Summer is loading…

Je viens de vérifier et, sauf erreur de ma part, ça faisait depuis 2015 que je ne m’étais pas montrée ici les cheveux attachés.

Respirez un grand coup (je préviens, je voudrais pas que vous fassiez un malaise !)

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-optic2000-lunettes-de-soleil-MAUI-JIM-SUNSHINE-725-64

Petite coiffure improvisée donc (j’ai séparé mes cheveux en deux sections à l’arrière, puis je les ai torsadés, comme pour faire une grosse vanille plaquée, avant de fixer le tout avec une pince… simple, basique). Un changement subtil qui permet, par la même occasion, de mettre en valeur ma nuque, mes épaules… et mes lunettes !

Cette jolie paire de solaires, parlons-en justement.

Invitée par Optic 2000 à sélectionner le modèle de mon choix, j’ai visité la boutique de Chêne-Bourg (merci encore mille fois à l’équipe, et plus particulièrement à Mickaël qui a su me recommander les modèles les plus adaptés à mon visage – apparemment propice à recevoir des “grosses” lunettes), mon choix s’est porté sur les “Sunshine” de la marque Maui Jim. Moi qui avais tendance à toujours sélectionner mes lunettes chez les mêmes designers, je me suis surprise à craquer pour cette griffe, complètement inconnue au bataillon pour ma part avant de la voir en boutique. En vrai, ce sont surtout ses couleurs délicieusement rétro (un mix d’écailles de tortue et de vieux rose) qui m’ont tapé dans l’œil (oh oh !):

“C’est bon, c’est SÛR, je choisis celles-ci !”
“C’est vrai qu’elles vous vont vraiment très bien…”
“Ah non mais c’est surtout que j’imagine déjà avec quelle tenue j’ai envie de les porter !”

Alors voilà, plutôt que de vous balancer douze mille portraits, j’ai préféré partager le “total look” que ces lunettes m’ont inspiré. À commencer par ce pantalon Vanessa Bruno (qui correspond en tout point à ce que je cherchais depuis pas mal de temps: taille haute, bootcut, en velours côtelé fin, bref, je retourne à mes années primaire / collège en pantalons Loïs et Cimarron !), légèrement surélevé par des petites sandales assorties et, surtout, ramené au mode été avec ce débardeur marinière ;)

Qu’en dites-vous ? :)

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-optic2000-lunettes-de-soleil-MAUI-JIM-natural-hair-frohawk-pantalon-vanessa-bruno-flare-Dompay2

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-optic2000-lunettes-de-soleil-MAUI-JIM-SUNSHINE-725-64-3

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-optic2000-lunettes-de-soleil-MAUI-JIM-SUNSHINE-725-64-solaires

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-optic2000-lunettes-de-soleil-MAUI-JIM-natural-hair-frohawk-pantalon-vanessa-bruno-flare-Dompay3

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-optic2000-lunettes-de-soleil-MAUI-JIM-natural-hair-frohawk-pantalon-vanessa-bruno-flare-Dompay-harlem-bouledogue-francais-bulldog

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-optic2000-lunettes-de-soleil-MAUI-JIM-natural-hair-frohawk-pantalon-vanessa-bruno-flare-Dompay5

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-optic2000-lunettes-de-soleil-MAUI-JIM-SUNSHINE-725-64-natural-hair-frohawk2

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-optic2000-lunettes-de-soleil-MAUI-JIM-natural-hair-frohawk-pantalon-vanessa-bruno-flare-Dompay

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-optic2000-lunettes-de-soleil-MAUI-JIM-SUNSHINE-725-64-2

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-optic2000-lunettes-de-soleil-MAUI-JIM-natural-hair-frohawk-pantalon-vanessa-bruno-flare-Dompay4

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-optic2000-lunettes-de-soleil-MAUI-JIM-SUNSHINE-725-64-natural-hair-frohawkLunettes de soleil “Sunshine” Maui Jim – Débardeur Petit Bateau (similaires ici, ici, ici et ici) – Pantalon “Dompay” Vanessa Bruno (similaires ici, ici, ici, ici, ici, ici et ici) – Sandales “Irenee” Steve Madden (similaires ici, ici, ici, ici, ici, ici et ici) – Sac APC (similaires ici, ici et ici)

Article réalisé en partenariat avec Optic 2000

L’ultra-clivant “Dent de lait”, par Serge Lutens.

“On l’adore ou on le déteste” pourrait figurer dans mon tiercé gagnant des expressions insupportables (j’imagine bien une candidate du Big Deal répondre “AH BAH MOI C’EST SIMPLE, ON M’ADORE OU ON ME DÉTESTE, J’AI UN SACRÉ TEMPÉRAMENT HEIN !” pendant les présentations… oui j’ai bien fait une référence au Big Deal, oui je suis restée bloquée dans les années 90). Mais bref passons. Tout ça pour vous dire que de tous les parfums que j’ai pu sentir au cours de ma vie, Dent de Lait” de Serge Lutens (collection noire) fait partie de ces fragrances ultra clivantes, mais contrairement à ce que vous pensez sûrement, ce n’est pas (juste) une question de notes olfactives…

Mais pourquoi donc est-il si extrême ?
Tant de suspense.
Patience, ça arrive.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-serge-lutens-parfum-avis-test-sang-amande-dent-de-lait2

Un indice: le nom de ce parfum évoque à lui seul la raison pour laquelle il est si polarisant…

Vous ne l’avez toujours pas ?

Serge Lutens a une nouvelle fois puisé dans ses souvenirs pour créer ce dernier jus, absolument incomparable. “Dent de Lait” nous replonge donc dans la douce enfance, une période à la fois innocente… et aussi traumatisante, à l’image de l’épreuve de la première dent qui s’échappe (ou que l’on arrache avec une poignée de porte, c’est selon !).

Cette fragrance s’ouvre ainsi sur de délicates notes d’amande, à la fois poudrées et laiteuses mais bascule ensuite très vite, et de façon vraiment déroutante, sur une odeur plus métallique, presque électrique. Une fragrance complètement inattendue, qui interpelle définitivement, qui peut même rebuter, particulièrement après avoir compris ce que Serge Lutens a voulu retranscrire: l’odeur d’une dent de lait qui tombe de la bouche d’un enfant, les notes du sang, tout simplement. Notez cependant que des dernières notes plus fumées et masculines apportent la touche finale de cette incroyable création (que l’on pourra sentir uniquement si l’on arrive à passer au-dessus de la fameuse effluve métallique…).

J’imagine que maintenant, vous comprenez mieux mon introduction ?

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-serge-lutens-parfum-avis-test-sang-amande-dent-de-lait

Mon petit côté creepy et moi-même sommes absolument FASCINÉS (et donc fans) par cette histoire et l’expérience olfactive inédite associée. Parvenir à exprimer avec autant de justesse et d’originalité un moment de vie n’évoquant pourtant aucune odeur a priori… n’est-ce pas là tout le génie d’un créateur de parfums ?

A ce jour, je ne porte pas régulièrement ce parfum car je sais qu’il peut être très dérangeant pour certaines personnes (en réalité, surtout pour celles à qui j’ai raconté cette histoire !), je le réserve pour les occasions (genre pour mes sacrifices ou invocations… ;).

Mystérieux, trash, intriguant… Oseriez-vous porter ce genre de jus ? Ou, au contraire, pensez-vous qu’il aille “trop loin” en termes de narration ?

1 3 4 5 6 7 8 9 37