J’ai testé pour vous… la brosse-à-dents Philips Sonicare Diamond Clean (+ CONCOURS INSIDE !).

Rappelez-vous cette folle année (2015 ?) où je ne vous avais parlé quasiment que de mes dents (blanchiment, traitement Invisalign…). Et bien j’ai envie de vous dire qu’avec tout ce boulot, il aurait été dommage de ne pas en prendre soin comme il se doit par la suite…

Ca tombe bien, j’ai eu la chance de recevoir la brosse à dents “Sonicare Diamond Clean” de Philips, dans son charmant coloris Rose Gold qui plus est. J’aime pas trop les trucs trop girly en général… mais là c’est plutôt (très joli, car pas trop rose). Je suis joie (et vous le serez aussi, tout en fin d’article).

mercredie-blog-mode-beaute-suisse-swiss-switzerland-geneve-geneva-philips-brosse-a-dents-sonicare-diamond-pink-test-avis-review4C’est dans la joie là qu’on va bouger oh.

C’est marrant je ne pensais pas que j’aurais grand chose à vous raconter au sujet de cette… brosse-à-dents. Et finalement, je vais simplement vous retranscrire ma première utilisation. Déjà, je m’attendais à recevoir une brosse électrique (sonique) dans une boîte, avec une tête et un chargeur (simple, basique quoi). Un peu comme la brosse-à-dents que j’avais avant, d’une autre marque, qui m’a gentiment laissée tomber le mois dernier…

Première GROSSIÈRE erreur les amis.

La Philips Sonicare Diamond Clean édition Rose Gold nous vient dans un joli petit coffret voyage rose et rigide (qu’on a envie de prendre avec soit en weekend, pas le truc affreux dont on se demande l’utilité car encore plus encombrant qu’une trousse de toilette classique !). Coffret USB soit dit en passant… Boom. Oh, et il y a aussi x2 têtes de brossage, une standard et une compacte (j’utilise la standard… faudrait pas pousser l’originalité trop loin).

Ensuite – ça m’était complètement sorti de la tête – mais j’étais aussi trop contente de recevoir le fameux chargeur “verre” (vous savez, celui de la pub, dans lequel la fille balance sa brosse à dents et hop, ça charge). Tellement joli dans une salle de bains. Il en faut peu pour être heureuse.

mercredie-blog-mode-beaute-suisse-swiss-switzerland-geneve-geneva-philips-brosse-a-dents-sonicare-diamond-pink-test-avis-review5En théorie, pour que ça charge, il faut bien entendu le socle (qui lui, est sur secteur), mais j’aimais bien cette photo ahah !

Quand on regarde la brosse de plus près, on découvre aussi son très subtil (mais parfaitement lisible) écran lumineux. Celui-ci permet d’afficher ses différents modes:

– Clean: pour un nettoyage quotidien “exceptionnel” (j’utilise des guillemets car c’est ce que dit la marque… et je dois bien dire que c’est vrai ! moi qui n’avais jamais testé de brosse-à-dents “sonique”, c’est juste incomparable avec les brosses électriques classiques “rotatives”, 62 000 mouvements de brosse par minute les enfants, SOIXANTE DEUX MILLE !),

– Gum Care: pour doucement masser les gencives,
– Polissage:pour des dents éclatantes” (j’ai l’impression qu’il s’agit du “Clean” en un peu plus puissant, je continue de m’habituer à ce premier et je testerai le polissage à l’occasion !),
– Sensitive: pour un nettoyage tout en douceur,
– Blancheur: pour éliminer les tâches à la surface des dents (en cours de test, à voir sur la durée !).

mercredie-blog-mode-beaute-suisse-swiss-switzerland-geneve-geneva-philips-brosse-a-dents-sonicare-diamond-pink-test-avis-review5

En deux mots, je SURKIFFE ma nouvelle brosse: sa prise en main est super agréable (taille parfaite, douce en main, pas lourde du tout), les vibrations ressenties sont surprenantes mais finalement très agréables (et ça réveille le matin !), la sensation d’hygiène est incomparable (la Sonicare Diamond Clean va PARTOUT, même l’arrière des dernières molaires se retrouve complètement lisse… c’est assez foufou), on a vraiment l’impression d’un nettoyage pro à chaque passage, elle se faufile partout et permet de cibler individuellement chaque quenotte à la perfection (moi qui souffre régulièrement des caries interdentaires, c’est ma dentiste qui va être contente… ou pas du coup). Et d’un point de vue purement esthétique, faut-il rappeler qu’elle est superbe ?

Bref, si vous cherchez à remplacer votre brosse-à-dents (qu’elle soit manuelle ou électrique d’ailleurs), je vous recommande mille fois la Diamond Clean de Philips Sonicare (après, vous êtes libres pour le choix de la couleur !).

mercredie-blog-mode-beaute-suisse-swiss-switzerland-geneve-geneva-philips-brosse-a-dents-sonicare-diamond-pink-test-avis-review2

mercredie-blog-mode-beaute-suisse-swiss-switzerland-geneve-geneva-philips-brosse-a-dents-sonicare-diamond-pink-test-avis-review3

mercredie-blog-mode-beaute-suisse-swiss-switzerland-geneve-geneva-philips-brosse-a-dents-sonicare-diamond-pink-test-avis-reviewBrosse à dents Philips Sonicare Rose Gold – T-shirt noué Zara – Pantalon Selected


———— CONCOURS (pour les résidentes suisses ONLY, désolée les autres !) ————

Je vous propose de remporter une brosse à dents Philips Sonicare Diamond Clean Rose Gold (d’une valeur de 299.-) afin que vous puissiez vous faire une idée vous-même du produit !

Pour participer, c’est pas compliqué, dites-moi simplement  POURQUOI vous auriez besoin d’une brosse à dents Sonicare dans votre vie (ici en commentaire ou sous les posts associés à cet article sur ma page Instagram et Facebook, ou partout à la fois !). Soyez créatives, pragmatiques ou faites-moi rire ! Je sélectionnerai la gagnante vendredi soir à minuit ;)

BONNE CHANCE !!!

L’ultra-clivant “Dent de lait”, par Serge Lutens.

“On l’adore ou on le déteste” pourrait figurer dans mon tiercé gagnant des expressions insupportables (j’imagine bien une candidate du Big Deal répondre “AH BAH MOI C’EST SIMPLE, ON M’ADORE OU ON ME DÉTESTE, J’AI UN SACRÉ TEMPÉRAMENT HEIN !” pendant les présentations… oui j’ai bien fait une référence au Big Deal, oui je suis restée bloquée dans les années 90). Mais bref passons. Tout ça pour vous dire que de tous les parfums que j’ai pu sentir au cours de ma vie, Dent de Lait” de Serge Lutens (collection noire) fait partie de ces fragrances ultra clivantes, mais contrairement à ce que vous pensez sûrement, ce n’est pas (juste) une question de notes olfactives…

Mais pourquoi donc est-il si extrême ?
Tant de suspense.
Patience, ça arrive.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-serge-lutens-parfum-avis-test-sang-amande-dent-de-lait2

Un indice: le nom de ce parfum évoque à lui seul la raison pour laquelle il est si polarisant…

Vous ne l’avez toujours pas ?

Serge Lutens a une nouvelle fois puisé dans ses souvenirs pour créer ce dernier jus, absolument incomparable. “Dent de Lait” nous replonge donc dans la douce enfance, une période à la fois innocente… et aussi traumatisante, à l’image de l’épreuve de la première dent qui s’échappe (ou que l’on arrache avec une poignée de porte, c’est selon !).

Cette fragrance s’ouvre ainsi sur de délicates notes d’amande, à la fois poudrées et laiteuses mais bascule ensuite très vite, et de façon vraiment déroutante, sur une odeur plus métallique, presque électrique. Une fragrance complètement inattendue, qui interpelle définitivement, qui peut même rebuter, particulièrement après avoir compris ce que Serge Lutens a voulu retranscrire: l’odeur d’une dent de lait qui tombe de la bouche d’un enfant, les notes du sang, tout simplement. Notez cependant que des dernières notes plus fumées et masculines apportent la touche finale de cette incroyable création (que l’on pourra sentir uniquement si l’on arrive à passer au-dessus de la fameuse effluve métallique…).

J’imagine que maintenant, vous comprenez mieux mon introduction ?

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-serge-lutens-parfum-avis-test-sang-amande-dent-de-lait

Mon petit côté creepy et moi-même sommes absolument FASCINÉS (et donc fans) par cette histoire et l’expérience olfactive inédite associée. Parvenir à exprimer avec autant de justesse et d’originalité un moment de vie n’évoquant pourtant aucune odeur a priori… n’est-ce pas là tout le génie d’un créateur de parfums ?

A ce jour, je ne porte pas régulièrement ce parfum car je sais qu’il peut être très dérangeant pour certaines personnes (en réalité, surtout pour celles à qui j’ai raconté cette histoire !), je le réserve pour les occasions (genre pour mes sacrifices ou invocations… ;).

Mystérieux, trash, intriguant… Oseriez-vous porter ce genre de jus ? Ou, au contraire, pensez-vous qu’il aille “trop loin” en termes de narration ?

1 2 3 4 5 9