Parlons cheveux… Pourquoi ma texture a autant changé ?

Enfin, la réponse à la question que LE MONDE ENTIER se pose (du moins, une bonne partie d’entre vous): mais qu’ai-je donc fait à mes cheveux ?

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-naturels-afro-2019-texture-changement-3c-boucles2

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-naturels-afro-2019-texture-changement-3c-boucles3

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-naturels-afro-2019-texture-changement-3c-boucles4Chevelure (beaucoup) plus épaisse, boucles (beaucoup) plus resserrées, couleur (beaucoup) plus uniforme… La question semble légitime après tout !

Ma réponse à cette interrogation vous paraîtra peut-être un peu simpliste: pour une fois, je ne compte pas écrire une tartine au sujet de mes cheveux (qui occupent quand même une sacrée place ici depuis le début de ce blog !). Ce qu’il s’est passé, c’est tout bête: je n’ai plus RIEN fait à mes cheveux depuis ma dernière « grosse » coupe (2017).

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-naturels-afro-2019-texture-changement-3c-boucles6
Printemps 2017

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-naturels-afro-2019-texture-changement-3c-bouclesAutomne 2017

Voilà, au revoir et bonne semaine à toute !

Non je plaisante, je vais tout de même élaborer un petit peu autour de ce rien ;)

Quand la plupart d’entre vous m’avez « rencontrée », je portais déjà mes cheveux bouclés « naturels ». Mais bon, NATURELS avec des énormes guillemets puisque j’étais une grosse frénétique des colorations, mèches e tutti quanti. A l’époque, je ne me rendais pas bien compte des dommages engendrés (et puis, à force, je m’étais tellement habituée à mes cheveux « abîmés », que j’ai fini par me convaincre qu’il s’agissait de leur vraie nature). Ce n’est que lorsque j’ai pu comparer mes pointes colorées avec mes repousses toutes neuves que j’ai clairement constaté la différence de texture et de « qualité ».

http://mercredie.com/wp-content/uploads/2019/02/mercredie-blog-mode-beaute-curly-curls-nappy-boucles-frises-cheveux-hair-color-couleur-olia-test-review-avis-avant-apres-before-after-rouge-cerise-profond-test-red-cherry-3.jpg2013: ma période rouge (cheveux super fins)

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-naturels-afro-2019-texture-changement-3c-boucles7Eté 2015: premières expérimentations de blond

 mercredie-blog-beaute-cheveux-afro-naturels-decoloration-bleached-hair-natural-platine-blonde-curls-curly-frises-big-platinum-dark-girl-mixed-tannedPrintemps 2016: décoloration totale

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-naturels-afro-2019-texture-changement-3c-boucles5Eté 2016: tentative de récupération de ma couleur naturelle (= échec cuisant, les pigments ne tenaient pas). On voit bien à quel point mes racines (non traitées) sont épaisses, alors que mes pointes sont clairement en fin de vie…

En plus de tuer à petit feu ma chevelure à force de colorations, décolorations, henné, mèches etc., je me laissais embobiner par les tutos Youtube et ses routines capillaires ultra sophistiquées (auxquelles j’ai d’ailleurs moi aussi contribué…): 12.000 produits appliqués les uns après les autres, un peu à l’image du layering pour le visage. Sauf que, je suis presque devenue « otage » de mes produits: sans eux (et sans tournicoter mes boucles autour de mes doigts !), impossible d’obtenir une boucle définie, avec du ressort et un semblant de bonne santé. Il fallait que je finter pour donner un aspect correct à mes cheveux défoncés. Je crois que je n’avais même jamais osé laisser sécher mes cheveux sans produits, de peur du résultat. Depuis ma coupe, j’ai arrêté « d’étouffer » mes cheveux avec des substances inutiles et je me limite à quelques incontournables: shampoing, après-shampoing, masque, crème, gel et éventuellement huile.

Pour le shampoing (je me lave les cheveux toutes les semaines environ), je prends simplement ce que j’ai sous la main. Pour le conditioner en revanche, j’aime beaucoup le Cantu qui démêle bien et qui est très abordable. Pour le masque, en ce moment je suis sur un mix de « base neutre bio » (shoppée sur Aroma-Zone) avec un peu toutes les huiles qui traînent dans ma salle de bains (et ma cuisine). J’essaye au maximum de garder mes cheveux trempés au moment d’appliquer mes produits coiffants (si nécessaire, j’utilise un spray pour les remouiller). En ce qui concerne les crèmes, j’ai trois chouchous: le leave-in Cantu (format pompe, plus pratique, plus économique !), le « Quench » de Aunt Jackie’s et la petite nouvelle, la crème coiffante NIIR, que j’ai récemment découverte. En « finition », j’utilise le « Light Defining Gel » de Devacurl (que j’avais acheté à NYC il y a quelques années mais que je commence seulement à adorer !) sur l’ensemble de ma chevelure, et ce gel Eco Styler sur mes baby hair qui sont très crépus (leur texture est très différente du reste). Je sèche le tout au diffuseur. Et puis c’est tout. Pour la semaine. Je NE touche PLUS à mes cheveux: pas d’eau, pas de spray, pas de crème, pas de chaleur, rien… juste peut-être un peu d’huile pour que ça brille !

Vous avez la recette maintenant :)

Il aura donc fallu que je passe par les extrêmes (décoloration blonde platine puis (presque)-big chop) pour redécouvrir mes cheveux, tels qu’ils sortent de mon cuir chevelu (donc a priori sains), ceux avec lesquels je suis née.

A ce jour, je n’ai toujours pas fait de traitement chimique à mes cheveux, et je constate une différence incroyable: aucune casse (même quand je les peigne « à sec », même si cela n’arrive quasiment jamais), la MÊME épaisseur de cheveux des racines aux pointes (si je fais des twists par exemple, ceux-ci seront aussi larges en haut qu’en bas… avant c’était un peu « queue de rat party » !). J’avoue ceci dit que parfois j’aimerais tenter de faire un « gloss » ou autre pour gagner en brillance… mais je crois que j’aurais toujours un peu peur d’anéantir tous mes efforts en cas de dommages irréversibles. Donc si vous avez une astuce pour radicalement gagner en luminosité, je prends !

Je m’arrêterai là pour aujourd’hui… à vous ;)

2018 was like…

Hey, salut !

Je n’allais pas laisser filer le mois de Janvier sans vous faire part de mes meilleurs vœux pour 2019. Alors une toute belle année à vous, très chères lectrices (et aux quelques lecteurs qui se sont perdus en chemin). Que 2019 vous soit riche en positif, réussite, amour et bonheur… et surtout, prenez soin bien soin de vous et de votre santé.

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01Regard baissé, rouflaquettes en l’air, Jimi Hendrix en arrière, prête pour 2019.

Si vous avez désormais l’habitude de mes posts super espacés ces derniers temps, il fallait néanmoins que je revienne sur l’année qui vient de se terminer, ce que j’en retiens et ce que je compte appliquer en 2019.

 

*************** Beauté / Cosméto / Cheveux / tout ça tout ça… ***************

Ce qui est cool quand on tient un blog depuis plusieurs années (2012 pour ma part), c’est que l’on garde une trace de nos habitudes et autres préférences « du passé »: alors que j’étais plutôt du genre à me foutre complètement (ou presque) de la composition des produits qui pénétraient ma peau ou mes cheveux (ça, vous pouvez le lire dans pas mal d’articles archives), j’ai finalement changé d’avis ! Je suis beaucoup plus soucieuse de cet aspect, et cela se reflète désormais de deux façons.

D’une part, j’utilise et applique BEAUCOUP moins de produits qu’avant. Sur mes cheveux, par exemple, je n’utilise plus qu’une crème et un gel (et le résultat me va tout-à-fait !), alors qu’avant c’était une joyeuse superposition de produits en tous genres. C’était aussi la course à la boucle parfaitement définie et brillante… je retouchais ma frisure tous les matins (avec de l’eau, des produits et mon fidèle diffuseur). Désormais, je me lave les cheveux une fois par semaine (voire tous les dix jours) et, surtout, je les laisse vivre: frisottis, « platitude », manque de volume… tout ça peut arriver mais, au final, je passe outre. Au pire du pire, je me fais un bun, comme sur les photos de cet article ;) C’est moins de temps perdu, moins de produits utilisés, moins d’eau utilisée et puis ça fait simplement du bien de vivre dans un peu plus de simplicité.

Il en va de même pour mes soins de la peau et mon makeup: j’ai rangé mes fonds de teint et anticernes dans un tiroir (pour ne pas céder à la tentation du « teint parfait ») et, même si ce n’était pas forcément facile au début (qui a envie de révéler au monde ses cernes, boutons et autres rougeurs du jour au lendemain ?), je passe maintenant la plupart de mes jours en mode no makeup (comme sur les photos de cet article d’ailleurs !). Et quand j’ai envie de level up un peu, je me tourne naturellement vers mon allié de toujours: mon bon vieux rouge-à-lèvres ! Et pour les grands jours (lol), j’ajoute un peu de blush + illumineur, et je recourbe mes cils. Et ça s’arrête là ! Je n’ai pas la passion du makeup au point de sacrifier autant de « temps de vie » devant ma glace à me pomponner. Et c’est pas bien grave finalement. Je compte aussi beaucoup sur mes 2 ou 3 visites annuelles chez Browvision (Genève, Annecy et Paris) pour dessiner mes sourcils, ce qui me permet d’avoir un regard soutenu en toutes circonstances ;)

D’autre part, et même si j’en utilise moins, j’essaye de me tourner vers des produits plus qualitatifs et si possible plus naturels (pas forcément du 100% bio, quoique si ça fonctionne je suis assez facile à convertir). Dans mes belles (re)découvertes de 2018 par exemple, les déodorants Schmidt’s, ou encore l’enlumineur RMS Beauty (que je possède depuis genre 5 ans mais que je n’utilisais jamais jusqu’à il y a peu de temps) ! Et pour ma routine de soin: huile démaquillante, sérum (appliqué matin et soir), contour des yeux et une excellente crème hydratante (jour et nuit). J’ai suffisamment lu et entendu que l’hydratation était la clef contre le vieillissement de la peau, alors je m’y tiens (et ça a l’air de fonctionner vu qu’on continue de me donner beaucoup moins que mon âge…) !

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01-6
Le secret de ma peau ? Un petit verre de thé glacé dès le matin. Non je déconne.

 

*************** Shopping / Achats en ligne / Cadeaux & Partenariats ***************

2018 a été une révélation à sur ce point. Je crois que je n’avais pas conscience de tout le mal que je pouvais faire à la planète et aux individus de par ma consommation et mon « statut » de blogueuse. J’imagine que nous avons toutes et tous nos « zones noires »: en ce qui me concerne, c’était l’achat en ligne et le shopping en général. Jusqu’alors, j’étais un peu en mode « no limit » et, même si le nombre de colis reçus chaque jour (de par mes achats ou bien simplement les marques qui m’envoient des choses) me paraissait bien sûr au-dessus de la moyenne, je ne voyais pas ça comme un réel problème. Or, ça l’est, CLAIREMENT. Les colis, les emballages, l’empreinte carbone de chaque véhicule (multiplié par le nombre de transporteurs différents), les produits inutiles reçus sans même mon accord… C’est, je pense, pour cela que j’étais (et suis toujours) mal à l’aise, voire carrément indignée, à chaque fois que je me retrouve devant des stories « unpacking », « haul » etc. Pour moi, il n’y a vraiment pas de quoi être « fière » d’étaler tous ces colis (moi en tout cas, je crois que j’ai toujours eu un peu honte d’être dans cette situation). Enfin bref, Enjoy Phoenix en a fait une très chouette vidéo que vous avez sûrement déjà vue (je l’avais partagée sur ma page Facebook). Si ce n’est pas le cas, je vous encourage vivement à la visionner.

Alors concrètement, qu’est-ce qui a changé ? Qu’est-ce que MOI j’ai changé dans mes habitudes ?

Déjà, j’ai limité mes achats sur Amazon, soit en passant par d’autres revendeurs (nationaux si possible) ou, si vraiment je dois passer par Amazon, je m’arrange pour n’avoir qu’un seul colis regroupant tous mes produits, plutôt que 12.000 commandes individuelles, quitte à payer un peu plus cher ou changer la référence.

Pour les vêtements (mais aussi les meubles, la déco…), je ne les achète quasiment plus que d’occasion (sur Vinted) et dans la mesure du possible j’essaye de faire des lots pour limiter les emballages et envois. Je m’autorise une fois de temps en temps un achat neuf, mais celui-ci est beaucoup plus réfléchi qu’avant. J’ai de toute façon désormais le réflexe de chercher le produit sur Vinted avant de l’acheter neuf… et il m’arrive d’avoir de bonnes surprises ! Parallèlement, je refuse de plus en plus de cadeaux (non pas uniquement dans le cadre du blog mais aussi dans la vraie vie): je crois qu’il n’y a rien de plus agaçant pour moi aujourd’hui que de recevoir quelque chose dont je n’ai aucune utilité.

Je fais aussi régulièrement le tri dans mes vêtements (et je les range intelligemment !). Pourquoi ? Parce qu’en simplifiant ma garde-robe, je profite davantage de chaque pièce de mon dressing: je me régale d’en prendre soin, de les porter, de les imaginer combinées avec tel ou tel autre article… bref, je kiffe. Vous vous rappelez quand je vous donnais mon astuce pour savoir exactement quoi porter et comment ? Hé bien elle est toujours d’actualité (j’ai juste changé les photos, je ne suis pas restée bloquée en 2016 !). Je me sépare de mes vêtements sur Vinted (je vais bientôt mettre ma page à jour, n’hésitez pas à me suivre), je dépose ce qui est invendable/vieux/plus à la mode dans les bennes de recyclage. J’ai également découvert un truc génial pendant les fêtes: UPS permet d’envoyer des ÉNORMES colis à moindre frais (de France à France néanmoins). C’est ainsi que j’ai pu envoyer trois colis (de 10 à 12kg chacun s’il vous plaît !) à des membres de ma famille ou personnes dans le besoin pour une facture totale de moins de 25€ (j’ai apparemment bénéficié d’une promo mais globalement, cela reste beaucoup moins cher qu’avec La Poste… et c’est livré en 24/48h).

Enfin, et plus globalement, j’essaye toujours d’acheter des pièces de qualité et intemporelles, surtout sur ce que je considère comme des pièces « piliers »: manteaux, dessous, chaussures de bonne facture seront toujours un excellent investissement.

Comme je me maquille et me coiffe un peu moins qu’avant, je suis aussi un peu plus branchée bijoux et accessoires qu’avant… Cet article, c’est aussi pour moi l’occasion de vous présenter ma nouvelle montre D1 Milano. Alors je sais ce que vous allez dire: je vous ai présenté un paquet de montres ces derniers temps. Pas faux, j’en ai reçues et découvertes beaucoup courant 2018… mais ma nouvelle Ultra Thin risque bien de rester accrochée mon poignet pour un bon moment, vrai coup de cœur sur ce modèle, à la fois fin (comme son nom l’indique) et imposant, minimaliste et travaillé.

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01

Je l’ai choisie en coloris argent pour son côté passe-partout, « gender neutral » (avec son bracelet et ses angles plutôt masculins) et, encore une fois, intemporel.

Pour mes lectrices de Suisse, cette jolie montre est disponible dans les points de vente suivants:
o   Globus (www.globus.ch)
o   Manor (www.manor.ch)
o   Doroti Gioielli (www.dorotigioielli.com) – Lugano
o   Bijouterie le Trés’Or (www.le-tresor.ch) – Fribourg
o   Studer & Hänni (www.studerhaenni.ch) – St. Gallen
o   Aurum Uhren & Schmuck (www.aurum-uhren.ch) – Winterthur

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01-3

*************** Projets professionnels ***************

Je me suis un peu trop cramée en 2018. Embrassé trop de projets en même temps, pris trop de sujets à cœur, au point que je n’aie plus un moment pour simplement me reposer, arrêter de penser, de produire, de courir et, finalement, de stresser (alors que, de base, j’avais cette habilité à maîtriser la pression…).

La conclusion que j’en tire et que je mettrai en pratique cette année est donc la suivante: je vais me concentrer sur les choses que j’aime réellement faire (écrire par exemple), sur lesquelles je suis performante, tout en « me forçant » à avoir des moments de break (on a beau dire que l’on ne travaille pas vraiment quand on fait ce que l’on a choisi, il faut bien écouter un peu son corps aussi…) et en écartant tout ce qui m’emmerde. Dans la mesure du possible bien sûr.

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01-4Me réapproprier mon chez moi pour qu’il (re)devienne un vrai petit sanctuaire de bien-être, c’est aussi un projet !


*************** Relations / Amour / Famille ***************

Et là, je vous la ferai courte: lucky me, tout roule, je suis bien entourée et j’essaye de rendre mes proches heureux. Alors pourvu que ça dure.

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01-5

mercredie-blog-mode-suisse-geneve-bloggeuse-blogueuse-switzerland-combinaison-bash-D1-Milano-montre-watch-ultra-thin-silver-UTBL01-7Je porte la combinaison CMadison Ba&sh (que vous trouverez peut-être ici ou ici) et la montre D1 Milano Ultra Thin 38mm

Et vous, quel est votre bilan 2018 et quelles sont vos résolutions pour la nouvelle année ?

Article réalisé en partenariat avec D1 Milano

1 2 3 4 5 6 7 8 245