J’ai testé pour vous… l’épilation du maillot au laser.

Comme beaucoup d’entre vous, la question de l’épilation définitive m’a longtemps trotté dans la tête. J’ai décidé de franchir le pas en 2015 et, comme je suis arrivée à la fin des séances, l’heure est venue de partager mon expérience avec vous.

mercredie-blog-beaute-avis-test-epilation-definitive-laser-peau-foncee-mate-noir-maillot-bikini-geneve-forever-institut-prix

Pour tout vous dire, je n’ai jamais eu de vrai « problème de poils »: je peux ne pas m’épiler les jambes pendant toute une saison sans que cela ne se voit (petite perte en capital douceur à signaler quand même..!), bref globalement j’ai la chance d’avoir un corps peu poilu.. A croire que tout est allé sur la tête. En revanche, certaines zones ont toujours été chez moi sujettes aux poils incarnes, le maillot particulièrement (et ce, qu’importe la méthode d’épilation: poil rasé, poil arraché… rien n’y fait j’y ai toujours droit). Or, qui dit poil incarné sur peau mate dit tache brune pigmentée dit angoisse du bikini (si toi aussi tu as fréquenté la #teamshorty..!). J’avais donc envie d’en finir une bonne fois pour toutes. Et plutôt que de vous faire tout un storytelling de la manœuvre, je vous propose de découvrir mes réponses aux questions / remarques que j’ai le plus entendues sur le sujet (l’épilation du maillot et l’épilation définitive, deux sujets qui passionnent les foules).

« L’épilation laser n’est jamais vraiment définitive… »
Techniquement, un poil détruit par le laser ne repousse pas (sauf changement hormonal, ménopause par exemple). Mais dans la pratique il est un poil plus ardu de TOUS les avoir: certains passent à travers les mailles du filet et le laser ne pourra donc pas en venir à bout. Je rappelle cependant que, dès la première séance, le poil devient déjà beaucoup moins épais. Quant aux récalcitrants de fin de parcours, ils auront de toute façon davantage l’apparence d’un duvet que d’un vrai poil.

« C’est tellement long, j’ai pas le temps ! »
La séance (pour le maillot) dure seulement dix minutes (perso, j’y allais entre midi et deux ou après 18h). En revanche, il faut prévoir une séance tous les deux mois. Comptez entre 6 et 8 séances en moyenne pour un résultat optimal… il ne vous reste plus qu’à faire le calcul (et à « organiser votre année » !).

« Il faut un sacré moment avant de pouvoir constater les premiers effets »
C’est faux. Dès la première séance, vous verrez vos poils repousser… puis tomber tous seuls (parce que grillés !), et les prochains mettront beaucoup plus de temps à refaire surface… d’où le délai de 2 mois entre deux séances.

« Le laser est interdit sur peau mate ou noire, il ne fonctionne que sur les peaux claires et les poils foncés ! »
Au risque de vous surprendre… c’est FAUX. Come on, on est en 2017 ! Encore heureusement qu’il existe des instituts capables de traiter les peaux foncées (et très bien en plus !). Pour ma part, je me suis tournée vers Forever Laser Institut (dont je vous avais déjà parlé dans cet article) qui dispose du laser Nd:YAG permettant d’épiler les peaux noires en toute sécurité. J’ai ainsi été suivie par Mélanie (de mon premier entretien médical jusqu’à ma dernière séance) qui, en plus d’avoir toujours été hyper pro, m’a vraiment rassurée tout au long de ce projet (on a aussi bien rigolé, ce qui n’était pas pour me déplaire !).

« Ça fait mal ? »
Oui (comme des claquements vifs d’élastiques sur la peau). Voilà voilà. Mais je vous rassure, j’ai survécu (et des milliers de femmes avec moi). Pour info, les aisselles et le maillot font plus mal que les jambes car il y a plus de poils au mmsur ces zones. J’ai TOUJOURS utilisé ma crème anesthésiante (appliquée 1h30 avant la  séance), absolument indispensable pour moi qui ne suis pourtant pas douillette. J’en profite pour glisser que devoir s’enrubanner de film plastique est sans doute le truc le plus chiant de tout le process lol (surtout quand vous devez le faire sur votre lieu de travail !).

« On ne peut pas épiler toutes les parties du corps au laser… »
Hé si ! On peut tout épiler, même les zones les plus sensibles (comme le visage, les aisselles, le bikini…).

« Le maillot c’est une zone difficile à traiter au laser… »
Raté, c’est en fait ce qui marche le mieux (car on est en général plus blanches du maillot que sur le reste du corps, avec des poils sombres).

« D’après la Bikini Academy, il n’existe que trois formes d’épilation du maillot… »
Non, vous faites bien le dessin que vous voulez (dans la limite du raisonnable, il faut quand même que ça reste réalisable par la thérapeute… qui n’est pas artiste plasticienne non plus).

« Je commence bientôt les séances, je vais pouvoir jeter tous mes rasoirs ! »
Pas tout de suite malheureuse ! Je te conseille d’en garder au moins un étant donné qu’il te faudra te rendre fraichement rasée (24h) à la séance pour un résultat optimal.

« J’ai peur des effets secondaires… »
On a toutes entendu parler de ces femmes qui se sont retrouvées cramées ou bien avec une pigmentation complètement différente une fois la zone traitée (le bo-nheur !). Alors, vraiment, prenez le temps de choisir le centre: c’est de loin l’étape la plus importante, surtout si comme moi vous avez une peau « typée ». Les seuls effets secondaires constatés: quelques rougeurs ou petits gonflements (répondant au doux nom de papules). Dans certains cas vous pouvez aussi vous retrouver avec de petites brûlures superficielles se manifestant par des croûtelles (poésie, encore et toujours): pas de panique, celles-ci disparaissent rapidement et sans marquer.

« Les mises en garde (soleil, prise de médicaments…), c’est du bullshit ! »
NON ! Je vous assure que j’ai douillé sévère pendant une séance suivant une prise d’antibiotiques. PRUDENCE également avec le soleil: une peau bronzée (même par autobronzant) ne pourra pas être traitée au laser (tout thérapeuthe sérieux refusera de vous prendre de toute façon). Et si vous partez en vacances pendant votre traitement laser, n’oubliez pas de SURPROTEGER la zone traitée (maillot de bain opaque + crème + idéalement parasol ou paréo… oui, rien que ça !).

« Ca coûte cher ? »
Oui. Demandez les tarifs de l’institut que vous aurez sélectionné. Certains proposent parfois des facilités de paiement, voire même carrément des promotions (mais encore une fois, soyez TRES vigilantes et ne sautez pas sur un centre pour des raisons financières !). Une machine cheap ou des praticiens mal formés pourraient en effet vous coûter biiiiiiien plus cher… Comptez aussi le prix de la crème anesthésiante que vous devrez probablement acheter plusieurs fois en pharmacie.

« Vu le prix, si c’est juste pour enlever deux trois poils, autant rien faire ! »
Dans le même esprit que « Quitte à se faire poser des extensions capillaires, autant choisir les plus longues » ou encore « Vu le prix d’une augmentation mammaire, autant mettre les plus gros implants !« … Stupide donc. Enlevez uniquement ce qui vous gêne vous en gardant à l’esprit qu’il vaut mieux enlever pas assez que trop (parce que l’épilation définitive c’est… ? c’essssst ? VOILA !). Bref, ne suivez pas « la mode » ;)

« Tu recommandes ? »
Mille fois oui ! Je remercie une nouvelle fois Forever Institut pour ma prise en charge impeccable et sa grande disponibilité (j’ai obtenu tous mes rendez-vous très facilement et sans attente à chaque fois !).

Et vous, avez-vous déjà testé des méthodes d’épilation longue durée, voire définitive ? Si non, ça vous tente ? Quelle zone feriez-vous en premier ?

Mes favoris skincare 2016 (+ CONCOURS INSIDE !).

Je crois que je n’aurais jamais autant testé de produits skincare qu’en 2016 !

Entre mes envies de nouveauté, mes intolérances alimentaires, et mes multiples périodes / sources de « stress » (mariage, projets pro, déplacements incessants…), ma peau en a vu un peu de toutes les couleurs au cours de cette année… Fort heureusement, tout est finalement revenu à la normale, contente de pouvoir finir 2016 sur cette petite bonne nouvelle (tout est relatif, mais on trouve du positif où l’on peut #ChercheTonBonheurPartout).

mercredie-blog-beaute-skincareJe porte le lipstick « Giddy » de MAC

Je déclare donc la saison des « best of » ouverte (j’espère que ce sera un peu moins chiant que les bêtisiers TV de fin d’année ceci dit).

 

******************************* NETTOYANT *******************************

Le gagnant de cette catégorie est le gel mousse au nénuphar de chez Darphin ! Je me suis retrouvée avec ce nettoyant complètement par hasard (j’ai fait confiance à ma pharmacienne) et QUELLE TUERIE ! Ce truc purifie le visage tellement délicatement, rien à voir avec tous les autres savons que j’utilisais auparavant. En plus il compte près de 85% d’ingrédients naturels ! Manque de bol, impossible de vous le montrer en photo… vu que j’ai eu la bonne idée de garder le flacon dans mon bagage à main. Flacon de 125ml. Quelle bonne idée juste avant de passer la sécurité de l’aéroport ! Depuis j’utilise un bon vieux savon d’Alep (à la fois respectueux et redoutable pour les peaux à problèmes !).

***************************** PRODUITS NATURELS *****************************

Je continue avec d’autres favoris, tous composés d’au moins 95% d’ingrédients naturels… et même que j’ai une photo cette fois.

mercredie-blog-beaute-skincare-sanoflore-aqua-magnifica-creme-caudalie-gommage-odaites-eau-demaquillante-creme

J’ai fait la découverte des produits Odaïtès, une marque créée par trois sœurs attirées par la notion de soins essentiels et sensoriels, prônant un retour aux matières premières naturelles d’exception.

 

**************************** POUR PEAUX NORMALES ****************************

J’ai d’abord eu un gros coup de cœur pour l’Eau de Soin Démaquillante « Pure merveille d’aloe vera »: une eau ultra fraîche et délicatement parfumée à la fleur d’oranger… un véritable plaisir ! Perso, je l’utilise pour démaquiller mes makeups légers ou bien simplement pour rafraichir mon visage le matin, presque comme un tonique (à la différence que cette eau est réellement apaisante). La Crème Sensationnelle Odaïtès m’a aussi beaucoup plu. Un soin anti-âge hydratant ET gourmand (à la sève de dattes et à l’huile de pépins de figue de barbarie, s’il vous plaît)… bref, en un mot, le confort absolu ! J’avoue qu’à 28 ans, je ne sais pas trop si le moment est venu pour moi de commencer les soins anti-âge… mais quoi qu’il en soit si c’est le cas, je veux bien continuer avec cette crème !

 

*************************** POUR PEAUX À PROBLÈMES ***************************

Dans une autre catégorie, j’ai aussi adoré les produits visage de la marque Sanoflore, et plus particulièrement la gamme Magnifica, dédiée aux peaux à imperfections. Je n’ai pas investi dans toute la collection, je me suis plutôt concentrée sur deux produits phares: l’essence botanique perfectrice de peau et l’hydratant anti-imperfection. La première est tout simplement miraculeuse sur les peaux grasses: elle redonne de l’équilibre au visage et parvient à effacer, assez rapidement, les petites imperfections (c’est pas non plus Roaccutane hein !). Le grain de peau est plus lisse et on se rapproche dangereusement de la perfection si l’on part d’une base pas trop pourrie. Idem pour la crème, avec une mention spéciale pour son odeur EXTRAORDINAIRE de délicieux bonbon (des notes de magnolia, de melon et de pêche… hummmm) ! Une amie me l’avait recommandée en m’expliquant qu’elle l’avait aidée à faire disparaître ses petits boutons… et c’est vrai que l’on devient facilement accro tant elle est efficace. Note importante: le format paraît petit mais dure plutôt longtemps car pas besoin d’en mettre une tonne ;)

 

***************************** GOMMAGES *****************************

Et pour finir, je voulais vous parler de deux gommages visage que j’ai reçu il y a quelques semaines. Je n’ai jamais parlé de gommage il me semble ici car pour moi, du moment que c’est pas trop collant et suffisamment abrasif, ça fait l’affaire… mais vraiment, ces deux produits méritent un petit focus !

capture-decran-2016-12-21-a-22-30-48

Caudalie m’a fait découvrir ces deux soins nettoyants. La crème gommante douce tout d’abord, qui purifie la peau en douceur (idéale pour les peaux sensibles), puis la crème exfoliante désincrustante. Et alors là, laissez-moi vous dire que j’ai trouvé le soin gommant de ma vie ! Un peu plus costaud que son petit frère, ce gommage ultra riche en « grains » (et malgré tout onctueux !) m’a conquise ! En plus de désincruster la peau de ses impuretés, cette crème laisse sur la peau un film doux très délicat et vraiment agréable (la peau est tout sauf desséchée !). Je l’utilise pour ma part une à deux fois par semaine.

On quitte maintenant l’univers du « naturel » pour revenir vers des produits plus classiques… mais tout aussi efficaces ;)

mercredie-blog-beaute-skincare-clinique-ever-better-clinical-creme-deep-cleasing-oil-dhc-mac-prep-prime-essential-oils-test

 

******************************* DÉMAQUILLANT *******************************

Je commencerai avec un incontournable… pour moi (j’ai dû vous en parler au moins 5 fois rien que sur ce blog !), mais aussi sur la toile (puisqu’il semblerait que ce produit ait fait pas mal d’émules cette année)… je veux bien sûr parler de l’huile démaquillante DHC. Les plus anciennes lectrices me diront que je radote, mais que voulez-vous, quand un produit est aussi génial, il mérite bien sa place dans mon best of !

Je n’ai encore jamais rien trouvé de mieux pour démaquiller la peau (et notamment les fonds de teint les plus épais ou les mascaras les plus waterproof !) et pour désincruster la saleté, pore par pore. Pour moi, c’est vraiment THE produit essentiel pour une belle peau. Je vous laisse vous replonger dans ce précédent article pour comprendre pourquoi ;)

 

****************************** CRÈME HYDRATANTE ******************************

L’année 2016 a aussi été pour moi l’année de la reconsidération des produits Clinique: après m’être rendue compte que ma lotion Basique 3 Temps n’était absolument plus adaptée à ma peau, j’avais décidé de laisser tomber un peu la marque… jusqu’à ce que je reçoive deux produits tout bonnement sensationnels.

Tout d’abord, le gel-crème désaltérant intense pour peau déshydratées « Moisture Surge« , apparemment un best seller… que je ne connaissais malheureusement pas ! Cette crème c’est la vie: elle repulpe n’importe quelle peau assoiffée :) de mon côté, ce sont surtout mes joues qui apprécient, plus particulièrement cet hiver ! Et en plus de ça, elle est multi-usages: on peut la mélanger au fond de teint pour un effet frais, mais aussi l’appliquer sur des mains sèches par exemple, c’est assez cool. Pour ma part j’en applique une bonne quantité sur le visage après me l’être lavé au réveil, je fais mes petites affaires pendant 10 min, puis j’absorbe l’excédent avec un mouchoir et j’applique mon maquillage ;) teint frais assuré !

 

***************************** SÉRUM ANTI-TACHES *****************************

Mais la vraie révélation a été le Concentré Correcteur et Sublimateur Anti-Tâches Even Better Clinical: vous le savez comme moi, nombreux sont les soins sensés atténuer les tâches complètement inutiles… Hé bien celui-ci tient ses promesses ! En moins d’un mois, j’ai pu abandonner tous mes concealers, mes fonds de teint légers suffisaient pour cacher toutes mes petites tâches (et vu le prix, j’ai envie de dire que c’était la moindre des choses ahah !). En plus, il rend le teint plus lumineux ! A tester donc si vous en avez l’occasion ;)


***************************** NOUVEAUTÉ HUILES *****************************

Je termine cet article avec deux produits complètement géniaux, de chez MAC cette fois-ci. Je ne sais pas vous, mais moi je n’ai JAMAIS testé aucun produits skincare de la marque… disons que j’ai du mal à lui faire confiance à ce niveau (et pourtant, ça reste ma marque makeup favorite, et de loin !). Alors quand j’ai vu qu’elle sortait deux produits (collection « Prep + Prime) aux huiles essentiels, je me suis dit qu’il fallait au moins que je teste ceux-ci (comment vous dire, les huiles et moi, c’est l’amour, surtout sur mon visage, je trouve qu’elles font toujours des miracles quand on les utilise à bon escient).

essential-oils_ambient_cmyk_300

Le stick « multi-usage » offre une hydratation pratique car « sur le pouce »: on peut l’appliquer très précisément sur les parties sèches du visage (non comédogène et ok pour tous les types de peau, de très grasses à très sèches !!), mais aussi sur d’autres parties du corps (mains, cuticules…) si on le souhaite (personnellement je préfère limiter son usage à une seule zone, hygiéniquement parlant) ! Il est composé d’huiles de nigelle, d’avocat et de graines de cumin, ainsi que de beurre de mangue, des ingrédients à la fois nourrissants et reconstructeurs pour la peau. L’hydratation est d’ultra-longue durée.

Quant à l’huile essentielle « Care blend », elle est formidable une fois mélangée au fond de teint pour obtenir un effet glowy 100% naturel (pas comme avec de l’highlighter quoi !), sans effet gras pour autant. Les plus chanceuses pourront même l’utiliser seul, pour une peau encore plus radieuse, instantanément. Petit détail très chouette: j’adore la pipette pour le dosage (quasi impossible quand on achète ses huiles naturelles en bouteille).

essential-oils_beauty_cmyk_300

 

C’est tout pour aujourd’hui, j’espère que chacune pourra trouver son compte à travers ma petite sélection ! Bon en fait, c’est pas vraiment fini, puisque je vous propose un petit concours de Noël: une Beauty Bento DHC est mise en jeu avec, à l’intérieur, les essentiels de la marque (patches yeux, papiers matifiants, huile démaquillante et savon) ! Génial pour une première découverte, non ? :)

Tout se passe sur Facebook, il vous suffit de:
– Liker ma page et celle de DHC France,
– Laisser un commentaire sous ce post afin d’enregistrer votre participation.

BONNE CHANCE À TOUTES, vous avez jusqu’à dimanche 25 décembre minuit pour participer ;)

Centres d’amincissement: réels résultats ou perte de temps (et d’argent) ?

Il y a quelques années en arrière, alors que je travaillais encore à Paris, j’avais eu à me pencher sur la stratégie de com’ d’une marque de crèmes minceur. Je m’étais rapidement rendue compte de la confusion qui régnait dans l’esprit des consommatrices: non, crème minceur ne signifie pas crème amaigrissante… il n’existe aujourd’hui aucune crème permettant de perdre des kilos ! En revanche, elles sont nombreuses à pouvoir aider à affiner la silhouette, principalement en travaillant la peau (en la rendant plus tonique, plus ferme et surtout plus « tendue »… d’où la fameuse perte de centimètres qu’à peu près 99% des marques promettent aujourd’hui). La crème minceur n’est donc que la touche finale du parcours de celles qui souhaitent remodeler leur silhouette, un peu comme la couche de vernis sur un meuble fraîchement remis au goût du jour (pour faire une comparaison complètement sortie de nulle part): vernis qui n’est d’aucune utilité si l’on n’entreprend pas toutes les étapes préalables (assemblage, rabotage, ponçage, peinture… pour continuer sur le meuble, ou plus simplement activité physique + alimentation équilibrée pour le corps).

Les crèmes ne feront jamais le travail à la place des femmes qui les utilisent, en revanche, elles sont, incontestablement, un sacré bonus.

losing-weight

Pourquoi je vous raconte ça ? Tout simplement parce que c’est l’état d’esprit avec lequel j’ai franchi le pas de Bodyline Center, un centre d’amincissement situé en plein centre-ville de Genève (rue du Marché 3) qui m’a proposé de découvrir plusieurs soins. Je me suis dit que je pourrai ainsi « peaufiner » le résultat que j’ai obtenu après plusieurs mois de changement (activité sportive assidue et alimentation plus saine du fait de mes intolérances).

Arrivée au centre (plutôt confidentiel), j’ai été accueillie chaleureusement par l’équipe. Ensemble, nous avons tout d’abord discuté de mon hygiène de vie, de mes objectifs… puis, un bilan plus poussé a été effectué (questionnaire de santé, habitudes alimentaires, mode de vie…). J’ai beaucoup apprécié les connaissances en nutrition de Najia, la responsable, ainsi que son franc-parler: elle n’a pas hésité à m’expliquer, par exemple, que certains termes, même les plus communs, étaient encore obscurs pour beaucoup de gens (ex: la notion de « féculent »). Najia prend donc très à cœur d’accompagner les personnes dans leur « parcours minceur », même les plus paumées (dont je faisais partie il y a encore quelques mois !), le tout en leur donnant des pistes toutes simples pour obtenir de premiers résultats très efficacement (moins saler les plats etc).

J’étais tellement curieuse (et un tantinet sceptique, j’avoue), que j’ai rapidement demandé (à Najia mais aussi à toutes les personnes que j’ai pu croiser dans le centre) s’il y avait eu des « transformations » (= des femmes ayant complètement remodelé leur silhouette) au centre… et la réponse fut donné sans aucune hésitation: oui et elles sont nombreuses !

giphyOk, sold.

Je suis ensuite passée sur la machine InBody: celle-ci permet de sortir un bilan corporel complet (poids, taux de graisse, masse musculaire, eau…). Conclusion: je n’ai pas de poids à perdre, étant « en-dessous » de quasiment tous les indicateurs moyens (ce n’était pas la surprise du siècle). Après avoir pris mes mesures (ventre, cuisses, taille, bras…), nous avons décidé de nous orienter vers des soins « fermeté »: enveloppement chaud et CelluM6 le premier jour, enveloppement froid et « transion » le second jour ;)

mercredie-blog-beaute-geneve-bodyline-center-avis-test-perte-poids-centre-amincissement-in-body-machine

**************************** ENVELOPPEMENT CHAUD ****************************

Et c’est parti ! C’est Inès qui s’occupe de moi pour ce premier soin (et pour tous les autres aussi en fait !). Des bandes de tissu humides et chaudes sont appliquées tout autour de mes jambes, jusqu’au milieu de mon ventre et je dois dire que c’est très, très agréable (bon ok, je me suis endormie !). La chaleur permet aux sels minéraux de pénétrer dans les tissus par les pores et ainsi de décongestionner les cellules ; elle permet aussi de faciliter la circulation sanguine.

mercredie-blog-beaute-geneve-bodyline-center-avis-test-perte-poids-centre-amincissement-enveloppement

J’ai ensuite eu droit à une très belle assiette de fruits frais, ainsi qu’une bonne tisane ;)

mercredie-blog-beaute-geneve-bodyline-center-avis-test-perte-poids-centre-amincissement-enveloppement-tisane

 

**************************** CELLU M6 ****************************

Entre le buzz qu’a suscité la machine à sa sortie, le nombre de centres qui la proposent, les coupons Groupon qui permettent d’obtenir des séances à prix réduits… Qui ne connaît pas le CelluM6 ? Qui, qui… qui ?

Moi bien sûr !

Le CelluM6 (dernière version s’il vous plaît !), procure un « massage » visant à éliminer la cellulite et tonifier le corps. Après avoir enfilé le « petit » collant qui va bien, j’ai pu découvrir ce soin… que j’ai trouvé, tout compte fait, pas si douloureux (d’autant plus que nous étions à la puissance max !) et plutôt efficace: je n’ai pas constaté de changement de ouf (étant donné que j’ai la chance de ne pas avoir de cellulite… je vous rassure, j’ai des cicatrices, des vergetures et pas mal d’autres trucs chouettes quand même !)… pour autant, vu la sensation que j’ai ressentie, je n’ai aucun doute à croire que cette machine défonce les capitons.

mercredie-blog-beaute-geneve-bodyline-center-avis-test-perte-poids-centre-amincissement-celu-M6

Mon premier jour de soin terminé, je suis rentrée chez moi sur une sensation d’extrême légèreté !

 

**************************** ENVELOPPEMENT FROID ****************************

Le lendemain, j’ai testé un soin qui baisse de un à deux degrés à la température les zones où les cellules de graisse et où la cellulite sont installées. Le corps va alors chercher à se réchauffer, ce qui brûle automatiquement les graisses. Ça sonne magique, non ? Oui… sauf qu’il n’y a plus grand chose d’agréable (aucune douleur, je vous rassure… mais MANDIEU le froid !!). Pourtant, lorsqu’Inès m’a appliqué les bandes humides à l’odeur mentholée, je me disais que ne serait pas si terrible… j’ai parlé trop vite ! Je ne sais pas comment mais la sensation de fraîcheur devient complètement dingue après même pas deux minutes. J’ai grelotté comme jamais, malgré mon énorme peignoir, pendant toute la durée du traitement (une vingtaine de minutes tout de même).

mercredie-blog-beaute-geneve-bodyline-center-avis-test-perte-poids-centre-amincissement-enveloppement2

Une fois les bandes enlevées, j’ai ressenti pour la première fois une vraie impression de changement, comme si ma silhouette s’était affinée ! Inès m’a alors expliqué que les résultats de ce soin pouvaient se constater dès les premières séances. Fou !

 

**************************** TRANSION ****************************

mercredie-blog-beaute-geneve-bodyline-center-avis-test-perte-poids-centre-amincissement-enveloppement-transion-sport-electrodes

J’ai terminé mes deux jours de test sur ce dernier soin, le (la ?) « transion ». Derrière ce nom chelou se cache une machine de stimulation musculaire équivalant à… quatre heures de musculation ! Je vous avoue que lorsque j’ai entendu ça j’ai éclaté de rire… et puis quand je me suis retrouvée sur le lit, je me suis dit « ah… bon ok, pourquoi pas en fait ! ». J’ai choisi de faire « travailler » mon ventre, c’est donc là qu’Inès a appliqué les fameuses électrodes permettant les contractions, plus ou moins intenses.

mercredie-blog-beaute-geneve-bodyline-center-avis-test-perte-poids-centre-amincissement-enveloppement-transion-sport-electrodes-ines

J’avais accès à l’écran digital de contrôle, ce qui m’a permis de choisir l’intensité des « exercices »: j’ai commencé sur une stimulation moyenne, puis je suis rapidement montée (beaucoup plus haut que ce que choisissent apparemment les clientes qui viennent pour la première fois… ahah allé je pose ça là ! BOOM). Et je peux vous garantir que vu le niveau de « déformation » de mon ventre à chaque stimulation, ça bossait sévère là-bas dessous. Pendant près d’une heure après la fin de la séance, j’ai eu l’impression que « mon ventre faisait toujours des abdos ! ».

= Cette seconde journée m’a paru beaucoup plus « stimulante » que la première, j’ai réellement senti ma silhouette évoluer !

 

**************************** BILAN ****************************

Le lendemain, j’ai de nouveau pris mes mesures. Comme je ne me rappelais plus exactement où avait été appliqué le mètre mesureur je préfère ne pas vous donner les chiffres, ce serait inexact: ce dont je suis sûre c’est que j’ai perdu entre 0.5 et 1cm un peu sur toutes les zones. Ces trucs marchent donc vraiment. Et lorsque je lis d’autres personnes (clientes, bloggeuses…) qui affirment avoir perdu jusqu’à 4cm de tour de hanches, je me dis que, quand même, c’est le genre de petit coup de pouce qui fait plaisir !

Du coup, j’aurais envie de recommander ces techniques, et plus particulièrement Bodyline Center, dans deux cas de figure:
1. Si vous êtes complètement perdue niveau alimentation / sport, que vous avez BESOIN d’être accompagnée, et que vous disposez du budget nécessaire pour démarrer ce changement (je vous invite d’ailleurs à vous adresser directement au centre pour plus d’information à ce sujet, sachant qu’il y a régulièrement des promos très intéressantes !), alors ce genre de centre peut constituer un excellent point de départ !
2. Si, un peu comme moi, vous avez déjà bien entamé votre « prise en main » et vous cherchez de l’aide pour les petits bourrelets récalcitrants ou tout simplement pour parfaire un résultat dont vous êtes déjà très contente, n’hésitez pas non plus ;)

Alors, convaincues ?
Avez-vous déjà testé ce genre de lieu, qu’en avez-vous pensé ?

Important: j’ai été invitée par Bodyline Center, je ne suis donc pas à même de pouvoir vous communiquer une liste de prix, n’hésitez pas à les contacter de ma part pour plus d’info ;)

Big smile.

Ola les jeunes (et moins jeunes) !

Aujourd’hui on va parler chicots. Pas lui hein. Non, on va parler de mes dents. Je vous avais de toute façon prévenus dans mon article « Trop bright mon sourire ! » (comme je me la pétais graaaave !) qu’il y aurait du nouveau. Il semblerait que vous ne vous soyez finalement rendues compte de rien… et pour cause, j’ai suivi un traitement d’orthodontie invisible, et ce pendant près de 9 mois. TA TA TA !

mercredie-blog-beaute-dents-invisalign-avis-traitement-review-before-after-avant-apres-lebahar-orthodontie-thonon-geneva-dental-lounge-aesthetics-clinic2

Si vous avez lu mon précédent article « dentaire » (lol), vous vous souviendrez que j’avais été éblouie de découvrir que TOUT était possible avec les dents (= les faire bouger, les allonger, les raccourcir…) avec, bien entendu, la limite de ne pas porter atteinte à leur santé. Ma conversation avec le Dr. Lebahar du Geneva Dental Lounge m’avait vraiment fait halluciner. C’est d’ailleurs suite à cela qu’il m’avait été proposé de réfléchir à ce que je souhaitais éventuellement modifier/améliorer – d’un point de vue exclusivement esthétique – dans mon sourire, histoire de tester un nouveau service du centre.

J’ai donc passé plusieurs semaines à écumer les photos de sourires sur Google Images (quelle vie) et, à force, je me suis rendue compte que les sourires que je trouvais les plus canons étaient ceux ayant un max de projection: les sourires « pleins », avec des dents jusqu’au fond de la mâchoire (je suis sûre que vous voyez ce que je veux dire).

Pour illustrer, deux exemples de l' »extrême », Julia Roberts et Caroline Receveur:

Julia-Roberts-14Photo ultra vintage

caroline-receveur-dents-sourire
(à savoir que Caroline porte des facettes)

Pour la petite histoire, j’ai connu le bonheur de porter des bagues (métalliques) entre 15 et 16 ans pour fermer l’écart entre mes deux dents de devant et, surtout, corriger mes dents, trop en avant. C’était plutôt chiant mais au final je me suis retrouvée avec une belle dentition, parfaitement alignée (selon les critères d’orthodontie classique).

Depuis la fin de ce traitement, j’ai toujours eu l’impression que mes bagues m’avaient un peu beaucoup trop « rentré les dents vers l’intérieur » (surtout qu’il avait fallu m’arracher 4 prémolaires pour installer mon appareil !), le tout « uniquement » dans le but de les avoir BIEN alignées. Vous me direz, c’est super d’avoir les dents HYPER droites… mais est-ce le plus satisfaisant d’un point de vue esthétique ?

dents

Mes 6 dents de devant sont ainsi très voyantes,
tandis que celles du fond sont parties en vacances

Je suis donc retournée vers le Dr. Lebahar avec le rêve de redonner plus d’amplitude à mon sourire. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque l’on m’a répondu que c’était tout-à-fait possible, en plus par le biais d’un traitement invisible… via les fameux aligneurs Invisalign ;)

IMG_6034

Invisalign, c’est quoi ?
C’est un traitement d’orthodontie qui vise à corriger la position des dents. Ses avantages sont principalement la discrétion et le confort (pas d’élastiques ou de bouts de ferraille qui s’accrochent dans la chair de la joue #souvenirsouvenir). Ce traitement compte plusieurs aligneurs (de mémoire j’en ai eu 17 en tout): on en change toutes les deux semaines et à chaque fois, le nouvel aligneur pousse les modifications un peu plus loin (en gros, l’aligneur « 1 de 17 » est très proche de vos dents actuelles, tandis que le « 17 de 17 » est l’aligneur final qui correspond au résultat final). Le port des aligneurs dure plus ou moins longtemps en fonction du « travail » à entreprendre (comme tous les types de traitements d’orthodontie, finalement). Le coùt d’un traitement Invisalign est évidemment plus élevé que celui des bagues classiques (faire une demande de devis me paraît indispensable et c’est d’ailleurs ce que proposent tous les orthodontistes).

Ma demande
Après avoir discuté du résultat que je souhaitais obtenir (grosso modo, reprojeter légèrement mes dents de devant vers l’avant, et beaucoup celles du fond), mon orthodontiste m’a montré une vidéo de « l’évolution » escomptée.

Regardez le mouvement des dents du fond,
on voit qu’elles seront beaucoup plus visibles qu’avant ;) 

Alors, je le concède, c’est un peu flippant de voir ses dents bouger comme ça / autant mais après plusieurs harcèlements conversations (« Vous êtes sûr que ce sera joli !? Je veux que ce soit naturel hein, pas que ça fasse comme si j’avais des dents qui poussaient dans les joues !« ), j’ai été convaincue. Quelques semaines plus tard, nous recevions les aligneurs et je pouvais commencer le traitement ;)

Mon expérience
J’ai donc porté mes aligneurs pendant 9 mois, environ 22h par jour (= tout le temps, sauf pendant les repas). Disons que c’est une habitude à prendre (on se retrouve à devoir aller aux toilettes pour enlever son appareil quand on va au resto ou bien à refuser de goûter des trucs délicieux aux stands de dégustation LOL idéal si vous voulez perdre du poids) mais ce n’est vraiment pas compliqué à vivre, je trouve. J’ai cependant mis un peu de temps à parler parfaitement correctement (et c’est d’ailleurs à cause de cela que mes proches ont remarqué l’appareil au depart !), mais ça aussi, ça passe vite. Visuellement, c’est vraiment proche de l’invisible (d’ailleurs je portais mes aligneurs ici, ici et ici et il me semble que personne n’a jamais rien remarqué lol).

En termes de douleur, c’est largement surmontable et surtout beaucoup plus confortable que les bagues traditionnelles. Après, tout dépend de la gravité du truc, c’est sûr que si vous faites des « gros travaux » vous risquez de douiller un peu plus que moi, mais vraiment rien d’affreux encore une fois :)

Aujourd’hui j’ai tout terminé, et pour maintenir le travail en place, je dois désormais porter des gouttières de contention sur-mesure la nuit, idealement à vie (j’avoue que j’oublie de temps à autres) car, vous le savez sans doute, les dents bougent tout au long de notre vie. Celles-ci ont été réalisées au cabinet de Thonon où exerce désormais mon orthodontiste de façon permanente.

20160507_112731

Le résultat :)
Je suis aux anges, je n’ai plus de « trou noir » passées les canines et le résultat est SUPER naturel ! Je n’ai vraiment pas l’impression d’avoir un sourire fake (j’ai tenu à garder les autres « défauts » de ma dentition: j’ai conservé la petite cassure que j’aie sur une de mes dents de devant, elles ont toutes toujours des formes un peu irrégulières… et encore heureux car l’effet « bloc blanc hollywoodien » ne m’attire pas plus que ça. Bref, ça reste naturel, vraiment.

Je suis absolument ravie d’avoir pu tester Invisalign dans un tel cadre et remercie le Dr. Lebahar pour cette chouette opportunité :)

mercredie-blog-beaute-dents-invisalign-avis-traitement-review-before-after-avant-apres-lebahar-orthodontie-thonon-geneva-dental-lounge-aesthetics-clinic3Un petit « avant / après » (évidemment l’orientation de mon visage n’est pas le même mais je trouve qu’on voit quand même la différence !)

Mes recommandations pour les personnes pensant à suivre un traitement d’orthodontie
Je tiens tout d’abord à préciser que:
1. J’ai parfaitement conscience que ce traitement n’est pas un test « ordinaire » et que peu d’entre vous vont se dire « tiens je me ferais bien un petit Invisalign aujourd’hui ! »
2. Jamais je n’aurais fait ce traitement s’il ne m’avait pas été proposé « pour test » (encore une fois, ce traitement est onéreux et mes dents n’en avaient clairement pas besoin), la seule condition pour ce test était de m’assurer que ma santé n’était en aucun cas engagée ;)

De fait, l’objectif de cet article n’est pas de vous inciter à suivre ce traitement (encore une fois, je suis certaine que la plupart d’entre vous n’en avez pas besoin !) mais à simplement partager cette expérience assez spéciale avec vous. Et si vous faites partie de cette minorité de personnes en pleine réflexion sur la question, ou bien carrément sur le point d’entamer un traitement Invisalign, cela me permet de vous encourager ! FONCEZ ! Il s’agit sincèrement de la solution la plus agréable, qui ne mettra (quasiment) aucune barrière à votre vie sociale, ce qui est primordial a mes yeux ;)

Sur ce, j’espère vous avoir fait découvrir un nouveau pan des soins esthétiques… et vous souhaite une belle journée ! Bises.

Ma routine soin du visage: acné, points noirs (et point final).

Suite directe de mon dernier article skincare (étroitement lié à l’alimentation), voici aujourd’hui ma dernière routine « soins du visage ».

Mais avant de commencer, une petite liste les choses qui n’ont été d’aucune utilité à ma peau (voire, qui l’ont complètement niquée).

 

—————– LES FAILS —————–

TOUS les produits dédiés aux peaux acnéiques (= en gros, tous ceux sur lesquels je me suis ruée quand j’ai commencé à bourgeonner): les crèmes Sebium de Bioderma, Effaclar K de La Roche Posayyyyy, ou encore Vichy Normaderm. La palme revient au célèbre Basique 3 temps de Clinique qui m’a fait un sacré ascenseur émotionnel: peau NICKEL en une semaine en utilisant les 3 produits… puis complètement asséchée et ravagée par les microkystes juste derrière. Sympa sympa. À ce jour je n’utilise plus que le savon (avec ma Clarisonic): la lotion est vraiment abrasive et j’ai eu l’impression que la lotion me donnait des boutons. J’ai aussi essayé le nouveau produit Curaspot (crème légère à laisser poser cinq minutes sur les zones à problèmes avant de rincer): ça assèche bien les boutons mais ça assèche aussi grave la peau dans son ensemble… vraiment pas une bonne solution sur le moyen / long terme donc.

La routine « sans eau »: absolument zéro impact sur les boutons et vraiment trop contraignant pour moi (je préfère me passer un bon coup d’eau sur le visage plutôt que de me démaquiller tous les matins à coup de lotion et de cotons…) !

giphy

Le soleil: CHAQUE ANNÉE je retrouve ma peau (et mes cheveux) dans des états catastrophiques au mois de septembre, au retour de la plage. Cette fois j’anticipe, j’ai déjà prévu de m’acheter une énorme capeline pour protéger mon visage et le haut de mon corps (et je pense aussi opter pour des box braids !). Et puis, fondamentalement, je n’ai pas envie d’être toute fripée dans quelques années donc j’évite au max les expositions. Les « Mais t’es bien blanche ! » finissent par me passer au-dessus et, au pire, rien ne m’empêche de tricher à coup de St. Tropez.

Le téléphone: à force de me demander pourquoi je me retrouvais toujours avec une barre de bouton entre la joue et la mâchoire droite, j’ai fini par me réaliser que ça coïncidait avec la taille et l’emplacement de mon smartphone (championne du monde !). Depuis, c’est désinfection quotidienne obligatoire, ou kit mains libres.

 

————– LES RÉUSSITES —————

Trève de négativité, il y a quand même un bon paquet de choses qui ont très bien marché pour ma peau (en plus de changer mon alimentation !), morceaux choisis:

Les bonnes vieilles habitudes, à savoir la technique du layering (tout est dans cet article). Comme quoi, avoir un blog permet parfois de s’aider soi-même en regardant dans ses propres archives ! La clef du layering étant l’application de plusieurs couches hydratantes: tonique + sérum + crème. En fait, ce que j’avais complètement oublié dans ma phase de perdition, c’est que cet effort d’hydratation (et donc de régulation de la peau) était bien plus bénéfique que d’utiliser des produits décapants (= les produits pour peaux acnéiques que j’évoquais plus haut !).

Je n’ai pas vraiment de marques à vous recommander, j’ai l’impression que cette approche fonctionne avec n’importe quel produit hydratant ! Mais si vous voulez tout savoir, je n’utilise pas toujours de tonique (je m’asperge juste le visage avec l’eau de raisin Caudalie). J’adore le sérum jeunesse éclaircissant d’Alchimie Forever que j’utilise pour atténuer mes taches (la marque était déjà présente dans ma précédente routine, les produits ne sont pas donnés mais je suis toujours ravie de leur efficacité !) que j’applique juste avant la crème sorbet hydratante Caudalie.

RDV ici pour shopper le Coffret Hydratant (eau de raisin + crème sorbet hydratante), en plus les frais de port sont gratuits ;)

mercredie-blog-beaute-creme-sorbet-hydratante-eau-raisin-vinosource-caudalie-avis-test-acne-hydratation-layering-mille-feuilles

 

En cas de « coup dur » (genre gros bouton rouge bien douloureux), j’utilise la crème Cicalfate d’Avène, qui, malgré son apparence très grasse, soigne super bien ce genre de souci grâce au zinc qu’elle contient. En plus elle est top pour la cicatrisation. Pour finir, le layering ne serait rien sans un excellent démaquillage. Pour ma part, j’utilise depuis quelques mois l’eau de soin de la nouvelle marque ODAÏTÈS qui purifie et chouchoute ma peau (en plus de sentir vraiment trop bon !). Pour enlever le maquillage plus costaud / résistant (type waterproof), j’utilise toujours mon huile DHC :)

La brosse Clarisonic: je sais, je sais, je vous en ai déjà parlé 1500x mais, que voulez-vous, je ne peux plus m’en passer. Je l’utilise tous les soirs sous la douche après m’être démaquillée (je n’aime pas l’utiliser directement sur le maquillage, je trouve que ça salit trop rapidement l’embout brosse…).

Une fois par semaine, je me fais un petit masque (bien souvent celui à l’argile verte et à la menthe de Cattier).

 

La bétadine en savon liquide: marche super bien sur la poitrine ou le dos pour les boutons récalcitrants ! Il suffit de l’appliquer, faire mousser un peu et laisser poser quelques instants avant de rincer. J’ai été agréablement surprise par ce truc (j’ai découvert qu’on pouvait l’utiliser pour l’acné en lisant la notice). En revanche, ça fouette et je ne l’appliquerais pas sur le visage (du moins, pas régulièrement).

En traitement interne, je tourne au zinc ! Pas cher et dispo sans ordonnance, la prise de zinc peut faire des merveilles sur la peau et en peu de temps. J’en prends deux gélules chaque matin (demandez conseil à votre pharmacien / médecin traitant). Évidemment, j’ai dû cesser tous les autres compléments alimentaires (levure du bière, Oenobiol…) car beaucoup contiennent du gluten.

– Enfin, niveau makeup, je ne jure que par le fond de teint ELF anti-acné ! Très accessible (7.20 euros !), ultra pratique à utiliser et couvrant (c’est lui qui me fait un teint de fou sur mes photos Instagram, vu que vous êtes plusieurs à m’avoir demandé mon « secret » LOL !), il a tout bon (pour info, j’utilise la teinte « Sable » à laquelle j’ajoute une pointe de « Buff », les jours où je suis un peu pâlote).

Capture d’écran 2016-06-30 à 22.06.51Garanti sans retouche (j’ai pas que ça à foutre !) ;)

Ce fond de teint est d’ailleurs devenu un peu trop couvrant, du coup je le mélange avec la Strobe Cream de MAC pour un effet plus glowy et moins mat.

VOILÀ VOILÀ vous savez tous les meufs.
J’espère que ça aide ;)

Et si la beauté de ma peau dépendait de mon alimentation ?

Salut les kids,

Vous l’aurez compris, il est devenu impossible pour moi de parler skincare ici sans évoquer l’acné, ce (mon ?) mal du siècle. Sauf qu’à l’heure où je vous parle, j’ai l’impression d’avoir ENFIN atteint le bout du tunnel. My skin is finally clear now, the spots are gone. Et ça mérite bien une petite pause musicale.

Look straight ahead, there’s nothing but clear skin.

Ça commençait vraiment à me faire du souci ces histoires… C’est pas comme si je me mariais dans trois mois (allé ça y est je suis à deux doigts de balancer la date !).

« Mais, dis donc, t’étais pas sensée t’être débarrassée de tes boutons et de tes cicatrices il y a quelques mois avec Nadia ?« , me diront celles qui suivent direz-vous. Ben si… je croyais ! Sauf que j’ai connu une « rechute » de ouf environ 3 semaines après mon dernier traitement. Je me suis retrouvée avec une armada de microkystes partout sur le visage. Pour info, c’est arrivé dès le lendemain d’une grosse soirée pendant laquelle j’ai transpiré dansé non stop toute la nuit. C’était aussi la première fois depuis des mois que je portais autant de maquillage (j’avais sorti la totale: contouring / strobing / fond de teint / poudre, bref je ne sais pas ce qui m’a pris, un vrai tuto de youtubeuse beauté à moi toute seule). Et, visiblement le cocktail makeup lourd + sueur ne m’a pas réussi. Dois-je préciser que je ne m’étais pas non plus démaquillée avec ma sacrosainte Clarisonic ? …

Toutes les imperfections sont restées un bon mois sur mon visage et, évidemment, elles m’ont laissé un petit souvenir avant de partir: plein de taches.

giphy

C’est à peu près au même moment que je me suis résolue à consulter une nutritionniste / naturopathe. Pas vraiment pour mes problèmes de peau à la base, plutôt pour discuter d’autres symptômes qui, mis bout-à-bout, me pourrissaient la vie, et qui n’avaient jamais pu être soignés par le biais de la médecine « traditionnelle ». Je souffrais par exemple depuis plusieurs mois d’une fatigue extrême (pas genre juste le coup de mou qu’on a tous quand on est un peu surmenés, non non… je parle d’une léthargie quasi chronique: au réveil, dans les transports, avant, pendant et après les repas, après le sport, avant d’aller au lit, la semaine, les weekends… bref j’avais TOUJOURS envie de dormir, parfois même je m’endormais au travail, #NICKEL), mes cheveux étaient devenus très fragiles (même avant ma décoloration), j’avais de l’acné sur le visage mais également sur la poitrine et le dos (alors que JAMAIS de ma vie ça ne m’était arrivé…), mes règles étaient particulièrement douloureuses, j’avais des épisodes de vertiges et j’en passe…

Après avoir effectué un bilan sanguin auprès d’un laboratoire spécialisé, j’ai découvert que je souffrais de pas mal d’intolérances alimentaires (une vingtaine, pour tout vous dire). Parmi celles-ci, des aliments dont je me fiche un peu dans la mesure où je ne les consomme quasiment jamais tels que le kiwi, la pomme, la dinde ou encore la farine de graine de guar (je sais même pas ce que c’est LOL). Intolérance un peu plus vénère par contre pour les œufs, les produits au lait de vache et le poulet (j’ai failli faire un arrêt cardiaque quand j’ai vu ça). Et, pour couronner le tout, banane, vanille et gluten (= blé, orge, seigle, avoine, épeautre) sont tous dans le rouge.

Sachant que mon petit plaisir du soir (comprenez, de TOUS les soirs) était de m’enfiler un Cornetto vanille, autant vous dire que j’ai commencé à comprendre pourquoi je passais des sales nuits et que j’avais du mal à me lever le matin…

Alors bon, on n’est pas la pour parler de ce qui se trouve désormais dans mon assiette (plus grand chose ! non je rigole je m’en sors très bien avec des produits de substitution en fait, je m’autorise même un petit écart de temps en temps), mais tout ça pour dire que je suis maintenant convaincue du lien entre ce que je mange et mon bien-être (je veux parler de l’état de ma peau en passant par la qualité de mes ongles ou encore de mon sommeil). Cela va paraitre très bête et évident pour certaines d’entre vous… mais jusqu’à présent je n’y croyais pas (et j’avais toujours mangé à peu près tout et n’importe quoi). Pour moi ces « histoire de gluten » c’était surtout un gros trip de bobos et toute la tendance autour me révulsait. Et pourtant aujourd’hui, après trois semaines de nouveau régime alimentaire, je « revis »: j’ai de nouveau la pêche (= je ne baille plus toutes les 5 minutes), j’ai retrouvé un joli grain de peau lisse et velouté et même un bon transit (voilà voilà).

mercredie-blog-beaute-routine-skincare-peau-clarisonic-acne

Comme je suis un peu debile kamikaze, l’autre jour je me suis fait une fondue avec des amis (est-ce qu’on est bon niveau produits laitiers et gluten ? oui je crois qu’on est pas mal du tout !) genre « juste pour voir »… Comment vous dire… j’ai compris dès le lendemain que la nutritionniste avait raison. Et, tout compte fait, Nadia aussi lorsqu’elle m’expliquait qu’avant de soigner l’acné il fallait en soigner la cause: à l’époque, persuadée que je n’avais aucun problème et que je pouvais manger n’importe quoi, nous ne nous étions pas vraiment attardées sur ce point. Shame on me !

L’autre jour j’ai lu ça sur un blog: « L’acné n’est pas une maladie, mais un symptôme ». Je trouve cette nouvelle approche parfaitement révolutionnaire… et je suis sûre qu’elle est vraie. Pour tout vous dire, j’ai jeté tout ce que j’avais de « spécial acné » dans ma salle de bain et je ne vois que des améliorations ! Rendez-vous dans un prochain article pour découvrir ma routine skincare qui vient compléter mon nouveau régime alimentaire ;)

« Mon ambition ? Faire que les femmes sortent sans maquillage ! », portrait de Nadia Leonardi, cosmétologue.

Si vous me suivez depuis « le début », vous savez que je n’ai jamais pris le temps d’interviewer qui que ce soit ici, et ce pour une raison toute simple : je n’avais jamais rencontré quelqu’un d’aussi inspirant que la personnalité que je m’apprête à vous présenter ! Non pas que toutes les autres personnes côtoyées jusqu’à présent soient complètement insipides (loin de moi cette idée !), c’est plutôt une façon d’avouer que je n’aurais JAMAIS pu retranscrire avec MES mots toutes les connaissances et l’énergie positive que j’ai pu recevoir de Nadia Leonardi.

mercredie-blog-beaute-peeling-routine-belle-peau-acne-hormonale-avis-skin-eclipse-nadia-forever-laser-institut-geneve-medecine-esthetique

Nadia est cosmétologue et prodigue ses soins chez Forever Laser Institut, un établissement de médecine esthétique situé en plein centre-ville de Genève (tellement pratique, on peut même aller chez Zara si on a un peu d’avance,  #truestory). Je connaissais déjà très bien l’endroit, d’une part parce que j’avais pu découvrir leurs produits ultra fiables et efficaces (Alchimie Forever), d’autre part, du fait de son indéniable réputation en Suisse Romande. Le centre est en effet un véritable pionner de l’esthétique, notamment pour tout ce qui concerne les techniques de laser (et bien d’autres pratiques encore !). Son créateur, le Dr. Polla, est une véritable institution dans le milieu.

Tout a commencé un jour d’Août 2015 où, en pleine session soleil/plage, j’ai été prise d’une envie de pleurer à la vue de ma peau (sympa les vacances !). Je me suis décidée à envoyer un SOS à mes contacts de l’Institut, Anne et Cyrille, pour savoir si elles connaissaient un moyen de régler les deux principaux soucis qui me pourrissaient la vie : une acné hormonale récalcitrante et de vilaines taches brunes sur mon ventre (dues à une allergie) que je n’avais jamais réussi à faire partir (malgré une foultitude de consultations chez divers dermatologues) et qui me complexaient grave en maillot de bain. Pour tout vous dire, j’ai un peu écrit en mode « dernière chance » en me disant que je n’avais jamais consulté sur Genève et qu’il fallait que j’épuise TOUS mes recours avant d’abandonner (en mode « acharnée », donc). Sans grande surprise, j’ai très rapidement obtenu une réponse (l’équipe a toujours été très réactive !). En revanche, ce qui m’a beaucoup étonnée a été d’apprendre que le centre avait de réelles aptitudes pour traiter les peaux métissées (en fait, pour traiter TOUTES les peaux), et pas uniquement pour le laser. C’est ainsi que j’ai pour la première fois entendu parler de Nadia et de ses soins exceptionnels. Le rendez-vous était pris (avec une impatience assez difficile à maîtriser) et, quelques jours plus tard, je rencontrais Nadia dans le cadre d’une première consultation personnalisée gratuite. Pour vous la faire courte, je ne m’étais jamais sentie aussi écoutée par un « professionnel de la beauté ». Et lorsqu’elle m’a expliqué que son but ultime, concernant les soins du visage, étaient de faire en sorte que ses patientes se sentent encore plus belles sans maquillage, je suis tombée sous le charme…

Rendez-vous tout en bas de l’article pour découvrir mes résultats… place maintenant à l’interview.

– Nadia, vous n’êtes pas dermatologue et pourtant vous êtes une véritable experte de la peau, en quoi consiste exactement votre métier ? J’ai une mission de prévention, de réparation, de soins et d’embellissement de la peau : je peux ainsi lui donner un aspect plus jeune ou ralentir le vieillissement cutané. Le dermatologue, lui, traite les maladies.

– En quoi votre approche est-elle différente de celle d’un dermatologue ? Je vais traiter les désordres inesthétiques du visage, donner des conseils, expliquer le mode de fonctionnement de la peau, mettre en place un protocole de soins pour solutionner le problème. Pour cela, je définis toujours la « source » de ce dernier, grâce à mon questionnaire détaillé. Je propose ensuite un traitement ultra personnalisé.

– Quels problèmes de peau soignez-vous ? Je ne soigne pas, je traite en accompagnant mes patients par des conseils sur-mesure. Je traite ainsi les problèmes pigmentaires (qui sont pour moi un véritable challenge car, dans ce cas précis, la solution repose sur mon questionnaire initial, l’origine des tâches pouvant être dues au soleil, à la prise de pilule contraceptive, aux hormones, à divers traitements qui ont agressé la peau…). La peau est comme une plante, elle réagit de façon intelligente : si on l’agresse, elle devient rouge. Sur une peau métissée, des peelings trop profonds pourraient accentuer la pigmentation. Je peux ainsi traiter ces désordres avec mon appareil Skin’Eclipse qui va unifier le teint, progressivement gommer les tâches pigmentaires et embellir la peau. Pour les problèmes d’acné, mon questionnaire repose principalement sur l’alimentation (abus de laitage ou intolérance au gluten…) mais ceux-ci peuvent aussi être d’origine hormonale. Il faut remonter à la source, à l’origine du problème et proposer un protocole de soins et de règles de base d’hygiène (tenir ses cheveux avec un bandeau pour laisser sa peau respirer, se démaquiller soigneusement, ne pas tripoter ses boutons, appliquer des crèmes adaptées matin et soir…). Je traite enfin aussi les problèmes liées à l’âge, c’est-à-dire les rides et l’affaissement du visage : j’instaure une routine de soins (qui comprendra traitement et crèmes appropriées pour restaurer les dommages du temps), puis je dirige ma patiente sur des traitements médicaux esthétiques si nécessaires.

– Traitez-vous d’autres zones que le visage ? Oui, je traite le corps s’il y a par exemple des brunissements de la peau (par exemple à l’intérieur des cuisses à cause des frottements, mais aussi sur les jambes, les bras, le décolleté). Certains hommes rencontrent également ce genre de problèmes parce qu’ils mettent leur parfum sur le torse et s’exposent ensuite au soleil, chemise ouverte et sans protection…

– Quels critères prenez-vous en compte lorsque vous mettez en place un protocole de soins ? Je me considère comme une une « architecte de peau ». Trois critères sont pour moi essentiels : le phototype (= la couleur de peau), le type de peau (= grasse, mixte ou sèche), la localisation du problème (= certaines zones sont plus difficiles à traiter que d’autres car plus fragiles par exemple). L’image de l’architecte permet de mieux saisir comment je travaille : dans une maison, on n’installe pas le lustre avant d’avoir balayé le sol ! Si une patiente vient me voir pour traiter une tâche pigmentaire induite par un bouton, je vais d’abord « traiter le terrain », c’est-à-dire sa peau grasse, afin d’éradiquer les boutons et de ne pas prendre le problème à l’envers (en voulant à tout pris faire disparaître la tâche en premier). Si une patiente a des rides et qu’elle me demande conseil pour des injections, je vais d’abord lui conseiller une crème qui va dynamiser sa peau, son collagène et son élastine afin de dynamiser sa peau… La peau des femmes parle et, souvent, celles-ci ne comprennent pas le message. J’ai un vrai rôle d’éducation : expliquer à mes patientes que la meilleure marque du monde ou la crème de sa meilleure amie n’est pas nécessairement celle qui conviendra à sa peau. Je compte aussi sur elles pour continuer le travail à la maison, c’est un travail à deux.

– Pourquoi les peaux métissées / foncées sont-elles si spécifiques ? Une peau métissée est souvent plus grasse et avec des imperfections (et parfois des tâches pigmentaires). Mais elle a également besoin d’être hydratée ! Il faut alors trouver la juste mesure qui permettra de traiter les problèmes, hydrater en évitant les crèmes trop riches (car cela pourrait, sur un terrain à tendance acnéique, créer des boutons), déterminer le peeling le plus adapté à ce phototype et au type de peau. Alors qu’une peau blanche peut donner des signaux (rougir par exemple), une peau foncée va, en revanche, beaucoup moins réagir : je connais très bien ce phototype et suis donc vigilante lors des peelings.

– Parlez-nous de votre appareil Skin’eclipse ? Comment fonctionne-t-il et comment soigne-t-il la peau ? Skin’eclipse est un concept qui associe un appareil et une ligne de produits spécifiques. L’écran de l’appareil permet de sélectionner le phototype, le type de peau, la localisation des tâches, c’est-à-dire mes 3 grands principes. La machine détermine ainsi, grâce à ces 3 critères, quel sérum utiliser (sérum qui agira comme un peeling). Je le fais pénétrer à l’aide d’une sonde qui va ouvrir les pores et faire passer le produit. Cette sonde est également équipée d’un système de LED de couleur et de quartz : les LED vont avoir une action sur les rides et les ridules, tandis que le quartz va assurer un massage, pour un confort optimum (ndlr : je me suis endormie plusieurs fois !). Pour résumer, Skin’eclipse permet de diminuer les tâches pigmentaires, d’unifier la peau, de traiter rides et ridules et de « repasser » la peau grâce au quartz. L’avantage est de pouvoir traiter tous les phototypes (d’une peau blanche à une peau noire en passant par une peau asiatique), et ceci même en période ensoleillée grâce à l’action du peeling personnalisé à base d’acide mandélique et d’anti-oxydants.

mercredie-blog-beaute-forever-laser-institut-geneve-cosmetologue-peeling-skineclipse-nadia-leonardi-portrait-interview-acne-hormonale

– A quoi ressemble la routine skincare idéale ? Un bon démaquillage avec lait démaquillant, suivi d’un tonique et de sa crème de nuit. Le matin, pulvérisation d’eau thermale, application de sa crème de jour et écran si soleil.

– Quels sont vos produits/ marques fétiches ? Je recommande les produits Alchimie Forever: d’abord le sérum jeunesse éclaircissant (qui va éclaircir les taches, cibler et corriger les imperfections du visage), mais aussi le Kantic mask (chouchous des stars !) et, enfin, le gommage peau de soie.

mercredie-blog-beaute-peeling-routine-belle-peau-acne-hormonale-avis-skin-eclipse-nadia-forever-laser-institut-geneve-medecine-esthetique2

– Un produit abordable à recommander à toutes les peaux ? « Hydraphase » de La Roche Posay : il va assurer une hydratation continue sans alourdir la peau.

– Un secret de beauté à recommander aux peaux à imperfections ? Une alimentation saine car ce que nous mangeons reflète les désordres de peau.

– Et pour finir, l’eau micellaire: on la rince ou pas ? Non on ne rince pas l’eau micellaire.

Vous l’aurez compris, le point fort de notre cosmétologue, c’est le « sur-mesure ». Pour mes tâches au ventre par exemple, les dermatologues ne m’examinaient jamais plus de 10 secondes et répondaient systématiquement la même chose (« Ce genre de tâches, sur votre peau, ça ne part pas, désolé ». J’avais vraiment toujours l’impression de tomber dans le « lot » de patients (= à peaux non blanches) pour qui on ne pouvait rien faire (alors que, faut-il encore le répéter, il n’existe pas une seule peau pareille, et même au sein des peaux noires, la palette est plus que vaste… alors pourquoi toujours me dresser un diagnostic « généraliste » ?). Tout au contraire, Nadia a pris en compte TOUS les critères susceptibles d’influer sur ma peau via ses questionnaires (portant sur l’alimentation, les origines, le stress etc.) afin de dresser un portrait unique qui permettra, de fait, de créer un protocole de soins (en cabinet mais aussi et surtout à la maison !) lui aussi unique.

C’est ainsi que, de rendez-vous en rendez-vous (incluant notamment peelings, Skin’eclipse et routine de soins à la maison), j’ai vu ma peau se transformer et retrouver son éclat et sa régularité (et je vous assure que ce n’était vraiment pas gagné !). Je viens en revanche seulement de commencer le traitement pour faire disparaître mes tâches, je vous donnerai des nouvelles du résultat ;)

Avant… (malgré une bonne couche de fond de teint, on voit bien les déséquilibres de ma peau: des boutons tout le long de la mâchoire, une sécheresse autour de la bouche…)

mercredie-blog-beaute-peeling-routine-belle-peau-acne-hormonale-avis-skin-eclipse-nadia-forever-laser-institut-geneve-medecine-esthetique-avant

Après quatre séances… (j’ai quelques rougeurs car j’ai pris les photos juste après m’être démaquillée)

mercredie-blog-beaute-peeling-routine-belle-peau-acne-hormonale-avis-skin-eclipse-nadia-forever-laser-institut-geneve-medecine-esthetique-apres

Pour résumer, les plus :
– La première consultation gratuite et très approfondie (on repart déjà avec d’excellents conseils !)
– La disponibilité au centre de tous les produits nécessaires pour votre protocole de soins à la maison (Avène, La Roche Posay, Skinceuticals…)
– Les rendez-vous obtenus très rapidement (souvent dans la semaine !), à savoir que le centre est également ouvert le samedi
– La situation en centre-ville
– Bonus : la possibilité de parler numérologie, garçons et voyages en toute décontraction ;)

Tarifs :
– Peeling traitement acné : 150CHF par séance (+ 40CHF pour extractions)
Peeling éclaircissant : entre 170 et 230CHF par séance
Peeling coup d’éclat : entre 150CHF et 210CHF par séance
Peeling + masque Amelan (traitement des melasma / « masques de grossesse ») : 1000CHF (+ crèmes post-traitement)

Forever Laser Institut
56 Rue du Rhône
1204 Genève, Suisse
Tél: +41 (0) 22 319 09 60
info@forever-beauty.com

Pour tout vous dire, j’ai tellement accroché avec l’Institut que je suis en ce moment même en train de découvrir d’autres petites techniques esthétiques (rien d’invasif, je vous rassure, pas envie de me transformer en Donatella Versace !). Un objectif : être canon pour mon mariage :D

Si d’autres petits secrets de beauté vous intéressent, STAY TUNED ! Et n’hésitez pas à me poser toutes vos questions en commentaires. A très vite !

Ventes privées Sephora… J’achète quoi ?

Si, comme moi, vous attendiez frénétiquement la prochaine salve de réductions Sephora, sachez que vous pouvez d’ores et déjà bénéficier de 25% de réduction avec le code « FREVPOB », et ce jusqu’au 12 octobre :)

J’avais pas mal de petites (et grosses !) choses à acheter, j’ai donc écumé le e-shop hier soir. Comme d’habitude, je me suis créé plein de wishlists (les « renouvellements de stock », les « indispensables », les « petits plaisirs », les « rêves à exaucer »… oui, là aussi j’essaye d’être un peu créative pour ça aussi LOL), je me suis dit que ça pourrait être pas mal de les partager avec vous !

Voici donc aujourd’hui une nouvelle sélection shopping 100% beauté (qui inclue d’ailleurs plein de produits que j’ai récemment découverts et adorés !).

 

– PARFUMS –

Alors là, vous en conviendrez, c’est chacun ses goûts donc ce n’est pas moi qui vais vous conseiller à ce niveau. Pour ma part, je ne manquerai pas de profiter de ces ventes « privées » (plus que publiques !) pour me réapprovisionner en Serge Lutens « Ambre Sultan », mon parfum fétiche. Auparavant, je portais le Narciso Rodriguez mais je m’en suis un peu lassée, et j’ai fini par le trouver trop artificiel. Aussi, si vous aimez les senteurs fines et sucrées, je vous recommande de tester la dernière eau de toilette « Black Opium » (que j’ai eu la chance de découvrir à travers un partenariat avec YSL, rappelez-vous).

 

Ensuite, le makeup est très clairement le rayon qui aura mis mon compte Paypal à feu et à sang.

 

– PRIMERS –

Commençons par le teint, si vous le voulez bien, et même carrément par les « primers » et autres « beautificateurs » (vous me suivez ?) de teint. Je recommande tout d’abord, la CC Cream Nude Magique de L’Oréal qui, malgré sa couleur un peu chelou (verdâtre !), embellit instantanément toutes les carnations (magiiiiiie !). Je l’ai longtemps utilisée avant d’appliquer mon fond de teint et j’en ai toujours été très satisfaite (même sans rien après, elle adoucit énormément les rougeurs et autres imperfections !). Idem pour la BB crème au ginseng Erborian que j’ai en « doré »: elle n’était malheureusement pas assez foncée pour mon teint cet été mais elle sera de nouveau parfaite pour cet hiver ! Elle fonctionne comme la CC Cream L’Oréal (seule ou avant le fond de teint), à la différence qu’elle est beaucoup plus couvrante (sans être un fond de teint), un chouette entre-deux !

La base « Infaillible » de L’Oréal et sa texture gel m’ont vraiment interpellée, d’autant plus que je brille de mille feux depuis mon retour de vacances (et ma dernière crise d’acné…), hâte de voir ce qu’elle a dans le tube niveau « matité » !

Je termine avec la base Météorites de Guerlain que j’ai toujours rêvé d’utiliser (ou, simplement, d’avoir sur ma coiffeuse… hum hum) (56€ quand même) (merci les -25%).

 

– FONDS DE TEINT –

Deux fonds de teint INDISPENSABLES ensuite (tout deux Armani, comme par hasard !): le Maestro (pour celles qui aiment la transparence et recevoir des compliments sur leur peau, je vous en avais déjà parlé ici) et le Face Fabric qui n’est, très honnêtement, que la version « crème aérée » du Maestro, tant l’effet rendu est similaire (quoiqu’un poil plus mat).

A compléter avec l’excellent correcteur « Full Cover » de chez Makeup Forever, parfait pour camoufler les cernes, mais aussi les boutons et les cicatrices.

 

– BLUSHES-

Ce serait dommage de ne pas rehausser votre nouveau teint parfait avec une pointe de blush ! Pourquoi pas avec cette palette Sleek super pratique, incluant kit duo contouring et blush rosé (un EXCELLENT rapport qualité prix !) ? Ou bien avec un « Multiple » by Nars (j’ai personnellement un faible pour les teintes « Orgasm » et « Copacabana », je vous en parlais d’ailleurs dans cet article très « strobing » avant l’heure !).

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-nars-the-multiple-highlighter3

Si vous vous sentez d’humeur audacieuse, je ne pourrais que vous inciter à découvrir ce blush (Nars, toujours) en coloris « Exhibit A » (un rouge PUR, à utiliser avec parcimonie sur les joues) que je porte à peu près 350 jours par an tant je trouve qu’il s’accorde à merveille avec tous mes lipsticks rouges ! Tout comme ce blush liquide/crème (un peu indescriptible en fait) de chez Givenchy, qui n’a pas fait grand bruit lors de sa sortie mais que j’adore cependant porter l’hiver (comme sur la photo ci-dessous) !

mercredie-blog-beaute-maquillage-givenchy-memoire-de-forme-blush-test-review-avis-swatch

– CONTOURING –

Trois après tout le monde, vous voulez vous mettre au contouring ? Rien n’est jamais trop tard, surtout avec des produits simples et efficaces ;)

Je n’en ai testé aucun parmi cette sélection mais j’ai entendu énormément bien sur les palettes Sephora et Smashbox ! J’ai adoré l’idée d’un crayon/stick proposée par Sephora (surtout à ce prix !). Enfin, je ne vous apprends rien en vous disant que l’highlighter What’s Up! de Benefit est une valeur sûre ;)

 

– YEUX –

Quatre petits produits pour les yeux: un crayon contour des yeux hyper pigmenté absolument sensationnel sur mes yeux depuis que je suis blonde (je l’ai pris dans toutes les teintes de marrons qui existaient !), l’ombre à paupière stick Nars qui sublimera tous les regards en « Hollywoodland », ce mascara YSL que j’ai eu le plaisir de tester et que je me tâte à acheter en marron (mon Dieu que j’adore ce tube doré/brossé…) et, enfin, cette jolie palette Too Faced que vous avez sûrement déjà vue chez toutes les youtubeuses beauté ;)

 

– SOURCILS –

Faisons ça vite, faisons ça bien: LE crayon soucil parfait (je n’en ai jamais trouvé d’aussi naturels jusqu’à présent) by Dior, le kit Benefit « Brow Zings » que j’adore également (idéal pour un effet un peu plus graphique), le « Brow Tech to go » de Smashbox dont la pointe permet de réalisé un effet « hair stroke » carrément canon.

Il y aussi le soin « Liposourcil » de Talika que j’ai essayé pendant plusieurs mois et qui, ma foi, est plutôt pas mal pour stimuler la pousse et la pigmentation des sourcils !

 

– LIPS –

J’ai et je recommande les « Satin Lip Pencils » de chez Nars (notamment la teinte « Yu » que je porte ici).

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-petite-robe-noire-maje-nars-yu-lip-pencil-satin

Je kifferais trop découvrir cette « huile-à-lèvres » au goût « légèrement sucré » (ça fait rêver pour cet hiver !) proposée par Clarins, le vernis-à-lèvres YSL (en « Rouge Laqué ») et le « Luxe Lip Color » de Bobbi Brown (en « Parisian Red ») <3

 

– SKINCARE –

Pas mal de jolies choses au rayon soins de la peau également ! Commençons par les « gadgets » et par la reine de mon monde: la brosse Clarisonic Mia 2. Celle qui a réhabilité mon teint et lissé mon grain de peau (je vous ai déjà beauuuucoup parlé, et là) ! Il y a aussi cette espèce de lampe « Free Skin » proposée par Talika, apparemment « miraculeuse » pour vaincre imperfection et brillance (j’ai succombé, on verra bien ce que ça donne !).

Mais aussi des produits plus « classiques » tels que le tonique clarifiant Clinique (extraite de la routine « Basic 3 temps ») qui a plus d’une fois sauvé la vie de mon visage ! J’aimerais aussi pouvoir tester cette huile solide 2-en-1 par Erborian (qui permet non seulement de démaquiller mais aussi de nettoyer, parfaite pour mon layering !), ce masque Glam Glow (après avoir découvert celui-ci) et, pour finir, ce sérum « White Plus » de Clarins qui pourrait peut-être m’aider à faire disparaître mes dernières tâches récalcitrantes…

 

– CHEVEUX –

Vous vous dites peut-être « le meilleur pour la fin » ? Mais non, pas du tout ! Sephora n’a jamais vraiment été ma « hair destination »… Mais ces -25% peuvent être utilisés très judicieusement, vous allez voir ;)

Du monoï pur pour nourrir mes cheveux décolorés (j’en parle dans ma dernière routine !) ou encore le soin bleu Christophe Robin qui me permet de conserver mon blond exactement comme je l’aime.

mercredie-blog-geneve-salon-coiffure-jennifer-tasset-chambery-couleur-cheveux-frises-naturels-afro-blonds-blonde-highlights-meches6

Il y a aussi deux produits Leonor Greyl, marque qui m’était jusqu’alors complètement inconnue, mais que vous avez été nombreuses à me recommander ! Et, sur ce coup là, vous avez eu 100% raison ! Quelle magnifique découverte ! La Crème aux Fleurs est un soin-crème nettoyant à appliquer sur cheveux secs, que l’on émulsionne ensuite à l’eau pour cleaner l’ensemble de la chevelure, en douceur. Ce process est certes plus fastidieux qu’un shampoing habituel mais mes cheveux m’ont remerciée, surtout mon cuir chevelu. Je suis aussi devenue folle de l’Eclat Naturel, une crème sans rinçage cette fois-ci, HYPER riche qui nourrit VRAIMENT mes cheveux ! Je comprends mieux pourquoi tout le monde disait d’y aller mollo, je ne pensais pas qu’elle serait si nourrissante… Bref une marque à essayer (que dis-je, ADOPTER !) d’urgence ! Je vous invite d’ailleurs à découvrir l’ensemble des produits Leonor Greyl ici ;)

 

Et c’est fini ! Je m’amuse pas mal à faire toutes ces petites sélections, j’espère qu’elles vous plaisent… N’hésitez pas à partager votre « butin » dans les commentaires :)

8 produits naturels dont je ne peux plus me passer !

Wuuuuuuuut ? Des produits « naturels » sur ce blog ? « Elle a fumé ? C’est un article sponsorisé ou quoi ? Qu’est-ce qui se passe ? ». Il se passe que NON je n’utilise pas QUE des produits blindés de produits chimiques, il m’arrive effectivement de tester (et d’adhérer à) des produits 100% naturels, parfois même bruts (si, si je vous jure !).

Voici donc les 8 indispensables naturels qui ont révolutionné ma vie, rien que ça:

 

mercredie-blog-beaute-routine-naturelle-produits-naturels-indispensables-deo-alun-beurre-karite-argan-huile-egyptian-cream-nigelle-jojoba-essentielle-lavande-coco-miel-manuka-bio

 

1. La pierre d’alun:
C’est simple, je n’ai pas utilisé de « vrai » déodorant depuis plus de 6 mois, je suis complètement convertie à ce truc ! En plus de ne rien sentir, de ne pas marquer les vêtements et de durer mille ans (je l’utilise tous les jours et je n’en vois toujours pas la fin !), la pierre d’alun est le meilleur anti-transpirant que j’ai jamais testé. Vraiment. Notez toutefois que toutes les pierres d’alun contiennent de l’aluminium, mais sachez aussi que l’aluminium contenu dans les pierre d’alun « naturelles » ne se fixe pas sur la peau, s’élimine naturellement sous la douche ou par la transpiration et est donc sans incidences sur la santé (contrairement aux déodorants contenant des hydrates de chlorure d’aluminium potentiellement cancérigènes). Vous reconnaîtrez une pierre d’alun naturelle (en pharmacie ou boutique bio) par la mention « potassium alum » dans ses ingrédients. Bonus: vous pouvez aussi utiliser la pierre d’alun sur vos pieds si vous avez tendance à embaumer vos chaussures…!

 

2. Le beurre de karité
Un GRAND classique (surtout si vous évoluez dans un environnement afro) ! Dommage que son odeur soit si horrible particulière, sinon elle aurait tout bon (quoique des alternatives parfumées se trouvent très facilement) ! Le beurre de karité s’utilise un peu à toutes les sauces, bien que je conserve une préférence pour les zones sèches de ma peau (coudes, genoux, talons, lèvres gercées…) ou encore pour nourrir mes cheveux. Dans cette dernière situation, je préfère vous prévenir, niveau style, vous ne ressemblerez à rien ! Ce beurre est en effet tellement riche qu’il est difficile de l’utiliser autrement qu’en masque avant ou après shampoing. Mais c’est déjà pas mal ;)

 

3. Le miel de manuka
Ce qui est drôle, c’est que je rédige cet article avec ma couche de miel sur la face ! Appliquée une à deux fois par semaine sur mon visage (à l’aide d’un pinceau), cette substance fait des merveilles sur mes petits boutons et cicatrices. Le manuka (cousin de l’arbre à thé) et plus particulièrement son miel est très efficace d’un point de vue antiseptique, antibactérien et antifongique. Il est beaucoup plus riche que les autres miels (au niveau des minéraux, des vitamines et des anti-oxydants qu’il contient !). A utiliser en toute confiance sur les plaies, les petites brûlures, les cicatrices, les ampoules, les piqûres d’insectes et les boutons d’acné.

 

4. L’huile d’argan
Voici une huile que je n’applique, cette fois-ci, que sur mes cheveux (jamais testé sur la peau). Elle s’utilise très facilement sur les pointes en « soin de jour » (pas besoin de rincer car, bien que super nourrissante, l’huile d’argan n’est pas alourdissante) ou bien en étape intermédiaire de la LOC method (Leave-in / Oil / Cream dont je vous parlais déjà dans cet article). Avantage: pas besoin d’en mettre trois tonnes, l’effet est là, même en utilisant une petite quantité (surtout sur cheveux secs !). J’ai beaucoup aimé celle proposée par le site Fleurance Nature.

 

5. L’huile essentielle de lavande
Je suis absolument fan de l’odeur de la lavande (dans mon top 3 avec l’amande et la fleur d’oranger… tiens ça me fait penser que je devrais vous parler « parfum » un de ces 4 !). Le saviez-vous ? La lavande est un sédatif naturel ! Du coup, j’ai toujours un flacon d’HE de lavande sur ma table de chevet: je dépose quelques gouttes sur mon oreiller au moment d’aller au lit, histoire d’avoir un sommeil le plus apaisé possible ! Cette technique peut être utile si vous avez des enfants un peu anxieux (de dormir ailleurs que chez eux par exemple !), elle n’est juste pas recommandée aux femmes enceintes.

 

6. L’huile de coco
Probablement, avec l’huile d’olive, une des huiles les plus multitask qui soit ! Huile de beauté, huile de soin, huile de cuisine… elle sert à tout et excelle dans tout ! Pour ma part, elle est ma meilleure huile de démaquillage (hé oui, j’ai arrêté d’utiliser ma DHC, et mon porte-monnaie ne s’en porte que mieux !). J’en ai testées plusieurs (j’ai notamment été assez déçue de celle-là) et je dois dire que les meilleures pour cette utilisation demeurent les huile de coco bio, vierge et pressées à froid (qui généralement sentent vraiment la noix de coco « fraîche », contrairement à d’autres huiles de qualité moindre…). Je ne l’utilise que peu sur mes cheveux car je n’aime pas l’odeur qu’elle laisse (et j’ai de toute façon besoin de la rincer car elle rend mes bouclettes beaucoup trop grasses, pas cool).

 

7. L’Egyptian Cream
Si vous ne connaissez pas encore cette crème miraculeuse, je ne sais plus quoi faire pour vous… Non je rigole :) Il est temps de vous rattraper ! Ce baume (à base d’ingrédients 100% naturels tels que le miel, la gelée royale ou la propolis), utilisé par plein de célébrités (Madonna ne jure que par elle !) est lui aussi multi-usages. Je l’utilise personnellement sur le corps (zones sèches) mais aussi sur le visage (en crème de nuit, attention vous allez briller !) pour diminuer mes cicatrices et mes petits boutons (j’ai lu un peu partout que certaines personnes avaient réussi à se débarrasser de leur acné grâce à cette crème, après avoir TOUT essayé, c’est fou non ?). Elle serait également idéale pour traiter l’eczéma et le psoriasis… Son seul inconvénient reste son prix. Ils font raquer les pharaons.

 

8. Ma petite recette « maison » pour le visage
Et je termine avec une création personnelle (enfin… qui m’a été soufflée par l’une d’entre vous à l’occasion de cette vidéo): mon huile pour le visage à base d’huiles de jojoba et de nigelle.

 

mercredie-blog-beaute-soins-naturels-indispensables-aroma-zone-jojoba-peaux-mixtes-routine-cosmetiques-bio

 

J’ai acheté sur le site Aroma Zone un petit flacon dans lequel j’ai mis 80% d’huile de jojoba et 20% d’huile de nigelle. J’utilise ce mélange tous les matins sur mon visage et, contre toute attente, l’effet le plus fou que j’obtiens est… la matité de mon teint ! Incroyable. Alors bien sûr, pendant les 5 – 10min qui suivent l’application, je brille de mille feux mais, passé ce délai, je n’ai plus aucune sensation de gras, je peux appliquer mon maquillage (fond de teint uniquement, je ne poudre jamais) et je suis mate toute la journée (une collègue m’avait même fait la réflexion au tout début de ce « traitement » !). Si vous souffrez de petites imperfections et de brillance, je vous invite vivement à essayer ! Pour info, l’huile de jojoba utilisée seule est, elle aussi, excellente pour vous démaquiller, et l’huile de nigelle est connue pour lutter contre l’acné ;)

 

Et vous ? Quels sont vos petites astuces / soins naturels favoris ? Dites-moi tout dans les commentaires ;)

Trop bright mon sourire !

S’il y a UN sujet qui m’obsède et que je n’ai pourtant jamais abordé jusqu’à aujourd’hui, c’est bien la blancheur des dents (même si vous m’avez déjà plusieurs fois posé la question sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram).

 

Dîner en amoureux avec @axelsic à bord du #Bustronome 🌹 #lovelove #Paris #surprise #6ans 💑💏💑

Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

C’est bien simple, la vue des dents jaunes me révulse (c’est important de toujours rester modéré dans ses propos…), et ce bien avant les peaux qui brillent et les cheveux gras… chacun son échelle. Je ne dis pas que je fantasme sur les sourires blancs lavabos, loin de là (surtout que mes dents en sont bien loin !), mais l’opposé me communique assez inévitablement un sentiment de « négligé »… D’autant plus qu’il existe aujourd’hui une multitude de solutions pour régler ce problème (solutions qui fonctionnent plus ou moins bien, j’en conviens).  

 

I’ve always been obsessed with white teeth. It’s quite surprising I never took the time to talk about it but hey, better late than never! I just can’t stand yellow smiles: to me, it’s an awful sign of negligence (even worse than greasy hair!).

 

LOLshirt #fashionblogger #mode #SheInside Une photo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

 

D’ailleurs, je pense être pas trop mal placée pour vous dire que j’ai quasiment tout essayé (une fois n’est pas coutume !): dentifrices et chewing-gums (pseudo) blanchissants, kits maison (j’en ai même eu un avec une mini lampe UV) et autres remèdes de grand-mère… malheureusement sans jamais de résultat probant (en même temps, vous avez déjà vu une grand-mère avec un sourire bright ? ça sentait l’arnaque à dix kilomètres cette histoire !).

La seule chose qui ait vraiment marché pour moi, ce sont les bandes blanchissantes Crest (facilement trouvables sur eBay ou Amazon par exemple !). Et je suis loin d’être la seule puisque le produit est largement utilisé et plébiscité (aux US notamment) ! Il s’agit en fait de bandes plastiques transparentes enduites de produit blanchissant, qui s’appliquent sur les dents pendant une durée bien spécifique (de quelques minutes à plus d’une demie-heure selon la gamme). En quelques utilisations, les résultats étaient dingues, vraiment. MAIS (héhé, il en faut bien un) le process me sensibilisait énormément les dents et les gencives, si bien que je devais utiliser un dentifrice spécial pour les apaiser, pas cool :( du coup j’ai définitivement arrêté l’expérience il y a environ 2 ans. Du coup, naturellement, mes dents sont progressivement revenus à leur teinte naturelle (loin d’être jaunes, mais pas non plus immaculée !), et je dois dire que ce n’était pas « si grave ».

SAUF QUE, j’ai eu la chance de pouvoir essayer quelque chose de complètement nouveau pour moi, à savoir le blanchiment chez le dentiste ! C’est une possibilité que j’avais un moment envisagé (j’avoue n’avoir jamais vraiment cru en les « bars à sourire » par exemple…) et puis ça m’était sorti de la tête… alors quand le Geneva Dental Lounge m’a proposé de découvrir le procédé, j’ai sauté sur l’occasion ;)

Le cabinet se trouve au sein de la clinique Aesthetics Geneva qui est, comme son nom l’indique, spécialisée dans les traitements et opérations esthétiques et est située dans le quartier de Champel à Genève (18 chemin Rieu). Lors de mon premier rendez-vous j’ai été reçue par le docteur Mona Board et autant vous dire que, lorsque j’ai vu ses dents, je me suis dit que j’étais entre de bonnes mains !

 

I think I’ve tried pretty much everything out there to get whiter teeth: toothpastes and chewing gums, at-home kits, household remedies… but never got entirely satisfied with the results. And then I tried Crest whitening strips: they were, by far, the most efficient to get amazing results very shortly (you can get them on eBay or Amazon)! The downside was that they made my teeth and gum extremely sensitive… I had to stop using them as I could not cope with the pain anymore, and my teeth finally went back to their normal tint (somewhere between white and yellow).

Today, I would like to share with my incredible experience @Geneva Dental Lounge (located in Aesthetics clinic, in Champel). I had my first appointment with Mona Board, dentist and director of Geneva Dental Lounge: her teeth looked SO perfect ! I knew I was in safe hands :)

 

Mona-poster-e1320829310891

 

Nous avons décidé ensemble de procéder au traitement nommé « Hollywood White » (plus d’infos ici) qui se décompose en 3 rendez-vous/applications, espacés de plusieurs semaines chacun.

Avant de passer à l’acte, Mona s’est appliquée à me faire un détartrage de la mort complet, histoire d’obtenir les meilleurs résultats possibles ! Hé oui, Mona n’est pas juste pro de l’esthétique mais aussi médecin dentiste (c’est toujours rassurant).

En préparation du blanchiment, une protection sur les lèvres et les gencives est appliquée. Puis, le gel blanchissant (doux pour l’email) est déposé sur mes dents et activé par une petite lampe (mes yeux sont eux aussi protégés par des lunettes) que je garde sur mes dents 2 fois 20min (idéal pour faire une sieste, surtout après le déjeuner !).

 

We discussed what would be the best treatment to get the results I wanted and decided to do the « Hollywood White » whitening (that one needs 3 different appointments/applications). Before starting, Mona checked my overall teeth condition and did a deep cleaning to remove plaque and tartar and make sure I would get the best results possible (Mona is not just an « aesthetic » pro, she’s also a « real » dentist!).

The whole treatment took a little bit less than an hour: Mona and her assistant protected my lips and gum before applying the whitening gel, and let it sit for two 20min-sessions. One important thing: this treatment is absolutely painless (which is crucial for people with sensitive teeth/gum… like me).

 

11287282_10153044463601843_1736568192_n

Sexy time!

Avant de vous montrer le résultat, je tiens à souligner que ce traitement est sans douleur, et ça, ça compte vraiment lorsqu’on a les dents sensibles comme moi !

Enfin, contrairement à des cabinets de dentistes plus classiques, j’ai vraiment l’impression d’avoir eu un traitement « VIP » (non pas parce que j’étais blogueuse, disons que c’est la norme de l’endroit). Des détails simples, qui font pourtant toute la différence (un siège très confortable, des praticiens aux petits soins et d’une gentillesse rare (application d’un baume protecteur avant toute manipulation de la bouche, bains de bouche au tea tree…). Tout pour rendre mon expérience plus agréable encore !

 

Before sharing the results I got after 3 appointments, I just wanted to say I absolutely loved how everybody took great care of me (and my teeth, obviously!). I now know the team pretty well and can say, without a doubt, that their kindness and professionalism are consistent (you will feel like a little princess/prince, whether you’re a blogger or a « regular » patient ;)).

 

mercredie-blog-beaute-geneve-geneva-aesthetics-clinic-whitening-teeth-blanchiment-dentaire-dents-mona-board-jacques-lebahar-orthodontiste-geneva-orthodontie

L’équipe: Mona Board, Jacques Lebahar (orthodontiste) et leurs charmantes assistantes.
The team: Mona Board, Jacques Lebahar (orthodontist) and their lovely assistants.

 

Passons maintenant aux résultats (ceux-ci étaient vérifiés et comparés au tout début du traitement et à la fin de chaque séance): je suis passée de la teinte 2M2 à la teinte 1M1.5, soit 3 teintes de blancheur de gagnées, comme en témoigne l’échelle ci-dessous:

And now, here are the results! As you can see, I got my teeth brightened by 3 tints (from 2M2 to 1M1.5 according to this chart):

 

standard-teeth-whitening-chart

 

 

Et en image, ça donne ça (mes dents après la dernière séance et, à côté, la dent « témoin » de mon premier rendez-vous au cabinet):

On the right, the tint I had when I first came to Geneva Dental Lounge. On the left, the final results :)

mercredie-blog-beaute-geneve-geneva-aesthetics-clinic-whitening-teeth-blanchiment-dentaire-dents

mercredie-blog-mode-geneve-dents-blanchiment-hollywood-white-aesthetics-clinic

Les photos ont exactement la même luminosité (lipstick ou non, la différence est flagrante !)
These pics have been taken in the exact same context and with the same luminosity.

 

Comme vous pouvez l’imaginer, je suis ultra satisfaite du résultat :)

Le tarif du Hollywood White reste très élevé (comptez 1399CHF) mais le cabinet propose également d’autres solutions moins onéreuses à découvrir ici.

 

Mon aventure avec le Geneva Dental Lounge ne s’arrête pas là (oui je sais, je suis très chanceuse, et j’en ai conscience !) puisqu’en discutant avec l’équipe, et notamment avec le Dr. Lebahar (orthodontiste de l’équipe du Dr. Board), j’ai pu découvrir que tout (absolument TOUT !) était possible d’un point de vue esthétique dentaire (blanchir les dents évidemment, mais aussi changer leur orientation, leur projection, leur alignement, leur taille, leur longueur, créer/refermer des espaces… c’est assez passionnant en fait !).

Affaire à suivre donc puisque je compte bientôt procéder à un nouveau changement :)

 

Voilà! I am so pleased with the results :) it’s almost disturbing to look at my original smile, I find it so yellow now ahah! This treatment costs 1399CHF which is quite an investment, but please refer to the website to discover alternative solutions offered by the clinic!

Be ready to discover more content about Geneva Dental Lounge as I decided to explore some other services. After discussing with Dr. Lebahar (who is part of Dr. Board’s team), I realized you could do pretty much everything to your teeth (get them whitened, change their size, their alignement, their angle…), how fascinating? STAY TUNED :)

J’ai testé les soins du visage Rivoli Genève.

Rivoli Genève est une marque de cosmétiques suisse particulièrement innovante, proposant une panoplie assez impressionnante de soins pour le visage. Pour celles qui s’en souviennent, je vous avais déjà parlé brièvement de leur brume anti-âge « Eau de Jour » dans une vidéo favoris makeup/soin.

Les soins Rivoli Genève se basent sur les dernières découvertes en matière de biologie cutanée, garantissant ainsi une connaissance plus que parfaite de la peau, de son fonctionnement et de ses multiples réactions, avec notamment un focus sur le vieillissement. La marque parle d’ailleurs de « beauté intelligente ».

th_2ebb92e223ca736eab021c411917f411_1428926458PHILOSOPHY

On retrouve 3 catégories de produits: d’abord les soins visage (crème hydratante, crème de nuit, tonique…), puis les soins du regard (crème et sérum), et enfin les soins spécifiques (base de teint, brumes…).

Aujourd’hui je partage avec vous mes impressions concernant deux soins (un visage et un spécifique) reçus l’année dernière (hééééé oui, je prends mon temps pour tester les produits…): la base traitante « Le Privilège » et le masque réparateur « Le Visage ».

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-rivoli-test-avis-le-visage-le-privilege-base-traitante-masque-reparataur

Commençons par la base traitante, présentée comme la « solution miracle pour masquer les pores dilatés, les rougeurs et améliorer le teint », tout en apportant à la peau les molécules de « nouvelle génération » stimulant la production d’acide hyaluronique.

Je l’ai utilisé avec beaucoup de plaisir pendant plusieurs mois (c’est fou, le flacon duuuuuuure !), notamment pendant l’hiver dans la mesure où ma peau était plutôt pâle et que je n’avais pour ainsi dire aucun problème de peau. Résultat ? Un teint lumineux, légèrement lissé, le tout en transparence, un peu comme une BB crème… mais avec une bonne dose de confort supplémentaire.

Comme son nom l’indique, cette base devient également une excellente base de maquillage ;)

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-rivoli-test-avis-le-visage-base-traitante2

Au départ je craignais un peu niveau correspondance avec ma teinte (j’ai le teint plutôt doré alors que cette base est rosée), mais au final ça marche plutôt bien, très bien même.

Sur la photo ci-dessous, je porte la base Rivoli Genève sur la moitié gauche du visage (un poil rosé), tandis que l’autre moitié est nue. J’ai gardé cette photo en HD de sorte que vous puissiez cliquer dessus et voir très précisément l’effet du produit (mes petites rougeurs sont atténuées, mes pores moins visibles et mon teint est plus « réveillé »).

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-rivoli-test-avis-le-visage-base-traitante-visage
Avec, en prime, une petite preview de ma pigmentation semi-permanente des sourcils à Semaine+1 ;)

La différence est très fine, mais comme je vous l’ai dit plus haut, c’est normal, la couvrance est très light et le résultat très subtil (mais c’est le but !).

Passons maintenant à mon produit chouchou, le masque réparateur « Le Visage ». Ce soin « à haute teneur en principes actifs détoxifiants et régénérants » répare et réhydrate les peaux fatiguées.

Sa texture est particulièrement onctueuse… en fait, on a davantage l’impression d’utiliser une crème très riche qu’un masque habituel (celui-ci est transparent par exemple). Peut-être connaissez-vous le « masque apaisant hydratant » de chez Avène ? Hé bien la version Rivoli Genève est très similaire, en plus efficace encore ;)

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-rivoli-test-avis-le-privilege-masque-reparataur

J’utilise ce masque très régulièrement (je crois d’ailleurs que c’est le seul qu’il me reste dans ma salle de bains !), tout comme la base, il va me durer plusieurs mois, si ce n’est des années. Une très petite quantité de produit suffit en effet pour une utilisation (il est d’ailleurs recommandé d’appliquer une couche très fine).

Je le laisse poser un petit quart d’heure et au moment de rincer, ma peau est TOUTE DOUCE, repulpée à bloc ! J’ai vraiment adoré l’utiliser après le ski (tout-à-fait de saison !) ou dès que je sentais ma peau tirailler (parfois après la douche… ou une folle soirée !). Les effets sont immédiats. J’ai aussi beaucoup aimé la petite alternative qui consiste à l’utiliser, toujours en fine couche, comme une crème de nuit pour une hydratation intensive certains soirs ;)

Alors, verdict pour ces deux produits ?
Indéniablement, ces produits n’ont rien à voir avec les crèmes et soins de supermarché ! Le confort que ceux-ci apportent à la peau ainsi que la visibilité immédiate des résultats sont là pour le prouver. Les packagings sont simples, pas de chichi, le contenant est la star. Les odeurs m’ont également beaucoup plu, très « traditionnelles », réconfortantes, tant pour la base de teint que pour le masque. Autre point positif, la longévité de ces produits, assez folle !

Le seul bémol réside dans le prix très élevé de ces produits (CHF223.00 pour la base traitante et CHF98.00 pour le masque). Clairement, dépenser autant d’argent dans mes soins n’est pas une habitude (le max que j’ai fait était sûrement pour mon rituel Chanel… mais ça reste une exception !), encore moins pour une marque niche (trop de risque !). En l’occurrence, j’ai été très agréablement surprise et surtout ravie d’avoir eu la chance de découvrir et utiliser des produits d’une telle qualité (c’est pas tous les jours, alors merci Rivoli Genève !).

Pour toutes celles qui auraient envie de se faire un « petit » plaisir et craquer pour des soins haute performance, vous savez désormais à quelle porte frapper. Pour connaître les points de vente, c’est par ici (sinon j’ai trouvé plusieurs e-shops proposant la marque, une simple recherche Google suffit !).

Et vous, avez-vous déjà eu la chance d’essayer des produits de soins « luxe » ? En avez-vous été satisfaites ? Et connaissiez-vous la marque Rivoli Genève (je m’adresse surtout aux suissesses dans la salle !) ? ;)

Mon tout premier HAUL (mode + beauté + cheveux) :)

Pour découvrir mes derniers petits craquages shopping (mode/make-up/soins/cheveux…), c’est par ici !

Et même que je vous dis tout (ou presque) sur ma dernière lacewig (ce ne sont pas mes vrais cheveux dans la vidéo). Pour en savoir plus sur le sujet, je vous invite à relire mes précédents articles (ici et ici): tout, tout, TOUT vous saurez tout sur les lacewigs, les vraies, les fausses, les laides, les belles…

Marinière, mini veste dentelle (collection actuelle) et gilet long (soldes) H&M
Eyeliner « The Curve » NYX (similaire marque Sephora)
Fond de teint « Face Fabric » (teinte 4 – beige foncé) Armani
Pinceau fond de teint « Good Karma » Urban Decay
Crayons sourcils Anastasia Beverly Hills dispo ici et ici
Highlighter « Living Luminizer » RMS Beauty dispo ici et ici
Lipstick « Lip Maestro » Armani
Lacewig « Jenna » (que j’ai coupee) dispo ici
Huiles diverses Aroma-Zone

Mes nouveaux favoris beauté !

(désolée pour mon teint Casperien, vidéo tournée en pleine nuit en lumière artificielle LOL)

Je porte un top H&M, un lipstick Infaillible Red de L’Oréal (dont je parle dans la vidéo) et un vernis Miss Helen Monoprix.

mercredie-blog-beaute-test-favoris-makeup-soins
1. BB cream Niwel
2. Poudre voile secret Niwel
3. Rouge à lèvres L’Oréal Infaillible
4. Vernis à ongles L’Oréal Infaillible
5. L’Eau de Jour Rivoli Genève
6. Sérum Zéro Défaut perfecteur anti-tâches Yves Rocher / Fluide perfecteur SPF30 Zéro Défaut Yves Rocher / Correcteur ciblé anti-tâches Zéro Défaut Yves Rocher
7. Huiles de nuit détoxifiante et nourrissante Caudalie
8. Déodorant Ushuaïa à l’Orchidée du Mexique
9. Huile corps sous la douche Mixa
10. Granité de douche pulpe de coco et sable fin Ushuaïa
11. Baume corps surgras effet pansement Mixa

Un moment beauté avec Inna Modja…

Wow wow… WOW !!!

mercredie-blog-mode-beaute-rencontre-interview-inna-modja-mizani-questions-cheveux-afro-crepus-frises-boucles-metisses
Voilà les trois mots qui me sont venus à l’esprit lorsque je me suis retrouvée en face de la sublimissime Inna Modja le mois dernier (je vous en parlais déjà un petit peu dans cet article…) ! Au point que j’en oublie presque les questions que j’avais préparées pour l’occasion. Heureusement, j’ai vite retrouvé mes notes la mémoire et je suis plus qu’heureuse de partager aujourd’hui avec vous cet échange girly, certes, mais surtout très enrichissant

– Bonjour Inna, quel plaisir de te rencontrer ! On a déjà dû te le dire un milliard de fois, mais QU’EST-CE QUE TU ES BELLE ! J’ai remarqué ton goût pour les makeup « prononcés », peux-tu m’en dire plus sur ta routine maquillage ?
– Pour mon regard, l’eyeliner est un incontournable ! J’ai une préférence pour les liners feutre. Il m’arrive aussi de l’appliquer au pinceau mais j’ai toujours peur de faire des paquets ! Et pour la bouche, un rouge-à-lèvres mat, pour être chic en toutes circonstances. Je suis folle des rouges-à-lèvres, j’en ai toute une collection ! La plupart sont mats car j’ai un peu de mal avec les textures gloss… Je trouve qu’elles vieillissent mal sur les lèvres.


Un superbe coffret maquillage (très Make Up For Ever), rempli comme il se doit ;)

– Attention, question piège: et si tu devais choisir entre le maquillage du regard et celui de la bouche ?
– Hum… J’ai pris l’habitude de faire les deux. Ceci dit, aujourd’hui je choisirais sûrement les yeux !

– Tu sembles maîtriser l’art du maquillage à la perfection ! Rassure-moi, tu as bien dû commettre quelques petites erreurs à ce niveau ?
– Oh oui… Savoir ce qui nous va et nous met en valeur prend du temps et, pour ma part, j’ai beaucoup expérimenté ! Ma plus grosse erreur a sans doute été de vouloir TOUT faire en même temps: toutes les couleurs, partout, et sans aucune mesure… au point de parfois ressembler à un clown !

– Beaucoup de mes lectrices voulaient savoir le secret de ta peau éclatante, pourrais-tu le partager avec nous ?
– J’ai la peau très sèche, du coup, je la chouchoute, je ne zappe jamais mes rituels de soins, hydratants pour la plupart. Cela ne me prend finalement pas beaucoup de temps et je ne perçois pas cela comme une contrainte, ils font partie intégrante de ma routine quotidienne (je ne suis pas du genre à rester des heures enfermées dans ma salle de bain !). Aussi, je me démaquille toujours religieusement, c’est très important d’aller au lit avec une peau parfaitement propre. J’utilise l’eau micellaire Esthederm pour nettoyer mon maquillage, la pollution… puis je rince à l’eau claire et… c’est tout ! Je le fais également le matin pour éliminer les impuretés accumulées pendant la nuit. La marque propose aussi une eau en spray que je trouve très agréable à appliquer et qui rend ma peau encore plus confortable…

– Quelles sont tes icônes beauté ?
Diana Ross et Miriam Makeba. J’ai toujours voulu leur ressembler (ndlr: je crois que tu as réussi !).

Photo of Diana Ross

Makeba

– Tu es ambassadrice Mizani depuis maintenant quatre ans, l’heure est maintenant venue d’aborder le point culminant de cette interview: les cheveux ! Juste pour vérifier, un petit test: tu pars sur une île déserte et tu n’as le droit d’emmener qu’un seul type de produit, soit pour la peau, soit pour les cheveux, que fais-tu (oui, j’aime bien les choix tyranniques !) ?
Je ne pourrais pas survivre sans produits pour… mes cheveux ! Je suis certaine que je pourrais trouver des alternatives naturelles pour entretenir ma peau… mais pour mes cheveux, ce n’est pas la même histoire ! Ils ont besoin de tellement d’amour… mais ils aiment aussi qu’on leur foute la paix, tout est question d’équilibre, de douceur. A force d’utiliser trop de produits et de les manipuler trop souvent, on finit par les abîmer…
inna-2014_02d
– Bon, maintenant tu es obligée de me dire quels sont tes produits favoris (rire sarcastique)…
L’huile de la gamme Supreme Oil de Mizani, sans hésitation ! Et la brosse Tangle Tweezer, qui m’a littéralement sauvé la vie !

– Parle-moi de tes cheveux…
– Le public a l’habitude de me voir porter l’afro, cela fait partie de mon « image », je pense. Pourtant, dans « la vraie vie », je suis amoureuse des tresses, notamment des box braids que j’ai adoré porter cet été, mais aussi pendant toute mon adolescence ! Là où j’ai grandi (au Mali et au Ghana), il y avait toujours quelqu’un pour me tresser. J’aime changer de tête, les braids, les nattes collées, les rastas… cela fait partie de ma culture après tout. Pour en revenir à mon afro, je recherche avant tout le volume, la longueur m’importe peu… Je n’ai pas de problème à tricher un peu de temps en temps en portant des tissages et des perruques, aucun mystère autour de cela !

– Comment fais-tu pour préserver ta chevelure pendant la nuit ?
– C’est très simple, je divise mes cheveux en quatre sections, puis je me fais des grosses tresses (ou des twists) afin d’éviter que ceux-ci s’emmêlent. Je crains terriblement les nœuds ! Je dors aussi avec une taie en satin… (petit sourire d’Inna).

– … pas de bonnet donc (petit sourire de moi-même) ?
– Non, lui, je l’ai laissé tomber ! C’est un vrai tue-l’amour ! Enfin… il m’arrive de le porter quand mon mec n’est pas là ! (ndlr: les vraies savent LOL).

– Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le mouvement « nappy » ?
– Le fait que certaines femmes aient complètement repris confiance en elles, et cela rien qu’à travers leur coiffure. Ce qui me plaît le plus dans ce mouvement c’est de voir que ce bien-être capillaire se répercute ensuite sur le reste du corps, sur l’état d’esprit et même sur le plan social. Que du positif, donc.

– Et qu’est-ce qui t’embête le plus, toujours dans cette tendance ?
– Le côté « extrême ». Je ne supporte pas de lire ou d’entendre des choses telles que « les vraies noires ne se défrisent pas les cheveux ». Chacun fait ce qu’il veut ! Nous sommes libres de faire ce qui nous plaît avec nos cheveux, pourquoi toujours vouloir dicter aux autres le mode de vie à adopter ? J’ai moi-même été beaucoup critiquée par les médias et sur les réseaux sociaux, non pas au sujet de ma musique, mais… sur ma coiffure ! Une minorité de femmes m’ont attaquée sur le fait que je portais des tissages ou des perruques, pour faire simple, autre chose que « l’afro libre » (comme on dit). Je ne comprends pas l’intérêt de ce genre de réactions.

– Comme quoi, les cons sont partout, et de tous les côtés ! Que répondrais-tu à ceux qui trouvent encore le cheveu crépu « moche » ?
– Rien. Les préjugés ont la vie dure et malheureusement, il sera toujours très difficile de changer les avis de certains, on ne peut pas plaire à tout le monde ! Chacun est libre de penser ce qu’il veut, au final. En tout cas, ce genre de réflexion ne m’atteint pas et ne m’empêchera pas de continuer de faire ce qui me plaît. Je suis une artiste après tout, je ne tiens pas à me présenter comme une militante.

– Il y a quelques semaines, j’ai partagé sur ma page facebook la vidéo d’une performance artistique, « You can touch my hair ». J’ai été soufflée par le nombres de réactions et de commentaires que celle-ci a suscité ! Je me suis rendue compte que je n’étais pas la seule à avoir du mal avec tous ces gens qui veulent passer leurs mains dans mes cheveux… Et toi, qu’en penses-tu ? Combien de fois par jour te demande-t-on si on peut toucher ton afro ?

– Oh mon dieu, sans arrêt ! Je n’aime pas du tout ça, du coup je réponds systématiquement « non ». Sauf que parfois, on ne me demande même pas la permission. Je me souviens d’une fois où quelqu’un a mis sa main dans mes cheveux dans les transports… je trouve cela tellement déplacé ! Est-ce que j’irai tripoter des inconnus comme ça, moi ? Je comprends que cette « différence » ou « originalité » puisse intriguer, je comprends que les gens soient curieux… mais quand même. Je ne suis pas un caniche (ndlr: évitez de lui sortir que « ohhh on dirait de la barbe-à-papa »…).

– Allé allé, un peu de mode maintenant. A part ta sœur, qui est ton créateur préféré ?
– Je ne suis pas fidèle à une marque en particulier, disons que je pioche un peu partout. Cela correspond plutôt bien à mon style que je qualifierais de varié, éclectique… J’essaye de faire un mix qui me ressemble, c’est un moyen d’expression pour moi et en tant qu’artiste, cela compte énormément ! Je dois quand même dire que j’ai pas mal été habillée par Gucci récemment, et cela pour mon plus grand plaisir.

mercredie-blog-mode-beaute-mizani-rencontre-inna-modja-interview

– C’est très drôle, il y a encore quelques minutes, je discutais avec La Petite Shade que j’ai rencontrée juste avant de venir. Je lui ai dit que j’allais te rencontrer et elle m’a raconté combien elle était honorée que tu aies porté ses créations dans ton dernier clip, « C’est la vie » !

inna-modja-clip-c-est-la-vie-la-petite-shade-creations-vetements

– Ah, Shade, je l’adore ! Une vraie bulle de bonheur cette fille. Ces vêtements sont magnifiques, je lui ai déjà dit, elle le sait. Entre femmes, on doit se soutenir… en fait, je me sens bien avec les filles ! Je ne me suis jamais sentie en « compétition » avec les autres femmes. Shade fait partie de ces artistes de talent que j’ai envie de « prendre sous mon aile »…

– Ton actu ?
– Mon troisième album, « Motel Bamako », sortira en Février prochain (ndlr: on a hâte).

Encore un grand merci à Inna, sans oublier Mizani, sans qui cette rencontre n’aurait probablement jamais eu lieu !

mercredie-blog-mode-beaute-mizani-rencontre-inna-modja-interview2

Pour celles qui l’auraient manqué, passez voir cette vidéo dans laquelle je vous fais part de mon amour pour la gamme True Textures de la marque :)

Ma rencontre avec Weleda et Joyce Jonathan.

Je vous en parlais dans mon précédent article « parisien », j’ai pris part à un apéro beauté organisé par la marque Weleda, afin de discuter du Bioty Tour, ces rendez-vous beauté et cocooning proposant massages avec les soins de la marque, ateliers maquillage, coiffure…

Ceux-ci auront lieu dans 9 villes à travers la France: à Strasbourg vendredi 19 septembre, à Lyon vendredi 26 septembre, à Aix-en-Provence vendredi 3 octobre, à Montpellier jeudi 9 octobre, à Toulouse mercredi 15 octobre, à Bordeaux vendredi 17 octobre, à Reims vendredi 7 novembre, à Paris (à l’Espace Weleda) vendredi 14 novembre, à Mulhouse vendredi 21 novembre et à Paris mardi 2 décembre avec, pour l’occasion un concert.

« Un concert ? », me demanderez-vous. Oui, oui, je parle bien de musique car pour celles qui ne le sauraient pas encore, la belle Joyce Jonathan est la nouvelle ambassadrice de la marque et je dois dire qu’elle représente à merveille la philosophie Weleda.

joyce-jonathan-weleda-bioty-tour-ambassadrice-2014-e1405948521438

Capture d’écran 2014-09-18 à 20.22.06Convivialité, douceur, accessibilité, autant de valeurs partagées entre la jeune et artiste et cette jolie marque !

Au cours du Live Tweet organisé par la marque et grâce au hashtag #twittezavecjoyce, nous avons pu échanger avec Joyce, lui poser tout un tas de questions et la découvrir un peu plus ;)

Sages comme des images pendant que Joyce répondait aux tweets qui lui étaient adressés…

Nous avons également pu prendre part à un atelier massage des mains et des bras:

Bref, en plus d’avoir passé un moment très sympathique avec l’équipe Weleda et Joyce Jonathan, j’ai également pu rencontrer pour de vrai des bloggeuses toutes plus chouettes les unes que les autres que je suivais déjà (ou pas !), telles que Karine, Beautylicieuse, Capucine, Marie ou encore Ekyra !

AH OUI ! Et parce que tout le monde a été littéralement choqué de me découvrir « grande », je me rends compte que shooter en intérieur, toujours du même angle, n’est pas l’idéal pour donner une échelle de grandeur ahah :)

Aussi, je repars avec notamment un nouveau favori soin du visage (qui est aussi celui de Joyce, #namedropping): le fluide lissant à la rose musquée, qui donne un fini à la fois velouté et hydraté (et qui sent super bon !!) :)

Mon long weekend parisien: découvertes et bons plans.

J’étais à Paris la semaine dernière et ce court séjour fut loin d’être reposant ! A peine sortie du TGV, valise de 30kg au bout des bras (principalement remplie de vos commandes du vide-dressing LOL), j’ai repris mes habitudes d’ex- » »parisienne » », à savoir planifier mes journées, heure par heure sur mon iPhone. Mon côté psycho qui effraye toujours les gens que je rencontre… mais bon, j’ai tellement tendance à TOUT oublier (les horaires, les dates, la tête des gens, les RDV, les trains…) que notes et autres agendas me sont devenus indispensables.

Jeudi.
Jeudi matin, j’ai dormi.
Jeudi midi, j’ai déjeuné avec mes copines (coucou Soso et Chloé !), non loin du boulevard Haussmann puisque j’avais rendez-vous au salon de coiffure Niwel des Galeries. J’aurais bien aimé vous raconter l’expérience mais, en fait, je crois qu’il me faut un article en entier pour cela, donc soyez patientes… En attendant, si vous me suivez sur Instagram ou Facebook, vous savez que je suis repartie ravie du résultat (et j’ai appris pas mal de trucs !). Merci Niwel et merci Christelle <3

En fin d’après-midi avait lieu la soirée Weleda au cours de laquelle nous a été présenté le Bioty Tour. Nous avons aussi pu rencontrer la belle Joyce Jonathan, ambassadrice de la marque.

J’ai terminé ma soirée en dînant à l’Ave Maria (dont la carte est toujours aussi folle et alléchante), avec mon ami photographe Ben PG ;)


J’ai jamais été très dessert de toute façon…

Vendredi.
Parce que j’avais un petit entretien de prévu avec Inna Modja, ambassadrice Mizani (dont je vous parlais dans cette vidéo), j’ai choisi de porter ma jolie petite veste à sequins Asos

… avec mes nouvelles sunnies du tonnerre:


(lunettes Marc Jacobs, via Visio-Net)

Mais avant, j’ai déjeuné avec ma copine Hiley au Paradis de Fruit, même si, à mon grand désespoir, la citronnade sicilienne n’était plus sur la carte. Mes anciennes habitudes en ont pris un sacré coup.

J’ai donc tenté de me consoler en tentant une petite session shopping aux Halles, mais cet endroit est toujours aussi en travaux oppressant, et avec assez peu de choix finalement… L’après-midi a donc continué en direction de la rue St Honoré qui est définitivement ma go to shopping destination <3

Juste avant de rentrer dans la boutique Stories, j’avais repéré cette très jolie demoiselle, au physique qui me disait quand même bien quelque chose… mais que je n’aurais jamais osé aborder… C’est finalement dans la file d’attente que celle-ci est venue me parler… et mes doutes ont été levés, il s’agissait bien de la ravissante Shade :)

Nous avons continué notre shopping ensemble et n’avons pas cessé de rigoler jusqu’au passage en caisse (non pas parce que nous étions ruinées, mais plus parce qu’il fallait se tenir un peu quand même !). Bref, une chouette rencontre inopinée ! J’en profite pour vous faire découvrir sa marque, Nash Prints It, et ses superbes créations (que l’on a d’ailleurs déjà pu apercevoir dans le clip « C’est la vie » d’Inna Modja) <333

Chez Stories, j’ai notamment craqué pour cette somptueuse paire de bottes <3

Parce que la vie est (parfois) plutôt bien faite, j’ai pu directement enchaîner sur mon super tête avec Inna Modja, à l’hôtel Burgundy. Quelle chance de pouvoir l’inteviewer, dans un cadre intimiste qui n’a pu que mettre en lumière l’incroyable douceur de la jolie chanteuse malienne. Je partagerai avec vous très bientôt le contenu de cet échange beauté haut en surprises :)

Ma journée s’est achevée au Café Soprano, dans Le Marais, où j’ai pu déguster l’une des meilleures pizzas blanches de toute ma life. Super choix Marie. Bien ouej.

Samedi.
Mon samedi a commencé sur les chapeaux de roues puisqu’avec mes amies Soso et Juju, j’ai participé à une session de Hint Hunt, un « live escape game » situé non loin de Beaubourg. Le concept est à la fois simple et super excitant puisque vous avez 1h pour tenter de sortir d’une salle en répondant à diverses énigmes. Autant vous dire que nous nous sommes bien activés les méninges et que les fous rires étaient de la partie ! Essayez, si vous en avez l’occasion ;)

L’aprem, j’ai refait un peu de shopping (original…): parmi les incontournables du quartier, Hema et Kiko, chez qui on trouve TOUJOURS plein de conneries à acheter.

Les choses sérieuses ont commencé chez Sephora où je me suis laissée tenter par le dernier blush Givenchy « Mémoire de forme » (pour être honnête, j’en suis assez déçue…) puis chez Bobbi Brown où j’ai notamment trouvé LE FOND DE TEINT DE MA VIE !!! Pour la première fois, je n’ai pas l’ombre d’une démarcation, la texture crème se fond instantanément mais couvre également très bien. C’est bien la première fois que je trouve ma couleur EXACTE dans un fond de teint (je pourrais appliquer 50.000 couches, on ne verrait toujours pas que je porte du fond de teint… FOU).

long_wear_even_finish_compact_foundation_warm_ivoryPour info, je porte la teinte « Honey ».

Puis, comme à peu près tout le continent européen Paris, je me suis rendue au Stade de France pour assister au concert du siècle: On The Run Tour de Beyoncé et Jay Z ;)

Jay-Z-and-Beyonce-On-the-Run-Tour

Puisque tout le monde en a déjà beaucoup trop parlé, je ne m’attarderai pas sur le sujet. Pour la faire courte, j’ai passé un super moment mais j’avoue avoir largement préféré la dernière prestation de Beyoncé à laquelle j’avais assisté, à Zurich, l’année dernière (show plus spectaculaire, enchaînements plus dynamiques et qualité de son bien plus acceptable meilleure). Mais il manquait Jay Z… donc je dirais que sa présence a compensé ces quelques lacunes :)

Dimanche.
Un weekend à Paris n’en est pas vraiment un si l’on oublie de passer par la case brunch ;)
Pour ma part, celui de L’Artiste (situé rue de la Roquette), figure parmi mes favoris !!! Si cela n’a pas encore été fait, rendez-vous y absolument !

Le reste de ma journée est passé à une vitesse folle.

Juste avant de repartir pour la gare, j’ai remonté la rue Saint Martin et je suis tombée sur la boutique Virginie Castaway, chez qui les prix étaient particulièrement intéressants, beaucoup plus bas qu’en général. J’ai failli craquer sur pas mal de pièces… Mais je n’avais plus DU TOUT de place dans ma valise donc… Il n’empêche que je voulais partager le bon plan ;)

J’ai utilisé Uber pour la première fois (#LATE) pour me rendre à la Gare de Lyon et, au final, je n’ai rien payé du tout puisque j’ai pu utiliser un code m’offrant 10€ sur ma première course :) l’expérience fut rapide mais agréable, je le referai sans doute (surtout qu’Uber vient d’arriver à Genève !). En attendant, vous pouvez utiliser le code « ljllc » pour bénéficier, à votre tour, de 10€ de réduc sur votre première course !

Voilà voilà, la série de selfies l’article se termine ENFIN. Je reprendrai quelques étapes de ces journées dans des articles dédiés plus approfondis très bientôt :) x

Beauty Talk #1: mes favoris beauté.

mercredie-blog-mode-beaute-video-test-produits-avis-review-revue-haul-peau-acne-tonique-layering

Et, là, vous vous dites: « Oh non… elle va pas s’y mettre aussi..!« . Hé bien, si ! Depuis le temps que j’avais envie de commencer à présenter mes produits préférés par vidéo (parce que, je l’avoue, c’est beaucoup moins pénible que par écrit…), je me lance enfin aujourd’hui. Certes, j’avais déjà cette vidéo où je vous présentais brièvement mon avis sur la gamme Dop à l’huile d’olive (que ma maman et moi utilisons toujours d’ailleurs !), mais j’avais envie de quelque chose de différent en termes de format.

En fait, j’avais prévu de publier cette vidéo il y a une dizaine de jours, mais, problèmes techniques obligent, j’ai pris de retard ! Enfin bon, l’essentiel est que j’y sois arrivée, j’espère que le résultat vous plaira. La vidéo est en deux parties, la première est plutôt focus « acné », l’autre, plus générale.

Ce n’est qu’après avoir filmé tout d’une traite, que je me suis rendue compte de l’HORREUR capillaire: ma couleur est complètement partie, du coup il y a une énorme décalage entre mes cheveux et mes Kurly Klips, beaucoup plus foncés. Cheapos pour une blogueuse beauté hein ! Vous me pardonnerez, je me rattraperai une prochaine fois.

 

mercredie-blog-beaute-beauty-talk-acne-la-roche-posay-avene-miel-de-manouka-boutons-tea-tree-aesop-orange-amere-clarisonic-neutrogena-effaclar

1. Toner astringeant à l’orange amère Aesop
2. Brosse Clarisonic Mia 2 (dont je vous parlais déjà ici et ici)
3. Crème nettoyante pamplemousse rose Neutrogena
4. Toner Cleanance Avène
5. Hydratant sébo-régulateur Effaclar Mat La Roche Posay
6. Soin rénovation peaux grasses Effaclar K La Roche Posay
7. Huile essentielle de Tea Tree
8. Miel de Manouka bio

mercredie-blog-mode-beaute-beauty-talk-cleasing-oil-dhc-dolce-gabbana-exfoliator-indeed-sanctuary-spa-micro-dermabrasion-saline-de-bex-mixa

9. Deep cleansing oil DHC
10. Huile démaquillante Dolce & Gabbana
11. Exfoliator Indeed Laboratories
12. Warming micro-brasion polish Sanctuary Spa
13. Crème douche tonique Saline de Bex
14. Gommage corps vitaminé Saline de Bex
15. Gommage mains et pieds apaisant Saline de Bex
16. Monoï Hei Poa pamplemousse
17. Soin gommant corps Mixa
18. Monoï Hei Poa 1000 fleurs

Amazing London !

Je ne suis pas une grande voyageuse.

Pourtant je prends toujours beaucoup de plaisir à relire mes quelques articles de la catégorie « Sortie » dans lesquels je partage mes impressions au sujet de plusieurs villes (comme Madrid, Paris…) ou carrément pays (par exemple dans mon post sur la Thaïlande, qui me fera toujours rigoler… oui, je suis mon meilleur public).

Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de la capitale anglaise – souvent par rapport au shopping (relisez mes articles « petit guide pour un week-end shopping à Londres réussi » ou encore « ce qu’il faut absolument shopper à Londres » !). Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter mon dernier séjour à Londres, vraiment chouette puisque je suis restée dans des coins que je ne connaissais pas vraiment (tels que London Bankside, Bricklane, Hackney… j’ai adoré !).

J’ai logé au fantastique hôtel Citizen M London Bankside, que j’ai choisi un peu par hasard pour être honnête. Quelle surprise j’ai eu en découvrant cet hôtel absolument dément, à la fois moderne et arty, qui a, au cours des dernières années, remporté bon nombre de prix comme vous pouvez le voir ci-dessous !

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger1

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger6

Alors là, vous vous dites sûrement que c’est le genre d’endroit qui doit coûter une blinde… et pourtant pas tant que ça ! Les tarifs sont élevés mais demeurent très corrects pour Londres, et une fois qu’on a compris le concept de cette chaîne d’hôtels européenne (qui a aussi récemment ouvert un hôtel à NYC !), on se rend compte qu’il s’agit véritablement de « luxe abordable ». Certes, les hôtels CitizenM coûtent un peu plus cher que les hôtels plus classiques… mais ce « surcoût » comprend une flopée de services tellement kiffants (et qui sont d’habitude payants dans les autres hôtels !) que l’on apprécie forcément ! Je parle par exemple du wifi gratuit partout, des décors incroyables (l’espace bar/resto/lounge est exceptionnel), de la bibliothèque…

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger3

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-books-michael-jackson

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-books-michael-jackson2

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-priscillaLes cocktails sont, eux-aussi, excellents !

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger2

Au niveau des chambres, même délire: tout y est über cool.

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-roomMerki !

Tout se contrôle grâce à un iPad (rideaux, volets, luminosité, ambiance, musique…) et on a même accès (toujours gratuitement) à une multitude de films à la demande ! Paradise.

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger4

Ce que j’ai aimé par-dessus tout a été les efforts de personnalisation, hyper créatifs, de chaque petit objets de la chambre. Je ne les vous montrerai pas tous pour garder l’effet de surprise, mais voici par exemple l’eau du frigo ou encore les distributeurs de savons dans la salle de bain :)

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-water

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-soaps

Et pour couronner le tout, le personnel est adorable :)

L’hôtel est idéalement placé près du Borough Market, le paradis de la bouffe anglaise (amateurs de tourtes, de bonne viande et autres sandwiches en tout genre, ne passez pas à côté de cet endroit !).

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-avis-test-citizenm-bankside-london-blogger-borough-market

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-bankside-london-blogger-borough-market-candies-biscuits

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-bankside-london-blogger-borough-market

Il y a aussi quelques petits restaurants sympa (mais pas trop typiques, dommage), près du Citizen M, tels que le Del Aziz où j’ai pris plaisir à petit-déjeûner (smoothies, pâtisseries, thés…).

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-bankside-london-blogger-borough-market-del-aziz-restaurant

On fait assez rapidement le tour du quartier de Bankside, du coup on en a profité pour marcher un peu et se balader jusqu’aux abords des quartiers de Bricklane, Hackney etc…

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-london-bricklane

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-london-bricklane-allsaints-spitafields

Allsaints, toujours incontournable.

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-london-bricklane-meat-porn

Le sens de la formule. Le cauchemar des végétariens.

On est d’ailleurs tombé sur Emile Louis au Flower Market de Colombia Road

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-hotel-recommendation-bankside-london-blogger-colombia-road-flower-market

Et aussi plein de chouettes boutiques de créateurs :)

mercredie-blog-mode-geneve-londres-weekend-shopping-boutiques-shops-bijoux-jewels

Et encore d’autres restos… TOUJOURS LE SENS DE LA FORMULE.

mercredie-blog-mode-voyage-londres-sejour-london-bricklane-verge-restaurant

Bref, il y a vraiment de quoi faire… Pour sortir le soir aussi Hackney est génial, merci encore à notre amie Sophia pour nous avoir fait faire le tour de son quartier ;)

Vous savez ce qu’il vous reste à faire la prochaine fois que vous allez en Angleterre (plein d’offres pour séjourner facilement à Londres: http://www.alibabuy.com/sejour-londres,angleterre.html) ;)

J’ai testé le body et le legging minceur de Mixa… Verdict ?

On continue dans la lignée du « shapewear » (dont je vous parlais déjà ici) avec cet article !

Comme vous toutes j’imagine, j’avais vu la pub du shorty minceur « cuisses-abdos-fessiers » et du legging minceur « intégral jambes » (avec Sonia Rolland <3) à la TV plusieurs fois et ces « vêtements » m’avaient intriguée. Comment peuvent-ils bien nous faire mincir ? Evidemment j’étais sceptique… Alors, quand je les ai reçus, je me suis dit que j’allais peut-être enfin comprendre. Ou pas.

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-beaute-avis-test-mixa-sonia-rolland-legging-amincissant-shorty-minceur-legging-integral-jambes(offerts par la marque)

Les deux peuvent se porter discrètement et directement sous les vêtements (ou carrément en tant que « vrai vêtement » dans le cas du legging) et sont imprégnés de micro-capsules amincissantes à la caféine permettant une diffusion continue du produit (la caféine étant déjà reconnue pour ses vertus amincissantes et brûleuses de graisses, vous le savez sans doute si vous utilisez déjà des crèmes anti-cellulite).

Qu’est-ce que j’en pense ? Est-ce que ça marche vraiment ?
C’est sans doute ce que vous voulez toutes savoir, HEIN ?! Coquinettes. Hé bien, sachez que, parmi les points positifs, figure l’effet gainant instantané que j’ai réellement constaté: que ce soit avec le shorty ou avec le legging, le ventre est plutôt bien aplati et le haut des cuisses affiné. Concernant le legging plus spécifiquement, il se porte très serré et procure un très bel effet fuselé une fois enfilé.

Pour être honnête, le plus gros inconvénient que j’ai rencontré réside dans le fait qu’il faudrait pouvoir porter les produits en continu pendant un petit moment pour vraiment pouvoir constater de réels changements (à savoir qu’ils sont efficaces jusqu’à 30 lavages). J’ai personnellement porté le legging et/ou le shorty 5 jours d’affilé (en les lavants à la main de temps en temps, EVIDEMMENT…) pendant ma dernière semaine de vacances à la montagne, sous mon pantalon de ski… mais j’ai fini par décrocher, j’avais autre chose à faire que ma lessive. J’ai POURTANT pu constater des résultats encourageants: j’ai trouvé que la peau était VRAIMENT lissée, « aplanie » donc moins de « peau d’orange ». C’était notamment flagrant pendant cette fameuse semaine de ski (ou je combinais legging minceur + crème anti-cellulite + sport !): l’arrière de mes cuisses était vraiment tout doux et parfaitement lisse (bien que j’aie la chance de ne quasiment pas avoir de cellulite, j’ai quand même eu un gros effet « tenseur ») !

En revanche, je n’ai constaté aucun changement au niveau du ventre (j’imagine que ce genre de produit permet d’apporter une jolie « finition » lissée lorsqu’on travaille un minimum ses abdos et qu’on a une alimentation équilibrée… pas comme moi donc, tant pis, je garde mon petit bidon). J’ai donc une préférence pour le legging car j’ai pu constater un vrai petit changement au niveau des jambes et j’ai adoré la sensation « gainée » que celui-ci m’a procurée (d’ailleurs, il doit être génial pour celles qui ont les jambes lourdes !).

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà testé ce genre de produits ? Et ceux de Mixa ?

Mon expérience à l’institut Ephémère Spa Hairdressing (avant-après INSIDE !).

J’ai beau être fana de produits et soins esthétiques, j’avoue ne pas mettre souvent les pieds dans les salons de beauté. Sans doute parce que je préfère tout faire moi-même (maquillage, épilation, coiffure… rares sont ceux à qui je confie ma peau et mes cheveux !), aussi parce que je n’ai franchement jamais le temps de m’y rendre.

Alors, lorsque j’ai été invitée par Laetitia et Camille de l’institut Ephémère, je me suis dit que ce serait peut-être l’occasion d’abattre mes idées reçues et de me laisse chouchouter (par des mains plus expertes que les miennes !). Le salon est situé rue des Barques dans le quartier des Eaux Vives, à Genève et regroupe une quantité impressionnantes de services (à la fois visage, corps et cheveux), en un lieu spacieux, moderne et convivial.

mercredie-blog-beaute-geneve-insitut-beaute-spa-ephemere-coiffure-hairdressing-davines-maroccanoil

mercredie-blog-beaute-geneve-insitut-beaute-spa-ephemere-coiffure-hairdressing-davines-maroccanoil4

Le « coin » dédié à la coiffure (qui est en réalité assez immense) est la première chose que l’on voit en pénétrant l’institut. Celui-ci cohabite avec l’espace beauté des mains et des pieds. Pour information, l’Ephémère utilise les produits Davines et Maroccanoil (cheveux) et OPI (ongles).

mercredie-blog-beaute-geneve-insitut-beaute-spa-ephemere-coiffure-hairdressing-davines-maroccanoil2

mercredie-blog-beaute-geneve-insitut-beaute-spa-ephemere-coiffure-hairdressing-davines-maroccanoil3

mercredie-blog-beaute-geneve-insitut-beaute-spa-ephemere-soins-peau-opi-ongles-onglerie-manucure

J’ai été accueillie par Ophélie qui s’est occupée de l’intégralité de mes soins. Après m’avoir conduite dans ma cabine de soin je me suis donc installée et ai profité de l’ambiance cocooning (que j’ai trouvé parfaite pour prolonger ma grasse-matinée du samedi).

mercredie-blog-beaute-geneve-insitut-beaute-spa-ephemere-soins-peau-traitement-sothys-peeling-resurfacant

Comme je le disais, je ne vais que très exceptionnellement dans les instituts de beauté, j’ai donc eu envie de tester des soins que je n’avais jamais fait auparavant ! J’ai ainsi été tentée par un peeling resurfaçant de chez Sothys (à savoir que je n’avais jamais fait de peeling « professionnel » auparavant, ni en institut, ni chez le dermatologue). Ce soin, s’apparentant à un nettoyage de peau haut de gamme, promet de rénover intensément la peau, de la détoxifier et d’éliminer les imperfections liées au stress, au tabac, à la pollution ou aux UV.

Le soin dans son intégralité dure environ une heure: Ophélie m’a évidemment tout d’abord démaquillée, puis gommé le visage afin d’exfolier et affiner ma peau. La deuxième étape est l’application du peeling: ça picote beaucoup mais c’est très supportable (au moins, on sent que c’est actif) ! L’objectif ici est de stimuler le renouvellement cellulaire et d’éliminer les cellules mortes. On procède ensuite à la partie « nettoyage de peau », c’est-à-dire l’extraction des comédons… La peau parfaite n’est plus très loin ;) On termine le soin avec un baume rééquilibrant et la pause d’un dernier masque oxygénant venant assouplir la peau et lui redonner de l’éclat.

Le résultat est top: ma peau est super « fraîche », mon teint immédiatement plus clair, unifié et évidemment, mon visage est doux comme une peau de bébé ! je recommande vivement ce soin si vous avez envie de faire « peau neuve » et de combiner nettoyage de peau et soin rééquilibrant (attention, le peeling ayant sensibilisé la peau, toute exposition au soleil les jours suivant le soin est fortement déconseillée) ! Vous verrez le résultat sur les photos qui arrivent juste après ;)

Ma matinée a continué avec deux soins « beauté des yeux » qui m’avaient particulièrement tapé dans l’oeil (ah ah…): la permanente des cils et la teinture des sourcils. Pourquoi ? Sans grande surprise, parce que j’ai les cils courts et droits, donc j’étais assez curieuse de voir à quoi ceux-ci pouvaient ressembler une fois « permanentés ». Et inutile de vous rappeler ma paranoïa des sourcils et de leur forme (même si, quand je revois cet article, je me dis que j’aurais dû attendre qu’ils finissent de pousser pour poster les photos car leur allure n’était vraiment pas des plus recommandables… MAIS BON).

On commence par la teinture des sourcils. Ophélie (qui m’a confiée être, comme moi, difficilement « approchable » dès qu’il s’agit des soins esthétiques) m’a tout de suite mis en confiance en me demandant ce que j’attendais exactement comme résultat (tant au niveau de la couleur que de la forme). Oui oui, la FORME. J’ai en effet découvert que l’on pouvait « tricher » avec la coloration pour colorer légèrement la peau et ainsi faire l’effet d’un léger tatouage. Révélation de la journée ! Bref, après lui avoir montré quelques photos de ce que je considère comme « mes sourcils parfaits », Ophélie a appliqué le produit colorant au pinceau sur mes sourcils.

Et là, c’est assez marrant, on ressemble à Staline pendant 15min.

mercredie-blog-beaute-geneve-insitut-beaute-spa-ephemere-soins-peau-traitement-teinture-sourcils

Après avoir éliminé le produit, je découvre des sourcils beaucoup plus fournis et, surtout, une ligne de sourcils beaucoup plus longue que d’habitude: résultats des parties de peau colorées elles-aussi, à la tête du sourcil et à la queue des sourcils.

NON MAIS ON POURRAIT ME CONFONDRE AVEC CARA DELEVINGNE REGARDEZ MOI CES SOURCILS:

mercredie-blog-beaute-geneve-insitut-beaute-spa-ephemere-soins-peau-traitement-teinture-sourcils-resultat-avant-apres

TROP contente ! Mon visage est beaucoup plus expressif que d’habitude (alors qu’en principe, lorsque je suis complètement démaquillée, mes sourcils me font un grandement défaut…).

On passe ensuite à la permanente des cils. Je n’ai pas pu suivre attentivement toute la procédure (normal j’avais les yeux fermés), mais j’ai quand même réussi à immortaliser (en shootant au pif) quelques moments clefs, comme par exemple la pose des bigoudis:

mercredie-blog-beaute-geneve-insitut-beaute-spa-ephemere-soins-peau-traitement-permanente-cils

 Désolée pour la qualité des photos… j’étais dans le noir (relaxation relaxation !)

Ca ne sent pas très bon (ça sent le produit à permanente quoi), mais le résultat en vaut la peine ! Une dizaine de minutes plus tard, mes cils ont la courbure de ceux d’une princesse ! J’aurais voulu procéder à une teinture des cils aussi mais Ophélie m’a conseillé d’attendre quelques jours, ceux-ci ayant déjà été fragilisés par la permanente. Pas faux. Il n’empêche que, rien qu’avec une couche de mascara, le changement de courbure se constate…et s’apprécie !

Bref, j’ai ADORE mon expérience à l’institut Ephémère !!! Ma peau est toujours aussi rayonnante, je n’utilise plus qu’une couche de mascara et surtout… JE SUIS SORTIE DU SALON SANS ME MAQUILLER LES SOURCILS. Pour vous dire ! Le truc inimaginable en temps normal…

Je vous donne maintenant un petit aperçu des résultats « avant-après ». On commence avec l’effet « permanente des cils »… Les photos parlent d’elles-mêmes !

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-spa-institut-beaute-yeux-geneve-ephemere-rue-des-barques-cils-sourcils-teinture-permanente-test-avis-avant-apres-before-after-resultat

Concernant la teinture des sourcils, la teinture de la « peau » n’a malheureusement pas tenu longtemps (mais c’était prévisible, ce n’était pas non plus un tatouage…). En revanche, comme on peut le voir sur les photos ci-dessous (avant teinture et teinture J+4), la coloration a comme re-densifié mes sourcils, comblé les espaces qui étaient les plus clairsemés, et donné du corps aux poils:

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-spa-institut-beaute-yeux-geneve-ephemere-rue-des-barques-cils-sourcils-teinture-permanente-test-avis-avant-apres-before-after-resultat3

Je passe du coup moins de temps à les maquiller :)

On termine avec une photo 2-en-1: mes sourcils sont beaucoup moins clairsemés, mes cils beaucoup plus recourbés (on ne le remarque pas au premier coup d’oeil car ceux-ci ne sont pas maquillés, mais regardez de plus près, c’est vraiment impressionnant ;).

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-resultat-spa-institut-beaute-yeux-geneve-ephemere-rue-des-barques-cils-sourcils-teinture-permanente-test-avis-avant-apres-before-after2

Voilà, voilà ! Je vous invite à vous connecter sur le site de l’institut pour consulter la liste des soins proposés (beauté des mains et des pieds, gommages, massages, enveloppements, épilation, soins du visage, bronzage éphémère…) ainsi que les tarifs, si vous êtes intéressées :)

Encore MERCI à toute l’équipe Ephémère <3

Vos questions sur la Clarisonic Mia 2 (+ CONCOURS INSIDE !).

En écho à mon dernier post « routine visage » (à relire ici), je me suis rendue compte que vous aviez encore beaucoup d’interrogations, voire même de fausses croyances, concernant les brosses Clarisonic (notamment la Mia 2 que j’utilise depuis la fin de l’année dernière).

Je reviens donc, aujourd’hui, un petit peu plus en détails sur les éléments de questionnement les plus récurrents…

Meilleur-Violet-Clarisonic-Mia-2-Sonic-système-de-nettoyage-de-la-peau-Pour-Pas-Cher_4Comment l’utilises-tu ?
J’utilise ma Mia 2 tous les soirs: après m’être démaquillée à l’huile, j’essuie le surplus à l’aide d’un coton, puis j’humidifie mon visage, applique un peu de gel nettoyant sur ma brosse (humidifiée elle aussi au préalable) et c’est parti pour 1min de nettoyage. La brosse est programmée pour faire des bips vous permettant de « chronométrer » le temps passé sur chaque zone: 20 sec sur le front, 20 sec sur le nez/le menton et 10 secondes sur chaque joue. Une fois terminé, je rince ma brosse à l’eau tiède. Ah oui, et j’utilise ma Mia 2 sous la douche, celle-ci étant waterproof.

Avec quels produits ?
Je l’utilise avec n’importe quel gel nettoyant classique. Evitez ceci dit les textures exfoliantes. Aussi, sachez que lorsque vous achetez un kit Clarisonic, il y a également un petit tube de gel de la marque qui fonctionne très bien lui aussi ;)

J’ai peur que la brosse agresse ma peau…
Il suffit de choisir la brosse et la vitesse adaptée à votre type de peau (normale, sensible…) ! Si vous trouvez le contact trop abrasif, c’est sans doute que vous n’avez pas suffisamment humidifié votre brosse ou que vous n’avez pas mis assez de nettoyant. Inutile aussi d’appuyer comme une bourrine lors de l’utilisation ! Personnellement, ma peau n’est JAMAIS rouge après avoir utilisé la brosse. Au contraire, son passage est plutôt agréable et s’apparente à un petit massage :)

J’ai la peau fragile / des problèmes de peau, j’imagine que je ne peux pas l’utiliser ?
Mais bien sûr que si malheureuse ! Tu ferais même mieux de t’y mettre ! J’ai été rassurée de savoir que les brosses Clarisonic étaient notamment recommandées par les professionnels de la dermatologie ! Voici ce qu’indique le site de la marque à ce propos: « il a été prouvé que les produits sont sans danger et doux, même lorsqu’ils sont utilisés en présence d’affections comme la rosacée et l’acné.* *Consultez votre spécialiste des soins de la peau avant d’utiliser une Brosse de Nettoyage Sonique Clarisonic si vous êtes atteint d’une affection cutanée quelconque« . Il est donc préférable de demander l’avis d’un professionnel si vous souffrez d’un problème de peau vraiment « sévère », mais si vous n’avez que quelques boutons par-ci par-là, je pense que vous pouvez vous lancer sans aucun problème ;)

J’ai entendu dire qu’on pouvait avoir une poussée de boutons au début de l’utilisation, c’est vrai ?
Oui c’est vrai, mais plutôt rare en fait… Et surtout, comme je le disais déjà dans un des commentaires de mon précédent article, j’ai tendance à penser que ce genre de « poussée » (que je qualifie souvent de « purge ») est bon signe: cela signifie que l’on fait sortir toutes les impuretés. Vous n’allez quand même pas me dire que vous auriez préféré qu’elles restent indéfiniment sous votre peau ???

Pour info, je n’ai eu aucune poussée (en fait j’avais déjà eu ma « purge » il y a quelques années quand j’ai commencé le layering, depuis c’est à croire qu’il n’y a plus rien « d’enfoui » ;)).

Au bout de combien de temps peut-on voir les premiers résultats ?
C’est très difficile à « prédire », chaque peau est unique, les résultats peuvent ainsi varier d’une personne à l’autre ! Ceci dit, j’ai pu constater une nette amélioration de l’éclat de ma peau après seulement une semaine d’utilisation. Il faut par contre un peu plus de temps pour pouvoir constater une vraie différence au niveau de la « texture » de la peau. Bref, donnez-vous un bon mois et je suis sûre que vous serez épatée du résultat :)

Le prix me rebute un peu, j’ai envie de me rabattre sur une marque moins chère…
Je garde la meilleure question pour la fin. Pourquoi « la meilleure », parce que je suis passée par là ! Avant de passer à la Clarisonic Mia 2, j’avais fait l’acquisition d’une brosse nettoyante de la marque « 7 » (de Boots). Enorme déception: peau méga rouge et irritée après utilisation, contact agressif etc… Rien à voir avec la Clarisonic qui est, pour le coup, VRAIMENT différente: elle ne « tourne » pas, ne « vibre » pas, elle effectue en fait des micro-mouvements, sortes de va-et-vient, éliminant ainsi les impuretés emprisonnées dans les pores EN DOUCEUR (ça déconne pas, cette technologie dite « sonique » a été brevetée !). En ce sens, je trouve qu’elle mérite largement son prix.

POUR LES FRANCAISES: c’est le moment de profiter des -25% chez Sephora (dès 2 articles achetés) pour investir dans une brosse Clarisonic Mia 2 avec le code « FRVPG » :)

 

CONCOURS INSIDE on avait dit, n’est-ce pas ?
Hé bien oui, la marque (territoire suisse) m’a gentiment proposé de faire gagner à une de mes lectrice un très chouette lot comprenant:
– Un kit « classique » Clarisonic Mia 2
– Ainsi que le tout nouveau système « Deep Pore » (comprenant une tête de brosse encore plus efficace sur les pores dilatés et les points noirs + un gel nettoyant spécifique + un masque de traitement).

Capture d’écran 2014-03-19 à 22.37.09

Pour participer, vous devez:
Résider en Suisse,
– Me laisser un commentaire précisant que vous participez au concours et me dire ce qui vous attire le plus chez les brosses Clarisonic ;)

La gagnante sera tirée au sort, vous avez jusqu’à mercredi 26 mars minuit pour participer ! BONNE CHANCE à toutes !

CONCOURS TERMINÉ ! La gagnante est Anna (EtceterAna), bravo à elle :)

En route pour une peau NICKEL !

Une belle peau, c’est la vie. Je vous l’ai déjà dit des milliers de fois mais je crois que c’est le genre de choses qu’il est bon de répéter inlassablement.

Alors quoi de neuf dans ma nouvelle routine ? Hum. Toujours le même rituel « layering » (à savoir démaquillage à l’huile, nettoyage à l’eau et au savon, puis application d’une lotion/d’un tonique, puis d’un sérum, et enfin d’une crème) mais avec quelques nouveaux produits… et « ustensiles » (oui, oui, je vais vous donner envie d’acheter une Clarisonic d’ici quelques lignes..! Je n’ai pas changé d’huile (j’utilise toujours la DHC, dont je vous parlais déjà ici), bien que je sois de plus en plus tentée de tester la nouvelle huile démaquillante de Mixa ou encore la fameuse Shu Uemura, juste pour voir et aussi parce que la DHC est un peu relou à trouver dans le commerce. D’ailleurs, vos avis sont les bienvenus si vous les avez essayées. J’utilise également TOUJOURS les mêmes produits pour me nettoyer le visage, c’est-à-dire mon gel nettoyant Neutrogena au pamplemousse (qui dure une plombe, ça doit faire un an que je m’en sers tous les jours et il en reste toujours).

La GRANDE nouveauté réside dans la manière dont j’applique ce gel… puisque j’ai basculé, début 2014, du côté Clarisonic de la force.

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-clarisonic-test-avis-skincare-review-peau-acne-pores-microkystes

Alors oui, vous avez déjà entendu parler 1001 fois de ces fameuses brosses… mais c’est vraiment un truc de DINGUE. Je n’ai JAMAIS eu la peau aussi nette, les pores aussi resserrés et le teint aussi éclatant que depuis que je l’utilise (depuis décembre 2013 exactement). Genre, même des inconnus m’ont fait des remarques (« YOUR SKIN IS SO GLOWY » de la part d’une hôtesse de l’aéroport London Gatwick… incroyable, moi qui croyais que cet adjectif n’était utilisé que par les Youtubeuses US et dans les pubs TV). Inutile de vous dire que j’ai également converti mes copines… qui sont elles-aussi toutes bluffées du résultat après quelques semaines d’utilisation. Coucou les filles à la peau canon (elles se reconnaîtront !). Bref, c’est bien beau tout ça, mais peut-être que parmi vous, certaines ne savent même pas de quoi je parle (bah ouais). Alors, pour rappel, les brosses Clarisonic sont des brosses électriques nettoyantes effectuant un mouvement de micro-oscillation sur la peau pour un nettoyage optimum, sans agression (perso, je l’utilise tous les soirs sans exception et je n’ai JAMAIS eu AUCUN problème, AUCUNE rougeur, AUCUNE poussée brutale de boutons, AUCUNE irritation, nada). Après avoir essuyé le surplus d’huile démaquillante avec un coton, je passe ma brosse sous l’eau, je dépose quelques pressions de gel et je laisse la brosse faire son travail sur mes joues, mon menton, mon nez et mon front. Et hop, je rince le tout, à moi la peau douce et fraîche juste avant d’aller se coucher :)

Je suis littéralement gaga de cette brosse (sans déconner ?). Je vais même vous faire une confidence pas très glamour: j’ai toujours eu des points noirs sur le nez. Non pas qu’ils étaient très visibles mais, de près, mon nez n’avait jamais été 100% lisse. Et pour moi c’était juste « la vie » (car même après des patches ou des nettoyages de peau chez l’esthéticienne, les vilains revenaient dès le lendemain). Devinez quoi ? Au bout de 2 semaines d’utilisation, plus rien. Un nez doux comme une peau de bébé (j’exagère à peine).

Non seulement la peau est on ne peut plus propre après avoir utilisée la Mia 2, mais EN PLUS, elle permet de la « préparer » à recevoir tous nos soins habituels par la suite. Si c’est pas beau ça :)

On continue donc ma routine du soir avec deux nouveaux produits. Le premier est le baume rajeunissant contour des yeux de la marque suisse Alchimie Forever.

mercredie-blog-beaute-alchimie-forever-baume-contour-des-yeux-rajeunissant-anti-age-anti-rides-test-avis-review-revue

Celui-ci est particulièrement doux et pénètre très rapidement la peau très fine qui entoure l’oeil. Ce soin anti-âge promet de réduire l’apparition des ridules, d’éclaircir les cernes et d’atténuer les poches. N’ayant pas (encore) de ride, je constate surtout que mes yeux ont l’air plus reposés au réveil, et c’est déjà pas mal ! Et si vous souhaitez tester les produits Alchimie Forever, sachez que vous pouvez bénéficier de 20% de réduction sur tout le site avec le code MERCREDIE (code valable dès aujourd’hui, jusqu’au 30 avril 2014) !

J’applique ensuite le correcteur tâches brunes et le sérum éclaircissant lumière de la gamme Pearlixime (d’Ixxi) sur les zones de mon visage qui présentent des défauts pigmentaires (principalement des petites cicatrices).

mercredie-blog-beaute-geneve-suisse-avis-test-ixxi-cosmetiques-skincare-pearlixime-soin-elixir-eclaircissant-lumiere-brightening-serum-concentre-correcteur-taches-pigmentaires-pigmentation

J’ai vraiment constaté que mes tâches s’atténuaient beaucoup plus vite qu’à l’accoutumée (alors que j’ai toujours été un peu sceptique quant à ce genre de produits). Un mois après avoir commencé le « traitement » mon teint est beaucoup plus unifié, c’est très agréable à voir ! Mentions spéciales pour l’applicateur du correcteur qui permet de cibler très précisément les zones à problème et le flacon à pipette du sérum ! Bref, une très belle découverte, pour trouver les points de vente de la marque, c’est ici ;)

Aussi, une des grosses nouveautés de ma routine est l’intégration des trois soins complémentaires « Le Jour », « La Nuit » et « Le Weekend » de Chanel (qui m’ont été offerts pour Noël).

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-beaute-rituel-soins-chanel-le-jour-la-nuit-le-weekend-creme-serum-avis-test-skincare-routine-les-temps-essentiels-2

J’avais été intriguée par ces soins l’année dernière, et j’avais définitivement eu envie de les tester après avoir assisté à leur « victoire » lors de la soirée du « Grand Prix de la Cosmétique » organisée par le magazine féminin suisse Edelweiss. Bilan après trois mois d’utilisation continue: il s’agit sans surprise de très très bons soins pour la peau, chacun étant spécifiquement adapté aux besoins du visage en fonction de la semaine (léger, transparent, frais et fluide pour la journée, plus hydratant et enveloppant le soir, carrément « chouchoutant » pour le weekend).

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-beaute-rituel-soins-chanel-le-jour-la-nuit-le-weekend-creme-serum-avis-test-skincare-routine-les-temps-essentiels-zoom

J’aime l’idée que ces sérums se complètent très bien les uns les autres. En revanche, son prix est malheureusement très élevé (comptez près de 250e pour la routine complète… erf !)… mais notez que Sephora distribue une version 15ml qui, je trouve, est idéale pour tester les produits avant de procéder au « gros investissement ».

Au niveau des résultats, j’insisterai surtout sur le confort intense que m’ont procuré ces produits. Il s’agit évidemment d’excellents produits (le contraire venant de Chanel vous aurait étonné…). Ceci dit, peut-on parler d’un rituel MIRACLE qui mérite son prix ? Je ne sais pas vraiment… N’ayant pas de problèmes de peau particuliers, je ne peux pas constater de changement radical avant et après l’utilisation de ces produits… Disons qu’ils ont, j’en suis certaine, fortement contribué à l’état actuel de ma peau.

J’ai aussi pu tester 2 produits de la gamme Sublimist de L’Oréal (le sérum correcteur et la « touche magique floutante instantanée ») ainsi que la lotion micellaire Sublim Soft.

mercredie-blog-beaute-skincare-soins-avis-l-oreal-loreal-sublimist

J’utilise la lotion micellaire tous les soirs: elle est géniale, trèèèèèèès douce et permet de nettoyer les dernières traces de maquillage (essentiellement sur les yeux pour ma part).

La « touche floutante instantanée » est un des produits qui m’a le plus épatée en ce début d’année: rien qu’en le testant sur le dessus de la main, l’effet flou est tout simplement bluffant ! D’ailleurs si vous ne connaissez pas encore le « blur », je vous invite à lire cet article. Je l’utilise personnellement dans deux cas de figure:
– soit lorsque je sors sans maquillage (l’effet flou est vraiment remarquable),
– soit en base makeup, notamment lorsque je me fais quelque chose de sophistiqué au niveau du teint, avant une soirée par exemple.

J’avoue n’avoir utilisé le sérum que sporadiquement (la faute au rituel Chanel !), j’en ai cependant été très satisfaite et reviendrai très certainement vers lui après avoir épuisé mes autres sérums :)

J’espère que cet article vous sera utile et vous plaira. En attendant, je vous propose de participer à un petit concours mettant en jeu le « Programme Performance Éclat » Pearlixime d’IXXI (qui permet de lutter contre les tâches et les signes de l’âge).

gamme-pearlixime-ixxi

Pour participer, il vous suffit de me laisser un commentaire et de devenir fan de la page facebook de la marque IXXI. La gagnante sera tirée au sort, vous avez jusqu’à mercredi 19 mars minuit pour jouer !

Bonne chance ;)

CONCOURS TERMINÉ: la gagnante est « Minako Beauty » ! Bravo à elle ;)

Révélation soin 2013: la gamme visage Niwel (+ CONCOURS INSIDE).

Bonne année à tous et à toutes :)

J’ai eu la chance de pouvoir tester les nouveaux soins visage de la marque Niwel… et je suis vraiment heureuse de commencer l’année par cet article car ces produits figurent parmi mes très très belles surprises de 2013 :)

mercredie-blog-mode-soins-visage-beaute-skincare-test-avis-revue-creme-niwel-serum-gommage

Si vous êtes noire ou métisse, vous connaissez sans doute Niwel, et plus particulièrement les salons du même nom, experts des cheveux afros (point culture: « Nywele » évoque le soin et la beauté des cheveux en swahili).

mercredie-blog-beaute-salons-coiffure-niwel-expert-metisse-cheveux-afro-frises-boucles-paris-chaine-provost

Et puis, si, comme moi, vous êtes sensibles aux visuels de campagnes beauté, vous n’avez pas pu rester insensibles devant ces splendides créatures !

web-NIWEL-2013_12_01

Enfin bref, tout ça pour dire que, pour moi, Niwel, c’était des salons de coiffure (j’adorerais y aller un jour d’ailleurs, moi qui n’ai jamais tenté l’expérience des coiffeurs « ethniques »…) et basta (mes 50% italiens qui s’exprime). Pourtant, la marque a récemment lancé sa gamme soin du visage, elle aussi spécifiquement dédiée aux besoins des peaux mates, noires et métissées: excès de sébum, squames, etc. Elles nécessitent donc une exigence particulière.

A base d’ingrédients d’origine naturelle, la gamme (qui comporte 6 produits en tout) promet « d’intensifier l’éclat naturel de la peau et d’améliorer l’unification du teint ». Autant vous dire que  j’étais VRAIMENT très intriguée. Les produits visage Niwel allaient-ils être à la hauteur de mes espérances (parce que bon, le soin des cheveux et le soin de la peau, c’est quand même assez différent… et bien souvent, on ne peut pas être bons partout !).

J’ai donc choisi 3 produits, le sérum sébo-régulateur, la crème de jour matifiante et le soin gommant, tous plutôt bien adaptée à ma peau mixte.

mercredie-blog-beaute-test-avis-soins-visage-metisse-peaux-afro-noires-niwel-gommage-soin-exfoliant-coco-beurre

mercredie-blog-beaute-test-avis-soins-visage-metisse-peaux-afro-noires-niwel-gommage-soin-matifiant-serum-sebo-regulateur-coco-beurre

Le sérum sébo-régulateur:
Il s’adresse aux peaux à grasses ayant tendance à briller. Plutôt contente de ce produit: une fois appliqué, les pores sont tout de suite diminués et les « micro-poudres » assurent une matité instantanée. Un sérum qui fonctionne donc super bien, même si je trouve qu’il n’a rien de vraiment « révolutionnaire » comparé aux sérums matifiants d’autres marques. Aussi, je n’ai pas trouvé que la pompe distribuait la bonne quantité de produit à la première pression… mais ce ne sont que des détails, il reste un super produit :)

La crème matifiante:
Grosse grosse surprise pour ce soin ! D’aspect « crème » classique, on se rend compte de sa spécificité une fois qu’on le dépose sur le visage avec ses doigts: avant même de me pencher davantage sur la composition du produit, j’ai direct constaté l’effet « poudre », très doux certes mais qui permet surtout de réellement faire disparaître les moindres brillances du visage. La peau est souple, le teint est rééquilibré, en douceur, et pour longtemps. Il est par ailleurs une excellente base de maquillage, je trouve ! De plus, on a beaucoup de produit dans ce tube, donc on ne se prive pas lorsqu’on l’utilise… et ça, j’aime ! Le seul point « négatif » (qui n’en est pas vraiment un, vous verrez) est qu’il ne faudra pas oublier d’hydrater sa peau le soir: je trouve en effet que la mienne est un peu sèche si je zappe cette étape avant de me coucher. Mais bon, en même temps, on parle bien de « soin matifiant de jour »… et il fait un super job à ce niveau ;).

Le soin gommant:
Si la crème matifiante était une « grosse grosse » surprise, alors ce gommage en est une énorme ! Il s’agit d’un soin désincrustant qui vient nettoyer et exfolier la peau, tout en douceur encore une fois, grâce à ses micro-grains de coco. Jusque là, rien de dingue… Mais attendez de rincer: vous vous retrouverez avec une peau douce, mais DOUCE ! Non pas seulement parce qu’elle a été « polie » par les grains, mais parce que ce soin laisse une sorte de « film » sur la peau vraiment très agréable (et absolument non gras). La peau est adoucie, assouplie, et c’est un vrai régal. Le tube est là encore très généreux en quantité, on peut donc l’utiliser facilement plusieurs fois par semaine (personnellement, je l’utilise tous les soirs car il est très doux et nourrissant donc aucun problème d’agressivité).

mercredie-blog-beaute-test-avis-soins-visage-metisse-peaux-afro-noires-niwel-gommage-soin-exfoliant-coco-beurre-swatch-serum-sebo-regulateur-soin-creme-matifiant

Un petit coup d’oeil sur les textures…

Vous l’aurez compris, mes produits « chouchous » sont la crème matifiante et le gommage ! Je vous encourage donc vivement à tester les produits visage Niwel :)

CONCOURS:
Tentez de remporter les 3 produits dont je vous ai parlé aujourd’hui (3 gagnantes seront tirées au sort) !

POUR PARTICIPER:
– Partagez votre meilleure astuce soin dans les commentaires
– Précisez, toujours dans les commentaires, quel est le produit qui vous fait le plus envie dans la gamme Niwel
– Vous devez résider en France métropolitaine, Corse comprise.
– Vous avez jusqu’au vendredi 10 janvier minuit.
– Aucun like facebook n’est demandé cette fois :)

BONNE CHANCE les beautés !

PS: ces produits, bien que proposés par une marque « ethnique » satisferont, j’en suis certaine, les besoins de toutes les peaux à tendances grasses (et, évidemment, pas uniquement celles des noires ou métisses ;).

Super Mud Clearing Treatment de Glam Glow, verdict !

Vous avez for-cé-ment entendu parler de ce masque ! Il faut dire que toute la blogo l’a testé… et approuvé (en grande majorité).

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-glam-glow-test-review-supermud-soin-purifiant-avis5

Je l’ai moi-même acheté il y environ 3 mois… et pour être parfaitement honnête, c’était un peu par accident: j’avais 3h à perdre à Lyon avant de choper un train, je me suis donc tout naturellement dirigée vers le Sephora le plus proche et… j’ai noyé mon ennui dans les cosmétiques. Il faut dire que je suis tombé sur un super conseiller (le seul mec de la boutique, comme quoi ils s’y connaissent aussi bien que nous les filles parfois !). Enfin, « super conseiller »… disons qu’il a réussi à me faire acheter pas mal de choses, dont ce fameux masque à 50 boules.

N’ayant pas vraiment de problèmes de peau en ce moment, je n’étais pas spécialement en quête de ce genre de traitement… Je l’avoue, j’ai été intriguée par le packaging, le « Best Seller », le fait que ce soit tout écrit en anglais, le « toutes les stars l’utilisent ! » et même… par le prix. Bref, sacrée perf’ pour quelqu’un censé connaître toutes les ficelles marketing.

(pourtant, il aurait suffit que je tombe sur un des spots publicitaires de la marque pour me dégouter d’elle à tout jamais HASHTAG KITSCH)

Mais qu’est-ce que c’est que cette Super Mud en fait ? C’est tout simplement un soin purifiant qui permet de traiter les imperfections (à appliquer soit sur l’ensemble du visage, soit en traitement local sur une zone précise). Evidemment, il y a plein d’ingrédients un peu chelou à l’intérieur qui font quand même leur petit effet à la lecture:

– ACNECIDIC-6™ : 4.4% ; un mélange de 6 acides AHA et BHA pour aider à combattre les problèmes de peaux et resserrer la taille des pores, améliorer l’élasticité de la peau.
– Activated-X Charcoal : Charbon extrêmement absorbant qui absorbe les substances toxiques jusqu’à 500 fois son volume et ce pour tout type de peau.
– K17-Clay™ : Extrait et emprisonne les excès de sébums, bactéries et toxines.
– TEAOXI™ : Délivre quotidiennement de l’Eucalyptol naturel, de l’huile de linalol et de puissants flavonoïdes directement dans la formule à partir de morceaux de feuilles d’Eucalyptus.

Pour faire simple, c’est supposé être LE TRAITEMENT DE LA MORT QUI TUE POUR AVOIR LA FACE DOUCE ET LISSE D’UNE BOMBE ATOMIQUE.

L’apparence du produit est… surprenante. On a l’habitude des couleurs très blanches, cliniques, aseptisées et des textures ultra douces en cosmétiques, autant dire que cette fois on en est loin, très loin: couleur marron/verdâtre, texture rêche avec des « petits bouts » à l’intérieur

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-glam-glow-test-review-supermud-soin-purifiant-avis4(cette petite photo c’est aussi l’occasion de vous montrer la GRANNNNNDE différence de taille entre le packaging en carton et la quantité réelle de produit que l’on a entre les doigts… bon, l’avantage c’est qu’il suffit de très peu de produit pour faire effet, une fine couche sur le visage suffit)

Qu’est-ce que j’en pense de ce masque ? Grande GRANDE question. Je crois qu’au final, je l’aime bien. Le « au final » a son importance. Vous vous rappelez quand je disais que je préférais toujours tester un produit plusieurs semaines avant d’en parler ? Hé ben je pense que mon test d’aujourd’hui illustre parfaitement cela. En effet, après ma première utilisation, je dois bien dire que j’avais vraiment les boules de m’être fait soutirer 50e pour une merde pareille j’étais assez déçue. D’ailleurs je rejoignais complètement Capucine qui dézinguait déjà pas mal un autre produit phare de la marque. Je n’avais pas vu de différence flagrante avant et après le masque. Autrement dit, ce n’était pour moi ni plus ni moins qu’un masque moyen, pas si révolutionnaire.

Il est où l’effet « miraculeux » tant attendu ? Pourquoi je ressemble toujours pas à Jessica Alba ? L’ARNARQUE, MERCI.

Et puis j’ai quand même continué à utiliser ce produit (j’allais pas non plus le balancer à la poubelle…) et c’est à ce moment là que j’ai commencé à voir quelque chose d’intéressant: alors que la marque promet une mise en beauté « immédiate » de la peau, pour ma part j’ai constaté les résultats sur la durée. Il faut aussi bien dire que cette « Pore Matrix Technology » est impressionnante à voir (surtout sur sa propre peau):

glamglow-supermud-mask-30ml-3-3546-pEn effet, au fur et à mesure que le produit sèche, on se rend compte qu’il cible les pores les plus dilatés et également les imperfections, ce qui donne vraiment une impression de travail précis…

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-glam-glow-test-review-supermud-soin-purifiant-avis-photo(allé allé on resserre tous ces trous !!!)

Et très honnêtement, après avoir utilisé ce masque 4 ou 5 fois, j’ai pu constater une belle amélioration de mon grain de peau et un teint plus éclatant, moins terne.

Verdict: J’AIME BIEN ce soin GLAM GLOW, EN FAIT (mais je ne le rachèterai pas… on peut trouver des masques aussi bien pour un prix moins excessifs, j’en suis sûre).

mercredie-blog-mode-geneve-suisse-glam-glow-test-review-supermud-soin-purifiant-avis

Et vous, l’avez-vous testé ? Qu’en pensez-vous ? Il vous tente ce masque ?

Copacabana love.

Et là vous vous dire, qu’est-ce que c’est que ce titre complètement wtf..? Copacaba… what ? CO-PA-CA-BA-NA. Voilà. C’est le nom de deux de mes produits préférés, et je trouvais la coïncidence trop belle pour ne pas vous pondre un article copacabanesque.

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-bonnet-blue-melon-nars-the-multiple-highlighter

L’un est de chez Nars, l’autre est de chez Lush. Comme j’aime vous surprendre en faisant les choses à l’envers, je commencerai par le Copacabana de chez Lush, boutique que j’ai d’ailleurs récemment dévalisée.

Moi qui ne connaissait pas trèèèèès très bien la marque, je me suis laissée tenter par quelques uns de leur best-sellers et aussi par leur politique « cruelty free » (je sais que Lush est pas mal critiquée pour sa « pseudo » image bio etc… perso je m’en fous un peu, rien que le fait que les produits ne soient pas testés sur les animaux me paraît être un gros plus).

J’ai été absolument séduite par le beurre corporel exfoliant Copacabana (si bien que j’ai acheté le plus gros bloc, non seulement pour moi, mais aussi pour ma maman, une inconditionnelle des gommages et du karité, coucou maman !).

69-Buffy-500x500Ce beurre est juste une petite merveille ! Je l’utilise de temps en temps sous la douche, après m’être nettoyé la peau, sur l’ensemble du corps (surtout sur les bras, le haut du buste, la poitrine, les jambes, les fesses… bon… ouais, partout quoi). D’ailleurs Lush ne manque pas de vous rappeler que ce « célèbre beurre corporel exfoliant et nourrissant vous fera les fesses les plus lisses du monde« . Très franchement, je m’en fous un peu d’avoir les fesses lisses… par contre, avoir la peau nourrie, douce et légèrement brillante (l’effet « Monoï » quoi), ça J’AIME. Super simple à utiliser, il suffit de passer le bloc contre sa peau et d’ensuite masser avec ses mains pour que les particules de riz, d’amandes et de haricots fassent bien leur travail de gommage.

Vous n’aurez aucunement besoin de crème hydratante puisque, comme je l’ai dit, le bloc laisse une sorte de film hydratant (beurres de cacao + karité) qui fait très bien le job (après il faut aimer avoir cette impression un peu « grasse » sur la peau… celles qui ont déjà utilisé du karité pur sauront de quoi je parle).

Passons maintenant au second produit copacabanesque: sans même le savoir, sachez qu’il s’agit d’un produit présent dans quasiment tous mes posts… Je vous parle de mon highlighter préféré, celui que j’utilise TOUS LES JOURS… et qui me donne cet effet irisé sur le haut des pommettes. D’ailleurs, c’est un peu THE touch Nars pour moi, dans le sens où, dès que je pense à cette marque, j’ai toujours ce genre de visuels qui me vient à l’esprit…

Dinara+Chetyrova+-+NARS+Cosmetics,+Fall+2013narsNARS_Cosmetics_9Des teints super bien travaillés, des pommettes saillantes, des joues creusées, et cet effet lumière de folie sur la peau ! Voilà, pour moi Nars = dieu du make-up de la peau irréellement sublime, particulièrement sur les peaux les plus foncées.

Le « Multiple » (= le highlighter format stick de la marque) en colori « Copacabana » est donc un de mes indispensables make-up. Je vous disais l’autre jour que je ne pouvais pas sortir sans mes sourcils (d’ailleurs il va falloir que je fasse une petite update car ils ont bien poussé depuis hihi !), je dois aujourd’hui avouer que j’ai un peu du mal aussi sans mon highlighter sur le haut des joues

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-nars-the-multiple-highlighter

Il faut dire qu’il suffit d’une petite touche pour avoir l’air tout droit sortie d’un clip de J-Lo. Et ça, j’aime.

Jennifer-Lopez-in-Dance-Again-music-video-jennifer-lopez-30564174-800-449 Bref, voilà, j’adore, je surlike, j’achète et je recommande ! Petite photo du rendu sur ma peau, dans ma salle de bain avec une lumière 100% artificielle:

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-nars-the-multiple-highlighter2

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-nars-the-multiple-highlighter3

Et avec une lumière plus « naturelle »…

mercredie-blog-mode-beaute-copacabana-test-bonnet-blue-melon-nars-the-multiple-highlighter4En plus, je porte un super chouette bonnet pompon tout blanc tout chaud tout mignon, offert par Blue-Melon, qui, je trouve, fait particulièrement bien ressortir les reflets froids crées par le stick. Bravo Blue-Melon pour avoir réussi à me faire porter et aimer un bonnet :) Gros coup de coeur qui je pense va m’accompagner tout l’hiver, en ville comme à la neige…

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà testé un de ces 2 produits ?

Ma routine soins (du visage).

mercredie-blog-mode-routine-soins-visage-layering-mille-feuilles-huile-dhc-neutrogena-aesop-orange-amere-nuxe-creme-fraiche-serum-loreal-peggy-sage-lotion

Enfin ! La voici donc la suite de mon premier article Soins (« Comment j’ai retrouvé un teint (presque) parfait« ) dans laquelle je vous détaillais par le menu la façon dont je prenais soin de mon visage depuis plusieurs années (et, accessoirement, comment je m’étais débarrassée de mon acné et de ma peau grasse).

Je n’étais alors pas encore rentrée dans les détails de mes produits car je considère la pratique d’un rituel bien précis (en l’occurrence, le layering) comme plus importante que les produits/marques utilisés. En effet, je pense que mon post précédent a une valeur beaucoup plus « généraliste » dans le sens où il donne de bonnes indications/astuces pour principalement désincruster la peau et la rendre plus lumineuse/plus unifiée. Aujourd’hui, je voulais simplement partager avec vous une sélection de produits qui fonctionnent plutôt pas mal sur ma peau et qui, je pense, pourraient convenir à toutes les bourses et toutes les peaux mixtes.

mercredie-blog-mode-routine-soins-visage-layering-mille-feuillesComme je vous l’avais déjà expliqué, j’ai banni de ma routine tous les produits démaquillants (laits, crèmes, eaux…) pour ne garder que l’huile DHC. Pour info, vous pourrez la trouver sur le site officiel ou chez Nocibé, en ligne et en boutique (mais appelez quand même avant pour vérifier).

mercredie-blog-mode-routine-soins-visage-layering-mille-feuilles-huile-demaquillante-dhc

Cette huile démaquillante est parfaite, elle désincruste les pores à fond et vous pouvez même la faire mousser un peu à la fin avec un peu d’eau avant de l’enlever avec un disque de coton (elle prendra alors un aspect crème hyper agréable à passer sur le visage). Ce qui me plaît énormément avec cette huile c’est que j’ai vraiment l’impression d’avoir la peau absolument nickel après l’avoir utilisé ! Mon teint s’est visiblement illuminé au bout de quelques semaines d’utilisation… Je sais, grâce au nombre de mails et de commentaires reçus à ce sujet, que vous avez été nombreuses à la tester, j’adorerais avoir vos impressions à son sujet (et je suis sûre que cela pourrait être utile à celles qui ne l’ont pas encore essayée) !

Puis, après avoir essuyé le surplus d’huile avec un coton, j’utilise le gel nettoyant Neutrogena au pamplemousse rose pour nettoyer mon visage (et surtout, enlever le film un peu gras laissé par l’huile). Je l’ai acheté dans un aéroport mais vous devez pouvoir la trouver en grande surface…

mercredie-blog-mode-routine-soins-visage-layering-mille-feuilles-gel-nettoyant-pamplemousse-rose-neutrogena-visibly-clean-grapefruit-pink

Je l’aime beaucoup car il est très « frais », malgré sa texture crémeuse assez épaisse. Il nettoie très bien la peau, sans l’agresser, il est tout doux :)

Ensuite, j’applique un tonique. TOUJOURS. Mais pas le même le matin et le soir. En effet, j’ai un tonique hydratant et un tonique dit « astringeant ». « Pourquoi deux toniques ? » me demanderez-vous. Parce qu’ils répondent à deux besoins différents:
– En journée, je veux que ma peau soit hydratée… mais surtout matifiée !
– Le soir, avant de me coucher, je m’en fous un peu d’avoir le visage qui luit, donc aucune raison de lésiner sur l’hydratation !

mercredie-blog-mode-routine-soins-visage-layering-mille-feuilles-toner-tonic-aesop-orange-amere-rosee-super-hydratante-peggy-sageVous l’aurez compris, mon tonique Aesop est ma lotion de jour tandis que l’énorme bouteille (format « professionnel », HEY OUAIS !) de rosée, je cite, « super hydratante » me sert de lotion « de nuit ». Je suis vraiment super satisfaite de cette combinaison.

Combinaison quand même un peu flexible: en effet, si par exemple je trouve que ma peau a l’air plus grasse que d’habitude (ou que j’ai des imperfections qui pointent le bout de leur nez), je n’hésite pas à utiliser mon tonique astringent Aesop à l’orange amère.

Une fois par semaine, je me fais ce que l’on appelle un « cotton mask »: j’imprègne plusieurs disques de coton de ma rosée super hydratante Peggy Sage (ou n’importe quelle autre lotion DOUCE (sinon c’est un peu violent)) que j’applique ensuite sur mon visage. S’ils sont suffisamment mouillés par le produit, ils tiendront très bien. Je laisse poser un petit quart d’heure et je suis à chaque fois bluffée par l’aspect de ma peau au moment de les retirer ! Elle est éclatante, rafraichie… bref j’ai super mine et c’est 1000x mieux qu’un masque classique. D’ailleurs Michelle Phan vous en parle ici.

Ensuite (non, non, ne partez pas, j’ai BIENTÔT fini !), j’applique un sérum (et, si vous avez plus de 25 ans, c’est pas mal de commencer à utiliser un soin spécifique pour les yeux, je pense commencer dans pas longtemps…). Je suis très satisfaite du « Code Jeunesse Lumière » de L’Oréal (acheté pas cher chez Carrefour cet été).

mercredie-blog-mode-routine-soins-visage-layering-mille-feuilles-loreal-code-jeunesse-lumiere-serum

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, son bénéfice premier n’est pas tellement lié à l’anti-âge. En effet, si j’en crois ce que nous dit la marque, ce produit « corrige, unifie et illumine », il s’agit donc plutôt d’un « embellisseur » de teint. Et je dois dire qu’il tient ses promesses ! Je l’utilise depuis la fin de l’été et je trouve mon teint beaucoup plus régulier, avec moins de tâches, et beaucoup plus lumineux… bref contente Prissou (ainsi que la plupart des testeuses de Beauté Test !).

Ma routine du matin s’arrête ici.
La seule différence avec celle du soir est que j’applique, par dessus mon sérum (celui-ci pouvant effectivement être utilisé seul ou avant une crème), une dernière couche de crème super hydratante (vous visualisez mieux maintenant quand je vous disais que je brillais de mille feux au moment du coucher ?). Je suis très contente du soin hydratant quotidien de Neutrogena et de la crème fraîche de Nuxe (qui est un peu plus « fraîche », donc plus sympa à utiliser l’été). J’ai acheté la Neutrogena en grande surface et la Nuxe en parapharmacie.

mercredie-blog-mode-routine-soins-visage-layering-mille-feuilles-nuxe-creme-fraiche-de-beaute-suractivee-neutrogena-multi-defence

Comme je vous l’avais déjà dit dans mon premier article Soins, il n’y a rien de mal à bien hydrater sa peau. D’ailleurs je suis convaincue qu’une excellente hydratation vaut souvent bien mieux que l’utilisation de produits anti-âge, même passé un certain âge. L’hydratation c’est la vie et votre peau vous le rendra (et ça, c’est également valable pour la peau du corps et les cheveux, je ne vous apprends rien hein…). Je ne regrette jamais de m’être mise au lit avec ma shining star face lorsque, matin après matin, je constate les résultats sur ma peau…

J’espère que cet article vous plaira… N’hésitez pas à me poser toutes les questions que vous voulez en commentaires ;)

Confessions intimes: comment j’ai retrouvé un teint (presque) parfait.

Parmi tous les brouillons d’articles qui traînent dans mes tiroirs, celui-ci doit être le plus ancien. Cela fait bien un an que j’ai envie de l’écrire… mais j’ai TOUJOURS quelque chose à rajouter, modifier, supprimer… Je vais donc me lancer aujourd’hui et vous parler de comment j’ai pu soigner ma peau après des années de problèmes.

mercredie-blog-mode-beaute-soin-peau-acne-traitement-conseil-layering-mille-feuilles-aesop-layering
C’est assez drôle car, depuis plus ou moins un mois, j’ai l’impression que les posts sur la peau et ses problèmes fleurissent. Parmi les plus intéressants, je retiens l’article d’Elsamuse ainsi que les vidéos de Kayture et d’Elsa Makeup que je vous invite vivement à lire/regarder.

elsamusekaytureelsamakeupOui, je sais ce que vous vous dites en voyant ces photos… Pas facile de croire que ces trois petites bombes aient un jour souffert de problèmes de peau...

Portée par cette vague de témoignages dermatologiques, j’avais donc eu envie de vous raconter MON histoire ;)

Depuis toute toute petite, ma mère a toujours pris ENORMEMENT soin de ma peau et de mes cheveux (façon rassurante de dire que j’étais un pot de Nivéa sur pattes, maman si tu passes par ici…). Je suis aujourd’hui convaincue que c’est grâce à cela que j’ai maintenant une peau du corps… j’ai envie de dire « parfaite » (douce, lisse, sans imperfections…). Okay, ça fait un peu personal branling… mais bon, je n’y suis absolument pour rien alors disons que c’est ma façon à moi de remercier ma maman. Un jour je développerai ici ma petite théorie sur le « bagage » de l’enfance, dès lors qu’il s’agit de « beauté », voire même d’apparence en général (en gros, je suis persuadée qu’INVESTIR au moment de l’enfance – qu’il s’agisse des soins portés au corps, de l’alimentation, ou de la pratique d’un sport – permet de se « blinder » un peu pour plus tard…). Non non, je n’appartiens à aucune secte, c’est juste que ça a fonctionné pour moi… alors je me dis que ça pourrait toujours être un sujet de discussion LOL.

Bref, si au niveau de la « peau du corps » je suis relativement chanceuse, j’ai en revanche connu pas mal de mésaventures avec mon visage. En effet, à l’adolescence, alors que je commençais à prendre goût au « Ouiiiiiiii saluuuuuut c’est moiiiiiii, je parade avec mon teint « flawless » et « glowy » et je vous fous grave les boules à toi et à ton acné déjà bien installée !« , j’ai malgré tout fait la plus grosse erreur de ma vie, un certain été 2003.

mercredie-blog-mode-beaute-soin-peau-acne-traitement-conseil-layering-mille-feuilles-eteN’essayez pas de régler votre ordinateur… J’aimais juste être (très) bronzée à 14 ans.

Bref, le dernier jour de mes vacances, je réalise que mon teint n’est pas aussi bronzé que le reste de mon corps. Pensant avoir trouvé LA parade, je décide donc de me badigeonner la tronche de Monoï, histoire d’amoindrir un peu le décalage coloriel visage – corps (erf…). À la fin de la journée, ça avait vraiment bien marché. Mais, petit détail important, j’étais aussi défigurée. Pour la première fois de ma vie d’ado, je me retrouvais avec une joyeuse bande de boutons partout sur la gueule (et en prime un nez cramé avec des lambeaux de peau en guise de narines, glamour bonjour !). La rentrée en seconde approchait à grands pas et je me voyais déjà devoir porter un masque de fer faire péter les premiers jours à cause de ça.

Malgré un traitement d’urgence dermatologique et un apprentissage rapide et approfondi du make-up cache-misère correcteur, j’ai fini par admettre que j’allais devoir me battre contre ce qui devait pourtant n’être qu’une poussée d’acné accidentelle (mais aussi des cicatrices, des tâches et l’impression d’être une véritable horreur sans maquillage). Mon calvaire a pris fin vers 17 – 18 ans, sûrement un coup des hormones. À 24 ans, je n’ai aujourd’hui quasiment plus de problèmes de peau et, avec tous les produits/techniques que j’ai testés, je pense être désormais en mesure de donner quelques conseils (que j’aurais définitivement dû suivre plus tôt). Alors évidemment je ne suis pas dermato, je ne fais que vous communiquer ce qui a marché pour moi et ce que je continue de faire à ce jour.

 

1. BUY SKINCARE, NOT MAKEUP
Bien que mes obsessions maquillage soient particulièrement prononcées, je pense être devenue « avec l’âge » une vraie « skincare » addict. Mon expérience m’a fait réaliser combien la vie était plus simple avant ce fameux été pourri, quand j’avais une peau absolument parfaite et rayonnante et que le maquillage n’avait de véritable intérêt/nécessité que sur mes yeux ou mes lèvres. Avoir une belle peau vaut TOUS LES MAQUILLAGES DU MONDE, et c’est pour cela qu’elle mérite les meilleurs traitements (attention, je n’ai pas dit les plus onéreux, vous allez le voir !). Il vaut mieux la traiter, la soigner, la chouchouter, avant de vouloir la « travestir ».

black skin care-woman

 

2. METTRE SA PEAU AU REPOS
Je sens que cette partie risque d’en irriter certaines. Avant de la developper, sachez que JE SAIS combien il peut être dur (voire carrément impossible) de se passer de maquillage lorsque l’on souffre de problèmes de peau (ce que je vais vous dire pourra sembler, justement, « facile à dire »). Il y a quelques années, j’aurais préféré porter du Desigual et des Buffalo fluo plutôt que de sortir sans fond de teint… Mais je pense qu’il faut arrêter de se voiler la face (PA PA PAAAAAAAAAAAA !) et d’accepter une évidence: le maquillage étouffe la peau. Ok, j’exagère peut-être, disons qu’il « recouvre » la peau dans ce cas. Je vois déjà surgir les « OUI NON MAIS MOI J’UTILISE DES PRODUITS NON COMEDOGENES ! », « CLINIQUE FAIT DES SUPER FONDS DE TEINT QUI LAISSENT RESPIRER LA PEAU!, « J’UTILISE LE FOND DE TEINT MOUSSE LE PLUS LEGER DE LA GALAXIE ». D’accord… Mais descendez 2sec de la planète des Bisounours et avouez que tout cela n’est ni plus ni moins qu’une couche supplémentaire séparant la peau du « monde extérieur ». C’est un peu comme si je m’enroulais la tronche dans du film alimentaire et que je faisais deux petits trous au niveau du nez pour éviter l’asphyxie: OKAY, j’arrive à respirer, mais c’est franchement pas l’idéal. Voilà pourquoi, quand je vois les peaux d’Alicia Keys ou de Chimène Badi en représentation, j’ai envie de leur crier « BORDAYL mais t’es encore plus moche avec ton crépi sur la gueule qu’avec tes micro-kystes visibles au grand jour« . Bref, respirer c’est important (et ça, personne ne pourra me dire le contraire).

 

3. TROUVER SON RITUEL
Non, je ne vais pas vous écrire le 768.009e article sur la technique du mille-feuilles que tout le monde connait déjà (ceci dit, si tel n’était pas le cas, je vous invite d’urgence à découvrir le blog de Sonia et son groupe facebook). Ce procédé de soins asiatique « traditionnel » (dans le sens où, là-bas, il est naturel pour les femmes de suivre cette méthode) prône l’application de plusieurs couches sur la peau dans le but de la soigner et la nourrir de façon… optimale. Hé en voilà, moi c’est LE rituel qui m’a sauvé la peau. Voici donc ma routine du soir, élaborée suivant l’approche du « mille-feuilles ».

huiles

 

4. DIRE OUI AUX HUILES !
Encouragée par les reines du mille-feuille, je me suis convertie aux HUILES pour éliminer TOUS les résidus présents sur ma peau. J’ai longtemps utilisé des eaux, des lotions, des laits (et même des lingettes démaquillantes !)… hé bien PLUS JAMAIS vous m’y reprendrez. Il suffit de faire le test avec un coton imbibée d’eau micellaire: après le passage de l’huile, plus aucune trace (ce qui est loin d’être le cas lorsqu’on utilise d’autres produits…). Pour en avoir déjà discuté environ 400.000 fois avec mes copines souffrant de problèmes de peau, il me semble toujours nécessaire de rappeler que NON, toutes les huiles ne pénètrent pas la peau et que NON vous ne brillerez pas toute la sainte journée telle l’étoile du berger ! M’enfin bon, après, je ne me battrai pas non plus corps et âmes pour vous convaincre… mais j’ai envie de dire que ce serait bien dommage con de ne pas essayer. En fait, les huiles sont mes meilleures alliées pour « désincruster » les moindres petites impuretés venues se nicher dans mes pores.

Bon, il faut aussi savoir la choisir son huile hein, c’est comme en cuisine ;)
Pendant un an et demi, j’ai utilisé de l’huile d’olive. Vous voyez, ça ne coûte pas plus cher de bien se démaquiller. Pour des questions de confort, je me suis ensuite convertie à l’huile démaquillante DHC, incroyablement efficace (même pour les yeux), plus légère, et quand même beaucoup plus pratique avec son flacon pompe.

 

4. SAVONNER
Oui parce que sinon vous risquez de vous retrouvez en moi 2003, version post-Monoï. Une fois que vous vous êtes appliquée l’huile sur votre visage maquillé, que vous vous êtes massée le visage, les yeux et les lèvres pour tout faire partir, prenez un coton et enlevez le tout. Puis, on se savonne la tronche. Moi je n’ai pas de recommandation bien spécifique pour le savon étant donné qu’il s’agit typiquement de produits qui ne pénètrent pas (vraiment) la peau. Perso, j’aime bien les pains types Alep ou Marseille… Mais en ce moment j’utilise un gel nettoyant tout bête de chez Garnier pour peaux grasses… Donc pas la peine de se prendre trop la tête sur ça, il suffit juste d’éliminer l’huile avec un mélange eau + savon.

alep-1

5. CROIRE EN LES « TONIQUES »
Tonic / lotion tonifiante / toner… vous voyez bien de quoi je veux parler ! Après être passée par la case eau + savon, appliquez TOUJOURS un tonique sur votre peau (à l’aide d’un coton). J’utilise celle de chez Aesop à l’orange amère… J’ai rarement été aussi bluffée par un produit soin, c’est-à-dire que depuis que je l’utilise, ma peau ne brille PLUS DU TOUT et reste PARFAITEMENT mate tout au long de la journée. Ce tonique est fait pour les peaux mixtes et est donc idéal pour moi. Sinon, dans les toniques excellents et doux, j’utilisais l’eau micellaire purifiante Effaclar de La Roche Posay.

 

6. ON NE LESINE PAS SUR L’HYDRATATION
Encore un point qui va un peu aller à l’encontre des pensées « usuelles » (et de certains conseils de dermato aussi !)… On croit effectivement bien souvent que le meilleur moyen de traiter une peau trop grasse est de « l’assécher ». Pas du tout mon petit. Il m’a suffit de passer quelques nuits avec une BONNE couche de crème hydratante sur la tronche, après être passée par les cases huiles / savon / tonique, pour me rendre compte du contraire. Et quand je dis bonne couche en majuscule, c’est vraiment pas des blagounettes.

Moisturizer

 

7. ADAPTER SON RITUEL AU MATIN
La matin, ma routine est quasiment similaire: je me savonne le visage doucement pour enlever ce qui a pu se déposer durant la nuit, puis j’applique mon tonique, et enfin une crème hydratante (une plus légère que celle du soir, et en plus petite quantité). En fait, je saute uniquement la case « huile » (car elle prend franchement du temps et que je ne la considère plus comme primordiale à ce moment de la journée).

Alors voilà. J’ai commencé ce rituel il y a 3 ans environ, et je dois dire que j’ai retrouvé un grain de peau extrêmement fin, que j’ai beaucoup moins de boutons/points noirs, et surtout, que je peux sortir sans maquillage. J’ai aussi changé mes habitudes de fond de teint (je ne jure que par le Maestro d’Armani et son incroyable finesse dont je vous parlais déjà ici).

 

J’espère que cet article vous intéressera, je posterai bientot sur mes produits favoris soins et, pourquoi pas, mes favoris make-up teint, comme je vous l’avais déjà annoncé sur ma page Facebook ;) x