Perfetto.

L’autre jour (enfin disons plutôt juste avant la canicule intense du moment…), j’ai fait péter le perfecto. Je ne dirai volontairement pas mon perfecto puisque, si vous avez suivi l’affaire, c’est celui de mon Papa. Je vous en parle aujourd’hui, même si je suis complètement hors-saison, vous ne m’en voudrez pas…

Ah qu’est-ce que j’ai pu entendre parler de ce perfecto pendant mon enfance, tout ça sans jamais le voir vraiment finalement. Mon père en parlait comme d’une pièce superbe, sa première – et sûrement sa dernière – belle acquisition mode de “quand il était jeune”. Mais le perfecto en question, coincé dans le placard de “la pièce du fond” (est-ce que, vous aussi, vous donnez des noms complètement cons à certains coins de chez vous ?), n’avait donc jamais pu voir la lumière du jour. Concrètement, personne ne se risquait à ouvrir ce placard, réputé pour être à deux doigts de craquer (et de toute façon situé dans une pièce devenue complètement inaccessible, puisque dédiée au “stockage”…). De toute façon j’imaginais le “perfecto secret” comme une veste de motard en cuir, pas très bien coupée et complètement has been

Les années, les décennies même, passèrent, et il aura fallu attendre un déménagement pour enfin voir surgir la bête des cartons, dans un état proche de la perfection à ma grande surprise. C’est simple, quand j’ai enfin rencontré le perfecto, j’ai regretté de ne pas avoir ouvert le placard plus tôt !

L’instant a été immortalisé dans la foulée. Ce jour-là, j’en ai même profité pour jouer un peu avec vos nerfs en vous demandant si je devais la laisser à Chambéry ou la ramener à Genève. Hashtag “QUELLE QUESTION ?” !

Je l’ai emmené une première fois en vadrouille avec moi, à Courchevel, et il ne m’a tout simplement plus quittée depuis… une fois enfilé, à jamais adopté.

Coupe oversized parfaite (involontaire, certes, mais c’est ça qu’on aime !), superbe qualité, dans ma “couleur” préférée… En vrai, je me demande si mon père ne l’avait pas acheté pour moi avant même que j’arrive ! La passion ne s’arrête pas là puisque je me suis retrouvée en contact avec un afficionados de la marque, qui est venu jusque dans mes messages privées Instagram pour commenter la pièce, m’indiquant son année de sortie, et me sommant de recoudre urgemment l’étiquette intérieure pendouillante. Il existe donc une communauté Schott visiblement très à cran et active sur les réseaux.

Bref, moi qui m’étais jurée de ne plus jamais racheter de perfecto depuis mon acquisition du Balenciaga, je dois dire que “le perfecto de Papa” apporte une jolie touche masculine – androgyne et un poil nostalgique qui se marie très bien avec mes looks d’aujourd’hui ! La preuve que certaines pièces ne vieillissent jamais vraiment…

Perfecto Schott vintage – Jean Levi’s 501 vintage – Gilet Sézane – Ballerines “Brigitte” Repetto – Sac de Jour St Laurent
Photos @mxdgirl

Et vous, quelle pièce “culte” avez-vous récupérée de vos parents / grands-parents ?

Laqué.

Amateurs de gastronomie asiatique, désolée mais c’est bien de perfectos et de lipsticks que je vais vous parler aujourd’hui. D’ailleurs, en parlant de perf’, c’est le festival des perfectos en ce moment (mi-juin… normal !).

mercredie-blog-mode-combinaison-plumeti-h&m-noire-black-jumpsuit-escarpins-asos-blouson-cuir-rouge-123-paris

Je varie un petit peu les plaisirs: entre mon Balenciaga, mon Zara baby blue et cette magnifique trouvaille 1.2.3 Paris (que vous aviez déjà pu apercevoir rapidement via mon compte Instagram):


J’adore ce nouveau cuir rouge ! Il donne un petit côté wokenwol à ma combi plumetis transparente (c’est la faute du flash !) romantique, shoppée 30CHF chez H&M la semaine dernière (en pleine période de liquidation, alors que le Flagship genevois était sur le point d’ouvrir). Tout le monde pense que je l’ai payée une folie et moi je la porte au moins une fois par semaine (avec des sandales, des escarpins, mes Stan… bref, tout sauf des Crocs). La vie, la vraie.

Ce perfecto rouge donnait déjà grave de peps à ma blondeur… et aujourd’hui je le trouve assez chouette, particulièrement lorsque je le avec mon Chinese Lacquer by Armani ;)

 

Une petite update capillaire s’impose, non ? Vous ne croyiez quand même pas que j’allais terminer cet article, l’air de rien “Ouais et puis je suis brune, bisous !“, ce serait bien mal me connaître #tmtc

Il s’agit tout simplement d’un nouveau crochet braids (pour les novices, un petit explicatif dans ce précédent article !). Étant toujours aussi incapable de faire des cornrows, je me suis une nouvelle fois rendue chez Amy Coiffure (salon afro situé aux Paquis à Genève, dans mon bled tu vois) pour me faire tresser la tête… pour faire la base quoi. J’ai ensuite procédé moi-même à la pose des crochets tranquillou bilou à la maison (non pas que je sois radine au point de ne pas vouloir payer une prestation totale, c’est juste que je ne sais jamais comment je veux poser mes mèches toussa toussa… donc quitte à être relou, autant l’être avec moi-même !). Et puis j’ai acheté un crochet, faut bien que je pratique un peu.

Le plus incroyable dans toute cette histoire, c’est que cette coiffure ne coûte (presque) rien: comptez seulement 8€ par paquet de mèches ! J’ai utilisé 3 paquets de “Freetress natte water wave bulk” (dispo en plusieurs coloris sur le site superbeaute.fr) pour cette coiffure (en coupant les mèches en deux), soit une toute nouvelle tête pour la modique somme de… attention #modePierreBellemareActivé… 25€ ! Dingue, non ? Enfin “nouvelle tête”… temporaire hein ;) je suis toujours blonde “en-dessous” (le blend est pas mal du fait de mes racines !). Aussi, il s’agit de mèches SYNTHÉTIQUES (oui, je sais, personne n’y croit mais c’est la vérité !), donc durée de vie limitée (un mois max pour ma part). Ça reste malgré tout rentable car zéro entretien et zéro temps passé à me coiffer le matin… bref, si seulement ça pouvait être pareil avec mes cheveux naturels ahah !

Bisous bisous.

mercredie-blog-mode-combinaison-plumeti-h&m-noire-black-jumpsuit-escarpins-asos-crochet-braids-freetress-natte-water-wave-bulk2“MY MILKSHAKE INEXPENSIVE NEW CURLY STYLE IS BETTER THAN YOURS…” FACE

mercredie-blog-mode-combinaison-plumeti-h&m-noire-black-jumpsuit-escarpins-asos-crochet-braids-freetress-natte-water-wave-bulk3

mercredie-blog-mode-combinaison-plumeti-h&m-noire-black-jumpsuit-crochet-braids-freetress-natte-water-wave-bulk

mercredie-blog-mode-combinaison-plumeti-h&m-noire-black-jumpsuit-escarpins-asos-crochet-braids-freetress-natte-water-wave-bulk-blouson-cuir-rouge-123-paris3

mercredie-blog-mode-combinaison-plumeti-h&m-noire-black-jumpsuit-escarpins-asos-crochet-braids-freetress-natte-water-wave-bulk-blouson-cuir-rouge-123-paris-sac-bag-chanel-boy-chevron

mercredie-blog-mode-combinaison-plumeti-h&m-noire-black-jumpsuit-escarpins-asos-crochet-braids-freetress-natte-water-wave-bulk-blouson-cuir-rouge-123-parisPerfecto 1.2.3 Paris – Combinaison H&M – Escarpins Asos (similaires ici, ici, ici, ici et ici) – Sac “Boy” Chanel (dispo ici et ici) – Lip Maestro Armani