtant, de 20h à 21h30, nous n’avons fait qu’ATTENDRE… heureusement, en musique. Le DJ nous avait en effet ressorti sa sélection de sons r’n’b les plus poussiéreux (Aaliyah, En Vogue ou encore TLC…). Ok j’ADORE, mais c’est pas NON PLUS ce que j’attendais d’une « première partie ». Ou alors je t’en fais une quand tu veux, moi aussi, de première partie. Je peux même te faire des quatorzièmes parties avec ma montagne de CD « 2 titres » du genre qui traînent chez moi depuis la fin de la mode des cheveux crêpés et des colliers ras-le-cou en plastique noirs. Mais bref. Après avoir donc passé plus d’1h30, debout, à patienter au milieu de la foule en folie, Solange arrive, « comme une fleur ». Ça peut paraître étonnant d’arriver « comme une fleur » à son PROPRE concert, pourtant je vous jure que ca s’est passé. Solange s’est donc pointée, l’air pas vraiment excitée d’être sur scène. Je m’attendais à un petit mot d’entrée, pourquoi pas même, une petite excuse. Même un kitschissime « HELLO PARIS ». Mais que nenni… la première chanson avait déjà commencé de toute façon. On ne saura sans doute jamais le pourquoi de ce retard… Peut-être avait-elle des soucis d’ordre personnel, peut-être avait-t-elle rencontré des difficultés pour venir (quoique si la personne lambda arrive à être à l’heure malgré le bordel en ville, la petite soeur de Beyoncé, belle-soeur de Jay-Z et tata de Blue Ivy ne devrait pas s’en sortir trop difficilement…).  Quoiqu’il en soit, j’ai vraiment eu l’impression qu’elle n’était pas emballée d’être parmi nous. Cela s’est accentué lorsqu’au bout d’à peine 10min elle a lancé un regard noir à la régie juste avant de retirer son oreillette.

Je continue mon rapport bitchy en me penchant maintenant sur sa dégaine. Bien que je trouve les cheveux crépus naturel assez stylés (ça change des perruques et des tissages), elle avait l’air sacrément à l’arrache ce soir-ci. J’en profite d’ailleurs pour rebondir sur l’article pondu à l’occasion par les Inrocks: « En parcourant des yeux les rangs de plus en plus serrés, on remarque que quelques spectatrices ont retenu les leçons de coiffure dictées par les pages « style » d’une certaine presse féminine. Copiées puis collées, les longues boucles brunes à la Solange étoilent la salle. C’est pourtant, cheveux courts et presque méconnaissable que la chanteuse fend la foule pour gagner la scène. Sosies capillaires et fans plus mesurés braquent l’estrade des yeux et des oreilles« . Ces quelques lignes me hérissent le poil (poin poin), surtout que je me sens un peu visée: sachez que je n’ai jamais cherché à être un « sosie capillaire » de Solange (j’ai pas fait exprès d’avoir la même nature de cheveux, je vous jure !) et j’ai encore moins attendu « une certaine presse féminine » pour savoir comment me coiffer (c’est quoi ce cliché de merde ?). ENFIN PASSONS. Fort heureusement, son petit ensemble Kenzo valait le détour (rappelons que tous les goûts sont dans la nature…).

solange-concert-paris-nouveau-casino-mercredie-blog-mode-knowles-beyonce-2Le show était super sympa. Dommage qu’il n’ait duré que 50min, rappel inclus. Je ne cherche pas à descendre la jolie Solange car j’ai VRAIMENT passé un super moment. Mais comment dire… c’est quand même difficile de ne pas occulter la grande soeur (surtout quand, à la sortie, on vous tend un flyer pour assister au Grand Journal avec Solange la petite soeur de Beyoncé en invitée). Tandis que B. nous en met bien souvent plein les mirettes, Solange donne davantage l’impression de planner sous acide. On n’a pas frappé à la même porte, bien qu’il s’agisse de la même famille.

Ce qui m’a manqué, c’est le dialogue avec le public (je vous rassure, je n’étais pas venue pour lui faire la causette, mais je m’attendais à un peu plus d’échange…).

J’aimerais terminer malgré tout sur une note positive. Sachez que Solange est absolument magnifique, un visage à la fois très similaire et très différent de celui de sa soeur, bien que lui aussi proche de la perfection. Elle dégage quelque chose de beaucoup plus « approximatif » que Queen B, elle en devient touchante, plus vraie, plus friendly. Elle est aussi excellente en live (bon, toujours rien à voir avec ça… JE POURRAIS MATER CETTE VIDÉO EN BOUCLE TOUTE MA VIE), sa voix est très claire, très agréable à écouter.

Je vous invite à découvrir/ré-écouter les 3 titres qui m’ont fait le plus kiffer:

1. T.O.N.Y. (de son ancien album, très « r’n’b », raconte sa grossesse précoce et, si on en croit les lyrics, inattendue). J’adore le flow de ce titre, un peu moins le clip…

2. Lovers in the Parking Lot, ma chanson préférée de l’album True (l’histoire d’une jeune femme s’étant un peu trop joué des sentiments de son partenaire), vidéo only, aussi une TUERIE en live:

3. Losing You (que tout le monde connait maintenant mais qui fait toujours autant shaker les booties).

Solange I love once, I love you twice, I still love you more than beans and rice <3

18 ans plus tard…

De retour dans la région savoyarde à l’occasion des fêtes, mes parents, mon chien et moi n’avons pas pu résister à l’appel du Forezan.

mercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-plan-deau-piscinemercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-vila-ersatz-sandro-sneakers-Albatorock-harlem-bouledogue-francais-2mercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-vila-ersatz-sandro-sneakers-Albatorock-harlem-bouledogue-francaisLe Forezan c’est un peu le parc de mon enfance, où l’on retrouve vertes prairies, plans d’eau, ferme aux lapins et parcours du combattant sportif, ainsi qu’une charmante petite rivière.

J’avais le souvenir d’un parc 1000 fois plus grand (genre il fallait un après-midi ENTIER pour en faire le tour), alors que 30min suffisent largement. En tout cas mon Harlemou s’est bien éclaté.

mercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-vila-ersatz-sandro-sneakers-Albatorock-harlem-bouledogue-francais-3mercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-vila-ersatz-sandro-sneakers-Albatorock-3mercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-harlem-bouledogue-francais.jpgmercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-couleur-rouge-cheveux-frises-naturels-rouges-inoa
Harlem qui fait son Michael Jackson malin devant les oies…

mercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-vila-ersatz-sandro-sneakers-Albatorock-harlem-bouledogue-francais-ferme-oies
… mais qui rigole beaucoup moins devant les lapins (logique je crie ton nom):

mercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-vila-ersatz-sandro-sneakers-Albatorock-harlem-bouledogue-francais-ferme-lapinsmercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-vila-ersatz-sandro-sneakers-Albatorock-harlem-parcours-sportifmercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-vila-ersatz-sandro-sneakers-Albatorock-harlem-bouledogue-francais-parcours combattant-sportifmercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-vila-bracelet-croixmercredie-blog-mode-forezan-cognin-chambery-savoie-vila-ersatz-sandro-sneakers-Albatorock-lacets-bracelet-perles-noires-croix
Bref, la Savoie c’est vraiment trop frais :)

Teddy/bomber crème Vila (similaires ici, ici et ici) – Pull noir fantaisie plumes Axo (similaires ici et ici) – Short effet soie et dentelles Mango, déjà vu ici (similaires ici, ici, ici et ici) – Sneakers Sandro Albatorock-like (similaires ici et ici) – Sac sequins chinois – Bracelet croix Axo (similaires ici, ici, ici, et ici)

« I’m backgammon »

Voilà le SMS qu’une bonne partie de mes contacts a pu recevoir vendredi dernier, jour de mon retour de Thaïlande. Sachez donc que l’iPhone considère l’expression « I’M BACK » comme visiblement trop pauvre en lettres.

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-bateau-plage

Désolée pour tout ce retard, il faut dire que j’en ai passé du temps à trier mes milliers de photos. Celles qui iront sur facebook, celles qui seront agrandies pour la prochaine campagne 4×3 du Club Med ma maman, celles qui me permettront de justifier tout au long de l’année mon désormais CLASSIQUE « Non mais sérieux l’été je deviens black ! » ou, tout simplement, celles qui me rappelleront d’excellents souvenirs. Petit condensé illustré de mes meilleurs moments thaï:

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-priscilla-plageAvant de rentrer dans le vif du sujet, j’annonce la couleur: je suis loin d’être une voyageuse de l’extrême (j’entends déjà les personnes de mon entourage s’esclaffer « SANS DÉCONNER ???« ). Donc si vous comptiez me demander quoi emporter en backpacking, je vous répondrais gentiment d’investir dans une Samsonite light trolley, c’est quand même bien plus pratique.

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-priscilla-taxi
Les taxis de Bangkok, c’est déjà l’aventure.

Seulement, quand on sort avec un mec qui a « Ouzbékistan » comme dernier tampon sur son passeport, il faut bien trouver un compromis. La Thaïlande semblait donc être la destination parfaite. Des paysages de folie, des températures plus qu’estivales, des hôtes toujours souriants ainsi que la possibilité de faire plein de trucs en « ing » (trekking, snorkeling… PISCING ? SHOPPING ?).

Bangkok. Nous y sommes à peine restés deux jours: le soir de l’arrivée et la veille du départ. Pour autant, ces deux jours sont la preuve qu’on peut faire vraiment tout et n’importe quoi (surtout n’importe quoi) dans la capitale. En effet, notre premier soir fut assez folklo puisque nous avons atteri dans le quartier de Nana (qui ne pouvait porter un nom plus approprié), quartier fréquenté par des touristes dont le leitmotiv principal n’est pas l’enrichissement culturel…

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-bangkok-nanaAmateurs de ping-pong shows, c’est ici que ca se passe ! Typiques de Bangkok, au moins on aura vu (le quartier hein, pas les shows).

Nous nous sommes ensuite envolés pour Chiang Mai, une ville du Nord, reputée notamment pour ses joyaux architecturels (temples, buddhas…).

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-temple

mercredie-blog-mode-voyage-paysage

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-buddha-couche

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-buddhas

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-buddha-or

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-priscilla-piscine-chiang-mai

Rassurez-vous, je ne me considère pas comme un joyau architecturel. Simplement, je ne vais pas vous mentir, les hôtels de Chiang Mai disposent aussi de très jolies piscines ;)

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-statue

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-buddhas-multicolores

Chiang Mai impressionne aussi de par son savoir-faire artisanal (soie, bois…), que l’on peut admirer sur les marchés. Je pense pouvoir dire sans me tromper que les thaï savent à peu près tout faire. Même les cardigans pour chiens.

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-vetements-chienIls savent aussi tout cuisiner. Un régal pour les sens. Dommage, je n’ai pas osé tester les insectes à cause des pesticides (apparemment beaucoup trop utilisés dans la région)… Ce serait dommage de passer la semaine avec un vieux goût de souffre dans la bouche.

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-marche-chiang-mai

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-marche-insectes
Cette province est un peu plus « montagnarde » que le sud, ce qui nous a permis de faire des activités très cool. Genre de l’éléphant au milieu de paysages dignes du dernier Rambo (ouais, moi Rambo il me fait rêver !).

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-elephants-chiang-mai
mercredie-blog-mode-voyage-thailande-elephants-chiang-mai-2mercredie-blog-mode-voyage-thailande-elephants-chiang-mai-4
mercredie-blog-mode-voyage-thailande-elephants-chiang-mai-3Le concept « d’équilibre » semble malheureusement ne pas avoir été acquis par certaines.

Plusieurs fermes à orchidées sont aussi présentes dans la région. C’est vraiment très joli :D

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-chiang-mai-ferme-orchidees
mercredie-blog-mode-voyage-thailande-ferme-aux-orchidees-chiang-mai
J’avais aussi comme objectif d’assister à un match de Muay Thaï. Done !

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-chiang-mai-muay-thai-boxe
4 jours plus tard, nous voilà à Phuket. Mais pas pour longtemps, juste le temps de reprendre un autre avion direction les îles. Ça tombe bien, je trouvais la ville assez laide. Nous arrivons à Koh Phi Phi – ou le bonheur sur terre.

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-priscilla-ferryJe n’avais jamais vu de plages et de couleurs aussi démentielles dans la nature. J’ai même un peu honte de vous montrer les photos car elles ont l’air d’avoir été retouchées mille fois alors qu’il n’en est rien ! Très fond d’écran Windows.

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-bateau-mer
mercredie-blog-mode-voyage-thailande-priscilla-maillot
mercredie-blog-mode-voyage-thailande-banc-poissons

Parenthèse gourmande. Au-delà du plaisir des yeux, celui des papilles: jamais au grand jamais je n’avais dégusté d’aussi succulents fruits de mer (homards, crevettes, langoustes… mais surtout, huîtres !). À ne surtout pas manquer si vous avez la chance d’y faire un tour un jour. L’hôtel était, lui aussi, paradisiaque. J’ai d’ailleurs pu commencer mon barathon tropical savourer les plus merveilleux cocktails de toute ma vie au bar de celui-ci.

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-hotel-koh-phi-phi-the-beachmercredie-blog-mode-voyage-thailande-mer-bleu-turquoise-azur

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-plage-bateaux
Nous en avons aussi profité pour expérimenter le « thai-massage ». Je m’adresse particulièrement ici à tous ceux qui croiraient encore que la notion de « massage » se rapporte forcément à un doux moment de détente. Je vous inviterais à découvrir cette pratique par vous-mêmes, vous risqueriez d’être surpris (comme nous l’avons été d’ailleurs !). Je vous souhaite donc sincèrement d’être souple.

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-priscilla-ile-profil

Enfin, une dernière région avant le retour sur la capitale: Krabi. Ici aussi, une multitude d’activités possibles. En bons touristes, nous avons visité la James Bond Island.

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-criquemercredie-blog-mode-voyage-thailande-james-bond-island
mercredie-blog-mode-voyage-thailande-couche-de-soleil-koh-phi-phi

On a aussi adopté vu des singes.

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-singe-mange

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-priscilla-monkey-singe-mange-maisLe singe du dessus m’offre du maïs.
Celui du bas nous semblait trop vicieux pour partager…

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-singe-flippant

Retour à Bangkok et là, parce que ça pourrait servir à celles et ceux qui prépareraient leur voyage, découverte d’un hôtel absolument fantastique, le LIT Bangkok. Un petit bijou de sophistication, au design époustouflant. En plus, (parole de « ventre sur pattes ») la cuisine y est délicieuse (le petit red curry que je me suis fait monter en room service à 2h du mat… inoubliable !). Et je vous laisse imaginer ma joie quand j’ai découvert la crème, enfin plutôt son intitulé, « Après-Shopping » sur la table de nuit (= massage des pieds offert au spa après une séance errintante d’achats compulsifs). Parce qu’il faut bien le dire, l’objectif du jour c’était le MBK (soit l’un des plus grands shopping center de Bangkok). 7 étages, 2000 boutiques. Je pensais y passer la journée, au final, 3 ou 4 heures suffisent amplement. Je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai été déçue mais je n’ai franchement rien trouvé de sensationnel.

On a quand même testé le cinoche du dernier étage, devant « The Impossible« , un peu une action de sadiques quand on sait de quoi parle le film.

the-impossible-movie-posterBon, mon blog n’est pas Trip Advisor mais j’espère que cet article vous aura plu. Pour le compléter un peu plus, voici les points clefs que je retiens de ce voyage (l’article qui tourne en dissert’ un peu):

– Les Thaï sont un peuple incroyablement gentil. Qu’il s’agisse du personnel des hôtels, des taximen ou de la simple vendeuse de brochettes, c’est à croire qu’ils avaient tous comme objectif de nous rendre le voyage agréable et facile. Ça change des pays où le touriste est simplement perçu par les locaux comme le pigeon de service un moyen de se faire de la tune.

– Les don’t: ne touchez jamais la tête des gens (même celle d’un enfant), ne pointez jamais vos pieds vers les gens. Enfin, mais c’est une question de bon sens, laissez un pourboire aux personnes qui ont été cool avec vous (porteur de valises, taximen sympathiques…).

– Les transports. Nous avons privilégié l’avion car en 2 semaines nous ne voulions pas perdre notre temps dans les bus ou autres. Les compagnies asiatiques internes sont top et de confiance. Nous avons aussi beaucoup pris le bateau. Les taxi-boats (permettant de se déplacer sur l’île) ça allait, par contre les ferries… Bonjour la chaleur et la surpopulation à bord. Restez à l’extérieur si vous voulez beneficier du vent pour vous rafraîchir malgré les températures parfois extrêmes.

– Les touristes. Ne vous attendez pas à jouer les aventuriers en Thaïlande. Ou que vous alliez, et même quand vous avez l’impression d’arriver sur un territoire vierge de toute nature humaine, vous vous retrouverez forcément à un moment avec un groupe d’occidentaux. Dans la catégorie « manque de respect et signes de débilité profonde », les touristes russes et chinois remportent la palme, de véritables plaies. Entre ceux qui détruisent le corail, ceux qui refusent de faire la queue comme tout le monde, ceux qui hurlent comme des mongols dans les temples et matraquent de flash les moines en pleine prière, autant vous dire que la notion de respect en prend pour son grade. À croire que le monde entier leur appartient (et ce, bien qu’il n’en comprennent pas le dixième), bref, gueulante close.

– Le budget. Quasiment tous les prix se discutent (mais attention, toujours avec le sourire, pas la peine de négocier comme des crevards non plus). Pour un bon repas à deux, comptez entre 200 et 400 baht (soit entre 5 et 10e). Les taxis vous annoncent souvent le prix de la course avant de vous prendre.

– La nourriture. Comme nous l’avions lu dans notre guide, je confirme qu’il est possible de rester 2 semaines en Thaïlande sans manger une seule fois le même plat. Cette phrase est assez forte de sens pour ne pas avoir à vous lister par le menu les spécialités locales. Ne passez quand même pas à côté des Phad Thai et des soupes traditionnelles. Les fruits sont également excellents (mangue, mangoustans, fraises, pastèques…).

mercredie-blog-mode-voyage-thailande-fruits

– La santé. Nous n’avons dieu merci pas été malades pendant le séjour. Sans doute car nous avons essayé d’éviter les petits « bouis bouis » de marché (genre brochettes de viande inconnue ou encore beignets cuits dans le même huile que le mois dernier). La plupart des restaurants sont aux normes d’hygiène. Dans la mesure du possible, essayez de commander vos boissons sans glacons (même les Thai ne consomment pas leur propre eau du robinet). Prévoyez aussi des anti-moustiques. Dans les îles, ils sont redoutables et peuvent facilement vous ruiner une soirée/nuit.

– La clim (un peu random je sais). Les thai en sont fous et c’est un enfer. Surtout dans les aéroports. Je ne comprends pas le plaisir de se sentir comme chez Picard.

– La famille royale. Des gens très sympas… Non, plus sérieusement et comme je le disais plus haut, ces personnes sont extrêmement respectées (pour ne pas dire adulées) dans tout le pays, au point que nous avons dû nous lever avant le début du film au cinéma du MBK pour rendre hommage au roi devant un petit vidéoclip de ses accomplissements… Je ne m’étalerai pas sur la ressemblance obsédante que j’ai personnellement constatée entre celui-ci et feu Jean-Luc Delarue.

101813_thailande-baht-type-roi-rama-avers

Toute injure à la famille royale étant passible de prison, je n’ai pas vraiment pu lancer le débat avec la population locale, et pourtant, ÇA SE DISCUTE.

J’espère vous avoir fait voyager un peu.

mercredie-blog-mode-thailande-plage-koh-phi-phi-amoureux

Two days in Paris.

J’ai beau avoir habité cette ville pendant deux ans, y revenir me fait toujours un peu d’effet. Comme on dit -attention, SORTEZ LES KLEENEX-, c’est toujours quand on ne les a plus qu’on se rend compte de la valeur des choses. Hé oui, un weekend en mode « touriste » sera toujours plus appréciable à mes yeux qu’un quotidien métro-boulot-dodo sur la capitale.

mercredie-blog-mode-brocante-paris
mercredie-blog-mode-escaliers-paris
mercredie-blog-mode-tag-graph-streetart-canal-st-martin-chat
Au programme, un peu de culture, quelques bonnes tables, de jolies découvertes et pas mal de shopping :)

J’avais envie de me faire l’expo « Cheveux chéris » du Quai Branly (musée où je n’avais encore jamais mis les pieds):

mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-jardin-lumiere

mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-riviere-mots
mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-riviere-mots-2

J’ai toujours été fascinée par les cheveux, sans doute parce que j’en ai pas mal bavé avec les miens, à tous les niveaux possibles et imaginables (esthétiquement, financièrement, socialement…). Aborder ce thème d’un point de vue socio/anthropo me paraissait donc assez intéressant. Depuis des millénaires, la coiffure reflète la personnalité des individus et véhicule bon nombres de messages (clichés sur les couleurs de cheveux, statut social/familial…). Entre tresses africaines et oeuvres « haute coiffure », l’expo nous fait voyager à travers toutes les siècles et les cultures. On y retrouve également de superbes portraits.

mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-tete-statue
mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-tete-statue-2
mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-noirs-black-cheveux-crepus

 

mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-portrait
mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-tete-portrait-5
mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-tete-portrait-4
mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-josephine-baker
mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-tete-portrait-2
mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-tete-portrait-6
mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-baiser

Le cours de l’exposition s’apparente un peu au cycle de vie d’une chevelure: plus on s’approche de la fin et plus on associe le cheveu au temps qui passe, à la maladie, à la mort. J’ai pour ma part été captivée par la partie « Le cheveu trophée », sans doute pour son aspect un peu gore, malveillant voire parfois insoutenable: on y évoque par exemple le scalp indien (que l’on récuperait pour humilier l’adversaire, si possible avec un peu de front ou, mieux encore, la RAIE (sinon c’est pas marrant).

Enfin, j’ai été littéralement absorbée par certaines archives vidéos de 1945 exposant ces femmes « collabos » qu’on rasait sur la place publique après la libération.

mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-femmes-tondues-1945-seconde-guerre-mondiale-liberation
Ambiance hein ? Allé, je crois que c’est le moment de la partie BONUS. Tout d’abord le médaillon méché, très preppy pour cet Automne/Hiver 2012:

mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-medaillon-cheveux
mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-medaillon-cheveux-2Le revival des deux mèches sur le front des années 90, oldschool:

mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-petite fille

Une rescapée du Titanic immortalisée dans la pierre:

mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-tete-piscine-cheveux-longs

Soso (et) la petite tête:

mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-tete-reduite

Et enfin, la noyade par cheveux, un accident domestique trop souvent négligé au Japon:

mercredie-blog-mode-cheveux-cheris-musee-quai-branly-asiatique-cheveux-longs

 

Sortons du Quai Branly et rendons-nous au canal St Martin (qui avait des faux airs de Printemps dimanche dernier):

mercredie-blog-mode-tag-graph-streetart-canal-st-martin
mercredie-blog-mode-canal-st-martin-canard
Les pigeons, ces rats du ciel (dansants):

mercredie-blog-mode-canal-st-martin-pigeons
mercredie-blog-mode-canal-st-martin-streetart-tag-graph-point-ephemere
mercredie-blog-mode-canal-st-martin-streetart-tag-graph
mercredie-blog-mode-canal-st-martin-pigeons-2
mercredie-blog-mode-canal-st-martin-streetart-tag-graph-singe

 

mercredie-blog-mode-canal-st-martin-el-moot-moot-streetart-tag-graph

mercredie-blog-mode-astieco-canal-st-martin
mercredie-blog-mode-canal-st-martin-antoine-et-lili
mercredie-blog-mode-canal-st-martin-koah-mango-zara-warehouseJe ne sais comment, j’ai fini par me retrouver à l’espace Beaurepaire où se reunissaient les jeunes créatrices Des filles en aiguille (mode, accessoires, déco, bijoux…).

mercredie-blog-mode-paris-des-filles-en-aiguilles-creatrices-espace-beaurepaire
Mon dieu mon dieu que de jolies choses, partout partout ! J’ai flashé sur les créations d’Emmanuelle Biennassis:

mercredie-blog-mode-emmanuelle-biennassis-4
mercredie-blog-mode-emmanuelle-biennassis-9mercredie-blog-mode-emmanuelle-biennassis-6
mercredie-blog-mode-emmanuelle-biennassis-5
De ravissantes formes, des matériaux girly et des couleurs audacieuses…

mercredie-blog-mode-emmanuelle-biennassis-10
mercredie-blog-mode-emmanuelle-biennassis-3
mercredie-blog-mode-emmanuelle-biennassis-8
mercredie-blog-mode-emmanuelle-biennassis-7
mercredie-blog-mode-emmanuelle-biennassis-2Comme il fallait bien faire un choix, j’ai jeté mon dévolu sur une bague en laiton/argent hirondelle, offerte par mon chéri, YOUPI!

mercredie-blog-mode-bague-georges-beaubourg-emmanuelle-biennassisLa petite sortie se poursuit (et se termine !) vers Châtelet pour un dernier moment de détente chez Georges, en haut de Beaubourg.

mercredie-blog-mode-paris-beaubourg-zidane
mercredie-blog-mode-paris-vue-beaubourg
mercredie-blog-mode-georges-beaubourg-rose
mercredie-blog-mode-bague-georges-beaubourg-emmanuelle-biennassis-2
mercredie-blog-mode-georges-beaubourg-bouteilles

Bon début de semaine :)