L’ultra-clivant « Dent de lait », par Serge Lutens.

« On l’adore ou on le déteste » pourrait figurer dans mon tiercé gagnant des expressions insupportables (j’imagine bien une candidate du Big Deal répondre « AH BAH MOI C’EST SIMPLE, ON M’ADORE OU ON ME DÉTESTE, J’AI UN SACRÉ TEMPÉRAMENT HEIN ! » pendant les présentations… oui j’ai bien fait une référence au Big Deal, oui je suis restée bloquée dans les années 90). Mais bref passons. Tout ça pour vous dire que de tous les parfums que j’ai pu sentir au cours de ma vie, « Dent de Lait » de Serge Lutens (collection noire) fait partie de ces fragrances ultra clivantes, mais contrairement à ce que vous pensez sûrement, ce n’est pas (juste) une question de notes olfactives…

Mais pourquoi donc est-il si extrême ?
Tant de suspense.
Patience, ça arrive.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-serge-lutens-parfum-avis-test-sang-amande-dent-de-lait2

Un indice: le nom de ce parfum évoque à lui seul la raison pour laquelle il est si polarisant…

Vous ne l’avez toujours pas ?

Serge Lutens a une nouvelle fois puisé dans ses souvenirs pour créer ce dernier jus, absolument incomparable. « Dent de Lait » nous replonge donc dans la douce enfance, une période à la fois innocente… et aussi traumatisante, à l’image de l’épreuve de la première dent qui s’échappe (ou que l’on arrache avec une poignée de porte, c’est selon !).

Cette fragrance s’ouvre ainsi sur de délicates notes d’amande, à la fois poudrées et laiteuses mais bascule ensuite très vite, et de façon vraiment déroutante, sur une odeur plus métallique, presque électrique. Une fragrance complètement inattendue, qui interpelle définitivement, qui peut même rebuter, particulièrement après avoir compris ce que Serge Lutens a voulu retranscrire: l’odeur d’une dent de lait qui tombe de la bouche d’un enfant, les notes du sang, tout simplement. Notez cependant que des dernières notes plus fumées et masculines apportent la touche finale de cette incroyable création (que l’on pourra sentir uniquement si l’on arrive à passer au-dessus de la fameuse effluve métallique…).

J’imagine que maintenant, vous comprenez mieux mon introduction ?

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-blogueuse-bloggeuse-serge-lutens-parfum-avis-test-sang-amande-dent-de-lait

Mon petit côté creepy et moi-même sommes absolument FASCINÉS (et donc fans) par cette histoire et l’expérience olfactive inédite associée. Parvenir à exprimer avec autant de justesse et d’originalité un moment de vie n’évoquant pourtant aucune odeur a priori… n’est-ce pas là tout le génie d’un créateur de parfums ?

A ce jour, je ne porte pas régulièrement ce parfum car je sais qu’il peut être très dérangeant pour certaines personnes (en réalité, surtout pour celles à qui j’ai raconté cette histoire !), je le réserve pour les occasions (genre pour mes sacrifices ou invocations… ;).

Mystérieux, trash, intriguant… Oseriez-vous porter ce genre de jus ? Ou, au contraire, pensez-vous qu’il aille « trop loin » en termes de narration ?

Mes nouveaux chouchous skincare.

L’autre jour vous avez été quelques unes à me demander le « secret » du teint éclatant que j’affichais sur ce post:

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-beauty-sisley-skincare-routine-nars-audacious-lipstick-narsissist-audrey-blush-dolce-vita-man-ray
Je porte sur les lèvres l’audacious lipstick « Audrey » de chez Nars et le blush « Dolce Vita » de la même marque ainsi qu’un joli col roulé en laine Levi’s

Alors, rien de foufou… Si ce n’est: 1. le fait que je choisisse très bien mes jours pour prendre ce genre de photo (comprenez, les jours sans cerne, sans boutons… bref, les jours photogéniques !) et 2. allez, quelques produits de soin chouchous quand même.

Comme vous, je vais sûrement devoir me trimballer la même peau toute ma vie (à moins que la science ne fasse quelques miracles d’ici là…). Or, mon activité de « bloggeuse » a longtemps fait que je me retrouvais régulièrement sous des montagnes de nouveautés à tester. De nouveaux produits, ingrédients, principes entraient ainsi en contact avec ma peau chaque jour. J’ai finalement mis le holà il y a quelques mois (au point que pendant plusieurs semaines je n’ai utilisé QUE de l’huile de jojoba pour soigner ma peau, matin et soir) (j’ai même lâché ma Clarisonic !) et je me concentre dorénavant sur quelques valeurs sûres, soigneusement sélectionnées.

Une à deux fois par semaine, j’exfolie donc mon visage avec la Crème Exfoliante Désincrustante Caudalie. J’enchaîne ensuite avec le Masque Eclat Express de Sisley, à l’argile rouge, parfait pour ma peau mixte puisqu’il nettoie et élimine les impuretés (en plus il a un rendu holographique assez cool LOL !).

Tous les matins je me rince le visage à l’eau froide… non je déconne, j’utilise de l’eau chaude comme tous les gens normaux (mais QUI s’inflige une torture pareille ?). En revanche, depuis que j’ai découvert le Masque Contour des Yeux, de chez Sisley aussi, je sais que je peux faire disparaître mes poches et lignes de fatigue autour des yeux en quelques minutes le matin ! Le produit coûte assez cher mais est vraiment bluffant (et il suffit d’une très fine couche pour faire effet). Puis, j’applique mon Soin Hydratant et Matifiant aux Résines Tropicales (et oui, j’ai la totale Sisley… lucky me), qui nourrit ma peau tout en l’empêchant de briller (du coup, pas besoin d’accumuler les couches de primer, fond de teint, poudre etc pour rester nette… je préfère ça !).

Le soir, je me démaquille avec… surprise surprise… TOUJOURS la même huile démaquillante DHC depuis 5 ans (sans doute le produit skincare auquel je suis la plus fidèle): c’est simple, je ne connais pas mieux pour éliminer toute trace de maquillage ou de pollution sur la peau ! Je mouille ensuite mon visage avec un peu d’eau (l’huile se transforme en une sorte de lait) avant de rincer. Pour finaliser mon nettoyage, j’utilise la Mousse Nettoyante douce de chez Nuhanciam (dont le parfum est juste… fou ! il me rappelle Hypnotic Poison de Dior) ou bien la Poudre Nettoyante de DHC (un rituel venu du Japon): j’en verse un tout petit peu au creux de ma main, j’ajoute un peu d’eau et hop, j’obtiens une mousse bien onctueuse et super agréable à masser sur le visage !

Ma peau est alors on ne peut plus propre. Je termine avec une couche généreuse d’huile de jojoba (celle d’Aroma-Zone est très bien). C’est vraiment MON produit miracle: il régule mon acné, matifie ma peau (aussi bizarre que cela puisse paraître pour une huile !) et a des vertus anti-âge (je n’hésite donc pas à en mettre sur le contour de mes yeux et de ma bouche en prévention).

Et voilà le travail !

1 2 3 4 5 6 7 32