20 conseils pour un mariage plus que parfait (que vous ne lirez nulle part ailleurs !)

Me voici donc de retour de voyage de noces, plus inspirée que jamais pour partager avec vous mes meilleurs tips pour un mariage au top ! J’ai vraiment tenu à ne pas vous proposer de tips “bateau” (comprenez, que vous aurez déjà entendu 1000x… d’où le titre putaclick !) donc j’espère que cet article vous plaira. Vous trouverez peut-être certaines de ces astuces très “relou”… mais ça, c’est uniquement parce que, comme dans tous les projets que j’entreprends, je préfère être bien pénible avant et kiffer avec tout le monde ensuite plutôt que d’être “bisounours” en phase de préparatifs… et regretter – voire m’énerver – pendant et après le jour J (ça arrive apparemment très souvent !).

Allez, ENJOY ! Et surtout si vous pensez à quoi que ce soit d’autre, la partie “commentaires” est à vous.

mercredie-mariage-mac-cosmetics-mac-fixing-spray-charlotte-tilbury-bronze-glow-lightscapade-highlighter-enlumineur-photo-love-session-maison-guillemette-pince-cheveux-dolce


************************ AVANT ************************

1. Oubliez les thèmes ! Le thème, c’est vous ! Vous êtes uniques alors ne cherchez pas à endosser des rôles sortis de nulle part ou à inscrire votre mariage dans la dernière tendance Pinterest. Restez simples et surtout à votre image.

2. Soyez ultra précis dans vos demandes ! Pensez exemples, moodboards, photos… bref, ne laissez aucune place aux interprétations (sachant que personne n’a la même interprétation d’une couleur, d’un style ou d’une idée !). Vous voulez des “petits” bouquets pour vos demoiselles d’honneur ? Montrez ce que vous entendez par “petits” avec une photo en situation. Vous souhaitez une ambiance “groovy” pour votre soirée dansante ? Balancez au DJ les titres que vous considérez “incontournables” (perso j’imaginais mon mariage comme ça… ahaha !):

Vous savez exactement à quoi devrait ressembler la photo de votre entrée d’église ? Partagez avec le photographe le cliché qui vous fait rêver ! Avoir la certitude que “tout le monde connaît son rôle” vous permettra, croyez-moi, de “complètement” lâcher prise le jour de votre mariage (quitte à passer pour une grosse relou avant !).

3. Soyez “cash” ! Ce qui vous paraît être une question de “bon sens” (ou même de “bonne manière”)… ne le sera pas forcément pour tout le monde. S’il faut que vos invités prévoient de leur côté un hébergement ou un moyen de transport pour aller d’un point A ou un point B, précisez-le. Si vous ne souhaitez pas d’enfants à votre mariage, dites-le. Si vous ne pouvez pas vous permettre d’inviter tout le monde au brunch du lendemain, expliquez qu’il aura lieu en comité restreint. C’est le plus beau jour de votre vie, vous avez tous les droits de vouloir que celui-ci soit comme vous (et vous seuls !) l’imaginiez. Ne perdez pas votre temps à essayer de contenter les envies de chacun, ce sera impossible de toute façon…

4. Ne retournez pas les invitations ! Vous avez été invités à un mariage mais vous n’avez pas spécialement envie de partager le vôtre avec le couple en question, ne vous sentez pas obligés de les convier.

5.  Usez et abusez des services offerts par Zankyou ! Définitivement le meilleur site pour automatiser (et donc simplifier) TOUTES les démarches de votre mariage (confirmation de présence, gestion de budget, cagnotte cadeau…). Le site nous a littéralement sauvés sur la question du plan de tables: tellement simple de l’actualiser (sans avoir à rééditer TOUTES les tables… celles qui ont déjà eu à en faire sauront de quoi je parle !).

6. Brisez les codes ! Vous trouvez les dragées chiants ? Zappez-les (même si Mémé vous répète qu’elle aurait “bien aimé pouvoir rapporter des petits ballotins à ses camarades de maison de retraite“, #truestory) ! Vous êtes créatifs ? Innovez en demandant à vos invités de laisser leur trace de façon plus originale !

7. Minimisez toujours le nombre de repas confirmés ! Vous avez reçu 100 confirmations mais 3 personnes sont susceptibles de vous faire faux-bon au dernier moment ? Commandez 97 repas: un traiteur aura toujours de quoi préparer 3 autres menus. A contrario, si vous avez réglé les 3 repas… vous l’aurez dans le baba ! N’ayez donc pas peur de demander au traiteur sa capacité “d’improvisation”.

8. Soyez au top de votre forme ! Offrez-vous un bon massage pour vous détendre au maximum quelques jours avant le jour J (j’en profite pour remercier Bodyline Center – dont je vous avais parlé dans cet article – pour m’avoir offert un incroyable moment de relaxation la semaine juste avant !). Aussi, si, comme moi, vous avez tendance à avoir le ventre qui gonfle (et que vous avez eu la bonne idée de prendre une robe très moulante à ce niveau…), privilégiez les repas liquides les jours précédents le mariage (soupes, boissons “substituts de repas”). Pour ma part j’ai principalement consommé des shakes protéinés entre J-2 et le déjeuner du jour J, ce qui m’a permis d’être rassasiée, sans sensation de ballonnement (évidemment, ceci n’est pas un régime viable sur le moyen ou long terme). Enfin, pour éviter les cernes, pensez aux patchs (testez-les quand même quelques semaines avant pour vérifier que vous ne faites pas de mauvaise réaction !).

 

************************ LE JOUR J ************************

9. Passez votre dernière nuit de célibataire et préparez-vous séparément ! Cela ne rendra votre première “découverte” (pour nous, à l’église) que plus FOLLE ! Là vous vous dites “Impossible, il va me voir à la mairie…”, c’est une des raisons pour lesquelles nous sommes mariés civilement la semaine précédente. Cela nous a en outre permis de:
– Nous unir dans 2 endroits différents: “chez moi” à Chambéry (en tout petit comité) et “(pas trop loin de) chez lui” dans le Sud (pour la cérémonie religieuse, la réception et la teuf).
– Limiter les trajets pour nos invités.
– Garder toute la magie pour le “grand jour” (du fait notamment que Monsieur n’avait, du coup, jamais vu ma robe !).

10. Gérez vous-même votre mise en beauté ! Vous êtes un peu ric-rac niveau budget ? Vous savez vous maquiller ? Vous coiffer ? Franchement ce sont les deux premiers postes que j’ai fait sauter: j’y arrive 365 jours par an, pourquoi prendre (le risque de confier ça à) un tiers ? En plus vous avez tout le temps de vous entraîner (évidemment, ne prenez pas ce risque si vous êtes de nature SUPER stressée… vous risqueriez de tout ch*** le jour J).

11. Go sur le voile ! Si vous hésitez encore à en porter un, je ne vous dirai qu’une chose, foncez ! Mon argument ? Ce sera le meilleur des accessoires pour vos photos, surtout si vous vous mariez dans une région un peu venteuse, la preuve ;)

03-love-session-priscillaaxel-lafemmegribouillage217

12. Prévoyez une “petite robe blanche” ! Un modèle “prêt-à-porter” qui ira parfaitement pour le civil (plus décontracté qu’une robe de mariée) et pour la soirée dansante (changez-vous après le dessert pour kiffer la vibe en toute liberté). En plus, vous pourrez la reporter !

13. N’ayez pas peur d’avoir froid ! Une semaine avant le mariage, j’étais à deux doigts d’investir dans une petite veste (boléro ? perfecto ?) par peur de me cailler pendant le cocktail en extérieur. Je n’ai finalement rien acheté et j’ai bien fait: impossible d’avoir froid quand on court partout et que l’on reçoit autant d’amour ;)

03-love-session-priscillaaxel-lafemmegribouillage177

14. Gâtez vos convives ! J’ai par exemple préparé un petit “kit” pour mes demoiselles d’honneur (lipstick rosé + chewing gums + mouchoirs fleuris + feuilles matifiantes + pansements…), et Axel a préparé la même chose pour ses bestmen (évidemment, en adaptant les cadeaux !). Pensez aussi au moins “tangible”: la possibilité de télécharger gratuitement, en HD, et sans filigrane les photos du mariage ravira également vos invités (à négocier avec votre photographe).

15. Les smartphones et appareils photos de vos invités peuvent tout gâcher ! Vos photos “officielles” (vous savez, celles pour lesquelles vous avez déboursé une petite fortune) pourraient être littéralement gâchées par le comportement de certains invités. Imaginez vos plus beaux instants… pollué par une dizaine d’écrans lumineux ou tout simplement non immortalisé parce que quelqu’un s’est subitement pris pour le photographe.


#AlerteRelou

VOTRE PIRE CAUCHEMAR…

N’hésitez donc pas à passer le mot à vos invités (nos amis anglophones ont par exemple coutume de lancer un “If you aren’t being paid to shoot photos or video, please keep your camera off” avant les festivités !). Vous pouvez par exemple briefer vos témoins pour qu’ils demandent à vos invités de ne pas (trop) utiliser leurs appareils personnels juste avant de les installer pour la cérémonie. Pour ma part, je pense que j’aurais dû être plus stricte avec ça…

16. Ne sacrifiez pas votre repas ! On m’avait prévenue qu’il sera difficile de dîner pendant la réception… tout bonnement inconcevable pour le petit estomac sur pattes que je suis ! Mon astuce: sachant que vous serez très probablement servis en premier, essayez de manger (ou picorer, si l’appétit vous fait défaut) assez vite (ne vous étouffez pas non plus…): cela vous permettra de vous lever rapidement et de faire un petit tour des tables pendant que celles-ci seront encore en train d’être servies.

 

************************ APRÈS ************************

17. Constituez-vous de magnifiques souvenirs ! La salle est rangée, vos invités sont partis, vous êtes même peut-être déjà revenus de lune de miel… et pourtant les choses sont loin d’être terminées ! Mais passons les démarches relou (mises à jour administratives, changement de papiers d’identité…) pour se pencher sur quelque chose de primordial: les souvenirs. J’ai eu la chance de me voir offrir plusieurs articles photos par Photobox (site de confiance que j’avais déjà utilisé personnellement pour créer plusieurs albums photos). J’ai ainsi pu designer plusieurs albums photos absolument somptueux (franchement je n’en avais jamais vu d’aussi beau… et je suis trop contente que ce soit celui de mon mariage !) et plusieurs blocs photos bois, parfaits pour toujours garder un petit souvenir près de soi (au bureau, dans une chambre…) ;)

mercredie-blog-mode-mariage-photos-polaroid-remerciements-photobox-avis-invites-album-premium1

mercredie-blog-mode-mariage-photos-polaroid-remerciements-photobox-avis-invites-album-premium

mercredie-blog-mode-mariage-photos-polaroid-remerciements-photobox-avis-invites-cadre-photo-bois

18. Donnez tout pour les remerciements ! Autant nous avons joué les radins sur la papeterie (Vistaprint pour créer faire-parts, invitations brunch, menus, cartons de remerciements, stickers… le tout pour moins de 250€, enveloppes comprises, et tous les invités ont cru que nous étions passés par un graphiste, la grande illusion ahah !) car nous nous sommes dit que ce n’est pas ce que les invités gardaient le plus souvent, autant nous avons vraiment eu envie de d’envoyer des petits “remerciements cadeaux” à nos invités. Toujours grâce à Photobox, nous avons donc pu faire imprimer une multitude de polaroids au style rétro: avec chacun de nos remerciements, nous avons donc joint les URL de visionnage de notre album, notre photo de couple préférée ainsi qu’un ou plusieurs joli(s) cliché(s) de nos invités ! Là encore, c’est une attention (simple mais personnalisée et très quali) qui a beaucoup plu (nous nous sommes retrouvés sur tout un tas de frigos ahah !).

mercredie-blog-mode-mariage-photos-polaroid-remerciements-photobox-avis

mercredie-blog-mode-mariage-photos-polaroid-remerciements-photobox-avis-invites-polaroid

mercredie-blog-mode-mariage-photos-polaroid-remerciements-photobox-avis-invites2

mercredie-blog-mode-mariage-photos-polaroid-remerciements-photobox-avis-invites-polaroid-retro-remerciements

19. Conservez votre robe de mariée comme une pièce de musée ! Ne faites pas comme moi, n’attendez pas un mois avant de porter votre robe au pressing (plus vous tarderez, et plus il sera compliqué de faire partir certaines taches…). Une robe de mariée ne se conserve pas non plus comme n’importe quel vêtement (du fait de sa couleur, son ampleur, sa coupe, sa matière…). Je n’en avais pas du tout conscience jusqu’à ce que je rencontre l’adorable Laetitia, créatrice de J’aime ma robe: grâce à nos échanges mails et à tous les éléments fournis dan mon coffret (guide pas-à-pas, papiers de soie, mousselines de coton, gants de manipulation… j’ai littéralement été bluffée par cet incroyable attirail, je m’attendais à simplement recevoir une boîte en carton ahah !), j’ai pris plaisir à préparer soigneusement l’écrin de conservation de ma robe de mariée, comme s’il s’agissait d’une pièce de collection. TOUT est sur-mesure: après avoir envoyé une photo de votre robe, vous recevrez le nécessaire pour son emballage ainsi qu’une multitude de conseils experts. Chapeau pour la fabrication française et l’absence de produits chimiques. N’hésitez pas, le diagnostic est offert ;)

Coffret_Couture_b3280ed8-d4f1-40d5-8de7-634d94aef711

20. Enfin, prenez votre temps pour partager votre mariage ! Perso, je ne souhaitais par exemple pas communiquer les détails de mes préparatifs, sans doute parce que j’avais envie de garder un peu de surprise et surtout ne pas recevoir de commentaire ! Ne vous sentez pas obligés de répondre aux milliards d’injonctions “Alors, ça avance ?“, “Olala mais tu n’as pas encore fait ça ?“, “C’est quoi la suite ?“… si vous n’en avez pas envie. Ceci est encore plus vrai pour “l’après-mariage”: vous serez tellement harcelée de questions (par les personnes n’ayant pas pu venir, vos collègues…) que je ne saurai que vous recommander de prendre votre temps pour savourer tout ce qui vous est arrivé: ne sortez de votre bulle que lorsque vous serez prêts tous les deux !

 

J’espère sincèrement avoir pu aider les fiancées qui me liront… à vous maintenant, n’hésitez pas à laisser vos tips dans les commentaires ;)

(photos du jour J La Femme Gribouillage)

********** Pour visionner mon mini film de mariage… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article mariage « à chaud »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article « préparatifs et wedding planner »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article « déco »… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article « tenues et accessoires »… c’est par ICI ! **********

“Le mariage est une longue conversation qui semble toujours trop brève”

Le dix-sept septembre dernier (en toutes lettres, comme sur les chèques ou les papiers de notaires, ça mérite au moins tout ça de solennité), je vivais le plus beau jour de ma vie.

mercredie-blog-mode-mariage-arthur-degorce-la-belle-histoire-video-videaste-wedding-teaser-emotional

Entendez bien, il y a encore quelques jours, j’aurais été la première à me foutre de la gueule de toute personne qualifiant son mariage de la sorte. Et pourtant, j’ai beau le tourner dans TOUS les sens, imaginer toutes les situations possibles, toutes les joies potentielles qui me tomberont sans doute dessus un de ces quatre… je ne vois PAS comment une journée pourrait être plus belle, plus entraînante, plus réussie que celle que j’ai vécue. Que nous avons vécue. Si bien que, depuis une semaine, je me réveille chaque matin avec l’angoisse d’oublier progressivement les petits détails qui, mis bout à bout, ont contribué à porter cette incroyable journée de septembre.

(c’est là que je me dis “b**** de ****** MERCI Arthur !”. Merci d’avoir su capturer tout ça et d’en avoir fait quelque chose d’au moins aussi fou que ce qui nous est arrivé…)

Ce film est une pure merveille (le fait que je sois dedans n’est pas un critère de jugement valide !). Simplement parce que j’ai beau l’avoir contemplé regardé cinquante plusieurs fois, je parviens toujours à y trouver une nouvelle subtilité, une nouvelle attention, un nouveau détail qui, pour mon plus grand plaisir, ne trouvera de sens que dans mes yeux. C’est mon Inception à moi. Notre inception de couple.

Aujourd’hui je me remémore, pelle-mêle, mes impressions les plus marquantes.

– La plénitude au samedi matin, chacun de notre côté (Axel et moi n’avons pas passé la nuit précédent le mariage ensemble, à l’ancienne), chacun à prendre un bain, probablement exactement à la même heure, sans le savoir… alors que nous n’en prenons jamais en temps normal.

– Les discours de nos papas, pourtant novices en la matière, qui ont fait fondre en larmes à peu près toutes les tables.

– Les effusions de joie et de gentillesse. Axel et moi étions bien conscients de notre chance d’avoir grandi dans des foyers simples, remplis d’amour, de respect et de générosité… et le fait d’avoir pu partager ces valeurs tout au long du mariage a, je le sais, fait exploser les jauges de bonheur de tout le monde. Quelle bénédiction d’entendre, aujourd’hui encore, nos invités nous “remercier pour ce moment” (dommage que Valérie ait marqué cette référence à tout jamais). Quel plaisir j’ai à y repenser, à me dire que notre extase s’est littéralement déversé sur nous tous.

– Le véritable show offert par notre prêtre. Une décontraction et un esprit de fête qui ont su donner le ton de la journée.

– Les pensées pour nos amis et proches dont l’absence n’était malheureusement pas un choix.

– La gentillesse d’Inna et Fatou.

– L’implication et la volonté de “tout donner” de nos invités. Un hug virtuel phénoménal à Alex, Alexis, Boule, Clem, Elsa, JB, Jess, Juju, Lolo, Margot, Marie, Phil, Soso et Toini, nos témoins et demoiselles d’honneur. Un toast à leurs prestations variées, hors du commun et tellement justes :)

– Ma mémé qui me dit, petit sourire en coin, qu’elle ne s’attendait “vraiment pas à ça“.

– Le mot “grandiose” que je n’avais jusqu’alors jamais prononcé dans la “vraie vie” (allé, je l’avais peut-être lu à haute voix devant toute la classe pendant un cours de Français !), que je n’ai cessé d’employer tout le weekend !

– L’évolution du ressentiment. J’ai été attristée que certaines personnes n’aient pas “fait l’effort” d’être parmi nous. Déçue même. Finalement, aujourd’hui, je suis presque désolée pour elles.

– Le air guitar.

– Ce que signifie “agrandir la famille”. Avoir l’impression d’assister à des retrouvailles… de personnes qui ne s’étaient pourtant jamais rencontrées auparavant ! Entendre ses invités demander “quand est-ce qu’on se refait un truc tous ensemble ?”. La confirmation d’être entourée des meilleures personnes qui soient et, qui dans la plus grande des logiques, ont envie de continuer l’histoire ensemble. J’ai encore du mal à y croire… mais c’est aussi ça, “agrandir la famille”.

– Le rire. La BASE.

– L’intensité de la lumière pendant nos photos. Un coucher de soleil si intense que même mon bouquet ultra vif, paraissait pourtant froid à côté.

– La tendresse inconditionnelle d’une sœur pour son “petit frère”.

– Les trucs qui me paraissaient, il y a quelques jours encore, inimaginables: Margot en talons fins, Marie caressant mon chien sans risquer l’amputation, Jonathan “superbe” en coupe cintrée, ma belle-maman en mode breakdance sur la piste…

– Les remerciements plus que les félicitations.

– Un “T’es trop belle” que je ne pourrai jamais oublier.

– Les milliers de kilomètres parcourus par beaucoup pour être de la partie.

– L’exceptionnelle attention de tous nos “prestataires” (j’utilise vraiment ce mot pour que vous compreniez de qui je parle mais il sonne aujourd’hui presque comme une “insulte”, vu les relations nouées avec certains d’entre eux !). Plus particulièrement celle de notre wedding planner Estelle (MC2 mon amour): nous pensions recevoir un “bon coup de main”, nous avons gagné une amie.

– Les habits traditionnels éblouissants de mes oncles et tantes maliens.

– L’allure de mon homme.

– Entendre ses proches lancer qu’ils n’avaient jamais assisté à “un mariage pareil !“.

– “Il vaut mieux un bon ami qu’un mauvais frère“, Maman.

– Les huit années de bonheur non-stop passées à côté de mon amoureux, qui affirmait que le mariage n’était vraiment pas “son truc”. Mariage plus vieux…

Voilà les petits loups, ça part un petit peu dans tous les sens mais je voulais vraiment vous raconter tout ça “à chaud”… Je reviendrai avec d’autres articles plus détaillé quant aux préparatifs et au jour J (mais BIEN SÛR qu’on va parler mode et beauté, ahah !). J’ai même une poignée de tips à vous proposer ;)

Avant de vous quitter je voulais vous dire un truc. Partager sa vidéo de mariage n’est pas un acte anodin (j’ai écrit “anodingue” sans le faire exprès… coïncidence ? je ne crois pas). Néanmoins, quand je repense à l’intensité des sentiments ressentis ce jour-ci, impossible de résister ! En fait, la dose de bienveillance reçue me rappelle celle dont vous avez toujours fait preuve à mon égard, ici, sur les réseaux sociaux ou encore dans la “vraie” vie (quand j’ai la chance de vous croiser au café ou le samedi chez IKEA !). JAMAIS, depuis que j’ai commencé ce blog, je ne me suis sentie mal à l’aise, ennuyée ou persécutée. J’ai une chance inouïe de vous avoir “à mes côtés” et d’être, “ici” aussi, entourée de gens tout simplement bien. Aujourd’hui c’est avec une deuxième famille que je partage ce moment très personnel. Alors merci, je vous embrasse tous et toutes affectueusement.

 

Et à mon désormais mari, une “dernière” fois: pour le siècle des siècles, je t’aime.

********** Pour visionner mon mini film de mariage… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article “préparatifs et wedding planner”… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article “déco”… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mon article “mode et accessoires”… c’est par ICI ! **********
********** Pour lire mes « 20 conseils pour un mariage plus que parfait (que vous ne lirez nulle part ailleurs !) »… c’est par ICI ! **********