Sous mes cheveux.

Je sais pas si vous avez remarqué, mais il se passe un truc chez mes copines frisées en ce moment (en vrai c’est pas vraiment mes copines, elles n’ont très certainement jamais entendu parler de moi, mais j’aime bien l’idée).

Taren Guy (now Auset Ntru Gaia… wtf ?), Mel Burgos (Rock Yo Rizos), Stéphanie Lauretta (Beauty By Lee), Maya Washington (Shameless Maya), Mahine, Fro Girl Ginny (now Nia the Light), tant de blogueuse / youtubeuses / influenceuses que je suis depuis plus ou moins longtemps et qui ont toutes en commun de s’être débarrassée de leur chevelure afro. Et on ne parle pas de brushing ou lissage temporaire, on parle de coupe ultra courte (voir “rasage”) ou de locks.

Plus qu’un changement de look, ces changements pour le moins radicaux (surtout que beaucoup d’entre elles étaient “connues et suivies pour leurs péripéties capillaires”) envoient un signal fort: “Je ne suis pas mes cheveux“. Et je crois que ça me parle pas mal aussi.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-fashion-hair-blogger-bloggeuse-afro-natural-nappy-3c-big-fro-mixed-girl-metisse

Vous l’aurez sûrement remarqué (enfin j’espère), je poste beaucoup moins qu’avant… et, surtout, je ne parle quasiment plus de cheveux. Maintenant je vais vous le dire: j’en ai eu un peu ma claque de parler de ça, partout, tout le temps, avec tout le monde. De DEVOIR parler de ça. Je m’explique: bien sûr que ce sujet me tient à cœur, et je comprends qu’il intéresse grandement une partie de ma communauté. De fait, je ne me sens jamais “forcée” d’en parler sous une photo ou un post explicitement sur le sujet. En revanche, que mes cheveux soient en quelque sorte devenu mon premier signe d’existence (pas pour moi, mais pour les autres) me dérange profondément.

D’une part, j’ai eu l’impression de complètement disparaître derrière mes cheveux et de ne plus exister en tant que personne sans eux: le fait qu’on ne me reconnaisse pas quand j’ai les cheveux attachés, que je sois pour beaucoup de gens (proches ou non), “la fille à l’afro” ou que j’aie TOUJOURS les mêmes conversations avec les personnes que je rencontre pour la première fois. C’est “grave” quand même (toutes proportions gardées bien sûr, j’ai bien conscience que ce post est très loin d’aborder l’un des plus gros soucis de notre terre). Pour vous donner un exemple, je souhaitais tellement ne pas être “marquée” par cette caractéristique que j’ai passé les dix premiers jours de mon nouveau taf avec un chignon, non pas parce que j’avais honte ou que je voulais faire “bonne figure” (vous savez que tout ce qui assimile les cheveux naturels au péjoratif me hérisse le poil de toute façon !) mais juste parce que je ne voulais pas rejoindre un nouveau “groupe social” (mes collègues de travail) en tant que “la fille à l’afro” (chose que je suis finalement un peu devenue mais bon). J’avais envie de m’intégrer par ma personnalité, mes compétences, tout simplement.

Et puis d’autre part, plus j’y réfléchis, et plus je réalise que c’est quand même DINGUE de devoir constamment parler (et quand je dis “parler”, comprenez “développer”, “étayer”, “expliquer”, “faire un exposé”…) de quelque chose que je n’ai pas “créé”, mais qui fait, au contraire, simplement partie de moi et de ma constitution. Mes cheveux ne sont pas un accessoire (bon, en vrai, ça l’est un peu d’un point de vue style mais vous voyez où je veux en venir): je ne suis pas allée les chercher quelque part en espérant obtenir un regard particulier du monde extérieur… ils sortent juste comme ça de mon crâne. Est-ce qu’on va autant s’attarder sur les blondes ? les rousses ? les chauves ? les chevelures très longues ? Dans une moindre mesure j’imagine. Vous me direz “mais c’est normal, tes cheveux ne passent pas inaperçu !“. C’est bien là le problème: nous sommes des millions à avoir ce type de cheveux A L’ÉTAT NATUREL, il ne devrait y avoir aucune excentricité là-dedans. Et pourtant, j’ai trop souvent l’impression que ma coiffure est perçue comme telle dans les yeux des gens. Pour tout vous dire, je m’en fous pas mal, c’est juste tellement symptomatique du manque de représentation des cheveux naturels / afro / frisés jusqu’à il y a encore quelques années. Alors même si j’ironise très souvent sur le fait qu’on ne trouve désormais plus aucune enseigne ou marque ne mettant pas en scène une modèle “métisse aux cheveux frisés” (le nouvel incontournable, depuis quelques mois, non ?), tout cela est finalement une excellente chose: cette banalisation permettra peut-être un jour de faire cesser ce regard si “spécial” sur nous.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-fashion-hair-blogger-bloggeuse-afro-natural-nappy-3c-big-fro-mixed-girl-metisse-glamyday-geneve

Encore une fois, ce mini “coup de gueule” s’applique quasi exclusivement pour ma vie “hors-blog”: je suis toujours très enthousiaste lorsque je décide de partager avec vous mes tribulations capillaires ! On va dire que j’aimerais juste, parfois, pouvoir mettre mes cheveux de côté pour arriver à parler d’autre chose en premier lieu, rester maître des sujets de conversation en somme… tout en restant moi-même ! Parce que oui, je pense faire des trucs vraiment plus chouettes que simplement être la touffe de service.

Ma nouvelle routine capillaire (pour cheveux naturels décolorés) !

Ola les curlies !

Pour faire suite à mon dernier article “Toujours plus blonde !“, je tenais absolument à partager avec vous ma nouvelle routine capillaire. J’ai mis ÉNORMÉMENT de temps à le faire et j’en suis tout-à-fait désolée MAIS j’ai une bonne excuse ;)

Je me suis rapidement rendue compte que mon ancienne routine ne tenait plus la route: mes cheveux blonds étaient beaucoup trop ternes et secs en suivant cette dernière. Et même si ce ne sont pas les produits qui manquent dans ma salle de bains, j’ai mis beaucoup de temps avant de déterminer ma nouvelle routine ultime ! J’ai en effet eu pas mal de jours d’errance… et je ne voulais pas revenir vers vous avec une routine “à peu près” ! C’est la perfection ou rien du tout (du moins, sur mes cheveux !) ;)

 

Trois produits ont rejoint mes favoris pour ce qui concerne le lavage:

mercredie-blog-beaute-cheveux-geneve-test-avis-cheveux-afro-naturels-3c-nappy-natural-yves-rocher-apres-shampoing-nutri-reparateur-jennifer-tasset-shampoing-renpure-coconut-cream-wash-cowashCrème co-wash Renpure, shampoing Jennifer Tasset, après-shampoing Yves Rocher

J’ai découvert la marque Renpure à travers sa crème co-wash à la noix de coco: je l’utilise à chaque co-wash, sa texture est juste hallucinante (on dirait presque du lait de coco pur !), elle laisse mes cheveux souples et hydratés.

J’utilise ensuite, une fois sur deux, le shampoing spécialement élaboré par Valérie du salon Jennifer Tasset (que je vous présentais dans cet article): réalisé sur-mesure, il est pigmenté et permet de maintenir mon blond au top (= éviter qu’il vire). Il suffit de très peu de produit pour faire mousser, du coup cette petite bouteille va me durer plusieurs mois très facilement !

Enfin, j’utilise l’après-shampoing nutri-réparateur Yves Rocher, pas trop mal pour démêler mes cheveux et, surtout, très très doux :)

 

Passons maintenant à une étape clef de ma nouvelle routine: les produits “styling”:

mercredie-cheveux-test-avis-cheveux-afro-naturels-3c-nappy-giovanni-weightless-moisture-leave-in-shea-moisture-curl-enhancing-smoothie-monoi-yves-rocher-sebastian-potion-9-argan-ecostyler-gelLeave-in Giovanni Cosmetics, monoï Yves Rocher, smoothie Shea Moisture, gels Sebastian et Ecostyler

Pour les appliquer, je divise mes cheveux en 4 sections et je travaille section par section.

Je commence par appliquer le leave-in Giovanni Cosmetics (dont je vous avais déjà parlé dans cet article) pour hydrater mes cheveux.

Je scelle ensuite l’hydratation avec une huile à laquelle je n’aurais JAMAIS pensé (c’est en tombant sur une vidéo de Taren Guy que j’ai décidé d’essayer): le monoï ! Le monoï a carrément SAUVÉ mes cheveux qui manquaient perdaient trop rapidement leur hydratation dans les jours post-shampoing. La différence avant / après est flagrante et l’odeur (qui dure !) est très agréable ! Pour ma part, j’ai choisi d’utiliser le monoï Yves Rocher mais n’importe quel autre fera l’affaire.

Ensuite, j’applique un peu de smoothie Shea Moisture pour boucler ma LOC method ;)

Je passe alors aux produits qui permettront de définir chacune de mes boucles: d’abord le gel crème Potion 9 de Sebastian et ensuite une pointe de gel à l’huile d’argan Eco Styler sur les pointes.

Et voilà ! Je sèche ensuite mes cheveux la tête en bas au diffuseur, après avoir bien crunché mes cheveux (je les “malaxe” du bout des doigts pour regrouper mes boucles et les faire plus rebondies). Cela me prend environ 20min :)

 

Au niveau des soins, je jongle tout simplement entre deux masques:

mercredie-blog-beaute-cheveux-geneve-silicon-mix-test-avis-cheveux-afro-naturels-3c-nappy-natural-christophe-robin-blond-blonde-masque-bleuMasque “Silicon Mix” Avanti et soin “Nuanceur de couleur” Christophe Robin

Je commence avec un masque dont le nom en fera frémir plus d’une: “Silicon Mix”. Il s’agit d’un soin miraculeux, très très connu aux US, notamment des salons afro-caribéens (il n’est pas très facile à trouver en Europe, je l’ai pour ma part commandé sur Internet). Je vous invite à consulter des reviews sur Youtube, je pense que vous serez bluffées ! En tout cas, il fait des miracles sur mes cheveux, on va dire qu’il outrepasse même mes précédents soins chéris, à savoir les “Hair Mayonnaise” et “Keratin 2-min reconstructor, si si je vous jure !). Grâce à lui, zéro casse, des cheveux en pleine santé, comme s’ils n’avaient JAMAIS été décolorés, incroyable je vous dis !

J’alterne avec le soin “nuanceur de couleur” Christophe Robin, qui est en fait une pâte très pigmentée (bleue). Je le laisse poser entre une demie-heure et 45min et il neutralise immédiatement tous les reflets orangés (que toutes les blondes détestent !), pour assurer une blond cendré PARFAIT :) (j’en profite pour vous annoncer que ce soin est en super promo en ce moment sur le site de Sephora !).

 

Et voilà ! Vous savez tout, n’hésitez pas à partager vos astuces produits (ou même votre routine complète !) en commentaire ! Et n’oubliez pas de vous abonner à ma chaîne YouTube pour encore plus de contenus “cheveux” :)

mercredie-facebook