Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

Aujourd’hui, je vais profiter du « etc. » de ma bannière pour parler un peu politique (en vrai, j’ai envie de dire « bon sens », mais bon…). Je suis tendue par cette élection. Les français semblent avoir quant à eux plutôt bien digéré les résultats du 23 avril, en comparaison à 2002… Alors je m’interroge: comment est-ce possible ? Comment peut-on à la fois désigner Omar Sy, Jean-Jacques Goldman, Simone Weil, Yannick Noah et Teddy Riner comme ses personnalités préférées et se ruer sur le « Suicide Français » d’Eric Zemmour ou encore permettre à Le Pen-fille d’accéder au second tour dans le plus grand des calmes ?

Comme beaucoup d’entre vous, je me souviens du choc au moment de la percée de Jean-Marie Le Pen (j’avais 13 ans, donc je ne vais pas essayer de vous faire croire que je saisissais tous les enjeux de l’événement, pour autant j’avais conscience de vivre un moment extrêmement grave… des artistes comme Saez ou Diam’s étaient à l’époque de bons vecteurs pour les petits jeunes). Et pourtant, rebelotte. Rebelotte puissance 10.000 même puisqu’une partie toujours plus conséquente de français a la ferme intention de donner sa voix au Front National. Pire encore, beaucoup en sont fiers. Voir le FN en bonne place dans la course à la présidence n’indigne plus, pour le plus grand bonheur de tonton raciste, cousin complotiste et papy homophobe.

En tant que fille et petite fille d’immigrés européens et africains, petite nièce de déporté, jeune-femme-de-couleur mais, surtout, humaniste et citoyenne française, je ne supporte plus de lire et d’entendre les arguments des frontistes, des abstentionnistes, des « c’est blanc bonnet, bonnet blanc« , des « c’est la peste ou le choléra« , des « ni Le Pen ni Macron« , des « #SansMoiLe7Mai ». Comment hésiter ne serait-ce qu’une seule seconde à aller voter contre ce sombre parti ? Comment ne pas voir la différence entre un Le Pen et un autre candidat ? Comment oser espérer une défaite du FN tout en continuant de taper sur Macron ? Comment, quand on a eu Trump et le Brexit à l’étranger ?

J’ai passé pas mal de temps à réfléchir et je garde l’espoir que, si certains électeurs donnent leur voix au FN, c’est parce qu’ils ne savent pas. Alors je me permets ce petit rappel en sept points qui en ramènera peut-être quelques uns à la raison (peut-être…):

 

  • #1: Le FN, une création originale 100% Collaboration:
    Le Front National a été fondé par une « joyeuse troupe » d’anciens Waffen SS et miliciens français: pêle-mêle, vous retrouverez Léon Gaultier (chroniqueur à « Radio Vichy », collectionneur de discours d’Adolf Hitler, de Pétain et de Joseph Goebbels), Roland Gaucher, André Dufraisse ou encore François Brigneau, et bien d’autres encore (mais comme ça m’emmerde de faire du name-dropping sur ce sujet, je vous invite à en lire plus ici et ici). La représentation du FN, quant à elle, a été attribuée à Jean-Marie Le Pen, désigné président pour ses talents de tribun et son profil « plus modéré » (!). Une stratégie de dédiabolisation de la première heure donc, qui a très bien fonctionné puisque la majorité des français reste convaincue que le FN n’existait pas avant lui. Depuis sa création, ce parti s’évertue à faire oublier son ADN… « heureusement », les polémiques et petites phrases ne manquent pas pour régulièrement nous rappeler sa véritable identité (cliffhanger de ouf vous incitant à lire mon point #2…).

 

  • #2: Nier l’antisémitisme, le racisme et l’homophobie du FN c’est avoir les yeux plein de merde:
    Jean-Marie hilare de sa vanne « Durafour-Crématoire« . Mises à jour de listes de petits enfants musulmans (des listes..!) par Robert Ménard. Assimilation de Taubira et d’autres personnalités noires à toutes sortes de bêtes sauvages (souvent des singes, quand même). Tatouage SS sur le bras de membres décorés par le FN. Participation de Le Pen-fille au bal de Vienne avec la fine fleur de l’extrême droite. Saluts nazis intempestifs. Arrières-boutiques de librairies révisionnistes. Appels à la haine des homosexuels. Proposition d’extraction des dents en or des roms pour financer leur relogement. Réunion d’anciens du GUD. Affinités avec des skinheads 3e dan de ratonnades. Mémoire hautement sélective. Adulation de Trump. Henry de Lesquen (pas besoin d’en dire plus). Les dérives sont nombreuses, incalculables même si l’on devait en plus prendre en compte les partages et follows douteux des personnalités du parti sur les réseaux. Ça fait beaucoup de sorties de route quand même… « Coïncidences » diront les plus naïfs… tout comme les partisans. Pour en rajouter une couche, ne manquez pas le sympathique profil du président en intérim du parti, Jean-François Jalkh. Oops ! L’actualité de ce 28 avril 2017 m’oblige à mettre à jour cette section: Jean-François Jalkh (accusé de négationnisme) est désormais remplacé par Steeve Briois (lui-même renvoyé en correctionnelle pour incitation à la haine…). Décidément c’est VRAIMENT pas de chance, le sort s’acharne !

 

  • #3: Musulmans, immigrés et migrants, boucs-émissaires historiques du FN:
    A trop écouter les militants FN, on finirait par croire que les migrants ont déjà remplacé tous les papiers-peints et qu’il est désormais impossible de marcher dans Paris sans trébucher sur un musulman en pleine prière de rue. C’est simple, ils sont partout et la cause de tout (un peu comme les juifs dans les années 30): le chômage, l’insécurité, le trou de la Sécu… mais aussi bientôt le réchauffement climatique, Jul, la chute de cheveux, les Stan Smith ou encore le goût dégueulasse du café chez Speedy.

 

 

  • #4: On l’oublie souvent, mais la France a déjà goûté au Front National:
    Au tristement populaire « On sait pas ce que peut donner le FN, on n’a jamais essayé !« , j’ai quand même envie de rappeler que, SI, avoir au pouvoir des individus partageant les mêmes idées nauséabondes que le IIIe Reich (comme la hiérarchisation et la répression selon les origines…), on l’a déjà testé: c’était entre 1940 et 1944 et ça s’appelait la Collaboration. Et même si vous n’étiez pas de la partie, un livre d’histoire suffira à vous rappeler que ce n’était pas la plus glorieuse des décennies.

 

  • #5: Marine Le Pen (j’écris ENFIN son prénom) ne fait que (très bien) jouer son rôle:
    « Marine, elle est pas pareille !« . Alors Marine, déjà, elle a réussi à faire en sorte que tu l’appelles par son prénom, comme si c’était ta pote, comme si elle comprenait mieux tes problèmes que les autres. Certes, Marine, elle est plus policée que son père… mais s’est-elle élevée une seule fois contre ses blagues pourries ? Jamais. Ça l’a plutôt faite glousser… Classe. Qu’est-ce qui vous fait croire qu’elle se serait métamorphosée en un coup de baguette magique ? Sa dernière sortie sur la rafle du Vél’d’Hiv devrait remettre certaines idées en place. D’ailleurs, à ce sujet, je vous invite à lire la circulaire n°173-42 de la préfecture de police du 13 juillet 1942 publiée sur le blog de Maître Eolas: les instructions officielles françaises données à la police, pour la réalisation de ladite Rafle du Vel’d’Hiv (d’une sécheresse administrative qui glace le sang). Un texte que tous les français devraient lire.
    Ajoutons à cela que la candidate « du peuple » et « anti-système » est héritière, fille de millionnaire, châtelaine à Montretout, rémunérée (tout comme sa team) par l’Europe qu’elle conchie, et se réserve le droit de ne pas se présenter lorsqu’elle est convoquée par la justice. Tout n’est qu’image et bonne figure, comme lors de ses bains de foule soigneusement filmés (15min seulement, à faire des selfies chez Whirlpool à Amiens, même les youtubeurs font mieux en meet-up !).

 

  • #6: Le FN propose de fausses solutions aux vrais problèmes:
    Le Pen se concentre sur des problèmes, s’arrange pour les amplifier et s’évertue à proposer des solutions virtuelles. Festival de mensonges et d’âneries autour du chômage et de l’euro par exemple. Faire croire qu’en quittant l’Europe, les français pourront de nouveau payer leur baguette 1franc, c’est minable. Prôner la fermeture des frontières alors qu’une part importante des rentrées d’argent françaises s’expliquent par le commerce extérieur, c’est détruire encore plus d’emplois sur le territoire national. Les français sont nombreux à préférer entendre des doux mensonges que des vérités qui font mal… et le Front National l’a bien compris.

 

  • #7: Voter FN en étant une femme c’est être complètement maso (pour rester polie…):
    Le saviez-tu ? Les deux député-e-s frontistes qui siègent à l’Assemblée Nationale ont TOUJOURS voté contre TOUS les textes proposant des avancées pour les droits des femmes (loi pour l’égalité réelle entre les hommes et les femmes, loi pour l’abolition du système prostitutionnel, loi sur le harcèlement, loi renforçant le droit à l’IVG…). Coupure des subventions aux plannings familiaux, banalisation de l’expression « avortement de confort »… nos aïeules qui n’avaient d’autre choix que les cintres et les aiguilles à tricoter doivent se retourner dans leur tombe. En attendant, tout cela plaît énormément à Christine Boutin et à Sens Commun, ces belles figures progressistes.

 

Comment ne pas voir que le FN profite allègrement de la misère économique et intellectuelle des français les plus démunis, désespérés, bernés, désinformés ? Plus que jamais, « gratter » le fond des choses, se renseigner, confronter les opinions, vérifier ses sources paraissent nécessaire… comme on nous l’a toujours appris à l’école de la République.


Moi quand j’entends « Je vote Marine mais j’suis pas raciste hein ! »

J’ai conscience que cet article sera pour le moins inattendu par rapport à « ma ligne éditoriale » habituelle, mais il m’est devenu impossible de continuer à parler cheveux et perfectos dans un climat aussi inquiétant. J’essaye donc de profiter de ma petite visibilité pour tenter d’ouvrir un peu les esprits et espérer un sursaut. Je ne suis ni experte politique, ni en campagne… je refuse simplement de rester silencieuse devant la catastrophe qui s’annonce. Georges Orwell disait: « Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime, il est complice« . Je n’ai pas envie d’être complice, alors je fais tout ce qui m’est possible, à la hauteur des moyens qui sont les miens.

Je conçois que, depuis le 23 avril, certains puissent être déçus et percevoir un adversaire en face de Marine Le Pen… Il n’en est pas pour autant l’ennemi. Il n’y a qu’une seule ennemie de la démocratie, de la République, qu’une seule nostalgique des grandes heures de l’antisémitisme, du négationnisme et de la xénophobie et elle s’appelle Le Pen. Le Front National n’est pas un parti de « patriotes ». C’est le porte-voix de celles et ceux qui ne supportent pas de croiser des “bougnoules” dans la salle d’attente de leur médecin ou de se faire couper les cheveux par des “gros pédés”, de celles et ceux qui considèrent que « bamboula » est un terme acceptable et que « les juifs sont un peuple qui nous manipule et qui contrôle le monde »…  Après avoir lu cet article, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

 

Joie de vivre. Paix et amour.

Une publication partagée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

Facebook Comments

22 Comments

  1. Chichi 28 avril 2017

    Mercredie, tu ne me connais pas, dans la mesure où je ne commente jamais en dessous de tes articles que je lis pourtant assidument, mais cette fois-ci, j’avais envie de réagir. Réagir pour dire Merci. Merci de te servir d’une certaine visibilité pour dire ce qui doit être dit et me faire me sentir moins extraterrestre dans le tourbillon qui nous emporte en ce moment.
    Extraterrestre parce que je commençais à me dire que c’était moi l’ovni, à ne pas comprendre que la situation soit considérée comme normale, pire que ça, qu’elle soit légitime !

    On s’est toujours un peu imaginé le partisan/électeur FN selon un certain profil et on a, pour beaucoup, considéré que les résultats de 2002 n’étaient « qu’une » erreur, alarmante, mais erreur tout de même.
    Aujourd’hui, on est dans autre chose, dans un autre chose qui a rendu Me Le Pen présidentiable, « normale », limite la voisine sympa à qui tu demandes du sucre pour préparer un gâteau.
    Aujourd’hui, ceux qui ont voté FN ne sont pas les électeurs d’alors, ce sont mes/tes collègues, mes/tes amis, avec lesquels tu pensais pourtant partager des valeurs fondamentales, des valeurs qui excluent celles du front national. Ceux là même qui te regardent fièrement pour te dire « non, mais tu comprends, faut pas tout mélanger, toi je t’aime bien, tu vois bien que je suis pas raciste, c’est pas pour ça que j’ai voté Marine ».
    Y’a pas si longtemps que ça, seules les personnes ostensiblement intolérantes à ma couleur (je suis d’origine de ces « sauvages de l’Afrique du Nord » comme on nous appellera peut être bientôt) me balançaient du « je vais voter Le Pen ». Aujourd’hui, ton voisin, ton pote, ton boss te dit ça… normal. Et faut « comprendre », parce que le chômage, l’insécurité, les migrants etc etc…
    Que le monde ne soit pas d’accord avec ce qu’il se passe aujourd’hui, qu’il se révolte, je l’entends, et parfois le partage (la révolte, pas les « valeurs » excluantes, je me comprends). Seulement, il faut quand même réfléchir à minima. Cependant, on est tous allés au moins un peu à l’école, on a tous appris à se poser des questions, et on a potentiellement tous accès à tout un florilège d’informations, pour peu qu’on se donne les moyens d’aller les chercher.
    et fort de tout ça, comment penser que Le FN est une solution à ces problèmes ?
    « Parce que Marine a dit qu’elle ferait… ». Excuse moi, c’est vrai que les politiques ne mentent pas, ne se dérobent pas à leur responsabilité, rendent même des comptes à la justice dès qu’on le leur demande.
    On ne vit pas dans un conte de fée, on ne vit pas non plus dans un article de faits divers. Je travaille dans une institution publique, et pour autant, non, je ne vais pas bosser la peur au ventre (excuse moi, c’est vrai que dans ce magnifique tableau, c’est peut être moins la menace… alors je rectifie, personne n’a peur de moi, pas avant qu’on t’ait dit qu’il fallait peut être te méfier de toutes ces boucles sur ma tête et ma capacité à bronzer).
    Je ne veux pas condamner les électeurs FN, je veux les comprendre. Comprendre comment on peut s’imaginer que c’est la solution ? Et leur dire d’être honnête avec eux mêmes et le monde entier. Tu ne peux pas mettre le bulletin FN dans l’urne et me dire que tu n’es pas raciste/intolérant/xénophobe/raciste/excluant. Assume. Ne me demande pas de séparer la forme du fond. Le tout va ensemble. Le FN, ce n’est peut être pas que ça, mais de la même manière que ta maison repose sur des fondations que tu oublies avec le temps, elles n’en sont pas moins la base.
    Comme disait Lao Tseu, « mieux vaut allumer une bougie que maudire les Ténèbres ».
    Allume une bougie, la haine n’a jamais, jamais, rien résolu. Dénoncer des problèmes et accuser les autres n’a jamais rien résolu non plus.

    (quand je dis tu, c’est une figure de style, je ne m’adresse pas à qqn en particulier, pas de procès d’intention je vous prie, l’heure est déjà assez sombre).

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 mai 2017

      Merci pour ton message percutant auquel j’aurais du répondre bien plus tot. Je partage la totalité de tes propos (si bien exposés d’ailleurs). Quelle tristesse en effet de constater a quel point ce vote est désormais décomplexé… Merci Chichi de faire la différence entre un adversaire et l’ennemi… ca manque de nos jours.

      Répondre
      • Chichi 2 mai 2017

        C’est moi qui te remercie de nous avoir laissé la possibilité d’aborder le sujet :)
        Faire la différence entre l’adversaire et l’ennemi, c’est EXACTEMENT ça ;) bien dit !

        Répondre
  2. laura 28 avril 2017

    Priscilla, je ne commente jamais moi non plus mais là… Ton article est vraiment bien écrit et surtout j’ai la même peur que toi, j’attends encore le sursaut du « front républicain » pour une grande manif anti FN. J’ai l’impression que notre société est anesthésiée, ça me désespère

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 mai 2017

      N’attendons pas ce front… créons-le :) bonne continuation et MERCI.

      Répondre
  3. chriselo23 28 avril 2017

    Oh merci Priscilla !!! J’ai l’impression d’être seule au monde depuis le 1er tour. J’ai beau me creuser la tête, lire tout et rien sur les 2 candidats, je n’arrive toujours pas à comprendre la raison pour laquelle les français ont décidé en grande majorité à s’abstenir de voter ou à voter le FHaine !
    Je croise les doigts pour que nous n’arrivions pas au chaos FHaine dans 10 jours.
    Le FHaine est banalisé, les français sont aveugles et pas seulement sur l’immigration mais sur tous les sujets importants de notre société libre (les femmes, l’Europe, les enfants,….).
    Votons contre le FHaine !

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 mai 2017

      Mais non, tu n’es pas seule !!!! <3

      Répondre
  4. Saint-Lambert 28 avril 2017

    Juste merci pour cet article tellement bien écrit et réaliste!

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 28 avril 2017

      Merci Sandra !

      Répondre
  5. Sam 28 avril 2017

    Bonjour.
    Je fais partie de la France Insoumise.Le mouvement de Jean Luc Mélenchon.Le mouvement que toutes les chaînes de télé critiquent ! Ont nous traite avec mépris depuis dimanche soir.Pourquoi parce que Monsieur Jean Luc Mélenchon à refuser de nous dire pour qui voter.C’est ce qui s’appelle de la démocratie.Ce c’est pas notre gourou.Nous sommes des français et des Françaises​ qui ont en marre d’être manipuler.Ce que vous n’avez pas l’air de comprendre c’est comment marche la politique française .Cette même politique française est en parfaite harmonie avec les médias qui nous manipulent .Nous refusons d’être des moutons ! Nous refusons de voter utile juste pour encore une fois arranger les gens qui nous manipulent !! Nous refusons la politique de Mr Macron ! Nous abstenir ne veut pas dire que nous sommes pour le FN ! C’est d’ailleurs les médias qui donne cette image de nous .Et à lire certaines personnes cela fonctionne bien ! Nous Tapons le point sur la table cela suffit. Les politiciens et autres bobos avident de pouvoir et d’argent voulaient Macron et Lepen au second tour ! Mr Hamon a servit de pion juste pour mettre des bâtons dans les roues de Mr Mélenchon. D’ailleurs lors d’une interview Mme Royal avoir à clairement dit qu’ils étaient heureux dimanche soir en voyant LEUR candidat à en tête ! .Je suis navré ,vous donner votre point de vu et je l’entend.Mais avant il serait mieux de vous renseigner un peu plus .Ne jouer pas cette carte la , nous en avons déjà assez d’entendre les médias. Nous sommes fatiguer et avons décider de ne plus regarder les chaînes d’infos puis-ce que à part entendre des critiques sur notre choix ainsi que sur Mr Mélenchon il n’y a rien d’autre. Et cela nous confortent encore plus à de nous ABSTENIR La situation de la France et de nous français est beaucoup beaucoup plus complexe que vous ne le dites et que vous ne le pensez.Je suis métisse au cas où des personnes me penserais raciste.J’apprecie vos articles mais je pense sincèrement que vous ne devriez pas faire de commentaires sans avoir vraiment mais vraiment analyser , compris , discuter avec les intéresser, compris le système de la politique et des médias français.Et fais de nombreuses recherches historiques . Je vous conseil aussi de regarder certains meetings.Et aussi des documentaires politique.
    Voilà.Je suis Sam , métisse et fière d’être insoumise.
    Et à ceux qui disent que c’est à cause des gens comme moi que le FN sortira je leur dit que ce n’est pas nous qui avons voter Macron ou Lepen au premier tour.Que le FN monte en puissance depuis des années grâce aux derniers présidents qui ont gouverner la France . Et que maintenant cela suffit ! Nous refusons la loi travail , le 49.3.Les Ordonnances , le capitalisme.Et nous refusons que notre système social s’envole en fumé.Les riches veulent rester riches et les pauvres resteront pauvres ! Ça suffit .
    Cordialement.

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 28 avril 2017

      J’entends votre colère (et vous remercie de me lire, aujourd’hui comme pour mes précédents articles d’ailleurs). « J’apprecie vos articles mais je pense sincèrement que vous ne devriez pas faire de commentaires sans avoir vraiment mais vraiment analyser , compris , discuter avec les intéresser, compris le système de la politique et des médias français.Et fais de nombreuses recherches historiques . Je vous conseil aussi de regarder certains meetings.Et aussi des documentaires politique. » = je n’ai pas cherché à faire une synthèse du système politique français. Et, rassurez-vous je suis très bien informée sur le sujet… ce n’était juste pas l’objet de mon article. Je ne faisais simplement qu’expliquer ce que représentait le FN. Maintenant, allez jusqu’au bout et expliquez-moi ce qui vous paraît inexact dans mes propos ? Vraiment, cela m’intéresse.

      Je concluerais en disant que s’abstenir ce n’est pas « taper du poing sur la table »… c’est simplement ne pas aller voter. Et ce refus ne changera RIEN (si ce n’est vous laisser bonne conscience). Ce n’est que mon avis… Je le partage. Bien à vous.

      Répondre
    • Chichi 28 avril 2017

      Bonjour Sam,
      je me permets de réagir à ce que tu as écrit, parce que j’imagine que tu t’adresses aux autres commentateurs dans  » à lire certaines personnes ».
      Alors, pour les autres, je ne sais pas. Mais moi, je ne tiens pas responsable les électeurs des autres partis d’être responsables de la montée de Marine Le Pen. Si responsables il y a, il s’agit assurément des électeurs FN et des conséquences des politiques précédentes.
      Après, je me fais l’avocat du diable, mais l’article de Priscilla n’était pas un article pro Macron, mais anti FN. Et en tant que membre de la France insoumise, tu es forcément aussi opposée aux idées du FN. Alors, oui, c’est dégueulasse que le vote blanc ne soit pas reconnu, que l’abstention ne signifie rien, que nous soyons manipulés comme des pions à nous entendre dire ce qu’il faut penser, et ce, dans tous les domaines. Mais, parce qu’il y a un mais, le système est ainsi fait, et à priori, il ne changera pas d’ici la semaine prochaine.
      Donc concrètement, quelles options sont devant nous ? J’entends, et comprends que tu ne veuilles pas donner le blanc seing à M. Macron et que tu ne veuilles pas t’entendre dire que les abstentionnistes font l’affaire du FN. Qui aime se voir pointer du doigt comme bouc émissaire de quelque chose qu’il n’a pas directement commis ?
      Seulement, j’ai envie de dire que je pense que les politiques ne se préoccupent pas de savoir comment ils ont gagné, du moment qu’ils gagnent. Leur pouvoir, ni leur avidité pour te citer, ne sont pas proportionnels à leurs résultats aux élections présidentielles.
      Alors, pour être clair, je ne te dis pas de voter Macron, Le Pen, blanc ou ne pas voter. Mais juste, qu’il faille prendre la mesure de ses décisions, et si tu es en accord avec celle que tu prendras , oui, c’est vrai, c’est ça la démocratie. Rappelons nous quand même que l’on ne peut se battre qu’avec les armes que l’on a, et que passion et colère ont toujours été mauvaises conseillères.
      Mais moi aussi, ton avis m’intéresse.
      Passe une bonne journée.

      Répondre
    • Mina 1 mai 2017

      Bonjour Sam « métisse », à te lire j’ai du mal à imaginer une seule seconde que tu fasses partie d’une minorité visible. Tu utilises les arguments des personnes qui ne sont pas concernées et ça ressemble à un troll du fn. Je suis métisse et ça se voit, je suis très belle à ce qu’on dit et on me répète quel « beau mélange » je suis comme si j’étais un pot de peinture, régulièrement quand je parle de racisme, on me refuse le droit de pouvoir en être la victime « oh mais toi ça ne te concerne pas »(je suis hyper bonne tu comprends, je ne peux être victime d’un truc qui concerne que les moches… le nombre de fois où j’ai eu envie de faire l' »insoumise » et de renvoyer ces gens plein de bonnes intentions à l’enfer du racisme et du sexisme de leur pensée ). Pour certains maintenant le racisme n’existe plus vraiment(d’ailleurs comme le sexisme, le nombre de mecs qui trouvent que les femmes se plaignent d’aise, qu’on est égaux assez suffisamment comme ça bref…), et ne concerne que les hommes arabes et musulmans et encore les méchants méchants hein. Ben voyons. C’est pratique. Pouf pouf comme ça on se déresponsabilise de la montée de l’extrême-droite.
      Vous avez les « insoumis » (ou autre bêtise crypto-révolutionnaire, franchement ça ressemble à une bêtise pondue dans une réunion de créa dans une boîte de pub…) une responsabilité vis-à-vis des minorités. Vous, blancs ou « métisse endoctrinés »(?), hommes ou femmes, j’en ai rien à faire de votre colère en carton(vous pourrez l’exprimer le temps voulu, là on parle d’un péril en la demeure pas de votre refus d’accepter l’échec de votre vieux champion), nous les basanés avons peur et c’est grave, nous sommes maintenant sans protection face aux dérives racistes de cette société. Vous devez protéger les minorités visibles ou sexuelles ou religieuses si vous êtes vraiment de gauche… car VOUS faites partie de ces gens qui pensent que ça se changera pas grand chose qu’il y ait des fachos au pouvoir : c’est facile de penser ça quand on est un homme blanc. Point barre. Arrêtez de vous prendre pour des économistes car une vingtaine de prix Nobel d’économie a désigné le programme des fachos comme étant le pire qui soit. Le programme de Macron vous dérange, ok, vous verrez aux législatives.
      Je n’aime pas plus que ça le programme de Macron mais je suis en colère qu’on puisse une seule seconde comparé le combat syndical qu’il y aurait à entamer contre Macron au combat pour notre liberté et notre égalité qu’il y aurait si jamais on tombait dans la fange nationale.
      On dirait que la « France insoumise » est une dérive sectaire où les gens non contents d’avoir eu le cerveau lavé très vite fait(par un prêt à penser assez limité) s’imaginent détenir une quelconque vérité sur la situation. Ça ne m’étonne pas qu’il y ait une porosité entre ce mouvement et l’extrême-droite : vous partagez les mêmes analyses arrogantes et égocentriques.
      La situation est celle-ci : il y a un danger imminent et rationnel pour toute une partie de la population, donc je vote, et je vote Macron.
      Si vous vous pensez intelligents avec votre vote blanc ou votre abstention, vous êtes juste des enfants gâtés des pays occidentaux, héritiers trop bien nourris par les siècles de lutte sociale où des femmes et des hommes ont perdu jusqu’à leur vie pour gagner vos droits civiques… Droits civiques sur lequel un jour de mai leurs petits enfants cracheront dessus et laisseront gagner les idées obscurantistes par paresse intellectuelle et égocentrisme… Sous prétexte qu’un papi boudeur, rentier de la politique(faudrait pas l’oublier) serait vexé qu’on lui ait préféré plus jeune et aussi une femme… Parce que même si Macron gagne à la fin, si l’autre folle par le jeu de l’abstention fait un bon score, ces forces malveillantes et anti démocratiques auront gagné : ces forces vous auront fait renoncé au vrai combat, le vrai combat est celui de la liberté. Et ça, vous devriez y réfléchir sérieusement. Libérez vous de votre égocentrisme. Vous n’êtes pas plus malins, vous vous soumettez en réalité.

      Répondre
    • dafodile 1 mai 2017

      Sam, moi aussi je soutiens la France Insoumise et même si JLM n’a pas donné de consigne de vote, il a clairement exprimé qu’il irait voter (et c’est la moindre des choses puisque son programme promeut le vote obligatoire) et il a même sous-entendu pour qui. En vieux briscard de la politique, il sait bien, lui, quel danger représente le FN
      J’ajoute que je suis moi aussi métisse et je te remercie Sam parce que tu réponds à une de mes questions. Jusqu’à présent j’avais l’impression que les gens qui soutenaient l’abstention étaient ceux qui n’avaient pas eu à souffrir du racisme ou de l’antisémitisme, directement ou par leurs très proches. En clair, j’avais l’impression que l’abstention était un truc de blanc. Donc merci de me permettre de réviser mes préjugés (mais je suis d’autant plus atterrée)

      Bravo pour ton article, Priscilla

      Répondre
  6. Giuliano, South Africa 28 avril 2017

    Hi Priscilla.

    Thanks a lot for your post and kudos to your enraged reaction – I find it to be truly refreshing.
    A democracy is just as strong as its electorate, in these days political apathy is the demon to exorcise.
    Having no doubt about the result of the second round, I hope France won’t waste the opportunity to manifest its disdain for populism and its bigoted children racism and homophobia with a landslide majority cast of preference, not only in the percentage but also in the voter turnout.

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 mai 2017

      Eee my god Giuliano, I just hope you’re right. I wish I was as confident as you are regarding the results… This week is going to be a long one… thanks so much for your support anyway (if I may say), love to South Africa.

      Répondre
  7. Sandra 29 avril 2017

    Merci pour cette article bien utile en ces temps d ultra banalisation du FN. Je partage !

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 mai 2017

      Merci pour le partage ;)

      Répondre
  8. danae8383 30 avril 2017

    Merci et bravo pour cet article : le FN reste une peste noire sournoise, qui fait commerce avec la peur et la colère des gens. Il serait temps que nous réagissions collectivement pour enrayer l’épidémie…

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 mai 2017

      Pourvu qu’on soit nombreux…

      Répondre
  9. cleimini 1 mai 2017

    Un grand merci pour cet article très intéressant, bien construit et basé sur des sources fiables et variées. J’espère que ça remettra les idées en place de certaines personnes qui auraient pu avoir un doute concernant le vote de dimanche. J’ai vraiment hâte de voir les résultats ….

    Répondre
  10. Larissa ks 3 mai 2017

    Merci pour cet article. Reunionnaise j’ai eu un sentiment de honte quand j’ai vu que le fn avait fait autant de voix sur l’ile. Je me suis demandé comment pouvait voter pour un parti soutenant le racisme quand on est nous meme métisses ayant des ancêtres qui ont lutté pour leur liberté. Je n’arrive pas à le comprendre. Alors merci pour ton article encore.

    Répondre

Laisser un commentaire