Sous mes cheveux.

Je sais pas si vous avez remarqué, mais il se passe un truc chez mes copines frisées en ce moment (en vrai c’est pas vraiment mes copines, elles n’ont très certainement jamais entendu parler de moi, mais j’aime bien l’idée).

Taren Guy (now Auset Ntru Gaia… wtf ?), Mel Burgos (Rock Yo Rizos), Stéphanie Lauretta (Beauty By Lee), Maya Washington (Shameless Maya), Mahine, Fro Girl Ginny (now Nia the Light), tant de blogueuse / youtubeuses / influenceuses que je suis depuis plus ou moins longtemps et qui ont toutes en commun de s’être débarrassée de leur chevelure afro. Et on ne parle pas de brushing ou lissage temporaire, on parle de coupe ultra courte (voir « rasage ») ou de locks.

Plus qu’un changement de look, ces changements pour le moins radicaux (surtout que beaucoup d’entre elles étaient « connues et suivies pour leurs péripéties capillaires ») envoient un signal fort: « Je ne suis pas mes cheveux« . Et je crois que ça me parle pas mal aussi.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-fashion-hair-blogger-bloggeuse-afro-natural-nappy-3c-big-fro-mixed-girl-metisse

Vous l’aurez sûrement remarqué (enfin j’espère), je poste beaucoup moins qu’avant… et, surtout, je ne parle quasiment plus de cheveux. Maintenant je vais vous le dire: j’en ai eu un peu ma claque de parler de ça, partout, tout le temps, avec tout le monde. De DEVOIR parler de ça. Je m’explique: bien sûr que ce sujet me tient à cœur, et je comprends qu’il intéresse grandement une partie de ma communauté. De fait, je ne me sens jamais « forcée » d’en parler sous une photo ou un post explicitement sur le sujet. En revanche, que mes cheveux soient en quelque sorte devenu mon premier signe d’existence (pas pour moi, mais pour les autres) me dérange profondément.

D’une part, j’ai eu l’impression de complètement disparaître derrière mes cheveux et de ne plus exister en tant que personne sans eux: le fait qu’on ne me reconnaisse pas quand j’ai les cheveux attachés, que je sois pour beaucoup de gens (proches ou non), « la fille à l’afro » ou que j’aie TOUJOURS les mêmes conversations avec les personnes que je rencontre pour la première fois. C’est « grave » quand même (toutes proportions gardées bien sûr, j’ai bien conscience que ce post est très loin d’aborder l’un des plus gros soucis de notre terre). Pour vous donner un exemple, je souhaitais tellement ne pas être « marquée » par cette caractéristique que j’ai passé les dix premiers jours de mon nouveau taf avec un chignon, non pas parce que j’avais honte ou que je voulais faire « bonne figure » (vous savez que tout ce qui assimile les cheveux naturels au péjoratif me hérisse le poil de toute façon !) mais juste parce que je ne voulais pas rejoindre un nouveau « groupe social » (mes collègues de travail) en tant que « la fille à l’afro » (chose que je suis finalement un peu devenue mais bon). J’avais envie de m’intégrer par ma personnalité, mes compétences, tout simplement.

Et puis d’autre part, plus j’y réfléchis, et plus je réalise que c’est quand même DINGUE de devoir constamment parler (et quand je dis « parler », comprenez « développer », « étayer », « expliquer », « faire un exposé »…) de quelque chose que je n’ai pas « créé », mais qui fait, au contraire, simplement partie de moi et de ma constitution. Mes cheveux ne sont pas un accessoire (bon, en vrai, ça l’est un peu d’un point de vue style mais vous voyez où je veux en venir): je ne suis pas allée les chercher quelque part en espérant obtenir un regard particulier du monde extérieur… ils sortent juste comme ça de mon crâne. Est-ce qu’on va autant s’attarder sur les blondes ? les rousses ? les chauves ? les chevelures très longues ? Dans une moindre mesure j’imagine. Vous me direz « mais c’est normal, tes cheveux ne passent pas inaperçu !« . C’est bien là le problème: nous sommes des millions à avoir ce type de cheveux A L’ÉTAT NATUREL, il ne devrait y avoir aucune excentricité là-dedans. Et pourtant, j’ai trop souvent l’impression que ma coiffure est perçue comme telle dans les yeux des gens. Pour tout vous dire, je m’en fous pas mal, c’est juste tellement symptomatique du manque de représentation des cheveux naturels / afro / frisés jusqu’à il y a encore quelques années. Alors même si j’ironise très souvent sur le fait qu’on ne trouve désormais plus aucune enseigne ou marque ne mettant pas en scène une modèle « métisse aux cheveux frisés » (le nouvel incontournable, depuis quelques mois, non ?), tout cela est finalement une excellente chose: cette banalisation permettra peut-être un jour de faire cesser ce regard si « spécial » sur nous.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-fashion-hair-blogger-bloggeuse-afro-natural-nappy-3c-big-fro-mixed-girl-metisse-glamyday-geneve

Encore une fois, ce mini « coup de gueule » s’applique quasi exclusivement pour ma vie « hors-blog »: je suis toujours très enthousiaste lorsque je décide de partager avec vous mes tribulations capillaires ! On va dire que j’aimerais juste, parfois, pouvoir mettre mes cheveux de côté pour arriver à parler d’autre chose en premier lieu, rester maître des sujets de conversation en somme… tout en restant moi-même ! Parce que oui, je pense faire des trucs vraiment plus chouettes que simplement être la touffe de service.

Ma mise en beauté de mariage (makeup & coiffure) !

mercredie-mariage-mac-cosmetics-mac-fixing-spray-charlotte-tilbury-bronze-glow-lightscapade-highlighter-enlumineur-matte-liquid-lipstick-fashion-legacy-red-rouge

Mille ans après mon mariage (pardonnez cette lenteur…), je vous propose de revenir sur la mise en beauté que j’ai adoptée pour l’occasion.

Je ne me souviens même plus si je l’avais clairement expliqué ou pas mais… j’ai préféré tout faire moi-même le jour J (comprenez, makeup et coiffure). Ceci s’explique sans doute du fait que j’ai TRÈS souvent été déçue du résultat les quelques fois où j’ai eu à passer entre les mains de quelqu’un (lors de shootings, d’événements, de défilés etc). Or, vous vous doutez bien qu’il était absolument hors de question pour moi de prendre le moindre risque pour mon mariage ! J’ai donc opté pour le « fait-maison ». EN PLUS ÇA FAIT DES ÉCONOMIES !

Pour les cheveux, après mille et un questionnements, j’ai décidé que je porterai mes frisettes habituelles, en mode « libres » (pas de coiffure spécifique, pas de chignon sophistiqué… rien que du naturel… enfin presque). Problème: il me manquait encore quelques centimètres pour avoir la chevelure rêvée le jour J. Et j’ajouterai que la météo imprévisible me faisait grave flipper.


Ce genre de contretemps n’était juste pas envisageable.

J’ai donc fini par opter pour une lacewig: simple, efficace, idéale pour une coupe nickel par tous les temps ! Mon choix s’est porté sur le modèle « 3c whirly » de la collection Big Beautiful Hair de Outre (que j’ai évidemment beaucoup peigné et coupé un peu… beaucoup… pour obtenir une coupe similaire à celle que j’avais à l’époque, en un peu plus long).

Personne n’a tilté qu’il ne s’agissait pas de mes « vrais cheveux ». Je m’en félicite encore, tiens… #fierté.

En ce qui concerne le makeup, me suis quand même permise de tenter quelques délires, et plus particulièrement dès lors que j’ai su quelle robe je porterai. J’ai par exemple eu ma période « Je veux un makeup qui claque, genre COUTURE / RUNWAY« … hashtag mariage catwalk. Ce qui m’a notamment amenée à tester ce genre de truc:

#glitter #goldeyes #goldmakeup

Une publication partagée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le


C’était plutôt cool, et c’est le genre de petite fantaisie qui, après tout, me ressemblait pas mal… mais c’était sans compter un point HYPER important: je pleure vraiment très TRÈS facilement.

Ce genre de makeup était donc le pire des mauvais plans pour une future mariée comme moi.

Qui c’est qui pleurait avant même de se rendre à l’église ? C’est bibi.

Et puis, à force d’essayages foufous ou trop classiques, j’ai fini par revenir sur mes fondamentaux: un look assez « light », avec des lèvres d’un rouge profond, mat. Bon, attention, pas trop light non plus, c’est pour un mariage ! Il faut donc amplifier le truc pour que 1. ça tienne le « choc » (des embrassades, des pleurs, des bisous…), 2. ça rende bien sur les photos, mais surtout… 3. ça me ressemble ! Hé oui, c’est bête, mais à force d’essayages, je me suis rendue compte qu’il n’y avait absolument aucun sens à vouloir me « transformer » pour ce jour si important. D’autant plus que la plupart des makeup de mariée « classiques » sont généralement très centrés sur les yeux (chose qui ne me va pas vraiment en général) et très peu sur la bouche. Or, mettez-moi une bouche rose pâle… et déjà, ce n’est plus vraiment moi (en plus, ça me donne l’air fatigué) ! Ç’aurait été dommage pour un jour si important… non ?

mercredie-mariage-mac-cosmetiques-bride-natural-afro-cheveux-frises-lacewig-big-beautiful

mercredie-mariage-mac-cosmetics-mac-fixing-spray-charlotte-tilbury-bronze-glow-lightscapade-highlighter-enlumineur

mercredie-mariage-mac-cosmetics-mac-fixing-spray-charlotte-tilbury-bronze-glow-lightscapade-highlighter-enlumineur-photo-love-session-maison-guillemette-pince-cheveux-dolce

(photos La Femme Gribouillage)

Et puisque c’est vraiment un makeup très très simple… je vous ai fait une petite vidéo. Hé oui, rappelez-vous, j’ai une chaîne Youtube. C’est vrai, elle prenait un peu la poussière… mais je vais essayer d’y remédier ;)

Pour ce makeup, j’ai utilisé (par ordre d’apparition):

 

 

* Fond de teint Bobbi Brown Long Wear Finish Compact Foundation (teinte « Warm Natural »)
* Pinceau fond de teint Sephora Pro 56
* Anti-cernes MAC Studio Finish (teintes NC35 et NC30)
* Pinceau Bare Escentuals Max Coverage Concealer + Beauty Blender
* Brume MAC Prep+Prime Fix+
* Poudre MAC Mineralize Skinfinish (teinte « Medium Golden »)
* MAC Cream Color Base (teinte « Hush »)
* Palette Too Faced « Chocolate Bar »
* Pinceau Sigma Large Shader E60
* Pinceau MAC 286
* Crayon Sephora Contour Eye Pencil 12HR wear (teinte 13 « Tiramisu matte« )
* Recourbe-cil MAC
* Mascara MAC « Haute & Naughty Too Black Lash »
* Pinceau / brosse à sourcils Anastasia Beverly Hills
* Fixateur sourcils invisible Black Up
* Palette contouring / highlighting Charlotte Tilbury Filmstar Bronze & Glow (teinte « Medium Dark »)
* Pinceau contouring MAC
* Strobe Cream MAC
* Highlighter MAC « Soft & Gentle » Mineralize Skinfinish
* Pinceau contouring MAC
* Blush H&M (+ pinceau NARS Yachiyo)
* Primer lèvres MAC Prep+Prime
* Lipstick MAC Retro Matte Liquid Lipcolor (teinte « Fashion Legacy »)

 

 

J’espère que cet article pour plaira. Pour continuer sur le thème du mariage, je vous propose de (re)lire mes précédents articles !

********** Pour visionner mon mini film de mariage… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article mariage « à chaud »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article « préparatifs et wedding planner »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article « déco »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article « tenues et accessoires »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mes « 20 conseils pour un mariage plus que parfait »… c’est par ICI ! **********

1 2 3 4 7