Ma routine skincare (depuis que je ne porte plus de maquillage).

Mes excuses par avance pour celles qui auront déjà vu ma vidéo en IGTV, mais je sais que vous n’avez pas toutes de compte Instagram… Et en plus, j’ai changé quelques produits depuis, ça vaut donc quand même le coup de vous faire une petite mise-à-jour.

Pour rappel (j’ai l’impression de l’avoir déjà dit 12.000 fois, désolée si je radote…), je ne porte plus de maquillage depuis environ un an (ce qui correspond au début de ma grossesse, même si, en vrai, le timing n’a pas grand chose à voir). Pour la faire courte, si j’ai toujours recours à la pigmentation semi-permanente des sourcils (ma seule “triche” !), je privilégie avant tout d’excellents soins skincare pour sortir le visage (presque) nu. BECAUSE WHO NEEDS MAKEUP WHEN YOU HAVE FLAWLESS SKIN?


Bon, ça c’était clairement un jour “avec”, mais j’ai évidemment des jours imparfaits… que je ne partage pas forcément ici ou sur les réseaux ;) c’est la magie de la vie 2.0.


Quand j’ai envie d’en faire “un peu plus”, je me contente (largement) de recourber mes cils, d’appliquer un baume ou un gloss transparents sur mes lèvres (et aussi sur mes paupières, j’aime beaucoup le rendu glowy !), et éventuellement un peu de blush. Et quand VRAIMENT c’est la teuf, je fais péter le rouge-à-lèvres. Au final, j’ai vraiment “choisi ma bataille” : vu le temps que je consacre à ma peau chaque jour, je dois bien avouer que je n’ai plus trop la foi de passer au makeup ensuite. Mais, évidemment, l’un n’empêche pas l’autre !

Ma routine, parlons-en tiens (d’autant plus qu’elle n’est pas SI compliquée que ça !). Une fois ma peau propre (le matin je ne me rince qu’à l’eau), je commence par appliquer mon contour des yeux “Ideal Resource” (Darphin) et mon sérum “Advanced Génifique” (Lancôme) (de loin, le meilleur sérum que j’ai pu tester jusqu’à présent). Je poursuis ensuite avec mon émulsion jour hydratante (ou la crème hydratante de la même gamme) “Essential Energy” (Shiseido) et… voilà, ma “base” est terminée ! Ces trois produits sont formidables car ils apportent à ma peau une hydratation intense, mais aussi un fini ultra nacré (le contour des yeux et l’émulsion), frais et “glowy” (le sérum) que j’adore : c’est l’effet bonne mine immédiat dès le matin (et Dieu sait que j’en ai besoin en ce moment ahah !).

Ces soins demeurent en revanche assez coûteux (perso, je suis prête à investir dans leur efficacité car ma peau m’en remercie aujourd’hui – et le fera également demain et après-demain, je n’ai pas de doute).



Ensuite, je peaufine mon glow grâce au désormais incontournable “futuredew” (Glossier), pour un résultat ultra shiny (attention, si vous avez toujours peur de l’effet “peau grasse”, alors ce produit n’est pas pour vous… moi c’est l’effet que je recherche car je trouve ce rendu beaucoup plus “healthy” qu’une peau toute matifiée et “cakey”).





Le soir, je me démaquille en utilisant une huile (je suis fidèle à l’huile DHC depuis des années…), puis je termine mon nettoyage sous la douche, avec un savon (j’adore le gel nettoyant Rise & Shine de Saturday Skin !), que je dépose directement sur ma LUNA mini 3 (Foreo) que j’adore, pour plusieurs raisons : elle est minuscule et va partout (surtout dans les angles du nez, très sujets à “l’encrassement” chez moi), elle est silencieuse et, surtout, elle est super hygiénique (pas de poil, elle est en silicone). C’est vraiment quelque chose qui me manquait avec mes précédents “appareils” (qui finissaient par être sales assez vite… or c’est un peu contre-productif quand on passe autant de temps à cleaner sa peau !).



Coucou c’est moi, je téléphone avec ma LUNA ! (photo @mxdgirl)


Cette petite brosse nettoie donc ma peau en profondeur (mais surtout en douceur, il suffit de choisir le programme et l’intensité de pulsations qui nous convient le mieux) et la prépare à mieux absorber mes produits du soir. Soit j’utilise le Masque de nuit merveilleux” (Sanoflore) comme une crème de nuit, soit j’emploie carrément les gros moyens en dormant avec le “Masque de nuit peau reposée(c’est ça qu’on veut non ? merci Waso !) : sa texture gel est imparable pour repulper la nuit en quelques heures de dodo !



Enfin, et à côté de tout cela, je ne m’expose quasiment pas au soleil (jamais sans protection), d’où mon bronzage de cul (mais hey on en reparle dans 10 ans !) et j’ai une hygiène de vie pas trop dégueulasse (je ne fume pas, je bois peu d’alcool…). Bon, et il y a sans doute un peu de génétique aussi là-dedans (le fameux “Black don’t crack“), mais ça ne fait pas tout : il faut être disciplinée et garder le rythme sur le long terme pour de vrais résultats (d’ailleurs, et ce n’est pas pour vous déprimer hein, mais d’après moi, c’est au cours de la vingtaine que tout se joue, après, une fois que des signes de vieillesse prématurés sont déjà présents, c’est un peu trop tard…).

Bref, tout ça pour dire qu’il n’y a pour moi pas plus satisfaisant d’entendre, notamment de professionnels (dermato, maquilleurs…), que j’ai une belle peau ou que je ne fais pas son âge… et ça, ça vaut bien tous les “WOW j’adore ton makeup !” du monde, non ?

Ma routine soin du visage: acné, points noirs (et point final).

Suite directe de mon dernier article skincare (étroitement lié à l’alimentation), voici aujourd’hui ma dernière routine “soins du visage”.

Mais avant de commencer, une petite liste les choses qui n’ont été d’aucune utilité à ma peau (voire, qui l’ont complètement niquée).

 

—————– LES FAILS —————–

TOUS les produits dédiés aux peaux acnéiques (= en gros, tous ceux sur lesquels je me suis ruée quand j’ai commencé à bourgeonner): les crèmes Sebium de Bioderma, Effaclar K de La Roche Posayyyyy, ou encore Vichy Normaderm. La palme revient au célèbre Basique 3 temps de Clinique qui m’a fait un sacré ascenseur émotionnel: peau NICKEL en une semaine en utilisant les 3 produits… puis complètement asséchée et ravagée par les microkystes juste derrière. Sympa sympa. À ce jour je n’utilise plus que le savon (avec ma Clarisonic): la lotion est vraiment abrasive et j’ai eu l’impression que la lotion me donnait des boutons. J’ai aussi essayé le nouveau produit Curaspot (crème légère à laisser poser cinq minutes sur les zones à problèmes avant de rincer): ça assèche bien les boutons mais ça assèche aussi grave la peau dans son ensemble… vraiment pas une bonne solution sur le moyen / long terme donc.

La routine “sans eau”: absolument zéro impact sur les boutons et vraiment trop contraignant pour moi (je préfère me passer un bon coup d’eau sur le visage plutôt que de me démaquiller tous les matins à coup de lotion et de cotons…) !

giphy

Le soleil: CHAQUE ANNÉE je retrouve ma peau (et mes cheveux) dans des états catastrophiques au mois de septembre, au retour de la plage. Cette fois j’anticipe, j’ai déjà prévu de m’acheter une énorme capeline pour protéger mon visage et le haut de mon corps (et je pense aussi opter pour des box braids !). Et puis, fondamentalement, je n’ai pas envie d’être toute fripée dans quelques années donc j’évite au max les expositions. Les “Mais t’es bien blanche !” finissent par me passer au-dessus et, au pire, rien ne m’empêche de tricher à coup de St. Tropez.

Le téléphone: à force de me demander pourquoi je me retrouvais toujours avec une barre de bouton entre la joue et la mâchoire droite, j’ai fini par me réaliser que ça coïncidait avec la taille et l’emplacement de mon smartphone (championne du monde !). Depuis, c’est désinfection quotidienne obligatoire, ou kit mains libres.

 

————– LES RÉUSSITES —————

Trève de négativité, il y a quand même un bon paquet de choses qui ont très bien marché pour ma peau (en plus de changer mon alimentation !), morceaux choisis:

Les bonnes vieilles habitudes, à savoir la technique du layering (tout est dans cet article). Comme quoi, avoir un blog permet parfois de s’aider soi-même en regardant dans ses propres archives ! La clef du layering étant l’application de plusieurs couches hydratantes: tonique + sérum + crème. En fait, ce que j’avais complètement oublié dans ma phase de perdition, c’est que cet effort d’hydratation (et donc de régulation de la peau) était bien plus bénéfique que d’utiliser des produits décapants (= les produits pour peaux acnéiques que j’évoquais plus haut !).

Je n’ai pas vraiment de marques à vous recommander, j’ai l’impression que cette approche fonctionne avec n’importe quel produit hydratant ! Mais si vous voulez tout savoir, je n’utilise pas toujours de tonique (je m’asperge juste le visage avec l’eau de raisin Caudalie). J’adore le sérum jeunesse éclaircissant d’Alchimie Forever que j’utilise pour atténuer mes taches (la marque était déjà présente dans ma précédente routine, les produits ne sont pas donnés mais je suis toujours ravie de leur efficacité !) que j’applique juste avant la crème sorbet hydratante Caudalie.

RDV ici pour shopper le Coffret Hydratant (eau de raisin + crème sorbet hydratante), en plus les frais de port sont gratuits ;)

mercredie-blog-beaute-creme-sorbet-hydratante-eau-raisin-vinosource-caudalie-avis-test-acne-hydratation-layering-mille-feuilles

 

En cas de “coup dur” (genre gros bouton rouge bien douloureux), j’utilise la crème Cicalfate d’Avène, qui, malgré son apparence très grasse, soigne super bien ce genre de souci grâce au zinc qu’elle contient. En plus elle est top pour la cicatrisation. Pour finir, le layering ne serait rien sans un excellent démaquillage. Pour ma part, j’utilise depuis quelques mois l’eau de soin de la nouvelle marque ODAÏTÈS qui purifie et chouchoute ma peau (en plus de sentir vraiment trop bon !). Pour enlever le maquillage plus costaud / résistant (type waterproof), j’utilise toujours mon huile DHC :)

La brosse Clarisonic: je sais, je sais, je vous en ai déjà parlé 1500x mais, que voulez-vous, je ne peux plus m’en passer. Je l’utilise tous les soirs sous la douche après m’être démaquillée (je n’aime pas l’utiliser directement sur le maquillage, je trouve que ça salit trop rapidement l’embout brosse…).

Une fois par semaine, je me fais un petit masque (bien souvent celui à l’argile verte et à la menthe de Cattier).

 

La bétadine en savon liquide: marche super bien sur la poitrine ou le dos pour les boutons récalcitrants ! Il suffit de l’appliquer, faire mousser un peu et laisser poser quelques instants avant de rincer. J’ai été agréablement surprise par ce truc (j’ai découvert qu’on pouvait l’utiliser pour l’acné en lisant la notice). En revanche, ça fouette et je ne l’appliquerais pas sur le visage (du moins, pas régulièrement).

En traitement interne, je tourne au zinc ! Pas cher et dispo sans ordonnance, la prise de zinc peut faire des merveilles sur la peau et en peu de temps. J’en prends deux gélules chaque matin (demandez conseil à votre pharmacien / médecin traitant). Évidemment, j’ai dû cesser tous les autres compléments alimentaires (levure du bière, Oenobiol…) car beaucoup contiennent du gluten.

– Enfin, niveau makeup, je ne jure que par le fond de teint ELF anti-acné ! Très accessible (7.20 euros !), ultra pratique à utiliser et couvrant (c’est lui qui me fait un teint de fou sur mes photos Instagram, vu que vous êtes plusieurs à m’avoir demandé mon “secret” LOL !), il a tout bon (pour info, j’utilise la teinte “Sable” à laquelle j’ajoute une pointe de “Buff”, les jours où je suis un peu pâlote).

Capture d’écran 2016-06-30 à 22.06.51Garanti sans retouche (j’ai pas que ça à foutre !) ;)

Ce fond de teint est d’ailleurs devenu un peu trop couvrant, du coup je le mélange avec la Strobe Cream de MAC pour un effet plus glowy et moins mat.

VOILÀ VOILÀ vous savez tous les meufs.
J’espère que ça aide ;)