J’ai testé pour vous… les lipsticks Infaillible Lip Paint de L’Oréal Paris (SWATCHES INSIDE !).

J’ai très envie de parler makeup en ce moment (d’ailleurs si vous avez manqué ma dernière vidéo, c’est par ici !). Au grand désarroi de certaines d’entre vous qui préfèreraient visiblement que je me focalise sur les cheveux (à en croire les stats de mes articles les plus populaires !) mais, que voulez-vous, j’ai envie de changer un peu de thématique ! La lipstick addict que je suis se devait de vous faire un point sur les rouges-à-lèvres L’Oréal Infaillible « Lip Paint » !

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-testAvalanche de petites beautés (dispo ici)

J’ai pu en tester quelques un à l’occasion de leur sortie et, après les avoir portés au moins tous une fois (et, pour certains, plusieurs semaines durant !), je pense être en mesure de vous donner mes impressions ;)

 

******************* POINTS POSITIFS *******************

– La gamme de couleurs est très satisfaisante, on retrouve évidemment une belle palette de rouges et de nudes, mais aussi quelques rosés et pourpres / violets.

– En plus des différents coloris proposés, la gamme Infaillible offre également des variantes mates et brillantes: « Lip Paint matte » et « Lip Paint lacquer« , il y en a donc a priori pour tous les goûts.

– Quelle que soit la couleur, le niveau de pigmentation est très élevé, ce qui fait qu’un seul passage suffit pour colorer la lèvre à 100%, en particulier pour les versions mates. Sans doute le point qui m’a le plus convaincue lors du test.

– Le produit est très confortable sur les lèvres et l’odeur absolument délicieuse, un réel plaisir à porter donc !

– Le prix est correct (environ 9€).

 

******************* POINTS NÉGATIFS *******************

– Première déception: l’application. En effet, il semblerait que la quantité de produit sur l’applicateur mousse soit plutôt aléatoire (soit on le sort directement du tube, soit on appuie un peu dessus… quitte à risquer un surplus). Par conséquent, difficile de déposer la matière avec précision… une chose que je déteste pour le coup puisque j’ai été habituée à bien mieux (notamment avec cette précédente gamme). Un peu décevant donc… mais vous verrez sur les photos, rien de catastrophique non plus (sur chaque photo vous avez une application « en une fois » et sans retouche donc ça pourrait être bien pire !).

– Ensuite, la tenue: ni mauvaise, ni exceptionnelle… ces rouges-à-lèvres tiennent plutôt bien mais ne sont quand même pas « infaillibles » (encore une fois, surtout comparé à la collection « Infaillible » sortie il y a quelques années, vraiment INCREVABLE sur les lèvres !).

– Pour finir, un point qui m’a vraiment étonnée: il est parfois difficile de faire la différence entre un mat et un brillant. Encore une fois, vous le verrez sur mes swatches ci-dessous… mais rien que sur le site, quand on regarde par exemple le rendu du « 204 red actually » sur les lèvres du modèle, c’est (pour moi en tout cas) loin d’être mat.

 

******************* SWATCHES *******************

Et voici le rendu sur mes lèvres (du plus clair au plus foncé… enfin à peu près).

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-208-off-white
#208 « off white » (mat)
(probablement mon nude préféré, je l’ai trouvé « rafraîchissant » !)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-210-dead-lips#210 « dead lips » (mat)
(élégant, vraiment mat et discret)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-211-babe-in
#211 « babe-in » (mat)
(un nude un peu plus printanier)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-209-nude-on-fleek
#209 « nude on fleek » (mat)
(bof, je n’aime pas trop ce genre de nude qui vire vers le saumon sur mes lèvres…)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-101-gone-with-the-nude
#101 « gone with the nude » (lacquer)
(pareil mais un peu plus brillant)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-212-nude-ist
#212 « nude-ist » (mat)
(j’ai l’impression que cette teinte ne m’ira jamais, j’ai tendance à penser qu’elle ne va qu’aux très jeunes)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-103-fuchsia-wars
#103 « fuchsia wars » (lacquer)
(définitivement pas ma tasse de thé mais superbe couleur)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-102-darling-pink
#102 « darling pink » (lacquer)
(intéressant !)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-207-wuthering-purple
#207 « wuthering purple » (mat)
(non)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-203-tangerine-vertigo
#203 « tangerine vertigo » (mat)
(outre le fait que j’aie une expression merdique, j’aime bien les rouges orangés en général)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-105-red-fiction
#105 « red fiction » (lacquer)
(classique, avec une très jolie brillance)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-204-red-actually
#204 « red actually » (mat)
(classique mais mat… euh… mat ?)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-205-apocalypse-red
#205 « apocalypse red » (mat)
(belle découverte, je vais porter plus souvent ce genre de lie de vin)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-213-stripped-brown
#213 « stripped brown » (mat)
(oldschool, on dirait une pochette d’album r’n’b des années 90, surtout avec cette coupe)

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-107-dark-river
#107 « dark river » (lacquer)
(en jette en soirée !)

 

******************* CONCLUSION *******************

La gamme m’a surtout permis de tester de nouvelles couleurs (gros coup de coeur pour le premier nude, mais aussi le plus foncé #107 « dark river »). Les rouges sont très bien également mais je pense rester sur mes marques et produits favoris pour ce genre de teintes (sauf pour le #205 « apocalypse red » que j’adore car un poil plus foncé que ce que je porte d’habitude !)…

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test2

J’aime beaucoup le côté enveloppant et confortable de ces lipsticks, même si les fans de « mat 100% mat » seront probablement déçues… en revanche les lacquers tiennent parole !

Je recommande donc de tester au moins sa teinte favorite, surtout si vous souhaitez explorer autre chose que des rouges classiques.

Et pour les indécises, voici un dernier récap’ de toutes les teintes:

mercredie-blog-mode-geneve-beauty-blogger-suisse-switzerland-loreal-paris-lip-paint-lipstick-matte-lacquer-nude-red-lips-swatches-review-test-all

Quelle est votre coloris préféré ? Lequel me va le mieux selon vous (ça m’intéresse, soyez franches !) ? ;)

Ma mise en beauté de mariage (makeup & coiffure) !

mercredie-mariage-mac-cosmetics-mac-fixing-spray-charlotte-tilbury-bronze-glow-lightscapade-highlighter-enlumineur-matte-liquid-lipstick-fashion-legacy-red-rouge

Mille ans après mon mariage (pardonnez cette lenteur…), je vous propose de revenir sur la mise en beauté que j’ai adoptée pour l’occasion.

Je ne me souviens même plus si je l’avais clairement expliqué ou pas mais… j’ai préféré tout faire moi-même le jour J (comprenez, makeup et coiffure). Ceci s’explique sans doute du fait que j’ai TRÈS souvent été déçue du résultat les quelques fois où j’ai eu à passer entre les mains de quelqu’un (lors de shootings, d’événements, de défilés etc). Or, vous vous doutez bien qu’il était absolument hors de question pour moi de prendre le moindre risque pour mon mariage ! J’ai donc opté pour le « fait-maison ». EN PLUS ÇA FAIT DES ÉCONOMIES !

Pour les cheveux, après mille et un questionnements, j’ai décidé que je porterai mes frisettes habituelles, en mode « libres » (pas de coiffure spécifique, pas de chignon sophistiqué… rien que du naturel… enfin presque). Problème: il me manquait encore quelques centimètres pour avoir la chevelure rêvée le jour J. Et j’ajouterai que la météo imprévisible me faisait grave flipper.


Ce genre de contretemps n’était juste pas envisageable.

J’ai donc fini par opter pour une lacewig: simple, efficace, idéale pour une coupe nickel par tous les temps ! Mon choix s’est porté sur le modèle « 3c whirly » de la collection Big Beautiful Hair de Outre (que j’ai évidemment beaucoup peigné et coupé un peu… beaucoup… pour obtenir une coupe similaire à celle que j’avais à l’époque, en un peu plus long).

Personne n’a tilté qu’il ne s’agissait pas de mes « vrais cheveux ». Je m’en félicite encore, tiens… #fierté.

En ce qui concerne le makeup, me suis quand même permise de tenter quelques délires, et plus particulièrement dès lors que j’ai su quelle robe je porterai. J’ai par exemple eu ma période « Je veux un makeup qui claque, genre COUTURE / RUNWAY« … hashtag mariage catwalk. Ce qui m’a notamment amenée à tester ce genre de truc:

#glitter #goldeyes #goldmakeup

Une publication partagée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le


C’était plutôt cool, et c’est le genre de petite fantaisie qui, après tout, me ressemblait pas mal… mais c’était sans compter un point HYPER important: je pleure vraiment très TRÈS facilement.

Ce genre de makeup était donc le pire des mauvais plans pour une future mariée comme moi.

Qui c’est qui pleurait avant même de se rendre à l’église ? C’est bibi.

Et puis, à force d’essayages foufous ou trop classiques, j’ai fini par revenir sur mes fondamentaux: un look assez « light », avec des lèvres d’un rouge profond, mat. Bon, attention, pas trop light non plus, c’est pour un mariage ! Il faut donc amplifier le truc pour que 1. ça tienne le « choc » (des embrassades, des pleurs, des bisous…), 2. ça rende bien sur les photos, mais surtout… 3. ça me ressemble ! Hé oui, c’est bête, mais à force d’essayages, je me suis rendue compte qu’il n’y avait absolument aucun sens à vouloir me « transformer » pour ce jour si important. D’autant plus que la plupart des makeup de mariée « classiques » sont généralement très centrés sur les yeux (chose qui ne me va pas vraiment en général) et très peu sur la bouche. Or, mettez-moi une bouche rose pâle… et déjà, ce n’est plus vraiment moi (en plus, ça me donne l’air fatigué) ! Ç’aurait été dommage pour un jour si important… non ?

mercredie-mariage-mac-cosmetiques-bride-natural-afro-cheveux-frises-lacewig-big-beautiful

mercredie-mariage-mac-cosmetics-mac-fixing-spray-charlotte-tilbury-bronze-glow-lightscapade-highlighter-enlumineur

mercredie-mariage-mac-cosmetics-mac-fixing-spray-charlotte-tilbury-bronze-glow-lightscapade-highlighter-enlumineur-photo-love-session-maison-guillemette-pince-cheveux-dolce

(photos La Femme Gribouillage)

Et puisque c’est vraiment un makeup très très simple… je vous ai fait une petite vidéo. Hé oui, rappelez-vous, j’ai une chaîne Youtube. C’est vrai, elle prenait un peu la poussière… mais je vais essayer d’y remédier ;)

Pour ce makeup, j’ai utilisé (par ordre d’apparition):

 

 

* Fond de teint Bobbi Brown Long Wear Finish Compact Foundation (teinte « Warm Natural »)
* Pinceau fond de teint Sephora Pro 56
* Anti-cernes MAC Studio Finish (teintes NC35 et NC30)
* Pinceau Bare Escentuals Max Coverage Concealer + Beauty Blender
* Brume MAC Prep+Prime Fix+
* Poudre MAC Mineralize Skinfinish (teinte « Medium Golden »)
* MAC Cream Color Base (teinte « Hush »)
* Palette Too Faced « Chocolate Bar »
* Pinceau Sigma Large Shader E60
* Pinceau MAC 286
* Crayon Sephora Contour Eye Pencil 12HR wear (teinte 13 « Tiramisu matte« )
* Recourbe-cil MAC
* Mascara MAC « Haute & Naughty Too Black Lash »
* Pinceau / brosse à sourcils Anastasia Beverly Hills
* Fixateur sourcils invisible Black Up
* Palette contouring / highlighting Charlotte Tilbury Filmstar Bronze & Glow (teinte « Medium Dark »)
* Pinceau contouring MAC
* Strobe Cream MAC
* Highlighter MAC « Soft & Gentle » Mineralize Skinfinish
* Pinceau contouring MAC
* Blush H&M (+ pinceau NARS Yachiyo)
* Primer lèvres MAC Prep+Prime
* Lipstick MAC Retro Matte Liquid Lipcolor (teinte « Fashion Legacy »)

 

 

J’espère que cet article pour plaira. Pour continuer sur le thème du mariage, je vous propose de (re)lire mes précédents articles !

********** Pour visionner mon mini film de mariage… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article mariage « à chaud »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article « préparatifs et wedding planner »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article « déco »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article « tenues et accessoires »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mes « 20 conseils pour un mariage plus que parfait »… c’est par ICI ! **********

J’ai testé pour vous… les nouveaux highlighters L’Oréal Paris !

Je ne me rappelle plus de la dernière fois que je vous ai parlé makeup ici mais, une chose est sûre, ça date ! En même temps, je n’ai jamais été hyper à l’aise avec cette catégorie pour la simple et bonne raison que je trouve que mes photos ne font jamais honneur aux résultats… Je ne réalise que très occasionnellement des looks sophistiqués (ça, vous le savez déjà), je me contente généralement d’une bouche bien vive et mate (ça aussi)… en revanche, s’il y a bien une chose sur laquelle je ne déconne jamais, c’est le teint. Il fut un temps où ma peau était perpétuellement lisse et belle, mais cette époque est révolue, je subis désormais les aléas de la vie (selon ce que je mange, mon humeur etc.) mais j’ai toujours mes petits chouchous fond de teint, crème, poudres… et BIEN ENTENDU, mes highlighters stars !

Bien avant le contouring et le strobing, j’étais déjà fan de ce petit effet lumière permettant de réhausser et d’illuminer le haut de la joue (mais aussi l’arcarde sourcilière, le V des lèvres ou bien même le décolleté) ! Et même qu’à l’époque, j’en parlais sans trop savoir comment le désigner lol (ça c’est vraiment pour dire que j’avais fumé tout le monde: jamais à l’heure, toujours en avance… ahaha ! #insupportable). A l’époque, je ne jurais que par le stick Copacabana de NARS, rappelez-vous

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-nars-the-multiple-highlighter3

Les choses ont évolué depuis puisque toutes les marques de cosmétiques proposent désormais leur(s) version(s) !

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler des derniers enlumineurs L’Oréal Paris, sortis il y a quelques semaines. Il existe 2 gammes différentes: les liquides (que l’on peut d’ailleurs mélanger à sa crème hydratante ou à son fond de teint pour un effet lumière / bonne mine) et les poudres. On retrouve 3 teintes différentes pour chacune des 2 versions (liquide ou crème): « éclat rosé glacé », « éclat neutre rosé », « éclat doré ». Ce choix permet ainsi à chaque carnation d’obtenir son « accord parfait » (pour les peaux mates et foncées, je vous recommande le doré !).

mercredie-blog-beaute-l-oreal-paris-highlighter-poudre-liquide-creme-avis-test

Quel format choisir ? Je ne pense pas qu’il y ait de vraie règle, pour tout vous dire – si ce n’est d’éviter les poudres quand on a la peau sèche et vice-versa. J’aurais tendance à recommander le highlighter liquide si vous travaillez sur une peau nue ou peu maquillée (car, perso, je ne supporte pas que mon fond de teint se mixe avec le produit… même si cela n’a pas vraiment été le cas avec ceux-ci, sans doute parce qu’ils sont très, très pigmentés !). Sur un visage peu chargé en fond de teint, vous obtiendrez ainsi un résultat ultra glowy ! A appliquer au doigt, au pinceau, ou a l’éponge.

mercredie-blog-beaute-l-oreal-paris-highlighter-poudre-liquide-creme-avis-test3Bien sûr, le résultat est beaucoup moins « pâté » lorsqu’on applique une quantité limitée de produit !! Là c’est vraiment pour vous montrer les différence de teintes et l’intensité des pigments ;)

Les highlighter poudre compacts, quant à eux, seront top, surtout sur une base « crémeuse » (comme du fond de teint justement). C’est ce que j’utilise en ce moment, je trouve qu’ils ont une meilleure tenue sur ma peau mixte. De plus, j’ai plus de facilité à moduler l’intensité en ajoutant la poudre petit à petit à l’aide d’un pinceau éventail.

mercredie-blog-beaute-l-oreal-paris-highlighter-poudre-liquide-creme-avis-test2

Combien ça coûte ? Comptez 11,50€ pour les highlighters liquides et 14,50€ pour les poudres :)

Et alors, ça donne quoi ? Voilà le résultat (j’ai utilisé la poudre dorée): c’est frais, naturel et discret, idéal pour un highlighter « de tous les jours » !

mercredie-blog-beaute-l-oreal-paris-highlighter-poudre-liquide-creme-avis-test4

Pour vous aussi l’enlumineur est un indispensable makeup ? :)

J’ai testé la technique « poil à poil / hairstroke » à l’Atelier du Sourcil.

Hello les chiquitas ! Il y a du nouveau sur mes sourcils ;)

Rappelez-vous, j’avais déjà testé la pigmentation semi-permanente en juillet dernier: j’en avais été plus que ravie puisque l’expérience m’avait permis de me calmer un peu (même beaucoup) sur le maquillage de mes sourcils chaque matin (GAIN DE TEMPS GAIN DE TEMPS !). Depuis lors, je n’avais effectué qu’une seule retouche (en Septembre, si mes souvenirs sont bons). Malheureusement, il semblerait que ma peau ne « boive » pas très très bien le produit, minimisant ainsi la durée de vie de ma pigmentation (il me faut passer faire une retouche environ tous les 4 mois pour avoir les sourcils absolument nickel). Du coup, il était temps que je repasse à l’action ;)

Parce que je suis un peu accroc aux comptes Instagram « sourciliens », je n’ai pas pu passer à côté de la méthode de pigmentation « poil à poil », aussi appelée « hairstroke »: une méthode de pigmentation visant à créer l’illusion de sourcils naturels, en les dessinant « individuellement » (en opposition avec la technique classique qui crée un effet fondu plus « plein »). J’ai donc pris rendez-vous à l’Atelier du Sourcil du 3e arrondissement (rue Notre Dame de Nazareth) qui proposait justement cette technique ! J’ai été prise pile poil (ho ho !) à l’heure – plutôt cool sachant que j’étais méga stressée à l’idée d’arriver en retard à mon essayage de robes de mariée qui avait lieu juste après ! De plus, Élodie (la technicienne qui s’est occupée de mes sourcils) m’a expliqué que cette technique serait plus rapide qu’une pigmentation classique. Youhou #soulagement !

Après avoir procédé à une rapide épilation pour « débroussailler » un peu, Élodie a commencé à revenir sur les avantages de la technique de la « griffe ». Attendez, comment ça, la GRIFFE ? Je ne le savais pas encore mais ce petit nom allait se révéler beaucoup plus honnête sur le niveau de douleur ressenti que la douce appellation de « poil à poil » LOL ! En effet, autant j’avais trouvé la pigmentation classique supportable (bien que pas SUPER agréable…), autant la « griffe » m’a fait serrer les dents, fort. Pour imager un peu: c’était comme si on dessinait chacun de mes (faux) poils avec un petit cutter… hashtag FreddyKrueger. AÏE AÏE AÏE. Heureusement, ça dure moins d’une seconde à chaque fois. En fait, c’est à peu près le même niveau de douleur que l’épilation laser…

Il faut souffrir pour être belle… mais j’avoue que je ne m’attendais pas à ça, ahah ! J’ai survécu hein (quand même !). Je rappelle que la sensibilité à la douleur est propre à chacune (Élodie, par exemple, m’a confié ne rien sentir… la brave !) et qu’il est parfaitement possible d’appliquer une crème anesthésiante avant (d’ailleurs, j’ai appris que beaucoup de filles ne peuvent pas faire leur pigmentation sans en appliquer !).

Voilà, voilà, vous savez tout… enfin, presque tout: place maintenant à un petit « avant-après » comme on aime ;)

mercredie-blog-beaute-paris-atelier-du-sourcil-paris-75003-rue-notre-dame-nazareth-pigmentation-semi-permanente-hairstroke-griffe1C’est comme si j’avais de nouveaux poils qui avaient poussé ahah !

mercredie-blog-beaute-paris-atelier-du-sourcil-paris-75003-rue-notre-dame-nazareth-pigmentation-semi-permanente-hairstroke-griffe-avant-apres

Comme d’habitude, l’effet est très marqué en sortant du salon… le résultat définitif sera moins marqué dès la fin de la cicatrisation. Me revoilà tranquille pour plusieurs mois avec un regard parfaitement intensifié, même sans maquillage :) et je suis tout-à-fait prête à faire mes retouches (comme quoi, c’est pas insurmontable..!).

Niveau tarif, comptez entre 160 et 200€ selon le travail à effectuer sur les sourcils.

Avez-vous déjà testé cette technique ? Vous tente-t-elle ?

Mes 11 pinceaux makeup favoris !

Heyyyy ! Et si on parlait un peu makeup ?

C’est vrai ça, j’aborde vraiment rarement le sujet ici alors que c’est un truc qui me passionne… Encore plus depuis que j’ai ma coiffeuse de star avec sa lumière parfaite et ses innombrables rangements : chaque matin, quand je m’installe sur ma petite chaise et que je vois toutes ces ampoules s’allumer, j’ai l’impression que je me prépare pour le show de l’année (alors que, concrètement, je suis juste sur le point d’aller au taf) et ça me fait tout simplement surkiffer ! Ahhhhh… si j’avais un peu plus de temps je vous assure que j’adorerais pouvoir faire quelques vidéos mais pour le moment c’est tout bonnement impossible. Un jour peut-être, ça changera (ça doit faire deux ans que je dis ça…).

En attendant, commençons par le commencement : les pinceaux. Et oui, enchaîner les visionnages de tutos et s’acheter les produits les plus canons n’a pas grand intérêt si c’est pour, au final, appliquer tout ça avec du matos pourri. C’est un peu comme pour monter des blancs en neige : t’as beau connaître la technique et avoir les œufs… si t’utilises une louche tu vas galérer (#CaptainObvious).

Au fil des années, j’ai pu tester un peu toutes les marques et, surtout, toutes les gammes. Je me suis rendue compte que toutes ne se valaient pas et qu’on pouvait parfois avoir de belles surprises ! Voici donc mes pinceaux préférés pour le teint, le « sculpting » (là j’ai un peu inventé une expression mais je suis sûre que vous comprendrez vite) et le regard.

 

*** POUR LE TEINT ***

mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-meilleurs-pinceaux-avis-test-large-concealer-sigma-bold-metals-real-technique-angled-brush-stipple-poudre-sephora

Dieu soit loué, je suis sur la voie de la guérison. Je n’en ai pas beaucoup parlé ici (un peu plus sur Instagram si mes souvenirs sont bons…) mais j’ai eu une sale poussée d’acné hormonale cet été. Genre vénère (un peu comme si mes pores avaient décidé de se transformer en petit bouton (les uns après les autres bien sûr, histoire que ce soit plus marrant et que ça dure bien des mois)). J’ai la chance d’être actuellement suivie par une incroyable cosmétologue de chez Forever Laser Institut (Genève) et ça va beauuuuucoup mieux. Ma peau n’a jamais été aussi belle, aussi fine… Je vous en parlerai bientôt ici, promis ! Bref, tout ça pour dire que je ne cherche plus à camoufler ma peau (quel soulagement !) mais, au contraire, à faire pleurer les rageuses la sublimer. Du coup, au quotidien, je ne me sers que d’un pinceau : le « F65 » de Sigma, le meilleur pour appliquer du concealer (le « Studio Finish » de MAC) sur mes cernes et sur mes petites imperfections. Et basta !

Ceci dit, il m’arrive d’ajouter un peu de fond de teint (quand j’ai vraiment l’air zombiesque ou que je veux me pomponner un peu). Et dans ces cas, j’oscille entre deux pinceaux : le « Diffuseur Poudre » de Sephora (malheureusement plus distribué :(…) pour un rendu ultra light avec un FDT liquide (qui vaut largement les stipples de MAC !) ou le « 101 » de Real Techniques (collection « Bold Metals ») pour un résultat plus sophistiqué quand j’utilise un FDT plus épais/technique (genre le « Face Fabric » de Giorgio Armani). La forme anguleuse de ce dernier est vraiment chouette puisqu’elle permet d’appliquer uniformément la matière dans les moindres recoins (ailettes du nez etc…).

 

*** POUR LE « SCULPTING » ***

Et là vous vous dites « mais DE QUOI elle parle ? »

mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-meilleurs-pinceaux-avis-test-contouring-contour-bold-metals-real-techniques-brush-nars

Heureusement, je suis sûre que cette petite photo d’illustration vous aura aidé à comprendre: je veux parler de tout ce qui consister à « contourer », « highlighter » et donner bonne mine :) mais je voulais le dire de façon stylé, tu vois.

Je commence avec un pinceau que je n’utilise que très occasionnellement mais que j’ai trouvé absolument génial pour l’application du bronzer en contouring : le « 301 » de Real Techniques (toujours la Bold Metals collection !). Celui-ci permet d’appliquer et d’estomper en un seul geste, pile la quantité qu’il faut pour un résultat précis et travaillé (surtout au niveau des joues et des ailes du nez) mais pas too much non plus ! Pour un rendu beaucoup plus « flou » au niveau du front et du bas des joues, j’aime beaucoup utiliser ce gros pinceau de la marque « Cyena ».

Niveau blush, j’ai deux chouchous que je n’arrive pas à départager : le pinceau kabuki « Yachiyo » de Nars et le « Blush Brush » de Real Techniques. Ils sont tous deux impeccables pour prélever pile poil la bonne quantité de produit (impossible de se tromper !). C’est avec eux que j’applique mon blush « signature », le « Exhibit A » de NARS, qui se marie toujours à la perfection avec mes rouges à lèvres ;)

🐯 #ootd

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

 

*** POUR LE REGARD ***

mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-meilleurs-pinceaux-avis-test-eyeliner-stories-brush-large-eyeshadow-sephora-estompeur-elf

Je me maquille rarement les yeux (en dehors de mon trait d’eyeliner, pour lequel je n’ai jamais trouvé mieux que le pinceau Stories)… alors, quand je fais une entorse à la règle, je veux être sûre d’avoir des outils top (surtout depuis que j’ai la jolie palette « Chocolate bar« ) ! Deux favoris : le « E60 » de Sigma qui est super pour déposer le fard sur l’ensemble de la paupière sans faire n’importe quoi, et l’estompeur ELF « bambou » qui est une très belle surprise, surtout vu son prix (c’est le meilleur mélangeur que j’ai pu tester jusqu’à présent !). Il existe désormais sous la gamme Studio.

Enfin, pour les sourcils, j’aime utiliser le pinceau liner de la collection Bold Metals de « Real Techniques »: j’aime sa petite taille et le fait qu’on puisse redessiner les sourcils un par un si nécessaire (je vous avoue que je le fais vraiment très rarement depuis ma pigmentation semi-permanente à l’Atelier du Sourcil !).

 

Morale de l’histoire : on trouve des merveilles dans les marques cheap et on peut aussi détourner sans problème l’utilisation de certains modèles :)

Et vous, quels sont vos pinceaux préférés ? Avez-vous déjà essayé ceux dont je parle aujourd’hui ? Je vous embrasse et vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année <3

Le rêve d’une vie: ma nouvelle coiffeuse

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-coiffeuse-crafters-calendar-vanity-table-miroir-lampes-ampoule-micka-ikea-maquillage-makeup-organizer-acrylic3

Je m’apprête à partager avec vous l’un de mes plus beaux aboutissements de cette année (lol): mon nouveau petit coin beauté (makeup, coiffure etc). J’en rêvais littéralement depuis des années… d’autant plus que les sites d’inspiration ne manquaient pas de me foutre les boules mettre l’eau à la bouche à ce sujet.

J’avoue que je ne savais pas vraiment comment m’organiser: j’ai longtemps cru que je n’arriverai JAMAIS à me créer la coiffeuse de mes rêves tant mes attentes étaient hautes (encore une fois, grosse pression due à mes heures d’errance sur Instagram et sur les blogs beauté américains). Vous ne me croyez pas ? Je vous invite à taper « room tour » sur Youtube ou, pire, à lire cet article (qui est littéralement un aperçu de ce que je n’aurais JAMAIS, too much… but still inspiring). Alors, bon, à force j’ai pu me faire une idée très précise de ce que je voulais… mais j’ai aussi eu à batailler sur pas mal de points:

1. D’abord, la couleur: l’ensemble du mobilier de ma chambre étant noir, j’avais quand même envie d’avoir une coiffeuse assortie… Mais quelle ne fut pas ma surprise lorsque je me suis rendue compte que 90% des inspirations « coiffeuses » trouvées sur Internet étaient blanches laquées#PasCool.

2. Ensuite, la quête de la bonne « table ». Je parle de « table » dans la mesure où j’étais initialement très ouverte quant à la nature de celle-ci (une console, une coiffeuse « pré-designée… peu m’importait)… et puis je me suis finalement rendue compte que ce qui pêchait avec ma coiffeuse actuelle était le manque d’espaces « cachés » (autrement dit, de tiroirs !), la preuve ci-dessous:

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-coiffeuse-crafters-calendar-vanity-table-miroir-lampes-ampoule-micka-ikea-beforeUn petit meuble très charmant… mais pas vraiment idéal pour ranger (voire carrément DISSIMULER) tout mon makeup (mon mec a déjà sa dose de produits de beauté dans la salle-de-bains… garder la chambre un minimum « neutre » n’était pas de refus !).

Le fait d’avoir un espace de rangement aussi limité m’obligeait à disperser mon maquillage un peu partout, dans près d’une douzaine d’emplacements différents (trousses de toilette, vanity… bref, SUPER PRATIQUE au quotidien, vous en conviendrez…).

Je me suis rendue compte des avantages d’un bureau (oui oui, un BUREAU, le truc le moins sexy de la planète beauté): belle surface disponible, plein de rangements et souvent moins cher qu’une coiffeuse déjà construite. Et puis franchement je ne suis jamais tombée sur un modèle de coiffeuse à mon goût (POURQUOI est-ce qu’il faut toujours que les modèles soient pensées pour des « princesses » en mode cucul puissance 1000, sérieux ?). J’ai donc acheté ce bureau Micke en noir: un grand tiroir profond déroulant (dans lequel j’ai implémenté plusieurs rangements pour trier mes différents produits) et une colonne ouverte à étages pour déposer mes vernis et autre appareils de manucure (limes, ciseaux, lampes UV, crèmes pour les mains…), mes bougies… mais aussi tout ce qui trônait auparavant sur ma table de chevet (ma coiffeuse étant désormais quasiment collée à mon lit), à savoir mes livres, mes huiles essentielles toussa toussa.

3. Finalement, le plus dur aura été de trouver THE miroir. Sans trop d’originalité, j’avais envie d’un miroir façon « loge hollywoodienne », avec plein d’ampoules pour assurer une lumière parfaite. Combien de fois me suis-je laissée berner par l’horrible qualité de la lumière de ma chambre (déjà naturellement sombre au petit matin)… J’ai honnêtement passé plusieurs semaines à arpenter le web à la recherche de ce genre de miroir… à moins d’opter pour le fameux combo miroir + panneau d’ampoules Ikea (style ça), je vous annonce que c’est mission impossible.

Heureusement, impossible n’est pas Etsy ! J’ai déniché la boutique « Crafter’s Calendar«  tenue par Euripidis. Pour la faire courte, Euripidis c’est un peu le mec qui réalisera tous vos rêves de rangements makeup. Je suis rentrée en contact avec lui car j’avais plein de questions au sujet de ce miroir (et, vu le prix, j’avais quand même envie de m’assurer qu’il serait PARFAIT) et, en plus de me rassurer, il m’a expliqué tout ce qui pouvait être changé/amélioré pour correspondre à 100% à mes envies ! Le rêve absolu.

C’est ainsi qu’a été réalisé mon miroir: encadré en bois noir et avec socle (pour ne pas avoir à le fixer au mur), un interrupteur sur la droite (pour allumer les 12 ampoules que j’ai d’ailleurs achetées chez Ikea) et une prise de courant au centre (qui est dissimulée derrière mes makeup organizers sur les photos) qui me permettra par exemple de brancher n’importe quel appareil (du chargeur de portable au fer à lisser… AHHHHH ! LOVE IT !!!).

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-coiffeuse-crafters-calendar-vanity-table-miroir-lampes-ampoule-micka-ikea

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-coiffeuse-crafters-calendar-vanity-table-miroir-lampes-ampoule-micka-ikea-maquillage-makeup-organizer-acrylic

La lumière est tout simplement géniale et très homogène (de part la disposition des ampoules), très très proche de la lumière naturelle et donc parfaite pour mes rush du matin :)

Ce petit coin beauté me met sincèrement en joie dès que j’entre dans ma chambre et me donnerait presque envie de sortir du lit plus rapidement chaque matin (« presque », j’ai dit) ! Je crois avoir atteint le summum de la superficialité mais, tant pis, j’assume. Ce truc est de loin le meuble que je préfère dans tout mon appart AHAH !

Voici donc à quoi mon joyeux bordel ressemble, tous tiroirs ouverts:

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-coiffeuse-crafters-calendar-vanity-table-miroir-lampes-ampoule-micka-ikea-maquillage-makeup-organizer-acrylic

De gauche à droite et de haut en bas:
J’ai gardé ma lampe de chevet tactile (pour lire etc… pas besoin de 12 ampoules au beau milieu de la nuit LOL !), mon miroir grossissant (pratique pour déposer mon eyeliner ou travailler mon mascara !), mon livre « Bobby Brown » (auquel j’adore me référer quand j’ai envie d’essayer un nouveau makeup !), ensuite mes lipsticks aux couleurs « originales », puis mon organizer contenant toutes mes bases et fonds de teint, mes principaux pinceaux mais aussi tous mes produits yeux (dans les tiroirs), j’ai ensuite tous mes eyeliners, gloss, blush, anti-cernes et fixateur de makeup, suivis d’un joli bocal en porcelaine « chèvre » dans lequel j’ai tous mes élastiques à cheveux, et enfin encore des lipsticks (rouges, cette fois).

Comme je l’ai dit plus haut, j’ai inséré des rangements dans mon tiroir de sorte que je puisse trier mes mascaras, lipsticks, crèmes et poudres compactes, produits sourcils, palettes et accessoires (faux-cils, recourbe-cils, beauty blenders…).

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-coiffeuse-crafters-calendar-vanity-table-miroir-lampes-ampoule-micka-ikea-maquillage-makeup-organizer-acrylic2Mes organizers en acrylique viennent d’un peu partout (notamment de chez Muji) et l’organizer central noir provient lui aussi de la boutique Crafter’s Calendar

J’ai profité de ce petit relooking pour shopper quelques nouveaux rangements bijoux (qui eux sont sur ma commode) chez Urban Outfitters ;)

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-coiffeuse-crafters-calendar-vanity-table-miroir-lampes-ampoule-micka-ikea-maquillage-makeup-organizer-acrylic-boite-bijoux-rangement-urban-outfitters-cornes

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-coiffeuse-crafters-calendar-vanity-table-miroir-lampes-ampoule-micka-ikea-maquillage-makeup-organizer-acrylic-boite-bijoux-rangement-urban-outfitters

 

Et voilà ! C’est pas vraiment un « room tour » mais vous avez maintenant une idée de ce à quoi ressemble mon petit coin beauté. Encore une fois, les produits proposés par Crafter’s Calendar sont vraiment top. Les prix sont parfois, je l’accorde, un peu élevés… C’est bientôt Noël, pourquoi ne pas ajouter un de ces articles sur votre liste ? ;)

 

– CONCOURS –

Hé oui, comme annoncé plus haut, je vous propose un joli concours, Euripidis ayant insisté pour offrir cette opportunité à mes lectrices (<3) ! Ce très joli makeup organizer blanc est mis en jeu:

11145162_713231392122137_3647693578052019147_o

Pour participer c’est tout simple, il vous suffit de poster une photo de VOTRE coin beauté (ATTENTION, il ne s’agit pas de simplement partager mon article !):
– Soit sur Facebook (avec le hashtag #MercredieXCraftersCalendar)
– Soit sur Instagram (toujours avec le hashtag #MercredieXCraftersCalendar et sans oublier de me tagger @mercredieblog)

J’ai vraiment hâte de voir tout ça ! N’oubliez pas de passer votre Instagram en public le temps du concours pour que je puisse prendre en compte votre participation.

Vous avez jusqu’à dimanche 25 octobre minuit (n’essayez pas de m’arnaquer avec le changement d’heure !!) pour jouer. La gagnante sera tirée au sort et annoncée sur ma page facebook.

BONNE CHANCE !

BRAVO A MARIE G. QUI EST LA GAGNANTE DE CE CONCOURS !

Ventes privées Sephora… J’achète quoi ?

Si, comme moi, vous attendiez frénétiquement la prochaine salve de réductions Sephora, sachez que vous pouvez d’ores et déjà bénéficier de 25% de réduction avec le code « FREVPOB », et ce jusqu’au 12 octobre :)

J’avais pas mal de petites (et grosses !) choses à acheter, j’ai donc écumé le e-shop hier soir. Comme d’habitude, je me suis créé plein de wishlists (les « renouvellements de stock », les « indispensables », les « petits plaisirs », les « rêves à exaucer »… oui, là aussi j’essaye d’être un peu créative pour ça aussi LOL), je me suis dit que ça pourrait être pas mal de les partager avec vous !

Voici donc aujourd’hui une nouvelle sélection shopping 100% beauté (qui inclue d’ailleurs plein de produits que j’ai récemment découverts et adorés !).

 

– PARFUMS –

Alors là, vous en conviendrez, c’est chacun ses goûts donc ce n’est pas moi qui vais vous conseiller à ce niveau. Pour ma part, je ne manquerai pas de profiter de ces ventes « privées » (plus que publiques !) pour me réapprovisionner en Serge Lutens « Ambre Sultan », mon parfum fétiche. Auparavant, je portais le Narciso Rodriguez mais je m’en suis un peu lassée, et j’ai fini par le trouver trop artificiel. Aussi, si vous aimez les senteurs fines et sucrées, je vous recommande de tester la dernière eau de toilette « Black Opium » (que j’ai eu la chance de découvrir à travers un partenariat avec YSL, rappelez-vous).

 

Ensuite, le makeup est très clairement le rayon qui aura mis mon compte Paypal à feu et à sang.

 

– PRIMERS –

Commençons par le teint, si vous le voulez bien, et même carrément par les « primers » et autres « beautificateurs » (vous me suivez ?) de teint. Je recommande tout d’abord, la CC Cream Nude Magique de L’Oréal qui, malgré sa couleur un peu chelou (verdâtre !), embellit instantanément toutes les carnations (magiiiiiie !). Je l’ai longtemps utilisée avant d’appliquer mon fond de teint et j’en ai toujours été très satisfaite (même sans rien après, elle adoucit énormément les rougeurs et autres imperfections !). Idem pour la BB crème au ginseng Erborian que j’ai en « doré »: elle n’était malheureusement pas assez foncée pour mon teint cet été mais elle sera de nouveau parfaite pour cet hiver ! Elle fonctionne comme la CC Cream L’Oréal (seule ou avant le fond de teint), à la différence qu’elle est beaucoup plus couvrante (sans être un fond de teint), un chouette entre-deux !

La base « Infaillible » de L’Oréal et sa texture gel m’ont vraiment interpellée, d’autant plus que je brille de mille feux depuis mon retour de vacances (et ma dernière crise d’acné…), hâte de voir ce qu’elle a dans le tube niveau « matité » !

Je termine avec la base Météorites de Guerlain que j’ai toujours rêvé d’utiliser (ou, simplement, d’avoir sur ma coiffeuse… hum hum) (56€ quand même) (merci les -25%).

 

– FONDS DE TEINT –

Deux fonds de teint INDISPENSABLES ensuite (tout deux Armani, comme par hasard !): le Maestro (pour celles qui aiment la transparence et recevoir des compliments sur leur peau, je vous en avais déjà parlé ici) et le Face Fabric qui n’est, très honnêtement, que la version « crème aérée » du Maestro, tant l’effet rendu est similaire (quoiqu’un poil plus mat).

A compléter avec l’excellent correcteur « Full Cover » de chez Makeup Forever, parfait pour camoufler les cernes, mais aussi les boutons et les cicatrices.

 

– BLUSHES-

Ce serait dommage de ne pas rehausser votre nouveau teint parfait avec une pointe de blush ! Pourquoi pas avec cette palette Sleek super pratique, incluant kit duo contouring et blush rosé (un EXCELLENT rapport qualité prix !) ? Ou bien avec un « Multiple » by Nars (j’ai personnellement un faible pour les teintes « Orgasm » et « Copacabana », je vous en parlais d’ailleurs dans cet article très « strobing » avant l’heure !).

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-nars-the-multiple-highlighter3

Si vous vous sentez d’humeur audacieuse, je ne pourrais que vous inciter à découvrir ce blush (Nars, toujours) en coloris « Exhibit A » (un rouge PUR, à utiliser avec parcimonie sur les joues) que je porte à peu près 350 jours par an tant je trouve qu’il s’accorde à merveille avec tous mes lipsticks rouges ! Tout comme ce blush liquide/crème (un peu indescriptible en fait) de chez Givenchy, qui n’a pas fait grand bruit lors de sa sortie mais que j’adore cependant porter l’hiver (comme sur la photo ci-dessous) !

mercredie-blog-beaute-maquillage-givenchy-memoire-de-forme-blush-test-review-avis-swatch

– CONTOURING –

Trois après tout le monde, vous voulez vous mettre au contouring ? Rien n’est jamais trop tard, surtout avec des produits simples et efficaces ;)

Je n’en ai testé aucun parmi cette sélection mais j’ai entendu énormément bien sur les palettes Sephora et Smashbox ! J’ai adoré l’idée d’un crayon/stick proposée par Sephora (surtout à ce prix !). Enfin, je ne vous apprends rien en vous disant que l’highlighter What’s Up! de Benefit est une valeur sûre ;)

 

– YEUX –

Quatre petits produits pour les yeux: un crayon contour des yeux hyper pigmenté absolument sensationnel sur mes yeux depuis que je suis blonde (je l’ai pris dans toutes les teintes de marrons qui existaient !), l’ombre à paupière stick Nars qui sublimera tous les regards en « Hollywoodland », ce mascara YSL que j’ai eu le plaisir de tester et que je me tâte à acheter en marron (mon Dieu que j’adore ce tube doré/brossé…) et, enfin, cette jolie palette Too Faced que vous avez sûrement déjà vue chez toutes les youtubeuses beauté ;)

 

– SOURCILS –

Faisons ça vite, faisons ça bien: LE crayon soucil parfait (je n’en ai jamais trouvé d’aussi naturels jusqu’à présent) by Dior, le kit Benefit « Brow Zings » que j’adore également (idéal pour un effet un peu plus graphique), le « Brow Tech to go » de Smashbox dont la pointe permet de réalisé un effet « hair stroke » carrément canon.

Il y aussi le soin « Liposourcil » de Talika que j’ai essayé pendant plusieurs mois et qui, ma foi, est plutôt pas mal pour stimuler la pousse et la pigmentation des sourcils !

 

– LIPS –

J’ai et je recommande les « Satin Lip Pencils » de chez Nars (notamment la teinte « Yu » que je porte ici).

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-petite-robe-noire-maje-nars-yu-lip-pencil-satin

Je kifferais trop découvrir cette « huile-à-lèvres » au goût « légèrement sucré » (ça fait rêver pour cet hiver !) proposée par Clarins, le vernis-à-lèvres YSL (en « Rouge Laqué ») et le « Luxe Lip Color » de Bobbi Brown (en « Parisian Red ») <3

 

– SKINCARE –

Pas mal de jolies choses au rayon soins de la peau également ! Commençons par les « gadgets » et par la reine de mon monde: la brosse Clarisonic Mia 2. Celle qui a réhabilité mon teint et lissé mon grain de peau (je vous ai déjà beauuuucoup parlé, et là) ! Il y a aussi cette espèce de lampe « Free Skin » proposée par Talika, apparemment « miraculeuse » pour vaincre imperfection et brillance (j’ai succombé, on verra bien ce que ça donne !).

Mais aussi des produits plus « classiques » tels que le tonique clarifiant Clinique (extraite de la routine « Basic 3 temps ») qui a plus d’une fois sauvé la vie de mon visage ! J’aimerais aussi pouvoir tester cette huile solide 2-en-1 par Erborian (qui permet non seulement de démaquiller mais aussi de nettoyer, parfaite pour mon layering !), ce masque Glam Glow (après avoir découvert celui-ci) et, pour finir, ce sérum « White Plus » de Clarins qui pourrait peut-être m’aider à faire disparaître mes dernières tâches récalcitrantes…

 

– CHEVEUX –

Vous vous dites peut-être « le meilleur pour la fin » ? Mais non, pas du tout ! Sephora n’a jamais vraiment été ma « hair destination »… Mais ces -25% peuvent être utilisés très judicieusement, vous allez voir ;)

Du monoï pur pour nourrir mes cheveux décolorés (j’en parle dans ma dernière routine !) ou encore le soin bleu Christophe Robin qui me permet de conserver mon blond exactement comme je l’aime.

mercredie-blog-geneve-salon-coiffure-jennifer-tasset-chambery-couleur-cheveux-frises-naturels-afro-blonds-blonde-highlights-meches6

Il y a aussi deux produits Leonor Greyl, marque qui m’était jusqu’alors complètement inconnue, mais que vous avez été nombreuses à me recommander ! Et, sur ce coup là, vous avez eu 100% raison ! Quelle magnifique découverte ! La Crème aux Fleurs est un soin-crème nettoyant à appliquer sur cheveux secs, que l’on émulsionne ensuite à l’eau pour cleaner l’ensemble de la chevelure, en douceur. Ce process est certes plus fastidieux qu’un shampoing habituel mais mes cheveux m’ont remerciée, surtout mon cuir chevelu. Je suis aussi devenue folle de l’Eclat Naturel, une crème sans rinçage cette fois-ci, HYPER riche qui nourrit VRAIMENT mes cheveux ! Je comprends mieux pourquoi tout le monde disait d’y aller mollo, je ne pensais pas qu’elle serait si nourrissante… Bref une marque à essayer (que dis-je, ADOPTER !) d’urgence ! Je vous invite d’ailleurs à découvrir l’ensemble des produits Leonor Greyl ici ;)

 

Et c’est fini ! Je m’amuse pas mal à faire toutes ces petites sélections, j’espère qu’elles vous plaisent… N’hésitez pas à partager votre « butin » dans les commentaires :)

Skinny tangerine.

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima

Yo !

Ce petit look me redonne la foi en l’été puisqu’au moment où je l’avais shooté, le mercure dépassait à peine les 15 degrés: je me voyais déjà ressortir mes tenues automnales et dire bye bye à l’été (avant même d’avoir pu partir en vacances, hashtag septembriste, mention #LaLoose) ! Dieu merci, cette semaine, c’est tout le contraire, la canicule est presque de retour !

Excusez donc ce léger décalage stylistique mais ça aurait été bête de ne pas publier ces photos, d’autant plus que j’ai de nouveau craqué pour un rouge-à-lèvres (sans déconner…?). Je porte ici le gloss « Skinny tangerine » de L’Oréal qui, je dois bien le dire, fait mon bonheur depuis plusieurs semaines (et me permet d’apporter une petite touche de couleur à ce look black & white… hé oui, je retourne aux sources, après plusieurs gros écarts, comme ici ou ).

Vous remarquerez aussi que j’ai mis des ballerines. Des « BAL’RINES » (comme dirait Medina Crewz).

Les ballerines c’est normalement pas DU TOUT mon truc. J’ai toujours trouvé que ça faisait plouc. Ou que ça faisait prendre 5 ans d’âge rien qu’au niveau des pieds… C’est au choix. Et puis je sais pas trop ce qui m’a pris, j’ai acheté celles-ci chez Primark il y a quelques mois et je les porte finalement très souvent (à £5, j’ai d’ores et déjà explosé la rentabilité de cette paire). En plus, si tu fermes un œil, on dirait des Repetto.

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima-chanel-boy-bag-chevron-black-ballerines2

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima3

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima-chanel-boy-bag-chevron-black-ballerines3

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-montre-daniel-wellington

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-nassima-adeline-affre2

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima-chanel-boy-bag-chevron-black2mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima-chanel-boy-bag-chevron-black2

mercredie-blog-mode-beaute-skinny-tangerine-blonde-natural-afro-nappy-3c-curls-hair-cheveux-naturels-manteau-jacquard-la-redoute-adeline-affre-nassima-chanel-boy-bag-chevron-black
Manteau La Redoute – Top et pantalon Mango – Sac Chanel – Collier Adeline Affre – Ballerines Primark – Lipstick L’Oréal Glam Matte « Skinny Tangerine »

Ma pigmentation semi-permanente à l’Atelier du Sourcil.

Trois semaines après ma pigmentation semi-permanente des sourcils au désormais célèbre Atelier du Sourcil, il fallait que je vous fasse un petit récap de l’expérience ;)

Pourquoi j’ai « fait ça à mes sourcils » (comme dirait ma mère) ?
Tout simplement parce que l’idée me trottait dans la tête depuis un bon moment (je vous parle tellement souvent de mes sourcils, vous devriez le savoir, enfin !). Le maquillage de mes sourcils, en plus de me prendre beaucoup d’argent (j’achète régulièrement des crayons, des kits sourcils, des poudres… tout y passe, j’ai toujours envie de tout essayer !), me prend surtout beaucoup de temps. Je crois qu’après le teint, c’est la partie de mon visage qui m’occupe le plus chaque matin (notamment l’été puisque je ne me maquille pas le teint mais je tiens à avoir une belle ligne de sourcil).

J’avais lu et entendu beaucoup de bien sur la technique mais, avant de me laisser tenter, je voulais absolument trouver THE salon. J’avais d’ailleurs lancé un petite SOS sur Facebook:

Salut les girls ! Auriez-vous une bonne adresse pour une pigmentation semi-permanente des sourcils à Paris (si…

Posted by mercredie.com on Wednesday, June 17, 2015

 

D’ailleurs je vous remercie infiniment pour tous les commentaires et MP que j’ai reçus car c’est finalement grâce à eux que j’ai fait mon choix

Pourquoi l’Atelier du Sourcil ?
Comme expliqué plus haut, j’ai suivi vos recommandations (et j’en ai même profité pour vous demander directement chez QUEL Atelier du Sourcil je devais me rendre !). On m’a plusieurs fois évoqué le nom de Delphine de l’Atelier du 15e (Vaugirard), j’ai donc pris RDV :)

(ma sœur de cheveux)

Comment ça se passe ?
La première étape consiste en une « restructuration » du sourcil: Delphine a complètement retravaillé la ligne de mon sourcil (sa longueur, son épaisseur, son angulation… TOUT je vous dis !) à l’aide d’une pince à épiler et de quelques coups de ciseaux dans un premier temps, puis grâce à l’application légère d’un crayon pour me montrer la forme qui sera ensuite créée de façon plus permanente, à l’aiguille.

mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente

La seconde étape est le « tatouage » qui s’effectue à l’aiguille et qui va venir rendre le dessin (préalablement discuté et modifié si besoin avec l’esthéticienne) « définitif ».

mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente2 mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente3

Comme c’était ma première fois, il a fallu compter un peu plus d’une heure (10-15min pour la restructuration et environ 45min pour le tatouage + le temps passé à observer le résultat au crayon, à discuter avec Delphine etc).

Est-ce que ça fait mal ?
Oui. Après, je ne suis pas du tout douillette donc ce n’était pas non plus la souffrance de ma vie (je m’attendais tellement à pire compte tenu de tout ce que j’avais pu lire sur la toile !) mais je préfère être honnête ! Certaines filles préfèrent avoir recours à une crème anesthésiante qui rend l’expérience moins traumatisante. Pour ma part, j’ai trouvé la douleur supportable (j’avais quand même les yeux qui pleuraient… mais bon ça ça m’arrive aussi chez le dentiste ahah ! et aussi des envies d’éternuer car l’aiguille titille au niveau des sinus).

Quel résultat ?
Résultat juste gé-nial :)
On m’avait prévenue du résultat façon « marqueur » très prononcé les premiers jours, mais je m’attendais – encore une fois – tellement à pire que je n’ai pas trouvé mes sourcils horribles DU TOUT (on m’a même fait des compliments en me demandant ce que j’avais changé !). Ci-dessous une photo de mes sourcils le lendemain (à savoir que j’avais légèrement maquillé la tête de ceux-ci, je vous explique pourquoi plus bas !).

mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente-resultat

Il faut savoir que pendant la première semaine des croûtes se forment car la peau cicatrise. Rien de bien dérangeant, ça ne dure vraiment pas longtemps. Pour ma part, j’ai appliqué une crème type Cicalfate les premiers soirs (attention, je ne suis pas sûre que ce soit bien recommandé… mais pour ma part ça a rendu la phase de cicatrisation plus simple !).

Voici maintenant le résultat après 2 semaines (attnetion, #nomakeup !):

mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente-resultat2

mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente-resultat3

Je ne cesse de recevoir des compliments sur mes sourcils et quand j’explique qu’ils sont « tatoués » (je préfère utiliser des mots cash ahaha) on ne me croit pas et on hallucine sur le rendu naturel de ceux-ci :)

Je vais bientôt devoir prendre rendez-vous pour ma première retouche gratuite (à effectuer entre 2 semaines et 2 mois après la pigmentation). Il y a en effet toujours des petits détails à reprendre suite à une première pigmentation étant donné que celle-ci s’estompe énormément les premières semaines. Pour ma part, je pense qu’il faudra s’atteler à la tête de mon sourcil gauche qui a moins pris que le droit, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous:


Que signifie « semi-permanent » ?

La pigmentation va durer entre 6 mois et un an selon les peaux. Il faudra en effet procéder à une ou plusieurs retouches chaque année.

Combien ça coûte ?
Comptez 30€ pour la restructuration et 160€ pour la pigmentation soit 190€ au total. Je pense qu’il ne sera pas nécessaire de refaire une restructuration pour mes retouches futures car j’ai bien compris comment épiler mes sourcils pour conserver leur ligne actuelle :)

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?
Je l’avais déjà dit dans un post Instagram, Delphine a été très patiente puisque j’avais initialement du mal avec la forme qu’elle m’avait dessinée et nous en avons beaucoup discuté. En fait, je ne m’attendais pas à ce qu’elle épile autant avant de me montrer le résultat de la restructuration (je pensais qu’elle me dessinerait d’abord la forme, que nous la validerions ensemble, et qu’elle épile ensuite). Du coup, ça a été un peu le choc (je n’avais pas l’habitude de voir mes sourcils aussi nets !).

Le plus gros sujet de débat a été les « têtes » de mes sourcils (la forme générale était canon, les queues de sourcils aussi… mais la forme des têtes ne me revenait pas !). C’est un peu difficile à expliquer mais si vous vous référez à ma photo à côté de Delphine, vous verrez peut-être que mes têtes de sourcils étaient moins carrées que ce que je me faisais d’habitude, et je n’étais donc pas du tout à l’aise avec cette nouvelle forme (d’où le fait que j’ai maquillé mes têtes de sourcils les jours d’après…). Delphine (et mon amie Célia qui m’a accompagnée et qui a eu la gentillesse de prendre les photos de cet article !) m’ont convaincues de « tatouer moins plutôt que plus », dans le sens où je pouvais toujours maquiller au crayon si je n’étais vraiment pas satisfaite. C’est ce que j’ai fait la première semaine… et aujourd’hui, je me rends compte que la forme initiale est parfaite, il fallait juste que je m’habitue :)

Pour conclure cet article, voici une photo qui montre très bien le travail qui a été fait (la petite photo carrée qui clignote est le « avant »). Comme vous pouvez le voir sur mes nouveaux sourcils, ceux-ci sont beaucoup plus remplis dorénavant, et leur forme a également été modifiée: j’ai le sourcil moins « haut » (ça aussi ça me posait problème au début car j’avais l’impression que mes nouveaux sourcils étaient trop « droits » et que mon regard était « énervé » ahaha mais finalement c’est beaucoup mieux comme ça !) et surtout, plus « rempli » et expressif ;)

mercredie-blog-mode-beaute-tatouage-sourcils-atelier-du-sourcil-vaugirard-paris-15-75015-delphine-avis-test-pigmentation-semi-permanente-resultat7

Quel BONHEUR de sortir de la douche, d’aller à la mer, de me réveiller le matin… le sourcil toujours NICKEL :D #priceless

Pour toute autre question, je vous invite à consulter sur la FAQ de l’Atelier du Sourcil ;)

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà sauté le pas de la pigmentation semi-permanente ?

PS1: je vous invite VIVEMENT à suivre l’Atelier du Sourcil via facebook et/ou Instagram (d’incroyables photos « avant-après » dont je ne me lasse jamais !).
PS2: je remercie encore Célia pour les photos et sa gentillesse habituelle :)
PS3: certaines m’ont demandé des « codes promo » pour tester la pigmentation semi-permanente à l’Atelier du Sourcil… mais cet article n’est pas une collaboration, je n’étais pas invitée, j’ai payé la prestation, comme une grande… ;)

Mes sept lipsticks rouges préférés.

Hola les chiquitas ! Aujourd’hui je me suis dit que j’allais faire un point sur mes rouges-à-lèvres

mercredie-blog-mode-beaute-test-avis-rouge-a-levres-preferes-ruby-woo-mac-lace-wig-wavy-bob-short-izzy-model-model-superbeaute

Si vous me connaissez « bien » (tout est relatif ici bas…), vous savez combien j’affectionne ma touche de rouge sur les lèvres. J’ai des instants de folie, durant lesquels je tente des variantes orangées et je me permets même quelques écarts plus osés, voire carrément wtf.

Néanmoins, je reviens toujours au « vrai » rouge, que j’appelle « rouge franc », ne me demandez pas pourquoi ni d’où je sors cette appellation. D’ailleurs, qui entend « Bonjour, je recherche un excellent rouge franc » se trouve très probablement à quelques mètres de moi chez Sephora.

Et, là encore, j’en ai vu passer des tubes: des cheaps, des beaucoup trop chers, des glossy, des mates, des semi-permanents, des qui ne duraient même pas 5min… la totale. Je me considère donc aujourd’hui à même de pouvoir vous présenter mes rouges ultimes de tous les temps, ceux que j’ai toujours dans mon sac-à-main, ceux qui m’habillent et me me font me sentir au top de ma forme (un peu comme une jolie petite robe noire !).

mercredie-blog-test-swatches-lipstick-rouge-a-levres-mac-ruby-woo-niwel-veloute-infaillible-l-oreal-red-max-factor-ruby-tuesday-kiko-ultra-glossy-rouge-dior-999-giorgio-armani-chinese-lacquer

Comme j’avais la flemme de faire 7 photos différentes de moi portant les différents lipsticks, je me suis dit que j’allais faire un vrai truc de blogueuse beauté: des swatches. Et là, la vérité m’a tout simplement sauté aux yeux: en fait TOUS mes rouges se ressemblent, les différences sont tellement subtiles que n’importe quelle personne normalement constituée ne comprendraient pas l’intérêt d’acheter et de cumuler autant de produits similaires… Il y a donc une part de psychothérapie dans ce post (parce que, CLAIREMENT, je ne m’en étais jamais rendue compte auparavant… assez grave quand même !).

Place aux images (n’hésitez pas à cliquer dessus pour agrandir… et apprécier les différences EXTRAORDINAIRES qui existent entre toutes ces teintes ahaha):

mercredie-blog-mode-geneve-beaute-maquillage-rouges-a-levres-rouge-lipstick-iconique-mac-ruby-niwel-giorgio-armani-l-oreal-dior-swatch-swatches-testAvec flash

mercredie-blog-mode-geneve-beaute-maquillage-rouges-a-levres-rouge-lipstick-iconique-mac-ruby-niwel-giorgio-armani-l-oreal-dior-swatch-swatches-test2Sans flash

Alors voilà où j’en suis les meufs.

Les deux extrêmes (le « Ruby Woo » de chez MAC et le « Chinese Lacquer » d’Armani) sont de loin mes deux préférés. D’ailleurs, sur les deux photos illustrant cet article, je porte le Ruby Woo: j’adore son rendu mat et très (très très) sophistiqué. Pour ce qui concerne le Lip Maestro, il est loin d’être aussi brillant que sur la photo flashée, je dirais qu’il tire même carrément vers le mat (mais est beaucoup moins « éteint » que le MAC).

Ensuite, de gauche à droite:
– Le Niwel (le e-shop de la marque devrait ouvrir bientôt) est vraiment top à porter, très crémeux (il ne s’appelle pas « rouge-à-lèvres velouté » pour rien !) et la tenue est très bonne.
– Le « Red Infaillible » de la gamme du même nom de L’Oréal (dont je vous parlais dans cette vidéo) est également excellentissime et INCONTESTABLEMENT le meilleur en terme de tenue (appliqué le matin, malmené toute la journée, notamment pendant les repas, il a encore fière allure après le sport et MÊME avant d’aller au lit… un exploit je vous dis !). La teinte est parfaite pour lui aussi… Le seul inconvénient que je lui trouve est le fait qu’il soit assez difficile à démaquiller !
– Le « Ruby Tuesday » de chez Max Factor. Alors, déjà, Max Factor c’est quasiment impossible à trouver en France donc je ferai court (par contre si vous habitez en Suisse, vous le trouverez ici !). C’était tout simplement le rouge que je portais non-stop il y a encore 2/3 ans. Je m’en suis légèrement lassée du fait de sa teinte léééééégèrement rosée. Niveau tenue, il arrive juste derrière l’Infaillible: excellente.
– Le Kiko « Ruby Red« , sûrement celui que je porte le moins souvent: la couleur est top mais il brille beaucoup et tire vers le rose comme le « Ruby Tuesday » de chez Max Factor. Décidément, j’ai un truc avec les rubis (ceci n’est pas un appel du pied)…
– Le « Rouge Dior – 999« : alors lui, je sais pas trop quoi dire… si ce n’est que j’en attendais beaucoup (plus). Il faut dire que j’étais allée chez Sephora (encore…) en demandant justement de l’aide pour trouver MON nouveau rouge. Au moment de décrire ce que je souhaitais, la vendeuse avait bloqué deux secondes sur mon visage et m’avait répondu « Oui donc exactement ce que vous portez aujourd’hui en fait« … Humm…. Voilàààà c’est ça ! ENCORE un rouge madame ! Mais je sais pas, je le trouve trop violet sur mes lèvres (alors que lors de mes tests en magasin j’avais adoré son rendu sur ma main…). Du coup je le porte beaucoup plus exceptionnellement que les autres. Il n’empêche qu’il demeure très confortable et super pratique à appliquer (ah oui, et j’avais acheté le crayon correspondant… que j’utilise du coup pour tous mes autres rouges-à-lèvres rouges ;)).

Fin du bilan.

Je ne sais pas si je suis la seule dans ce cas, mais acheter des rouges me met toujours tellement en joie que je pense que je ne m’arrêterai jamais. D’ailleurs, à l’heure où j’écris cet article, je viens d’aller chercher une commande Click&Collect chez S… (j’arrête, vous allez croire que je fais de la pub !): le « Hot Cherry » de chez Estee Lauder qui est juste foufou dans son intensité (et, pour une fois, je suis juste DINGUE de son côté pailleté !). Bref, je vous en reparlerai, c’est certain… C’était juste pour vous dire que la folie continuait…

mercredie-blog-mode-beaute-test-avis-rouge-a-levres-preferes-ruby-woo-mac-lace-wig-wavy-bob-short-izzy-model-model-superbeaute4
Je porte ici le MAC « Ruby Woo« 

PS: non je n’ai pas oublié de vous parler de ma nouvelle coupe et de mes sourcils, « c’est dans le pipe » comme disent les vieux.

J’ai testé les soins du visage Rivoli Genève.

Rivoli Genève est une marque de cosmétiques suisse particulièrement innovante, proposant une panoplie assez impressionnante de soins pour le visage. Pour celles qui s’en souviennent, je vous avais déjà parlé brièvement de leur brume anti-âge « Eau de Jour » dans une vidéo favoris makeup/soin.

Les soins Rivoli Genève se basent sur les dernières découvertes en matière de biologie cutanée, garantissant ainsi une connaissance plus que parfaite de la peau, de son fonctionnement et de ses multiples réactions, avec notamment un focus sur le vieillissement. La marque parle d’ailleurs de « beauté intelligente ».

th_2ebb92e223ca736eab021c411917f411_1428926458PHILOSOPHY

On retrouve 3 catégories de produits: d’abord les soins visage (crème hydratante, crème de nuit, tonique…), puis les soins du regard (crème et sérum), et enfin les soins spécifiques (base de teint, brumes…).

Aujourd’hui je partage avec vous mes impressions concernant deux soins (un visage et un spécifique) reçus l’année dernière (hééééé oui, je prends mon temps pour tester les produits…): la base traitante « Le Privilège » et le masque réparateur « Le Visage ».

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-rivoli-test-avis-le-visage-le-privilege-base-traitante-masque-reparataur

Commençons par la base traitante, présentée comme la « solution miracle pour masquer les pores dilatés, les rougeurs et améliorer le teint », tout en apportant à la peau les molécules de « nouvelle génération » stimulant la production d’acide hyaluronique.

Je l’ai utilisé avec beaucoup de plaisir pendant plusieurs mois (c’est fou, le flacon duuuuuuure !), notamment pendant l’hiver dans la mesure où ma peau était plutôt pâle et que je n’avais pour ainsi dire aucun problème de peau. Résultat ? Un teint lumineux, légèrement lissé, le tout en transparence, un peu comme une BB crème… mais avec une bonne dose de confort supplémentaire.

Comme son nom l’indique, cette base devient également une excellente base de maquillage ;)

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-rivoli-test-avis-le-visage-base-traitante2

Au départ je craignais un peu niveau correspondance avec ma teinte (j’ai le teint plutôt doré alors que cette base est rosée), mais au final ça marche plutôt bien, très bien même.

Sur la photo ci-dessous, je porte la base Rivoli Genève sur la moitié gauche du visage (un poil rosé), tandis que l’autre moitié est nue. J’ai gardé cette photo en HD de sorte que vous puissiez cliquer dessus et voir très précisément l’effet du produit (mes petites rougeurs sont atténuées, mes pores moins visibles et mon teint est plus « réveillé »).

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-rivoli-test-avis-le-visage-base-traitante-visage
Avec, en prime, une petite preview de ma pigmentation semi-permanente des sourcils à Semaine+1 ;)

La différence est très fine, mais comme je vous l’ai dit plus haut, c’est normal, la couvrance est très light et le résultat très subtil (mais c’est le but !).

Passons maintenant à mon produit chouchou, le masque réparateur « Le Visage ». Ce soin « à haute teneur en principes actifs détoxifiants et régénérants » répare et réhydrate les peaux fatiguées.

Sa texture est particulièrement onctueuse… en fait, on a davantage l’impression d’utiliser une crème très riche qu’un masque habituel (celui-ci est transparent par exemple). Peut-être connaissez-vous le « masque apaisant hydratant » de chez Avène ? Hé bien la version Rivoli Genève est très similaire, en plus efficace encore ;)

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-rivoli-test-avis-le-privilege-masque-reparataur

J’utilise ce masque très régulièrement (je crois d’ailleurs que c’est le seul qu’il me reste dans ma salle de bains !), tout comme la base, il va me durer plusieurs mois, si ce n’est des années. Une très petite quantité de produit suffit en effet pour une utilisation (il est d’ailleurs recommandé d’appliquer une couche très fine).

Je le laisse poser un petit quart d’heure et au moment de rincer, ma peau est TOUTE DOUCE, repulpée à bloc ! J’ai vraiment adoré l’utiliser après le ski (tout-à-fait de saison !) ou dès que je sentais ma peau tirailler (parfois après la douche… ou une folle soirée !). Les effets sont immédiats. J’ai aussi beaucoup aimé la petite alternative qui consiste à l’utiliser, toujours en fine couche, comme une crème de nuit pour une hydratation intensive certains soirs ;)

Alors, verdict pour ces deux produits ?
Indéniablement, ces produits n’ont rien à voir avec les crèmes et soins de supermarché ! Le confort que ceux-ci apportent à la peau ainsi que la visibilité immédiate des résultats sont là pour le prouver. Les packagings sont simples, pas de chichi, le contenant est la star. Les odeurs m’ont également beaucoup plu, très « traditionnelles », réconfortantes, tant pour la base de teint que pour le masque. Autre point positif, la longévité de ces produits, assez folle !

Le seul bémol réside dans le prix très élevé de ces produits (CHF223.00 pour la base traitante et CHF98.00 pour le masque). Clairement, dépenser autant d’argent dans mes soins n’est pas une habitude (le max que j’ai fait était sûrement pour mon rituel Chanel… mais ça reste une exception !), encore moins pour une marque niche (trop de risque !). En l’occurrence, j’ai été très agréablement surprise et surtout ravie d’avoir eu la chance de découvrir et utiliser des produits d’une telle qualité (c’est pas tous les jours, alors merci Rivoli Genève !).

Pour toutes celles qui auraient envie de se faire un « petit » plaisir et craquer pour des soins haute performance, vous savez désormais à quelle porte frapper. Pour connaître les points de vente, c’est par ici (sinon j’ai trouvé plusieurs e-shops proposant la marque, une simple recherche Google suffit !).

Et vous, avez-vous déjà eu la chance d’essayer des produits de soins « luxe » ? En avez-vous été satisfaites ? Et connaissiez-vous la marque Rivoli Genève (je m’adresse surtout aux suissesses dans la salle !) ? ;)

Formula X aka les vernis de ma vie.

Petit article beauté EXPRESS aujourd’hui !

J’avais simplement envie de vous parler d’une marque de vernis que j’ai découvert il y a quelques mois, un peu par hasard chez Sephora, j’ai nommé « Formula X« . Alors ça va être vite plié cette histoire: je ne sais absolument pas si cette marque est réellement nouvelle ou pas (ça fait peut-être 10 ans qu’elle existe mais, que voulez-vous, je ne passe pas ma vie à faire des veilles beauté) et je ne sais pas non plus si elle a déjà bonne réputation ou pas. Une chose est sûre, j’aurais été dégoutée qu’on ne m’en parle pas vu la qualité exceptionnelle de ces merveilles :) alors aujourd’hui c’est partage et générosité.

mercredie-blog-mode-beaute-vernis-formula-x-sephora-vernis-nail-polish-top-coat-brain-power-extraordinary-pyrotechnic-monumental-spirited-unmistakable-test-swatch
De gauche à droite:
Unmistakable, Spirited, Pyrotechnic, Brain Power, Extraordinary et Monumental

Mon premier craquage s’est effectué sur ces deux vernis « nude » (disons même carrément beige / marron clair). Rappelez-vous:

Ouhhhh les jolis vernis nude par FormulaX 💅 #NEWIN #beauté #beauty #nailpolish #nailart

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

In 💛 with my new nude (#Monumental) #FormulaX nail varnish ! #Sephora #nailart #beauty Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

Je me souviens très bien les avoir utilisés pour la première fois environ 10min avant de filer à un concert d’IAM à Genève, en mode « Oui oui j’arrive, je me fais juste les ongles vite fait !« , sachant pertinemment que ma manucure ne survivrait pas à mon enfilage de chaussures OU à la fermeture du verrou OU encore à l’ouverture de la portière (bref, le parcours classique de la combattante post-pose de vernis).

842fb9176c94ef92ff17367261983b37Et POURTANT !

Malgré plus de 2h à gesticuler dans la fosse (ongles saillants !), ma manucure était restée impeccablement nickel (c’est encore mieux que « nickel » tout court !). Torture test de fou quand même, non ?

Entre cette soirée et la parution de cet article, je me suis laissée allée à plusieurs autres achats, dont notamment les teintes Extraordinary (un magnifique gris bleuté), Pyrotechnic (qui a détrôné mon Big Apple Red de chez OPI dans la catégorie des rouges francs !) ou encore Unmistakable (un vert d’eau hyper frais pour l’été, que je porte sur la photo ci-dessous !) dont je ne me lasse absolument pas (et je reçois toujours plein de compliments sur mes ongles lorsque je les porte).

Détails du jour 😏

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

La tenue est EXCELLENTE (mon vernis reste PARFAIT) 4 jours minimum.

Niveau prix, c’est plus cher qu’un vernis de grande surface mais je trouve que le prix est complètement justifié (comptez entre 12,90 et 15,90€).

mercredie-blog-mode-beaute-vernis-formula-x-sephora-vernis-nail-polish-top-coat-brain-power-extraordinary-pyrotechnic-monumental-spirited-unmistakable

Alors voilà, si vous cherchez LA marque de vernis à essayer à tout prix, foncez (et ne vous retournez pas !). Chopez-vous aussi le top coat, j’ai oublié de le prendre en photo (en même temps, pour celui-ci, la couleur vous importe peu !), mais il est vraiment génial et donne un rendu ULTRA brillant et a un effet sèche-vite je trouve !

 

Et même que cet article n’est pas sponsorisé ;)

Allé, bonne semaine les filles !

Adieu purple lipstick.

La dernière fois que j’étais sur Paris, j’en avais profité pour faire une petite virée chez Kiko (aka « le gros traquenard »). Je m’étais alors retrouvée à acheter plein de rouges-à-lèvres « color block », ne me demandez pas pourquoi, j’étais dans le feu de l’action.

386670f939000373bbb2af073356c740

Grande amatrice de lipsticks orangés, j’en avais trouvé un trèèèèès très chouette, que j’ai porté à plusieurs occasions sur le blog, notamment dans ce look:

mercredie-blog-mode-geneve-veste-peau-bash-bash-kurly-klips

Mais ce n’est pas de cela que je souhaite vous parler aujourd’hui… Cela faisait plusieurs mois que ce lipstick violet Kiko (« 923 Peony Purple ») traînait sur ma coiffeuse… D’ailleurs je n’arrive toujours pas à savoir pourquoi je l’ai acheté comment je pourrai porter une telle couleur. La dernière fois que j’avais eu ce genre de « challenge », c’était lorsque j’avais shoppé le fameux Diva de chez Mac (à voir dans ce look), quoique j’avais quand même réussi à le porter en journée (et même au boulot !).

Mais vraiment, le violet, c’est pas facile facile. Pourtant, j’ai vu pas mal de réussites (sur internet bien sûr… je n’ai encore rien vu de satisfaisant dans la rue j’avoue ahah !): Lupita, Joan Smalls…

e49fd67bc159be271962a3a1d75e60a0

Joan-Smalls

Dark-Purple-Lipstick-9

af85d9f30ca7d2d57db87ab180563267

Capture d’écran 2015-02-19 à 22.30.53

Capture d’écran 2015-02-19 à 22.30.47

J’ai donc eu la (bonne ? mauvaise ?) idée (LOL) de vous demander ce que vous pensiez du violet Kiko sur mes lèvres… et le moins que l’on puisse dire c’est que vos avis ont été très mitigés (ils m’ont aussi beaucoup fait rire) ! En effet, autant certaines ont trouvé le résultat très joli, autant d’autres n’y sont pas allées de main morte (« ça fait wesh« , « la couleur fait cheap« , « lipstick télé-réalité cagole« , « c’est kitsch« …), HEYYYY mais je vous kiffe toujours quand même les filles :)

Au final, vous confirmez un peu mes premières impressions et je préfère lire vos avis cash et être fixée, plutôt que de me faire regarder de travers toute la journée.

Bref, après une étude très sérieuse entreprise par mes soins, il semblerait que ce lipstick ne soit définitivement pas pour moi, et ce pour plusieurs raisons:
– Je n’ai pas le teint chocolat de Lupita, cette teinte s’accorde beaucoup plus difficilement à ma carnation.
– Cette couleur rend pourtant super bien sur d’autres femmes au teint plus clair (comme sur les photos que j’ai partagées plus haut)… mais je crois qu’il faut absolument avoir LE makeup stylé et hyper sophistiqué qui va avec (sourcils Instagram-style, eyeliner de biche, contouring Kardashiesque…).
Mon Kiko est un poil rosé, j’aurais préféré une teinte tirant davantage vers le mauve grisé (celui de Joan Smalls frôle la perfection).
– Et surtout… mon Kiko brille beaucoup trop !!! #TeamMatte

Alors, avant de dire adieu à mon rouge-à-lèvres violet, laissez-moi partager avec vous quelques derniers clichés makeup/look (un peu tout à la fois en fait)…

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-kiko-purple-lipstick-923-peony-zaful-dress-bun-afro-natural-hair-stan-smith-adidas-white-outfit-inspiration2

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-kiko-purple-lipstick-923-peony-zaful-dress-bun-afro-natural-hair

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-kiko-purple-lipstick-923-peony-zaful-dress-bun-afro-natural-hair-stan-smith-adidas-white-outfit-inspiration3
Excusez les marques de chaussettes…

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-kiko-purple-lipstick-923-peony-zaful-dress-bun-afro-natural-hair-stan-smith-adidas-white-outfit-inspiration
Robe à col roulé amovible Zaful – Baskets Stan Smith Adidas (dispo ici) – Lipstick Kiko « 923 Peony Purple »

Mon tout premier HAUL (mode + beauté + cheveux) :)

Pour découvrir mes derniers petits craquages shopping (mode/make-up/soins/cheveux…), c’est par ici !

Et même que je vous dis tout (ou presque) sur ma dernière lacewig (ce ne sont pas mes vrais cheveux dans la vidéo). Pour en savoir plus sur le sujet, je vous invite à relire mes précédents articles (ici et ici): tout, tout, TOUT vous saurez tout sur les lacewigs, les vraies, les fausses, les laides, les belles…

Marinière, mini veste dentelle (collection actuelle) et gilet long (soldes) H&M
Eyeliner « The Curve » NYX (similaire marque Sephora)
Fond de teint « Face Fabric » (teinte 4 – beige foncé) Armani
Pinceau fond de teint « Good Karma » Urban Decay
Crayons sourcils Anastasia Beverly Hills dispo ici et ici
Highlighter « Living Luminizer » RMS Beauty dispo ici et ici
Lipstick « Lip Maestro » Armani
Lacewig « Jenna » (que j’ai coupee) dispo ici
Huiles diverses Aroma-Zone

Mes nouveaux favoris beauté !

(désolée pour mon teint Casperien, vidéo tournée en pleine nuit en lumière artificielle LOL)

Je porte un top H&M, un lipstick Infaillible Red de L’Oréal (dont je parle dans la vidéo) et un vernis Miss Helen Monoprix.

mercredie-blog-beaute-test-favoris-makeup-soins
1. BB cream Niwel
2. Poudre voile secret Niwel
3. Rouge à lèvres L’Oréal Infaillible
4. Vernis à ongles L’Oréal Infaillible
5. L’Eau de Jour Rivoli Genève
6. Sérum Zéro Défaut perfecteur anti-tâches Yves Rocher / Fluide perfecteur SPF30 Zéro Défaut Yves Rocher / Correcteur ciblé anti-tâches Zéro Défaut Yves Rocher
7. Huiles de nuit détoxifiante et nourrissante Caudalie
8. Déodorant Ushuaïa à l’Orchidée du Mexique
9. Huile corps sous la douche Mixa
10. Granité de douche pulpe de coco et sable fin Ushuaïa
11. Baume corps surgras effet pansement Mixa

J’ai testé le mascara « Outrageous Curl » de Sephora et… WOW !

mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-test-avis-mascara-sephora-outrageous-curl-volume-curve6

Allé, je vous fais le topo: mes cils sont peu fournis, courts et droits… bref, le niveau zéro de l’école des cils.

J’ai été tentée par pas mal de nouveaux produits récemment, notamment ces fameux mascaras « fibres » (le « 3D Fiber » de Younique par exemple !) dont tout le monde parle aux US, malheureusement pas encore disponibles en France ou en Suisse.

Et puis, j’ai entendu parler du nouveau « Outrageous Curl » de Sephora: les avis étant majoritairement positifs (et encore, le mot est faible… je parlerai plutôt de vent de folie autour de ce nouveau mascara !), je vous avoue que j’ai été plus que motivée à aller le choper en boutique (à tel point que c’en est devenu ma « mission » du weekend dernier… ahah !).

Cela fait maintenant plusieurs jours que je l’utilise et franchement, ce mascara est une vraie petite tuerie !

En plus d’être hyper pigmenté (je l’ai pris en teinte « Ultra Black« ), il donne également un volume DE FOU !

mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-test-avis-mascara-sephora-outrageous-curl-volume-curve2
Même avec un trait d’eyeliner assez épais, mes cils restent super visibles car méga étoffés (d’habitude c’est loin d’être le cas !)

La brosse est toute petite, du coup très pratique pour attraper les cils des extrémités et aussi pour retravailler l’application et ainsi éviter les paquets (la brosse ayant tendance à être pas mal chargée, le risque est quand même là…). En effet, ce mascara se « travaille », ce qui fait qu’on obtient un résultat vraiment incroyable à partir de la seconde couche !

Le mascara promet également des cils outrageusement recourbés… Je ne peux malheureusement pas vraiment en juger, en toute honnêteté, puisque j’ai repris goût au recourbe-cil (pourquoi je l’avais laissé tomber celui-là ??? Aucune idée ! En tout cas on a remis le couvert !).

mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-test-avis-mascara-sephora-outrageous-curl-volume-curve5

Bref, le mascara « Outrageous Curl » rejoint – en explosant tout sur son passage – mon top 3 des meilleurs mascaras de tous les temps (pour mon « type » de cils, bien sûr), avec le « Skinny » de chez Eyeko (un peu plus soft celui-là) et le « Volume Pigeonnant » de chez Etam (dont la brosse est très similaire !)

Et vous, avez-vous trouvé le « mascara parfait » ?

mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-test-avis-mascara-sephora-outrageous-curl-volume-curve4mercredie-blog-beaute-maquillage-makeup-test-avis-mascara-sephora-outrageous-curl-volume-curve

J’ai testé les produits de beauté Etam (+ CONCOURS INSIDE)…

Je vous l’annonçais il y a quelques semaines, Etam a lancé sa gamme de produits cosmétiques aux noms très évocateurs de l’univers lingerie (mascara « Volume Indécent« , crème « Push Up De Teint« …). Interpellée par tant de créativité autour des packagings, je n’en restais pas moins dubitative quant à la qualité effective des produits en question. Disons-le, les meilleurs cosmétiques se trouvent quand même rarement en boutique de sappes..!

Alors quand la marque m’a proposé de tester quelques produits de leur nouvelle collection « beauté » (joyeusement introduite par le hashtag #Pushupyourbeauty), je pensais que j’allais confirmer mes a priori… mais attendez de lire l’article jusqu’au bout ! J’ai choisi 5 articles: deux trios d’ombres à paupières « Trikini« , un mascara « Volume Pigeonnant » (j’ai été très intriguée par le mini format de la brosse !), un feutre correcteur de vernis « Strip Tease » (ces « gadget » manucure sont pour moi une grande première !) et, enfin, une eau « Bulleuse Rêveuse » (la description du parfum me faisait rêver…).

Commençons par les produits « yeux ». Je n’ai malheureusement pas encore eu le temps d’expérimenter les deux palettes dans un makeup mais, en attendant… MammaMia, qu’est-ce qu’elles claquent ces couleurs !

mercredie-blog-beaute-test-etam-trikini-trio-ombres-a-paupieres

mercredie-blog-beaute-test-etam-trikini-trio-ombres-a-paupieres2

J’avais envie de teintes bleutées, du coup mon choix c’est porté sur les trios « California Dreams » et « My Saylor is Rich » qui comportent, chacune, une option ultra intense, le tout au milieu de teintes plutôt dorées. En fait (allé, j’avoue), j’avais surtout envie depuis un moment de reproduire ce makeup de Beyoncé… ceci explique donc cela.

BeyonceMINE

Il ne reste plus qu’à voir ce que cela donne sur mes paupières. Je peux déjà vous dire que,  en ce qui concerne la pigmentation, la perf’ de ces « Trikini » est plutôt impressionnante (encore plus avec une touche de primer !).

Passons ensuite au mascara « Volume Pigeonnant« , qui est de loin LA révélation de ce test.

mercredie-blog-beaute-test-etam-volume-pigeonnant-meilleur-mascara

Moi qui pensais avoir trouvé le mascara idéal chez Eyeko (je sais, je vous en ai parlé un milliard de fois mais pour moi c’est vraiment une référence incontestable !), je pense pourtant avoir trouvé un nouveau favori ! J’imaginais au départ que la mini brosse devrait être utilisée uniquement sur les cils inférieurs mais QUE NENNI ! Le résultat sur l’ensemble des cils est juste DINGUE, la brosse dépose un maximum de produit pour un minimum de paquets, les cils, couverts de ce sublime noir intense s’épaississent et se courbent instantanément, bref… un mascara à tester absolument !

Quittons maintenant l’univers makeup et rejoignons celui des ongles. Pour la première fois de ma vie, j’ai testé un feutre correcteur de vernis… à savoir que j’étais plutôt vieille école: dissolvant + coton tige pour venir à bout des petits débordements. La pointe de ce feutre est super rigide, ce qui permet de bien insister sur les coins des ongles ou des cuticules que l’on aurait un peu foiré… et de corriger tout ça en un rien de temps. Ma manucure était vraiment PARFAITE après son passage :)

mercredie-blog-beaute-test-feutre-correcteur-vernis-etam-strip-teaseAvant

mercredie-blog-beaute-test-feutre-correcteur-vernis-etam-strip-tease2Après

Le seul point négatif est que la pointe reste comme imprégnée (donc colorée) du vernis que l’on vient d’effacer… j’imagine qu’il faudra donc la changer souvent pour obtenir un vrai « effaçage » et non pas un supplément de bavures multicolores ! Ceci dit, la marque semble avoir pensé à tout puisque le feutre se présente avec 3 pointes de rechange.

mercredie-blog-beaute-test-feutre-correcteur-vernis-etam-strip-tease3

Pour finir, j’ai voulu tester l’eau nue « Bulleuse Rêveuse« , à appliquer au choix sur la lingerie, la peau ou les cheveux. Odeur beaucoup plus sucrée que ce à quoi je m’attendais… mais néanmoins très agréable. Pour tout vous dire, j’ai trouvé que ce parfum était un véritable dupe du fameux « Pink Sugar » d’Aquolina que je portais au lycée (l’époque où je transformais les salles de classe en fête foraine, tellement l’odeur de barbe-à-papa était présente… Mon dieu, mes pauvres camarades quand j’y repense…): plus sucré, tu meurs.

mercredie-blog-beaute-test-etam-parfum-eau-nue-lingerie-peau-cheveux-bulleuse-reveuse-dupe-aquolina-pink-sugar

Sans grande surprise, la tenue n’est pas incroyable, mais suffit à nous faire voyager dans la gourmandise le temps de quelques heures (je ne l’ai testé que sur ma peau et quelques vêtements pour le moment, l’eau tient sans doute plus longtemps lorsqu’elle est déposée sur de la lingerie dans une armoire fermée !).

Voilà, voilà ! De belles surprises donc, et notamment des produits que je m’apprête d’ores et déjà à racheter une fois terminés (le mascara, le mascara !).

Afin que vous puissiez, vous aussi, vous faire une idée de la nouvelle gamme beauté Etam, je vous propose de remporter un bon d’achat de 50€ ! Pour participer au concours, il vous suffit de m’indiquer dans les commentaires quel serait le produit que vous souhaiteriez absolument tester (n’oubliez pas non plus d’entrer une adresse email valide dans l’emplacement correspondant). Vous avez jusqu’à dimanche 14 décembre 23h59 pour participer, BONNE CHANCE !

LE CONCOURS EST TERMINE, LA GRANDE GAGNANTE EST « THALIE87 » !

N’hésitez pas non plus à utiliser le hashtag #Pushupyourbeauty sur les réseaux sociaux pour poster vos réalisations makeup ou consulter des avis par exemple :)

Un moment beauté avec Inna Modja…

Wow wow… WOW !!!

mercredie-blog-mode-beaute-rencontre-interview-inna-modja-mizani-questions-cheveux-afro-crepus-frises-boucles-metisses
Voilà les trois mots qui me sont venus à l’esprit lorsque je me suis retrouvée en face de la sublimissime Inna Modja le mois dernier (je vous en parlais déjà un petit peu dans cet article…) ! Au point que j’en oublie presque les questions que j’avais préparées pour l’occasion. Heureusement, j’ai vite retrouvé mes notes la mémoire et je suis plus qu’heureuse de partager aujourd’hui avec vous cet échange girly, certes, mais surtout très enrichissant

– Bonjour Inna, quel plaisir de te rencontrer ! On a déjà dû te le dire un milliard de fois, mais QU’EST-CE QUE TU ES BELLE ! J’ai remarqué ton goût pour les makeup « prononcés », peux-tu m’en dire plus sur ta routine maquillage ?
– Pour mon regard, l’eyeliner est un incontournable ! J’ai une préférence pour les liners feutre. Il m’arrive aussi de l’appliquer au pinceau mais j’ai toujours peur de faire des paquets ! Et pour la bouche, un rouge-à-lèvres mat, pour être chic en toutes circonstances. Je suis folle des rouges-à-lèvres, j’en ai toute une collection ! La plupart sont mats car j’ai un peu de mal avec les textures gloss… Je trouve qu’elles vieillissent mal sur les lèvres.


Un superbe coffret maquillage (très Make Up For Ever), rempli comme il se doit ;)

– Attention, question piège: et si tu devais choisir entre le maquillage du regard et celui de la bouche ?
– Hum… J’ai pris l’habitude de faire les deux. Ceci dit, aujourd’hui je choisirais sûrement les yeux !

– Tu sembles maîtriser l’art du maquillage à la perfection ! Rassure-moi, tu as bien dû commettre quelques petites erreurs à ce niveau ?
– Oh oui… Savoir ce qui nous va et nous met en valeur prend du temps et, pour ma part, j’ai beaucoup expérimenté ! Ma plus grosse erreur a sans doute été de vouloir TOUT faire en même temps: toutes les couleurs, partout, et sans aucune mesure… au point de parfois ressembler à un clown !

– Beaucoup de mes lectrices voulaient savoir le secret de ta peau éclatante, pourrais-tu le partager avec nous ?
– J’ai la peau très sèche, du coup, je la chouchoute, je ne zappe jamais mes rituels de soins, hydratants pour la plupart. Cela ne me prend finalement pas beaucoup de temps et je ne perçois pas cela comme une contrainte, ils font partie intégrante de ma routine quotidienne (je ne suis pas du genre à rester des heures enfermées dans ma salle de bain !). Aussi, je me démaquille toujours religieusement, c’est très important d’aller au lit avec une peau parfaitement propre. J’utilise l’eau micellaire Esthederm pour nettoyer mon maquillage, la pollution… puis je rince à l’eau claire et… c’est tout ! Je le fais également le matin pour éliminer les impuretés accumulées pendant la nuit. La marque propose aussi une eau en spray que je trouve très agréable à appliquer et qui rend ma peau encore plus confortable…

– Quelles sont tes icônes beauté ?
Diana Ross et Miriam Makeba. J’ai toujours voulu leur ressembler (ndlr: je crois que tu as réussi !).

Photo of Diana Ross

Makeba

– Tu es ambassadrice Mizani depuis maintenant quatre ans, l’heure est maintenant venue d’aborder le point culminant de cette interview: les cheveux ! Juste pour vérifier, un petit test: tu pars sur une île déserte et tu n’as le droit d’emmener qu’un seul type de produit, soit pour la peau, soit pour les cheveux, que fais-tu (oui, j’aime bien les choix tyranniques !) ?
Je ne pourrais pas survivre sans produits pour… mes cheveux ! Je suis certaine que je pourrais trouver des alternatives naturelles pour entretenir ma peau… mais pour mes cheveux, ce n’est pas la même histoire ! Ils ont besoin de tellement d’amour… mais ils aiment aussi qu’on leur foute la paix, tout est question d’équilibre, de douceur. A force d’utiliser trop de produits et de les manipuler trop souvent, on finit par les abîmer…
inna-2014_02d
– Bon, maintenant tu es obligée de me dire quels sont tes produits favoris (rire sarcastique)…
L’huile de la gamme Supreme Oil de Mizani, sans hésitation ! Et la brosse Tangle Tweezer, qui m’a littéralement sauvé la vie !

– Parle-moi de tes cheveux…
– Le public a l’habitude de me voir porter l’afro, cela fait partie de mon « image », je pense. Pourtant, dans « la vraie vie », je suis amoureuse des tresses, notamment des box braids que j’ai adoré porter cet été, mais aussi pendant toute mon adolescence ! Là où j’ai grandi (au Mali et au Ghana), il y avait toujours quelqu’un pour me tresser. J’aime changer de tête, les braids, les nattes collées, les rastas… cela fait partie de ma culture après tout. Pour en revenir à mon afro, je recherche avant tout le volume, la longueur m’importe peu… Je n’ai pas de problème à tricher un peu de temps en temps en portant des tissages et des perruques, aucun mystère autour de cela !

– Comment fais-tu pour préserver ta chevelure pendant la nuit ?
– C’est très simple, je divise mes cheveux en quatre sections, puis je me fais des grosses tresses (ou des twists) afin d’éviter que ceux-ci s’emmêlent. Je crains terriblement les nœuds ! Je dors aussi avec une taie en satin… (petit sourire d’Inna).

– … pas de bonnet donc (petit sourire de moi-même) ?
– Non, lui, je l’ai laissé tomber ! C’est un vrai tue-l’amour ! Enfin… il m’arrive de le porter quand mon mec n’est pas là ! (ndlr: les vraies savent LOL).

– Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le mouvement « nappy » ?
– Le fait que certaines femmes aient complètement repris confiance en elles, et cela rien qu’à travers leur coiffure. Ce qui me plaît le plus dans ce mouvement c’est de voir que ce bien-être capillaire se répercute ensuite sur le reste du corps, sur l’état d’esprit et même sur le plan social. Que du positif, donc.

– Et qu’est-ce qui t’embête le plus, toujours dans cette tendance ?
– Le côté « extrême ». Je ne supporte pas de lire ou d’entendre des choses telles que « les vraies noires ne se défrisent pas les cheveux ». Chacun fait ce qu’il veut ! Nous sommes libres de faire ce qui nous plaît avec nos cheveux, pourquoi toujours vouloir dicter aux autres le mode de vie à adopter ? J’ai moi-même été beaucoup critiquée par les médias et sur les réseaux sociaux, non pas au sujet de ma musique, mais… sur ma coiffure ! Une minorité de femmes m’ont attaquée sur le fait que je portais des tissages ou des perruques, pour faire simple, autre chose que « l’afro libre » (comme on dit). Je ne comprends pas l’intérêt de ce genre de réactions.

– Comme quoi, les cons sont partout, et de tous les côtés ! Que répondrais-tu à ceux qui trouvent encore le cheveu crépu « moche » ?
– Rien. Les préjugés ont la vie dure et malheureusement, il sera toujours très difficile de changer les avis de certains, on ne peut pas plaire à tout le monde ! Chacun est libre de penser ce qu’il veut, au final. En tout cas, ce genre de réflexion ne m’atteint pas et ne m’empêchera pas de continuer de faire ce qui me plaît. Je suis une artiste après tout, je ne tiens pas à me présenter comme une militante.

– Il y a quelques semaines, j’ai partagé sur ma page facebook la vidéo d’une performance artistique, « You can touch my hair ». J’ai été soufflée par le nombres de réactions et de commentaires que celle-ci a suscité ! Je me suis rendue compte que je n’étais pas la seule à avoir du mal avec tous ces gens qui veulent passer leurs mains dans mes cheveux… Et toi, qu’en penses-tu ? Combien de fois par jour te demande-t-on si on peut toucher ton afro ?

– Oh mon dieu, sans arrêt ! Je n’aime pas du tout ça, du coup je réponds systématiquement « non ». Sauf que parfois, on ne me demande même pas la permission. Je me souviens d’une fois où quelqu’un a mis sa main dans mes cheveux dans les transports… je trouve cela tellement déplacé ! Est-ce que j’irai tripoter des inconnus comme ça, moi ? Je comprends que cette « différence » ou « originalité » puisse intriguer, je comprends que les gens soient curieux… mais quand même. Je ne suis pas un caniche (ndlr: évitez de lui sortir que « ohhh on dirait de la barbe-à-papa »…).

– Allé allé, un peu de mode maintenant. A part ta sœur, qui est ton créateur préféré ?
– Je ne suis pas fidèle à une marque en particulier, disons que je pioche un peu partout. Cela correspond plutôt bien à mon style que je qualifierais de varié, éclectique… J’essaye de faire un mix qui me ressemble, c’est un moyen d’expression pour moi et en tant qu’artiste, cela compte énormément ! Je dois quand même dire que j’ai pas mal été habillée par Gucci récemment, et cela pour mon plus grand plaisir.

mercredie-blog-mode-beaute-mizani-rencontre-inna-modja-interview

– C’est très drôle, il y a encore quelques minutes, je discutais avec La Petite Shade que j’ai rencontrée juste avant de venir. Je lui ai dit que j’allais te rencontrer et elle m’a raconté combien elle était honorée que tu aies porté ses créations dans ton dernier clip, « C’est la vie » !

inna-modja-clip-c-est-la-vie-la-petite-shade-creations-vetements

– Ah, Shade, je l’adore ! Une vraie bulle de bonheur cette fille. Ces vêtements sont magnifiques, je lui ai déjà dit, elle le sait. Entre femmes, on doit se soutenir… en fait, je me sens bien avec les filles ! Je ne me suis jamais sentie en « compétition » avec les autres femmes. Shade fait partie de ces artistes de talent que j’ai envie de « prendre sous mon aile »…

– Ton actu ?
– Mon troisième album, « Motel Bamako », sortira en Février prochain (ndlr: on a hâte).

Encore un grand merci à Inna, sans oublier Mizani, sans qui cette rencontre n’aurait probablement jamais eu lieu !

mercredie-blog-mode-beaute-mizani-rencontre-inna-modja-interview2

Pour celles qui l’auraient manqué, passez voir cette vidéo dans laquelle je vous fais part de mon amour pour la gamme True Textures de la marque :)

Mon long weekend parisien: découvertes et bons plans.

J’étais à Paris la semaine dernière et ce court séjour fut loin d’être reposant ! A peine sortie du TGV, valise de 30kg au bout des bras (principalement remplie de vos commandes du vide-dressing LOL), j’ai repris mes habitudes d’ex- » »parisienne » », à savoir planifier mes journées, heure par heure sur mon iPhone. Mon côté psycho qui effraye toujours les gens que je rencontre… mais bon, j’ai tellement tendance à TOUT oublier (les horaires, les dates, la tête des gens, les RDV, les trains…) que notes et autres agendas me sont devenus indispensables.

Jeudi.
Jeudi matin, j’ai dormi.
Jeudi midi, j’ai déjeuné avec mes copines (coucou Soso et Chloé !), non loin du boulevard Haussmann puisque j’avais rendez-vous au salon de coiffure Niwel des Galeries. J’aurais bien aimé vous raconter l’expérience mais, en fait, je crois qu’il me faut un article en entier pour cela, donc soyez patientes… En attendant, si vous me suivez sur Instagram ou Facebook, vous savez que je suis repartie ravie du résultat (et j’ai appris pas mal de trucs !). Merci Niwel et merci Christelle <3

En fin d’après-midi avait lieu la soirée Weleda au cours de laquelle nous a été présenté le Bioty Tour. Nous avons aussi pu rencontrer la belle Joyce Jonathan, ambassadrice de la marque.

J’ai terminé ma soirée en dînant à l’Ave Maria (dont la carte est toujours aussi folle et alléchante), avec mon ami photographe Ben PG ;)


J’ai jamais été très dessert de toute façon…

Vendredi.
Parce que j’avais un petit entretien de prévu avec Inna Modja, ambassadrice Mizani (dont je vous parlais dans cette vidéo), j’ai choisi de porter ma jolie petite veste à sequins Asos

… avec mes nouvelles sunnies du tonnerre:


(lunettes Marc Jacobs, via Visio-Net)

Mais avant, j’ai déjeuné avec ma copine Hiley au Paradis de Fruit, même si, à mon grand désespoir, la citronnade sicilienne n’était plus sur la carte. Mes anciennes habitudes en ont pris un sacré coup.

J’ai donc tenté de me consoler en tentant une petite session shopping aux Halles, mais cet endroit est toujours aussi en travaux oppressant, et avec assez peu de choix finalement… L’après-midi a donc continué en direction de la rue St Honoré qui est définitivement ma go to shopping destination <3

Juste avant de rentrer dans la boutique Stories, j’avais repéré cette très jolie demoiselle, au physique qui me disait quand même bien quelque chose… mais que je n’aurais jamais osé aborder… C’est finalement dans la file d’attente que celle-ci est venue me parler… et mes doutes ont été levés, il s’agissait bien de la ravissante Shade :)

Nous avons continué notre shopping ensemble et n’avons pas cessé de rigoler jusqu’au passage en caisse (non pas parce que nous étions ruinées, mais plus parce qu’il fallait se tenir un peu quand même !). Bref, une chouette rencontre inopinée ! J’en profite pour vous faire découvrir sa marque, Nash Prints It, et ses superbes créations (que l’on a d’ailleurs déjà pu apercevoir dans le clip « C’est la vie » d’Inna Modja) <333

Chez Stories, j’ai notamment craqué pour cette somptueuse paire de bottes <3

Parce que la vie est (parfois) plutôt bien faite, j’ai pu directement enchaîner sur mon super tête avec Inna Modja, à l’hôtel Burgundy. Quelle chance de pouvoir l’inteviewer, dans un cadre intimiste qui n’a pu que mettre en lumière l’incroyable douceur de la jolie chanteuse malienne. Je partagerai avec vous très bientôt le contenu de cet échange beauté haut en surprises :)

Ma journée s’est achevée au Café Soprano, dans Le Marais, où j’ai pu déguster l’une des meilleures pizzas blanches de toute ma life. Super choix Marie. Bien ouej.

Samedi.
Mon samedi a commencé sur les chapeaux de roues puisqu’avec mes amies Soso et Juju, j’ai participé à une session de Hint Hunt, un « live escape game » situé non loin de Beaubourg. Le concept est à la fois simple et super excitant puisque vous avez 1h pour tenter de sortir d’une salle en répondant à diverses énigmes. Autant vous dire que nous nous sommes bien activés les méninges et que les fous rires étaient de la partie ! Essayez, si vous en avez l’occasion ;)

L’aprem, j’ai refait un peu de shopping (original…): parmi les incontournables du quartier, Hema et Kiko, chez qui on trouve TOUJOURS plein de conneries à acheter.

Les choses sérieuses ont commencé chez Sephora où je me suis laissée tenter par le dernier blush Givenchy « Mémoire de forme » (pour être honnête, j’en suis assez déçue…) puis chez Bobbi Brown où j’ai notamment trouvé LE FOND DE TEINT DE MA VIE !!! Pour la première fois, je n’ai pas l’ombre d’une démarcation, la texture crème se fond instantanément mais couvre également très bien. C’est bien la première fois que je trouve ma couleur EXACTE dans un fond de teint (je pourrais appliquer 50.000 couches, on ne verrait toujours pas que je porte du fond de teint… FOU).

long_wear_even_finish_compact_foundation_warm_ivoryPour info, je porte la teinte « Honey ».

Puis, comme à peu près tout le continent européen Paris, je me suis rendue au Stade de France pour assister au concert du siècle: On The Run Tour de Beyoncé et Jay Z ;)

Jay-Z-and-Beyonce-On-the-Run-Tour

Puisque tout le monde en a déjà beaucoup trop parlé, je ne m’attarderai pas sur le sujet. Pour la faire courte, j’ai passé un super moment mais j’avoue avoir largement préféré la dernière prestation de Beyoncé à laquelle j’avais assisté, à Zurich, l’année dernière (show plus spectaculaire, enchaînements plus dynamiques et qualité de son bien plus acceptable meilleure). Mais il manquait Jay Z… donc je dirais que sa présence a compensé ces quelques lacunes :)

Dimanche.
Un weekend à Paris n’en est pas vraiment un si l’on oublie de passer par la case brunch ;)
Pour ma part, celui de L’Artiste (situé rue de la Roquette), figure parmi mes favoris !!! Si cela n’a pas encore été fait, rendez-vous y absolument !

Le reste de ma journée est passé à une vitesse folle.

Juste avant de repartir pour la gare, j’ai remonté la rue Saint Martin et je suis tombée sur la boutique Virginie Castaway, chez qui les prix étaient particulièrement intéressants, beaucoup plus bas qu’en général. J’ai failli craquer sur pas mal de pièces… Mais je n’avais plus DU TOUT de place dans ma valise donc… Il n’empêche que je voulais partager le bon plan ;)

J’ai utilisé Uber pour la première fois (#LATE) pour me rendre à la Gare de Lyon et, au final, je n’ai rien payé du tout puisque j’ai pu utiliser un code m’offrant 10€ sur ma première course :) l’expérience fut rapide mais agréable, je le referai sans doute (surtout qu’Uber vient d’arriver à Genève !). En attendant, vous pouvez utiliser le code « ljllc » pour bénéficier, à votre tour, de 10€ de réduc sur votre première course !

Voilà voilà, la série de selfies l’article se termine ENFIN. Je reprendrai quelques étapes de ces journées dans des articles dédiés plus approfondis très bientôt :) x

Beauty Talk #1: mes favoris beauté.

mercredie-blog-mode-beaute-video-test-produits-avis-review-revue-haul-peau-acne-tonique-layering

Et, là, vous vous dites: « Oh non… elle va pas s’y mettre aussi..!« . Hé bien, si ! Depuis le temps que j’avais envie de commencer à présenter mes produits préférés par vidéo (parce que, je l’avoue, c’est beaucoup moins pénible que par écrit…), je me lance enfin aujourd’hui. Certes, j’avais déjà cette vidéo où je vous présentais brièvement mon avis sur la gamme Dop à l’huile d’olive (que ma maman et moi utilisons toujours d’ailleurs !), mais j’avais envie de quelque chose de différent en termes de format.

En fait, j’avais prévu de publier cette vidéo il y a une dizaine de jours, mais, problèmes techniques obligent, j’ai pris de retard ! Enfin bon, l’essentiel est que j’y sois arrivée, j’espère que le résultat vous plaira. La vidéo est en deux parties, la première est plutôt focus « acné », l’autre, plus générale.

Ce n’est qu’après avoir filmé tout d’une traite, que je me suis rendue compte de l’HORREUR capillaire: ma couleur est complètement partie, du coup il y a une énorme décalage entre mes cheveux et mes Kurly Klips, beaucoup plus foncés. Cheapos pour une blogueuse beauté hein ! Vous me pardonnerez, je me rattraperai une prochaine fois.

 

mercredie-blog-beaute-beauty-talk-acne-la-roche-posay-avene-miel-de-manouka-boutons-tea-tree-aesop-orange-amere-clarisonic-neutrogena-effaclar

1. Toner astringeant à l’orange amère Aesop
2. Brosse Clarisonic Mia 2 (dont je vous parlais déjà ici et ici)
3. Crème nettoyante pamplemousse rose Neutrogena
4. Toner Cleanance Avène
5. Hydratant sébo-régulateur Effaclar Mat La Roche Posay
6. Soin rénovation peaux grasses Effaclar K La Roche Posay
7. Huile essentielle de Tea Tree
8. Miel de Manouka bio

mercredie-blog-mode-beaute-beauty-talk-cleasing-oil-dhc-dolce-gabbana-exfoliator-indeed-sanctuary-spa-micro-dermabrasion-saline-de-bex-mixa

9. Deep cleansing oil DHC
10. Huile démaquillante Dolce & Gabbana
11. Exfoliator Indeed Laboratories
12. Warming micro-brasion polish Sanctuary Spa
13. Crème douche tonique Saline de Bex
14. Gommage corps vitaminé Saline de Bex
15. Gommage mains et pieds apaisant Saline de Bex
16. Monoï Hei Poa pamplemousse
17. Soin gommant corps Mixa
18. Monoï Hei Poa 1000 fleurs

L’Eau de teint L’Oréal, un fond de teint PRESQUE parfait…

Il trône au beau milieu de mes autres fonds de teint depuis quelques mois (en fait, depuis qu’on me l’a offert lors du Showroom Edelweiss de l’année dernière… c’est dire !) et je n’ai jamais pris le temps de vous donner mon avis sur ce fond de teint.

mercredie-blog-mode-geneve-beaute-makeup-maquillage-test-avis-review-revue-l-oreal-fond-de-teint-nude-eau-armani-maestro

La particularité de l’Eau de teint de L’Oréal est, comme son nom l’indique, le caractère ultra light de ce fond de teint liquide, proche de l’eau justement. C’est ce qui m’a immédiatement plu dès la première utilisation (normal, quand on est une fan absolue du Maestro d’Armani). Couvrance moyenne, ni trop fine, ni trop épaisse, tout-à-fait en phase avec ce que je recherche depuis que je n’ai plus de problème de peau (d’ailleurs si vous avez raté ma routine soins du visage, ça se passe ici !).

mercredie-blog-mode-routine-soins-visage-layering-mille-feuilles1-678x1024

(photo d’illustration de ma routine soins du visage, je ne porte pas l’Eau de teint ici)

J’ai aussi trouvé qu’il m’apportait plus de matité que mes autres fonds de teint.

Au niveau de la teinte, si c’était à refaire j’en prendrai sans doute une légèrement plus claire car pour le moment mon Eau de teint est un poil trop foncée pour l’hiver… mais les beaux jours arrivent donc le résultat sera bientôt nickel :)

En fait, ce fond de teint serait réellement parfait si le flacon était différent. Je ne parle pas spécialement du packaging (que je trouve SUPER canon, j’adore ce violet métallique <3), mais plutôt du « mode de distribution ». Je n’ai effectivement pas adhéré au mode d’application (dont tout le monde a parlé, ici et ici par exemple), façon flacon de parfum. D’une part (et c’est mon côté maniaque qui s’exprime), je ne trouve pas cela super hygiénique (faire entrer en contact ses doigts avec le contenu du flacon à chaque utilisation, ne m’enchante pas) et, d’autre part, je trouve le geste trop imprécis, notamment en termes de quantité délivrée. J’ai pourtant bien tenté d’adopter ce nouveau « geste » maquillage, mais je n’aime pas la sensation de cette application au doigt : j’ai l’impression qu’il n’est pas suffisamment étalé et qu’il est mal réparti sur mon visage. Il faut dire que j’applique TOUJOURS mon fond de teint au pinceau, du coup je me retrouve obligée de verser le fond de teint directement sur ma main, sans trop savoir la quantité de produit qui sortira du flacon. J’ai vraiment pris l’habitude d’utiliser mon Armani et sa petite pipette (qui permet un dosage ultra précis et donc pas de gaspillage) et c’est pour cela que je rencontre un léger blocage avec l’Eau de teint L’Oréal.

mercredie-blog-mode-geneve-beaute-makeup-maquillage-test-avis-review-revue-l-oreal-fond-de-teint-nude-eau-armani-maestro-facebook

Pour conclure, l’Eau de teint est sans conteste un excellent produit (= top qualité, rendu ultra light et donc frais et naturel, bonne tenue…) mais son application ne me convient malheureusement pas. Au final, si le flacon avait une pompe (pas forcément une pipette en fait), je pense qu’il serait devenu mon nouveau fond de teint favori… mais j’ai trop d’appréhension à l’utiliser maintenant. Dommage…

Et vous, l’avez vous testé ? Qu’en pensez-vous ? Suis-je la seule à être « terrorisée » à l’idée de tremper mes doigts dans mes cosmétiques LOL ?

Le mascara « They’re real » de Benefit.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-maquillage-beaute-they-re-real-benefit-mascara-test-review-best-mascaras

JAMAIS je n’aurais imaginé parler de ce mascara ici, il y a encore un mois… Et pour cause, je le trouvais absolument pourri. TOUT LE MONDE en parlait pourtant au moment de sa sortie (et tout le monde a aussi beaucoup parlé de l’atroce spot publicitaire l’accompagnant)…

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-maquillage-beaute-they-re-real-benefit-mascara-test-review-best-mascaras2

Ce mascara fait partie de la quantité monstrueusement ridicule d’achats effectués lors de mes « 3h à perdre au Sephora de Lyon » dont je vous parlais déjà dans cet article. Encore une fois super bien présenté par le vendeur, je m’étais dit « pourquoi pas »… et arrivée à la maison, j’ai été trèèèèès déçue. Il faut dire que je suis une fidèle des produits de la maison Eyeko, spécialiste des mascaras et des eyeliners UK (ne manquez pas mon test du « Skinny » à lire juste ici, vous verrez, le résultat est DINGUE).

En fait, j’ai l’habitude des cils magiques, longs et épais… dès le premier passage. Et ce n’est pas franchement ce que l’on obtient avec le « They’re real« . Du coup, je l’avais presque jeté à la poubelle… Je me rappelle en avoir parlé dans un ascenseur avec une copine… et une autre nana:
« T’as essayé le nouveau mascara Benefit ? « They’re Real » ?
– Non, pourquoi ?
– Parce qu’il est… nul à chier !

Blanc de 5 sec… et là, la nana en question s’insère dans le dialogue, l’air de rien:
– Euh pardon mais moi je l’ai, je l’utilise… et je le trouve super ! d’un ton presque agacé (oui, j’adore les didascalies).
– Okay… », gêne intense…

Ma foi, j’étais quand même confuse après avoir entendu ça… Du coup, arrivée à la maison, j’ai retrouvé l’objet, je l’ai saisi, et je l’ai de nouveau appliqué sur mes cils:

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-maquillage-beaute-they-re-real-benefit-mascara-test-review-best-mascaras3

Toujours pareil… Résultat très moyen, bien loin de la promesse « faux-cils ». A cet instant, je me dis que ce mascara porte vraiment bien son nom (« They’re real » = « ce sont des vrais »): le rendu est tellement imperceptible qu’on ne peut QUE croire que ce sont mes cils d’origine ! Ahah !

D’énervement, j’ai appliqué une nouvelle couche sur mes cils… et là… ce fut la RÉVÉLATION !!!!!!!! Wowwww les cils de ouf, d’un coup d’un seul (enfin, non, de « deux coups »):

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-maquillage-beaute-they-re-real-benefit-mascara-test-review-best-mascaras6

À gauche, mes cils après 2 couches de mascara « They’re real », à droite, mes cils naturels:

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-maquillage-beaute-they-re-real-benefit-mascara-test-review-best-mascaras4

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-maquillage-beaute-they-re-real-benefit-mascara-test-review-best-mascaras5

Alors, ça cartonne non ? (…). Non mais, sérieusement, je crois avoir compris la base de ce mascara: il SE TRAVAILLE, c’est-à-dire qu’il faut superposer au moins deux couches pour avoir le fameux résultat tant espéré.

La preuve avec ce comparatif (à gauche: 2 couches / à droite: 1 seule couche):

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-maquillage-beaute-they-re-real-benefit-mascara-test-review-best-mascaras7

Comme quoi, parfois on ne sait juste pas comment utiliser un produit pour obtenir le meilleur résultat ! Du coup, je trouve ce mascara pas trop mal, même si le « Skinny » d’Eyeko reste mon grand favori de tous les temps (pour tout vous dire, je n’ai même plus envie d’en essayer un autre !).

Et vous, avez-vous testé ce mascara Benefit ? Qu’en pensez-vous ?

Copacabana love.

Et là vous vous dire, qu’est-ce que c’est que ce titre complètement wtf..? Copacaba… what ? CO-PA-CA-BA-NA. Voilà. C’est le nom de deux de mes produits préférés, et je trouvais la coïncidence trop belle pour ne pas vous pondre un article copacabanesque.

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-bonnet-blue-melon-nars-the-multiple-highlighter

L’un est de chez Nars, l’autre est de chez Lush. Comme j’aime vous surprendre en faisant les choses à l’envers, je commencerai par le Copacabana de chez Lush, boutique que j’ai d’ailleurs récemment dévalisée.

Moi qui ne connaissait pas trèèèèès très bien la marque, je me suis laissée tenter par quelques uns de leur best-sellers et aussi par leur politique « cruelty free » (je sais que Lush est pas mal critiquée pour sa « pseudo » image bio etc… perso je m’en fous un peu, rien que le fait que les produits ne soient pas testés sur les animaux me paraît être un gros plus).

J’ai été absolument séduite par le beurre corporel exfoliant Copacabana (si bien que j’ai acheté le plus gros bloc, non seulement pour moi, mais aussi pour ma maman, une inconditionnelle des gommages et du karité, coucou maman !).

69-Buffy-500x500Ce beurre est juste une petite merveille ! Je l’utilise de temps en temps sous la douche, après m’être nettoyé la peau, sur l’ensemble du corps (surtout sur les bras, le haut du buste, la poitrine, les jambes, les fesses… bon… ouais, partout quoi). D’ailleurs Lush ne manque pas de vous rappeler que ce « célèbre beurre corporel exfoliant et nourrissant vous fera les fesses les plus lisses du monde« . Très franchement, je m’en fous un peu d’avoir les fesses lisses… par contre, avoir la peau nourrie, douce et légèrement brillante (l’effet « Monoï » quoi), ça J’AIME. Super simple à utiliser, il suffit de passer le bloc contre sa peau et d’ensuite masser avec ses mains pour que les particules de riz, d’amandes et de haricots fassent bien leur travail de gommage.

Vous n’aurez aucunement besoin de crème hydratante puisque, comme je l’ai dit, le bloc laisse une sorte de film hydratant (beurres de cacao + karité) qui fait très bien le job (après il faut aimer avoir cette impression un peu « grasse » sur la peau… celles qui ont déjà utilisé du karité pur sauront de quoi je parle).

Passons maintenant au second produit copacabanesque: sans même le savoir, sachez qu’il s’agit d’un produit présent dans quasiment tous mes posts… Je vous parle de mon highlighter préféré, celui que j’utilise TOUS LES JOURS… et qui me donne cet effet irisé sur le haut des pommettes. D’ailleurs, c’est un peu THE touch Nars pour moi, dans le sens où, dès que je pense à cette marque, j’ai toujours ce genre de visuels qui me vient à l’esprit…

Dinara+Chetyrova+-+NARS+Cosmetics,+Fall+2013narsNARS_Cosmetics_9Des teints super bien travaillés, des pommettes saillantes, des joues creusées, et cet effet lumière de folie sur la peau ! Voilà, pour moi Nars = dieu du make-up de la peau irréellement sublime, particulièrement sur les peaux les plus foncées.

Le « Multiple » (= le highlighter format stick de la marque) en colori « Copacabana » est donc un de mes indispensables make-up. Je vous disais l’autre jour que je ne pouvais pas sortir sans mes sourcils (d’ailleurs il va falloir que je fasse une petite update car ils ont bien poussé depuis hihi !), je dois aujourd’hui avouer que j’ai un peu du mal aussi sans mon highlighter sur le haut des joues

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-nars-the-multiple-highlighter

Il faut dire qu’il suffit d’une petite touche pour avoir l’air tout droit sortie d’un clip de J-Lo. Et ça, j’aime.

Jennifer-Lopez-in-Dance-Again-music-video-jennifer-lopez-30564174-800-449 Bref, voilà, j’adore, je surlike, j’achète et je recommande ! Petite photo du rendu sur ma peau, dans ma salle de bain avec une lumière 100% artificielle:

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-nars-the-multiple-highlighter2

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-nars-the-multiple-highlighter3

Et avec une lumière plus « naturelle »…

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-bonnet-blue-melon-nars-the-multiple-highlighter4En plus, je porte un super chouette bonnet pompon tout blanc tout chaud tout mignon, offert par Blue-Melon, qui, je trouve, fait particulièrement bien ressortir les reflets froids crées par le stick. Bravo Blue-Melon pour avoir réussi à me faire porter et aimer un bonnet :) Gros coup de coeur qui je pense va m’accompagner tout l’hiver, en ville comme à la neige…

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà testé un de ces 2 produits ?

De l’importance des sourcils.

mercredie-blog-mode-beaute-sourcils-sourcil-conseil-dessiner-crayon-poudre-dior-sable-sleek-benefit-brow-zingDepuis le temps que je vous l’avais promis cet article ! Il faut dire que j’avais une bonne raison pour le faire traîner… j’étais en pleine transformation « sourcilienne ». En effet, je trouvais que mes sourcils « fins » habituels l’étaient beaucoup trop en comparaison à l’immensité capillaire que j’ai sur la tête depuis la pose de mon tissage. J’avais donc envie de quelque chose de plus « chargé ». Mais pas non plus façon Cara Delevingne.

cara2

J’ai donc changé de coupe de sourcils.

Le problème étant que je n’ai, pour ainsi dire, pas de sourcils. Même lorsque je les portais « fins » (comme ici ou ), la plupart n’étaient pas réels… TUTU TU TU TU TUTUUUUUUUUU (oui, ceci était le générique de X-Files). La preuve en image:

mercredie-blog-mode-beaute-sourcils-sourcil-conseil-dessiner-crayon-poudre-dior-sable-sleek-benefit-brow-zing5mercredie-blog-mode-beaute-sourcils-sourcil-conseil-dessiner-crayon-poudre-dior-sable-sleek-benefit-brow-zing3

C’est moche hein. Mais je le vis bien, ça va.

mercredie-blog-mode-beaute-sourcils-sourcil-conseil-dessiner-crayon-poudre-dior-sable-sleek-benefit-brow-zing4Souris quand même à la vie.

Voilà, maintenant vous savez. Papa, Maman, je DESSINE mes sourcils. Je l’avais pourtant déjà précisé plusieurs fois mais on continue de m’interpeller régulièrement à leur propos, en mode « comment fais-tu pourqu’ils soient si bien définis / si fournis (et parfois même « si jolis ») ?Hé ben je triche. J’ai des sourcils naturellement pourris: discontinus, clairsemés, et sans « forme ». Et vous savez quoi ? Autant certain(e)s ne peuvent pas sortir sans anti-cernes, sans mascara, sans leurs papiers ou encore sans argent liquide, moi je ne peux juste pas sortir sans sourcil. Je sais, c’est con. JAMAIS SANS MES SOURCILS.

Franchement, c’est TELLEMENT important des sourcils bien dessinés, c’est ce qui structure le regard. Je me trouve absolument affreuse sans donc je vous avancerai carrément, sans trop me tromper, que de jolis sourcils EMBELLISSENT. On serait de toute façon tous horribles sans sourcils.

tumblr_lrl0wt7yeh1r2zdbro1_1280tumblr_morala9WjD1r2zdbro1_1280tumblr_morbheme3O1r2zdbro1_1280Et là, tu te dis que Whoopi Goldberg serait sûrement CANON avec des sourcils:

tumblr_mkv970jERN1r2zdbro1_1280

Mais vouloir des sourcils ne fait pas tout, encore faut-il « savoir faire », sinon on a vite fait de se retrouver sur ce tumblr.

J’ai ainsi rapidement appris à les dessiner (à savoir que je les ai sans doute beaucoup trop épilés étant plus jeune, je ne peux donc m’en prendre qu’à moi-même), en m’aidant de divers « tutos » trouvables en ligne. Ce schéma, par exemple, vous montrera comment définir la longueur de ceux-ci:a900c43953cee563e1bae4030d7a610fPersonnellement, j’aime bien les allonger un peu à l’intérieur… UN peu j’ai dit, je sais que Frida Kahlo est ÜBER TENDANCE en ce moment, mais c’est pas non plus une raison.

Image 5D’ailleurs, saviez-vous qu’elle avait écopé, avec Emmanuel Chain, de 20 ans de prison… avec sourcils ?…

Il est aussi primordial de suivre un certain ordre lorsque l’on dessine ses sourcils, histoire de « choper le coup » pour toujours les dessiner à l’identique (et surtout, symétriques !). Tout un entraînement je vous dis… Je procède donc comme suit:

www.pinterest.com

… à la différence que, je zappe la case anti-cerne autour du sourcil (l’épilation de « ce qui dépasse » suffit je trouve) et j’évite de faire l’intérieur trop « carré » (je n’aime pas trop).

Et voici le résultat:

mercredie-blog-mode-beaute-sourcils-sourcil-conseil-dessiner-crayon-poudre-dior-sable-sleek-benefit-brow-zing2

Je vais maintenant vous parler de mes deux produits préférés de tous les temps pour les sourcils.

1. Pour les sourcils fins: j’ai longtemps utilisé le « Brow Zing » de Benefit, le fameux combo « cire + poudre + mini pinceau » qui fonctionne à merveille pour se faire des sourcils parfaits, de starlette même (je le prends en teinte « medium », il coûte 31€ chez Sephora).

Et puis j’ai fini par switcher pour son équivalent de chez Sleek, dispo chez Black and White Beauty vendu pour moins de 10€, que je vous recommande vivement si vous avez la peau foncée UNIQUEMENT (en effet, vous avez le choix entre « dark » et « extra dark » et je dois dire que le « dark » est déjà un peu trop foncé pour moi…).

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-sourcils-benefit-vs-sleek-eyebrows

 

2. Pour les sourcils plus épais: un crayon absolument MAGIQUE, que j’utilise tous les jours, il s’agit du « Sourcils Poudre » de Dior, dispo également chez Sephora. Ce crayon est une vrai merveille, il porte super bien son nom puisque, même après avoir passé 15 fois votre crayon sur vos sourcils, vous aurez toujours un résultat poudré HYPER naturel ! J’utilise la couleur « sable » et elle matche parfaitement mon teint/mes cheveux :)

Dior-Sourcils-Sourcils_Poudremercredie-blog-mode-beaute-sourcils-sourcil-conseil-dessiner-crayon-poudre-dior-sable-sleek-benefit-brow-zing6C’est pour moi LE crayon à sourcils que vous devriez TOUTES avoir :P

Sur ce, les filles, j’espère que vous trouverez cet article complet et qu’il répondra à toutes vos interrogations sur mes/les sourcils… et pour finir:

51c076bbd9159

Toute nude.

mercredie-blog-mode-beaute-fashion-blogger-switzerland-nude-lipstick-mac-honey-love-curly-hair-curls-nappy-afro-kinky2J’imagine que toutes les blogueuses ont chacune leur lot de bonnes surprises concernant les mots clefs ayant fait venir leurs visiteurs. Pour ma part, quelques mois après avoir commencé mon blog, je me souviens avoir été impressionnée par le nombre de visites provenant du mot clef « nude »… Et j’ai eu envie de répondre à toutes les brebis égarées s’étant retrouvées par ici que NEIN NEIN NEIN vous ne me verrez pas à poil sur le blog ! C’est con hein ! Hé oui, à l’avenir sachez que quand on vous parle de nude sur un blog de fille, il est plus probable qu’il s’agisse de make-up ou de couleurs de fringues un peu palôches que d’une véritable invitation à l’exhibitionnisme. DOUMAJE. Bref, je cherche un peu les embrouilles en choisissant ce titre pour mon article du jour :)

Sinon, vous ne m’en voudrez pas, je ressors des photos de derrière les fagots que j’avais complètement oublié de poster ! Des clichés de cet été, au moment où je m’étais légèrement abimée le pied (je vous présentais d’ailleurs ce look-ci, très VIP vous verrez). Outfit total white parce que, je le répète, c’était l’été. Et l’été on est fou. On porte même des anciennes fringues de sa mère (coucou maman !), qui font très Marie-Thérèse-va-à-l’église-ce-dimanche mais que j’aime beaucoup quand même.

Et maintenant, sous vos yeux ébahis, versions avec ET sans collier

mercredie-blog-mode-beaute-fashion-blogger-switzerland-nude-lipstick-mac-honey-love-curly-hair-curls-nappy-afro-kinky-bague-rita-zia-phallange-look-white-dentelle-lace-shortmercredie-blog-mode-beaute-fashion-blogger-switzerland-nude-lipstick-mac-honey-love-curly-hair-curls-nappy-afro-kinky-bague-rita-zia-phallange-look-white-dentelle-lace-short-river-island-color-block-sandales3

Et comme je pars un peu en live sur le blog en ce moment, du genre je mélange mes présentation de looks et mes envies beauté/makeup, aujourd’hui vous avez droit à un nouveau post « 2-en-1 » (après « Woother » qui était déjà dans le même esprit).

Pour tout vous dire, j’ai presque 10 rouges-à-lèvres nude… mais je n’ai jamais osé porter l’un d’entre eux. La raison ? Aucun n’a jamais vraiment été à la hauteur de mes attentes. Mine de rien, trouver le bon colori « nude » c’est super dur car il en existe une multitude ! Plutôt beige, plutôt rosé, plutôt marron, brillant, mat, semi-mat… J’ai vraiment tout essayé. Et la plupart du temps le résultat était affreux (si jamais la notion de « lèvres blanches craquelées de moniteur de ski ESF » vous dit quelque chose…).

J’ai fini par trouver mon amour chez MAC (encore !), avec la teinte « Honey Love ».

mercredie-blog-mode-beaute-fashion-blogger-switzerland-nude-lipstick-mac-honey-love-curly-hair-curls-nappy-afro-kinky-bague-rita-zia-phallange2mercredie-blog-mode-beaute-fashion-blogger-switzerland-nude-lipstick-mac-honey-love-curly-hair-curls-nappy-afro-kinky

Et, en fait, la grosse astuce que j’aurais à donner pour porter ce genre de lipstick ce serait de ne pas chercher à dessiner le contour (même avec un crayon nude lui aussi), mais plutôt de le camoufler à l’aide d’un correcteur/anti-cernes. Je trouve que le résultat n’en est que plus naturel (et quand on sait que le principe du nude c’est d’en mettre 3 tonnes pour ensuite pouvoir prétendre n’avoir rien mis, c’est quand même bon à savoir !). Et puis, franchement, rien de plus élégant que de belles lèvres « naturelles » (avec de GIGANTESQUES guillemets, toi même tu sais)…

0c7592e24823e9d19902e783a48513aed388a51eed5afc540cb5698fd86c7d78e1c54b8542e42cb6d828aeff3e272910Aaliyahkimk53

Voilà, voilà, vous savez tout (enfin, si tel n’était pas le cas, on se retrouve dans les commentaires !), je n’ai pas non plus trop forcé sur les yeux (juste mon mascara préféré, dont je vous parlais déjà ici) !

Je vous souhaite une belle semaine !

mercredie-blog-mode-beaute-fashion-blogger-switzerland-nude-lipstick-mac-honey-love-curly-hair-curls-nappy-afro-kinky-bague-rita-zia-phallangemercredie-blog-mode-beaute-fashion-blogger-switzerland-nude-lipstick-mac-honey-love-curly-hair-curls-nappy-afro-kinky-bague-rita-zia-phallange-look-white-dentelle-lace-short-river-island-color-block-sandales2mercredie-blog-mode-beaute-fashion-blogger-switzerland-nude-lipstick-mac-honey-love-curly-hair-curls-nappy-afro-kinky-bague-rita-zia-phallange-look-white-dentelle-lace-short-river-island-color-block-sandalesmercredie-blog-mode-beaute-fashion-blogger-switzerland-nude-lipstick-mac-honey-love-curly-hair-curls-nappy-afro-kinky3Top vintage – short de marque inconnu (similaires ici, ici et ici) – Collier plastron Promod (similaires ici, ici et ici) – Sandales River Island – Bague Rita & Zia (similaires ici et ici)

Astuce make-up: comment adapter son fond de teint à son bronzage.

Quelle fille ne s’est pas déjà retrouvée en vacances (ou après les vacances !) avec un fond de teint mille fois trop clair… faute de bronzage ?! Ouhhh j’ai comme l’impression que je ne suis pas la seule à avoir été dans ce cas de figure :)

Lors du dernier concours proposé sur le blog, je vous avais demandé de me laisser en commentaires vos avis, suggestions et autres remarques au sujet du contenu de celui-ci. J’ai retenu que vous souhaitiez, d’une part, avoir davantage de petites « astuces »/ »trucs » et, d’autre part, que j’écrive plus d’articles maquillage. J’espère donc exaucer des vœux aujourd’hui !

Pour « foncer » son fond de teint favori et ainsi éviter d’avoir à acheter un fond de teint UNIQUEMENT pour l’été, j’ai tout simplement légèrement modifié la façon dont j’utilisais mon primer.

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-maquillage-astuce-teint-fond-teint-trop-clair-kiko-skintone-primer-test-avis-armani-maestro

En effet, début juin j’avais passé une commande chez Kiko comprenant le primer Skin Tone, colori « Bronze » (qui s’adapte subtilement à TOUTES les teintes de peau, en lui donnant un aspect hâlé ultra naturel car plutôt léger et transparent).

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-maquillage-astuce-teint-fond-teint-trop-clair-kiko-skintone-primer-test-avismercredie-blog-mode-beaute-makeup-maquillage-astuce-teint-fond-teint-trop-clair-kiko-skintone-primer-test-avis-armani-maestro-bronzage-peau-halee-metisse

Je ne vais rien vous apprendre en vous expliquant que ce genre de produit (= les bases de teint correctrices) s’applique en général AVANT le fond de teint (ou même, seul… c’est d’ailleurs ce que je comptais faire cet été). Seulement, ayant fait une petite allergie au soleil au début de mes vacances (youpiiiii…), j’avais quand même envie d’avoir l’effet d’un fond de teint, histoire d’avoir un peu de couvrance et, surtout, d’avoir un teint nickel en soirée par exemple. Problème, mon Maestro était trop clair (même en appliquant le correcteur Kiko « Bronze » avant). J’ai donc tenté quelque chose: mélanger les deux !

Un mélange assez « costaud » en primer: 3/4 de « Bronze » et 1/4 de fond de teint. Le résultat est nickel: lumineux, toujours très transparent (ce que j’adore avec le Maestro et qui, par conséquent, est conservé grâce à la légèreté du primer Kiko) et enfin, parfaitement adapté à mon hâle estival plus soutenu !

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-maquillage-astuce-teint-fond-teint-trop-clair-kiko-skintone-primer-test-avis-armani-maestr2

Malheureusement, je constate que ce primer n’est actuellement pas disponible chez Kiko… mais je suis sûre que plein d’alternatives se trouvent chez Sephora par exemple.

Autrement, si vous voulez vraiment l’effet « fond de teint », l’idéal est de mélanger son fond de teint habituel avec un autre plus foncé… mais bon, cela implique d’avoir deux fonds de teint… Du coup, je préfère l’alternative « primer » car on peut toujours l’utiliser en « sublimateur » de teint, beaucoup plus léger qu’un fond de teint classique :)

J’espère que cette petite astuce vous sera utile, bonne semaine !

Je porte le vernis « Ciel » de Miss Helen (dispo chez Monoprix).

Ma routine teint (+ mes poudres HD favorites !)

Il y a quelques jours, je vous demandais sur ma page Facebook quel sujet vous intéresserait le plus pour mon prochain article. Vous aviez été nombreuses à vouloir un post makeup. Pour être parfaitement honnête j’avais commencé à le faire… et puis je me suis dit qu’avant d’attaquer le maquillage, je préférais faire un petit point « introductif » en vous présentant ma routine soins du visage/de la peau. Alors pour celles qui ne l’auraient pas lu, je le dis et répète, mieux vaut investir plus de temps, d’effort et d’argent dans des bons produits skincare pour soigner sa peau que de penser directement maquillage. Aujourd’hui, je vais donc partager avec vous ma routine teint :D

Après avoir préparé ma peau (et éventuellement appliqué un primer teint), je dépose mon fond de teint. Je jongle entre 4 produits différents dans l’année:

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-favoris-fond-de-teint-elf-zero-defaut-flawless-foundation-test-deam-nude-mousse-loreal-black-up-maestro-armani

J’utilise souvent, pendant l’été, le Dream Nude Mousse de Maybelline (1) et le fond de teint fluide de Black Up (2) pour la simple et bonne raison que leurs teintes sont un peu plus foncées que ma carnation naturelle. Le Maybelline est assez aérien et du coup très léger à porter. Le Black Up est un peu plus couvrant, idéal en soirée par exemple.

Le Flawless Finish/Zéro Défaut de ELF (3) et le Maestro d’Armani (4) sont quant à eux mes fonds de teint de tous les jours car leurs teintes matchent parfaitement ma couleur de peau. Vous connaissez déjà le Maestro (je vous en ai déjà parlé plusieurs fois), une merveille de légèreté et un rendu vraiment velouté que j’adore. En revanche, je crois que je n’ai que rarement évoqué le Flawless Finish (ou « Zéro Défaut » sur le site français) de ELF. Et pourtant, croyez-le ou non, il a longtemps été MON fond de teint préféré de tous les temps, il suffit de voir tous les flacons qui traînent encore chez moi…

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-favoris-fond-de-teint-elf-zero-defaut-flawless-foundation

Ce qui est « drôle », c’est que ces deux fonds de teint ont des prix radicalement opposés: le Maestro d’Armani coûte 65€ tandis que celui de chez ELF ne coûte que 6.80€ ! Or, pour moi, ils sont chacun numéro 1 dans leur domaine: je me tourne vers le Maestro lorsque je recherche le naturel, la transparence, en gros un produit qui sublime mon grain de peau sans trop « couvrir », tandis que j’ai longtemps acheté le ELF pour son niveau de couvrance mais aussi le naturel du rendu. A essayer absolument !

Ensuite, je corrige mes petites imperfections. D’abord, les tâches, que je dissimule avec le correcteur (1) Vichy Dermablend (je l’utilise depuis mes 14 ans, quand j’ai eu mes premiers problèmes de peau… 10 ans de fidélité, autant vous dire que je considère ce produit comme une valeur sûre :P), que je tapote avec mon annulaire. Puis, mes cernes, que j’atténue grâce au (2) Studio Finish Concealer, l’anticerne le plus efficace jamais croisé dans ma vie folle de testeuse make-up.

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-favoris-fond-de-teint-elf-zero-defaut-flawless-foundation-correcteurs-concealer-mac-vichy-dermablend
Pour finir, je fixe et matifie avec une poudre HD. Ce genre de poudre m’évite en effet d’avoir la peau qui brille et assure cet effet « haute définition » que l’on recherche toutes. J’en connais un petit rayon sur ces fameuses poudres HD ! Je crois avoir trouvé la bonne… mais je voulais vous parler des 3 que j’ai pu essayer auparavant.

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-poudre-hd-avis-test-mac-essence-makeupforever-makeup-for-ever-mufe-poudre-libre-elf-poudre-libre-poudre-hd-mufe
Pour vous retracer un peu l’historique, j’ai d’abord testé LA poudre libre HD par excellence, celle de chez Make Up Forever (2) ! Pas mal du tout… mais alors quelle présentation foireuse ! Énormément de perte de produit et ça, ça me foutait vraiment les boules, surtout qu’elle est loin d’être donnée. J’ai donc tenté l’équivalent de chez ELF (2), toujours en format « poudre libre »… Même constat concernant les pertes… Mais bon, celle-ci étant beaucoup moins chère, j’étais un peu moins énervée :)

Et puis je me suis focalisée sur les formats compact (3 et 4)… Une vraie révélation !

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-poudre-hd-avis-test-mac-essence-makeupforever-makeup-for-ever-mufe-poudre-libre
Je me suis d’abord tournée vers la Prep+Prime de MAC… vraiment, vraiment bien ! Mais elle aussi coûte relativement chère… sans compter que, si vous êtes aussi douées que moi, vous ferez tomber le poudrier et exploser son contenu en moins de 2 semaines. Du coup, complètement par hasard, je me suis tournée vers la poudre similaire de chez Essence (qui coûte moins de 5€ !) et là… autant vous dire que j’ai trouvé MA poudre ! Rendu identique aux produits MAC ou Make Up Forever mais à petit prix ! J’aime :)

Pour finir, et surtout pour celles qui se demandent comment j’applique tous ces produits, voici maintenant mes pinceaux fétiches !

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-favoris-fond-de-teint-elf-zero-defaut-flawless-foundation-test-deam-nude-mousse-loreal-black-up-maestro-armani-pinceaux-brushes-mac-elfJ’utilise les désormais incontournables pinceaux 187 et 190 de MAC pour appliquer mes fonds de teint liquides. Le premier, un pinceau « stipple », me procure un résultat assez léger, aérien, tandis que le second est réservé aux effets à la fois plus travaillés et plus couvrants. Pour déposer ma poudre fixante HD, j’adore le pinceau poudre ELF (vendu à seulement 4€ !).

Voilà voilà ! Vous voyez, petit à petit, vous finirez par TOUT savoir sur mon make-up :)
Bonne semaine à toutes !

« Findation » ou comment trouver la nuance de fond de teint PARFAITE.

Qui oserait acheter son fond de teint en ligne sans l’avoir testé IRL ? Qui compte vraiment sur un swatch pour trouver la teinte la plus adaptée à sa carnation ? Qui se base sur les petites carrés beiges supposés indiquer le rendu réel du produit sur la peau ? Moi perso, j’ai du mal dans toutes ces situations.

Mais aujourd’hui est un jour particulier dans cette rubrique « Beauty ». Pourquoi ? Parce que, mes enfants, j’ai découvert un site absolument fou (via le blog d’Hélène), qui existe pourtant depuis 2012 si on en croit sa FAQ (POURQUOI PERSONNE NE M’A PREVENUE PLUS TOT ?!?). Le concept est simple, la mécanique derrière un peu moins (sauf pour celles qui auraient fait un Master Spé « algorithme »), en tout cas, l’outil est suffisamment bluffant et pratique pour avoir son petit article dédié aujourd’hui ;)

findation-logo-found-foundation-makeupCe site c’est Findation (find + foundation = trouver son fond de teint) et, au cas où le nom ne serait pas suffisamment évocateur, vous avez toujours la homepage pour vous mettre au parfum: « You know your foundation shade in Chanel/Urban Decay/Maybelline…, find your match in Shiseido/ELF/Armani/Dior…« . En gros, si vous avez la référence d’au moins 2 fonds de teint (ayant rempli vos attentes en termes de teinte), la plateforme est capable de vous proposer plusieurs dizaines d’autres fonds de teint, d’autres marques, fortement susceptibles de matcher votre carnation. Si ça c’est pas du rêve, ça y ressemble pas mal.

J’ai fait le test avec les 2 fonds de teint dont j’ai été le plus satisfaite (en plus, deux extrêmes en termes de prix): le Maestro d’Armani (en teinte 7, dont je vous parlais ici) et le Zéro Défaut d’Eyes Lips Face (teinte caramel).

test-findation-foundation-armani-maestro-mercredie-blog-beaute-makeup-maquillage-elf-eyes-lips-face-caramel-shadeSi je clique sur « Find my matches »… BOOM, une centaine de propositions, à travers toutes les marques, toutes les gammes, tous les prix et sous toutes les formes (liquides, poudres, mousses…):

test-findation-foundation-armani-maestro-mercredie-blog-beaute-makeup-maquillage-elf-eyes-lips-face-caramel-shade-results
C’est dingue, j’adore ce site alors que je n’ai même pas encore essayé le moindre fond de teint m’ayant été proposé… mais j’adore le concept ! D’abord parce qu’il me permet de découvrir plein de produits sur lesquels je n’aurais absolument JAMAIS porté mon attention. Ensuite parce que ce site utilise les principes du crowdsourcing. Qu’est-ce que c’est ? Tout simplement le fait, pour une marque, une entreprise, un artiste… de capitaliser sur le contenu créé et proposé par ses audiences (consommateurs, fans, internautes…) pour à son tour créer ou proposer un service ou produit nouveau. Vous connaissez toutes Wikipédia ? C’est sans doute le plus parlant de tous les services utilisant le crowdsourcing. En interrogeant plusieurs femmes sur la similarité de plusieurs fond de teint qu’elles ont pu utiliser, Findation a pu se constituer une base de données complète et crédible (car fondé sur l’avis d’utilisatrices lambda) et ainsi nous proposer ce service résolument innovant. Enfin, parce que c’est aussi sacrément pratique de ne pas devoir se déplacer dans tous les Sephora, Marionnaud, Printemps… du coin pour pouvoir essayer toutes les teintes du fond de teint qui nous fait de l’oeil depuis plusieurs jours !

Alors, combien serez-vous à utiliser Findation pour trouver votre futur fond de teint :D

PS: les Be Fashion Talents se terminent dans 5 jours, vous pouvez toujours voter pour moi une fois par jour (il suffit de cliquer sur « J’aime », aucune inscription nécessaire) ! Les résultats sont serrés, j’ai donc TOUJOURS besoin de votre soutien :) merci et désolée pour ce spam quotidien..!

Ahhhh si j’avais connu le mascara Eyeko plus tôt…

eyeko
Ce moment frustrant où tu as l’impression d’être la dernière au courant. C’est exactement ce que j’ai ressenti lorsque je suis tombée sur cette démo des nouveaux produits Eyeko.

ALLO ? NON MAIS ALLO QUOI ? Pourquoi personne ne m’a parlé de cette marque avant ? Franchement les filles je vous en veux… et vous allez vite comprendre pourquoi ;)

Le site d’Eyeko est assez chronophage: personnellement, j’y ai bien passé une demie-heure, entre les présentations produits, les démos, et bien sûr toutes les vidéos YouTube parlant du produit (et, évidemment, la dizaine de vidéos suggérées par YouTube à chaque fin de séquence)… et je ne vous parle pas du moment crucial du choix de produits à commander.

Alors voilà, c’est simple, J’ADORE cette marque. Tout d’abord, d’un point de vue marketing (tant au niveau du logo que je trouve extrêmement bien pensé que de la façon dont les produits sont présentés sur le site): la marque a tout bon. On a VRAIMENT l’impression de s’adresser à des EXPERTS DU EYE MAKEUP (on finit même par se demander pourquoi on achetait d’autres marques avant). En même temps, EYEko, quoi. J’aime que la marque (ouhhh je sens que je pars dans un post plus orienté « com/marketing » que « beauté » mais allé, qui m’aime me suive !) ait une certaine « ligne de conduite ». Eyeko, c’est l’expert des yeux, point. Ce n’est pas chez Eyeko que vous trouverez un rouge-à-lèvres, un aspirateur vapeur ou un highlighter. En revanche, vous pouvez être sûre que la marque est dévouée corps et âmes à la beauté de nos petits yeux ;)

eyeko-Making-Eyes-since-1999« Making eyes since 1999 », si c’est pas la classe comme baseline ça !

En toute logique (et simplicité), Eyeko propose donc des mascaras et des eyeliners. Rien de foufou jusque là me direz-vous. Sauf que les produits sont de vraies merveilles d’efficacité et de précision. J’y croirais si on me disait qu’ils avaient été approuvés par la Nasa.

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-eyeko-skinny-mascara-eyeliner-review
On entend souvent parler de filles qui galèrent avec l’eyeliner, qu’il s’agisse de son application ou bien de la finition de la pointe. Je dirais, et ceci est un avis tout à fait personnel, que dans 90% des cas, ces filles n’utilisent pas les bons produits. Et pour cause, trouver un bon eyeliner c’est un peu mission impossible (je trouve) ! Pointe feutre qui sèche trop vite, liquide qui coule, plume trop fine… Je dois en avoir une dizaine dans mon attirail makeup (du Guerlain au ELF en passant par L’Oréal), et bien AUCUN ne m’a donné entière satisfaction jusque là. Je n’ai pas encore testé mon Eyeko mais rien qu’à voir la manière dont il « glisse » sur la paupière sur les vidéos, je pense ne pas m’être trompée.

C’est du mascara « Skinny » que je veux vous parler aujourd’hui.

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-test-review-eyeliner-mascara-skinny-eyeko
Il faut savoir que je cumule les désavantages d’un point de vue cils : ils ne sont pas bien pigmentés, très courts, pas du tout recourbés et assez peu fournis. QUI DIT MIEUX ? J’ai donc eu l’impression que j’allais pouvoir obtenir les meilleurs résultats en optant pour le Skinny, un des 3 mascaras héros de la marque.  Sa promesse ? Etirer les cils au maximum (même les plus courts). NICKEL.

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-test-review-mascara-skinny-eyekoSa forme est assez peu courante, on dirait plus un bâtonnet qu’une vraie brosse…

J’ai été agréablement surprise de découvrir que la boîte du mascara contenait le fameux « bouclier », censé protéger la paupière d’un coup de mascara malvenu lors de l’application sur les cils. Ingénieux sans doute… Je n’en ai personnellement pas franchement l’utilité (c’est sûrement destiné aux filles dont les cils dépassent les 2mm de long).

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-test-review-eyeliner-mascara-skinny-eyeko-mediator-bouclier-shield
Le produit en lui-même sent bon et a l’air vraiment « concentré » (peut-être que je m’emballe mais c’est vraiment l’impression que j’ai eue en entendant le « poccc ! » (je le fais bien hein ;) qu’a fait la brosse en sortant de son tube). J’aime bien la forme du tube d’ailleurs (OSEF je sais !).

Les résultats ? Ecoutez, je crois que je vais jeter tous les mascaras qui traînent sur ma coiffeuse, j’ai trouvé mon maître. Des cils super épais (bien que toujours peu fournis), recourbés à la perfection, très bien séparés. Une application super simple, même sur les cils du bas. TROP KEWL ! A MOI LES CILS DE STAAAAAAAAR (j’ai appliqué une couche seulement sur les photos ci-dessous !):

mercredie-blog-mode-beaute-makeup-test-review-eyeliner-mascara-skinny-eyeko-before2mercredie-blog-mode-beaute-makeup-test-review-eyeliner-mascara-skinny-eyeko-after2
Et le petit .gif qui va bien…
Pas de cils, PLEIN DE CILS… Pas de cils, ENCORE PLUS DE CILS… Allé bisou :)

C8_7FY on Make A Gif, Animated Gifs

(le mascara Skinny coûte 18€ et l‘eyeliner 11€. Tous deux sont dispo sur www.eyeko.com)

Mon fond de teint du moment: le Maestro de Giorgio Armani.

Je vais vous parler aujourd’hui du fond de teint qui illumine depuis plusieurs semaines mon quotidien (ainsi que mon teint): le Maestro Maquillage Fusion de Giorgio Armani.

armani-maestro

Pourtant, rien ne me prédestinais à l’acheter (même si j’en avais entendu énormément de bien sur les internettes), et ce pour trois raisons:
– Je ne savais même pas que Georges faisait du makeup (l’inculture totale),
– Balancer 70 balles dans un fond de teint n’était pas franchement au programme,
– Mon ex fond de teint me convenait tout-à-fait, pour la simple et bonne raison qu’il était parfaitement adapté à ma carnation (le ELF flawless finish foundation en Caramel pour les curieuses, à seulement 6,80e #AHAHAH).

Et puis ce qui devait arriver, arriva. Je me suis faite choper par une représentante Armani chez Manor (hum bon ok j’étais déjà en train de scruter l’ensemble de la gamme depuis 5min). J’ai pu tester ce fond de teint sur ma main et là autant vous dire que… je n’avais jamais testé pareille texture ! Une micro goutte suffit à s’étaler sur tout le dessus de la main et, SURTOUT, quelle finesse ! Une sorte de micro-film teinté, étirable à volonté et, cerise sur le gateau, extrêmement léger: « grâce à sa technologie de pigment « intelligent », ce fluide ultra-fin fusionne avec la couleur naturelle de votre peau pour un teint sur-mesure et sans aucune sensation de matière », pour une fois, ce petit délire de copywriter descriptif reflète parfaitement ce que j’ai ressenti. J’avais déjà à moitié acheté le produit.

J’ai ensuite pu essayer le produit sur ma peau et là j’ai vraiment été conquise. La teinte était exactement la bonne et j’ai adoré la transparence du rendu: un peu comme si le fond de teint sélectionnait les zones à estomper (rougeurs, petits boutons, cernes…) et ne laissait apparaître que les « jolies » irrégularités de la peau (petites tâches/grains de beauté…). Un bon « flouteur » donc mais définitivement pas un « couvreur ». En plus, il n’a pas du tout fait briller ma peau (en principe j’ai besoin d’une finition poudrée), on peut donc dire qu’il a un effet matifiant. Enfin, comme je l’expliquais plus haut, une micro-dose de produit suffit pour tout le visage (je l’applique avec le 187 de MAC pour encore plus de légèreté).

En résumé, je dirais que, de par sa texture incroyablement fine et son rendu perfecteur, le Maestro s’apparente à une BB cream de luxe et vaut vraiment son prix.

L’avant/après en images (il y a une légère différence de luminosité entre les deux photos, en réalité le rendu est moins « jaune » mais c’est juste pour vous montrer l’action « unifiante » du Maestro):

mercredie-blog-beaute-amani-maestro-review-before-after-foundation-fond-de-teint

Il est nickel pour mon petit makeup du moment, réalisé avec un bronzer ELF, le liner L’Oréal Perfect Slim et le mascara I <3 volume de Essence (je vous invite à zoomer en cliquant sur les photos pour voir mes sourcils épilés à l’arrache le rendu du fond de teint un peu plus précisément):

mercredie-blog-beaute-beauty-test-before-after-armani-fond-de-teint-maestro-foundation-review-lookA++ ;)

Un smoky express avec le Smoky Master de Maybelline.

Un jour nouveau se lève sur le blog puisque j’entame ma toute nouvelle rubrique « beauté » ! On va commencer mollo avec un make-up SIMPLISSIME, un smoky noir simple et discret, idéal pour tous les jours.

2-mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-makeup-smoky-master-black-maybelline-nars-mac-concealer-studio-finish-bb-cream-dermablend-ysl-touche-eclatRien de foufou me direz-vous… sauf que je viens de découvrir le Smoky Master de Maybelline et que je trouve ce crayon vraiment bien pensé: il permet évidemment de tracer son trait mais aussi de l’estomper grâce à son embout estompeur. C’est tout bête mais il fallait y penser.

Les produits utilisés pour ce make-up:

1-mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-makeup-smoky-master-maybelline-nars-mac-concealer-studio-finish-bb-cream-dermablend-ysl-touche-eclat1. Master Smoky de Maybelline (black)
2. BB Cream de Superdrug (teinte Medium)
3. Correcteur Dermablend de Vichy (teinte Bronze 55)
4. Studio Finish Concealer de MAC (teinte 30)
5. Pinceau 187 de MAC
6. Touche éclat d’Yves Saint Laurent (teinte 5)
7. Stick The Multiple de NARS (teinte Orgasm)
8. Mascara I <3 Extreme d’Essence
9. Crayon Sourcils Poudre de Dior
10. Sheer Gloss Balm Xperience de Max Factor (teinte 06)
11. Baume-à-lèvres Carmex

Je vais d’abord unifier mon teint. Comme j’ai une sainte horreur de l’effet plâtre de certains fonds de teint (en même temps qui en raffole..? Oh mais toi peut-être ?!), j’ai récemment franchi le cap des BB creams et je suis fan de leur effet translucide et rayonnant à la fois. J’ai donc profité de mon dernier passage à Londres pour tester celle de Superdrug: cheap (environ 5e), sans paraben et EN PLUS à ma teinte (c’est pas souvent)… bref parfaite ! Je l’applique avec le pinceau 187 de MAC pour un effet light.

mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-nars-mac-concealer-studio-finish-bb-cream-dermablend-ysl-touche-eclat-orgasm-mutliple-2-highlighterJ’efface ensuite mes cernes avec le Concealer Studio Finish de Mac (teinte 30), un incontournable que j’utilise depuis 5 ans. J’utilise le correcteur Dermablend de Vichy pour cacher les imperfections/petites tâches.

mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-nars-mac-concealer-studio-finish-bb-cream-dermablend-ysl-touche-eclat-orgasm-mutliple-highlighterNe poudrez jamais une BB cream, ce serait dommage de perdre le « rayonnant » du produit !

Puis, j’illumine, en 2 étapes. Je dépose en premier quelques gouttes de Touche Éclat sous mon arcade, sous mes yeux et sur l’os de mon nez (on tapote, on n’étire surtout pas). J’applique ensuite le fantastique blush stick The Multiple de Nars, en teinte Orgasm, de mes joues jusqu’aux tempes. C’est un rosé transparent, à la fois nacré et scintillant. L’effet ultra lumineux qu’il crée sur les pommettes est vraiment top. Mieux que Photoshop.

mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-nars-mac-concealer-studio-finish-bb-cream-dermablend-ysl-touche-eclat-orgasm-mutliple-highlighter-3 mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-nars-mac-concealer-studio-finish-bb-cream-dermablend-ysl-touche-eclat-orgasm-mutliple-highlighter-7mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-nars-mac-concealer-studio-finish-bb-cream-dermablend-ysl-touche-eclat-orgasm-mutliple-highlighter-6Mon teint est prêt (ah oui et j’ai aussi redessiné mes sourcils inexistants très fins avec le crayon Sourcils Poudre de Dior).

Passons à la création du smoky. Un truc que j’aime bien faire avec mes crayons (pour voir s’ils sont gras crémeux comme je les aime), c’est le test sur la waterline. J’ai été bluffée par le Smoky Master, un passage suffit pour teinter tout l’intérieur de l’oeil !

mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-nars-mac-concealer-studio-finish-bb-cream-dermablend-waterlineCette photo ne sert à rien mais je l’aime bien.

mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-black-waterlineJe trace ensuite deux traits (plus ou moins épais, selon l’intensité que vous souhaitez donner à votre smoky), aux raz des cils supérieurs et inférieurs. Je les estompe ensuite avec l’enbout mousse de l’autre côté du crayon.

mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-nars-mac-concealer-studio-finish-bb-cream-dermablend-ysl-touche-eclat-orgasm-mutliple-highlighter-smudgemercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-nars-mac-concealer-studio-finish-bb-cream-dermablend-ysl-touche-eclat-orgasm-mutliple-highlighter-smudge-2À partir de la c’est freestyle: vous pouvez répéter l’opération pour un résultat plus intense (comme chez Beautylab), vous pouvez aussi faire remonter votre couleur plus haut sur la paupière mobile. Personnellement, j’ai opté pour un smokey très discret (je n’ai tracé qu’un trait et je l’ai ensuite étiré au max avec l’embout mousse). Je termine avec un peu de mascara.

mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-black-waterline-closeup3mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-black-waterline-closup2mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-nars-mac-concealer-studio-finish-bb-cream-dermablend-ysl-touche-eclat-orgasm-mutliple-highlighter-before-afterAvant / Après

Vous pouvez aussi faire les DINGUES en traçant un trait d’eye-liner et en ajoutant une  touche de lipstick rose…

mercredie-blog-mode-beaute-maquillage-tuto-makeup-smoky-master-maybelline-black-waterline-result-side

Mon bilan à propos du Smoky Master:

Les PLUS:
– Super pratique pour un make-up simple et rapide,
– Texture ultra VRAIMENT crémeuse du liner (qui est aussi très pigmenté),
– Du coup, il tient super bien dans la waterline,
– Existe en 5 coloris (black, chocolate, navy, violet, grey),
– Pas cher (+/- 5e).

Les MOINS:
– La matière file vite dans les plis de la paupière,
– L’éponge est difficile à nettoyer: parfois on pense estomper, en fait on ruine juste tout son make-up parce que l’embout n’était pas 100% propre,
– Pour un résultat plus sophistiqué, rien de tel qu’un bon fard poudre et un estompeur…

Je recommande ce produit pour celles qui cherchent davantage la praticité que la sophistication/créativité).