Et si la beauté de ma peau dépendait de mon alimentation ?

Salut les kids,

Vous l’aurez compris, il est devenu impossible pour moi de parler skincare ici sans évoquer l’acné, ce (mon ?) mal du siècle. Sauf qu’à l’heure où je vous parle, j’ai l’impression d’avoir ENFIN atteint le bout du tunnel. My skin is finally clear now, the spots are gone. Et ça mérite bien une petite pause musicale.

Look straight ahead, there’s nothing but clear skin.

Ça commençait vraiment à me faire du souci ces histoires… C’est pas comme si je me mariais dans trois mois (allé ça y est je suis à deux doigts de balancer la date !).

« Mais, dis donc, t’étais pas sensée t’être débarrassée de tes boutons et de tes cicatrices il y a quelques mois avec Nadia ?« , me diront celles qui suivent direz-vous. Ben si… je croyais ! Sauf que j’ai connu une « rechute » de ouf environ 3 semaines après mon dernier traitement. Je me suis retrouvée avec une armada de microkystes partout sur le visage. Pour info, c’est arrivé dès le lendemain d’une grosse soirée pendant laquelle j’ai transpiré dansé non stop toute la nuit. C’était aussi la première fois depuis des mois que je portais autant de maquillage (j’avais sorti la totale: contouring / strobing / fond de teint / poudre, bref je ne sais pas ce qui m’a pris, un vrai tuto de youtubeuse beauté à moi toute seule). Et, visiblement le cocktail makeup lourd + sueur ne m’a pas réussi. Dois-je préciser que je ne m’étais pas non plus démaquillée avec ma sacrosainte Clarisonic ? …

Toutes les imperfections sont restées un bon mois sur mon visage et, évidemment, elles m’ont laissé un petit souvenir avant de partir: plein de taches.

giphy

C’est à peu près au même moment que je me suis résolue à consulter une nutritionniste / naturopathe. Pas vraiment pour mes problèmes de peau à la base, plutôt pour discuter d’autres symptômes qui, mis bout-à-bout, me pourrissaient la vie, et qui n’avaient jamais pu être soignés par le biais de la médecine « traditionnelle ». Je souffrais par exemple depuis plusieurs mois d’une fatigue extrême (pas genre juste le coup de mou qu’on a tous quand on est un peu surmenés, non non… je parle d’une léthargie quasi chronique: au réveil, dans les transports, avant, pendant et après les repas, après le sport, avant d’aller au lit, la semaine, les weekends… bref j’avais TOUJOURS envie de dormir, parfois même je m’endormais au travail, #NICKEL), mes cheveux étaient devenus très fragiles (même avant ma décoloration), j’avais de l’acné sur le visage mais également sur la poitrine et le dos (alors que JAMAIS de ma vie ça ne m’était arrivé…), mes règles étaient particulièrement douloureuses, j’avais des épisodes de vertiges et j’en passe…

Après avoir effectué un bilan sanguin auprès d’un laboratoire spécialisé, j’ai découvert que je souffrais de pas mal d’intolérances alimentaires (une vingtaine, pour tout vous dire). Parmi celles-ci, des aliments dont je me fiche un peu dans la mesure où je ne les consomme quasiment jamais tels que le kiwi, la pomme, la dinde ou encore la farine de graine de guar (je sais même pas ce que c’est LOL). Intolérance un peu plus vénère par contre pour les œufs, les produits au lait de vache et le poulet (j’ai failli faire un arrêt cardiaque quand j’ai vu ça). Et, pour couronner le tout, banane, vanille et gluten (= blé, orge, seigle, avoine, épeautre) sont tous dans le rouge.

Sachant que mon petit plaisir du soir (comprenez, de TOUS les soirs) était de m’enfiler un Cornetto vanille, autant vous dire que j’ai commencé à comprendre pourquoi je passais des sales nuits et que j’avais du mal à me lever le matin…

Alors bon, on n’est pas la pour parler de ce qui se trouve désormais dans mon assiette (plus grand chose ! non je rigole je m’en sors très bien avec des produits de substitution en fait, je m’autorise même un petit écart de temps en temps), mais tout ça pour dire que je suis maintenant convaincue du lien entre ce que je mange et mon bien-être (je veux parler de l’état de ma peau en passant par la qualité de mes ongles ou encore de mon sommeil). Cela va paraitre très bête et évident pour certaines d’entre vous… mais jusqu’à présent je n’y croyais pas (et j’avais toujours mangé à peu près tout et n’importe quoi). Pour moi ces « histoire de gluten » c’était surtout un gros trip de bobos et toute la tendance autour me révulsait. Et pourtant aujourd’hui, après trois semaines de nouveau régime alimentaire, je « revis »: j’ai de nouveau la pêche (= je ne baille plus toutes les 5 minutes), j’ai retrouvé un joli grain de peau lisse et velouté et même un bon transit (voilà voilà).

mercredie-blog-beaute-routine-skincare-peau-clarisonic-acne

Comme je suis un peu debile kamikaze, l’autre jour je me suis fait une fondue avec des amis (est-ce qu’on est bon niveau produits laitiers et gluten ? oui je crois qu’on est pas mal du tout !) genre « juste pour voir »… Comment vous dire… j’ai compris dès le lendemain que la nutritionniste avait raison. Et, tout compte fait, Nadia aussi lorsqu’elle m’expliquait qu’avant de soigner l’acné il fallait en soigner la cause: à l’époque, persuadée que je n’avais aucun problème et que je pouvais manger n’importe quoi, nous ne nous étions pas vraiment attardées sur ce point. Shame on me !

L’autre jour j’ai lu ça sur un blog: « L’acné n’est pas une maladie, mais un symptôme ». Je trouve cette nouvelle approche parfaitement révolutionnaire… et je suis sûre qu’elle est vraie. Pour tout vous dire, j’ai jeté tout ce que j’avais de « spécial acné » dans ma salle de bain et je ne vois que des améliorations ! Rendez-vous dans un prochain article pour découvrir ma routine skincare qui vient compléter mon nouveau régime alimentaire ;)

47 Comments

  1. Estelle 1 juillet 2016

    Coucou, encore une fois super article! Il m’intéresse vraiment puisque je suis moi aussi convaincue que l’alimentation a des conséquence sur notre « bien être ».
    Ça n’a rien à voir mais jai une spondylarthrite ankylosante sévères depuis 3 ans déjà, mon médecin désespérait de voir que malgré les differents traitements et infections je souffrais encore, et puis en debut d’année 2016 il m’a dit, sur conseil dun nutritioniste et d’un bon livre, d’entamer un régime qui sapelle « Seignalet », où il faut éliminer toutes formed de cereales, le lactose, fromage, et jen passe…. jai craqué de nouveau car jaime trop la nourriture, mais je suis convaincue des effets bénéfiques que ce régime a eu sir moi, et je compte bien le reprendre, 4 fois moins de médicaments pour moind de douleurs, mon dos se portait bien mieux durant le regime ! Je ne dis surtoit pas aux gens de faire ce regime car il est vraiment particulier et le but netant pas de se creer des carences, mais tout ça pour dire que oui, l’alimentation a une influence notable !!

    (Voilà ma vie ???? Lol)

    À bientôt,

    Estelle

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      Coucou Estelle, merci pour le partage de ta vie ici :) j’aime lire ca, d’autant plus que ton experience est significative ! Pareil, je lis pas mal de bouquins sur le sujets et c’est toujours passionnants de decouvrir la diversite des cas « resolus » (personnes qui avaient des problemes de peau, de digestion, d’articulation, de migraine…) par le biais de l’alimentation ! Merci pour ton « petit » (lol) mot et a bientot ! P

      Répondre
  2. FloraJ 1 juillet 2016

    Article très intéressant!

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      Merci !

      Répondre
  3. Charline 1 juillet 2016

    Super article oui! Je m’y retrouve totalement car mon nutritionniste a également changé ma vie. Je suis persuadée que si l’alimentation peut nous rendre malade, elle peut aussi nous maintenir en bonne santé. C’est passionnant d’apprendre à se connaître à travers elle et de trouver nos limites, bien sûr en s’accordant nos pêchers mignons de temps en temps! Si je peux te conseiller un auteur qui est devenu mon maître spirituel dans le domaine c’est « Michael Pollan ». Il a écrit pas mal de bouquin la dessus et si tu as netflix regarde « Cooked », je suis devenue une vraie passionnée de l’alimentation grâce à tout ça.

    PS: tu as une peau et des cheveux magnifiques et j’adore te lire!

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      L’alimentation est le meilleur des medicaments ;)
      Je me note le nom de cet auteur et « cooked » :) merci beaucoup <3

      Répondre
  4. chutney 1 juillet 2016

    je te conseille la lecture ( et la mise en application? ) de La méthode de France Guillain !(à Googler et Amazoner;))
    Elle a changé ma vie, moi qui avais une partie de tes symptômes à presque deux fois ton âge…
    Pour l’allergie au gluten, je suis comme toi , je doute et je pense que  »l’allergie » vient du fait qu’on ne MASTIQUE pas assez… donc on finit par manger trop et demander à notre estomac de faire tout le boulot ce qui fatigue le système!
    food for thought?

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      DEFINITELY food for thoughts :) merci !

      Répondre
  5. Gumiette 1 juillet 2016

    J’avais vu une vidéo parlant des intolérances alimentaires et ce qu’elles pouvaient causer. Ca m’avait déjà donné envie de tester contre l’acné/taches justement mais je ne me suis jamais vraiment penchée sur la question (m’en fout jme marie pas moi haha)
    Mais ton article réactive cette envie, on verra bien :)

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      Mouahaha ! Essaye ! L’avantage c’est qu’en meme pas 10 jours j’ai vu des resultats incroyables :)

      Répondre
      • Gumiette 2 juillet 2016

        Des résultats rapides en plus? Mais que demande le peuple!! XD
        ps: je viens de voir qu’il y a de la graine de guar dans les nouilles instantannées… en plus du gluten etc… Je sais toujours pas ce que c’est, mais je sais où il y en a! haha

        Répondre
  6. chutney 1 juillet 2016

    quant aux produits laitiers, je les ai éliminés de mon alimentation pendant 6 mois et j’ai perdu 5 kilos! Bon c’est vrai , j’en abusais mais il faut dire que l’on nous rebat les oreilles avec cette nécessité de manger 3 laitages par jour (Pourquoi? pour soutenir l’industrie laitière? On peut trouver du calcium ailleurs! )
    Le lait ne sert -il pas à faire grossir les bébés et les petits veaux? C’est surtout de la matière grasse animale…
    j’adore toujours autant le fromage et désormais je n’en mange que de l’extra bon une fois par semaine…like a treat!
    My extra two cents!

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      Oui c’est tres vrai pour le lait… mais comme tu dis, c’est le genre de trucs dont on peut facilement abuser (j’adore les glaces et les fromages par exemple…). Je me tourne vers les sorbets maintenant et pour les fromages je fais exactement comme toi, un excellent plateau une fois par semaine (et le reste du temps je mange du P’tit Billy parce que j’ai aucun pb avec le lait de brebis / chevre etc) ;) merci beaucoup ! P

      Répondre
  7. nathalietoutsimplement 1 juillet 2016

    Ton article est super intéressant et pile dans ma réflexion du moment (réflexion qui a commencé avec un article de Coline du blog Et Pourquoi Pas Coline). C’est une grosse prise de poids et une peau dégueulasse (n’ayant pas peur des mots), plus un manque d’entrain, tout ça depuis le début de l’automne dernier, qui m’a fait me poser des questions. Je suis pour le moment sur la piste gynéco (puisqu’on se dit tout !!!!!!). Mais je pense qu’un rendez-vous chez une naturopathe/nutritioniste s’impose pour moi. Il faut aussi absolument que je gère mon stress (bien) mieux que ça car je pense que ça a aussi une incidence sur notre corps.
    Bon, j’attends des nouvelles alors… Bises

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      Merci ma douce ! Tu as raison d’explorer toutes les pistes (moi aussi je pensais voir avec une gygy ou bien un endocrinologue, mais finalement pas besoin). Tu devrais essayer d’eliminer certaines choses juste le temps d’une semaine pour voir, ca peut etre radical ;) en tout cas pour moi ca l’a ete ! bisous bon courage

      Répondre
  8. Ludivine Brume 1 juillet 2016

    Tout de suite je me sens moins seule! Merci pour cet article! Moi qui n’aie jamais eu d’acné de ma vie, je suis retrouvée la semaine dernière avec une grosse poussée sur le front et dans le dos :/

    Perso je ne suis pas allée voir de médecin, je suis allée chercher un remède de grand mère à base de plante et ça m’a bien soulagé, et tout les vilains boutons s’amenuisent de jour en jour (Ouf!). Malheureusement j’ai une peau qui marque très vite, et hélas dans le dos j’ai de belles tâches (ou cicatrices), j’espère qu’au visage ça ira…

    Et je suis également convaincue que l’alimentation est primordiale, je souffre exactement des mêmes symptômes que toi (fatigue and co), sauf qu’on ne m’a toujours pas diagnostiqué la cause… Et j’avoue être d’autant plus fatiguée des examens, prises de sang, etc. D’ailleurs c’est ta nutritionniste qui t’as prescrit le bilan sanguin?

    Quoi qu’il en soit ça fait toujours plaisir de voir que d’autres ont trouvé des solutions, et se sont sorties de ces galères ;)

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      Ouch ma pauvre, je me reconnais un peu lol
      Moi aussi j’ai pas mal essaye les produits naturels de grands meres (huiles essentielles etc etc) mais ca finissait TOUJOURS par revenir… ce qui n’est pas le cas depuis que j’ai change d’alimentation.
      Pour le test sanguin, il suffit de contacter le laboratoire specialise chez qui j’ai fait faire les tests (ils t’envoient un kit et tout). Pas besoin de passer par une nutritionniste tu peux faire le test en direct. Envoie-moi un mail et je te communique les noms / coordonnees ;) a bientot !

      Répondre
      • Lachance 8 juillet 2016

        Ohlala, article super interessant. Je suis moi Aussie convaincue que l’acné n’est qu’un symptôme … Et je serais très intéressée par l’adresse de ce labo, les résultats du test ont l’air très précis !

        Répondre
        • priscilla@mercredie.com 9 juillet 2016

          Je t’envoie un mail ;)

          Répondre
      • Ellinor 9 octobre 2016

        Priscilla, merci de répondre à mes récentes interrogations quant à mon alimentation.
        Je pense que le moment est venu pour moi de passer ce test.
        Merci de me communiquer les coordonnées du labo s’il te plaît.
        Et bravo pour ton blog.

        Répondre
  9. cleimini 1 juillet 2016

    Article super intéressant! Je suis allergique au gluten et je trouve ca déjà dur de m’en priver, alors toi avec toutes tes intolérances (la vaniiiille :'( )je sais pas comment tu fais! Ca me fait plaisir de lire ca parce que les gens ont tendance à croire que je fais un régime sans gluten juste comme ca parce que c’est la tendance, alors que non, chez certaines personnes c’est une vrai maladie, et je revis depuis que je n’en mange plus.
    Mais je ne savais pas que ca pouvait en plus autant influencer sur la peau, j’avoue que je n’y croyais pas!
    Est-ce que tu sais si tu vas avoir ces intolérances toute ta vie ou si c’est quelque chose qui pourrait passer? Bon courage, bisous!

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      Merci beaucoup ! Oui la vanille c’est le plus dur car c’est dans TOUT (les patisseries, les cremes, les glaces… meme le chocolat !!!!) mais a force de lire les etiquettes j’arrive a trouver des trucs sans vanille (dont un super chocolat Cote d’Or, dieu soit loue). Idem, je regardais un peu cette tendance de travers alors que maintenant… je comprends.
      Pour ce qui est de la duree de vie des intolerances, il y aurait des chances pour qu’elles disparaissent apres un certain temps de non consommation (un an pour les intolerances severes, 6 mois pour les moyennes et environ 3 mois pour les legeres), on verra bien ! Dans tous les cas je n’ai pas de reaction vraiment « grave » donc je pourrai toujours m’autoriser quelques ecarts, je n’en fais pas tout un fromage :P bisous

      Répondre
  10. CHA 1 juillet 2016

    Cc priscilla !!
    Ça ne te dit pas de nous dire un peu ton nouveau régime alimentaire stp ? Ça m’intéresse vraiment beaucoup.
    J’hallucine que même l’épeautre ce n’est pas bon. Tu prends quoi alors comme pain par exemple ? Tu prends des pâtes ou riz complets par exemple ? Uniquement des produits sans gluten ? Quant tu fais écho à la fondue, c’est par ce que c’est gras?

    Et sinon, (question interdite à poser je sais) pas trop en stress? Le mariage arrive. .. d’ailleurs tu m’avais dit avoir 8 demoiselles d’honneur et je me suis dis « comment fait elle ^^ » mes amies je les compte sur les doigts d’une main.
    Tu es magnifique et tu seras magnifique et merci pour cet article. Ça va en décomplexer plus d’une.

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      Salut Charlene ;)
      Moi aussi je pensais que l’epeautre c’etait top et puis finalement c’est ressorti dans le rouge dans mes tests donc… Je parlais de la fondue car c’est le seul vrai ecart que j’ai fait ces dernieres semaines et comme c’est 100% fromage (donc lait de vache) + pain (gluten), je n’ai pas eu a chercher bien loin quand j’ai eu une reaction le jour suivant lol
      Je pense qu’il faudrait, a la vue de vos questions, que je consacre un article a l’alimentation. Ca m’embete un peu car je suis pas du tout specialiste mais je pourrai au moins partager ce que je fais de mon cote ;)
      J’achete beaucoup de produits de substitution pour le pain (ex: du pain sans gluten dans les boulangeries des grandes surfaces qui sont pas mal du tout, ou bien boulangeries de quartier, mais aussi craquotte a la chataigne, au sarrasin, a la figue… c’est delicieux !). Pour les pates je n’en mange presque plus mais celles sans gluten peuvent passer (quoique je prefere encore prendre des gnocchis de pomme de terre !). Je peux aussi manger tout le riz et le mais que je veux (= polenta, paella) ou encore le quinoa qui est genial chaud ou froid.

      Mais non il n’y a pas de question interdite :) Je ne suis pour le moment pas trop en stress, je pense que ca viendra fin aout / debut septembre lol
      Pour mes demoiselles d’honneur c’est surtout parce que je n’arrivais pas a me decider qui prendre comme temoin, du coup je n’ai pris que des amis hommes, et j’ai donne ce role a toutes mes meilleures amies (d’enfance, d’ecole et d’aujourd’hui). Je t’embrasse :)

      Répondre
  11. AmbreMenthe 1 juillet 2016

    Coucou Mercredie,
    j’espère que tu vas bien et que les préparatifs de ton mariage se passent bien.
    Encore un bon article qui me laisse un peu dubitative car l’acné touchant plus fortement les ados suite à leurs hormones qui sont en pleines révolutions. Mais il est un fait que la peau peut -être améliorée par une nourriture saine et équilibrée. Pour ma part je n’ai pas une peau aussi nickel que la tienne car j’ai des petits boutons sous la peau au niveau du menton ou plutôt juste dans le creux entre la lèvres inférieure et le menton et ceux là reviennent du jour au lendemain idem pour le contour des ailes du nez. Ces boutons ne se voient pas mais j’aimerais tout de même m’en débarrasser ! en conclusion et suite à ton expérience décrite, je vais envisager de demander un bilan sanguin et selon les résultats j’essayerai d’améliorer mon alimentation, sachant que suite à mon ancienne naturopathe, qui m’a lâchée pour s’installer dans le midi, je suis une consommatrice Bio et complément alimentaire et cela dit en passant ça me coûte une blinde et je ne vois pas vraiment d’amélioration sur ma santé. Je pense que le bilan sanguin est incontournable et me révèlera se qui cloche vraiment. je te remercie pour ton article et t’embrasse

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      Hello ma jolie ! Effectivement je me suis mal exprimee, je pense que l’acne est bel est bien une maladie (de l’adolescence), c’est plus tard (passe la vingtaine) qu’il faut commencer a chercher des vraies causes selon moi ! Pour le bilan sanguin, envoie-moi un mail et je te donnerai les coordonnees du laboratoire specialise qui s’est occupe de mes tests. Bises et merci !

      Répondre
  12. Nathalie HATCHI 1 juillet 2016

    Je bois ton article comme du p’tit lait (de brebis) lol !!!
    Je suis exactement dans la même situation que toi …pfffff !!! J’ai commencé il y a un mois une alimentation sans gluten, sans viande , sans lait etc… Sauf que ma peau est toujours « dégeu » (bouton + taches !!!) Du coup j’ai arrété aussi de mettre du fond de teint, poudre …etc pour le moment !!!
    C’est chiant mais bon … quoi qu’il en soit ton article me motive à continuer la lutte … J’espère en venir à bout tout comme toi
    La bise !!!!

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      Ahah merci beaucoup :) j’espere que tu trouveras une solution a tes problemes… bon courage !

      Répondre
  13. celine 1 juillet 2016

    Du coup, peux-tu éventuellement décrire une journée type au niveau de ton alimentation ?

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 1 juillet 2016

      Je prends note pour un prochain article ;)

      Répondre
  14. kaouchips 1 juillet 2016

    bonjour Mercredie,
    J’espere t’apporter de bonnes nouvelles !
    Vers octobre 2015, apres une n-ieme (enorme) poussee d’acne et autres joyeux symptomes (fatigue, mauvaise digestion etc), je me suis resolue a aller voir une « kinesiologist » (j’habite au UK), qui m’a fait une analyse d’intolerances alimentaires. Le bilan m’a demoralisee : produits laitiers (le lait je savais deja plus ou moins, mais le beurre?!), mais, banane, (je ne savais pas) et toute une floppee d’aliments que je consommais pour certains TOUS les jours (je mangeais une banane par jour car je courais beaucoup). Bref, j’ai du me priver de tous ces aliments pendant 8 semaines (en fait j’ai fait ca jusque la fin 2015) et re-apprendre a manger plus sainement (meme si honnetement je mangeais deja tres sainement). Le but etait de « guerir » mes intestins, qui etaient tres enflammes. Au bout de cette periode, je suis retournee voir la « magicienne » pour son test d’intolerance et j’ai pu re-introduire quasiment tous ces aliments (a part le LAIT) : la theorie derriere c’est qu’une fois que tes intestins s’enflamment, ils deviennent poreux et laissent passer les toxines de pleins d’autres aliments, et s’enflamment davantage, c’est un cercle vicieux ou on tolere de moins en moins d’aliments. D’ailleurs ces toxines, liberees par nos intestins par erreur, se retrouvent dans notre corps et la voie de « liberation » d’urgence, eh bien c’est la peau :((
    Dans mon parcours pour une belle peau (aujourd’hui je me fais complimenter TRES regulierement sur ma peau), voici les lecons que j’ai retenues, car en dehors du changement de regime alimentaire, j’ai veritablement tenu un carnet de bord au jour le jour pendant plusieurs semaines pour identifier les « root causes » de mes boutons :
    1. la correlation la plus visible a ete etablie avec si oui ou non j’allais aux toilettes – en gros, la constipation favorise les poussees de boutons;
    2. l’hydratation (i.e. BOIRE de l’eau) limite la poussee de boutons;
    3. la routine visage : dans mon cas, l’equilibre optimal a ete obtenu en arretant l’eau du robinet (exit ma clarisonic), et en adoptant une routine a la Caroline Hirons: demaquillage a l;huile (j’utilise le baume a l’immortelle a 11Eu de Aroma zone) et lingette chaude, voir double demaquillage au lait si besoin, puis lotion acide (type Pixi ou p50 de biologique recherche), puis en touche personnelle: acide salicylique (type aroma zone) sur les inflammations, puis hydratation.
    Ma peau a rarement ete aussi belle :) J’espere que tu y arriveras aussi ! Dans le doute, je te recommande vivement le carnet de bord. C’est penible mais ca paie ! Ah aussi, pour tout ce qui est beaute de la peau, les resultats prennent du temps a cause de la duree du renouvellement cellulaire, et l’acide aide grandement a se debarrasser des cellules mortes !
    Ah les bonnes nouvelles, c’est que tu pourras sans doute re-manger certains de ces aliments ! Et qu’il y a de la lumiere au fond du tunnel !

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 7 juillet 2016

      WOW, SUPER intéressant, merci beaucoup ! Effectivement ma spécialiste m’a expliqué exactement la même chose par rapport à mon intestin :) en espérant que l’année prochaine je pourrais me remettre à un peu tous les ingrédients. Merci pour tous tes autres conseils, le dernier truc qu’il me reste à faire serait de boire de l’eau, beaucoup plus que ce que je fais maintenant…

      Répondre
    • Mae 9 septembre 2016

      Bonjour Kaouchips,
      J’habite moi aussi en Angleterre (Londres) et j’aimerais savoir comment ça se passe pour aller voir un kinesiologist ici ? J’imagine que ce n’est pas pris en charge par le NHS, mais j’aimerais bien faire des tests d’allergie alimentaire … Merci d’avance si tu lis mon commentaire :)

      Répondre
  15. kaouchips 1 juillet 2016

    Ah dernier conseil : en grosse addict au fromage, j’ai bien du trouver des parades ! Alors les voici :
    – les fromage de chevre ou de buffle contiennent moins de lactose (donc sont plus digestes)
    – il existe des comprimes de lactase, qui sont les enzymes qui digerent le lactose (et que les intolerants ne produisent pas en quantites suffisantes). En cas de soiree fonduee, prendre un (ou plusieurs) comprimes 1/2h avant le repas peut SAUVER la vie
    – enfin, en cas de mauvaise digestion, il n’est jamais trop tard : il existe des comprimes de « peppermint » (menthe poivree), qui aident beaucoup pour tous les symptomes lies aux enflammations des intestins.

    Je me fournis chez Holland & Barrett localement au UK, et je pense qu’ils livrent a l’international (ou sinon il existe sans doute des equivalents en Suisse ou en France).

    Voila tous mes secrets survie !

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 7 juillet 2016

      Je note, merci :) effectivement je consomme plus de fromages de chèvre et brebis now :) bises et à bientôt !

      Répondre
  16. Sarah 4 juillet 2016

    Merci pour ce partage ! Je me posais également les mêmes questions. Je flirte furieusement avec la trentaine (naaaaannn !) et j’ai depuis noté l’apparition de boutons, et la digestion et tout l’univers gastro-entérin n’en parlons même pas. Pour dire, mon prochain achat de livre allait être « Le charme discret de l’intestin » pour essayer de comprendre si les 2 pouvaient être liés. Comme toi j’ai beaucoup de mal avec tout le « délire » sans gluten et chichi et chacha. J’ai toujours eu l’impression que cela concernait des personnes qui ont des ressources alimentaires à foison et qui ne savent qu’en faire. Mais force a été de constater pour moi que je digère mal tous les produits laitiers, ai des maux de ventre réguliers, une digestion difficile … donc à voir. Je révise ma position à ce sujet et sur ton impulsion, je vais certainement aller réaliser ces tests d’intolérance alimentaire ! Enfin !
    Merci & belle journée à toi !

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 7 juillet 2016

      Hâte d’avoir ton retour si jamais tu tentes l’expérience ;) bises

      Répondre
  17. Cendrinah 4 juillet 2016

    Bonjour Priscilla!!
    J’ai lu presque tous tes articles et je trouve celui-ci très intéressant. Moi aussi j’ai la flemme tout le temps alors qu’avant je n’ai jamais eu ce genre de chose.
    j’ai aussi des acnés sur le visage, sur la poitrine et dans le dos. J’ai même des démangeaisons des fois et ça sur tout le corps, ce qui est trop gênant. Aussi, il y a des moments où mes cheveux sont beaucoup trop fragile et chutent rapidement. Je crois que je vais aussi faire une analyse, par contre chez nous je pense qu’il n’y a pas de nutritionniste / naturopathe. Qui je dois contacter dans ce cas? Merci, bisou!!

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 7 juillet 2016

      Hello ! Tu peux aussi contacter directement le laboratoire qui m’a fait faire les analyses, ils peuvent t’envoyer un kit. Envoie-moi un mail si tu veux les détails ;) bises

      Répondre
  18. Lae DM 5 juillet 2016

    Comme je te comprends… Je fais également de l’acnée kystique et, même lorsque pour les autres cela semble invisible et donc peu dérangeant, je me coltine les douleurs aiguës sous chaque microkyste – histoire de passer une bien bonne journée ! Je pense que les produits laitiers c’est pour tout le monde pareil – nous devrions VRAIMENT voir notre consommation à la baisse… surtout en France ! :)

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 7 juillet 2016

      Bien d’accord avec toi, bon courage ;)

      Répondre
  19. Rouge Camille 22 juillet 2016

    Oh ca fait un moment que je me dit que je devrai lire ce post… et effectivement je me retrouve avec les mêmes symptômes que toi au niveau fatigue, acnés, cheveux… c’est dingue je n’aurai pas fait le lien spécialement étant donner que je fais bien souvent (pas toujours non plus hihi) attention à ce que je mange mais sans savoir les possibles intolérances auxquelles je pourrais être sujette. Quelle a été ta démarche pour les découvrir ? Merci en tout cas ! :)
    Besos, R.C.

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 24 juillet 2016

      Oh mais moi aussi j’ai mis du temps avant de comprendre le rapport… en fait c’est ma coiffeuse qui m’a parlé de ça et du coup j’ai pris rdv chez une nutritionniste qui m’a proposé de faire ce test sanguin ;)

      Répondre
  20. Cathy 25 août 2016

    Bonjour Priscilla! Merci pour cet article, j’ai à peu près les mêmes symptômes : fatigue, digestion lente, BOUTONS récurrents…. Alors oui l’HE de lavande et de tea tree c’est good, mais je souhaite agir à la source et donc de part mon alimentation. Peux-tu me communiquer les coordonnées stp?MERCI :-) (lamaliss1@hotmail.com)

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 31 août 2016

      Coucou je t’envoie cela en PV ;)

      Répondre
  21. Mayssa 29 août 2016

    Salut,

    Je suis persuadée qu’il y a un lien entre alimentation et l’état de notre peau. Pendant tout le mois de juillet, j’ai retiré les sucreries et les produits riches en gras de mon alimentation. Stupéfaction : mon visage n’avait aucune acné, ni bouton. Ma peau était nette. Cependant, j’étais au soleil (stage à l’étranger obligé). Donc d’après mon ancien dermatologue, le soleil a aussi un impact positif sur la peau.
    Et depuis que je suis revenue à Paris, il y a exactement deux jours. Ma peau a de nouveau ses imperfections. J’ai fait un écart en mangeant deux crêpes au Nutella (elles m’appelaient avec insistance) mais je ne recommencerai plus. Dès le lendemain, j’ai eu une poussée d’acné. Hallucinant !
    Cette fois, la rentrée arrive à grand pas (dernière annee d’études) et je dois réussir à combiner alimentation saine, sport et études + memoire de fin d’études. C’est un véritable défi ! Bonne journée :)

    Répondre
    • priscilla@mercredie.com 31 août 2016

      Effectivement, cette relation parait de plus en plus logique (pour ma part en tout cas). C’est un vrai soulagement de savoir d’ou viennent tous ces soucis, meme si certaines crises restent « inexpliquees » (mais je ne desespere pas, je vois deja une belle amelioration !). Je te souhaite une belle continuation, une derniere annee d’etude n’est jamais facile ;) courage !!

      Répondre

Laisser un commentaire