J’ai testé pour vous… l’épilation du maillot au laser.

Comme beaucoup d’entre vous, la question de l’épilation définitive m’a longtemps trotté dans la tête. J’ai décidé de franchir le pas en 2015 et, comme je suis arrivée à la fin des séances, l’heure est venue de partager mon expérience avec vous.

mercredie-blog-beaute-avis-test-epilation-definitive-laser-peau-foncee-mate-noir-maillot-bikini-geneve-forever-institut-prix

Pour tout vous dire, je n’ai jamais eu de vrai « problème de poils »: je peux ne pas m’épiler les jambes pendant toute une saison sans que cela ne se voit (petite perte en capital douceur à signaler quand même..!), bref globalement j’ai la chance d’avoir un corps peu poilu.. A croire que tout est allé sur la tête. En revanche, certaines zones ont toujours été chez moi sujettes aux poils incarnes, le maillot particulièrement (et ce, qu’importe la méthode d’épilation: poil rasé, poil arraché… rien n’y fait j’y ai toujours droit). Or, qui dit poil incarné sur peau mate dit tache brune pigmentée dit angoisse du bikini (si toi aussi tu as fréquenté la #teamshorty..!). J’avais donc envie d’en finir une bonne fois pour toutes. Et plutôt que de vous faire tout un storytelling de la manœuvre, je vous propose de découvrir mes réponses aux questions / remarques que j’ai le plus entendues sur le sujet (l’épilation du maillot et l’épilation définitive, deux sujets qui passionnent les foules).

« L’épilation laser n’est jamais vraiment définitive… »
Techniquement, un poil détruit par le laser ne repousse pas (sauf changement hormonal, ménopause par exemple). Mais dans la pratique il est un poil plus ardu de TOUS les avoir: certains passent à travers les mailles du filet et le laser ne pourra donc pas en venir à bout. Je rappelle cependant que, dès la première séance, le poil devient déjà beaucoup moins épais. Quant aux récalcitrants de fin de parcours, ils auront de toute façon davantage l’apparence d’un duvet que d’un vrai poil.

« C’est tellement long, j’ai pas le temps ! »
La séance (pour le maillot) dure seulement dix minutes (perso, j’y allais entre midi et deux ou après 18h). En revanche, il faut prévoir une séance tous les deux mois. Comptez entre 6 et 8 séances en moyenne pour un résultat optimal… il ne vous reste plus qu’à faire le calcul (et à « organiser votre année » !).

« Il faut un sacré moment avant de pouvoir constater les premiers effets »
C’est faux. Dès la première séance, vous verrez vos poils repousser… puis tomber tous seuls (parce que grillés !), et les prochains mettront beaucoup plus de temps à refaire surface… d’où le délai de 2 mois entre deux séances.

« Le laser est interdit sur peau mate ou noire, il ne fonctionne que sur les peaux claires et les poils foncés ! »
Au risque de vous surprendre… c’est FAUX. Come on, on est en 2017 ! Encore heureusement qu’il existe des instituts capables de traiter les peaux foncées (et très bien en plus !). Pour ma part, je me suis tournée vers Forever Laser Institut (dont je vous avais déjà parlé dans cet article) qui dispose du laser Nd:YAG permettant d’épiler les peaux noires en toute sécurité. J’ai ainsi été suivie par Mélanie (de mon premier entretien médical jusqu’à ma dernière séance) qui, en plus d’avoir toujours été hyper pro, m’a vraiment rassurée tout au long de ce projet (on a aussi bien rigolé, ce qui n’était pas pour me déplaire !).

« Ça fait mal ? »
Oui (comme des claquements vifs d’élastiques sur la peau). Voilà voilà. Mais je vous rassure, j’ai survécu (et des milliers de femmes avec moi). Pour info, les aisselles et le maillot font plus mal que les jambes car il y a plus de poils au mmsur ces zones. J’ai TOUJOURS utilisé ma crème anesthésiante (appliquée 1h30 avant la  séance), absolument indispensable pour moi qui ne suis pourtant pas douillette. J’en profite pour glisser que devoir s’enrubanner de film plastique est sans doute le truc le plus chiant de tout le process lol (surtout quand vous devez le faire sur votre lieu de travail !).

« On ne peut pas épiler toutes les parties du corps au laser… »
Hé si ! On peut tout épiler, même les zones les plus sensibles (comme le visage, les aisselles, le bikini…).

« Le maillot c’est une zone difficile à traiter au laser… »
Raté, c’est en fait ce qui marche le mieux (car on est en général plus blanches du maillot que sur le reste du corps, avec des poils sombres).

« D’après la Bikini Academy, il n’existe que trois formes d’épilation du maillot… »
Non, vous faites bien le dessin que vous voulez (dans la limite du raisonnable, il faut quand même que ça reste réalisable par la thérapeute… qui n’est pas artiste plasticienne non plus).

« Je commence bientôt les séances, je vais pouvoir jeter tous mes rasoirs ! »
Pas tout de suite malheureuse ! Je te conseille d’en garder au moins un étant donné qu’il te faudra te rendre fraichement rasée (24h) à la séance pour un résultat optimal.

« J’ai peur des effets secondaires… »
On a toutes entendu parler de ces femmes qui se sont retrouvées cramées ou bien avec une pigmentation complètement différente une fois la zone traitée (le bo-nheur !). Alors, vraiment, prenez le temps de choisir le centre: c’est de loin l’étape la plus importante, surtout si comme moi vous avez une peau « typée ». Les seuls effets secondaires constatés: quelques rougeurs ou petits gonflements (répondant au doux nom de papules). Dans certains cas vous pouvez aussi vous retrouver avec de petites brûlures superficielles se manifestant par des croûtelles (poésie, encore et toujours): pas de panique, celles-ci disparaissent rapidement et sans marquer.

« Les mises en garde (soleil, prise de médicaments…), c’est du bullshit ! »
NON ! Je vous assure que j’ai douillé sévère pendant une séance suivant une prise d’antibiotiques. PRUDENCE également avec le soleil: une peau bronzée (même par autobronzant) ne pourra pas être traitée au laser (tout thérapeuthe sérieux refusera de vous prendre de toute façon). Et si vous partez en vacances pendant votre traitement laser, n’oubliez pas de SURPROTEGER la zone traitée (maillot de bain opaque + crème + idéalement parasol ou paréo… oui, rien que ça !).

« Ca coûte cher ? »
Oui. Demandez les tarifs de l’institut que vous aurez sélectionné. Certains proposent parfois des facilités de paiement, voire même carrément des promotions (mais encore une fois, soyez TRES vigilantes et ne sautez pas sur un centre pour des raisons financières !). Une machine cheap ou des praticiens mal formés pourraient en effet vous coûter biiiiiiien plus cher… Comptez aussi le prix de la crème anesthésiante que vous devrez probablement acheter plusieurs fois en pharmacie.

« Vu le prix, si c’est juste pour enlever deux trois poils, autant rien faire ! »
Dans le même esprit que « Quitte à se faire poser des extensions capillaires, autant choisir les plus longues » ou encore « Vu le prix d’une augmentation mammaire, autant mettre les plus gros implants !« … Stupide donc. Enlevez uniquement ce qui vous gêne vous en gardant à l’esprit qu’il vaut mieux enlever pas assez que trop (parce que l’épilation définitive c’est… ? c’essssst ? VOILA !). Bref, ne suivez pas « la mode » ;)

« Tu recommandes ? »
Mille fois oui ! Je remercie une nouvelle fois Forever Institut pour ma prise en charge impeccable et sa grande disponibilité (j’ai obtenu tous mes rendez-vous très facilement et sans attente à chaque fois !).

Et vous, avez-vous déjà testé des méthodes d’épilation longue durée, voire définitive ? Si non, ça vous tente ? Quelle zone feriez-vous en premier ?

Mon mariage: les tenues (la robe !) et les accessoires.

Nous y voilà enfin ! Point CULMINANT des préparatifs: le choix des tenues et des accessoires pour le Jour J… de Monsieur et Madame. BIEN SÛR ! Si vous avez lu mon précédent article mariage, vous savez qu’il y avait de la fleur dans l’air.

Et ce, jusqu’aux robes de mes demoiselles d’honneur ! D’ailleurs, vous n’imaginez pas comme j’étais contente de les voir juste avant de me rendre à l’église avec mon papa !! C’était exactement comme je l’avais imaginé: des motifs, des coupes et des couleurs toutes très différentes les unes des autres (je sais pas si c’était calculé ?) et, surtout, toutes à l’image de leur personnalité.

Mes copines « au naturel » et non « déguisées en demoiselles d’honneur » !

mercredie-mariage-blog-bouquet-fleurs-aromatics-arles-deco-robe-fleurie-theme-mismatched-dress-dresses-mas-de-peint-bridesmaids-dresscode-brideInutile de préciser que cette petite mise en scène stylistique a permis de superbes photos !

… si ça ne tenait qu’à moi, je ne saurais que vous recommander la marque Chi Chi London : des robes pas trop trop chères, joliment coupées et très très stylées !

 

 

Du côté de ces messieurs, un peu plus de sobriété (on s’est posé la question du costume à fleurs une fraction de seconde… mais le style Carlos c’est so 1992) avec des costumes dans les tons (libres) de bleu marine (« Quel pantone le bleu ?« )… mais TOUJOURS des fleurs (hé hé on perd pas le Nord !). Vous les avez repérées je parie…

mercredie-mariage-blog-dresscode-groom-wedding-noeud-papillon-floral-fleur-diy-bow-tie-bleu-costume-suit-dark-blueComme ils sont beaux les copaings <3

… Regardez bien les nœuds papillon et pochettes, des créations originales de ma maman. Nous avons choisi ensemble le tissu constituerait ce petit « signe distinctif »: dans les tons rouges (comme les bouquets et fleurs de décoration) pour nos témoins et bestmen, et un motif différent et unique pour le marié. Enfin, presque…

05-reception-priscillaaxel-lafemmegribouillage43… Monsieur Bouboule était assorti à son papa pour l’occasion ;)

Et puisqu’on en est à parler du groom, petit focus sur sa tenue. La conception d’un costume sur-mesure spécialement dédié à l’événement n’était pas vraiment à l’ordre du jour… et un habit plus « traditionnel » (style queue de pie ou autre) non plus. Mon mari, très intelligent, très beau, très drôle, très stylé… mais surtout très pragmatique, avait en tête de se trouver un costume à la fois élégant et classique, pouvant être porté le jour de son mariage, mais aussi, pourquoi pas, pour d’autres occasions moins cérémoniales par la suite. Nous nous sommes donc retrouvés à consulter la rubrique « mariage » de Zalando (beaucoup de choix… mais pas excessivement non plus, donc cool pour ne pas retrouver complètement noyés sous les articles !). Axel a tilté sur la jolie coupe des costumes Tiger of Sweden ! Il a ensuite complété son look avec un gilet Hilfiger, une chemise blanche CK, des petites derbies vernies Paul Smith, sans oublier le nœud papillon et la pochette homemade ;)

L’avantage d’avoir tout shoppé en ligne est que nous avons pu acheter la tenue complète en une seule fois (accessoires compris) sans avoir eu à faire dix milles enseignes différentes (la livraison et les retours étant gratuits, nous en avons profité pour commander plusieurs taille et tout essayer tranquillou à la maison). D’autant plus qu’il y en a vraiment pour tous les prix (entre 70 et 600€ pour un costume par exemple). Quand je pense au bordel que ça a été pour ma robe – entre les allers-retours, les retouches, les accessoires à trouver… – tout ça sonne presque comme un luxe pour moi !

Et voilà qu’en à peine une soirée de shopping online, le marié s’est retrouvé tout habillé, des pieds à la tête. Pratique !

01-PREPARATIFS-Priscilla&Axel-LaFemmeGribouillage(153) (1)

mercredie-blog-mariage-tiger-of-sweden-nedvin-costume-bleu-gilet-zalando-tommy-hilfiger-tailored-webster-chemise-blanche-white-shirt-ck-calvin-klein-groom-bari-slim-fit-paul-smith-wedding

mercredie-blog-mariage-tiger-of-sweden-nedvin-costume-bleu-costume-zalando-tailored-webster-chemise-blanche-white-shirt-ck-calvin-klein-groom-bari-slim-fit-paul-smith-wedding-shoes-derbies-black

mercredie-blog-mariage-tiger-of-sweden-nedvin-costume-gilet-costume-zalando-chemise-blanche-white-shirt-ck-calvin-klein-groom-bari-slim-fit-noeud-papillon-floral-fleurs-bow-tieCostume Tiger of Sweden « Nedvin« * – Chemise Calvin Klein « Bari« * – Gilet Tommy Hilfiger « Webster« * – Derbies « Paul Smith »* (similaires ici et ici)

S’il a opté pour un costume classique (aux lignes modernes !) pour la cérémonie, Monsieur a profité d’une petite pause entre le cocktail et le dîner pour enfiler un smoking (lui aussi, déniché sur Zalando).

mercredie-blog-mariage-zalando-tailored-webster-chemise-blanche-white-shirt-ck-calvin-klein-groom-bari-slim-fit-paul-smith-wedding-shoes-derbies-black-jack-jones-smoking-black

mercredie-blog-mariage-zalando-tailored-webster-chemise-blanche-white-shirt-ck-calvin-klein-groom-bari-slim-fit-paul-smith-wedding-shoes-derbies-black-jack-jones-smoking-black3

mercredie-blog-mariage-zalando-tailored-webster-chemise-blanche-white-shirt-ck-calvin-klein-groom-bari-slim-fit-paul-smith-wedding-shoes-derbies-black-jack-jones-smoking-black2Smoking Jack & Jones* (similaire ici) – Chemise col cassé (?) – Nœud papillon perso

De mon côté, ça a été un petit peu plus complexe AH AH AH (rire nerveux). Il faut dire qu’au départ je n’avais même pas prévu de me marier en « robe de mariée » officielle… je commençais à faire le tour des e-shops en me disant que certains modèles de robes étaient parfois bien plus beaux que pas mal de robes de « créatrices » ! Dans mes sélections revenaient d’ailleurs souvent la marque Needle & Thread (dont je n’avais, jusqu’alors, jamais entendu parler)…

Et puis finalement je me suis laissée prendre au jeu des essayages en boutique de robes de mariée (ouhhh LA FAIBLE !), avec un gros coup de cœur pour les créatrices Delphine Manivet et Victoire Vermeulen. Après plusieurs jours d’hésitation avec la Coquette des soeurs Vermeulen, j’ai finalement choisi de porter le modèle Tulio de la collection Couture de Delphine Manivet (j’ai su que c’était la bonne quand j’ai vu des petites larmes dans les yeux de mes copines qui m’accompagnaient <3). Pour tout vous dire, j’étais restée scotchée par le style Manivet après être tombée sur la robe de soirée noire « Tulipe » sur le site… SU-BLIME… autant dire que lorsque j’ai su qu’elle existait en version mariage, je me suis dit que c’était un signe (et une robe « tulipe » pour son mariage au thème fleuri, c’est plutôt sympa) !

delphine-manivet-robe-soiree-tulipe

C’est drôle car je me rends compte que j’ai choisi une robe aux antipodes des critères que j’avais plus ou moins en tête: comme beaucoup, je m’intéressais aux modèles « fluides » (que l’on voit partout aujourd’hui), influencée par ce que je voyais sur Pinterest ou les blogs mariage… pour en fin de compte me retrouver en robe « meringue ». Style qui m’allait beaucoup mieux finalement ! Tant pis pour la tendance ;)

J’ai craqué pour ses découpes au niveau du haut de la robe – presque comme un « body » – presque sportives, adoucies par une masse froncée de gazar de soie ultra romantique…

mercredie-mariage-blog-theme-delphine-manivet-collection-robe-couture-gazar-de-soie-tulio-mas-de-peint

mercredie-mariage-blog-theme-delphine-manivet-collection-robe-couture-gazar-de-soie-tulio-mas-de-peint-decollete-dos

Une robe peu commune en somme, que j’ai souhaité compléter d’un long voile en dentelle de Calais, histoire d’être un peu couverte dans l’église, création Delphine Manivet également.

mercredie-mariage-blog-theme-delphine-manivet-collection-robe-couture-gazar-de-soie-tulio-mas-de-peint-voile-dentelle-calais-chapelle-chapel-lace-veil-coucher-soleil

Et en mouvement c’est encore mieux ;)

 

Pour les chaussures, je ne me suis VRAIMENT pas pris la tête… D’une, parce qu’entre la robe et les envies déco, on commençait à sérieusement griller le budget. De deux, parce que personne ne les verrait le Jour J, vu la longueur de la robe !

Il me fallait quelque chose de confortable: je n’avais  pas envie de ressembler à un fakir en stage découverte cette mariée qui souffre à chacun de ses pas quand elle se déplace ! J’avais d’abord jeté mon dévolu sur le modèle « Daviou » de chez Jonak, en doré (gros choix de chaussures de mariée sur le site de La Redoute d’ailleurs !). J’ai finalement changé d’avis et j’ai shoppé les « Dance » de Topshop, en teinte nude. Je ne peux d’ailleurs que vous recommander la marque si vous cherchez un modèle stylé, confortable et pas hors de prix (genre pas des Jimmy Choo quoi) !

mercredie-mariage-blog-theme-chaussures-sandales-mariage-mariee-topshop-nude-rose-parle-baby-pink-danceSi ça intéresse quelqu’un, je m’en sépare sur mon vide-dressing !

MOI AUSSI, je me suis changée, pour la partie clubbing dansante ! Une petite robe blanche shoppée sur Asos… bien plus pratique pour hitter le dancefloor en bonne et due forme ;)

mercredie-mariage-blog-theme-robe-mariee-asos-pas-cher-soiree-dansante-blanche

Il me paraissait indispensable de prévoir cette alternative après une journée en robe longue à traine, pour profiter un minimum maximum ! Malheureusement le modèle que je portais (marque Dark Pink) est sold-out… mais voici une sélection de petites robes « esprit mariée » qui feraient très bien l’affaire !

Place aux accessoires.

Et je me dois de commencer par celui que nous avons tous les deux porté… je veux bien sûr parler de l’alliance. Axel m’a offert un somptueux solitaire Cartier pour nos fiançailles, en platine, je souhaitais donc une alliance ultra méga simple, mais dans le même alliage afin que les deux bijoux soient harmonieux à mon doigt.

💎Wouwwwww SHINING BRIGHT💎! On m’a toujours recommandé le liquide vaisselle pour l’entretien du diamant mais j’avoue être moins en stress avec cette solution naturelle 😂 d’autant plus que le résultat est là ! Merci @leseauxdujoaillier pour la découverte 👌 Les filles si vous cherchez un produit sans risque et pas très cher pour l’entretien de vos beaux bijoux (ou une idée cadeau pour la fête des mères !), vous savez où aller :) PS: les frais de port sont gratuits pour l’achat de 2 flacons 😉 #EauxDuJoaillier #CartierDestinée #CartierSolitaire #CartierRing #CartierEngagementRing

Une vidéo publiée par Priscilla Rossi (@mercredieblog) le

Aussi, à force d’en discuter, nous sommes arrivés à la conclusion que nous souhaitions tous les deux le même anneau (un poil plus épais pour le sien, mais toujours fin par rapport aux alliances hommes classiques). Nos recherches nous ont conduits chez Zeina Alliances, une maison que je croyais « 100% en ligne » mais qui s’est révélée également « physique » (plutôt rassurant pour ce genre d’acquisition !): en effet, après avoir choisi notre modèle en ligne, nous nous sommes rendus à la boutique parisienne, idéalement placé dans le quartier de la Madeleine (non loin du showroom Delphine Manivet, idéal puisque j’avais pu mixer essayage de bagues et de robe le même jour !). La boutique a un petit côté confidentiel très chaleureux, à l’image de l’accueil que nous avons reçu ! Axel et moi avons été très étonnés de recevoir autant de précieux conseils (quant aux choix de la bague, de sa forme, pour son confort etc…), ce qui nous a permis de nous orienter vers un modèle qui ressemblait traits pour traits à nos envies.

Pour couronner le tout, les bijoux Zeina Alliances disposent d’une garantie illimitée et on peut bénéficier d’un entretien à vie (pour un achat supérieur à 700€) ! Je vous recommande donc grandement cette maison si comme moi vous ne saviez pas trop par où commencer. La gravure de nos bagues (nous avons choisi le modèle « Dany« ) est elle-aussi gratuite, nous en avons bien entendu profité pour inscrire quelques petits mots… qui resteront notre secret :)

mercredie-blog-mode-mariage-geneve-alliance-alliances-zeina-paris-madeleine-avis-platine-anneau-simple-homme-femme-echange-eglise

mercredie-blog-mode-mariage-geneve-alliance-alliances-zeina-paris-madeleine-avis-platine-anneau-simple-homme-femme

mercredie-blog-mode-mariage-geneve-alliance-alliances-zeina-paris-madeleine-avis-platine-anneau-simple-homme-femme-echange-eglise-parvisRegardez-les là comme ils sont heureux…
Straight outta the church avec un joli anneau au doigt !!

Ça va aller plutôt vite pour les accessoires: je n’en avais qu’un seul (hé oui, au grand dam de ma mère, je ne portais AUCUN bijou le jour du mariage… et je ne le regrette pas du tout d’ailleurs LOL). Tout se concentrait au niveau de la coiffure ! J’ai choisi Maison Guillemette, une référence mariage que l’on ne présente plus aujourd’hui ! J’ai profité de mes nombreux allers-retours pour découvrir les créations de la maison directement dans leur showroom parisien… que de beauté ! Tulle, cristaux, perlesil y en a pour tous les goûts et, surtout, toujours avec une petite touche de modernité !

Mon choix s’est porté sur une jolie fleur couleur ivoire nommée Dolce, délicatement réalisée main, tout simplement parce que j’adore en porter au-dessus de l’oreille pendant les vacances… et que mon mariage était l’occasion parfaite d’en porter une blanche, pour une fois. Et puis, rappelez-vous, les fleurs, tout ça tout ça… ;)

mercredie-mariage-maison-guillemette-pince-cheveux-dolce-peigne-voile-perle

mercredie-mariage-maison-guillemette-pince-cheveux-dolce-big-beautiful-hair-voile-dentelle-afro-bride-bridal-natural-hair-3c-curly-outre

mercredie-mariage-maison-guillemette-pince-cheveux-dolce-big-beautiful-hair-voile-dentelle-calais-delphine-manivet-afro-bride-bridal-natural-hair-3c-curlyLà je me la pète un peu.

Et c’est ainsi que s’achève ce nouvel article #mariage ! La suite du programme: coiffure et maquillage… à très vite :)

(photos La Femme Gribouillage)

********** Pour visionner mon mini film de mariage… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article mariage « à chaud »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article « préparatifs et wedding planner »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article « déco »… c’est par ICI ! **********

1 2 3 4 26