La vérité sur… l’entretien du blond sur cheveux afro.

Deuxième article de ma catégorie “la vérité sur…“, et aujourd’hui on va parler décoloration, frisettes et soins :)

En ce moment je change de cheveux un peu tous les jours. Et j’exagère à peine. Entre les lacewigs (lisses, frisées…), les crochets braids e tutti quanti… en ce moment c’est la débandade !! Seulement voilà: “en dessous”, ma frisure est TOUJOURS blonde. Et j’ajouterais même que cette blondeur est toujours NICKEL (modestie, quand tu nous tiens).

mercredie-blog-beaute-cheveux-entretenir-blond-decoloration-afro-hair-bleached-christophe-robin-baby-blonde-silicon-mix-kanechom-goat-milk.jpg

Cette photo, postée il y a quelques semaines sur mon compte Instagram, en témoigne: malgré mes racines châtains de plus en plus voyantes, mon blond cendré est toujours AU TOP, pas une once de jaunerie (à savoir que je ne suis pas retournée chez le coiffeur depuis mon dernier passage chez Jennifer Tasset !). “Mais comment fait-elle ?” “Quel est son secret ??“… allé allé je vous dis tout et je me motive en me disant que vous mourrez d’envie de savoir.

Même si je persiste à dire que ma décoloration n’a pas bousillé ma chevelure (contrairement à une première expérience qui m’avait littéralement forcé à tout couper, il y a de cela 6-7 ans, #contente), impossible de nier le fait qu’elle les a sensibilisés (normal, on a strippé une bonne partie de ma mélanine !). C’est particulièrement vrai au niveau des pointes (sans surprise, hein).

🍍 Bonne nuit les curlies 🍍#naturalhair #curlyhair #curlyhairdontcare #longcurlyhair #afrohair #pinapplehair

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

Enfin bon, comme je disais plus haut, ça pourrait être pire ;)

Mes cheveux étant DÉJÀ secs de nature, j’ai dû redoubler d’attention pour éviter de les casser en masse (notamment lorsque je les manipule: j’évite de trop tripoter mes pointes ou de serrer trop fort mes buns etc.). Et je crois que cela n’est pas une si mauvaise idée puisque je trouve que mes cheveux poussent plutôt bien depuis quelques mois, malgré ces fameuses décolorations (je m’en rends surtout compte lorsque je les lisse).

 

Bon, euh… on en parle du nouveau #Steampod de @lorealprofessionnelfr 🙆🙆🙆 !!!?? Ma revue bientôt sur le #blog 😊

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

Finalement, mon plus gros dilemme a été de choisir/prioriser entre: prendre soin de ma couleur (pour éviter que mon blond ne vire au jaune) ou prendre soin de mes cheveux afro (empêcher que mes bouclettes ne se cassent). J’ai traversé quelques semaines d’errance totale durant lesquelles j’avais 1.soit les cheveux super nourris… mais le blond salement vénitien, 2. soit le blond cendré idéal… mais une touffe de paille. Frustration level 1000.

Et puis, j’ai fini par me tourner vers le soin nuanceur de couleur Christophe Robin dont tout le monde parlait (initialement mon coiffeur Loïc du Bal des Créateurs): celui-ci est suffisamment riche pour soigner, à lui tout seul, ma chevelure assoiffée, en plus de corriger le blond d’une manière exceptionnelle (son bleu intense neutralise à coup sûr le moindre reflet jaune, c’est vraiment de la folie !). Attention à ne pas laisser poser plus de 45min au risque de se retrouver avec une chevelure bleue / grise pas super seyante. Petit souci ceci dit: la taille du pot est inversement proportionnelle à son prix (36,50€ les 250mL). Du coup, ça m’embête un peu de l’utiliser chaque semaine…

Mais c’était sans compter ma parade: grâce à Taren Guy (encore et toujours !!!), j’ai découvert le masque “Silicon Mix qui fait des miracles sur mes cheveux (tellement que j’ai fait une commande de 5 pots XXL, de peur qu’ils arrêtent un jour la production ahah !). Et en me renseignant un peu sur le sujet, je me suis rendue compte que les connaisseuses le mélangeaient avec les masques de la marque “Kanechom” (à shopper sur Amazon). Une sorte de mix magique. J’ai donc commandé un pot de “Kanechom” au lait de chèvre (qu’est-ce qu’il faut pas entendre !!).

Hé bien je confirme que ces produits sont top (qu’on utilise le “Silicon Mix” seul ou avec un masque “Kanechom”) ! Néanmoins, petit disclaimer pour celles que ça préoccupe: c’est du très chimique ;)

Sinon, si vous voulez voir la vidéo qui m’a convaincue de tester, c’est juste ici (for English speakers only, sorry):

Petite parenthèse: la chaîne de cette jeune femme est très étrange puisque les 3/4 de ses vidéos traite de son mari infidèle (et vous avez droit à tous les détails), c’est d’un gênant absolu. Heureusement qu’elle donne de bons conseils cheveux LOL

Du coup, moi, j’alterne (je me lave les cheveux une à deux fois par semaine): un coup c’est Christophe Robin (pour redonner de sa “froideur” à mon blond), un coup, c’est “Silicon Mix + Kanechom” pour le soin profond. Ca fait maintenant des mois que ça dure et mes cheveux, tant au niveau de la forme que de la couleur, sont top :D

Et vous, connaissiez-vous ses produits, notamment “Silicon Mix” et “Kanechom” (apparemment incontournables dans les salons de coiffure dominicains… mais très difficiles à trouver en Europe…) ?

Vous saurez tout sur mes cheveux.

Attention, je sonne l’alerte au GROS TITRE MENSONGER.
Je ne pourrai jamais TOUT vous raconter sur mes cheveux en UN SEUL post. Quelque part tant mieux, ça m’occupera jusqu’à fin 2013.

J’ai commencé ce blog il y a quelques mois et vous m’avez, pour la plupart, toujours connue avec les cheveux frisés. Normal, ce sont mes cheveux naturels. Pourtant, et aussi surprenant que cela puisse paraître, je n’ai cette coiffure que depuis peu de temps… Preuves à l’appui:

mercredie-blog-beaute-cheveux-hair-coiffures-tissage-tresses-rajouts-wig-nappy-afro copieHé oui, j’ai comme qui dirait un CERTAIN background coiffure. Mentions très spéciales pour la coupe “Petit ours brun” (2), la “Side-cut avant Rihanna, Ayem et compagnie l’heure, blonde de surcroît (6), le style tapisserie égyptienne en relief (9) et, enfin, la chevelure d’hiver dite “manteau” (15).

Je pense avoir essayé à peu près toutes les coupes, les longueurs, les textures et presque aussi toutes les couleurs de cheveux (cette sélection photo n’est pas exhaustive, je vous épargne quelques erreurs de jeunesse). Avant d’arborer mes bouclettes, je suis donc passée par les plaques céramiques quotidiennes, les brushings dominicaux, les défrisages mensuels, les rajouts/extensions/et autres tissages trimestriels…

Depuis quelques temps, je reçois quasiment quotidiennement des demandes concernant l’entretien de mes frisettes: quelle est ma routine ? qui est mon coiffeur ? QUELS SONT MES RÉSEAUX ? On se croirait presque dans “Enquête Exclusive”.

bernard-de-la-villardiere-lol-tumbr-enquete-exclusive

Il était donc grand temps que j’entame cette nouvelle rubrique “Cheveux”. Je tenais cependant à planter le décor, notamment via cette petite “rétrospective” car je ne voulais pas passer pour la fille “capillairement irréprochable” qui a toujours su prendre soin de ses cheveux frisés… J’ai effectivement passé la plus grande partie de ma vie à l’esquiver cet “entretien des cheveux frisés”.

mercredie-blog-mode-beaute-rubrique-cheveux-afro-hair-nappy-boucles-curly-curls

Je ne souhaite pas non plus être associée au mouvement “nappy” (“natural and happy”) pronant la plupart du temps l’utilisation de produits 100% naturels. Il existe une sorte de lobby sur les produits naturels et les cheveux frisés qui me déplaît au plus haut point. Je pense que l’on peut TRÈS BIEN s’occuper de ses cheveux sans FORCÉMENT renier toutes substances chimiques. Bien sûr, j’ai eu ma période natural. Moi, naturelle, j’ai massé mon cuir chevelu avec des huiles 100% végétales (coco, ricin, jasmin etc), moi, naturelle, je me suis fait des masques aux beurres extra purs (j’ai même été jusqu’à la margarine), moi, naturelle, j’ai concocté des mayonnaises pour cheveux. Moi, naturelle (bon allé j’arrête ici ma rhétorique présidentielle), je me suis lavée les cheveux avec des shampoings bio qui ressemblaient davantage à des soupes Liebig qu’à de véritables produits de beauté.
À part transformer ma salle de bain en cuisine de chef étoilé, tout cela n’a pas servi à grand chose.

bernard-de-la-villardiere-lol-tumbr-gif-daccord-enquete-exclusive
Certes mes cheveux étaient nourris, renforcés, gainés, tout ce que vous voulez… Il n’empêche que je n’ai JAMAIS aimé le rendu “visuel” de ces pratiques dites “naturelles”. Alors ce n’est peut-être pas “politiquement correct” de vous dire ça mais je vais le faire car:
1. C’est ce que je pense
2. Je me sens d’humeur incroyablement rebelle ce matin alors nique le système.

Ce n’est pas parce que vous allez utiliser des produits naturels que vos cheveux seront beaux (dans le sens “présentables” et “jolis à regarder”).

Certes, santé rime souvent avec beauté (et c’est d’ailleurs assez logique). Mais jusqu’à présent, je n’ai jamais vu de produit “naturel” capable de “styliser” mes cheveux comme je le souhaitais (quoique la glycérine… mais je vous en parlerai une prochaine fois ;). Avec du recul, je réalise qu’il n’y a aucun intérêt à avoir une routine 100% naturelle si le résultat esthétique n’est pas celui que l’on attend. Je suis donc finalement repassée du “côté obscur”, à savoir l’utilisation de produits “chimiques” (dans le sens “pas 100% naturels”, je ne me coiffe pas non plus à l’acide citrique). Note du 22/02: “Lauriane” me signale que l’acide citrique n’est rien d’autre que le composant principal du jus de citron. VOILA VOILA. SHAME ON ME.

Je pense avoir trouvé aujourd’hui le juste milieu :) et j’ai vraiment hâte de partager avec vous mes expériences/tests/découvertes/produits chouchous avec vous. Alors à très vite pour le prochain article de ma nouvelle rubrique “Cheveux” (dans lequel je vous parlerai sûrement de ma routine ;).

mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-frises-naturels-routine-hair-nappy-afro mercredie-blog-mode-beaute-cheveux-frises-naturels-routine-hair-nappy-afro-2